Les premiers pas d'Ubuntu Warty

Posté par  . Modéré par rootix.
Étiquettes :
0
21
oct.
2004
Ubuntu
Madame et monsieur Ubuntu sont heureux de vous faire part de la naissance de leur petit Warty.
Warty est le petit nom de la première édition d'Ubuntu, cette nouvelle distribution qui a tant fait parlé d'elle ces derniers jours.

Pour rappel, Ubuntu[1] est une distribution supportée par Canonical[2], une société qui emploie des développeurs de Debian, Gnome et Arch. Du coup, on peut s'en douter, Ubuntu est basée sur Debian Sarge et Gnome 2.8, tout en restant complètement libre évidemment.
Son objectif est d'être une distribution taillée pour les humains, c'est dire à destination des particuliers non-informaticiens. Pour cela, les développeurs ont effectué des choix très sélectifs (Gnome, sans KDE, par exemple) afin de privilégier l'intégration, la stabilité et le support.
Techniquement, Ubuntu Warty profite d'un bon nombres de nouveautés : noyau Linux-2.6.8, udev, acpi, alsa/gstreamer, dbus/hal(?). Pareil côté applicatif.

NdM : Ubuntu est disponible pour ppc, x86 et amd64.

Aller plus loin

  • # Quelques liens..

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Je me permets quelques liens qui sont liés :

    - http://frimouvy.org/wiki/FaqUbuntu(...) : une FAQ en français sur Ubuntu, utile pour les débutants comme pour les vieux geeks qui se demandent ce dont il s'agit.
    - http://ploum.frimouvy.org/?2004/10/21/4-ensemble-les-yeux-leves-ver(...) : l'annonce sur mon blog, qui explique aussi certaines choses.

    - http://frimouvy.org/wiki/CompaqPresario(...) : Mon compte rendu d'installation d'Ubuntu sur un vieux Compaq Presario (en anglais)

    Bravo aux développeurs
  • # des CD à partager

    Posté par  . Évalué à 6.

    L'équipe Ubuntu propose également d'envoyer gratuitement (at no charge) des CD pour x86 powerpc et AMD64 pour les partager avec un maximum de personnes.

    http://shipit.ubuntulinux.org/(...)


    ps: j'ai été trés surpris, car bien qu'elle soit jeune, cette distribution occupe le 4ème rang (pour ce mois) des distributions les plus populaires dans distrowatch, derrière la Suse la Fedora et la Mandrake, elle vient tout juste de dépasser la Debian!!!

    http://distrowatch.com/(...)

    J'ai été complètement bluffé par sa simplicité lors de l'installation de sa pré-version il y quelques semaines sur un portable. Cette distro est (selon moi) propre stable et trés eye candy :) .
    elle intéragit parfaitement avec les paquets de C. Marillat (http://hpisi.nerim.net/(...))
    je n'ai cependant pas osé ajouter des sources apt officielles dans mon sources.list.
    bref.
    j'aimerais remercier l'équipe Ubuntu (Debian? :)) pour ce cadeau.

    ps bis: je sais, je sais, mon ps est trés long :).
    • [^] # Re: des CD à partager

      Posté par  . Évalué à 2.

      <hs>on ne dit pas ps bis mais pps (post post scriptum)</hs>
      • [^] # Re: des CD à partager

        Posté par  . Évalué à 9.

        ppps: le postscriptum avait un sens quand on écrivait une lettre à la main : oublié de parler de quelquechose alors que l'encre de la signature encore séchait.
        Maintenant avec le copier/coller avec la possibilité de revenir en arrière par "Suppr" ou backspace, sur un ordinateur, la fonction du PS n'est plus de mise. Il suffirait le plus souvent de rajouter un paragraphe et de le coller plus haut.
        Et pourtant on continue à utiliser le ps. Sa place dans un prpos écrit reste, comme si souvent pour les esprits tordus que nous sommes tous un peu quand même le plus important c'est ce qu'on oublie et que l'on colle à la fin.
        • [^] # Re: des CD à partager

          Posté par  . Évalué à 7.

          Le fait est que beaucoup confondent PS (post scriptum) et NB (notez bien).
        • [^] # Re: des CD à partager

          Posté par  . Évalué à 3.

