Forum général.hors-sujets Porter un casque au travail, un gain de productivité ?

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
9
7
sept.
2019

Salut,

Je travaille en environnement potentiellement encombré de son (lire openspace).

J'ai résisté tant que possible jusqu'à la semaine dernière à la tentation de faire comme tout le monde, c'est à dire mettre un casque et écouter sa musique favorite au boulot.

Je n'aime pas du tout ce changement, ça isole de tout (il faut dire aussi que mon casque a un mode noise reduction, donc…).

La productivité augmente un peu pour le moment, mais comme je n'entend plus rien, je suis à la ramasse sur ce qu'il se passe au bureau.

Et vous, comment faites-vous ?

  • # Sans musique

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Bonjour,

    Il m'arrive de porter un casque, sans musique, un modèle anti bruit de chantier ou tarmac d'aéroport. Je trouve qu'il m'aide à me concentrer. Je parviens toutefois à décoder les conversations alentour si j'en ai besoin. Mon entourage de bureau y est également habitué.

    • [^] # Re: Sans musique

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      le moins chère et le plus confortable que j'utilise

      3M Peltor Optime III, en plus il est noir c'est assez discret visuellement. J'en vois qui possède le même dans ma boite. Le II est vert foncé et le I est jaune vif.

      avec le temps, tu entends les conversations, meme lorsque l'on te parle. L'oreille s'habitue je pense, sauf si tu es a moitié sourd :). Tu peux aussi le placer a moitié sur une oreille, completement sur l'autre cela attenue moins mais tu entends beaucoup mieux.

      il y a des bouchons en mousse Howard Leight® Max®, qui permet de les garder tout la journée sans te defoncer le conduit auditifs, pareille a force tu entend lorsque l'on te parle, meme au téléphone. Par contre il ne faut pas l'enlever, ou ne le mettre que sur une oreille, c'est assez peu glamour lorsque tu l'enlève et que tu essaye de le remettre devant la nouvelle collaboratrice

      • [^] # Re: Sans musique

        Posté par . Évalué à -2 (+1/-4).

        Salut :)

        le moins chère et le plus confortable que j'utilise

        M'en fiche du prix, je suis "ingénieur".

        3M Peltor Optime III, en plus il est noir c'est assez discret visuellement

        WH-1000XM2 de chez Sony de mon côté, et noir aussi.

        [C]'est assez peu glamour lorsque tu l'enlève

        Rien à foutre que ce soit un ou une collègue.

    • [^] # Re: Sans musique

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      [++]
      J'utilise un casque audio qui couvre bien, mais je n'écoute pas de musique, je n'arrive plus à me concentrer que comme cela.

    • [^] # Re: Sans musique

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

      Bonjour,

      Pour ma part nous avons déménagé de locaux où les bureaux étaient partagés entre deux et trois personnes à un bureau dans lequel nous sommes onze. De mini bureaux ont été installés, appelés "refuges", pour s'isoler et éviter de faire du bruit.

      Les premiers mois le bureau était assez calme mais cela fait maintenant deux ans et je constate que peu de personnes de notre service utilisent ces espaces, contrairement à d'autres qui viennent de notre côté car ils sont toujours dispo.

      Maintenant il est de pratique quotidienne que des personnes s’interpellent et parlent très fort à plus de 5 mètres de distance comme si elles étaient seules au monde. Il m'arrive même de ne pas entendre correctement mes interlocuteurs quand je suis au téléphone pour planifier une réunion. Si je fais des remarques, cela amuse mes collègues qui font encore plus de bruit et mon responsable ne dit absolument rien, puisque cela l'amuse aussi.

      Pour éviter ce brouhaha, je m'isole donc régulièrement dans ces refuges mais ce sont de tout petits bureaux de 2 à 4 m2 sans fenêtres alors ce n'est pas très agréable. Pour être tranquille à mon bureau, j'ai également acheté un casque anti bruit pliable Uvex X SNR36 que je porte en plus avec des bouchons pour ne quasiment plus entendre mes collègues tellement ils sont bruyants. Le local de la machine a café à l'étage est beaucoup moins bruyant que mon bureau, c'est pour dire ! Comme le port du casque donne chaud aux oreilles, j'alterne le casque, le refuge et les pauses cafés.

