Debian en forte croissance

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
20
déc.
2005
Debian
Debian est actuellement la distribution GNU/Linux ayant la plus rapide croissance sur les serveurs web avec plus de 1,2 millions de sites actifs en décembre 2005. Selon Netcraft, Debian récolte les fruits de la publication de Sarge en juin dernier et Debian GNU/Linux occupe environ 25 % de part de marché des distributions GNU/Linux sur les serveurs de l'internet avec des utilisateurs comme Lycos Europe, Proxad et Deutsche Telecom.

Par ailleurs, la DCC Alliance a annoncé la publication de DCC Common Core 3.0. Il s'agit d'un ensemble de paquets compatibles avec LSB 3.0 basé sur Debian Sarge. DCC 3.0 contient 237 paquets dont 200 sont des paquets binaires tirés de Debian Sarge et 32 sont des rétroportages d'Etch. Les 5 paquets restants fournissent la conformité LSB 3.0 de telle façon que l'environnement applicatif par défaut reste 100 % compatible avec une Debian Sarge standard.

Debian vient également de publier Debian GNU/Linux 3.1 r1 soit Debian Sarge agrémentée des mises à jour de sécurité et de quelques autres correctifs.

La stabilisation de Etch (testing) est prévue pour décembre 2006.
  • # avec ou à cause de Ubuntu ?

    Posté par . Évalué à -9.

    chérie, ça va troller...
    • [^] # Re: avec ou à cause de Ubuntu ?

      Posté par . Évalué à 8.

      cherie, ici on parle de serveur web server pas d'os "desktop". Loin de moi l'idée de dire que ubuntu c'est pas bon pour les serveurs web mais bon, debian à beaucoup plus de "vécu" que ubuntu.
      Pour exemple, où je travaille, on utilise ubuntu en station de travail mais on continue d'héberger des centaines de sites sur debian.
      C'est con, mais (peut-être que) par habitude on utilise encore debian pour les sites web.
      Quelqu'un aurait un argument pour qu'on migre nos serveurs web sur ubuntu ?
      • [^] # Re: avec ou à cause de Ubuntu ?

        Posté par . Évalué à -10.

        Quelqu'un aurait un argument pour qu'on migre nos serveurs web sur ubuntu ?


        Moi j'en ai 3 pour que tu migre tes serveurs Debian vers n'importe quoi d'autre :

        1°) les serveurs ont été compromis récemment, et pas qu'une fois
        2°) les mises à jour de sécurité laissent à désirer, voire son parfois inexistantes
        3°) Debian sux (bon, ça c'est un avis perso totalement subjectif, limite trollesque)
      • [^] # Re: avec ou à cause de Ubuntu ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Je te conseille de garder Debian sur les serveurs pour le moment (et pour un bout de temps à mon avis).

        Ubuntu est basé sur la branche unstable de Debian. Personnellement, tous mes potes qui utilisent Ubuntu ont déjà eut plusieurs problèmes de stabilité, allant jusqu'au freeze nécessitant un reboot...

        Un autre argument pour garder Debian sur les serveurs: Ubuntu a un noyau optimisé pour l'utilisation desktop, et non server.
        • [^] # Re: avec ou à cause de Ubuntu ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tout à fait pour garder Debian sur les serveurs, ce n'est pas le but de Ubuntu et ça se sent dans le développement !
          Par contre, je tiens à signaler que la prochaine version de Ubuntu aura deux versions du noyau, un optimisé pour les desktops et l'autre pour les serveurs.
          • [^] # Re: avec ou à cause de Ubuntu ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Et elle aura 5 ans de support (mises à jours de sécu).

            Donc, si Debian continue a vouloir sortir des version stable plus régulierement, il faudra voir qui de debian ou de ubuntu offre le support le plus long...

            Parce que 5 ans, c'est quand meme pas mal pour une distrib qui release 2 fois par ans.
      • [^] # Re: avec ou à cause de Ubuntu ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Salut,

        De mon expérience amatrice, j'ai installé une debian et un ubuntu serveur. Franchement, il n'y a pas beaucoup de différence, sauf :

        1) Unicode par défaut.
        2) Des logiciels plus récents.

