Hardware OpenSource

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
11
fév.
2004
Matériel
Présence-Pc, site francophone d'informatique généraliste, vient de publier un article d'introduction au matériel libre.
Avec quelques comparaisons entre ce sujet, et le Logiciel Libre, cet article traite en vitesse des caractéristiques d'une telle "chose". On passera également en revue les FPGA (composants digitaux programmables), les processeurs type ARM présentés par des étudiants chinois il y a quelques années, et d'autres choses encore.

Aller plus loin

  • # Re: Hardware OpenSource

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pffff ils oublient lamentablement f-cpu ( http://f-cpu.seul.org/daCode/(...) ) !
    C'est l'humour de whygee qui ne leur plait pas ?
    • [^] # Re: Hardware OpenSource

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est plutôt qu'ils sont tombés sur le site d'OpenCores et qu'ils en ont fait un article... Mais OpenCores ne résume pas tout le hwl :)

      Pis quand on voit comment qu'ils parlent d'Alliance on comprend qu'ils ne sont jamais sortis de la fac...

      à mon tour -->[]
    • [^] # Re: Hardware OpenSource

      Posté par . Évalué à 2.

      j'avais hésité a mettre le lien sur l'ancien site (http://www.f-cpu.org/(...)) car je n'avais pas trouvé le site actuel (que tu as l'air de connaitre :D)

      D'un autre coté, si l'auteur a également trouvé le même site que moi, je puisse comprendre qui n'en ait pas parlé, ca fait pas sérieux de parler d'un projet expliqué sur un site mort...

      et merci au modéro de DFLP d'avoir accepté mon sujet, malgré le temps de reflexion dont ils semblent avoir eu besoin (proposé ya 2 jours)
      toujours a propos des modéro, si ils pouvaient vite rajouter l'adresse proposé par pierre ;)
      merci

      nicodache, qui aime bien le matos, et qui aime bien le libre, et qui va se renseigner plus avant sur le f-cpu :D
      • [^] # Re: Hardware OpenSource

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est à dire qu'il faut lire le readme.
        Hello,

        You will find here design files, personal directories
        and other management services offered to the f-cpu community by the seul.org server.
        This site is not much "formatted", in the sense
        that there is no "webmaster" (well, huh ....)
        Fortunately, this server supports auto-generated index.html listings :-)

        If you are looking for signs of life, go to the daCode/ directory.

        Oui, c'est pas vraiment user-friendly, mais bon, parait qu'il y a un mec qui est en train de travailler la dessus.
  • # Re: Hardware OpenSource

    Posté par . Évalué à 8.

    Il y a une faute très pénible dans l'article : il parle sans cesse des "composants digitaux" or digital n'a absolument pas le même sens en anglais et en français.

    En anglais, digit signifie chiffre.

    En français, digital est un adjectif qui fait référence aux doigts. Littérallement, les composants digitaux sont les composants qui s'utilisent avec les doigts.

    En français, on parle d'électronique numérique, ou de composants logiques.
  • # Re: Hardware OpenSource

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je ne pensais pas que les projets d'hardware libres étaient aussi avancés.
    Une locomotive de plus pour aller de l'avant
    • [^] # Re: Hardware OpenSource

      Posté par . Évalué à -1.

      Les projets de matériels libres avancent, mais vers où ?

      Il est certain que faire un programme est simple. J'entends qu'au niveau matos, il suffit d'un ordinateur, et d'un compilateur, ce qui peut se trouver partout, et pour pas cher). De plus, je ne dis pas qu'écrire des lignes de codes est simple, mais les livres et documentations abondent, et sur Internet, on peut toujours trouver de l'aide.

      Maintenant, il faut voir que pour faire du hardware, il faut plus de matos. Ce n'est pas le premier venu qui va éditer les "sources" d'un processeur, le "compiler", et l'"imprimer" pour avoir une puce prête à l'utilisation. De plus, le savoir faire implique je pense des études.
      Alors, avec ces restrictions, on peut se dire qu'une entreprise pourrait s'y mettre. Il faudrait alors en créer une, parce que je vois mal Intel ou AMD livrer les "sources" de leur processeur. Mais alors là, il faut être sûr de son coup, parce que rentrer sur le marché, c'est pas simple.