      Dans un précédent travail on était 6 dans le bureau mais je n'ai jamais eu de problèmes en 5 ans car les collègues étaient bienveillants et tout le monde jouait le jeu. Notamment parce que notre responsable était attentif au bien être des salariés, contrairement à notre responsable actuel.

  • # Gain ? Non. Limitation des dégâts, oui.

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    Le problème de vient pas du casque, ou du bonhomme, mais de l'open space : c'est une calamité.
    Dans ma boite, la filiale dans laquelle j'étais a réintégré la maison mère. Une petite centaine de personnes ajoutées aux 6 ou 700 déjà présentes, réparties dans un ancien magasin/entrepôt reconverti en open space.
    C'est bruyant en permanence. Y'a des réunions sauvages dans les "couloirs" (comprendre à côtés des bureaux et des gens qui y travaillent).
    Et on nous a vendu l'open space comme étant un "espace d'échange". Tu parles. Je ne sais même pas qui sont les personnes à 3 mètres de moi ni ce qu'elles font …

    Bref. Si il faut parler technique : moi, c'est Sony MDR 1000X, avec et sans musique selon l'humeur. C'est un bon (et cher) modèle, mais on fait mieux de nos jours.

    Enfin, pour rester au courant de ce qui se passe au taff … Je suis mal placé, j'ai le même problème. C'est parce que je ne bois pas de café; c'est beaucoup là où s'échangent les infos. Reste radio-moquette, mais faut une bonne station à capter …

    • [^] # Re: Gain ? Non. Limitation des dégâts, oui.

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Salut :)

      Si il faut parler technique : moi, c'est Sony MDR 1000X, avec et sans musique selon l'humeur. C'est un bon (et cher) modèle, mais on fait mieux de nos jours.

      Il ressemble pas mal à mon Sony WH-1000XM2. C'est la même gamme de prix en tout cas à vue de nez.

      C'est parce que je ne bois pas de café

      Moi non plus, par contre je suis fumeur (bouh ! :(), et pour d'autres raisons, j'essaye de ne pas rester plus d'une heure à fixer un écran. Donc j'arrive encore à capter radio-moquette. Le signal est moins fort, mais les informations essentielles là.

    • [^] # Re: Gain ? Non. Limitation des dégâts, oui.

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      réparties dans un ancien magasin/entrepôt reconverti en open space.

      Peut-être qu'une partie du problème vient aussi de la mauvaise insonorisation de la salle.

  • # Pas de casque !

    Posté par . Évalué à 8 (+8/-1). Dernière modification le 07/09/19 à 20:29.

    J'ai beau trimballer une lourde (mais justifiée, certes) réputation d'asocial, contrairement à mes 6 collègues de bureau je ne porte pas de casque.
    Je trouve très désagréable de poser une question à un collègue… qui commence par sortir ses écouteurs des oreilles puis demande de répéter !
    Je comprends très bien que les gens cherchent un peu d'intimité. Mais quand les gens sont dans ce mode 8h sur 8, ça rend les choses très compliquées. Quand on bosse en équipe (on est plusieurs à travailler sur les mêmes sujets, c'est normal d'échanger sur ces sujets tout au long de la journée), il faut être disponible.

    Je préfère rester strict sur les pauses : inutile d'essayer de me parler boulot à la machine à café. Ceux qui l'ont tenté ne l'ont fait qu'une fois (je vais en décevoir certains : je ne suis pas violent, je ne réponds tout simplement pas).
    De même, le midi je pars été comme hiver manger un sandwich en plein air, loin des collègues.
    Ces bulles d'air préservées me permettent de supporter le reste.

