Journal Adoption du projet de loi relatif au renseignement en première lecture

Posté par . Licence CC by-sa
24
5
mai
2015

Mardi 5 mai après-midi, l'Assemblée a adopté le projet de loi relatif au renseignement. 438 députés ont voté pour, 86 députés ont voté contre et 42 députés se sont abstenus

Synthèse du vote :

  • Nombre de votants : 566
  • Nombre de suffrages exprimés : 524
  • Majorité absolue : 263
  • Pour l'adoption : 438
  • Contre : 86

Les résultats du scrutin sont sur le site de l'assemblée nationale. La page présente le vote de chaque député.

  • # Bon...

    Posté par . Évalué à 5.

    Terminé, plus jamais ils n'auront ma voix…

    • [^] # Re: Bon...

      Posté par . Évalué à 10.

      Hello,

      Terminé, plus jamais ils n'auront ma voix…

      Justement, si !

      Il's l'auront en joli enregistrement.

    • [^] # Re: Bon...

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Terminé, plus jamais ils n'auront ma voix…

      Bon… Il y a quand même un parti dont tous les députés ont voté contre et un autre majoritairement contre. Comme par hasard ce sont les deux mêmes partis qui répondent toujours favorablement aux questionnaires de l'April sur les logiciels libres lors des consultations électorales. Mais en réfugiant dans l’abstention tu continues à favoriser le système en place.

      C'est ton choix

      • [^] # Re: Bon...

        Posté par . Évalué à 1.

        Je n'ai pas dit que je m'abstiendrai, mais que le PS, plus question. C'est des traîtres, c'est tout.

  • # Questions intéressées

    Posté par . Évalué à 6.

    Sans tenir compte des considérations politiques de la chose, notamment du régime totalitaire qui s'est mis en place, quelles seraient les contre-mesures (système, logiciels, usages, etc.) aisées à mettre en place par un profane, de sorte à s'assurer une certaine « protection » ? Que pourrait-on conseiller à son entourage et ses proches, que faudrait-il déployer chez eux ?

    • [^] # Re: Questions intéressées

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le texte est passé mais le Sénat et le CC vont se prononcer avant. Tout n'est pas encore perdu pour le moment.

    • [^] # Re: Questions intéressées

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Là, ça risque d'être compliqué, mais l'idée étant d'utiliser un mode de chiffrement de qualité.

      Tes mails en PGP, en t'assurant que les clés de tes correspondants soient les bonnes, messagerie en OTP (genre cryptocat, ou les messages sécuriés de Telegram (voir l'EFF pour d'autres).

      Et bien d'autres.

      • [^] # Re: Questions intéressées

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Ne faut-il pas au préalable disposer d'un VPN sortant à l'étranger ?

        L'idée est de chiffrer tout le trafic jusqu'à un point de sortie dans un état démocratique et respectueux de la vie privée (bref pas un pays qui se contente d'un "slogan" en haut de la façade des mairies), à partir duquel on peut ensuite utiliser les outils que tu cites.

        • [^] # Re: Questions intéressées

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Si tant est donné que le certificat SSL que tu utilises pour ton trafic HTTP/TLS ne soit pas celui des services secrets.

          Ça ne règle pas vraiment le reste (téléphone, micros et vidéo de lieux privées et publics, etc.). La vraie solution, c'est que ce ne soit qu'exceptionnel, dans des cas autorisés par la justice.

          Mais ça n'enlève pas le problème originel (car si les services secrets le peuvent, alors demain ce sera n'importe qui), et on doit bien sécuriser plus de protocoles.

        • [^] # Re: Questions intéressées

          Posté par . Évalué à 1.

          En fait, le truc c'est qu'en plus, la loi est plutôt généreuse pour la DGSE qui s'occupe comme son nom l'indique de la sécurité extérieure (dans les faits, ils peuvent faire à peu ce qu'ils veulent avec les communications entrantes ou sortantes).

    • [^] # Re: Questions intéressées

      Posté par . Évalué à 6.

      Perso je dirais au niveau technique :
      – être maître de sa machine, donc plutôt du linux, éviter les virus et autres malware… et comprendre un minimum comme ça fonctionne.
      – utiliser au maximum le chiffrement : l'extension https-everywhere pour utiliser au maximum HTTPS, chiffrer ses données perso (LUKS), avoir une clé GPG en état de fonctionnement…
      – faire attention à la localisation géographique des services : Un service hébergé en France par une société française sera soumise aux lois françaises… ça peut aider en cas de litige.

      Et surtout : savoir à quoi s'attendre et de qui se protéger pour utiliser les moyens adequats ! Connaître les menaces : attaque type racket, surveillance de gouvernement, etc. Typiquement un zadiste ou un journaliste aura probablement intérêt à savoir utiliser TAILS en liveusb pour communiquer, alors que ça n'est probablement pas le cas pour quelqu'un qui n'est pas investit politiquement.

    • [^] # Re: Questions intéressées

      Posté par . Évalué à 3.

      Dans mon cas, je pensais m'équiper d'une Brique Internet avec un abonnement VPN. La Brique est facilement transportable et peut être utilisée, grâce à une batterie, sans prise de courant à proximité.

      L'avantage d'une telle solution est qu'elle est relativement peu onéreuse et les appareils connectés ne requièrent pas de configuration spéciale, outre celle du wifi.

      http://labriqueinter.net/

  • # Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Depuis au moins 2006, la NSA utilise de la reconnaissance automatique de voix pour extraire des informations des données téléphoniques, et pouvoir chercher ou libeller des conversations en quasi-temps-réel. (Voir cet article pour plus d'informations en anglais)

    Un exemple de plus pour la France ?

    • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Un exemple…

      Il y a quelques jour je regardais un documentaire animalier sur Youtube. Comme il y avait de temps en temps du bruit dans la rue, j'ai activé les sous-titre. Pendant une seconde, j'ai vu un message m'informant que c'était "automatique". Le documentaire était en anglais, et j'avais bien mes sous-titres en anglais, avec de temps en temps des erreurs aberrantes, et parfois des erreurs sur les mots.

      J'ai quand même été impressionné par le résultat.
      Ah, et c'est assez drôle d'avoir des sous-titres quand les animaux crient…

      Vous devriez essayer.
      A+

      • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

        Posté par . Évalué à 7.

        j'aimerais rappellé que le premier employeur de mathématicien au monde, c'est la NSA, pas Google.
        Et si ils sont embauché, c'est qu'il y a du travail.
        Et que la reconnaissance vocale etc… c'est du traitement du signal, qui est une branche de la physique et de la mathématique.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Oué enfin mathématicien et professeur de mathématique c'est pas la même chose, faut pas tout mélanger non plus.

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 06/05/15 à 16:29.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                T'es sérieux ? Tu ne vois vraiment pas la différence entre mathématicien et prof de math ?

                Ils ne font pas de maths ?

                Si la question c'est "Ils n'utilisent pas de maths ?" alors si, ils utilisent les maths.
                Si la question c'est "Ils ne fabriquent pas de maths ?" alors non, ils ne fabriquent pas de maths.
                Et quand on parle de mathématicien on est quand même beaucoup plus dans le deuxième cas que dans le premier, et prof de math c'est plus dans le premier (et il n'y a rien de péjoratif, j'ai dans ma famille des prof de math et aussi mathématicien au sens "fabriquer des maths" et oui je fais une différence).
                Si on parle de mathématiciens pour la NSA désolé mais ça n'a rien à voir avec les profs de math de l'éducation nationale donc y compris collège et lycée.

