Journal Un sandwich, un cinéma, puis le poste de police.

Posté par .
Tags : aucun
30
5
fév.
2010
Nous ne sommes pas sans savoir quel est le respect que porte l'industrie du cinéma pour ses pirates^W spectateurs. Il semblerait qu'on ait franchi une étape de plus avec l'invention du délit de possession de sandwich illicite.

L'histoire.

Un spectateur rentre au cinéma UGC des Halles avec un sandwich, s'apprête à le manger (triste destin d'un sandwich) quand un vigile lui saute sur le paletot en lui demandant de jeter son sandwich car les sandwiches non indigènes sont interdits (à priori il s'agit d'une mesure protectionniste afin de préserver l'industrie du prêt à manger locale). Le pauvre bougre refuse de le jeter et le met dans son sac en jurant qu'il le mangera après le film.

Fin de l'histoire ?

Que nenni, l'objet du délit, sans titre de séjour à l'UGC, doit obligatoirement passer par la case poubelle, et ce immédiatement. Brouhaha de la part des spectateurs qui assistent à cette scène de vie tragique. La directrice arrive. Puis c'est au tour de la police qui, afin de faire régner de nouveau paix et sérénité à l'UGC des Halles, intercepte les deux éléments perturbateurs (l'immigré de sandwich et son patron qui n'éprouve aucun remord à détruire l'économie locale qu'une industrie en souffrance tente de mettre en place).

Paix et sérénité.

Le récit d'un témoin là : http://photo-cineaste.over-blog.com/article-coup-de-geule-co(...)

Depuis personne n'a de nouvelle du sandwich ou de la personne arrêtée.

Une question me traverse l'esprit. Que risque-t-on si on fait entrer des mâchouillons (chewing-gum) clandestins dans un UGC ?
  • # que risque t on ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour le moment, je ne sais pas, mais je vais essayer.
    Purement scandaleux.
    A la limite, que le bouldogue sécurité fasse son gros bras... Bon ça fout les boules, il a pas le droit, c'est un lieu public... mais bon...
    Mais que la P.N accepte d'intervenir pour ça, là y a un problème, et un gros.
    • [^] # Re: que risque t on ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Je n'ai jamais compris comment on pouvait apprécier une grosse merde consumériste telle que l'UGC ciné cité les halles. Hostile, bruyant, laid, prétentieux, etc. L'usine à idiots qui se clament cinéphiles parce qu'ils ont vu l'intégrale de Poelvoorde.

      Donc la vraie solution, c'est de boycotter ce truc et pas de continuer à acheter des places à UGC tout en amenant des chewing-gum.

      (si vous aimez l'UGC - je me demande pourquoi, mais bon - il y a un autre UGC aux Halles beaucoup, beaucoup, beaucoup plus calme...)
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par . Évalué à -2.

        Ben moi j'aime pas le cinéma. Heu ... les salles de cinéma en fait. Un autre temps, d'autres moeurs. si j'ai envie de voir un film et de partager ce moment avec des ami-e-s, je préfère de loin le confort, et la tranquilité de nos salons. LE truc qui me hérisse le poil en ce moment : la 3D mouarf mouarf mouarf des lunettes qui fatiguent les yeux et le cerveau, le tout pour une 3D ... sur un écran plat... Débile. Ajoutant à cela ceux ne sachant pas se tenir (bruit, parlantes, machonage de pop corn), ça me fait une impression d'art dans un écrin de crotte. Allez voir un bon film dans une telle salle, c'est un peu paradoxal.

        La dernière fois que je suis aller dans une salle de cinéma, c'était il y a pffffuuu ... 6 ans peut être ? Dans un Gaumont : tout numérique déjà. Et toujours une image légèrement floue. Plus personne derrière le retro, forcément c'est dur de faire une mise au point correcte... J'y suis retourné cet hiver pour voir qq blockbusters, dans le même Gaumont... et l'image était toujours légèrement floue. Ca m'insupporte. Qu'ils crèvent. \o/

        Vivement que les hébergements se démocratisent, que la bande passante soit plus accessible, alors nous pourrons revoir de vrais films indépendants, et pas seulement d'ailleurs, (se faisant trop rares depuis quelques temps en france) la publicité d'avant film servant à le financer, et pas à financer des salles ressemblant à des abattoirs culturels.
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Depuis quand tu n'as pas vu le soleil ?
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Je pense que ca devait être de l'ironie (en tout cas j'espère pour lui ^^).

            « En fait, le monde du libre, c’est souvent un peu comme le parti socialiste en France » Troll

          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 3.

            6 ans.
            Mais l'hiver dernier, il l'a vu. Plusieurs fois.
            • [^] # Re: que risque t on ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu peux préciser ?
              • [^] # Re: que risque t on ?

                Posté par . Évalué à 3.

                A ce paragraphe, qui est assez amusant:
                La dernière fois que je suis aller dans une salle de cinéma, c'était il y a pffffuuu ... 6 ans peut être ?
                J'y suis retourné cet hiver pour voir qq blockbusters, dans le même Gaumont... et l'image était toujours légèrement floue.

                Donc en somme, t'as mit les pieds dans une salle depuis 6 ans, mais t'y a ete plusieurs fois l'hiver dernier.
                • [^] # Re: que risque t on ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  raa zut, la logique absolue :)
                  et moi qui croyais simplement qu'on se connaissait sans le savoir :p
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Depuis quant on voit le soleil dans les salles de cinéma ?
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce week end, on est aller voir "Planete 51". Ambiance famiiale : beaucoup de momes, beaucoup de chips et pop corn... Dans un Gaumeont, qui soit dit en passant, met à disposition un espace salon, permettant entre autre de déguster son sandwich (...)

          Et ben "Espace 51" c'était bien :)

          Comme quoi, même avec plein de momes et une ambiance pop, les salles de cinéma (...)
          (désolé)
    • [^] # Re: que risque t on ?

      Posté par . Évalué à 9.

      A la police nationale on lui demande de faire du chiffre, et ça c'est justement une occasion de le faire facilement.
      Dans les statistiques, un délinquant de plus aura été arrêté dans un cinema. Et en bonus ça contribuera même aux chiffres qui servent à indiquer que la délinquance est encore en augmentation.
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par . Évalué à 5.

        surtout qu'il est plus facile d'interpeller un quidam au cinema, qu'un delinquant multirecidiviste qui n'hesitera pas a mettre des baffes a tout ceux qui le touche.

        c'est humain mais bon
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par . Évalué à 7.

        s'ils voulaient vraiment faire du chiffre, ils auraient prit le premier arabe a moto dans la rue pour non port de la ceinture.
        Ca doit pas etre bien dur a trouver au halles.

        Se faire chier a descendre au cinema et mettre 45 minutes a interpeller un mec pour un sandwich, c'est pas vraiment ce que j'appelle faire du chiffre.

        Mon avis ici, c'est que la vraie connasse, c'est madame la haut placee, et que la police ne peut pas lui dire "va te faire foutre".
        Elle veut foutre quelqu'un dehors, c'est son droit, de grosse connasse, certes, mais son droit. Ce quelqu'un ne veut pas sortir, elle ne peut pas lui taper dessus et le foutre dehors, donc elle appelle la police.
        La police doit venir parce qu'elle a ete appelee, et que si la connasse veut foutre dehors le sapajou/malapris, ben la police va le raccompagner et puis voila.

        Les flics lui ont probablement dit "desole, hein, va falloir trouver un plan b pour ta soiree, a plus" une fois sorti du cinema.
        C'est assez malvenu de taper sur la police dans ce cas, ya pas grand chose qu'ils peuvent faire.
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Et ben si, dans ce cas, c'est bienvenu de 'taper sur la police', oui. Je suis ouvertement habituellement clairement "pro-flic" et j'ai pas de problème avec ça.
          Mais là, y a un problème.

          La police intervient à cause de quoi ? d'un sanwdich ? non ça tiens pas. elle intervient parcequ'il y a scandale et trouble à l'ordre public. C'est ce qui sera consigné dans le rapport interne. Or il n'yy a pas de scandale : le type a un sandwich, optempère à l'injonction de l'agent de sécurité de ne pas manger son sandwich sur place. Il range son sandwich. L'agent de sécurité dérappe et lui demande de jeter son sandwich. Le type refuse et fait valoir son droit. Le bouldogue est emmerdé, et il aime pas ça : il appelle sa chef, qui appelle la police.
          Et là, surprise, la police ne fait pas son travail, elle fait le travail que ne peux pas faire l'agent de sécutié : ejecter physiquement la personne. Son travail est de faire respecter l'ordre et la loi. Pas de défander les intérêt d'une boite quelconque contre le droit d'un citoyen quelconque.

          A la limite, elle ejecte le gars, puis fait son rapport, et la hierarchie appelle la responsable du cinéma en question pour lui remettre en tête (...) la loi.

          Le cinéma, ici, n'est ni plus ni moins qu'une galerie marchande. Ce n'est pas un magasin unique, mais une gallerie marchande. La direction de l'établissement a dépassé les bornes d'une part. Et la police lui a obeit à elle, et ne s'est pas tenu à son boulot.

          On a pas de preuves que cela c'est passé comme cela, certes, mais je doute qu'un type qui en famille, entre amis, au cinamé, avec sandwich soit là uniquement pour "faire un scandale". ... je doute... Et dans le doute, abstiens toi.
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 0.

            Espérons que ce commissariat fera le coup de "pierre et le loup" à cette "grosse connasse", comme un autre billet a nommée la responsable de l'établissement. Elle comprendra peut être à ses dépend, à défaut de comprendre toute seule...
    • [^] # Re: que risque t on ?

      Posté par . Évalué à 10.

      A la limite, que le bouldogue sécurité fasse son gros bras... Bon ça fout les boules, il a pas le droit, c'est un lieu public... mais bon...

      Grosse erreur ! c'est un lieu PRIVÉ ! au même titre qu'un super marché ou qu'un bus ! en y entrant, en posant ne serait-ce qu'un seul pied dans ces lieux, tu acceptes implicitement le règlement interne régissant ce lieu (son cluf en quelque sorte). Ce n'est en rien un lieu public, mais un lieu «accessible au public», ce qui est très différent !
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Oui, mais dans tout contrat il peut y avoir des règles abusives, réputées nulles. Après je ne sais pas ce que dit la loi sur le fait de manger des sandwichs étrangers dans un cinéma. Mais bon, il a échappé au pire, on aurait pu l'embarquer en charter avec son sandwich sans-papiers.
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Pour le rapatrier sur les îles d'où il n'aurait jamais dù s'enfuir, le saligaud.
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est certain mais dans ce cas précis il doit y avoir une clause qui interdit d'introduire de la nourriture dans le cinéma et/ou de l'y consommer... rien d'abusif là dedans (au sens de la loi j'entends) après concernant l'appel aux forces de l'ordre... c'est certainement dû au tapage causé et au refus de quitter le cinéma de la part du contrevenant : en effet, si tu n'acceptes pas le règlement intérieur du lieu, du dois le quitter, si tu veux rester, tu dois t'y plier... c'est la «loi» après que ça soit stupide... c'est un autre débat
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Il s'agit que d'un règlement intérieur, la loi prévaut. Heureusement...

            Dans les faits et si le règlement intérieur interdit la nourriture étrangère alors l'homme au sandwich a tort. Il aurait mieux fait d'aller perdre son temps dans un endroit plus accueillant.

            Dans la pratique, les personnes à l'UGC ont réagit plus que bêtement. On se croirait chez Orange où, lorsque tu pars, on te supprime ton adresse mail et t'envoie une lettre comme quoi tu es bien bête d'aller voir ailleurs. Ce sont aussi des commerçants et ils doivent se comporter en tant que tel, pas comme des terminators fraîchement sortis de la chaîne de fabrication et dont le programme gérant le comportement est constitué de 2 switches et d'une boucle.

            C'est quand même pas un motif suffisant pour déclencher une guerre urbaine que d'enfreindre un règlement intérieur avec un sandwich dans un lieu où l'on vend de la nourriture. Il aurait bien pu avoir soif après son sandwich et prendre une bouteille d'eau.

            C'est vraiment un comportement d'idiots, comportement que l'on retrouve un peu trop souvent : profit immédiat et usage de la répression contre ceux qui ne permettent pas ce profit immédiat.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: que risque t on ?

              Posté par . Évalué à 2.

              On dit la même chose, on a le même esprit rien de différent dans ton discours en tous cas, mais le fait de juger du caractère intelligent ou non de la chose n'était pas l'objet de mon commentaire.
              • [^] # Re: que risque t on ?

                Posté par . Évalué à 4.

                Je voulais surtout appuyer sur le fait qu'un règlement intérieur n'est pas la loi. Si il est écrit dans le règlement intérieur du cinéma qu'on doit égorger des poulets et répandre leurs tripes sur la chaussée avant d'entrer dans la salle, alors on a le droit de ne pas se plier au règlement.

                J'ai un peu débordé. :)

                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: que risque t on ?

              Posté par . Évalué à 3.

              +1
              Détrompes toi sur un point : "ce n'est pas un motif suffisant" ;-) Car l'histoire montre que ce sont souvent des évènements insignifiants, mais symboliquement fort et suffisamment neutre pour que de nombreuses personnes fasse un transfert dessus, et qui finalement deviennent fédérateurs d'un mécontement global et général. Le symbole, la neutralité, l'adhésion, diverses expressions qui se retrouvent sur un point commun minimaliste
              ;-)
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Peut-être qu'il est interdit de manger dans le cinema.

          Mais bon, imagines, tu t'achètes un sandwich pour après le film (qui se termine par exemple à 00h15), pourquoi ne pourrais-tu pas entrer avec ton sandwich.

          Ici ils ont été trop loin, il n'ont pas accepté que le gars le range dans son sac. OK il n'aurait pas du le sortir mais faut pas abuser non plus.
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 1.

            il n'aurait pas du le sortir ?
            UGC a sorti comme argument qu'il risquait de géner les autres spectateur avec le bruit croustillant du sandwich, mais rien sur les popcorns qu'ils vendent... Marrant deux poids deux mesures.

            Sisi il aurait du le sortir, et lorsque le vigile l'aurait empecher d'avancer ou autre, il aurait du prendre la salle a témoin de l'agression caractérisé dont il était victime (et lui foutre une grosse mandale, mais là je m'emporte).
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Un bus aussi ? Alors pourquoi on parle d'interdire la burqa dans les lieux publics "y compris les transports en commun" ?
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Tout dépend de ce qu'on entend par "lieu public", il y a une ambiguïté :

          * lieu relevant d'une autorité publique (une mairie, un ministère, un hôpital, une caserne, la voie publique, etc.)
          * lieu destiné à accueillir du public, mais relevant d'une autorité privée : cinéma, bowling, ...
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 3.

            le lieu destiné a acceuillir du public a un nom:

            ERP : etablissement recevant du public
            avec toutes les lois qui les concernent, le cinema c'est un ERP
            un petit echantillion : http://www.issy.com/index.php/fr/cadre_de_vie/hygiene_securi(...)


            pareil pour le travailleur :

            ERT
            pareil, plein de loi
            il y a une nuance pour les immeubles style a la défense ce sont des ERP mais du a leur particularité c'est :

            IGH : immeuble de grande hauteur
            avec bien sur des autres loi qui les gèrent
            • [^] # Re: que risque t on ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce que tu cite c'est des classements par rapport à la sécurité des personnes (incendie, tremblement de terre, sortie d'un album de Lara Fabian, etc...), qui définissent des règles permettant l'évacuation facile rapide et en bon ordre du public, et l'intervention rapide et facilité des services de secours.

              Je pense que ça n'a rien à voir avec l'histoire du sandwich mais bon...