    • [^] # Re: Pas de casque !

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Je trouve très désagréable de poser une question à un collègue… qui commence par sortir ses écouteurs des oreilles puis demande de répéter !

      Tu dois faire signe de la main avant de parler… C'est comme ça que ça marche.

      Après, c'est vrai que le casque n'invite pas trop à la conversation.

      • [^] # Re: Pas de casque !

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 07/09/19 à 22:04.

        Je trouve très désagréable de poser une question à un collègue… qui commence par sortir ses écouteurs des oreilles puis demande de répéter !

        Et puis démarrer la conversation tout en sachant que l'autre va demander de faire répéter, ça ne serait pas du passif-agressif? Il faut faire attention à ne pas tomber là-dedans.

    • [^] # Re: Pas de casque !

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 08/09/19 à 07:59.

      Coucou Single< :)

      Je trouve très désagréable de poser une question à un collègue… qui commence par sortir ses écouteurs des oreilles puis demande de répéter !

      C'est exactement ce qui me pose problème.

      Sauf que je suis presque le seul à ne pas porter de casque en permanence.

      Je comprends très bien que les gens cherchent un peu d'intimité.

      En fait, ce n'est pas du tout là que se posait mon problème : il n'était pas question d'intimité mais de concentration. J'avais (et ai encore un peu) de boulot répétitif à faire, du genre coder avec essai/erreur. Et itérer. Oui, du monkey-typing en gros. C'est pas le truc dont je vais être le plus fier dans ma carrière, mais j'avais vraiment besoin de m'isoler pour être "focus" sur la tâche et ne plus avoir un vague brouhaha en fond.

      Je préfère rester strict sur les pauses

      Tout à fait louable. Moi je suis ok pour causer boulot en pause si c'est 30 secondes, mais pas plus. Je dois en fait pour diverses raisons faire des pauses régulières. Genre toutes les heures environ. Donc si la pause s'éternise, c'est pas ok. Je préfère en effet le sujet qui ne prête pas à long moment. S'il faut parler boulot, on fait une réunion, ou un truc du genre "rdv à mon bureau à telle heure".

      Pour l'éloignement le midi, idem, je les laisse se tasser dans un resteau, je sors dehors tout seul.

      Enfin, pour ce qui est de poser des questions, comme une partie n'est pas physiquement présente sur site, on utilise un système de messagerie instantanée. C'est pas forcément idéal, ça rajoute de l'"overhead" alors qu'en direct ça va plus vite, mais aussi ça permet de garder une trace si la tâche n'est pas exécutée immédiatement.

    • [^] # Re: Pas de casque !

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 09/09/19 à 09:46.

      Je porte un casque à réduction de bruit (le sony) toute la journée au travail, parce que le moindre petit bruit m'irrite, mon collègue d'à côté qui fait du bruit en buvant son thé, qui se ronge les ongles…

      Par contre je ne mets pas de musique dans le casque car sinon je me concentre sur la musique et même résultat, impossible de travailler.

      Je comprends très bien que les gens cherchent un peu d'intimité. Mais quand les gens sont dans ce mode 8h sur 8, ça rend les choses très compliquées. Quand on bosse en équipe (on est plusieurs à travailler sur les mêmes sujets, c'est normal d'échanger sur ces sujets tout au long de la journée), il faut être disponible.

      Plus que de l'intimité, à mon avis c'est pour rester concentré que les gens mettent un casque la plupart du temps. Personnellement sans casque en openspace, impossible pour moi de travailler. Plutôt que de reprocher aux gens de mettre des casques je pense qu'il faut prendre le problème à l'envers : pourquoi les gens mettent des casques au travail ? personnellement c'est parce que les openspace sont une hérésie.

      Je trouve très désagréable de poser une question à un collègue… qui commence par sortir ses écouteurs des oreilles puis demande de répéter !

      C'est marrant, moi c'est l'inverse :D les gens qui viennent me parler sans me faire signe alors qu'ils voient bien que j'ai un casque … et qui continuent du parler alors que je ne bronche pas x)

  • # Bref, je hais les openspaces !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-0).