          Sa place dans un prpos écrit reste, comme si souvent pour les esprits tordus que nous sommes tous un peu quand même le plus important c'est ce qu'on oublie et que l'on colle à la fin.
          Pourquoi tordu?
          Ca met du relief au texte et à une de ses idées.
          Que la raison à l'apparition de cette figure de style soit technique ET obsolète ne veut pas dire qu'elle n'a pas trouvé d'autres raisons d'être depuis, et des très valables qui plus est. Personnellement, je trouve l'usage d'un post scriptum bien fait très agréable.
    • [^] # Re: des CD à partager

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      L'équipe Ubuntu propose également d'envoyer gratuitement (at no charge) des CD pour x86 powerpc et AMD64 pour les partager avec un maximum de personnes.
      Ca c'est sympa pour ceux qui ont une connexion lente (comme moi).
      Ils utilisent aussi le système 'jigdo', comme Debian (voir http://releases.ubuntu.com/warty/(...)), ce que j'aime bien, car ça permet de passer outre les limitations de taille de fichier au niveau du proxy de ma boîte (20Mo), les paquets qui dépassent sont téléchargés chez moi par RTC.

      je n'ai cependant pas osé ajouter des sources apt officielles dans mon sources.list.
      Je comprends pas pourquoi ? Elle accepte bien les packages Debian, pourtant, non ?
      • [^] # Re: des CD à partager

        Posté par  . Évalué à 2.

        Il m'a semlé que c'était déconseillé, cela dit je n'ai pas réussi à retrouver la faq en question, peut être que les sources Debian et Ubuntu sont finalement compatibles entre elles.
        De plus contrairement à d'autres distributions basé sur Debian (je n'ai pas dis toutes), Ubuntu développe ou patche de nombreux paquets présents dans la Sid.
        • [^] # Re: des CD à partager

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          La réponse est là :
          http://www.ubuntulinux.org/support/documentation/faq/helpcenterfaq.(...)


          Can I use both Ubuntu and Debian packages together, in the same sources.list?


          In general, it's not a very good idea. While Debian and Ubuntu are compatible to a large degree, and share many of the same source packages, the binary packages are not identical due to having been built independently. This causes unexpected effects in the package management system.

          However, in general, this is not an issue, for one simple reason: essentially all of the software in Debian is also available in Ubuntu repositories, so there is no reason to mix the two.


          Bon, ça devrait marcher quand même, mais pas à tous les coups.
          • [^] # Re: des CD à partager

            Posté par  . Évalué à 2.

            Dans la série "Témoignage d'un utilisateur d'Ubuntu" :

            c'est possible d'ajouter des paquets provenant de Sid, mais l'effet que j'ai remarqué est que, comme Warty est une "snapshot" de Sid à un moment dans le temps, on se retrouve a importer plus ou moins volontairement des dépendances plus récentes. Donc, si on ne fait pas attention, on se retrouve avec une Sid... Ce qui enlève un peu l'intérèt de rouler Ubuntu.

            J'ai eu ce problème en allant piger fwbuilder dans Sid: tout a bien marché pendant quelques jours, jusqu'à ce que certaines mises à jour refuses de se faire à cause de versions trop récente de librairies (libxml2, si ma mémoire est bonne).

            J'ai réglé le problème en enlevant Sid des sources, en enlevant fwbuilder via Synaptic, puis en recompilant à partir des source fwbuilder et en le réinstallant avec un deb généré par checkinstall. Moins propre, mais en même temps plus "solide".

            De toute facon, la sélection de paquets dans "universe" est très grande et, il me semble, ne fait qu'augmenter. Dans la liste, on m'a répondu qu'une fois le "release" fait, on pourra songer à suggérer des paquets à ajouter à l'aide d'un mécanisme qui restait à déterminer.... Donc, si un paquet Debian existe, ca devrait être plutôt simple et rapide...
  • # Pour les éternels râleurs ... ;-)

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    En anticipation des commentaires "Ubuntu = rien de neuf, c'est une Debian", voici un extrait du dernier Debian Weekly News :

    Ubuntu Development Model. Michael Banck took a look at how Ubuntu Linux works. He observed that apparently they managed to pull off with a tiny workforce what Debian was not able to do with a thousand volunteers and listed key development areas. Michael pondered whether all of their work will flow back upstream, whether they will branch off unstable again and whether the employees will find time to work on their non-packaging related tasks for Debian.