              Je chercherais plutôt du coté du code de la consommation, débit de boison, restauration toussa... Genre est il possible de sortir son jambon-salami-crudité en plein milieu d'un restaurant en demandant simplement un verre d'eau (faut être joueur)

              "Gentoo" is an ancient african word, meaning "Read the F*ckin' Manual". "Gentoo" also means "I am what I am because you all are freaky n3rdz"

              • [^] # Re: que risque t on ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Je chercherais plutôt du coté du code de la consommation, débit de boison, restauration toussa... Genre est il possible de sortir son jambon-salami-crudité en plein milieu d'un restaurant en demandant simplement un verre d'eau (faut être joueur)
                Non, mais à ce que je sache un cinéma n'est PAS un lieu dont l'activité principale est la restauration, si ?

                A quand l'interdiction d'amener son repas/son thermos au travail parce qu'il y a des distributeurs de friandise/café ??
          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 2.

            et je dirais même que ça n'est pas parce qu'on est dans un lieu public (et pas accueillant du public) qu'on a le droit de tout y faire où et quand on en a envie ! cf lois européennes et nationales, arrêtés préfectoraux et communaux...
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 2.

          les bus sont souvent gérés par des compagnies privées, donc ce ne sont pas des lieux publics, comme dans la rue par exemple.

          Et puis si le règlement intérieur des mosquées m'oblige à retirer mes chaussures pour y rentrer ou renier mes dieux impies, et ben la solution c'est de ne pas y rentrer si c'est contraire à mon éthique.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Arrête! Tu vas encore donner des idées sur le débat sur l'identité nationale!!

            Résumé:

            Question:
            "Que signifie être Français(e) en 2010?"
            Réponse objective, complète et équilibrée et non discriminatoire:
            "Être Français(e) en 2010, c'est ne pas porter de burka. Nous allons donc interdire la burka"

            Toujours dans un souci de progresser vers la connaissance du Moi, la prochaine question existentielle qui éclipsera les problèmes économiques et les problèmes sociaux qui existent pour de vrai dans notre société, voici le sujet du prochain débat national:

            Question:
            "Que signifie être en France en 2010?"
            Réponse objective, complète, équilibrée et non discriminatoire:
            "Être en France en 2010, c'est ne pas avoir besoin d'enlever ses chaussures en entrant. Nous allons donc faire une loi pour contrer les règlements des mosquées, c'est une question de santé publique!"
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par . Évalué à 6.

        , tu acceptes implicitement le règlement interne régissant ce lieu (son cluf en quelque sorte).
        Oula non, ce n'est pas aussi simple
        A°) il faut que le "réglement interne" soit facilement visible, avant de rentrer ou en rentrant dans le magasin.
        B°) Le vigile ne PEUT PAS demander que tu mette un bien personnel dans une poubelle, la seule chose que le vigile a le droit de faire est ... une fouille visuelle des sac (avec les deux mains dans le dos!!!), et, avec ton accord, une fouille de ton sac. Tu peux refuser LES DEUX!
        Dans ce cas le vigile a le droit de te refuser l'entrée. Bon manque de bol, là le gars était DEJÀ rentré...
        Et comme sortir un sandwich n'est pas encore prévu par le code pénal comme un délit ou un crime requerant plus d'un an de prison, la flagrance ne peut pas être constaté, et par conséquent, il ne peut pas retenir la personne le temps de l'amener à l'OPJ le plus proche...
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Juste un truc : en théorie tu ne peux pas refuser une inspection visuelle. C'est juste qu'en pratique aucune sanction n'est prévue. Si tu refuse l'inspection ce qu'il va se passer c'est : l'agent de sécurité appelle la police, qui va constater que tu veux pas lui montrer ton sac, la police va te demander d'ouvrir ton sac pour eux, diront à l'agent que y'a rien, et tu repartira. Donc bon ça sert pas à grand chose dans ce cas-là, surtout que l'agent de sécurité est dans son droit (pour une fois).

          J'ai fait une petite FAQ sur le sujet : http://blogs.kd2.org/bohwaz/?2009/08/21/293-que-peut-faire-u(...)

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

          • [^] # Re: que risque t on ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Juste un truc : en théorie tu ne peux pas refuser une inspection visuelle. C'est juste qu'en pratique aucune sanction n'est prévue.
            C'est normal, un vigile n'a aucun pouvoir coercitif.
            Le pouvoir coercitif est une fonction regalienne et n'a aucune raison d'être transferé a quiconque autre que l'état.

            Si tu refuse l'inspection ce qu'il va se passer c'est : l'agent de sécurité appelle la police,
            Non, il va te refuser l'entrée au magasin.
            De plus, sauf flagrance, ils ne peuvent pas t'empêcher de te déplacer, et refuser d'ouvrir ton sac ne suffit pas pour être dans le cadre d'un flagrant délit (par contre si il y a eu un vol avant toussa,...)
            La présomption d'innocence a encore cours (est censé tout du moins).
            Pour pouvoir t'empêcher de bouger dans le cadre d'un flagrant délit, les vigiles se basent sur deux articles (et ce n'est pas parce qu'ils sont vigiles : ces articles s'appliques à tout le monde).
            Article 73 du CPP

            Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d'une peine d'emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l'auteur et le conduire devant l'officier de police judiciaire le plus proche.

            et bien entendu la définition d'un flagrant délit , l'article 53 du CPP

            Est qualifié crime ou délit flagrant le crime ou le délit qui se commet actuellement, ou qui vient de se commettre. Il y a aussi crime ou délit flagrant lorsque, dans un temps très voisin de l'action, la personne soupçonnée est poursuivie par la clameur publique, ou est trouvée en possession d'objets, ou présente des traces ou indices, laissant penser qu'elle a participé au crime ou au délit.

            A la suite de la constatation d'un crime ou d'un délit flagrant, l'enquête menée sous le contrôle du procureur de la République dans les conditions prévues par le présent chapitre peut se poursuivre sans discontinuer pendant une durée de huit jours.

            Lorsque des investigations nécessaires à la manifestation de la vérité pour un crime ou un délit puni d'une peine supérieure ou égale à cinq ans d'emprisonnement ne peuvent être différées, le procureur de la République peut décider la prolongation, dans les mêmes conditions, de l'enquête pour une durée maximale de huit jours.


            qui va constater que tu veux pas lui montrer ton sac, la police va te demander d'ouvrir ton sac pour eux,
            Ils n'ont pas le droit, sauf "comportement suspect", etc... Mais pour un simple contrôle d'identité, ils n'ont pas le droit de te fouiller ou ton sac.

            diront à l'agent que y'a rien, et tu repartira.
            Ils diront rien du tout, la police n'est pas le bras droit des vigiles, et ne se déplacent pas "pour faire plaisir" au vigile.

            Donc bon ça sert pas à grand chose dans ce cas-là, surtout que l'agent de sécurité est dans son droit (pour une fois).
            Demander de jeter ne fait pas partie des droits du vigile (enfin il peut demander, mais on peut refuser sans souci.).
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 3.

          A) Non, il n'a pas besoin d'être visible, il a juste besoin de pouvoir être fourni sur demande.
          B) Le vigile peut te demander de quitter le lieux si tu contrevient au règlement ou si tu déclares ne pas l'accepter : proposer de mettre le sandwich à la poubelle permettait au contrevenant de se mettre en accord avec le règlement sans avoir à quitter les lieux. Il peut très bien demander, rien ne l'interdit.

          Si t'as des articles me contredisant : je suis preneur.
      • [^] # Re: que risque t on ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui oui, tout à fait, je me suis mal exprimé.
        Mais là, tel que les faits sont relatés, la dite personne n'était pas "dans la salle de cinéma" mais dans "le complexe cinématographique". ce qui change tout, aussi. Cet établissement n'est ni plus ni moins qu'une gallerie marchande.
        Les commerçants louent (souvent hors de prix) des espaces de ventes dédiés autour d'un espace attirant toujours du monde. Une galerie marchande, quoi... et pas un magasin unique...
        Or la clause stipulant -si elle existe- qu'on a pas le droit de manger d'autres nourritures que celles vendues sur place ne tient pas la route ici.
        Le savoir vivre, c'est de na pas entrer dans un bar avec sa bouteille, ni dans un restaurant avec son plat à réchauffer ... Il se peux qu'il y ai des règlement pour contraindre ceux manquants de savoir vivre... ok ok, et ils sont certainement valables, car la personne se situe là dans l'enceinte même du commerce. Mais là, cette personne se situait dans la gallerie marchande. Il a parfaitement le droit de venir avec son sandwich. Et de le manger, dans cet espace là. Point barre.

        Si j'échange mon blouson avec celui de mon pote, pour essayer le sien qui me plait, la police va venir nous ejecter de la galerie marchande sous le pretexte qu'un commerçant vend des manteaux et qu'un accord de direcction pete plus haut que son cul ? Non mais dans quel monde vit on ? Ce qui est intéressant, avec cette histoire, c'est qu'elle illustre malheureusment à merveille le glissement auquel nous assistons tous actuellement de notre chère république. Et même des pro-flics comme moi finissent pas se méfier d'une police qui n' a plus de républicaine que le nom.
        • [^] # Re: que risque t on ?

          Posté par . Évalué à 4.

          D'un autre côté on ne peut pas reprocher à la police d'être intervenu car on ne sait pas ce que la directrice a raconté pour les faire venir. Ils ne sont pas intervenus avec les flashballs, n'ont pas (t|g)azé tout le monde. On ne sait même pas si ils l'ont relâché un peu plus loin en lui faisant les gros yeux et en disant qu'ils ne voulaient plus le revoir ou si ils lui ont fait subir la désormais classique garde à vue.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: que risque t on ?

      Posté par . Évalué à 10.

      On risque de se faire coffrer pour mangeage de sandwich prohibé ?

      La prochaine fois il faudra y aller avec de la choucroute...
  • # C'est trop chère !

    Posté par . Évalué à 10.

    Franchement, 10€50 la place de ciné la-bas, c'est trop chère.
    Et en plus, le pop corn est à 5€ ! La moindre boisson à 4€, etc...

    Alors qu'il y a un Franprix pas loin avec tout ça pour 3 fois moins chère. Il faut juste mettre tout ça tranquillement dans un sac et personne n'en parle.



    Mais franchement, UGC, c'est encore plus de l'incitation au piratage que thepiratebay.org .
    • [^] # Re: C'est trop chère !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et il est où l'écran au Franprix ? :)

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: C'est trop chère !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      "C'est pas le piratage qui tue le cinéma, c'est les places à 10 €"
      • [^] # Re: C'est trop cher !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est pas les places à 10 € qui tuent le cinéma, c'est que pour 10 € tu as des places de merde dans une salle de merde avec un son de merde et un public qui fout la merde, le tout avec le risque de tomber sur un film de merde.
    • [^] # Re: C'est trop chère !

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour faire simple et sans vouloir entrer dans un débat quelconque: les exploitants font pratiquement autant d'argent (voire plus) avec les confiseries que les ventes de billets. Pour même dire vrai certains se targuent d'être des vendeurs de confiseries. Et puis bon, à choisir entre une place de cinéma ou l'exploitant doit récupérés 20 ou 30% et une confiserie où il récupère pratiquement 100% (hors TVA), je comprends leurs choix.

      Hop-hop précaution d'usage vu ma situation: je ne pointe absolument aucun exploitant de salles de cinéma en particulier et encore moins l'exploitant sus-cités, ni même la fédération, ni même le chien de la voisine par alliance du cousin.

      En vous remerciant.
      • [^] # Re: C'est trop chère !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ouai c'est comme les mecs qui se plaignent du TGV trop cher et qui vont au bar acheter un café à 2€50, de la bière à 6€ et un menu sandwich à 10€...
        • [^] # Re: C'est trop chère !

          Posté par . Évalué à 4.

          Et tu ne t'es jamais dit que s'il n'y avait pas des zozos comme ça tu payerais ta place encore plus cher.
  • # Inquiétant

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Que la police se déplace pour une connerie pareil, est-ce qu'on a trop d'agent de la paix (et de la sérénité) ou est-ce qu'ils préfèrent courir après les importateurs de sandwich illégal non autorisés par le règlement intérieur d'un établissement plutôt qu'après des trafiquants d'arme et autres ?

    Je sais pas moi, si je suis flic et que je reçoit ce genre de coups de fil, je vérifie si il y a pas une loi qui m'autorise à verbaliser le fait de faire perdre du temps à un représentant de la loi, genre obstruction à l'activité d'un fonctionnaire de la paix (et de la sérénité).

    Cela étant, si le règlement intérieur n'autorise pas les sandiwchs, le gars avait le choix entre le jeter ou se barrer (avec remboursement ?).
    • [^] # Re: Inquiétant

      Posté par . Évalué à 7.

      Je ne suis pas du tout pro-police et je trouve cette histoire vraiment débile.
      Mais j'ai un pote qui travail aux halles de chatelet et il parait que les halles dégénèrent très vite pour la moindre interpellation, justifié ou non. Je pense que les forces de l'ordre veulent éviter toute situation de guérilla inutile, d'ou l'extraction du causeur de trouble.

      Mais bon, comme ça à été dit sur le net : Police partout, sandwich nulle part !
      • [^] # Re: Inquiétant

        Posté par . Évalué à 4.

        Chatelet les halles a toujours été une plaque tournante des embrouilles diverses.
        Depuis pratiquement 30 ou 40 ans même.
        C'est pas pour rien qu'un commissariat est pile poil devant la porte (escalator?) principale des Halles.
        • [^] # Re: Inquiétant

          Posté par . Évalué à 2.

          Depuis qu'on a fait le forum des Halles, quoi?
          • [^] # Re: Inquiétant

            Posté par . Évalué à 3.

            Bah oui, avant c'était les vraies Halles et les seuls problèmes étaient avec les vendeurs de produit frais :)
            (QUOI? ILAIPAFRAIMONPOISSON ?)
      • [^] # Re: Inquiétant

        Posté par . Évalué à -1.

        il parait que les halles dégénèrent très vite pour la moindre interpellation

        Raison de plus pour ne pas faire d'interpellation, abusive qui plus est !

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Inquiétant

          Posté par . Évalué à 1.

          Mais pourquoi on y a pas pense plus tot? Pour reduire les problemes lies a la deliquance, il suffit que la police ne fasse rien et reste au commissariat (a jouer au sudoku? :D).

          Si seulement les policiers ne venaient pas interpeller les contrevenants, il n'y aurait aucun probleme!
    • [^] # Re: Inquiétant

      Posté par . Évalué à 8.

      A cause de la politique du chiffre.

      Un trouble à l'ordre public ou similaire, ça permet d'augmenter les chiffres des affaires résolues.

      Il y avait des élections inter-professionnelles dans la police fin janvier, je ne sais pas quels sont les résultats, mais j'avais entendu qu'une grogne montait au sein de la police contre cette politique du chiffre qui détournait les policiers de leur fonction première.

      Il faut que cette politique cesse immédiatement, la police doit être au service de la société et non des tableaux excel.
      • [^] # Re: Inquiétant

        Posté par . Évalué à 10.

        Il faut que cette politique cesse immédiatement, la police doit être au service de la société et non des tableaux excel.

        Ouais pareil pour la gendarmerie et oocalc !

        Il se prend pour Napoléon, son état empire.

    • [^] # Re: Inquiétant

      Posté par . Évalué à 2.

      le gars avait le choix entre le jeter ou se barrer (avec remboursement ?).
      ou le ranger dans son sac, ce qu'il a fait.
      • [^] # Re: Inquiétant

        Posté par . Évalué à 1.

        a en croire

        le probleme serait en fait different.
        Le monsieur n'aurait pas presente son billet et rentre de force dans la salle.
        "Le fait que ce spectateur mange un sandwich n'avait rien à voir avec l'intervention. Il n'a pas voulu présenter son billet et est entré de force dans la salle, c'est ce qui a posé problème, pas son sandwich."