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

                    Posté par . Évalué à 6.

                    bien que je comprenne ce que tu veux dire, je différentie l'enseignement basique du travail réel.

                    Non un prof de physique en terminal, même si il a son aggreg , ce n'est pas un physicien nucléaire.(parce que physicien, c'est comme informaticien, c'est tellement large que ça ne veut rien dire).

                    Ben un prof de math, c'est pas un cryptologue ni un type capable de trouver de nouvelles optimisation , que ce soit pour le traitement du signal (pour l'analyse temps réels des signaux) ou pour l'analyse statistique des marché pour le mathématicien de la bourse.

                    Il y en a qui applique ce qu'ils ont appris, et produise quelque chose, et d'autre qui explique ce qu'ils ont appris.

                    Il n'y a pas de meilleur métier qu'un autre, juste des jobs différents.
                    (D'ailleurs certains scientifiques très pointu sont totalement incapable d'enseigner quelque chose, pas de pédagogie, incapable d'intéresser les étudiants, …)

                    • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Je dirais plus simplement :
                      - un prof de maths, c'est un professionnel de l'enseignement, avec une spécialisation dans les mathématiques
                      - un mathématicien, c'est un professionnel des mathématiques, avec une spécialisation dans (la recherche / les sciences appliquées / etc)

                      C'est comme un prof de droit, il n'est pas avocat, ni juge.
                      Et l'un n'est pas supérieur à l'autre.

                  • [^] # Re: Petite nouvelles pas surprenante de ce que fait la NSA, et ce que ferait la France

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Tu confonds clairement avec la recherche. Tu peux clairement être mathématicien et ne pas faire de recherche.

                    Bien sur (enfin oui mais non), j'ai volontairement grossi un peu le trait moi aussi…

                    L'enseignement des mathématiques est clairement pratiquée par des mathématiciens

                    Ça dépend alors clairement du niveau. Parce que enseigner des maths en collège / lycée c'est pas plus être mathématicien qu'un ingénieur peut l'être par exemple. C'est avant tout être enseignant.

                    Mais prenons tes exemples :

                    Un mathématicien qui travaille dans une banque

                    Ok, rien à voir avec profs de math de l'éducation nationale

                    Est-ce qu'un enseignant-chercheur

                    Oui voilà, justement, un enseignant-chercheur

                    un physicien qui applique ce qu'il a appris

                    Oui, quelqu'un qui applique, pas qui apprend. Encore une fois, c'est bien la différence entre prof de (math|physique) et (mathématicien|physicien).

                    Après attention, je ne remet pas en cause ton propos qui est de dire que la NSA n'a probablement pas autant de mathématiciens qu'on voudrait le faire croire, juste que la comparaison avec l'éducation nationale est hors de propos à mon avis.

                    Bref, spa grave hein :-)

  • # Aidons le gouvernement...

    Posté par . Évalué à 7.

    Loi "1984" Aidons le gouvernement.
    Je propose d'envoyer directement en copie tous nos mails au premier ministre pour l'aider dans sa tâche de collecte.

  • # Excellente nouvelle

    Posté par . Évalué à 0.

    Je compte ouvrir un service de VPN prochainement, c'est vraiment une aubaine. Merci le gouvernement ! <3<3

  • # Wow

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 05/05/15 à 22:34.

    Mais c'est énorme !!!
    Vous avez vu ça ???
    Il y avait vraiment 566 députés présents ? Ils vont faire exploser les stats de présence…
    Bon sinon personnellement je suis en train de déménager mes serveurs à l'étranger.

    • [^] # Re: Wow

      Posté par . Évalué à 1.

      Si je ne me trompe pas, il en manquait 11… dont celui de ma circonscription…

  • # ce sont les suisses qui vont etre content

    Posté par . Évalué à 6.

    Ils sont d'ailleurs pas cons et ils sont en train de construire une sacre infrastructure pour cela et ils comptent bien gerer a peu pres tout type de donnees et ils ont deja plein de clients car:

    • soit les legislations sont trop contraignantes
    • soit les donnees peuvent etre espionne.
  • # Mouai

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Etant donné que le texte est en partie là pour légaliser un état de fait (la surveillance est déjà en place depuis un moment) n'est-ce pas relativement logique qu'il soit passé ? Ce qui ne veut pas dire que je trouve que ce soit une bonne chose, mais c'était attendu, non ? Et par tous les partis puisque chacun au pouvoir y a accès.
    D'ailleurs, quelles seraient les conséquences d'un refus, l'arrêt de la surveillance déjà en place par exemple ?

    En fait parfois je me dis que ce texte semble assez grave et en même temps ne change rien, et si les choses étaient déjà faites de manière non légale avant, texte ou pas qu'est-ce que cela va changer réellement ?

    • [^] # Re: Mouai

      Posté par . Évalué à 10.

      Premièrement, la surveillance n'était pas généralisée. On ne parlait pas de "boîtes noires". Deuxièmement, comme c'était illégal, la Justice pouvait toujours trancher en cas de litige. Troisièmement, la légalisation permettra aux assurances de connaître ton régime alimentaire à moyen-terme, permettra aux partis politiques de savoir comme t'aiguiller vers telle ou telle voie, etc.

      Franchement, je n'ai pas l'imagination nécessaire pour savoir ce que vont faire les gens de données qui se retrouveront de toute façon, un jour ou l'autre, en de très mauvaises mains.

      • [^] # Re: Mouai

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 06/05/15 à 15:31.

        Son but, assumé, est de légaliser des pratiques jusqu'ici illégales des agents de renseignement

        -- Qu'est-ce que la loi renseignement ?

        D'autre part, elle légalise des techniques de collecte de renseignement en les inscrivant dans le droit, notamment la collecte de certaines données sur Internet.

        -- Pourquoi la loi sur le renseignement cristallise les critiques

        On ne parlait pas de "boîtes noires"

        Oué enfin le problème n'est pas de savoir si on parlait ou non de boites noires.

        Et à priori certains pensent que (l|d)es boites noires sont déjà en utilisation

        Les boites noires ont été installées chez les FAIs il y a des années. Sinon pas de fréquences. La loi leur permet de l'officialiser.
        -- https://twitter.com/olesovhcom/status/589308079323373568

        Ce serait lié aux fréquences mobiles mais vu que les opérateurs internet et mobiles sont sensiblement les mêmes…

        la légalisation permettra aux assurances de connaître ton régime alimentaire à moyen-terme

        Et comment ça ? Comment tu passes de surveillance par la police à "ton assurance connait ton régime" ? Franchement j'ai du mal à voir la logique pour le coup. A moins que les assurances ait accès au détail des boites noires et, désolé, mais j'ai comme un doute.

        • [^] # Re: Mouai

          Posté par . Évalué à -2.

          la légalisation permettra aux assurances de connaître ton régime alimentaire à moyen-terme
          

          On ne peut pas d'un côté critiquer un gouvernement pour utiliser des raisonnements fallacieux à des fins de manipulation politique (terrorisme + pédophilie -> surveillance), et d'un autre côté abuser d'arguments délirants pour justifier une opposition aux projets de loi sur le renseignement. Le coup des assurances et du secret médical, c'est du 100% portnawak : super combo homme de paille - argument de la pente glissante, c'est exactement du même niveau que la justification des boites noires par la lutte contre le terrorisme.