        Niveau stabilité, j'ai rien à redire pour le moment. Ma freebox est moins stable que mon serveur.
  • # Etch

    Posté par . Évalué à 3.

    La stabilisation de Etch (testing) est prévue pour décembre 2006.


    On ouvre les paris ? On reviendra voir, lorsque Etch sera sortie, qui était le plus proche.
    • [^] # Re: Etch

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      à propos de Etch : il devrait y avoir une interface graphique pour l'installation :

      http://www.linux.com/article.pl?sid=05/11/17/1825228
      • [^] # Re: Etch

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Snif, c'est la mauvaise nouvelle...
        Vive les installations en mode console ou la gestion au clavier \o/
        C'est largement plus rapide et confortable qu'à la souris ou tu es sans cesse obligé de faire gaffe à la petite case sur laquelle tu cliques.
        Espérons que l'installation en mode console sera toujours disponible (mais ça ne me fait pas trop de soucis là-dessus)
    • [^] # Re: Etch

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On ouvre les paris ? On reviendra voir, lorsque Etch sera sortie, qui était le plus proche.
      moi je dit septembre 2007
      • [^] # Re: Etch

        Posté par . Évalué à 5.

        moi je dit septembre 2007

        Ça fait 6 mois avant la PlayStation3 donc ? C'est pas si mal.

        Peut-être que Sony devrait embaucher des développeurs Debian pour apprendre à gérer les délais...
      • [^] # Re: Etch

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Woody étant sortie en juin 2002, on peut espérer Etch pour mi-2008.
    • [^] # Re: Etch

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      L'essentiel des autres projets majeurs sortent des mises à jour régulièrement (genre tous les 6 à 9 mois). Debian part déjà sur le principe d'un cycle plus long. Ca me parait dommage, ca veut dire que debian va de nouveau avoir une période où seule la version instable sera interessante à utiliser parce que à jour, avec les problèmes de la version instable.
      • [^] # Re: Etch

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        j'ai cru comprendre que Mandriva avait décidé de s'en tenir désormais à une version par an (me trompe-je ?)

        Fedora semble avoir quelque peu ralenti son rythme également (meme si ça n'a pas été formalisé)

        Si Debian Etch sort en décembre 2006 ça serait un an et demi après Sarge, ce qui me parrait complètement raisonnable (et je crois que c'est plus ou moins ce que souhaite la majorité des utilisateurs de Debian).
      • [^] # Re: Etch

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Et moi je pense exactement le contraire. Je pense que y'en a marre des "relous" dans ton genre qui n'utilise pas Debian mais qui passe leur temps à critiquer le temps trop long des releases ;)

        Moi perso, ce que j'attend de debian, c'est d'avoir un serveur stable et supporté longtemps, pas un truc que je dois reinstaller tous les 3 ans parce que: "ah ben y'a plus de mise à jour de sécu".

        Et pour le moment, Debian offre ca(woody est integre tjs des mise a jour de secu) mais si ils sortent une version plus régulierement, ca risque d'être beaucoup plus dur à gerer.

        Surtout que dans 95% des cas, tu n'as pas besoin d'autre chose que debian stable pour monter un serveur. Et pour les 5 autres %? Ben tu utilises une autre distrib.
  • # visibilité pour le décideur pressé

    Posté par . Évalué à 4.

    ce qui manque, selon moi, au projet debian, c'est une vrai visibilité pour le décideur pressé, presqu'une campagne marketting qui ferait prendre conscience à ces gens la que debian existe.
    Il n'y a aucun effort commercial fait pour crédibiliser la distribution, alors qu'en général, les techniciens qui connaissent la distribution ne sont pas les personnes qui la choisissent, en l'occurence les fameux décideurs pressés qui s'appuyent sur les rapports de sociétés de services qui préfère fourger des distro commerciales où elles peuvent vendre ensuite les mises à jour.
    Par exemple, est-ce que quelqu'un connait un lien ou on peut trouver des références d'entreprises ou d'ISP qui utilisent debian pour leur infrastrucuture (serveurs WEB, serveurs DNS, serveur de fichiers ..) tel microsoft ou red hat le font ??
    Tout le monde sait que free utilise massivement debian, et c'est pareil pour nombre de grands acteurs, mais qui communique la dessus ???
    • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

      Posté par . Évalué à 10.