        Bon, c'est la version d'ugc, va savoir qui a raison dans ce merdier.
        Et c'est pas comme si on en avait qq chose a faire de toutes facons.
        • [^] # Re: Inquiétant

          Posté par . Évalué à 2.

          ca doit etre certainement parce qu'il est rentré de force que le vigile lui a demandé de jeter son sandwich...
          • [^] # Re: Inquiétant

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben d'un autre cote, pour quelqu'un qui passe son temps a demander des sources et des preuves formelles, tu t'emballes sur une histoire ou la seule source est le blog d'un illustre inconnu que personne ne connait, et qui etait loin de la scene qui plus est...

            On a une parole contre une autre, aucunes sources et pourtant super briaeros qui est si prompt a degainer un "source" qui gobe tout ce qui passe a sa portee..
            • [^] # Re: Inquiétant

              Posté par . Évalué à 1.

              tiens des attaques ad hominem, ca faisait longtemps. Et a part ça, tu as des trucs intéressant à dire autre que "bria il est nul il est pas bien" ?
              • [^] # Re: Inquiétant

                Posté par . Évalué à 2.

                hehehe.
                Donc te faire remarquer que toi qui est si pointilleux d'habitude, tu vas tres vite en besogne ici malgre la legerete de la source, c'est une ad hominem?
                En fait, pour toi, ad hominem, ca veut dire qu'on t'as claque le beignet et que tu sais pas quoi repondre, c'est ca?

                T'es genial!! Changes rien, tu m'eclates toujours autant.
                • [^] # Re: Inquiétant

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Donc te faire remarquer que toi qui est si pointilleux d'habitude, tu vas tres vite en besogne ici malgre la legerete de la source, c'est une ad hominem?
                  Vu que tu ne parle pas du sujet, que tes sources sont aussi sure que les miennes (mais qu'elles ont précédences, allez comprendre), mais que tu parles uniquement du comportement de ton interlocuteur, oui c'est exactement la définition d'une ad hominem.

                  En fait, pour toi, ad hominem, ca veut dire qu'on t'as claque le beignet et que tu sais pas quoi repondre, c'est ca?
                  Non, mais il est inutile d'essayer de t'expliquer quelquechose d'un tant soit peu évolué vu que tu refuses toujours de comprendre mais souhaite juste jouer sur les mots.

                  T'es genial!! Changes rien, tu m'eclates toujours autant.
                  C'est bien, au moins tu t'amuses de peu.
                  • [^] # Re: Inquiétant

                    Posté par . Évalué à 2.

                    D'un autre côté ad hominem ou pas on s'en fiche : dans ce cas de figure son commentaire est pertinent.
                    • [^] # Re: Inquiétant

                      Posté par . Évalué à 1.

                      ah voui, et en quoi ?
                      En quoi dire "bria est nul" est pertinent dans le sujet qui nous intéresse, je suis curieux de le savoir.

                      Parce que bon, "bria est nul", si tu écoute thedude, tu le savais depuis 1 ans sans souci, donc voui pas trop l'ajout d'information ...
                      • [^] # Re: Inquiétant

                        Posté par . Évalué à 2.

                        En quoi dire "bria est nul" est pertinent dans le sujet qui nous intéresse, je suis curieux de le savoir.

                        Ce n'est pas ce qu'il dit dans ce fil. Arrête un peu de faire dire aux autres ce qu'ils n'ont pas dit.

                        Ben d'un autre cote, pour quelqu'un qui passe son temps a demander des sources et des preuves formelles, tu t'emballes sur une histoire ou la seule source est le blog d'un illustre inconnu que personne ne connait, et qui etait loin de la scene qui plus est...

                        Je ne lis pas "bria est nul"

                        On a une parole contre une autre, aucunes sources et pourtant super briaeros qui est si prompt a degainer un "source" qui gobe tout ce qui passe a sa portee..
                        Le ton est certes un peu ironique, mais je ne lis pas de "bria est nul". Simplement que dans le cas présent tu accorde du crédit à une source qui mérite d'être prise avec un peu de recul, recul que tu prends d'habitude (d'après le ton je dirais que tu en prends parfois plus que nécessaire).
                        • [^] # Re: Inquiétant

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Le ton est certes un peu ironique, mais je ne lis pas de "bria est nul".
                          Moi si. Ensuite c'est subjectifs ;)

                          Simplement que dans le cas présent tu accorde du crédit à une source qui mérite d'être prise avec un peu de recul, recul que tu prends d'habitude (d'après le ton je dirais que tu en prends parfois plus que nécessaire).
                          Moi ce que je vois, c'est que la source qu'il utilise est plus pertinente que celle que j'utilise.
                          Utiliser le verbe "gober tout ce qui passe à sa portée" montre bien la considération qu'il a, et pour bria (donc moi ;)) d'où le "bria est nul", et pour la source utilisée (vu que c'est quelque chose que l'on "gobe" , mais pas sa source ).

                          Sinon, sur le fond : a savoir qu'effectivement on n'a eu principalement qu'un seul coté de l'histoire, je suis tout a fait d'accord.
                          Mais expliquer que le raccrochage aux branches d'ugc est super top par rapport aux explications des spectateurs, comment dire...
                          • [^] # Re: Inquiétant

                            Posté par . Évalué à 1.

                            heuu, comment dire...
                            J'ai dit initialement:
                            "Bon, c'est la version d'ugc, va savoir qui a raison dans ce merdier."

                            Si t'interpretes ca comme "la version d'ugc est super top", la je peux plus rien pour toi.
                            T'as decide que j'ai tord, donc j'ai tord.
                            Dont acte.
                            T'as raison.
                            Comme d'hab en fait.

                            Moi ce que je vois, c'est que la source qu'il utilise est plus pertinente que celle que j'utilise.
                            Pas plus non. Mais quand t'as la parole d'UNE personne (et pas DES spectateurs comme tu le dis) contre la parole d'une autre personne, que les versions sont diametralement opposees, c'est dur de prendre parti pour l'une ou pour l'autre version.
                            Que la police soit venue, ca parait ne pas faire de doutes, qu'elle soit venue pour un sandwich par contre, c'est moins sur.
                          • [^] # Re: Inquiétant

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je n'irai pas plus loin sur la discussion : ça devient une habitude chez toi de faire ton caliméro dès que quelqu'un emploie un ton un peu ironique avec toi. J'ai déjà vu des discussions bien plus vives avec bien plus d'ironie sans que les protagonistes en viennent à se plaindre comme tu le fais. Tu perds en crédibilité à agir comme ça. Sinon si vous voulez vous prendre le bec, faites ça en privé, parce que là vos petites guerres personnelles, ça commence à fatiguer.
                            • [^] # Re: Inquiétant

                              Posté par . Évalué à 2.

                              je note juste deux/trois trucs
                              "Ca devient une habitude chez toi de faire blabla" ... Ca commence fort \o/

                              "J'ai déjà vu des discussions bien plus vives avec bien plus d'ironie sans que les protagonistes en viennent à se plaindre comme tu le fais."
                              Peut etre qu'il n'y avait pas le même passif.
                              Linuxfr, champion pour tout diminuer a la portion congrue et réussir à sortir des "arguments" a partir de ça \o/

                              Parce que j'ai déjà eu aussi des discussion bien plus vives avec bien plus d'ironie sans que je vienne m'en "plaindre" (tiens je me suis plains ? J'ai voulu répondre avec ironie. Ironie a double vitesse suivant qui le dis visiblement, j'espère au moins qu'elle va plus vite avec autant de vitesse).
                            • [^] # Re: Inquiétant

                              Posté par . Évalué à 1.

                              ah zut j'oubliais :
                              Tiens tu as rien dis quand thedude arrête pas de rajouter des attaques a ses "arguments", mais dès que je fais un pet de travers, faut que tu me l'explique pendant 3 posts que je sais rien comprendre itou.
                              Là oui je me "plains", je trouve ca amusant cette façon de faire.
                              Je t'ai pas vu faire la moral a thedude (plus bas par ex), marrant hein....

                              charité, hopital, paille pouttre toussa ca te dis qqch ?
                              • [^] # Re: Inquiétant

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Je t'ai pas vu faire la moral a thedude (plus bas par ex), marrant hein....

                                Certainement parce que, d'une part, ce que tu considères comme une attaque dans ce fil (et je me limite à ce fil) ne l'est pas, et que ce n'est pas la première fois que je te lis à te plaindre d'attaques ad hominem, etc ... Cela dit si ce sont toujours les mêmes personnes qui te répondent ainsi, ou s'il y a un historique (une discussion animée qui t'es restée en travers de la gorge), je peux le comprendre, mais il faudrait peut-être passer à autre chose. Et si réellement certains passent leur temps à te faire des attaques personnelles, ignore-les tout simplement. Ils se décrébilisent eux-même. Les lecteurs intelligents sauront faire le tri. Personnellement je ne dis pas ça pour te dénigrer ou te "faire la morale " comme tu le pense, j'en ai juste un peu marre de ce genre de chamailleries sur des forums publics. Si vous voulez vous chamailler, faites-ça en privé SVP.
  • # C'est scandaleux !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je ne comprends pas comment on peux défendre un tel pirate. Il aurait dû acheter le sandwich chez UGC, il ne l'a pas fait : c'est du vol...

    J'espère qu'il a remboursé au cinéma UGC le prix du sandwich afin de compenser le manque à gagner. C'est à cause de voleur comme cela que l'industrie culturel est faillite !
    • [^] # Re: C'est scandaleux !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il aurait dû acheter le sandwich chez UGC, il ne l'a pas fait : c'est du vol...

      Plutôt de la contrefaçon.
      • [^] # Re: C'est scandaleux !

        Posté par . Évalué à 5.

        Ou du mauvais goût.

        Un bon cassoulet en pleine projo, cà, c'est la vrai vie(c)(tm) !
        • [^] # Re: C'est scandaleux !

          Posté par . Évalué à 3.

          Par contre, merci pour le bruit et l'odeur, ensuite...


          Le 'dredi, c'est permis !</i<
          • [^] # Re: C'est scandaleux !

            Posté par . Évalué à 2.

            L'odeur et le bruit du cassoulet, c'est pas pire que le popcorn...

            D'ailleurs, au Kinépolis de Lomme où je vais habituellement, les marches dans les salles ne sont pas homogènes : une marche normale est suivie d'une marche deux fois plus courte.

            Ce qui fait que les gens arrivant lorsqu'il fait noir (un quart d'heure avant le film, pour qu'on savoure les pub) ratent systématiquement une marche, et la moitié du popcorn finit généralement à terre...

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: C'est scandaleux !

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Il aurait dû acheter le sandwich chez UGC, il ne l'a pas fait : c'est du vol...

        Plutôt de la contrefaçon.


        Non, c'est une attaque de bateaux en haute mer, avec rapt et meurtre de leurs passagers.
        http://www.gnu.org/philosophy/words-to-avoid.fr.html#Piracy

        GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

  • # Sources ?

    Posté par . Évalué à -3.

    Ben oui, moi je veux bien le croire le blogueur en question mais son seul témoignage me parait un peu insuffisant pour apporter un quelconque crédit à ses propos.

    Alors croisons les sources:
    Google actu : UGC+sandwich

    et je tombe sur un article de numérama
    http://www.numerama.com/magazine/14992-sandwich-illegal-dans(...)

    qui cite ses sources, lui
    http://photo-cineaste.over-blog.com/article-coup-de-geule-co(...)

    Bizarre, bizarre.

    Wait&See
  • # Et les diabétiques ?

    Posté par . Évalué à 8.

    C'est un problème que je connais bien, car étant diabétique, je dois avoir de quoi manger sur moi (des barres de céréales en général), et à chaque fois que j'entre dans un cinéma/salle de concert/boîte de nuit/etc... je me demande si ça passera la fouille. Heureusement, pas de fouille dans les cinémas, car à mon avis c'est là que ça coincerait le plus, pour le reste je n'ai jamais eu de problèmes non plus.

    J'ai en revanche déjà vu à l'entrée d'un concert un père et sa fille qui voulaient rentrer avec une bouteille de soda car la fille était diabétique, et on les a forcé à retirer le bouchon. C'est assez amusant dans les concerts et festival de voir qu'on a droit à la bouteille, mais pas au bouchon, parfois j'en mets dans mes chaussettes au cas où...
    • [^] # Re: Et les diabétiques ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Peut être que le lancé de bouteilles pleines sans bouchon est moins létal que le lancé de bouteilles pleines avec bouchon ? A vérifier...
      • [^] # Re: Et les diabétiques ?

        Posté par . Évalué à 4.

        On voit bien que tu ne t'es jamais fait agressé par un bouchon toi !

        Ce te pète à la gueule en moins de 2, ces trucs là.
        Au mieux, tu termines borgne et au pire tu crèves par asphyxie parce t'étais la braillote grande ouverte en train de t'égosiller sur la piste.

        Faut pas rigoler avec ça.
      • [^] # Re: Et les diabétiques ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        L'interdiction des bouteilles est souvent commerciale (et illégale), à un festival il était interdit d'entrer avec une bouteille d'eau en plastique, mais on pouvait en acheter à l'intérieur et même des cannettes de bière en métal grand format, qui doivent être particulièrement dangereuses lancées... Bref c'est pour vous faire cracher au bassinet. Du coup, comme des dangereux criminel, on faisait rentrer qqun sans bouteilles, et on lui jetait les bouteilles au dessus du grillage un peu plus loin... Qu'est-ce qu'il faut pas faire pour boire de l'eau !

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

        • [^] # Re: Et les diabétiques ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Oui mais si tu payes ta cannette au prix fort tu vas hésiter un peu plus avant de la balancer pleine.
        • [^] # Re: Et les diabétiques ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Généralement, quand il interdisent les bouchons des bouteilles et les cannettes, il vendent les boissons dans des gobelets dans l'enceinte des arènes.
          • [^] # Re: Et les diabétiques ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Ou alors ils enlèvent le bouchon des bouteilles avant de te la donner.

            C'est super chiant pour quand comme moi on aime garder sa bouteille dans un sac ou une poche, pour aller la remplir aux WCs.
      • [^] # Re: Et les diabétiques ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Utilisé comme projectile lancé dans une arène (stade, concert, etc.), une bouteille pleine fait bien plus mal et plus de dégâts qu'une bouteille vide.

        Sans le bouchon, C'est
        * plus dur à garder plein
        * moins facile à lancer sans t'en foutre partout
        * et ca se vide tout seul avant de terminer sa course.
        • [^] # Re: Et les diabétiques ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour le dernier point, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il reste pas mal de liquide à l'arrivée lorsque l'on lance une bouteille.

          Envoyé depuis mon lapin.

          • [^] # Re: Et les diabétiques ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je te propose qu'on fasse un test, on te balance deux bouteilles, une sans bouchon et une avec, pour que tu puisses nous donner un avis éprouvé. Je veux bien me dévouer pour les lancés. :)
            • [^] # Re: Et les diabétiques ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Je veux bien me dévouer pour le rattrapage: une bouteille pleine c'est moins chiant à prendre en main, et t'en gaspilles moins.

              Merci, j'avais soif.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Et les diabétiques ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Pareil dans les stades, tu peut rentrer avec ta bouteille si tu donne le bouchon au vigile.
      Raison de sécurité : si on balance une bouteille pleine et bouché ca fait mal alors que sans le bouchon c'est moins facile a lancer, elle se vide en route et elle se déforme a l'impact.