    Je n'ai pas essayé Ubuntu, mais en lisant ça, ça me parait clair qu'ils ont quand même bien bossé !!
    • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      pour avoir les deux sur ma machine, je confirme, qu'ils ont vraiment bosser. Tout est cohérent, quasi automatique et simple...

      https://damien.pobel.fr

    • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Il lui en a fallu du temps pour s'en rendre compte. Debian est la distro avec le plus grand nombre de devs et pourtant, c'est celle qui avance le moins vite.

      Ils passent leur temp à se couper les cheveux en 4, troller comme des malades sur les ml, ils crachent sur les devs qui font du bon boulot parce qu'ils ne font pas partie du cercle tres fermé des devs debians officiels. Alors que d'un autre coté, certains de leurs devs(comme marillat par exemple) sont incapable de faire un paquet convenable et ne supportent pas la critique.

      Quand on voit une distro comme slackware(qui a ses défauts, comme toute les distros) qui est maintenue par un seul develloppeur. Il y a des releases régulieres, elle est stable et a jour(avec debian, il faut choisir). Bien sur il n'y a pas autant de packages que la debian, mais Patrick Volkerding fait ce que des milliers de devs debian sont incapable de faire en moins de 3 ans.

      Debian devient ce que xfree était avant qu'il ne soit trop tard et que tout le monde l'abandonne. Une distro qui n'avance que selon le bon vouloir d'une élite fermée à toute discution. Pour eux, la debian est une merveille technologique et ils ne changeront pas d'avis avant longtemps.
      • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

        Posté par  . Évalué à 3.

        «Quand on voit une distro comme slackware [...] Il y a des releases régulieres, elle est stable et a jour(avec debian, il faut choisir).»

        Sur combien de plateformes différentes ?

        Et si je veux une distrib moderne (c'est à dire, dans mon interprétation de moderne, qui gère les dépendances et la configuration au moins aussi bien que apt et debconf), tu conseilles quoi ? C'est une vraie question, j'ai complètement perdu de vue l'évolution des distributions depuis deux ans que je suis passé à Debian. À l'époque c'était la seule qui convenait, mais ça a peut-être changé.

        En tant que bête utilisateur, j'ai rarement eu à me plaindre de la stabilité (un bug de GTK qui a tué Galeon pendant deux jours, récemment, par exemple) de unstable (le "choix" à peu près à jour, donc), mais bon je n'ai jamais été voir à l'intérieur de Debian si les gens qui faisaient cette distrib étaient sympas ou non.
      • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

        Posté par  . Évalué à 9.

        certains de leurs devs(comme marillat par exemple) sont incapable de faire un paquet convenable

        C'est pas très sympa de cracher sur Marillat alors que c'est quand même lui qui assume tous les risques juridiques de la distribution des paquets que ni Debian ni Ubuntu ne veulent distribuer (mplayer, decss, ...) et sans lesquels Debian ne peut pas servir de plateforme multimédia.
        • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          "C'est pas très sympa de cracher sur Marillat..."

          Surtout que le mec fait ca en dehors de Debian. Que j'ai jamais eu de probleme avec ses packages mplayer, decss & co...

          Bref, bon boulot monsieur Marillat!

          Mais c'est vrai que y'a beaucoup de monde pour critiquer ses packages, personne pour faire mieux que lui...
          • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

            Posté par  . Évalué à 1.

            Oui enfin dernièrement il y a un truc qui me plaisait moins : une bibliothèque multimédia qui dépendait de Xmms. Et la bibliothèque en question ne s'appelait pas libxmms0 !
            • [^] # Re: Pour les éternels râleurs ... ;-)

              Posté par  . Évalué à 4.

              On a tendance à avoir des attitudes de consommateur : le gars fait une petite boulette sur les X paquets qu'il produit (et encore, ton msg est trop imprécis pour vérifier qu'il y a vraiment boulette), et il faut l'envoyer aux flames. Heureusement qu'il est là ce mec.

