• # Trop vague

    Posté par  . Évalué à 3.

    C'est un peu trop vague. Il faut un peu plus de précision sur ce que tu veux comme garanti (pour la licence) et comme outils (pour l'hébergeur).

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Pour le choix de la licence, c'est une décision qui t'appartient

    Posté par  . Évalué à 4.

    La seule différence notable entre GPL ou BSD à mon avis, est que la GPL oblige à diffuser les modification du code source lorsque tu diffuses un logiciel, tandis que la licence BSD ne le permet pas.

    Certains détracteurs de licence BSD (des fanatiques de la GPL pour la plupart) indiquent que la licence BSD permet au monde propriétaire de piller du code libre ou à une société de "privatiser" ledit code. Ceci est faux bien entendu : tout code libre diffusé sous licence BSD reste libre et sous licence BSD. Seul le code "dérvé", le code appartenant à celui qui a fait les modifs, devient propriétaire. Le code libre est et restera libre. Quant à la licence GPL, elle impose que celui qui utilise du code GPL dans son programme diffuse la totalité du code lié à ce code GPL (ou retire le code GPL de son application). Là aussi certains fanatiques du code propriétaire iront dire que le code GPL est "viral" ou "contamine" le code propriétaire, ce qui est faux là aussi : jamais un code GPL quelconque ira se mettre dans du code propriétaire pour le rendre GPL : l'intégration de code GPL dans du code proprio ne se fait pas tout seul : il y a toujours quelqu'un qui le fait (bien plus souvent par ignorance que par mépris, même si ça peut arriver).

    Au final il faut juste que tu te positionnes par rapport aux libertés que tu veux accorder et aux devoirs que tu veux imposer. La question principale étant de savoir si ça te gène que certains se fassent de l'argent en intégrant tout ou partie de ton code à une de leurs applications propriétaire sans rien reverser en contrepartie (je ne dirais pas "sur ton dos" parce que je ne considère pas que les entreprises qui utilisent du code BSD pour se faire de l'argent le fassent "sur le dos" des développeurs : la licence le permet, et si le développeur n'a pas choisi la bonne licence, ce n'est pas la faute de la boite qui utilise les droits que ledit développeur lui accorde par le biais de la licence).

  • # Attention

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Pas de conseil particulier pour la licence, c'est un choix qui t'appartient selon tes buts. En revanche, une recommandation : prends une licence standard, reconnue et populaire (GPL, BSD, MIT/Expat…), et évite à tout prix d'en inventer une nouvelle, ça n'apporterait que des problèmes.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.