          De toutes manières, sur le fond, je ne vois pas pourquoi le fait de suivre un bon régime alimentaire ne concernerait pas ta mutuelle. On t'assure en fonction d'un risque, et il me semble assez logique que si tu peux prouver que tu fais des efforts pour diminuer le risque, tu devrais avoir un bonus. Tu es adepte du wingsuit -> surprime, tu utilises ta bagnole pour des déplacements professionnels -> surprime, je ne vois pas pourquoi fumer ou se nourrir à base de charcuterie n'occasionnerait pas une surprime.

          • [^] # Re: Mouai

            Posté par . Évalué à 4.

            De toutes manières, sur le fond, je ne vois pas pourquoi le fait de suivre un bon régime alimentaire ne concernerait pas ta mutuelle.

            Parcequ'il y a une différence entre donner une information et se faire voler une information. Ta mutuelle peut toujours te demander de passer un check-up, et tu peut toutjours refuser et aller voir ailleurs.

          • [^] # Re: Mouai

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Je pense que l'idée est bonne mais qu'une mutuelle/assurance ne doit pas trop connaitre tes habitudes de vie. Et surtout, comment ferait-elle pour avoir ces infos de manière fiable ?

            Je suis plus favorable à une taxe à la source : sur certains aliments par exemple, comme pour le tabac actuellement. C'est moins intrusif car tu payes la taxe mais l'État ignore qui l'a payé.

          • [^] # Re: Mouai

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Si tu pousse le raisonnement jusqu'au bout, si tu viens d'une famille présentant une prédisposition à certaines maladies (hypertension par exemple), dans la même logique, tu paie plus, puisque tu représente un risque plus grand, indépendamment de ta propre hygiène de vie (qui peut encore faire payer plus cher). Comment ça, tes gènes t'ont ne t'ont pas filé la richesse en même temps ? Va mourir, sale pauvre.

          • [^] # Re: Mouai

            Posté par . Évalué à -1.

            Rien à voir. Je pose une idée tirée par les cheveux. Je ne la mets pas en place.. Tu sors du débat. Si je voulais faire de la politique, j'apprendrais à te caresser et à te faire croire ce que je veux que tu crois.

            Quant à l'assurance, faudrait-il encore que tu ne sois pas obligé d'en avoir une. Ce n'est certes pas le cas, pour le moment. C'est une simple dérive imaginée. Comme l'idée de créer une loi rétroactive qui punira tes petits-enfants pour ce que tu as fait.

            C'est simplement des pensées, des débordements de ressenti.

        • [^] # Re: Mouai

          Posté par . Évalué à 4.

          Le problème des boîtes noires se pose, puisqu'elle concerne des entreprises, des forums, etc, à titre privé. Elles existaient déjà ? Hé bien, ce n'est pas pour autant que la moralité voudrait qu'on légalise quelque chose de mal pour faire comme si c'était bien. :)

          Comment passes-tu de la police aux assurances ? De la même façon que tu élimines la Justice de l'équation ? Parce qu'il y a de l'argent en jeu ? C'était une image forcée, caricaturale. Les débordements arriveront. Surtout si c'est légal. C'est logique. Sinon, quel intérêt de le faire ?

          Facebook a bien "manipulé" (pour des tests), l'humeur des gens. Ils sont capables d'afficher des "J'ai voté" pour les personnes de leur choix. La collecte de données a créé pas mal de problèmes au siècle dernier. La confiance en un gouvernement que l'on sait corrompu n'est pas une option valide.

          Désolé, légaliser un crime ne le rend pas acceptable. C'est toute la différence entre la légalité et la moralité.

          • [^] # Re: Mouai

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Désolé, légaliser un crime ne le rend pas acceptable.

            Ben, d'un point de vue légal, si. Et c'est un des objectifs de cette loi.

            C'était une image forcée, caricaturale.

            Mouai… donc qui n'avait totalement rien à voir avec ce que je disais.

            C'est logique.

            Mouai…

            Mais j'ai comme l'impression que ça ne répond absolument pas à ce que j'évoquais.
            D'ailleurs je ne parlais justement pas de savoir si cette loi est bien ou pas. J'ai mon avis sur le sujet, et je pense qu'il est partagé ici.

            Par contre, il se pose la question de savoir comment cela se fait qu'une très grosse majorité ait voté le texte. Et, je me pose justement la question de savoir si ils n'ont pas voté entre autre parce que cela légalise un état de fait.
            Le fait de proposer cette loi est aussi un aveu de quelque chose d'illégal. Donc ne pas la voter place la France dans une situation inconfortable. Et les parlementaires auraient-ils envie de cela, quelqu'en soit le texte et les conséquences ?
            Je lis un peu cette histoire comme "voici ce qu'on fait déjà, maintenant que c'est fait on ne reviendra pas dessus donc il ne vous reste plus qu'à voter pour".

            N'est-ce pas une raison du vote massif pour ?

            (encore une fois, on peut discuter de savoir si c'est bien ou pas, mais à aucun moment je ne parle de cela).

        • [^] # Re: Mouai

          Posté par . Évalué à 4.

          Les boites noires ont été installées chez les FAIs il y a des années. Sinon pas de fréquences. La loi leur permet de l'officialiser.
          https://twitter.com/olesovhcom/status/589308079323373568

          Ce serait lié aux fréquences mobiles mais vu que les opérateurs internet et mobiles sont sensiblement les mêmes…

          En même temps, c'est une affirmation balancée en l'air, corroborée par personne, et venant d'une personne, qui même si elle est sympathique, n'en est pas moins partie prenante dans cette affaire et concurrente des gens en question.
          Sans éléments tangibles, cela reste du FUD…

          • [^] # Re: Mouai

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Sauf qu'en lisant plusieurs sources de tout bord (dont par exemple certains liens que j'ai cités) il est quasi tout le temps fait mention que le but assumé de cette loi est de légaliser des pratiques existantes.
            Après on peut discuter des termes ou autre, mais ça ne change rien.

            • [^] # Re: Mouai

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              il est quasi tout le temps fait mention que le but assumé de cette loi est de légaliser des pratiques existantes.

              Il y a aussi plein de gens qui font pousser de l'herbe pour pouvoir fumer un petit joint de temps en temps, je suis sûr qu'ils aimeraient que pratique existante soit légalisée…
              Bref 2 poids 2 mesures, comme trop souvent.

    • [^] # Re: Mouai

      Posté par . Évalué à 10.

      Généralement, on ne fait pas une loi pour légaliser des pratiques illégales. Sinon, avec ce raisonnement, on va légaliser le trafic de drogue et le règlement de compte. Ça c'est le pseudo-argument tarte à la crème pour faire croire que ça ne va rien changer. Mais si ça ne changeait rien, on n'aurait pas eu besoin de faire une loi.

      • [^] # Re: Mouai

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Techniquement, une décriminalisation du canabis serait exactement ce genre de loi. Divers lois décriminalisant la fornication en dehors du mariage le serait aussi. Ou le divorce.

    • [^] # Re: Mouai

      Posté par . Évalué à 3.

      La grosse différence désormais, c'est que ces « boites noires »
      seront imposées aux fournisseurs d'accès, sans qu'il soit possible
      de s'y opposer.