              Moi, j'ai jamais eu à m'en plaindre.
  • # Noyau

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Techniquement, Ubuntu Warty profite d'un bon nombres de nouveautés : noyau Linux-2.6.8, udev, acpi, alsa/gstreamer, dbus/hal

    Est-ce que quelqu'un a déjà fait l'expérience de se compiler un noyau "maison"
    pour une Ubuntu, histoire de voir quels sont les trucs à ne pas oublier, auxquels
    on n'a pas l'habitude de penser sur une config un peu moins "hotplug" ?
    • [^] # Re: Noyau

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Il y a certain un /proc/config.gz, ou sinon il est sûrement dans /boot... Suffit de le copier vers .config dans le répertoire des sources du noyau avant de faire make oldconfig, et c'est bon :)
    • [^] # Re: Noyau

      Posté par  . Évalué à 3.

      J'ai pas essayé mais vu que par example udev + dbus + hal sont la pour passer en user mode une certain nombre de fonctionnalité noyau (supermount ... ) ca ne peut que simplifier la config kernel.
      Sur ma debian j'utilise udev+dbus (pas encore hal j'utilise kde et hal entraine une tonne de dépendances gnome ...) et ce n'est en rien lié au noyau.
    • [^] # Re: Noyau

      Posté par  . Évalué à 1.

      Il faut CONFIG_HOTPLUG=y et CONFIG_SYSFS=Y . C'est tout pour udev/hal . Le reste ne change pas. Les distributions qui n'utilisent pas udev/hal ont déjà ces options qui sont incontournables.
      • [^] # ECLAIRCISSEMENT...

        Posté par  . Évalué à 5.

        Donc, je precise, depuis les dernieres news d'octobre, il n'y a pas de "nouvelle version" d'Ubuntu...

        -> La news etant si enjouée que cela laisserait croire à une new release..

        -> Experience report : installation de la Warty il y a 3 semaines sur un PII400 - 192 Mo ram chez un ami qui voulait "un chti' CD de Win 98 " pour pouvoir bricoler...
        Il n'avait jamais "vu" Linux physiquement et avait les préjugés "standard"... il a reconnu - tres impressionné - au bout de 10 min qu'effectivement Ubuntu était parfaitement utilisable et agréable !!
        -> le seul bémol reste l'installation des modem Adsl...vais aller faire un tour sur le forum pour voir ca...

        Bravo à la Dream Team ! c'est exactement le genre de distrib qui va se faire une place de concurent direct à tous les OS.
        • [^] # Re: ECLAIRCISSEMENT...

          Posté par  . Évalué à -1.

          Je crois que tu as oublié de créer un nouveau thread ou que tu n'es pas dans le bon.
  • # Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Je dois installer une distrib pour un utilisateur non-informaticien. Bien que je n'utilise que des Debian pour moi, un problème qui me semble vraiment bloquant concerne le montage démontage de volumes amovibles (je pense aux CD-ROM, bien sûr). Ubuntu résoud-elle ce problème ?
    Si oui, en plus, de quelle manière ? (supermount, fam patché ou gamin, etc.)
    Merci d'avance

    "Liberté, Sécurité et Responsabilité sont les trois pointes d'un impossible triangle" Isabelle Autissier

    • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je crois qu'il y a qqchose comme automount d'activé a la base...un peu comme sous mac, quand tu inserts un clé usb, l'icone de ta cle apparait sur le bureau. Et quand tu la retire...pouf! a pu l'icone. :)
      • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        ça doit être basé sur udev, hal et tout ça. En tout cas ça marche très bien. Le seul reproche que j'ai à faire est que l'icône créée a pour nom qquechose comme "sda1", alors qu'on pourrait utiliser le nom réel du périphérique, ou bien un nom générique comme "périphérique amovible" ou "périphérique USB"

        quelqu'un sait si c'est prévu, s'il y a des specs la dessus chez freedesktop, etc ?

        NB: les périphériques amovibles sont montés dans /media
      • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Et quand tu la retire...pouf! a pu l'icone. :)

        ... Ni les données ! (si tu as écrit dessus)
        Il faut toujours démonter une clé usb avant de la sortir... (sous windows - systray - comme sous OS X - corbeille - comme sous Linux - clic droit)..
        • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

          Posté par  . Évalué à 2.