      Les habitués ont un 2eme bouchon au fond du sac a dos et rebouche leur bouteille une fois passé l'entrée
  • # UGC, Mac Do', même combat

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Au Mac Do' des Halles il y a quelques années, j'ai pris un menu et ma copine venait d'en prendre un pour elle chez Quick. J'avais pris une glace pour elle, elle consommait donc et moi aussi. Bin on s'est fait jeter par un vigile qui nous a traités comme de la merde.
    • [^] # Re: UGC, Mac Do', même combat

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Oui, moi je mangeais tranquillement mon hamburger et j'ai vu un homme qui a sorti de son cabas un projecteur et un écran de 3 m. Il venait de placer la bobine quand un mec du personnel de McDo lui a crié : "jetez ce projecteur !". Il l'a remis dans son cabas et a juré qu'il projetterait le film chez lui en rentrant à la maison, mais le mec n'a rien voulu savoir. Ensuite le dirlo est arrivé, puis la police. Les autres clients ont rouspété, nous leur avons dit qu'il ne nous dérangeait pas mais rien à faire, le pauvre homme a fini sa soirée au poste... Tout ça pour une pauvre projection !

      GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

    • [^] # Re: UGC, Mac Do', même combat

      Posté par . Évalué à 5.

      Hmm, il t'aurait pas plutôt traité parce que tu mangeais de la merde?
    • [^] # Re: UGC, Mac Do', même combat

      Posté par . Évalué à 0.

      Conclusion : ne mangez pas au Mac Do'.

      Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

  • # Les comboys récidivent.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Cette histoire vous parait incroyable ?

    Et bien ce même cinéma a récidivé !!
    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-descente-de-police-d(...)
    http://www.lepost.fr/article/2010/02/05/1925072_ugc-encore-u(...)

    Ils ont appelé la police car une famille est allé voir le film de Walt Disney avec leur fille de 2 ans et 10mois. Le cinéma étant interdit aux enfants de moins de 3 ans, le cinéma a appelé la police qui est intervenu trés rapidement avec une dizaine d'agents armés , matraque à la main pour délogé les indélicats.
    Il va de soi que le cinéma n'a pas remboursé les 100€ laissé à l'entrée !!


    Pour reprendre un commentaire du Post, ça fait plaisir de voir que dans les situation critique, la police sait être rapide et efficace. Une nouvelle affaire résolue qu'il pourront ajouter à leur statistique de la délinquance 2010 !
    • [^] # Re: Les comboys récidivent.

      Posté par . Évalué à 8.

      Et l'enfant de 2 et 10 mois est toujours en liberté ?

      Avec des parents qui enfreignent la loi si facilement (devant un enfant si jeune en plus), nul doute que ce jeune récidivera.
      • [^] # Re: Les comboys récidivent.

        Posté par . Évalué à 6.

        Heureusement, on a pu détecter le caractère délinquant de cet enfant, avant l'âge de 3 ans ! C'est Sarko qui va être content...
    • [^] # Re: Les comboys récidivent.

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est parce que le film de Walt Disney risquait de faire peur aux enfants. Heureusement qu'une descente de flic est moins impressionnante !
  • # Bien fait!

    Posté par . Évalué à 1.

    Aller dans un supermarché du cinéma avec de quoi faire suffisamment de bruit mastiquatoires pour rendre inaudible le film, ça devrait être interdit par la convention de Genêve.

    Qu'il existe des maisons closes du divertissement, dont le but est de pomper un maximum de fric au client en lui faisant visualiser n'importe quelle grosse production hollywoodienne au scénario cousu de fil blanc, tout en lui vendant à prix d'or de la bouffe dégueulasse, c'est une chose. Tant mieux pour ceux qui aiment ça.

    Mais on ne va pas dans un multimégacomplexe divertissant et pompe-à-fric pour ensuite se la jouer rebelle en amenant son sandwich, je trouve ça juste totalement incohérent.
    Ce n'est même pas une question de loi ou de morale, c'est juste que j'ai du mal à comprendre l'état d'esprit de quelqu'un qui va financer l'ACTA, l'industrie lourde du divertissement, les supermarchés de la projection sur grand écran, qui va se mettre dans une salle où le but est de parler et bouffer afin de rendre le film difficile à suivre, et qui s'étonne qu'il ne puisse pas ramener son sandwich. Bienvenue dans la vie réelle des multinationales, mon p'tit gars. La prochaine fois, soit tu joueras leur jeu pour de bon et tu viendras à poil pour acheter un slip sur place, soit tu te détourneras de cette daube pour apprécier le vrai cinéma, celui où on ne te vend pas de sandwich car manger un sandwich pendant que les autres regardent un film c'est juste hérétique.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Bien fait!

      Posté par . Évalué à 3.

      Aller dans un supermarché du cinéma avec de quoi faire suffisamment de bruit mastiquatoires pour rendre inaudible le film, ça devrait être interdit par la convention de Genêve.
      Faudra laisser les dentiers à la consigne.
    • [^] # Re: Bien fait!

      Posté par . Évalué à 9.

      soit tu te détourneras de cette daube pour apprécier le vrai cinéma

      Et c'est quoi le vrai cinéma ? Hum ? Le truc de pseudos intellectuels incompréhensible mais qui est foooormidable dans ses cadrages et sa lumière ? Mais avec au final une histoire aussi creuse que les blockbusters. Mais, ça, on le dit pas, non, ne touchons pas à l'exception culturelle du cinéma dit d'auteur.

      Y'a pas de vrai ou faux cinéma. Y'a de genres de cinémas que tu apprécies ou pas. Fellini c'est magnifique ? Mon cul, j'en ai regardé, je me fais chier devant. Ça me plaît pas, donc pour moi, c'est du cinéma de merde, c'est pas du vrai cinéma.

      Maintenant, si tu causes de cinémas en tant que lieu, benh des petites salles y'en a plus beaucoup. Et y'a pas des Utopia[1] partout. Malheureusement, les multiplexes prennent le dessus et tuent les petites salles.

      Alors, question, comment faire pour aller voir un film au cinoche quand il ne passe que dans un multiplexe ? Benh tu vas au multiplexe. C'est tout.




      [1] - [http://www.cinemas-utopia.org/] Avant qu'on me tape dessus, le site est parfaitement visible sans Flash.


      PS: Et pis normalement, dans un multiplexe, t'as largement le temps de t'enfiler un sandwich + une salade complète + dessert + digeo pendant les pubs, donc, normalement, durant le film, tu ronfles. C'est pas le bruit de mastication qui fait chier, c'est le bruit lié à la digestion.

      cd /pub && more beer

      • [^] # Re: Bien fait!

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bah oui mais il y a aussi des choses qu'il faut apprendre à apprécier, soit parce que c'est trop nouveau, soit parce que ça fait référence à des cultures que nous ne connaissons pas, etc. Comme tout le monde tu a du vouloir lire des livres de grands quand t'étais môme, non ? et comme tout le monde tu as abandonné parce que c'était sans images. On peut le dire dans l'autre sens aussi: je m'assoupis tous les soirs en faisant la lecture à mes enfants (18 et 30 mois), les livres pour enfant ne m'intéressent pas beaucoup...

        Note que la façon dont c'est présenté joue beaucoup:
        Va lire "En attendant Godo" par exemple. Pas drôle hein ? et ben va voir cette pièce de Beckett au théâtre, dans la mise en scène de ... j'ai oublié, mais c'était avec Rufus. Il y a des gens qui pleurent de rire.
        Dans un genre plus gore, je suis certain de pouvoir faire regarder n'importe quel film pénible à un fan d'Apple. Suffit de le passer sur un iPad. Mais oui c'est ignoble.

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Bien fait!

          Posté par . Évalué à 8.

          Comme tout le monde tu a du vouloir lire des livres de grands quand t'étais môme, non ? et comme tout le monde tu as abandonné parce que c'était sans images.

          Benh, je sais pas. Le seigneur des anneaux avant 11 ans et l'attaque de tout Asimov au même âge, ça compte comme des livres d'enfants avec des images ? Je crois pas :) Et je les ai lus et relus depuis. Après, je suis peut-être une exception.

          Par contre, l'assommoir de Zola à 16 ou 17 ans, ça ma proprement assommé et fait braire à un point confinant à l'infini. Idem avec Proust et Balzac. Bref, avec les "Grands" comme on les appelle. Et régulièrement, j'ai essayé. Dernière tentative en date, Le rouge et le noir de Stendhal. Et bien je peux te dire que les "aventures" de Julien Sorel, c'est à mourir d'ennui.

          Bizarrement, je me suis fait presque tout Pratchett (suis à la bourre ayant attaqué Georges R. R. Martin sur les conseil d'un collègue) Ce qui est amusant d'ailleurs, c'est que dès qu'on est dans la littérature fantastique, les auteurs ne sont plus des grands. On étudie Balzac ou Zola à l'école, mais pas Barjavel.

          Enfin, tout ça pour lire que je lis. Sauf que, dans la lecture, je recherche quelque chose qui sorte de l'ordinaire. L'ordinaire, je le vis, pas besoin en plus de le lire. Donc, les histoires de gens normaux ayant des problèmes normaux, en bouquin ou au cinoche, je m'en cogne. Ça peut être écrit ou filmé avec maestria, m'en fout.

          Pour avoir de l'ordinaire et de la misère humaine, pas besoin d'aller au cinoche ou de lire un livre, suffit de devenir bénévole au restos du cœur.

          Bah oui mais il y a aussi des choses qu'il faut apprendre à apprécier, soit parce que c'est trop nouveau, soit parce que ça fait référence à des cultures que nous ne connaissons pas, etc.

          Ah bon ? Moi ça me parait, pardonne moi, un poil élitiste ça. Tu n'apprécies pas parce que tu ne connais pas. Désolé, j'ai goûté, j'ai pas aimé.

          Je trouve que le rap en général est une agression caractérisée à l'encontre de mes oreilles et que tout rappeur est passible de la peine de mort. J'ai beau retenter, à chaque fois le constat est le même. Ça pourrait être bien si il y avait plus de guitares électriques, si le beat était remplacé par une vraie batterie, si le "chanteur" chantait. Bref, ça serait vachement mieux si c'était du rock.

          De la même manière, entre un Picasso et un Dali, mon choix est vite fait en faveur des moustaches. Picasso ne me touche pas, Dali si.

          Les bouquins, le cinéma, la peinture ou la musique, si ça te touche pas, si ça fait pas vibrer quelque chose en toi, t'auras beau essayer, si ça te fait rien, benh c'est que y'a rien à faire.



          Ce qui me révolte, c'est pas ça, chacun à le droit d'apprécier les genres musicaux / cinématographiques qu'il veut. Non, le problème, c'est qu'une soi-disant élite culturelle décide à ma place que Zola c'est bien et Barjavel de la littérature de gare. Et je parle même pas des romans noirs ou des thrillers. Et qu'à partir de là, cette "élite" décide de ce qui est la Littérature et le Cinéma.

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Bien fait!

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            On étudie Balzac ou Zola à l'école, mais pas Barjavel.

            C'est faux.
            • [^] # Re: Bien fait!

              Posté par . Évalué à 1.

              Le méat coule pas, ça fait un moment que j'ai pas foutu les pieds en classe.

              En tout cas, quand j'étais zestudiant ou lycéen, la SF, c'était pas au programme. Je suis pas sûr qu'on y étudie Lovecraft non plus :) Mais si je suis dans l'erreur, au temps pour moi.

              Cependant, les genres SF / Fantastique / Heroic-Fantasy / Anticipation / Thrillers restent quand même considérés comme de la sous-littérature par beaucoup de gens.

              cd /pub && more beer

              • [^] # Re: Bien fait!

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Pour le bac j'ai dû lire le meilleur des mondes d'Huxley
                • [^] # Re: Bien fait!

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Le meilleur des mondes, 1984, Fahrenheit 451, un ou deux jules vernes, barjavel, edgard poe, lors de ma scolarite, ce qui n'est pas si recent.

                  Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: Bien fait!

                Posté par . Évalué à 3.

                Oui enfin, tu sais ça dépend aussi de tes profs hein.

                Il y a presque 15 ans, j'ai eu à lire la même année « Des souris et des hommes » (Steinbeck), « Le parfum » (Süskind), et « La dame de pique » (Pouchkine). Sur ces trois romans, deux sont clairement des romans (ou nouvelle dans le cas de la dame de pique) fantastiques. L'année précédente : « Peau d'âne » (Balzac), « La Vénus d'Isle » (Mérimée), et quelques autres. Là encore, deux histoires fantastiques.

                Alors certes, ce n'est pas la SF de Asimov, ni le fantastique ou la fantasy que les auteurs plus ou moins contemporains écrivent; mais il s'agit tout de même des racines du genre fantastique (tout comme Verne préfigure la SF à bien des niveaux). En fait, le fantastique est un des thèmes qui doit être abordé au collège (en 4è/3è).

                Le problème vient surtout du fait qu'il faut faire des choix. Mais soyons bien clairs : les auteurs étudiés au collège et au lycée le sont parce qu'ils ont survécu à l'épreuve du temps. Barjavel est bien donné à lire à certains étudiants. RR Martin tu ne le trouveras pas à mon sens. Par contre, je prédis qu'un Orson Scott Card (Ender's Game) ou qu'un Dan Simmons (Hyperion & co) seront un jour étudiés, car il n'y a pas simplement une bonne histoire et de bons personnages, mais aussi un style caractéristique, une narration qui est propre à chaque auteur. J'aime beaucoup le cycle des princes d'Ambre par exemple, et notamment le premier livre qui est un parfait exemple de ce qu'on appelle un roman fantastique en littérature plus classique (i.e. qui commence comme une histoire « normale » et qui à un moment du récit bascule dans le fantastique), mais je ne suis pas certain qu'on puisse l'étudier correctement en classe. Je peux bien sûr me tromper.
                • [^] # Re: Bien fait!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Par contre, je prédis qu'un Orson Scott Card (Ender's Game) ou qu'un Dan Simmons (Hyperion & co) seront un jour étudiés

                  Par pour tout de suite alors, parce qu'autant pour Lovecraft, tu peux analyser l'oeuvre dans ses aspects racistes (et etudier le racisme de l'auteur et son expression eventuelle dans ses ecrits) de facon depassionnee, pour Orson Scott Card [1] ca va pas le faire avant un moment (entre les propos homophobes et son positionnement religieux - mormon a fond -, scientifique et politique, il y a de quoi faire).


                  [1] A noter aussi que si le debut de sa production litteraire est interessant a etudier, on peut pas vraiment dire la meme chose pour tout ce qu'il a produit depuis 15 ans (entre le passable et la grosse bouse ou il balance a la figure du lecteur ses idees politiques).
                  • [^] # Re: Bien fait!

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Il ne faut pas tout confondre : on peut étudier une oeuvre sans forcément vouloir disséquer la vie et les opinions de son auteur (exemple classique : Céline). Le racisme de Lovecraft est particulier (il suffit d'avoir lu quelques biographies à son sujet pour comprendre). Il y a clairement certaines nouvelles où ses accès de racisme apparaissent, mais on peut s'en passer.