      • [^] # Re: Mouai

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Un peu comme tes retours à la ligne en milieu de phrase nous sont imposés.

  • # Adieu

    Posté par . Évalué à -1.

    La loi renseignement votée, j'ai décidé de disparaitre des radars. Ce sera donc un site francophone parmi tant d'autres que je quitte. Je vous souhaite bonne continuation, adieu.

    • [^] # Re: Adieu

      Posté par . Évalué à 1.

      Je te comprends. Je me sens déjà sclérosé, personnellement. La lassitude finira par avoir mes habitudes.

  • # mettre le net à sa place ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Ne l'utiliser que pour les futilités et faire les choses importantes IRL ? Parce que honnêtement le militant qui chouine dans les forums et ne fait rien dans la vie, il peut crever dans son coin que ça ne m'en bougera pas une.

    Les "terroristes" se créent en prison et les zadistes sont sur le terrain.

    Effectivement le net est un réseau décentralisé qui permet donc d'avoir des informations que les grands groupes de presses ne veulent pas passer parce que c'est moins bankable que la tronche de la connasse qui baise dans une piscine à une heure de grande écoute. Maintenant cette mise sous surveillance permettra de revenir aux bonnes vieilles méthodes pour lesquels ils sont perdus : se rencontrer en vrai, dans la vraie vie, dans un centre commercial, un supermarché, un parc, un zoo et agir en vrai, plutôt que de venir se faire mousser sur les forums.

    Installer des linux, installer des portails d'anonymisations, des services d’envoi de mails par un serveur http(s) pour que l'on ne puisse pas faire de relations entre les personnes, faire des portails avec un nom de domaine et des centaines de sites en sous dossiers parce que même en https, on connait le site visité, et c'est cela qui les intéresse.

    Laisser les vidéos de chaton et le streaming de la vue sur son jardin en clair mais obfusquer ce qui est important.

    Il ne faut pas se leurrer, les états ont toujours pu surveiller la masse de la population (jamais des états démocratiques ceci-dit), mais ils ont toujours eu un mal de chien à régler le problème des activistes et le coté positif de cette loi, cela va faire basculer un bonne partie de personnes plutôt normale en activistes.

    Lorsque tu tapes dans une fourmilière ca fait sortir les guerrières qui sont moins sympa que les ouvrières.

    • [^] # Re: mettre le net à sa place ?

      Posté par . Évalué à 3.

      D'ailleurs si je me souviens bien pour synchroniser l'attaque du 11 Septembre 2001
      la méthode de communication était … des cassettes audio … (je mets le lien wikipédia pour les moins de 20 ans)

      Alors le contrôle de masse …

    • [^] # Re: mettre le net à sa place ?

      Posté par . Évalué à 7.

      cela va faire basculer un bonne partie de personnes plutôt normale en activistes.

      Tu as des études qui montrent que les lois comme ça engendrent plus d'activistes ? Perso j'ai plutôt l'impression que les citoyens vont dans le sens de moins de liberté, plus de surveillance, en grande partie à cause d'une intense propagande.

      Il n'y a qu'a voir le résultat des dernières élections : ce sont les partis autoritaires qui ont largement gagnés : FN, UMP, PS.

    • [^] # Re: mettre le net à sa place ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Spoiler : 1984, ça finit mal pour le protagoniste. Explique moi comment ça pourrait finir bien ce genre de connerie ? Explique moi comment des gens vont subitement se mettre à devenir activiste alors qu'on leur dit que c'est pour leur bien (et que la télé a toujours raison) ?

      • [^] # Re: mettre le net à sa place ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Spoiler: 1984 est une œuvre de fiction, si Georges Orwell avait voulu faire danser la carioca à Wilson, ça aurait la même valeur pour déduire de ce qui peut et va arriver dans le monde réel.

        Je pense qu'on devrait commencer à utiliser des cas moins imaginaires, comme parler de ce qui est arrivé au régime soviétique, à l'Allemagne de l'ouest ( "la vie des autres" ), à celui de Saddam Hussein ( et la montée de l'etat islamique sur les ruines de sa bureaucratie militaire ) ou les autres dictatures. À la rigueur, la, on pourrais faire une comparaison qui soit pas littéralement basé sur une histoire inventé par un déçu du système soviétique. La biographie montre quand même que pour quelqu'un d'engagé, il n'avait pas l'air d'avoir non plus un recul énorme, cf la controverse rappelé sur Wikipedia francais. Il avait visiblement pas trop de souci avec le concept de propagande de l'état pour peu que ça soit pour une voie qu'il crois, et pas le recul vis à vis du respect de la vie privé qu'on pourrait s'attendre de l'auteur de 1984, chose qui pour l'époque se concoit, mais qui nuance quand même vachement la différence entre ce qu'il pensait, et ce qu'on va lire dans le roman.

  • # des surprises dans les votes pour et contre

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    je suis un peu surpris de trouver

    parmi ceux qui ont voté "contre",

    Patrick Balkany
    Patrick Devedjian (2 grands potes de Sarkozy, ils vont se faire engueuler !)

    et parmi ceux qui ont voté "pour"

    3 députés du Groupe de la gauche démocrate et républicaine (15 membres)

    5 députés du Groupe écologiste (18 membres)

    17 députés du Groupe de l'union des démocrates et indépendants (30 membres)

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: des surprises dans les votes pour et contre

      Posté par . Évalué à 4.

      Pas vraiment, certains ne votent pas de loi provenant du gouvernement
      pour les autres

      je suppose qu'il n'ont pas compris ce qu'était l'ère du numérique ou tout est stocké, archivé et peu donc être utilisé longtemps après.

      ils pensent que l'on en est encore à l'ère de l'analogique.

      Après dans ceux qui ont quelques notions d'informatiques, combien imaginent ce qui se passe derrière ?

      tu sais comment font l'eau le gaz et l’électricité pour venir jusque chez toi ?

      et pour finir combien connaissent Georges Orwell et 1984 ?

      demande a un utilisateur de snap chat ou autre … si les photos qu'ils envoient sont stockées tu sera surpris du résultat.

      Outre le fait que dans la "patrie des droits de l'homme" on instaure ce genre de procédé, je reste persuadé que cela va se solder par des millions d'euros gaspillés (comme d'habitude)
      Car comme d'habitude, ils n'ont pas inscrit dans la loi la méthode pour évaluer les bénéfices de cette loi.

      Comme hadopi un jour, on va retirer le budget et c'est tout, mais cela ne se fera que dans 10 ou 15 ans avec des millions d'euros gaspillés.

      Il serait pour moi plus judicieux de créer un internet moins "américain" et moins "chinois" mais un espace numérique Européen ( DNS, moteur de recherche, réseau social etc … ) on a déjà l'OS :)

      • [^] # Re: des surprises dans les votes pour et contre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Après dans ceux qui ont quelques notions d'informatiques, combien imaginent ce qui se passe derrière ?

        Cela me fait penser à

        Singapore PM shares code for Sudoku puzzle solver
        (le premier ministre de Singapour partage son code pour résoudre les Sudokus)
        http://www.bbc.com/news/technology-32591984

        Quel politique français va (surtout peut !) partager son code ?