          Il faut toujours démonter une clé usb avant de la sortir

          Il me semble que sous certaines distribution linux, comme mandrake, les clées USB sont montées sans cache en écriture. Du coup, si tu arrache brutalement ta clée (pas au milieu d'une écriture quand même), tes données sont ok.

          Et ça marchais chez moi.

          Je note cependant que si on efface avec 'rm' un fichier ouvert par un programme, et que l'on arrache la clée, le fichier toto n'est pas réellement effacer. Il l'aurait été à la fermeture du programme, indispensable au umount. Donc ce n'est pas parfait.
          • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

            Posté par  . Évalué à 0.

            c'est l'option "sync" à ajouter au fstab
            • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

              Posté par  . Évalué à 3.

              Cette option sync n'est pas gérée par le noyau linux pour le système de fichier vfat, Mandrakesoft a fait un patch pour synchroniser à la fin d'une opération d'écriture.
              • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

                Posté par  . Évalué à 0.

                c'est pas ce que j'ai lu dans le man et sur lea-linux.
                De plus à l'usage, quand je transfère un fichier sur ma clef, il est de suite écrit, pas comme quand l'option n'était pas présente et que tout les transfert se faisaient lors de l'umount.
    • [^] # Re: Ubuntu est-elle vraiment géniale ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Il existe aussi submount [http://submount.sourceforge.net/(...)], pas très connu, mais très bien pour sa simplicité:
      • pas usine à gaz pas simple d'usage (je pense à automount)
      • pas de patch kernel, juste un module de plus (je pense à supermount)
      • pas de dépendance à d'autres softs (je pense à magicdev)
      Enfin bref, un truc simple et pratique.
  • # Une de plus...

    Posté par  . Évalué à -2.

    ... je ne vois pas ce que cette distribution va apporter de plus qu'une Knoppix, ou une autre distribution d'ailleurs, à l'utilisateur final (puisque c'est apparement sa cible), sauf, peut-être, de permettre aux geek's les plus obtus de se gargariser d'avoir enfin une distribution à base de Debian et ne comportant _que_ Gnome...

    D'ailleurs l'annonce limite trollesque du fait que Gnome ai été choisi pour je cite : "afin de privilégier l'intégration, la stabilité et le support." est révélatrice de l'état d'esprit...
    Si concernant le support je suis partiellement d'accord (est-ce que cette société va effectivement fournir du support aux utilisateurs finaux...) concernant le reste, je ne vois pas en quoi le fait d'avoir KDE _et_ Gnome au sein d'un même système grèverait la stabilité et l'intégration de ce dernier...

    L'histoire n'est qu'un éternel recommencement, trop de choix tue le choix, les distributions GNU/Linux finiront-elles comme nos ancêtres les Unices ?
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  . Évalué à 3.

      Justement !! -> tu dis : trop de choix tue le choix

      Ubuntu a eu l'audace "d'imposer" son point de vue et ne propose pas 56 Win-manager...mais par contre, a porter ttes son attention et ses compétence en optimisant Gnome, leur choix.

      -> perso une Mdk 10 avec Kde (ou gnome), et en se mettant du coté d'un user de base, ne convient encore pas ! j'ai mis + de 2h a config kde pour que cela ressemble enfin a qque chose de "user-friendly"

      -> Sur Ubuntu, le 1er demarrage graphique est tout bonnement -quasi- irreprochable.

      Je pense que c'est aussi ca qui empechait une certaine avancé dans l'intégration de Linux pour les non-inités (se lancer à chaque fois dans les explication de : qu'est qu'in window manager, pourquoi y en a 56, le s+ lourd, les+ intégré, les + légérs...)
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      J'aime bien comme tu dis "on doit avoir plus de choix" et la phrase d'après "on doit avoir moins de choix". Bon, ok, tu voudrais un juste milieu je suppose...