      Oui mais la vraie force de Debian c'est la qualité avant tout. Si ça n'est pas prêt ça ne sort pas. Or ceci est un peu incompatible avec les termes que tu emploies: visibilité, marketing, pressé, etc. Je pense que Debian n'a pas besoin de tout ça, les autres distribs (qui se ressemblent toutes) sont là pour ça.
      • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

        Posté par . Évalué à 1.

        je suis entierement d'accord avec toi, etant moi meme adepte de debian.
        En revanche, le probleme, c'est que c'est pas forcement incompatible avec le fait pour debian de valoriser sa com'.
        Tu peux avoir le meilleur produit, si tu arrives pas a le 'vendre', tu en feras jamais rien ...
        • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

          Posté par . Évalué à 10.

          Tu peux avoir le meilleur produit, si tu arrives pas a le 'vendre', tu en feras jamais rien ...

          ah bah si, tu peux l'utiliser, tout simplement...


          ton "décideur pressé", il est bien gentil, mais c'est le genre de personnes à voter à la Star Academy et à être fier de lui.
          • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

            Posté par . Évalué à 2.

            effectivement, si t'es ton propre chef, c'est vrai.
            Mais dans une entreprise, c'est rarement le cas, et tu utilises la distribution préconisée par le-dit décideur ...
            Donc avoir des arguments non technique que les DSI apprécient peut etre pas trop mal ...
            Mais bon, ce n'est que mon opinion ...
      • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        > Oui mais la vraie force de Debian c'est la qualité avant tout. Si ça n'est pas prêt ça ne sort pas.

        Tu as du oublier les cafouillages lors de la sortie du CD-ROM de Sarge avec la sécurité.
        • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

          Posté par . Évalué à 3.

          Comme tu ne trouves pas utile de préciser ce que c'est que ce "cafouillage", et que tu préfères plonger ton/a lecteurice dans la peur, l'incertitude et le doute, j'ai retrouvé pour toi ce qu'était ce "cafouillage" :
          http://lists.debian.org/debian-devel-announce/2005/06/msg000(...)
          Tu notes que la sortie de la sarge était le 6 juin et que le correctif est daté du 7.


          La ligne donnant l'url du serveur de mises à jour de sécurité de debian était commentée et mentionnait "testing" au lieu de "stable". Il y a <10 lignes dans ce fichier, on ne peut pas dire qu'elle soit difficile à trouver et à corriger.

          C'est saoulant d'avoir à passer du temps à reprendre un commentaire comme ça.
    • [^] # Re: Qui utilise Debian ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Bon c vrai faut cliquer deux fois pour arriver à cette page (à propos de debian puis users) et elle pourrait etre liée en gors de la 1ere page
      Mais elle existe cette page, et y'en as des utilisateurs, avec les raisons de chacuns :
      http://www.debian.org/users/

      voilà, c'était mes 2ç
      • [^] # Re: Qui utilise Debian ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Effectivement, j'étais déja tombé sur cette page, qui ne m'avait pas convaincue.
        Donc oui, une page listant des organisations utilisant debian existe.
        Mais il lui manque ce je-ne-sais-quoi qui peut la rendre dans le monde de l'entreprise, et qui permettrait de la défendre devant des décideurs pressés comme une vraie alternative (les décideurs en question, le fait qu'apt soit une merveille pour tenir un serveur de prod à jour, il s'en fouttent).
    • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.


      ce qui manque, selon moi, au projet debian, c'est une vrai visibilité pour le décideur pressé, presqu'une campagne marketting qui ferait prendre conscience à ces gens la que debian existe.