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: des surprises dans les votes pour et contre

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        s/gaspillé/dépensé dans des boites francais ou certains ici bossent/

        Faut aussi se dire que des gens chez Thales et EADS, y en a des tonnes. Que si les informaticiens sont pas au chomage, c'est grâce aussi à ça. Qu'on a Amesys, des cabinets de conseils ( HSC, etc ), et tout un tas d'acteurs qu'on retrouve pas forcément ailleurs.

        Et que si on a des tonnes de confs de secu ( stiic, nuit du hack, hackito ergosum et les autres dont j'ai oublié le nom ) en france, c'est aussi ça parce que les gens qui s'intéresse à ça trouve du boulot, et donc font des affaires pour gagner leur vie.

        Donc l'influence de lobbying de toute cette industrie ( dans laquelle j'ai bossé ) est un point non négligeable de tout ça. Un point qu'on voit pas souvent mis en avant, et qui est pourtant existant.

        Et je parle pas non plus de experts en machine learning francais comme tinyclues ou criteo et tout ça, qui font que dans l'esprit des gens ordinaires, on peut faire des miracles avec les algos, et qu'à force de dire "on est suivi par google et facebook", personne ne se dit que ça cimente l'idée que c'est faisable et facile. Et c'est pas les vendeurs de solutions qui vont dire le contraire.

        Exemple :
        https://www.youtube.com/watch?v=6uGQeA3x0bs
        En dehors du coté anti jeunes qui m'étonne pas, le clip est quand même anxiogène au possible…

      • [^] # Re: des surprises dans les votes pour et contre

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il serait pour moi plus judicieux de créer un internet moins "américain" et moins "chinois" mais un espace numérique Européen ( DNS, moteur de recherche, réseau social etc … ) on a déjà l'OS :)

        Tu utilises Minix ? C'est je pense le système "utilisable" le plus européen en terme bas niveau (la couche applicative je l'ignore).
        Car bon, Linux c'est très américain dans pas mal de couches, dont le noyau lui même (et dont le créateur en a pris nouvellement la double nationalité).

        Après la nationalité de l'OS compte peu pour peu que le code source soit libre, pour un service sur le réseau c'est plus délicat…

        • [^] # Re: des surprises dans les votes pour et contre

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu utilises Minix ?

          non mais dans les années 90 avant que Linux soit connu, je l'ai utilisé.
          le peu que j'en avais vu, si je me souviens bien, il y avait un début … après j'avais pas les moyens de l'acquérir, il fallait payer pour le compilateur + d'autres trucs.

          Sans rire, il devient EVIDENT que l'Europe réagisse, au moins tente de créer un espace européen pour un moteur de recherche, des DNS, des réseaux sociaux etc … cela ne devrait pas couter des milliards d'euros.

  • # Cela ne m'étonne pas ...

    Posté par . Évalué à 6.

    De toutes façons cela ne m'étonne pas quand je vois une administration INCAPABLE de communiquer sur des sujets aussi gravissime que la condamnation d'un prédateur pédophile dans l'enseignement

    Je ne suis pas surpris de cette loi

    Prochaine étape :

    • les caméras de partout (on y vient …)

    • le contrôle du contenus des médias (enfin d'internet) pour les autres mass médias la téléréalité se chargent de supprimer les derniers points de QI de la population

    • apprendre à nos enfants à dénoncer … les enseignants pour commencer puis leur parents

    • apprendre à reconnaitre les "ennemis" du peuple (c'est déjà bien entamé )

    • bruler les livres ?

    • Changer la devise du pays

    La guerre c'est la paix
    La liberté c'est l'esclavage
    L'ignorance c'est la force

  • # YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

    Posté par . Évalué à 7.

    Je pense qu'une bonne action serait de prendre le courrier de ses voisins, de l'ouvrir, de le remettre dans la boîte et d'observer leur réaction.( NB : c'est illégal)

    J'ai vu un sondage(pipeau) : 65% des Français sont pour cette loi.
    Connaissant mes compatriotes, je suis sur qu'au moins 90% (institut Pifometrie) d'entre eux seront scandalisés par l'interception de leur courrier.

    • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

      Posté par . Évalué à 5.

      une bonne action serait de prendre le courrier de ses voisins

      L'analogie est foireuse : c'est les services secrets qui auront cette possibilité, pas les voisins. Par ailleurs, les boites noires ne concernent que les métadonnées. L'analogie serait donc : les services secrets campent à la Poste, scannent les enveloppes que tu reçois et font une base de données qui contient : la date, l'expéditeur (quand on trouve le nom sur l'enveloppe), le poids des enveloppes.

      Essaye de faire ton sondage (correctement) et rapporte-nous les résultats.

      Autant je ne suis pas d'accord avec cette loi, autant je trouve totalement contre-productif (i) de véhiculer des informations fausses sur ce que le projet de loi contient, et (ii) tenter de faire passer les gens qui soutiennent la loi pour des débiles profonds. De manière générale, c'est immoral de communiquer sur des arguments fallacieux, des analogies foireuses, et des raisonnements simplistes, même si on pense avoir raison sur le fond (la fin ne justifie pas les moyens). Par ailleurs, quand on pense qu'on a raison, autant donner des arguments réels et pas inventer des trucs.

      • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

        Posté par . Évalué à 9.

        Par ailleurs, les boites noires ne concernent que les métadonnées

        Il y en a qui croivent encore ça ?
        A partir tu as un truc au milieu du réseau qui a accès au flux, je peux t'assurer qu'il ne se contentateras pas d'un netflow.

        C'est d'ailleurs contraire à l'esprit qu'ils ont indiqué lors des débats et autre, où ils ont bien indiqué que les boites noire c'était pour pouvoir cibler les personnes à partir de leur navigation itou. Et la navigation c'est pas juste savoir que tu as accéder à l'ip de google …

      • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

        Posté par . Évalué à -4.

        L'analogie est foireuse

        Pas plus que la tienne, mais ça se discute.

        Essaye de faire ton sondage (correctement) et rapporte-nous les résultats.

        Les sondages ne sont jamais corrects ou alors par accident.

        tenter de faire passer les gens qui soutiennent la loi pour des débiles profonds.

        S'il y une chose que je ne fais jamais, c'est prendre les autres pour des débiles, même lorsqu'ils ne sont pas d'accord avec moi et vice versa. Tout les points de vue se valent ou au moins méritent d'être exprimés, même les pires (c'est à dire ceux avec lesquels je ne suis pas d'accord)

        De manière générale, c'est immoral de communiquer sur des arguments fallacieux

        Tu sais la morale ça va, ca vient.

        quand on pense qu'on a raison

        Je ne suis pas assez "debile" pour pensez avoir raison.

      • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

        Posté par . Évalué à 6.

        L'analogie serait donc : les services secrets campent à la Poste, scannent les enveloppes que tu reçois et font une base de données qui contient : la date, l'expéditeur (quand on trouve le nom sur l'enveloppe), le poids des enveloppes.

        Tu sais que sur ton traffic internet, les "meta-data", c'est juste des IP/ports source/destination. La, dans ce qu'ils incluent comme "meta-data", c'est les URL, les addresse emails,… des petites choses qui se trouvent en general tout a cote du message que tu lis ou envoie. C'est donc bien effectivement de l'ouverture de lettre qu'on a mis en place et pas du scan d'enveloppe !

        • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 06/05/15 à 15:39.