      Les non informaticiens, ils s'en foutent d'avoir le choix, même pire, ils ne veulent pas savoir qu'on a choisi pour eux. Regarde, ils utilisent les produits préinstallé par défaut sur leur machine et se foutent de regarder ailleur. C'est là que Ubuntu a fait les choix à leur place. C'est eux qui ont choisi gnome et pas Kde (j'ai pas encore vu pourquoi, mais de toute façon, pourquoi pas, les 2 sont bons).
      En ce qui concerne le "simplicité d'intégration", à mon avis, c'est plus simple d'intégrer 200 packages que 400 packages (ordre d'idée, je n'ai aucune certitude sur le nombre de packages gnome et kde, mais je les ai estimé tous les 2 à 200). Moins il y a de trucs à maintenir, plus c'est facile, logique.

      Par rapport à une Knoppix, elle a fait d'autres choix (Knoppix ==> Kde), et est installable "réellement" (bon, ok, mes dernières installs knoppix datent d'un an, mais je n'ai jamais su en upgrader réellement une sans tout casser). Knoppix est géniale pour ce qui est réparation et démonstrations pour moi, mais pas pour l'installation (j'y ai pourtant cru au début).

      Ubuntu est une Distribution pour l'humain moyen, voulant un ordinateur "de bureau" et qui veut juste que ça marche, qui ne veut pas choisir. C'est en ce sens qu'est développé Ubuntu ==> Pas pour Sparc (quel "être humain normal" a une sparc chez lui? ni pour pda (pas pratique pour le desktop un pda, c'est pas fait pour).

      Enfin pour le trop de choix, je ne crois pas qu'on y soit déjà. Il y a maintenant ~4 choix "par défaut" pour le desktop de monsieur tout le monde au lieu de 3 (Mandrake, Fedora, Suse, Ubuntu), les autres distribs sont toutes pour une fonctionalité bien particulière.

      Voilà, c'était mon avis :-)
      • [^] # Re: Une de plus...

        Posté par  . Évalué à 0.

        J'aime bien comme tu dis "on doit avoir plus de choix" et la phrase d'après "on doit avoir moins de choix". Bon, ok, tu voudrais un juste milieu je suppose...

        En fait j'aurai peut-être du préciser, le choix d'accord, en ce qui concerne les logiciels accompagnant une distribution, mais moins d'accord concernant les distributions elles mêmes...
        Je trouve antagoniste de réduire le choix applicatif dans le monde du libre, ce point étant justement ce qui attire le "non-informaticien" dans son envie de découvrir autre chose...

        Je suis heureux également de t'apprendre que la knoppix est installable ;), tu peux l'essayer à nouveau, elle remporte d'ailleurs un franc succès au cours des install party, auprès des particuliers justement (avec Mdk).

        D'autre part tu places Unbuntu sur le même plan que les autres "grandes" (ou historiques comme tu veux) distributions, je pense que cela n'est pas le cas, du fait des choix imposés au personnes.

        Je ne pense pas que ce "concept" puisse "s'imposer" (ou durer dans le temps), AMHA bien sur :)

        ++
        • [^] # Re: Une de plus...

          Posté par  . Évalué à 5.

          «Je trouve antagoniste de réduire le choix applicatif dans le monde du libre, ce point étant justement ce qui attire le "non-informaticien" dans son envie de découvrir autre chose...»

          Hmm généralisation quelque peu osée :)

          Je distinguerais plutôt deux catégories de "non informaticiens":

          - Les curieux, qui ont envie d'essayer plein de choses, et qui donc ne verront pas d'inconvénient à essayer KDE, puis Gnome, puis XFce, puis WindowMaker, pour s'arrêter sur Ion qui roxor.

          - Les gens qui veulent juste un ordinateur qui fonctionne, mais qui ont été convaincus par au moins un des arguments du libre, que ce soit le prix, l'accès au code source, ou autre. Eux, quand on leur explique qu'il y a plusieurs distribs, ils demandent quelle est la mieux. Quand on leur explique qu'il y a plusieurs gestionnaires de bureau, ils demandent lequel est le mieux. Ils n'ont pas envie, au moins dans un premier temps, d'avoir le choix, ils veulent qu'on fasse le choix à leur place. Ubuntu est une distrib qui a fait un choix (il y en a d'autres).
        • [^] # Re: Une de plus...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je trouve antagoniste de réduire le choix applicatif dans le monde du libre, ce point étant justement ce qui attire le "non-informaticien" dans son envie de découvrir autre chose...
          Ha là, j'ai pas le même point de vue. Pour moi, le non informaticien, il ne veut justement pas découvrir autre chose, il veut juste faire la même chose, mais un peu plus facilement si possible. Et à part "du traitement de texte, du mail et de l'Internet", il ne fait pas grand chose en général (en entreprise en particulier)...