                    Si je parlais de Card ou Simmons (ce n'étaient que des exemples hein), c'est entre autres pour le genre « anticipation » ou SF/Space opera. Quand on étudie Candide en Français, on n'étudie pas forcément au microscope la vie de Voltaire. En fait connaître la vie d'un auteur peut être intéressant pour pouvoir saisir plus de nuances dans une oeuvre, mais les 90% de celle-ci doivent être compréhensible par tout le monde (si on s'en donne la peine bien sûr). Ender's game est, de ce côté, très intéressant par exemple. Lovecraft aussi (et il a l'avantage de mêler un style assez classique avec des thèmes plutôt contemporains).
          • [^] # Re: Bien fait!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Le seigneur des anneaux avant 11 ans
            Moi c'était Les misérables (intégral), on doit être 2 exceptions ;-)

            l'assommoir de Zola à 16 ou 17 ans, ça ma proprement assommé
            Si c'était en classe, je peux comprendre. rien de tel qu'une lecture obligatoire pour dégoûter quelqu'un. J'avais trouvé un truc: lire tout, tout de suite, hors du contrôle professoral.

            il y a aussi des choses qu'il faut apprendre à apprécier (...)
            Ah bon ? Moi ça me parait, pardonne moi, un poil élitiste ça. Tu n'apprécies pas parce que tu ne connais pas.

            Pas d'accord, il n'y a pas que la culture occidentale. Pas besoin d'élitisme, il suffit d'être déraciné. Au bout de quelques mois ou quelques années, ça vient tout seul: on apprécie parce qu'on a intégré inconsciemment les codes.

            Non, le problème, c'est qu'une soi-disant élite culturelle décide à ma place que Zola c'est bien et Barjavel de la littérature de gare. Et je parle même pas des romans noirs ou des thrillers. Et qu'à partir de là, cette "élite" décide de ce qui est la Littérature et le Cinéma.

            Tout à fait d'accord. Pour parler de ce que je connais le mieux (j'étais éditeur de poésie): "la hiérarchie en matière de poésie, comme ailleurs (certainement même un peu plus) s'est installée de bric et de broc, au gré de forces qui n'ont rien de poétique, hélas. " (Jean-Pierre Rosnay)
            Pour les romanciers du XIXe, c'est je crois l'influence "politique" (au sens noble) qu'ils ont eu qui les a placé au sommet.


            si ça fait pas vibrer quelque chose en toi
            Dans Le miroir et le masque, de JL Borges, un roi commande une ode pour célébrer la victoire. Un an plus tard, après avoir entendu le poème, le roi dit au poète:
            Tout cela est bien et pourtant rien ne s’est produit. Dans nos artères le sang ne bat pas plus vite. Nos mains n’ont pas cherché à saisir les arcs. Personne n’a pâli. Personne n’a poussé un cri de guerre, personne n’est allé affronter les Vikings.

            Poème au complet sur
            http://zombre.free.fr/pages_indispensables/miroir_et_masque.(...)

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Bien fait!

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      car manger un sandwich pendant que les autres regardent un film c'est juste hérétique.

      C'est bien dit !

      Pour rendre un peu plus positif tes remarques, je dirais qu'il existe des cinémas qui gagnent vraiment à être connus.

      L'estampille cinéma d'art et d'essai fait souvent un peu intello et élitiste mais ce n'est qu'une façade. En fait, je dirais qu'il y a les cinémas commerciaux et les autres. Pour être vraiment sûr du niveau, le plus simple est de consulter la programmation.

      Pour ma part, le cinéma dit "d'art et d'essai" proche de chez moi est vraiment super:
      - les prix sont beaucoup moins élevés que chez les gros.
      - il y a une programmation spéciale pour les enfants remise au goût du jour assez souvent (avec parfois aussi des Disney car il en faut pour tout le monde).
      - la programmation est très ouverte, on y trouve des blockbusters, des films plus confidentiels, des films sérieux, des comédies mais très souvent les grands films présents également dans les cinémas dits commerciaux: il y a moyen d'y voir les grands films (comprendre ceux qui ont du succès) sans aller ailleurs.
      - les films sont majoritairement en VO ce qui améliore grandement l'expérience (Invictus: Morgan Freeman avec son accent sud africain sublime le déroulement du film, un truc qu'on perd complètement avec une piste sonore en VF).
      - ils rediffusent parfois des films selon un thème. Il est ainsi parfois possible de (re)voir un Charlie Chaplin ou un film qui a marqué votre enfance au cinéma. C'est un vrai plus !
      - le niveau sonore est assez bien adapté (comprendre: on ne ressort pas avec des acouphènes).
      - le personnel est vraiment très sympa, très compréhensif et très abordable.
      - leur site web est assez bien fait: pas trop de pubs, l'essentiel est accessible rapidement. Il y a même un forum pour faire remonter les problèmes ou les souhaits de programmation.
      - il y a souvent des débats d'organisés sur un thème cinématographique. Les amateurs apprécieront.
      - les salles sont agréables et au moins aussi bien équipées que dans les autres cinémas plus commerciaux.

      Bref, je n'y vois que des avantages...
      • [^] # Re: Bien fait!

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je confirme. J'aimais beaucoup les 400 coups à Angers (même si je n'ai pas eu le temps d'y aller beaucoup). La sélection de film était sympathique et pas trop élitiste. Il y avait de la VO (VF l'après midi pour les dessins animés), des rencontres avec des réalisateurs, une véritable ambiance, des prix attractifs et un large choix. J'ai appris seulement plus tard que c'était un cinéma d'art et d'essai.

        Par exemple cette semaine les 400 coups diffuse 21 films pour 7 salles. À côté le gaumont multiplexe diffuse 13 films pour 12 salles.
      • [^] # Re: Bien fait!

        Posté par . Évalué à 2.

        Invictus: Morgan Freeman avec son accent sud africain sublime le déroulement du film, un truc qu'on perd complètement avec une piste sonore en VF

        Si ça ce n'est pas élitiste : faut être suffisamment bilingue pour reconnaître un accent sud-africain...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Bien fait!

          Posté par . Évalué à 2.

          Mais non, voyons. Pas élitiste à CE point.
          Juste assez pour reconnaître qu'il a pas l'accent américain, et là t'en déduis que c'est l'accent sud africain (parce que le type il est pro, alors ça ne peux être que ça) :)
        • [^] # Re: Bien fait!

          Posté par . Évalué à 1.

          faut être suffisamment bilingue pour reconnaître un accent sud-africain...

          Pas besoin d'etre pro pour reconnaitre pas mal d'accents en anglais dans les blockbusters US
          - anglais (le mec un peu bizarre)
          - australien (generalement dans le role du plouc dans le film...)
          - ecossais (tu comprends que dalle a ce que se dit sans sous-titres :D)
          - americain (le heros! / tout le reste)
          • [^] # Re: Bien fait!

            Posté par . Évalué à 1.

            Je ne suis pas doué pour reconnaître les accents anglais, mais quand même, aux États-Unis, il y a pas mal d'accents différents. Autant je n'ai pas trop de mal à comprendre les habitants des états frontaliers avec le Canada, autant, dans certains coins (coins) du sud, c'est limite incompréhensible. J'étais dans l'Alabama il y a 2 semaines, et quasiment impossible de comprendre un gars de là-bas.
            • [^] # Re: Bien fait!

              Posté par . Évalué à 2.

              euh, man humour?

              et oui moi aussi j'ai du mal a m'habituer a l'accent (et au vocabulaire :S) du coin. Autant les gens qui sont venus s'installer ici en venant d'autres etats ca va, mais ceux qui sont nes a Boston et qui parlent avec l'accent et les tournures du coin, oulalala :D

              Ca fait un peu comme essayer de parler francais a un fermier quebecois (j'ai teste au ski :D), tu piges que dalle!
              • [^] # Re: Bien fait!

                Posté par . Évalué à 1.

                C'est bon, j'ai lu le man :)

                Je voulais juste faire remarquer, comme le signale quelqu'un plus bas, que ce ne sont pas tous les accents américains qui paraissent à l'écran. Un peu d'ailleurs comme le fait qu'il y a très peu d'accents français à la télévision française (à part un peu d'accent du sud, on n'en entend jamais à la télé/radio, si ?).
          • [^] # Re: Bien fait!

            Posté par . Évalué à 3.

            - americain (le heros! / tout le reste)
            Comme s'il n'y avait qu'un seul accent américain !
            Entre un fermier Texan et un avocat de bonne famille, tout droit sorti de Yale, il y a une sacrée différence...
            • [^] # Re: Bien fait!

              Posté par . Évalué à 1.

              ouais mais ils mettent tres rarement un mec du sud ou du midwest en heros (sauf dans lost, mais sawyer a un accent assez leger).

              Faut savoir que, pour les series a gros succes tout du moins, les producteurs imposent un certain debit, pour que ca reste simple a comprendre, et donc s'exporte plus facilement.
              Typiquement, friends, lost, heroes, desperate et tutti quanti.
              Sont pas cons ces ricains, surtou quand il faut faire du business.
              La difference est frappante avec les series qui n'ont jamais ete destinees a sortir du pays, c'est 'achement plus dur a comprendre.

              Je doute que ca s'applique aux films "integre", mais je pense que c'est le cas pour tous les blockbuster pleins de one liner et de gentils qui defouraillent sur les mechants.
              • [^] # Re: Bien fait!

                Posté par . Évalué à 3.

                "Snatch", c'est un bon contre-exemple ? :-p
                • [^] # Re: Bien fait!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  on va dire que oui :)
                  Meme le dvd anglophone a les sous titres pour le charabia de brad pitt :)
  • # Un sandwich, un cinéma : incompatible !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Hello,

    hormis l'histoire du sandwich non siglé UGC, moi ça me choque que quelqu'un qui n'en a pas un besoin absolu (le cas du diabète cité plus haut) mange dans un cinéma !

    Ça fait du bruit, ça cradosse la salle et ça ne sent pas forcément très bon (surtout si on vient juste de terminer son repas avant).

    Pour le respect du bon déroulement de la séance et pour que "l'expérience" cinématographique soit bien vécue, je pense qu'il ne faut pas troubler le silence et la neutralité des odeurs lorsqu'on visionne un film. Vos sens sont alors tournés vers les images que vous visionnez et les sons de la scène, c'est certainement pas le moment de se faire parasiter par un bruit de plastique ou de papier froissé et une odeur de thon-mayonnaise.

    Pour moi, le sandwich, c'est un peu comme le mec trop grand qui se met forcément devant vous et vous oblige à vous contorsionner pour voir l'écran en entier. Après 2H, vous avez mal au dos et finalement, vous êtes peut-être passé à côté de quelquechose.

    Pour éviter ça, je visionne uniquement les films du cinéma d'art et d'essai local qui, en plus d'être beaucoup moins cher et de présenter la totalité des films en VO est visiblement moins encombré par des sandwich, des popcorns et des boissons que le multiplexe du coin !
    • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

      Posté par . Évalué à 6.

      Ca serait acceptable si lesdits cinémas ne vendaient pas de pop-corn et autres hotdogs.

      Mais sinon, je comprend tout à fait que tu aies besoin de te concentrer devant la sélection télérama.
      Moi j'évite, parce que je ronfle quand je m'endors.
      • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais sinon, je comprend tout à fait que tu aies besoin de te concentrer devant la sélection télérama.

        Ce n'est pas une histoire de concentration mais de dérangement. Tu peux regarder n'importe quoi, même "bienvenue chez les chtis", si un mec t'empêche d'entendre la blague qui sort, tu as des envies de lui faire rapidement avaler le sandwich.

        Ensuite, je suis d'accord avec toi: aller au cinéma pour dormir, je fais plus confortable et moins cher dans mon lit !
    • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

      Posté par . Évalué à 2.

      Dans ce cas, il faut arrêter la vente de pop corn et autres confiseries dans ces mêmes cinémas.

      Moi ça me semble pas délirant de manger en regardant son film. Ca doit être mon côté nostalgique de la dame qui passait avec son panier de glaces quand j'étais petit. En général ça ne fait pas non plus un bruit insupportable, ou alors il faut que celui qui mange fasse attention, juste une question de respect.
      • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Dans ce cas, il faut arrêter la vente de pop corn et autres confiseries dans ces mêmes cinémas.
        Je suis assez d'accord avec ça !

        Maintenant, manger du pop-corn sans faire de bruit, sans en renverser nulle part, sans le bruit du plastique, c'est quasi mission impossible (surtout du vrai bon pop-corn qui croustille quoi !).

        D'ailleurs, un truc que j'ai remarqué (mais mon expérience date): il y a une forte corrélation entre la vente de trucs à manger et le niveau sonore du film lors de la projection. A croire qu'il faut augmenter le volume sonore pour couvrir le bruit des autres, au risque de rendre sourd tout le monde !

        En terme d'expériences épiques au cinéma, voilà ce que j'ai déjà vécu:
        - des enfants qui vont voir des films pas adaptés pour eux: au bout d'une demi-heure ils se lassent et commencent à jouer ensemble et faire du ramdam tout en allant faire un tour dans les allées.
        - des ados qui ricanent bêtement tout le long de la séance parce qu'ils se foutent du film (pourquoi venir dans ce cas et surtout, pourquoi rester ?) et qui ne daignent pas rester silencieux lorsqu'on leur fait remarquer.
        - des personnes qui s'insultent pendant la séance (pour une sombre histoire de genoux dans le siège de devant) et qui se mettent sur la tronche toujours pendant que le film est projeté. C'est passé à deux doigts de l'insurrection de toute la salle. C'était hallucinatoire...

        Le cinéma est une expérience du nombre mais il faut que cet ensemble de personnes aient un minimum de respect l'un pour l'autre pour que cette expérience soit possible. Sinon, il reste le DVD et le home cinéma, mais ça n'est pas toujours la même chose.
    • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

      Posté par . Évalué à 0.

      Justement moi j'aime quand ça parlote au cinéma... ce qui arrive souvent quand le film est naze... :)

      Quant à la bouffe, ça doit être la jungle chez vous car, je n'ai jamais vu un gars mangé un sandwish chaud/froid durant une projection... en même temps, les blockbusters, c'est pas trop mon truc sauf quand c'est Cameron à la barre... malheureusmenet ce n'est plus aussi vrai au vu de sa dernière déjé...réalisation.

      -->[]
    • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      De une, le mec doit pas mettre 2h à manger son sandwich, de deux, je pense pas que ça fasse autant de bruit (mis à part le papier) que du pop corn, et pas aussi odorant que des cacahuètes.
    • [^] # Re: Un sandwich, un cinéma : incompatible !

      Posté par . Évalué à 3.

      Ça évite aussi les mecs trop grands les cinémas d'art et d'essai ?
  • # otez moi d'un doute ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La prochaine fois que j'irais dans un magasin de fringues, je devrais rentrer a poil ou pas ?
  • # C'etait...

    Posté par . Évalué à 10.

    ...un sandwich au poulet... z'ont pas aimé, faut les comprendre :D

    Ok je sors ;)
  • # Autre son de cloche

    Posté par . Évalué à 5.

    Lors d'une balade sur la lie de l'information distrayante qu'est le post, on a le porte parole d'ugc qui dit :

    C'est la premère fois que vous appelez la police? Et cette histoire de sandwich le 27 janvier dans le même cinéma?
    "Le fait que ce spectateur mange un sandwich n'avait rien à voir avec l'intervention. Il n'a pas voulu présenter son billet et est entré de force dans la salle, c'est ce qui a posé problème, pas son sandwich."


    Encore un emballement twitteromédiatique sur des sources non vérifiées et invérifiables...
    • [^] # Re: Autre son de cloche

      Posté par . Évalué à 4.

      Merci, et tu remarqueras mon lynchage, lorsque je n'ai émis ne serait-ce qu'un soupçon sur le crédit à apporter à un billet de blog :D

      Et que je suis un admin de Wikipédia (les pauvres)
      Et que t'as qu'à aller voir le journal de patin-couffin,
      ...
      • [^] # Re: Autre son de cloche

        Posté par . Évalué à 4.

        Le directeur général ne va pas non plus avouer que la directrice et le vigile ont fait tout un foin à cause d'un sandwich.

