Concours des Acteurs du Libre 2018

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
5
11
oct.
2018
Paris Open Source Summit

Vous êtes un professionnel de l’open source ou responsable d’entreprise utilisatrice de solutions ouvertes ? Participez aujourd’hui au Concours des Acteurs du Libre, proposé par le CNLL (union des entreprises open source pour un numérique ouvert).
Ce concours a lieu en parallèle du Paris Open Source Summit 2018. Il est organisé pour la troisième fois. La remise des prix aura lieu le 4 décembre 2018, lors de la soirée inaugurale du Paris Open Source Summit (5 et 6 décembre 2018) réunissant les intervenants, partenaires, soutiens et invités d’honneur du POSS.

Acteurs du Libre

Cinq prix seront distribués, dans les catégories suivantes :

  • prix du meilleur projet Open Source ;
  • prix de l’innovation Open Source ;
  • prix du développement international ;
  • prix de l’entreprise pour un Numérique ouvert et éthique ;
  • prix de la meilleure stratégie Open Source.

Le jury est constitué de membres emblématiques de l’écosystème open source français. La date limite de candidature est le 9 novembre 2018.

  • # Cordonniers mal chaussés

    Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

    Testez https://lesacteursdulibre.com/ (même URL juste en sécurisé) pour sourire…

    On peut leur conseiller un vrai admin sys qui aime l'open source et ses meilleurs pratiques pour gérer leur site web?

  • # Une bonne blague

    Posté par . Évalué à 10 (+13/-1).

    Les acteurs du libre ? Quelle blague. Les acteurs du libre, c'est certes quelques professionnels, mais c'est aussi et surtout une légion de passionnés, de bénévoles, de gens qui font vivre le logiciel libre en dehors de leur temps de travail. Récompenser uniquement les professionnels, c'est dévaloriser le travail de ceux qui permettent réellement au logiciel libre d'exister, qui rendent d'ailleurs le modèle viable pour les entreprises qui exploitent ce travail. C'est traiter avec un mépris infâmant cette main d'œuvre si bon marché qu'elle se passe de salaire, et sur qui pourtant le libre repose réellement. Je serais surpris qu'un seul des lauréats de ce genre de blague fasse partie des rares professionnels qui reversent effectivement quelque chose de significatif au pot commun du libre. De l'open pour travailler son image de gentil capitaliste, pour éviter de payer des développeurs, oui. Du libre ? Vraiment ?

    Et si on regarde comment candidater… Je n'ai pas osé passer le captcha de Google, mais tout ce qu'on voit à la première approche est "donnez-moi vos coordonnées, ça suffit". Quoi, même pas un petit dossier à présenter ? Au moins le nom du projet à mettre en avant ? Un lien à ajouter pour voir le code libre ? Quels sont les critères de sélection ? Mystère. Parions que 4 des 5 prix seront parisiens.

    Encore un bel exemple de la StartuffeNation.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.