      Je pense que de toute façon, le problème n'est pas là. C'est du matériel et pas du logiciel. Bon, j'avoue, la limite est floue pour le cas des processeurs. Mais je veux dire par là, que personne n'aurait idée de fabriquer des meubles libres, parce que ça n'a aucun sens.

      Mes deux centimes.
      • [^] # Re: Hardware OpenSource

        Posté par . Évalué à 6.

        Ce n'est pas le premier venu qui va éditer les "sources" d'un processeur, le "compiler", et l'"imprimer" pour avoir une puce prête à l'utilisation.

        J'ai vu (chez HP, je crois) qu'il y avait des microcircuits qui pouvait être imprimé à partir d'encre conductrice avec une simple imprimante.

        Mais je veux dire par là, que personne n'aurait idée de fabriquer des meubles libres, parce que ça n'a aucun sens.

        Bin, il faut voir à quel point des meubles peuvent être protégés contre la copie, mais le concept du libre peut être transposé à tout. J'ai vu des revues données par Bosh (le fabricant) ou Black et Decker qui donner les instructions pour construire des meubles et les plans. C'est à mon sens, un meuble ouvert, maintenant si j'ai le droit d'en construire, de le s (donner|vendre) à mes amis, de les modifier et de diffuser mes améliorations, de les utiliser comme je veux, ça en fait des meubles libres.

        En plus si on veut avoir un esprit de partage, on peut aussi partager les outils, les matériaux et les divers frais de construction.

        Je me souviens d'un autre cas, où des mamis avaient été condamnées (aux USA pour changer) pour avoir échanger des chablons de coutures ou des tissage par internet et que ça violait un copyright quelconque. On peut imager avoir des pochoirs libres (avec une license artisitique libre).

        C'est du matériel et pas du logiciel.

        C'est des matériaux élaborés qui demandent des spécifications et un mode de fabrications, comme pour un logiciel. Si on a les specifications et le mode de fabrications, on a des matériaux ouverts.
      • [^] # Re: Hardware OpenSource

        Posté par . Évalué à 7.

        De plus, le savoir faire implique je pense des études.
        Il n'en faut ni plus, ni moins que pour faire du logiciel. C'est peut-être juste un peu moins courant. La plupart de circuits numériques sont concus en langage VHDL (ou Verilog, surtout aux USA), qui est un langage de description du matériel, avec une syntaxe proche de l'ADA ou du Pascal. Il est bien adapté pour faire des process prarallèles, instancier des composants (comme des objets, quoi) et on peut aussi faire des machines d'état séquentielles. Des langages de plus haut niveau, comme SystemC (qui permet de faire du HW, avec timings, paralellisme et tout, en C++) sont en train de se développer.

        Maintenant, il faut voir que pour faire du hardware, il faut plus de matos. Ce n'est pas le premier venu qui va éditer les "sources" d'un processeur, le "compiler", et l'"imprimer" pour avoir une puce prête à l'utilisation.

        Les outils nécessaires à la "compilation" (on parle de synthèse, qui transforme le code en schéma de portes logiques, et de placement-routage, qui implémente ce schéma sur la puce) sont effectivement très complexes, et il n'existe pas (ou presque) d'équivalent libre aux logiciels commerciaux très coûteux.

        Les fournisseurs de FPGA proposent par contre une version gratuite (limitée, et pas libre) de leurs outils, c'est suffisant pour évaluer, apprendre, et faire des petits projets. Il faut juste un PC pas trop vieux pour les faire tourner (il faut de la RAM) et des versions payantes qui tournent sous Linux commencent à apparaître.

        Maintenant, en ce qui concerne l'implémentation sur puce, il est évident que personne ne peut avoir une usine micoélectronique 90 ou 130nm chez lui, ni demander à fondeur de faire qq 10 pièces, à 1M$ le masque. Exit donc les performances des derniers pentium/athlon/powerpc ...

        Il reste les FPGA, qui pour un coût raisonnable, permettent de concevoir du HW, et de le modifier, dans un contexte brico^H^Hhobby.
        Pour une somme allant de qq centaines à un millier d'euros, on peut acheter une carte prototype, avec FPGA et mémoires, capable d'accueillir un design de processeur et ses périphériques, le tout tournant à une petite centaine de MHz, et peut-être même d'y faire tourner un Linux.
        Et ca suit la loi de Moore, le côté reconfigurable en +.
        Par exemple : http://www.atmark-techno.com/product/suzaku.en.html(...)

        JiM

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.