        Princess Bride, le combat de l'esprit : http://www.youtube.com/watch?v=PcCCLPGxBCw

        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: Autre son de cloche

          Posté par . Évalué à 2.

          Princess Bride, le combat de l'esprit : http://www.youtube.com/watch?v=PcCCLPGxBCw

          Décidément, les Monty Python ont perdu beaucoup de talent.
          • [^] # Re: Autre son de cloche

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est un film tout à fait charmant, un conte avec bouton d'or. Ce qu'il faut savoir c'est que le héros, le type qui vient à l'aide de la blondasse, s'est mithridatisé. Le petit, le maychant, fait tout un raisonnement grotesque pour trouver le gobelet empoisonné sans même penser un seul instant que les deux le sont.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # Ouai et?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Au nouvel an j'ai pris l'avion de retour de Berlin, on m'a interdit d'avoir une bouteille de boisson (non alcoolisé d'ailleurs) sur moi...L'officier des douanes avait pas de casque à pointe mais j'ai quand même obtempéré :-)

    C'était la deuxième fois que je prenais l'avion, et entre ça et le fait de se retrouver en caleçon parce que j'ai une clé usb dans la poche du pantalon, des chaussures avec des oeillets en métal etc. franchement, je regrette pas de prendre le train tout le temps (même si c'est des voleurs à vendre des billets de métro 1€80)
    • [^] # Re: Ouai et?

      Posté par . Évalué à 7.

      Au nouvel an j'ai pris l'avion de retour de Berlin, on m'a interdit d'avoir une bouteille de boisson

      Tu veux nous faire croire que tu vis dans une cave depuis fin 2001? T'as jamais regarde la tele ou ouvert le journal depuis 9 ans (ou au pire lu les informations voyageurs sur le site d'une compagnie aerienne)?

      http://www.airfrance.fr/FR/fr/common/guidevoyageur/pratique/(...)

      Par ailleurs, on cherche encore le rapport entre des mesures de securite (grandement bidon) pour prendre l'avion et le reglement d'une salle de cine...
      • [^] # Re: Ouai et?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        La seule fois où j'avais pris l'avion auparavant, c'était pour aller en Irlande, j'ai pas eu ces emmerdes là (j'avais mon casse croute dans mon sac), ça devait être en 2006...

        Comme j'ai dit, généralement, je prends le train, et on vient pas me casser les couilles parce que je bois de la cristaline et pas de la vittel !
        • [^] # Re: Ouai et?

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est plus dur de détourner un train...
          • [^] # Re: Ouai et?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            T'inverses juste les polarités ! Rien de difficile ...

            "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Ouai et?

        Posté par . Évalué à 3.

        Par ailleurs, on cherche encore le rapport entre des mesures de securite (grandement bidon) pour prendre l'avion et le reglement d'une salle de cine...
        Peut-être qu'en fait, Al-Quaïda n'a pas détourné des avions le 11/09, mais a fait sauter une salle de cinéma qui se trouvait dans les tours du WTC ! Ce qui explique les mesures de sécurité à l'entrée des cinémas, mais on ne nous le dit pas pour ne pas nuire à hollywood...
      • [^] # Re: Ouai et?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Par ailleurs, on cherche encore le rapport entre des mesures de securite (grandement bidon) pour prendre l'avion et le reglement d'une salle de cine...

        Non, on cherche surtout le rapport entre les mesures prises par les compagnies aériennes et la sécurité.
  • # UGC, c'est en IPoT ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    >> Il semblerait qu'on ait franchi une étape de plus avec l'invention du délit de possession de sandwich illicite.

    Je voudrais pas dire, mais ce genre d'interdictions, c'était déjà en vigueur avant que le mot « internet » ne parvienne à mes oreilles.
    De mémoire, c'était déjà interdit d'aller dans un cinoche avec sa bouffe et sa boisson dans les années 80.
    Les établissements qui vendent de la bouffe n'ont jamais¹ vu d'un bon œil ceux qui viennent avec la leur, et je les comprend, car c'est un manque à gagner.


    ¹: t'as bien les « apporter son vin » au Québec…
    • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Comme écrit précédemment, les cinémas vendent du loisir, des projections de film pour être plus précis.

      La bouffe a un côté accessoire. On pourrait râler sur le fait que quelqu'un va au cinéma avec son lecteur vidéo et regarde un film dans le couloir mais le fait d'interdire d'avoir un sandwich est tout de même ridicule.

      Par exemple, tu as faim pendant le trajet qui t'amènes au cinéma, tu achètes un sandwich en route. Tu ne le manges pas parce que ça craint de le manger pendant le trajet (ça pue, ça secoue,...). Tu arrives au cinéma avec ta faim et ton sandwich, qu'est-ce que tu fais ?
      1) tu jettes ton sandwich parce qu'on vend aussi à manger ici.
      2) tu achètes à manger parce qu'on vend aussi à manger ici
      3) tu manges ton sandwich parce qu'il y a aussi des gens qui mangent ici.

      Cela ne se fait pas de s'asseoir à une table d'une sandwicherie pour manger un sandwich étranger. Cela se fait de manger un sandwich étranger à proximité d'une sandwicherie, comme ça se fait de lire, à proximité d'un kiosque, un livre qu'on a acheté ailleurs.

      Je conseille à UGC de se présenter comme un lieu de restauration avec des salles de projection si ils ne veulent pas que des personnes y viennent avec un peu de nourriture.

      > De mémoire, c'était déjà interdit d'aller dans un cinoche avec sa bouffe et sa boisson dans les années 80.

      Je ne sais pas. Quand j'allais au cinéma c'était surtout pour aller voir un film, pas pour manger. Je trouve cela stupide de manger dans le noir car c'est facile de laisser des traces un peu partout (tristes constatations). Puis les cinémas où j'allais n'avaient pas de galerie marchande, juste l'ouvreuse qui se transformait en vendeuse de produits trop sucrés.

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

      • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je trouve cela stupide de manger dans le noir car c'est facile de laisser des traces un peu partout (tristes constatations).

        Si le petit chat est trop mûr il a tendance à baver pendant la strangulation, certes.
        Mais tu peux toujours proposer à ta charmante voisine de lui nettoyer le chemisier.
      • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je trouve cela stupide de manger dans le noir car c'est facile de laisser des traces un peu partout

        Évite ce restaurant alors :

        http://www.danslenoir.com/
      • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >> Par exemple, tu as faim pendant le trajet qui t'amènes au cinéma, tu achètes un sandwich en route. Tu ne le manges pas parce que ça craint de le manger pendant le trajet (ça pue, ça secoue,...). Tu arrives au cinéma avec ta faim et ton sandwich, qu'est-ce que tu fais ?

        4) Tu te dis « oh, j'ai été con d'acheter un sandwich sachant que je ne pouvais pas le bouffer dans le métro et que je savais que ne pourrais pas rentrer dans le cinéma avec. Ça m'apprendra à ne pas casser la dalle avant, ou à faire croire que j'étais obligé d'aller à cette séance coûte que coûte. »

        Tu ne vas pas au cinoche avec *ta* bouffe, point barre. Si t'es pas content tu vas voir (un film) ailleurs. Y a pas à chercher des justifications du genre « c'est le quatre heures que ma grand-mère m'a donné avant de mourir, et on devait voir le film ensemble. » C'est même pas une injustice dans la mesure où c'est un règlement connu. Tu le connais pas ou tu ne le respecte pas, c'est ton problème. Au suivant.
        • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Prenons l'exemple d'une personne qui a un régime alimentaire non-standard (pour des raisons religieuses, philosophiques ou médicale), si je comprends bien ton argumentation, elle n'a pas le droit d'avoir à manger (ou à boire) car elle doit se conformer au diktat des industries environnantes, dont l'alimentation n'est même pas l'activité principale, en étant obligé de manger un de leurs sandwiches au pain blanc (un pain aussi nourrissant qu'une feuille de papier) ou des aliments trop sucrées et trop salés avec des exhausteurs de goût, des glutamates, de l'aspartame et autres produits chimiques qui vont artificiellement déclencher une réaction du corps pour lui faire croire qu'il mange alors qu'il est seulement en train d'ingurgiter un carton amélioré. Je n'aborderai même pas les autres raisons car on pourrait remplir des volumes entiers sur « pourquoi je ne mangerai pas cet aliment ».

          Rappelles-moi. N'es tu pas un de ceux qui défend la licence BSD en prétextant que la GPL est trop « privatrice » ?

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

          • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >> Prenons l'exemple d'une personne qui a un régime alimentaire non-standard (pour des raisons religieuses, philosophiques ou médicale),

            Les deux premières, c'est *son* problème, et il n'a à faire chier personne avec.
            Pour la troisième, je fais partie de ceux qui considèrent qu'on peut s'arranger : si tu justifies ta situation, alors on voit ce qu'on peut faire ; j'ai déjà vu plus d'une fois des handicapés en fauteuil roulant dans un cinéma alors qu'on te laissera pas rentrer avec ton vélo.

            Ta propagande hipster-bio n'a rien à faire ici.

            >> Rappelles-moi. N'es tu pas un de ceux qui défend la licence BSD en prétextant que la GPL est trop « privatrice » ?

            Ouaip. Et je suis aussi un de ceux qui n'est pas opposé au logiciel propriétaire. Je marche à base de « fais ce que tu veux, je suis même prêt à t'aider, mais fais pas chier. » Là, le gars et son sandwich, c'est du chieur, il ne justifie pas d'un traitement au cas par cas que je serais le premier à accorder.
            • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

              Posté par . Évalué à 1.

              > Les deux premières, c'est *son* problème, et il n'a à faire chier personne avec.

              Elles ne font chier personne. On vient les faire chier parce qu'elles ne respectent pas une clause d'un règlement débile.

              > Ta propagande hipster-bio n'a rien à faire ici.

              Le droit de manger correctement non plus semble-t-il. Il y a un lien dans les commentaires dans ce journal qui permet aussi de mettre en doute l'existence du droit de pisser à l'UGC.

              Il y a un truc qui m'étonne dans cette société, c'est ce conditionnement. Je suis sans cesse étonner de voir à quel point les personnes réagissent fortement à un conditionnement.

              J'imagine bien un jour promener une personne d'un pays en voie de développement (je ne sais plus si c'est encore la formule de politesse pour désigner les pays pauvres) dans notre belle capitale afin de voir ses réactions.

              Métro/RER : - nous aussi on a des transports bondés, mais ils sont moins pratiques.
              Musées : - Wouha, c'est beau. Hé, mais ça c'est à mon peuple !
              Magasins : - Wouah, c'est beau il y a plein de trucs de couleurs dans les rayons. Et que faites vous de tout ça ?
              Petite pause casse-croute parce que sortir tout la journée ça creuse. On va acheter un produit comestible dans cette foule de produits.
              - On va aller au cinéma maintenant qu'on a mangé .
              - J'ai bien mangé et il me reste encore du sandwich.
              - Manges tout.
              - Pourquoi ? je n'ai plus faim.
              - Parce qu'il faut que tu manges tout.
              - Mais je n'ai plus faim. Je garde un peu de manger pour plus tard.
              - Tu manges tout ou tu jettes ta nourriture.
              - Hé, je ne vais pas jeter ma nourriture ! Il y a des gens qui ont à peine plus de ce qu'il me reste comme nourriture pour manger toute une journée.
              - C'est comme ça. Si tu veux aller au cinéma tu ne dois pas avoir de nourriture sur toi. C'est le règlement.
              - Ton pays est fou. Vous avez trop de choses dans l'estomac et plus rien dans la tête.

              Bon maintenant, vas-tu me sortir que mon pays, je l'aime ou je le quitte ?

              > J'ai déjà vu plus d'une fois des handicapés en fauteuil roulant dans un cinéma alors qu'on te laissera pas rentrer avec ton vélo.

              Comparer la situation d'un handicapé en fauteuil roulant avec celle d'un cycliste ?! Jamais je n'aurais osé la faire celle-là. Réclamons le droit d'entrer en vélo dans les lieux ouverts au public, ça permettra peut-être d'améliorer le sort des handicapés qui ont trop souvent des entrées peu accessibles.

              The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

        • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu ne vas pas au cinoche avec *ta* bouffe, point barre.
          Et pourquoi ? Parce que tu le dis ? Niveau argumentation ça s'arrête là.

          Si t'es pas content tu vas voir (un film) ailleurs.
          Tu as raison respectons toutes les clauses abusives partout, mais ne disons rien quand on te mâchouille des popcorns dans les oreilles parce que ca "respecte" les "cluf" du cinéma \o/

          C'est même pas une injustice dans la mesure où c'est un règlement connu.
          Je vais ouvrir un cinéma qui indique, en tout petit, que si tu n'a que moyennement apprécié le film, tu dois te suicider. Comme c'est le saint réglement, il faut le respecter hein...

          Tu le connais pas [...], c'est ton problème.
          Et non loupé. Il faut que tu puisses le connaitre, cad qu'il soit indiqué de façon claire EN ENTRANT (et pas une fois rentré déjà), et qu'il corresponde à la loi.
          • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >> Tu ne vas pas au cinoche avec *ta* bouffe, point barre.
            > Et pourquoi ? Parce que tu le dis ? Niveau argumentation ça s'arrête là.

            Je dis aussi que tu n'as pas le droit jouer de la trompette dans la salle, ni que tu danses devant l'écran.
            Bon sens, accord tacite de l'utilisation du cinéma.
            Pareil à l'hôpital, j'ai jamais vu d'interdiction de faire du roller dans les couloirs. Tu vas t'en prendre à qui si on te demande d'arrêter ?

            > Tu as raison respectons toutes les clauses abusives partout

            Ça ne me parait pas du tout abusif, justement.
            Vous êtes deux pelés trois tondus à faire les vierges effarouchées, c'est tout.

            > Comme c'est le saint réglement, il faut le respecter hein...

            Vivement la révolution, toussa.
            Ce que ton raisonnement suggère, c'est qu'il faut forcément chercher à passer outre ou à exploiter tout règlement pour faire ce qu'on veut.
            Je suis au regret que ce n'est pas ainsi qu'on se comporte en société, et que c'est à cause de tels raisonnements (et d'actions) qu'on se retrouve avec de plus de plus d'interdictions.

            > Et non loupé. Il faut que tu puisses le connaitre, cad qu'il soit indiqué de façon claire EN ENTRANT (et pas une fois rentré déjà), et qu'il corresponde à la loi.

            Et donc, attend toi désormais à le voir écris en gros à l'entrée des cinémas, et à voir la tolérance au cas par cas disparaitre.
            Heureusement que vous êtes là les gars, merci !
            • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

              Posté par . Évalué à 0.

              Je dis aussi que tu n'as pas le droit jouer de la trompette dans la salle, ni que tu danses devant l'écran.
              Ce qui est franchement comparable à manger un sandwich.
              Ta prochaine comparaison ca sera avec quoi ? un meurtre ?

              Bon sens, accord tacite de l'utilisation du cinéma.
              Bon sens ? Quel bon sens ? C'est le cinéma qui autorise de bouffer à l'intérieur du cinéma vu qu'ils vendent eux mêmes des trucs à bouffer.
              Quant à "l'accord tacite" , avec des flics que accord tacite dis moi...

              Pareil à l'hôpital, j'ai jamais vu d'interdiction de faire du roller dans les couloirs. Tu vas t'en prendre à qui si on te demande d'arrêter ?
              Toujours aussi pertinente des comparaisons dis moi. Ca a plus tendance a te rendre moins crédible de sortir des trucs aussi nuls qui n'ont strictement rien à voir.
              Une bonne comparaison les hopitaux te louait des rollers mais t'empêchait d'utiliser tes propres rollers dans ses couloirs, voui je verrais, mais là ....