          Pourtant, les URL, les adresses emails, … ce sont bel et bien des méta-data (et il n'y a donc pas eu de "lecture de la lettre").
          Le problème est à mon avis que les "gens qui connaissent le web" n'ont pas le recul pour comprendre qu'un mot utilisé dans leur domaine ne se réduit pas à l'usage qui est fait dans leur domaine.
          Si un politicien fait cette erreur, il est considéré comme "déconnecté de la réalité" et "incompétent sur le sujet dont il est question".

          • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

            Posté par . Évalué à 5.

            Le problème est à mon avis que les "gens qui connaissent le web" n'ont pas le recul pour comprendre qu'un mot utilisé dans leur domaine ne se réduit pas à l'usage qui est fait dans leur domaine.

            Ou inversement, quelqu'un qui ne connait pas la technique penserait que observer les "meta-data" est comme lire l'enveloppe d'une lettre. Sauf que techniquement, il faut l'ouvrir pour pouvoir voir certaine de ces meta-data. Ce qui fait qu'on est deja entrain de parser le stream et franchement si on en est a sauvergarder, le from/to d'un mail… autant y ajouter le subject et pourquoi pas le corps. Il n'y a techniquement plus de difference a partir du moment ou on est brancher sur le niveau applicatif.

            Si un politicien fait cette erreur, il est considéré comme "déconnecté de la réalité" et "incompétent sur le sujet dont il est question".

            Ou parfaitement conscient qu'il met en place un systeme de DPI. Ceux qui ne le sont pas, ceux sont ceux qui croit que les meta data dont on nous parle ici sont accessible sans regarder le contenu, les data. Or c'est faux !

        • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu sais que sur ton traffic internet, les "meta-data", c'est juste des IP/ports source/destination.

          Selon quelle définition? Regarde le protocole SMTP, tu as une série de métadonnées (destinataire, source, serveur, etc), et une partie qui s'appelle "DATA" (ça ne s'invente pas) qui contient l'email. Bah voila, les metadata, c'est tout sauf les data, ça ne me semble pas débile comme définition.

          • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

            Posté par . Évalué à 4.

            La definition n'est pas debile, mais elle a des implications techniques tres differente. Quand on parle de meta data et que cela ne concerne que la couche IP, on n'est pas intrusif comme on peut l'etre lorsque on recupere les meta data du protocole SMTP. Mettre tout dans le meme sac est au mieux brouillon, au pire une tentative d'enfumage.

            Dans tous les cas, la semantique de meta data est suffisament flou pour assumer que cela veut dire DPI. On peut avoir un discour philosophique sur ce que veut dire meta data, mais au final, c'est la technique qui compte. Et la ca veut dire, j'ouvre la lettre et je regarde ce qui m'interresse dedans a ma convenance.

            • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

              Posté par . Évalué à -3.

              Et ils auraient du dire quoi ? Qu'ils récoltent les "data" alors que c'est faux ? (et désolé, mais entre récolter les meta-data et les data, il y a une différence de niveau de respect de la vie privée assez grande)
              Ç'aurait été moins brouillon et plus correct ?

              Pour moi, ils ont juste dit la vérité, et ce sont les "techniciens" qui ont dans un premier temps interprété ça incorrectement et ensuite crié au scandale quand ils ont compris qu'ils n'avaient pas compris.
              Ce n'est pas la faute des politiciens si les techniciens se sont plantés.

              Ensuite, on peut légitimement dire que l'accès aux meta-data implique un système qui permet d'atteindre les data. Mais toute cette discussion sur "les méchants politiciens qui font de l'enfumage", c'est juste l'illustration que les "techniciens" sont juste pas capable d'avoir un débat entre adultes.

          • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

            Posté par . Évalué à 2.

            lol.
            Tu sais que dans la partie data de smtp tu as les meta-data aussi ?
            les "métadonnées" dont tu parles concerne uniquement l'enveloppe du message.
            Ensuite, dans la partie "DATA" tu as les metadata du message (par exemple … dkim , x-spam, ou simplement Date:) , et le message en lui même.

            D'ailleurs certains serveurs font une vérification entre les deux metadata : entre le "mail from" et le "from:" du message par exemple

            • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

              Posté par . Évalué à 2.

              les "métadonnées" dont tu parles concerne uniquement l'enveloppe du message.

              Sauf que cedric, juste au dessus, considérait que l'enveloppe du message, c'était port/IP source/destinataire. J'ai l'impression qu'il y a un décalage entre les définitions qu'on peut faire sur le plan technique, et la distinction que fait le législateur entre données et métadonnées.

              • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                Posté par . Évalué à 2.

                je répondais uniquement à sa définition "dans la rfc du smtp il y a la partie data et la partie meta-data" :)

              • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Dans le cas de HTTPS, dans la mesure où tout, y compris l'URL, est chiffré, si tu veux quoi que ce soit d'autre que IP/port source/destination, il faut tout déchiffrer.

                Parce que certes il y a, dans le cas des "gros", correspondance certaine IP->site : si tu fais une requête HTTPS vers une IP de Facebook, y a assez peu de chance que tu vises un autre site que FB… ils s'hébergent pas sur un mutualisé. Mais sur FB, t'as accédé au mur de ton neveu, ou au mur de Daesh ? Pour ça il faut bien voir autre chose que les métadonnées réseau…

                Et bon bah à partir du moment où t'as tout en clair, tu vas quand même pas te priver de tout (re)garder hein ?

                • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Même en https il y a la taille du paquet, le lien temporel avec les autres paquets http/https et la durée du flux https.
                  Rien qu'avec ces métadonnées on peut estimer si tu as juste vu un bouton j'aime sur une page ou si tu as effectivement cliqué dessus.

                  • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                    Posté par . Évalué à 2.

                    c'est chiffré pour tout le monde fb, ou cest une option (url en https ou http) ? il suffit qu'un des membres d'une page ne chiffre pas pour qu'une boite noire puisse analyser les commentaires de tout le monde

                    Ceci dit le plus simple et le plus efficace n'est il tout simplement pas d'inscrire un bot aux pages que l'on veut surveiller ?

                    • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Quand on parle de surveillance généralisée la priorité est donnée sur les métadonnées.
                      Un bot aura du mal à faire la différence entre un commentaire ironique ou un sérieux, à s'adapter aux changements de la structure de la page (par exemple si des parties sont chargées dynamiquement, si des variantes mobiles ou régionales ont une structure différente, faire la différence entre la pub et le contenu, lier le contenu à un utilisateur et j'en passe certainement).

                      Avec des métadonnées je sais que les présumés terroristes se connecte à l'IP X, puis chargent une ressource de 1ko sur l'IP Y suivie de 5ko sur cette IP Y. Il n'y a pas besoin de savoir ce que sont les sites ou les contenus sur ces adresses mais ce schéma est associé à un comportement suspect.
                      Ensuite la nouvelle loi permet d'établir une surveillance ciblée sur la personne ayant ce comportement, ses proches et ses contacts.

                      • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Sauf que le but de cette loi (enfin la partie boites noires) c'est justement le contraire. C'est pas « le terroriste qu'on surveille a visité telle et telle page » mais « cet individu a fait ci et ça, c'est donc un terroriste à surveiller ».

                        • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Le but est de faire l'un puis l'autre. L'analyse du comportement à partir des métadonnées permet de déterminer des cibles, dans mon exemple aucun des contenus n'est lu. Une fois une cible déterminée tous les moyens sont autorisés, pour la cible et ses contacts.