      Peux être...Mais ce n'est pas trop dans l'esprit debian (enfin ce n'est que mon avis...)

      Debian est avant tout un projet communautaire! Son utilisation dans les milieux des servers est du a sa qualité, une personne qui y connait un minimun choisira bien sur une debian mais une entreprise qui connait pas grand chose qui a besoin d'un support en décrochant le téléphone, il vont ou?

      Debian est bien comme elle est je trouve, c'est une magnifique preuve de de l'alliance :

      - Des logiciels libres
      - D'une solide Communauté
      - De la gratuité

      Je n'aimerai pas me retrouver demain avec une debian "marketing"
      voila voila....
    • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      les fameux décideurs pressés qui s'appuyent sur les rapports de sociétés de services qui préfère fourger des distro commerciales où elles peuvent vendre ensuite les mises à jour
      A mon avis les deux gros problèmes qui gènent les décideurs pressés (et les grouillots) sont :
      - l'absence de certification des grosses applications commerciales (genre Oracle et autres softs proprio du même genre)
      - l'absence de certification matérielle par les contructeurs genre HP, DeLL... C'est particulièrement bloquant au niveau des serveurs

      Pour ma part, c'est le premier problème que je rencontre pour pouvoir 'vendre' du debian dans ma boite, y compris au niveau du poste client. Pourquoi prendre le risque d'installer autre chose que ce qui est testé par le contructeur / éditeur ?
      • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

        Posté par . Évalué à 2.

        le problème est surtout:
        pourquoi prendre le risque de s'entendre dire par le support de l'appli xxx dont l'arret coute 100k¤ par heure : "je peux rien pour vous, votre plateforme n'est pas supportée".
        tant que personne ne veut s'engager pour supporter une plateforme (je parle de support avec obligation de résultat et clause d'indemnisation en cas de non respect des délais de résolution) elle aura du mal a percer. le mal est un peu moindre dans le monde du web ou beaucoup de sociétés compensent cette absence par une redondance forte des serveurs et une compétence technique interne tout aussi forte.
        il n'empeche que, dans un service support, si le problème est vraiment compliqué, on a deux options:
        - la plateforme est pleinement supportée et on doit trouver le solution ou un contournement
        - la plateforme n'est pas pleinement supportée et on explique au client gentiment qu'il faudrait qu'il reproduise le problème sur une plateforme supportée.
    • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Tu soulignes assez bien le problème. Je travaille professionellement avec Debian depuis plusieurs années et dans toutes les réunions auxquelles je participe, la question revient : "qu'utilisez-vous ?"

      Lorsque tu mentionnes Debian, il est intéressant de constater la fameuse phrase : "mais quelle compagnie vous fournit le support ?" car dans la tête des gens, Linux == RedHat.

      La partie qui devient amusante, c'est lorsque tu leur expliques tout le matériel que tu as pu acheter juste en supportant tes serveurs avec les administrateurs maison.

      Je suis totalement d'accord avec le certain manque de vision sur la communication marketing de Debian, mais comme quelqu'un l'expliquait tres bien auparavant, ce n'est pas vraiment l'objectif de Debian. C'est ici qu'Ubuntu a accompli un tour de force, promouvoir une version de Debian avec toute l'arme marketing correspondant tres bien au monde commercial.

      Mes deux cents ...
      • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

        Posté par . Évalué à 1.

        >Linux == RedHat

        C'est ce que j'allais dire. Pour les decideurs, "Linux == redhat". Il ne faut pas se leurer, les decideurs sont pour la plupart des professionels = très au courant de la loi et des contrats. Quand on leur dit (dixit traduction francaise de la gpl article 11) "aucune garantie n'est fournie...Vous assumez tous les risques quant à la qualité et aux effets du Programme. Si le Programme est défectueux, Vous assumez le coût de tous les services, corrections ou réparations nécessaires." , les professionels ont de quoi avoir peur.