    Les openspaces ne sont pas fait pour communiquer, ils sont fait pour stocker plus de gens dans un même endroit afin de répondre à l'augmentation du prix du m².

    Bref, 2 solutions, tu es sympa et tu ne dis rien ou tu t'isoles avec un casque anti bruit, soit tu fais la chasse au bruit et tu passes pour le connard de service avec qui on ne peut pas rigoler, mais après tout sinon il y a la machine à café ou l'extérieur.

    En openspace, il faut réduire les nuisances aux seules nécessaires, coup de fil perso dehors, critique du dernier blockbuster dehors, idéalement demander des cabines personnelles pour téléphoner aux clients. Et pour survivre dans cette ambiance militaire, s'autoriser des plages horaires où la productivité sera nulle.

    Bref, je hais les openspaces !

    Is it a Bird? Is it a Plane?? No, it's Super Poil !!!

    • [^] # Re: Bref, je hais les openspaces !

      Posté par . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 09/09/19 à 11:51.

      Il ne faut pas négliger le facteur "culture", j'ai vu un open-space avec plusieurs dizaines de personnes où on entendait presque les mouches voler ("presque" parce qu'il n'y avait pas de mouches). Un collègue avait travaillé dans un open-space sans aucune conversation. J'ai travaillé dans un petit open-space où les gens essayaient d'être le plus discret possible et si une troisième personne s'intégrait à la conversation, ils se déplaçaient dans LA salle de réunion. Certains échanges se faisaient par messagerie instantanée malgré la proximité physique. Aucun de ces open-spaces n'était en France.

  • # Hmmm

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    La productivité augmente un peu pour le moment, mais comme je n'entend plus rien, je suis à la ramasse sur ce qu'il se passe au bureau.

    Est-ce bien important de savoir "ce qu'il se passe au bureau" pour l'accomplissement de ton job ?
    Je pars du principe que si une information organisationnelle/opérationnelle est importante, alors elle doit être communiquée via des canaux un minimum "officiels": mail, réunion (planifiée avec ordre du jour, compte-rendu et actions), etc…
    Si il s'agit d'information d'ordre technique (contournement de telle ou telle galère), alors elle doit être intégrée à une base de connaissance (wiki, document sur une ged, etc…) et, eventuellement, une notification doit être poussée aux différentes personnes concernées.

    Personnellement, c'est plus les réunions improvisées d'open-space que je vois comme nuisibles:

    • Il y a rarement un ordre du jour à ces réunions improvisées, résultat, ça part souvent dans tout les sens.
    • L'intégralité des personnes concernées est rarement là de ce coup, les personnes manquantes se sentent souvent lésées.
    • Il y a rarement des comptes-rendus ou autre enrichissement de base de connaissance suite à ces réunions sauvages de ce coup, l'information se perd, se déforme, s'oublie, et c'est un dérèglement supplémentaire à la mécanique si difficile à huiler que représente une entreprise.
    • Il y a souvent par contre une ou deux personnes gênées par la nuisance sonore imputable à cette réunion sauvage.

    A l'heure ou la mobilité, ou le home office sont des sujets d'actualités, on devrait se donner les moyens (techniques et organisationnels) de travailler "dans une bulle" (aka chez soi, en caleçon dans son canap ou dans un openspace avec un casque) sans que cela représente un handicap.

    Il faudrait, au final, plutôt faire la chasse au mauvaise pratique (et, de mon point de vue, la pseudo réu sauvage au milieu de l'openspace, est une des pires pratiques qui soit) plutôt que de subir un brouhaha qui nuit à la concentration juste pour ne pas rater "la bonne info"…

    (message rédigé avec mon JBL Tune 600 BT crachant du Ghinzu sur les oreilles: bon rapport qualité/prix, bluetooth, son très correct, ANR moyen, autonomie correcte)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.