              Ça ne me parait pas du tout abusif, justement.
              Heureusement que tu n'es pas un magistrat.

              Vous êtes deux pelés trois tondus à faire les vierges effarouchées, c'est tout.
              Quelle argumentation. Après des comparaisons complètement foireuses, voici ton argument principal "non mais d'abord vous etes pas nombreux etc...".


              Ce que ton raisonnement suggère, c'est qu'il faut forcément chercher à passer outre ou à exploiter tout règlement pour faire ce qu'on veut.
              Non, mais encore faudrait vouloir lire ce que les autres disent, et essayer de les comprendre, ce qui n'est franchement pas ton cas. Il n'y a qu'a voir tes comparaisons.

              Je suis au regret que ce n'est pas ainsi qu'on se comporte en société,
              Ah je suis tout a fait d'accord, on appelle pas les flics pour quelqu'un qui n'a rien fait, ou au pire qui a juste mangé un sandwich sans géner personne.


              et que c'est à cause de tels raisonnements (et d'actions) qu'on se retrouve avec de plus de plus d'interdictions.
              Encore et toujours des accusations sans preuves.... Jusqu'à preuve du contraire, c'est pas le gars au sandwich qui a appelé les flics. Si tu as quelquechose a dire, dis leu a ceux qui font un usage abusifs de la force.
              • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > Ce qui est franchement comparable à manger un sandwich.
                > Ta prochaine comparaison ca sera avec quoi ? un meurtre ?
                > Toujours aussi pertinente des comparaisons dis moi.

                « Le film qui passe, la cité de la Peur, a sa partie de danse et de trompette. J'ai envie d'utiliser la mienne à la place, donc je monte sur l'estrade, je joue et je danse. »
                C'est très similaire (à ceci près, je te l'accorde, que le sandwich maison ne pose pas de désagrément différent de ceux vendus sur place) : c'est du « j'aime pas le service proposé, j'utilise le mien. » C'est pas toujours bienvenu.
                Mon c'est que ce qui n'est pas interdit par le règlement ne te donne pas de raison morale de le faire (et donc, le meurtre ne sera pas un argument que j'utiliserais)

                >> Une bonne comparaison les hopitaux te louait des rollers mais t'empêchait d'utiliser tes propres rollers dans ses couloirs, voui je verrais, mais là ....

                La chaussée : tu as le droit d'y rouler en voiture, mais pas avec n'importe quel véhicule motorisé que tu construis (sauf si tu l'homologues, ce qui consiste en une démarche de régulation, donc).

                >> Quelle argumentation. Après des comparaisons complètement foireuses, voici ton argument principal "non mais d'abord vous etes pas nombreux etc..."

                Le nombre ne vous donne pas tort, mais je devine qu'il fait présentement chier bien plus de monde, au sein de ceux qui se disent "on peut très bien accepter de voir un film sans son sandwich a soi".

                >> Ah je suis tout a fait d'accord, on appelle pas les flics pour quelqu'un qui n'a rien fait, ou au pire qui a juste mangé un sandwich sans géner personne.

                Bon, d'une part, s'il l'avait bouffé vite fait, il aurait pas eu d'histoires, d'autre part, je m'intéresse au cas général, celui de « ma liberté ne s'arrête pas tant qu'un bout de papier ne l'a pas stipulé clairement, et je compte le faire savoir. »
                Mais son sandwich valait-il qu'on gène les flics ? Car au final, si, *lui* a causé un dérangement. Des saynètes comme ça, t'en as tous les jours. Les gens n'en font pas un fromage car y a pas mort d'homme et basta. Aujourd'hui, c'est lui qui est médiatisé, et ça donne des idées. Le sandwich au ciné, tes propres quilles au bowling, ta sono dans l'ascenseur… Que des exemples exprès pour te faire chier, qui seront tous justifiés par des comportements qui, s'ils n'étaient pas forcément « illégaux, » étaient tout du moins vraiment inutiles.

                La morale que je défend, c'est que s'il avait jeté son sandwich, il aurait vu son film et les flics auraient pu se rendre utiles ailleurs.
                Cela valait-il vraiment le coup ?
                • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  « Le film qui passe, la cité de la Peur, a sa partie de danse et de trompette. J'ai envie d'utiliser la mienne à la place, donc je monte sur l'estrade, je joue et je danse. »
                  Toujours rien à voir avec le schimblick.

                  (à ceci près, je te l'accorde, que le sandwich maison ne pose pas de désagrément différent de ceux vendus sur place)
                  Ce n'est pas "à ceci près" vu que c'est le coeur de l'affair .Ca change tout justement! Comment peux tu (le cinéma) justifier d'un désagrément extraordinaire (comme tes exemples) alors que tu en provoques des similaires à tout point de vue ?

                  Donc le coup du "très similaires", j'espère que c'est pour me faire sourire, au moins.


                  La chaussée : tu as le droit d'y rouler en voiture, mais pas avec n'importe quel véhicule motorisé que tu construis (sauf si tu l'homologues, ce qui consiste en une démarche de régulation, donc).
                  1°) La chaussé n'as rien à voir car c'est pour la sécurité des usager. Tu as déjà vu un sandwich perdre le controle et tuer un piéton ? Moi pas souvent.
                  2°) De plus N'IMPORTE QUI peut faire homologuer sa voiture. C'est un processus long (et couteux, surtout si tu fait plus de 10 voitures du même modèles par an) mais l'usage par des véhicules motorisés de la chaussé n'est absolument pas réservée aux voitures "vendues par la drire".
                  3°) tu peux aussi utiliser des véhicules non motorisé sans qu'ils soient homologués (vélo par exemple).
                  Bref, à nouveau une comparaison qui n'a pas grand chose à voir avec le sujet.

                  "on peut très bien accepter de voir un film sans son sandwich a soi".
                  1°) Ne pas consommer le sandwich n'interdit pas d'en avoir dans son sac. Aucune raison de jeter un sandwich qui attend patiemment la fin du film.
                  2°) je suis plutôt pour l'interdiction de consommer des denrées (autres que petits bonbon/chewing gum de façon épisodique) dans une salle de cinéma. TOUTES les denrées : sandwich, popcorn, ....
                  3°) je suis déjà allé dans des fnacs ou des librairies avec des bouquins d'autres librairies ou que j'étais en train de lire (que j'avais déjà). Et ben crois le ou pas, soient ils m'ont dis "pas grave, on vous fait confiance", soit ils m'ont juste mis un collier en plastique (à ma demande) sur la bretelle de mon sac pour que j'en rajoute pas à ceux que j'avais déjà.
                  Même chose avec des magasins de bricolage chez qui je suis rentré avec "le bon écrou" ou "la bonne vis" pour trouver la partie qui me fallait. Et personne ne m'a jamais fait chier!

                  Bon, d'une part, s'il l'avait bouffé vite fait, il aurait pas eu d'histoires
                  Il a pas eu le temps, selon les témoignages, de l'entamer. Et il a décidé de le foutre dans son sac, donc je me permet de penser autre chose.

                  d'autre part, je m'intéresse au cas général, celui de « ma liberté ne s'arrête pas tant qu'un bout de papier ne l'a pas stipulé clairement, et je compte le faire savoir. »
                  Le cas général c'est plutot "on peut pas demander aux gens de respecter un réglement qui n'a que pour seul but de nous enrichir sans cause".
                  SI (et c'est un si de taille) le cinéma ne vendait rien, et interdisait la consommation de _tout type_ de denrée (sauf tolérance normal, style chewing gum...) oui je dirais pas. Mais ce n'est absolument pas le cas.


                  Que des exemples exprès pour te faire chier, qui seront tous justifiés par des comportements qui, s'ils n'étaient pas forcément « illégaux, » étaient tout du moins vraiment inutiles.
                  Tu occultes à chaque fois, je ne sais pourquoi, que c'est ce genre de comportement qui est _incité_ par le cinéma lui même, vu qu'il vend lui même des denrées avec moulte publicité et affiches.
                  Et c'est bien là le coeur du problème! Vouloir occulter cette partie ne peut que provoquer incompréhension.
                  • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    >> Toujours rien à voir avec le schimblick.
                    Si. C'est du « je n'aime pas le service proposé, j'utilise le mien. »
                    C'est pas mal en soi, mais c'est pas toujours bienvenu.

                    >> 1°) La chaussé n'as rien à voir car c'est pour la sécurité des usager.
                    >> 3°) tu peux aussi utiliser des véhicules non motorisé sans qu'ils soient homologués (vélo par exemple).

                    Une voiture faite maison et un vélo (fait maison ou pas), ça me parait aussi dangereux sur la chaussée. Encore plus dans un pays où le port du casque n'est pas obligatoire à vélo. J'ai déjà fait du 40km à vélo sur des routes, alors cette sécurité des usagers, hein, des nèfles ! J'y vois plutôt un lobby des constructeurs.

                    2°) De plus N'IMPORTE QUI peut faire homologuer sa voiture.
                    Je le sais, et je n'ai pas écrit le contraire. Et je sais aussi que la démarche n'est pas bouclée en une journée. Si le gars avec son sandwich avait eu un sandwich homologué acheté sur place, ou s'il l'avait fait « homologuer » (je suis sûr que tu peux récupérer avec un bon sourire un emballage de bouffe « officiel » auprès des employés du cinéma), il n'aurait pas eu de problème. Dans le cas du sandwich, c'est en fait encore plus relaxe, car tu peux toujours tenter un arrangement à l'amiable (je reviendrai là dessus plus loin) ou une diversion (comme l'avoir *initialement* dans ton sac).

                    >> 3°) je suis déjà allé dans des fnacs ou des librairies avec des bouquins d'autres librairies o
                    Et moi, chez Surcouf, on m'a tout fait laisser dans une consigne à l'entrée, et j'en ai pas fait un scandale, pas plus que les autres gens autour de moi.

                    >> Il a pas eu le temps, selon les témoignages, de l'entamer. Et il a décidé de le foutre dans son sac, donc je me permet de penser autre chose.

                    S'il l'a acheté avant d'être dans le ciné, il avait le temps de le bouffer avant d'aller dans le ciné, donc je me permets d'insister.

                    >> Tu occultes à chaque fois, je ne sais pourquoi, que c'est ce genre de comportement qui est _incité_ par le cinéma lui même, vu qu'il vend lui même des denrées avec moulte publicité et affiches.

                    Les bars t'incitent-ils à jouer de la musique dans leur enceinte, vu qu'ils passent eux-mêmes la radio, et parfois même, dans les plus branchés, ont des affiches de concerts ?
                    Le métro t'incite-t-il à bouffer ton macdo dans la rame, parce qu'il y a des distributeurs de bouffe sur les quais ?



                    Pour revenir sur l'arrangement à l'amiable, je ne sais pas comment le gars a réagit quand il a proposé de mettre le sandwich dans son sac. S'il a dit « voila fait pas chier, j'le mets dans mon sac » je ne m'étonne pas que la tentative ait échoué. Toujours est-il que je suis persuadé
                    1/ qu'on peut s'arranger ;
                    2/ qu'on ne gagne pas à tous les coups, et qu'il ne faut pas en faire tout un tintouin. Après tout, tous les autres semblent très bien supporter cette terrible injustice impardonnable.

                    Tu retrouves aussi ce genre de situations quand tu te fais virer d'un hôtel ou club pour comportement peu adéquat. Soit tu acceptes les conditions qu'on te suggère, soit tu te fais sortir. Tu peux tenter de baratiner, mais la réussite est pas garantie. Dans cette histoire de sandwich, le gars a perdu, tant pis.
                    • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > Tu retrouves aussi ce genre de situations quand tu te fais virer d'un hôtel ou club pour comportement peu adéquat. Soit tu acceptes les conditions qu'on te suggère, soit tu te fais sortir. Tu peux tenter de baratiner, mais la réussite est pas garantie. Dans cette histoire de sandwich, le gars a perdu, tant pis.

                      Oui, j'imagine bien une personne se faire virer d'un hôtel-restaurant parce qu'elle a des tablettes chocolatés dans ses affaires et qu'elle est en train de les manger dans le hall, ou alors une personne qui se fait virer d'un bar parce qu'elle regarde sa montre au lieu de l'horloge du sponsor officiel du bar placée sur le mur.

                      Des vraies graines de rebelles qui remettent en cause les grands principes écrits par les sages.

                      J'exagère un petit peu -tu conviendras-, juste à quelques lignes de plus dans un règlement intérieur.

                      Inutile de vouloir établir une relation entre la dangerosité possible entre les sandwiches non homologués et les véhicules non homologués ; Je sais que tu es capable de de le faire. À la place je te conseille d'ouvrir un blog dont le nom débute par winner et finit par le nom de ton département, plus arrondissement si tu habites sur Paris.

                      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                      • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        >> Oui, j'imagine bien une personne se faire virer d'un hôtel-restaurant parce qu'elle a des tablettes chocolatés dans ses affaires et qu'elle est en train de les manger dans le hall

                        On l'a pas viré, on lui a dit de jeter sa bouffe.
                        Les ennuis sont arrivés car il a refusé d'obtempérer à cette injonction.

                        Bouffe ton sandwich dans le hall d'entrée de pas mal d'hôtels, on va te demander d'arrêter illico-presto.
                        • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Bouffe ton sandwich dans le hall d'entrée de pas mal d'hôtels, on va te demander d'arrêter illico-presto.
                          1°) j'émets de GROS doutes (entre autre parce que je l'ai déjà vu, pas un sandwich mais des barres chocolaté, ce que donnait comme exemple la personne).
                          2°) il a arrêté de le manger et il l'a même RANGE. Ce qui est fort différent de le jeter.
                          Quand à utiliser le terme "injonction", on peut aussi indiquer "demande sans le moindre fondement juridique en utilisant de façon abusive son autorité", ca pète moins, mais c'est plus juste.
                          • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            >> 1°) j'émets de GROS doutes (entre autre parce que je l'ai déjà vu, pas un sandwich mais des barres chocolaté, ce que donnait comme exemple la personne).

                            Mon expérience contredit la tienne.

                            >> 2°) il a arrêté de le manger et il l'a même RANGE. Ce qui est fort différent de le jeter.

                            On lui a demander de le jeter, pas de le ranger. Ce qui est fort différent.
                    • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Une voiture faite maison et un vélo (fait maison ou pas), ça me parait aussi dangereux sur la chaussée.
                      C'est clair que 800 kg lancé à 130 km/h c'est la même chose que 15 kg lancé à 40 km/h ...

                      J'ai déjà fait du 40km à vélo sur des routes,
                      Oh c'est bien, j'ai déjà fait mieux, et les pro atteignent le 90 km/h.
                      Le point avec le schimblick.

                      Encore plus dans un pays où le port du casque n'est pas obligatoire à vélo.
                      Si tu veux te suicider, t'es grand. On va pas t'empecher de te tuer si tu es trop *** pour voir les dangers que tu prends.

                      alors cette sécurité des usagers, hein, des nèfles ! J'y vois plutôt un lobby des constructeurs.
                      Oh le grand méchant complot. Complot de qui ? de l'état pour faire payer des RTI ? Des constructeurs automobiles pour empecher la concurrence (a marche pas fort)? Des constructeurs de vélo pour concurrencer les automobiles (a marche pas très fort non plus) ?

                      Tu sais qu'en tant que piéton je peux faire mal aux gens ? Bientot une homologation des piétons, où il faudra payer chaque fois que l'on sort de chez soi pour avoir "l'homologation" de tel trottoir ?
                      J'espère ne jamais vivre dans ton pays!