        Redhat s'est dévellopé parce qu'ils sont capables de dire "on va vous apporter le support et les corrections". Mais ce n'est pas le but de debian.
        Au lieu de chercher a promouvoir debian, ne faudrait il pas encourager les entreprises à apte proposer "un support debian" ?
        Je ne connais pas beaucoup d'entreprises proposant un support sur debian. Il y en a peut-être des milliers, mais je n'en sais rien.
        Ou peut on trouver une liste d'entreprises faisant du support debian ?
        Avant de promouvoir debian il faudrait, montrer le support que l'on peut y apporter.
        • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

          Posté par . Évalué à 10.

          Quand on leur dit (dixit traduction francaise de la gpl article 11) "aucune garantie n'est fournie...Vous assumez tous les risques quant à la qualité et aux effets du Programme. Si le Programme est défectueux, Vous assumez le coût de tous les services, corrections ou réparations nécessaires." , les professionels ont de quoi avoir peur.


          Pourtant il y a bien pire, en plus vulgaire, dans n'importe quel CLUF Microsoft, et ça ne les empêche pas d'acheter des licences à tour de bras...
          • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je suis tout a fait d'accord, ce genre d'argument m'a toujours fait bondir ...

            En fait, je n'ai jamais vu de clause, dans une license proprio, qui assume la responsabilité en cas de dysfonctionnement, etc. Pourtant, si vous achetez une voiture, et que vous perdez une roue en faisant un mort, vous pouvez vous retourner contre le constructeur.

            Je crois que la principale différence (à ce niveau ...) entre les licenses proprio, et les licenses libres, c'est que les licenses libres sont lues et interessent des millions de gens. Forcement, s'il y a qqchose de "contraignant", ca ne peut pas passer inaperçu. Au lieu de ca, dans le cas des licenses proprio, je pense que tt le monde (a part les juristes, peut-etre) fait comme moi, et ne les lis pas. (j'avoue quand même que depuis un peu plus d'un an, je n'ai plus du tout à en lire ...)

            Adhérer à l'April, ça vous tente ?

          • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.


            "Pourtant il y a bien pire, en plus vulgaire, dans n'importe quel CLUF Microsoft, et ça ne les empêche pas d'acheter des licences à tour de bras..."


            Totalement d'accord, mais ici le problème se situe plus dans le fait que dans leur entourage, les décideurs pressés n'ont peut etre jamais vraiment entendu parler de Linux.

            Un exemple simple ? Une université achète un nouveau serveur type Unix, ils vont peut être se tourner vers Solaris et Sun qui proposent des contrats car ils en ont déjà entendus parler. (exemple vécu).
            • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Oui, c'est sans doute cela le probllème,
              mais linux, tout le monde en parle. Et il est de plus en plus courant qu'au moins une personne dans une entreprise se révèle être un linuxien.
              Exemple: je bosse actuellement pour une grosse boîte qui est plutôt Solaris+Windows avec des solutions propriétaires à tous les niveaux.
              Il y a projet linux qui démarrent, et ils chosissent... Debian comme environnement de dev. Pourquoi ? Parce qu'un décideur pressé sait souvent demander conseil à quelqu'un qui a le temps de s'intéresser au problème.

              Miser tout sur la qualité, et compter sur le bouche-à-oreil (éventuellement électronique) pour diffuser Debian est à mon avis une bonne stratégie (regardez tupperware, çà marche !)
        • [^] # Re: visibilité pour le décideur pressé

          Posté par . Évalué à 6.

          Ou peut on trouver une liste d'entreprises faisant du support debian ?

          Ici => http://www.debian.org/consultants
  • # Comme d'hab : Jigdo

    Posté par . Évalué à 4.

    Si vous avez déja téléchargé les ISOs de la r0 et/ou r0a, jigdo permet de ne télécharger que les nouveaux paquets/fichiers.

    Les fichiers jigdos sont la par exemple :

    http://cdimage.debian.org/debian-cd/3.1_r1/i386/jigdo-dvd/

    Et la page Debian Jigdo ici :

    http://www.debian.org/CD/jigdo-cd/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.