                          La loi dit aussi que ce ne sont pas seulement les terroristes qu'il faut surveiller. La protection des intérêts économiques (espionnage industriel), la défense de la forme républicaine des institutions (tout mouvement politique qui propose autre chose que la Veme république) rentrent dans le cadre.

                          • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Une fois une cible déterminée tous les moyens sont autorisés, pour la cible et ses contacts.

                            C'est bien ce que je disais dans un autre poste, les seuls moyens qu'il reste à "légaliser" avec cette loi, c'est les opération humides et l'enfermement sans jugement.
                            D'ici là, tous les autres moyens de surveillance sont déjà autorisé pour l'ensemble de la population francaise.

                            Moi j'appelle ça un état policier, mais appelé le une démocratie participative si vous le souhater. Les mots peuvent changer, les faits restent.

          • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

            Posté par . Évalué à 3.

            Bah voila, les metadata, c'est tout sauf les data, ça ne me semble pas débile comme définition.

            Cette définition est naïve. Dans le jardon du DPI, tout est métadonnée.
            Le corps d'un e-mail est une métadonnée au même tire que chacun des en-têtes.

            • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

              Posté par . Évalué à 3.

              Bah du coup c'est quoi les données ?

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

              Posté par . Évalué à 0.

              Mais les députés se foutent complètement du jargon du DPI, et ils ont bien raison. Visiblement, la "promesse" qui est faite est que les boites noires vont regarder le contexte du message et pas le contenu du message. Je n'ai aucune idée de la manière dont ça va être réglé, mais il est assez évident que le sujet et le corps du message sont exclus.

              Honnêtement, je ne pense pas que le problème soit technique : qui se fout de savoir si les services secrets vont considérer que Content-Transfer-Encoding est une métadonnée ou non? Ce qui m'intéresse, c'est de savoir 1) quelles données sont analysées, 2) sont-elles stockées, si oui, pendant combien de temps, 3) sont-elles anonymisées, 4) qui peut les consulter?

              D'une manière générale, j'ai toujours trouvé qu'il y avait une différence fondamentale entre la possibilité qu'un robot lise mes mails, et la possibilité qu'un humain lise mes mails. Un robot peut lire ce qu'il veut, ça ne me fait ni chaud ni froid. Il peut même m'envoyer de la pub ciblée, c'est chiant, mais personne ne viole ma vie privée. Le point important, c'est qui a accès aux données stockées et traitées.

              • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

                Posté par . Évalué à 7.

                1) quelles données sont analysées

                Justement, par l'utilisation du terme « métadonnées », la réponse est « n'importe quelle donnée ».
                C'est en ça que cette loi est dangereuse. Elle ouvre la voie et ne spécifie aucune limite.

            • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

              Posté par . Évalué à 4.

              Je vais détailler un peu plus ma réponse.

              Pour chacune des couches protocolaires, on extrait les métadonnées.
              Ces métadonnées sont les en-têtes, mais aussi les payloads.

              Ainsi, par exemple, pour un paquet HTTP quelconque, on extrait :

              • couche ip : ip_src_addr, ip_dst_addr, …, ip_payload
              • couche tcp : tcp_src_port, tcp_dst_port, …, tcp_payload
              • couche http : http_uri, http_user_agent, …, http_body

              Par « métadonnées », il ne s'agit pas de certaines en-têtes
              d'une couche particulière. Il s'agit de l'ensemble des en-têtes
              ainsi que de la payload, pour chacune des couches.

    • [^] # Re: YakaFokon : ouvrir le courrier du voisin

      Posté par . Évalué à 7.

      Je pense qu'une bonne action serait de prendre le courrier de ses voisins, de l'ouvrir, de le remettre dans la boîte et d'observer leur réaction.

      Il y quelques temps j'avais vu une caméra cachée (du Canada je crois) ou un type costume-cravate-Rayban s'approchait de gens qui utilisaient leur téléphone dans la rue pour écouter leur conversation ou regarder par dessus leur épaule ce qu'il écrivaient tout en faisant semblant de prendre des notes.
      Réactions indignées des passants.
      C'est bizarre, là les gens se rendent compte tout de suite que c'est inacceptable alors pourquoi s'en foutent-ils quand une loi généralisant ce procédé est votée ?

  • # Réaction ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Comme beaucoup ici, je trouve ce vote scandaleux.
    Ce qui m'étonne est qu'il y ait si peu de réaction, pourquoi n'y a-t-il pas ou peu de manifestations pour soutenir la liberté, comme après les attentats ?

    Si il y en a de prévues, où sont-elles organisées ?

    • [^] # Re: Réaction ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Parce que les gens s'en fichent.
      Parce que c'est la crise et qu'il y a d'autres problèmes.
      Parce que c'est la faute du voisin.
      Parce qu' il y a des méchants qui s'attaquent aux racines christiano-laïques de la France.

      On a les dirigeants que l'on mérite c'est tout.

      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à -4.

        1/ Parce que vous vous excitez et partez dans un délire paranoïaque concernant cette loi, avec une bonne dose d’anti-parlementarisme primaire dans le précédent journal (ce qui fait toujours son effet concernant un projet de loi)
        2/ Parce que la guerre c’est la guerre, et croire que la démocratie ne pâtirait pas de dix ans de croisades, d’une part, et d’une lutte acharnée des multinationales avec le soutien plein et entier des États (au nom de la compétitivité), c’est juste croire au Père Noël (en effet les motivations de la loi sont la lutte contre le terrorisme et la défense d’intérêts économiques, entre autres).

        • [^] # Re: Réaction ?

          Posté par . Évalué à 5.

          J'ai pas tout compris mais c'est vrai que je suis anti-parlementaire.
          En tout cas le fonctionnement actuel ne me convient pas.

          Parano je pense pas. Quand je vois ce que Bob de Béziers à fait
          dans son coin, je m'interroge sur à l'avenir.
          Après avoir ouvert quelques livres d'histoire on comprend que l'histoire se répète toujours on change juste le décor et les personnages.

          Et lorsque le premier ministre félicite les députés de ne pas avoir cédé "à la pression" du peuple je me pose des questions sur la manière dont ces personnes (les élus et les nommés) considèrent le peuple, dont ils devraient normalement faire partie.

    • [^] # Re: Réaction ?

      Posté par . Évalué à 10.

      <commentaire non politiquement correct et qui va certaine en ofusqué un grand nombre>

      parce qu'il y a eu 6 millions de mouton qui sont descendu sans rien comprendre à ce qui se passait et ont été pérsuadés qu'il suffisait de dire "oulala on est charlie" pour faire quelque chose.

      Que toutes ces personnes ne comprennent pas la différence entre être et paraître.
      Que toutes ces personnes ignorent tout du principe même du terrorisme et qu'elles vivent dans un monde dorée, et son prêt à tous les expédient pour surtout ne pas voir la réalité et continuer à profiter de leur petits avantages.

      Si ces expédients sont la nudité numérique absolue, d'eux, et de toute la population, pour avoir l'impression d'avoir quelque chose, ils sont prêt à le faire.

      En 2015 Il y a eu 6 millions de gens dans la rue pour 15 morts.
      Il y a eu 6 millions de portes closes pour 450 morts dans la rue à cause du froid en 2014.

