• # comme d'hab: ça dépend.

    Posté par . Évalué à 2.

    Tu utilises quoi comme paquets?

    Perso, je n'ai pas fait la migration (et je ne la ferai pas, je changerai de distro, du coup) à cause de modifications qu'ils ont faites et qui empêchent de lancer un serveur Xorg sans être root. Mais ça ne te concernera probablement pas: c'est lié à l'utilisation de xinit.

    • [^] # Re: comme d'hab: ça dépend.

      Posté par . Évalué à 1.

      Actuellement je n'utilise pas grand chose de spécial sur ma debian, faut que je fasse le tour pour te dire.

      • [^] # Re: comme d'hab: ça dépend.

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu dois bien savoir ce que tu fais de ta machine quand même? Si tu utilises un DE et lequel, si c'est un serveur de quelque chose tu dois bien connaître les logiciels nécessaires pour fournir ce service?

    • [^] # Re: comme d'hab: ça dépend.

      Posté par . Évalué à 2.

      Euh, je lance Xorg en user sur ma stretch moi !

      Je n'utilise pas de gestionnaire de connexion par contre ([ $(tty) = "/dev/tty1" ] && startx dans mon ~/.bashrc).

      • [^] # Re: comme d'hab: ça dépend.

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah tiens? Étrange, quand j'avais essayé, à config utilisateur égale avec la jessie, il me renvoyais connexion refusée? Tu as mis des droits particuliers à ton utilisateur?

      • [^] # Re: comme d'hab: ça dépend.

        Posté par . Évalué à 2.

        Ok, finalement j'ai réussi. Pour info, si l'on n'utilise pas logind, ce qui est mon cas, ou que l'on n'a pas la possibilité d'utiliser des pilotes compatibles DRM/KMS, il est possible de contourner le problème en:

        • installant xserver-xorg-legacy
        • mettant ou ajoutant la clé de configuration needs_root_rights=yes dans /etc/X11/Xwrapper.config`.

        Trouvé via ces 2 liens.

        C'est un peu hors-sujet, mais du coup, un des problèmes qui me bloquaient est enfin résolu :)

  • # Comment passer de debian jessie à stretch

    Posté par . Évalué à 2.

    sed -i 's/jessie/stretch/g' /etc/apt/sources.list
    apt-get update
    

    ensuite pour simuler

    apt-get --simulate upgrade
    

    pour faire la mise à jours

    apt-get dist-upgrade
    

    PS: pense à faire un backup

    Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

    • [^] # Re: Comment passer de debian jessie à stretch

      Posté par . Évalué à 1.

      Ca te permet de savoir les paquets qui vont subir une mise à jour c'est ça?

      Oui je vais faire un clonezilla je pense avant.

      • [^] # Re: Comment passer de debian jessie à stretch

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 31/10/17 à 16:46.

        Le "apt-get --simulate upgrade" oui. La dernière commande, elle par contre va lancer (appliquer) la mise à jours.

        Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

  • # Mise à niveau

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    A priori, il suffit de suivre la marche:
    https://www.debian.org/releases/stable/amd64/release-notes/ch-upgrading.fr.html

    J'ai toujours fait comme ça et n'ai pas eu de problèmes particuliers.

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

  • # Faire une mise à jour étape par étape avec jessie-backports et jessie-backports-sloppy

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Hello,

    Pour la configuration des fichiers, tu seras forcé de les mettre à jour avec les évolutions des différents programmes. En effet, des options apparaissent/disparaissent… Debian n'y peut rien.

    C'est quelque chose de très chronophage. Par contre, si tu as de la chance comme moi, certains de tes logiciels critiques seront déjà disponibles dans une version proche de Stretch grâce aux dépôts de jessie-backports et/ou jessie-backports-sloppy (sloppy est un backports qui évolue encore pour old-stable).

    Ces dépôts te permettent de mettre à jour un logiciel après l'autre sans devoir modifier toutes les configurations de tous les logiciels en même temps.

    Par exemple, grâce à Backports, ma migration du serveur XMPP ejabberd et du serveur mail Exim ont été très simple, puisque j'avais déjà les versions de Stretch sur mon serveur Jessie.

    Tu noteras dans mon poste, que même si ça simplifie, ça ne suffit pas pour t'assurer que tout se passera bien: même si ejabberd avait la même version, une de ses dépendances a été mise à jour sur Stretch: openssl est passé à la version 1.1, ce qui a cassé le lien entre ejabberd et openssl avec l'utilisation de certificats ECC.1

    En fait, le plus simple, si tu en as les moyens, c'est d'avoir une machine de test pour tester la mise à jour et déjà prévoir les changements de configuration que tu devras faire.

    Bonne chance !

    1 : évidemment j'ai fait un rapport de bug à Debian, j'ai proposé un rétro-portage du patch upstream et le fix est intégré à Debian depuis la mise à jour de Septembre <3

  • # sauvegarder et logger...

    Posté par . Évalué à 2.

    Comme dans 90% des cas, je le fais via ssh, voila ma recette, de mémoire:

    • vérif de la présence d'une sauvegarde complète
    • sauvegarde de /etc/ (et autres specifs: ldap,tdb de samba,pg_dump,…)
    • debconf en priorité basse
    • screen
    • script maj_debian_jessie2stretch.log

    • màj via apt-get (update / safe-upgrade x2 / dist-upgrade x2)

    • une autre "passe" avec aptitude update / safe-upgrade / full-upgrade

    • ctrl-d pour finir "script"

    • j'installe toujours les nouvelles versions des fichiers de conf des paquets puis à coup de "updatedb + locate .dpkg et .ucf, je réintègre mes modifs dans les nouveaux, suppression des anciens, relance des softs associés => boucle tant que locate trouve qq chose (parfois, si certains softs se mettent à offrir un répertoire conf.d, j'en profite pour y déplacer ma conf et donc garder un fichier principal inchangé)

    • aptitute search '~c', vérif puis purge '~c'

    • pareil pour '~i ~o' (obsoletes)

    • deborphan jusqu'à avoir une liste minimale (ne pas virer en aveugle des paquets "indépendants")

    • aptitude clean

    • vérif lancement firewall si ssh (ça évite les déplacements ! vécu !) (attention aussi au renommage d'interfaces réseau)

    • ctrl-d (screen) et reboot

    • inspection dmesg pour voir si pbm de matos/driver avec nouveau kernel

    • inspection de qq logs

    • purge ancien(s) kernels

    • un "gros" grep sur typescript pour éliminer toutes les lignes "depaquetage de…","préparation…", histoire de virer le bruit pour voir rapidement tous les autres messages qui pourraient être "intéressants"
      (je posterai la commande ici quand je la retrouverai…)

    • archivage des sauvegardes et du log

    • [^] # Re: sauvegarder et logger...

      Posté par . Évalué à 1.

      Ouai donc effectivement :

      1-backup
      2-lire les articles
      3-faire des mises à jour par sloppy (nécessaire avant de migrer pour stretch ?)
      4-puis appliquer :

      Aussi simplement ,

      sed -i 's/jessie/stretch/g' /etc/apt/sources.list
      apt-get update

      ensuite pour simuler
      apt-get --simulate upgrade

      applique les mises à jour
      apt-get dist-upgrade

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.