                      Si le gars avec son sandwich avait eu un sandwich homologué acheté sur place
                      Oula on t'arrête tout de suite, pourquoi "acheté sur place" ? Tu achète pas une voiture chaque fois que tu vas sur une nouvelle route à ce que je sache.

                      ou s'il l'avait fait « homologuer » (je suis sûr que tu peux récupérer avec un bon sourire un emballage de bouffe « officiel » auprès des employés du cinéma),
                      Sauf que l'homologation n'a rien a voir avec une marque ou le fait de l'acheter quelque part. Vu que tu as toujours pas compris ca, et que surtout tu ne veux absolument pas comprendre je vois pas l'intérêt de continuer à discuter.

                      Par contre ça me fait peur que des gens aient de tels idées (liberticides amha) et considère normal des abus de pouvoirs évident, tout en prenant des comparaisons qu'ils ne comprennent pas!
                      • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        C'est clair que 800 kg lancé à 130 km/h c'est la même chose que 15 kg lancé à 40 km/h ...
                        15kg? 'tin t'es leger comme mec.

                        Bref, de ton sarcasme (marrant d'ailleurs, tu te prives pas quand c'est les autres, quand c'est toi la cible par contre, on a droit a tout un chaffouinage en regle de ta part pendant des heures), j'en deduit que tu ne vois pas d'objection a ce que je monte sur un velo, le fasse rouler a 40 a l'heure, et te percutes de plein fouet?
                        Apres tout, 90-95kg equipe lance a 40, c'est vachement mieux que 800kg a 90.
                        • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          je parlais des véhicules.

                          Tu pourrais presque marquer des points si de temps en temps tu arrêtais de partir en croisade contre moi, mais malheureusement ca semble trop dur pour toi.
                          Ah zut tu vas encore dire blablabla, je vais te traduire pour que tu puisse comprendre sans me prendre le choux pendant 107 ans:

                          Si tu arrêtais un peu de t'attaquer aux gens, et restait sur un ton courtois et sortait juste tes arguments
                          1°) ils passeraient mieux
                          2°) on aurait envie de te répondre, et pas de t'envoyer balader.
                          3°) ils auraient plus de poids.

                          Mais non, il faut que tu rajoutes des attaques, aussi inutiles que nulles, qui rabaissent de façon importante tes commentaires. Mais bon ensuite totof2000 va expliquer que c'est bria qui ne sait pas discuter.
                          Donc message expres a totof2000 : comme tu peux le constater, j'ai commencé tout de suite par attaquer thedude , qui lui est resté polie et respectueux tout le long.

                          "Apres tout, 90-95kg equipe lance a 40, c'est vachement mieux que 800kg a 90. "
                          dois y avoir une typ qq part, mais j'avoue ne pas avoir la moindre idée de ce que tu as voulu dire.
                          • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            j'ai rarement vu un velo faire du 40 a l'heure tout seul sans personne dessus, c'etait le fond de ma pensee, c'est tout.

                            90kg a 40 a l'heure, ca va faire mal, que ce soit a la personne sur le velo, au velo, ou a la personne impacte.
                          • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Si tu arrêtais un peu de t'attaquer aux gens, et restait sur un ton courtois et sortait juste tes arguments
                            Tu te fous de ma gueule?
                            T'as vu comment tu reponds a "pseudo a l'envers"?
                            Et tu viens me faire des remarques sur ma courtoisie?
                            Tu te relis des fois serieux?

                            Sinon, ca a l'air de t'avoir traumatise que quelqu'un t'ai fait remarquer que t'avais pas raison...
                            • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              T'as vu comment tu reponds a "pseudo a l'envers"?
                              Il est assez grand pour se défendre tout seul amha. Il a pas besoin d'un justicier sur son cheval blanc tu sais.
                              (et comme d'hab encore un post avec une tonne d'argument sourcé).


                              Et tu viens me faire des remarques sur ma courtoisie?
                              Pourquoi, toi tu as le droit de me faire des remarques (voir même des attaques) mais pas moi ? C'est ca que tu veux dire ?



                              Sinon, ca a l'air de t'avoir traumatise que quelqu'un t'ai fait remarquer que t'avais pas raison...
                              Tu peux pas savoir comment, j'en dors pas la nuit, j'en fait des cauchemars le jour et je suis une thérapie de fond depuis 45 ans à cause de ça...
                              • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Il est assez grand pour se défendre tout seul amha
                                Je le defend, je te fais remarquer que tu ferais mieux de balayer devant ta porte avant de me faire des remarques sur ma courtoisie.

                                Parce que des trucs du genre:
                                Oh c'est bien, j'ai déjà fait mieux, et les pro atteignent le 90 km/h. (condescendant. Ou est l'argument source ici au fait?)
                                Le point avec le schimblick. (prendre pour un con)

                                Oh le grand méchant complot. (infantilisant. et ca te plaisait pas ce genre de reponses dans les debats sur 9/11 de ce que je m'en rappelle, bizarrement)

                                tu ne veux absolument pas comprendre (souligne en plus et le prendre pour un con)

                                C'est pas franchement ce que j'appelle etre courtois, entre le ton condescendant, le traiter de con et le prendre pour un con, bah voila quoi...

                                Pourquoi, toi tu as le droit de me faire des remarques (voir même des attaques) mais pas moi ? C'est ca que tu veux dire ?
                                Moi je m'en cogne que tu me parles comme a un clebs, tu peux pas savoir. Et j'ai un verbe tranchant, a peu pres autant que le sien, donc si on me remet a ma place de temps a autres, bah je fais avec.
                                C'est loin d'etre ton cas par contre, tu monte au creneau au moindre sarcasme invoque l'ad hominem pour disqualifier l'interlocuteur qui contredit (ce qui est un homme de paille, soit dit en passant, pas tellement plus glorieux que l'ad hominem entre nous), et c'est _systematique_. Tu ne supportes pas qu'on te contredise, et tu supportes encore moins qu'on utilise avec toi le ton que tu utilises avec tout le monde.

                                Tu peux pas savoir comment, j'en dors pas la nuit, j'en fait des cauchemars le jour et je suis une thérapie de fond depuis 45 ans à cause de ça...
                                Et pourtant, tu me pointes du doigt a totof2000, pour qu'il voit bien que t'as raison et moi tord.
                                On va s'arranger, tu vas l'avoir ton bon point, t'inquietes pas!
                            • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              merde encore appuyé sur enter trop rapidement.

                              Encore une fois, on voit que tu prend _un_ truc, tout a fait épisodique, qui n'avait rien a voir avec le sujet (qui était quand même a quoi correspond de manger un sandwich dans un cinéma),, et qu'a partir d'un hors sujet (de ma part) à partir d'une comparaison foireuse (pas de ma part), tu arrive a expliquer comment moi je suis pas courtois, que je me fous de ta geule toussa.
                              (mais par contre, pas _une_ ligne sur le véritable sujet. L'es pas interessant le sujet, c'est tellement mieux de monter en épingle un truc ...).
                              • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                ouarf!
                                Pas mal celle la!!

                                Toi, l'expert en "j'hurle a l'ad hominem pour decredibiliser l'autre", qui a toi meme utilise cette technique de detourner le sujet de conversation sur la forme plutot que sur le fond pour eviter de perdre la face qq messages plus haut, tu viens me reprocher de focaliser sur un point de detail!!

                                nan, mais LOL quoi!
                                Changes rien, t'es genial!

                                allez, je fais mon briaeros, pour rigoler un peu
                                Encore une fois,
                                Source?
                                Ah ben bravo, comme d'hab, argumentation 0, si tu le dit, je dois te croire alors...

                                on voit que tu
                                Ad homiiiiiiineeeeeeeeeeeeeem!!!

                                qui n'avait rien a voir avec le sujet
                                Source? toujours aucune argumentation.

                                à partir d'une comparaison foireuse (pas de ma part),
                                Ad hominem contre "pseudo a l'envers" pas bien!

                                je me fous de ta geule
                                Quoi? Tu te fout de ma gueule en plus?

                                pas _une_ ligne sur le véritable sujet.
                                source?
                      • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        >> C'est clair que 800 kg lancé à 130 km/h c'est la même chose que 15 kg lancé à 40 km/h ...

                        C'est même plus dangereux en deux roue, d'ailleurs…
                        Et si tu roules à 130 en ville, « j'espère ne jamais vivre dans ta ville. »

                        >> Oh c'est bien, j'ai déjà fait mieux, et les pro atteignent le 90 km/h.

                        Ben, la prochaine fois que tu fais mieux, tombe, et dis moi si c'est plus agréable qu'un carton en voiture.


                        >> Oula on t'arrête tout de suite, pourquoi "acheté sur place" ?
                        >> Tu achète pas une voiture chaque fois que tu vas sur une nouvelle route à ce que je sache.

                        Pourquoi veux tu m'arrêter si tu ne sais pas ?
                        Tu payes le service à chaque fois (autoroutes payantes, prix du stationnement, taxes sur l'essence…), ce qui est ensuite réinvesti directement. En revanche, ton sandwich fait maison, il ne rapporte pas un sou au cinéma.


                        >> Sauf que l'homologation n'a rien a voir avec une marque ou le fait de l'acheter quelque part. Vu que tu as toujours pas compris ca, et que surtout tu ne veux absolument pas comprendre je vois pas l'intérêt de continuer à discuter.

                        Mon point, que tu ne saisis pas, c'est que de base, tu la boucles.
                        Si vraiment tu veux abuser de ta liberté, alors c'est généralement faisable, mais ça prend du temps, et faut s'y prendre correctement.
                        Toi, tu veux le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de la crémière…

                        >> Par contre ça me fait peur que des gens aient de tels idées (liberticides amha)

                        Reste chez toi, on est nombreux.
                        Tu corresponds parfaitement à la citation de Voltaire : « Les Français ne sont pas fait pour la liberté, ils en abuseraient. »
                        • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et si tu roules à 130 en ville, « j'espère ne jamais vivre dans ta ville. »
                          Et où ais je parlé de rouler à 130 en ville dis moi ?

                          Ben, la prochaine fois que tu fais mieux, tombe, et dis moi si c'est plus agréable qu'un carton en voiture.
                          Voui c'est infiniment plus agréable, mais bon faudrait savoir un minimum de quoi tu parles pour réussir à comprendre, et entre autre pourquoi tomber en 2 roues, même à 130 km/h peut être moins dangereux, ou plus dangereux qu'en voiture (suivant les conditions qui entourent l'accident)
                          Tu pourrais même te renseigner sur les équipements des motards pour essayer de deviner pourquoi.
                          Mais c'est tellement plus simple de raconter n'importe quoi.


                          Pourquoi veux tu m'arrêter si tu ne sais pas ?
                          réthorique toussa. Jamais entendu parlé ?


                          Tu payes le service à chaque fois (autoroutes payantes, prix du stationnement, taxes sur l'essence…),
                          Je peux décider d'utiliser une voiture électrique, que des nationales/départementales, et de me garer seulement sur des places de parking gratuit.
                          Tu sais même pas qui paie pour l'entretien des routes, et ce n'est absolument pas "les automobilistes", mais la collectivité par le biais des mairie (taxe d'habitation toussa), département, régions , et l'état aussi.

                          ce qui est ensuite réinvesti directement.
                          Absolument pas. Les péages sont pas réinvesti directement dans l'entretien des autoroutes par ex.

                          En revanche, ton sandwich fait maison, il ne rapporte pas un sou au cinéma.
                          Normal, je vais pas au cinéma pour manger. Je paie un service qui est le visionnage d'un film, pas un service de gastronomie.

                          Et quand je vais sur une autoroute, j'ai le droit de bouffer mon sandwich sur les aires (entretenues par l'entreprise qui gère l'autoroute) sans avoir à l'acheter chez eux. Dingue hein.
                          C'est exactement le même problème que le cinéma.
                          C'est drole que tu n'ai pas faite cette comparaison quand même.

                          Mon point, que tu ne saisis pas, c'est que de base, tu la boucles.
                          Tu parles beaucoup pour quelqu'un qui demande aux autres de la boucler, tu sais?

                          Toi, tu veux le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de la crémière…
                          A, respecter la loi et refuser de se faire enculer avec du verre pilé, c'est vouloir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière ?
                          Encore un argument marquant, et superbement sourcé dis moi.


                          Reste chez toi, on est nombreux.
                          Ca les personnes qui vot(ai)ent pour un borgne je sais qu'ils sont nombreux, mais je savais pas qu'ils étaient tellement évolués qu'ils s'en vantaient.


                          Tu corresponds parfaitement à la citation de Voltaire : « Les Français ne sont pas fait pour la liberté, ils en abuseraient. »
                          Mais toi si, tu sais qui doit bénéficier de la liberté et qui ne doit pas. C'est beau, ca me fend le coeur sisi
                          • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            >> Et où ais je parlé de rouler à 130 en ville dis moi ?

                            Tu parles de rouler à 130 tout court. Je ne connais pas beaucoup d'endroit où il soit autoriser de rouler à 130 à vélo. J'en déduis que tu dépasses les limites en ville ou sur route.


                            >> Tu pourrais même te renseigner sur les équipements des motards pour essayer de deviner pourquoi.

                            « Et où ais je parlé de motard dis moi »
                            « Mais c'est tellement plus simple d'accuser autrui de ce qu'on fait »


                            >> mais la collectivité par le biais des mairie (taxe d'habitation toussa), département, régions , et l'état aussi.

                            C'est ce que je dis : tu payes le service.


                            >> Tu parles beaucoup pour quelqu'un qui demande aux autres de la boucler, tu sais?

                            Mais je ne me suis aucunement plaint qu'on m'ait privé d'une liberté.
                            Apparemment, tu n'avais pas compris la phrase, le « tu » étais rhétorique, pas destiné à toi.
                            « réthorique toussa. Jamais entendu parlé ? »


                            >> Encore un argument marquant, et superbement sourcé dis moi.

                            Ça vaut bien tes réponses ici, hein !


                            >> Ca les personnes qui vot(ai)ent pour un borgne je sais qu'ils sont nombreux, mais je savais pas qu'ils étaient tellement évolués qu'ils s'en vantaient.

                            Bon, alors, en dehors de la superbe attaque ad hominem que tu proposes (et qui ne fait pas avancer le schmilblik, pour te reprendre), j'ai des questions pour toi :
                            1/ qui te dit que je suis Français (et donc que j'ai le droit de voter pour lui) ?
                            2/ qui te dit que je vote pour lui ?
                            3/ quels sont les morceaux de mon discours qui correspondent au programme de son parti ?


                            >> Mais toi si, tu sais qui doit bénéficier de la liberté et qui ne doit pas. C'est beau, ca me fend le coeur sisi

                            Ce que je te rabâche depuis le début, c'est pas qu'il n'a pas le droit d'exiger le respect de la loi, c'est qu'il fait chier tout le monde à chipoter.
                            Il est d'usage de ne pas apporter sa bouffe au ciné. Mais l'usage, tu t'en fous toi, tu défends bec et ongles ton droit d'apporter ta bouffe chez tes amis, et tu ne tolères pas qu'on te fasses remarquer que c'est déplacé, car tu es libre de le faire, c'est la loi.
                  • [^] # Re: UGC, c'est en IPoT ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Il a pas eu le temps, selon les témoignages, de l'entamer.
                    Selon le temoignage.
                    Pas les.

                    Temoignage qui dit lui meme qu'il etait loin de la scene, donc j'ai comme un doute sur sa capacite a determiner a distance le niveau d'entamage d'un sandwich qu'il n'a pas prepare.
  • # C'est confirmé

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ca semble être une politique maison de faire intervenir la police pour tout non respect au règlement. Récemment à l'UGC Opéra, pour une canette de soda :
    http://www.rue89.com/2010/02/14/nouvelle-intervention-de-la-(...)
    http://www.france-info.com/chroniques-on-dit-que-2010-02-15-(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.