      Si on voulait vraiment faire avancer l'humanité, on essayerait déjà d'éviter de laisser, d'ordinaire, des gens crever sous notre balcon en faisant mine de ne pas les voir, avant de se préoccuper d'acte de violences extraordinaires.

      Si on voulait vraiment s'occuper du terrorisme, on s'occuperait du vrai problème, on éviterais de faire de la publicité de tous ces actes, mais on les analyserait d'une façon rationnelle. Les attaques des postes de polices avant les attentats du 11 Janvier, c'était aussi des actes terroristes. Mais il ne fallait surtout pas prononcer ce mot de la part du gvt et des médias. Cachez donc ce sein que je ne saurais voir.

      </commentaire>

      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à 2.

        parce qu'il y a eu 6 millions de mouton qui sont descendu sans rien comprendre à ce qui se passait et ont été pérsuadés qu'il suffisait de dire "oulala on est charlie" pour faire quelque chose.

        La manif' n'a pas grand chose à voir avec la loi. Ni avec une quelconque persuasion qu'il suffisait de dire "oulala on est charlie".

    • [^] # Re: Réaction ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce qui m'étonne est qu'il y ait si peu de réaction, pourquoi n'y a-t-il pas ou peu de manifestations pour soutenir la liberté, comme après les attentats ?

      Parce qu'il y a quand même une différence entre des meurtres à la Kalash et une loi votée par des représentants élus, même si cette loi est contestable?

      Les gens accordent peut-être encore un peu de crédit à la légitimité démocratique?

      Les gens (qui ne sont renseignés) savent aussi que la loi a été balancée par un certain nombre d'amendements, et qu'elle n'est pas aussi terrible et simpliste qu'on voudrait. En tout cas, honnêtement, j'ai lu beaucoup de c***ries sur les sites anti-loi, y compris celui-ci. Il faudrait peut-être commencer à faire le ménage dans nos arguments, lister les vrais problèmes, et focaliser notre attention sur ce qui est vraiment liberticide. C'est ça la politique, c'est aussi de gérer le compromis, en reconnaissant qu'il existe des gens qui ne sont pas d'accord avec nous, mais qui accepteront certainement de modifier certaines choses si on propose des arguments fondés et convainquants. Parmi les réactions possibles, il y avait (1) faire une manif à base de mégaphones et de ballons CGT, ou (2) envoyer des propositions d'amendements aux députés relues par des juristes spécialisés. Je ne comprends pas comment on peut encore imaginer que (1) peut être efficace, ça fait 50 ans que les gens font ça, et 50 ans que ça n'a absolument aucun effet. D'ailleurs, c'est bien connu, les grandes entreprises envoient leurs lobbyistes tenir des stands à merguez devant l'assemblée nationale.

      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à 3.

        on peut encore imaginer que (1) peut être efficace

        parce que le (2) est efficace peut-être ?

        Faire croire que les syndicats ne proposent rien est très malhonnête, surtout en ce moment ! Seulement le gouvernement (et certains media) refusent systématiquement toutes leurs propositions, et les syndicats n'ont probablement pas des millions à dépenser en lobbyisme.

        Que faire quand tu n'es pas écouté, et que c'est terrible pour la population ?

        • [^] # Re: Réaction ?

          Posté par . Évalué à -1.

          parce que le (2) est efficace peut-être ?

          Il l'est p-e parfois pour peu que la personne ne s'identifie pas d'emblée comme qlq'un avec qui il est inutile de parler.

          Le point (2) vient avec
          "En tout cas, honnêtement, j'ai lu beaucoup de c***ries sur les sites anti-loi, y compris celui-ci."
          et
          "c'est aussi de gérer le compromis, en reconnaissant qu'il existe des gens qui ne sont pas d'accord avec nous, mais qui accepteront certainement de modifier certaines choses si on propose des arguments fondés et convainquants"

          Donc, pour préciser: oui, le point (2) n'est pas du tout efficace si le député voit rapidement que tu es de mauvaise foi, que tu as des idées pré-conçues simplistes, que tu considères que ta vision des choses est forcément la bonne en refusant de considérer une solution de compromis, …
          Par exemple, si tu pars du principe que les députés sont des pourris déconnectés du peuple qui campent sur leur privilèges, ça se voit à 20000 lieues à la ronde dans le ton, les arguments et la manière employés. Dans ce cas, si le député ne répond pas, c'est pas que le point (2) ne marche pas parce que les députés sont méchants, mais qu'on a soi-même échoué à mettre en place le point (2).

          Reste à voir s'il marche quand il est bien fait (ce qui n'est pas évident pour moi). Le problème est que ceux qui "ratent le point (2)" sont en général totalement inconscient d'avoir eux-même été la cause de l'inefficacité de la démarche.

      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ce qui m'étonne est qu'il y ait si peu de réaction, pourquoi n'y a-t-il pas ou peu de manifestations pour soutenir la liberté, comme après les attentats ?

        Parce qu'il y a quand même une différence entre des meurtres à la Kalash et une loi votée par des représentants élus, même si cette loi est contestable?

        En effet, d'un côté on a un fait divers malheureux, de l'autre on a une loi floue au potentiel liberticide par abus non contrôlés assez évident, qui affectera l'ensemble des citoyens pendant qu'elle sera en vigueur. De plus, quant-à choisir un fait divers, autant en choisir un plus lourd de sens, comme il n'y a pas longtemps les plus de 700 immigrés morts noyés qui partaient pour l'Italie ; on se demande vraiment comment ça doit être chez eux pour qu'ils viennent comme ça et comment c'est possible. Ce fait divers n'a pas mobilisé particulièrement les esprits, ce qui me fait sincèrement douter que les réactions de la population s'expliquent le mieux par la gravité d'un fait : je pencherais plutôt pour l'acharnement médiatique.

      • [^] # Re: Réaction ?

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est ça la politique, c'est aussi de gérer le compromis, en reconnaissant qu'il existe des gens qui ne sont pas d'accord avec nous, mais qui accepteront certainement de modifier certaines choses si on propose des arguments fondés et convainquants.

        Le nombre d'arguments non-fallacieux et argumentés avec des extraits des textes et des amendements n'ont absolument rien donnée. La plupart des députés répondaient par un simple copier/coller.

        Parmi les réactions possibles, il y avait (1) faire une manif à base de mégaphones et de ballons CGT, ou (2) envoyer des propositions d'amendements aux députés relues par des juristes spécialisés. Je ne comprends pas comment on peut encore imaginer que (1) peut être efficace, ça fait 50 ans que les gens font ça, et 50 ans que ça n'a absolument aucun effet. D'ailleurs, c'est bien connu, les grandes entreprises envoient leurs lobbyistes tenir des stands à merguez devant l'assemblée nationale.

        Quand proposer aux députés des amendements et que le rapporteur et le ministre les refusent sans aucune discussion, que fait-on ?

        Bizarrement, des agriculteurs qui détruisent, manifestent et brulent des pneus arrivent à faire reculer beaucoup plus des politiques que de tenter de discuter avec eux. C'est dramatique de finalement constater cela… C'est à en pleurer même.

        Là où je pourrais te rejoindre c'est que nous sommes peut-être trop faible en lobbying. Là où des groupes d'influences ont accès aux oreilles de nos dirigeants, nous n'avons probablement pas le même niveau d'accès, le même niveau d'écoutes et (très) probablement le même niveau de vecteur de communication pour fournir des pistes de réflexions (ou de pressions…).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.