Forum Linux.redhat "syslogd" fonctionne mais pas "service syslog start"

Posté par .
Tags : aucun
0
7
août
2006
Hello,

j'ai fait une grosse erreur : j'ai effacé le fichier /var/log/messages.

Je me suis dit qu'il serait recréé au démarrage et donc j'ai redémarré, mais que nenni : pas de /var/log/messages qui réapparait comme par magie...

Donc j'ai fait "touch /var/log/messages". Mais ça marche pas mieux : pas de logs dans le fichier !

J'ai redémarrer les daemons de log avec :
/sbin/service syslog restart

Mais toujours pas mieux.

J'ai arrêté les daemons (/sbin/service syslog stop) et j'ai démarré "à la mano" :
syslogd

et là miracle, ça marche ! (y'a des logs dans /var/log/messages)

Est-ce que quelqu'un connait la différence entre ces 2 méthodes de lancement de processus serveurs ?
( "syslogd" et "service syslog start" )

Pour info je suis sous Red Hat Enterprise Linux AS release 4 (Nahant Update 2)
  • # Auretaugraf

    Posté par . Évalué à 1.

    s/redémarrer/redémarré/
  • # mano?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Que veux-tu dire par à la mano?

    La façon nornale de lancer syslog sur RH me semble être
    /etc/init.d/syslog restart

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

    • [^] # Re: mano?

      Posté par . Évalué à 1.

      Que veux-tu dire par à la mano?


      J'entends pas là en lançant la commande suivante dans un terminal :
      syslogd




      /etc/init.d/syslog restart

      fonctionne correctement mais ensuite aucun message n'est loggué dans /var/log/messages...
      • [^] # Re: mano?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et dans /var/log/messages.1 ?

        La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

        • [^] # Re: mano?

          Posté par . Évalué à 1.

          Dans l'action, j'ai lancé un "logrotate -f /etc/logrotate.conf".
          Ce qui a eu pour effet de faire un /var/log/messages.1 vide. :-(

          Mais les /var/log/messages.2, /var/log/messages.3 et /var/log/messages.4 sont remplis de logs (ce qui est normal, il me semble).

          Le problème n'est pas limité à /var/log/messages : syslogd envoie des messages dans les fichiers "boot", "secure", "maillog", "cron" et "spooler" du répertoire /var/log/. Ces fichiers (et leurs homologues terminant par ".1" et ".2") sont vides !

          Pour remédier au problème j'ai lancé "syslogd" dans un terminal, mais dès le prochain reboot ça va plus marcher...
  • # SELinux

    Posté par . Évalué à 1.

    Bon, apparemment c'est lié à SELinux, un système de sécurité inclu dans RHEL 4 :
    je l'ai passé en mode permissif ("permissive mode") et le problème ne se pose plus.

    Plus d'informations sur SELinux:
    http://www.redhat.com/docs/manuals/enterprise/RHEL-4-Manual/(...)
  • # résolution

    Posté par . Évalué à 2.

    Ok, j'ai trouvé d'où ça venait, je le poste, des fois que quelqu'un tombe sur le même problème.

    Il fallait reparamétrer le contexte de sécurité de 3 fichiers avec la commande suivante :

    #restorecon /etc/services /etc/resolv.conf /etc/nsswitch.conf

    et ensuite de relancer le syslogd :

    #service syslog restart

    et maintenant ça marche ! \o/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.