          Je suis heureux également de t'apprendre que la knoppix est installable ;), tu peux l'essayer à nouveau, elle remporte d'ailleurs un franc succès au cours des install party, auprès des particuliers justement (avec Mdk).

          Ha, faudra que je réessaye... Ca tombe bien, j'avais justement que ça à faire ;-) Mais si ça peut faire fonctionner mon alcatel speetouch usb et hotplug en même temps, je suis plus que preneur :-)

          D'autre part tu places Unbuntu sur le même plan que les autres "grandes" (ou historiques comme tu veux) distributions, je pense que cela n'est pas le cas, du fait des choix imposés au personnes.
          Je ne pense pas que ce "concept" puisse "s'imposer" (ou durer dans le temps), AMHA bien sur :)


          Je l'y place en "remplacement" de Debian, pour l'instant... Parce que - au mien de AMHA -, c'est le concept qui manquait pour une utilisation en desktop en entreprise... Maintenant, c'est comme toi, c'est une croyance et pas des faits :-)
          Et ils d'ailleurs ont fait un choix étrange au niveau "entreprise" avec leur thème par défaut (des gens, torse nu)... Ca fait tout un débat sur leurs mailing lists.

          Et comme chaque année, je me dis "vivement dans 5ans, ce sera bien mieux" :-) Qui vivra verra...
          • [^] # Re: Une de plus...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Et ils d'ailleurs ont fait un choix étrange au niveau "entreprise" avec leur thème par défaut (des gens, torse nu)... Ca fait tout un débat sur leurs mailing lists.

            Pour rappel : ce thème n'est plus utilisé par défaut, mais est toujours présent et activable dans les options.
            Je tenais à pointer ce détail :)
          • [^] # Re: Une de plus...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Je l'y place en "remplacement" de Debian, pour l'instant... Parce que - au mien de AMHA -, c'est le concept qui manquait pour une utilisation en desktop en entreprise... Maintenant, c'est comme toi, c'est une croyance et pas des faits :-)

            Je ne plaçais déjà pas Debian au même niveau que les autres, c'est une distribution élitiste, dans les faits (installation et ergonomie générale, release trop rare...) et dans l'esprit (cf. le post de P. Tramo plus haut pour l'argumentaire)

            Concernant le desktop en entreprise, et en admettant que l'on soit vraiment allergique à KDE, pourquoi réinventer la roue ? Je trouvais l'adaption de Gnome Ximian Desktop parfaite pour ca.

            De plus je ne sais pas quel est degré d'implication dans la promotion de Linux et de Logicels Libres, des personnes qui doutent de la soif de découverte des non informaticiens, mais je leur conseil de venir au contact de ces personnes lors d'install party ou d'autres évenementiels, pour qu'ils se rendent compte, que passé la phase de familiarisation avec l'interface graphique, les gens sont conquis par le choix logiciel qui s'offre à eux.
            • [^] # Re: Une de plus...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Je ne plaçais déjà pas Debian au même niveau que les autres, c'est une distribution élitiste, dans les faits (installation et ergonomie générale, release trop rare...) et dans l'esprit (cf. le post de P. Tramo plus haut pour l'argumentaire)

              ok, j'comprends bien qu'on le voie comme ça (je suis déformé, j'utilise que ça depuis 4 ans :) )

              Concernant le desktop en entreprise, et en admettant que l'on soit vraiment allergique à KDE, pourquoi réinventer la roue ? Je trouvais l'adaption de Gnome Ximian Desktop parfaite pour ca.

              J'suis pas sur qu'ils réinventent la roue (ils n'ont pas du changer bcp plus que 4-5 menus), mais leur objectif est de coller aux sorties de gnome ==> une nouvelle version de ubuntu à chaque sortie de gnome, sans aller ajouter des "produits extérieurs". C'est leur choix... Et tant qu'ils partagent les bonnes idées, et osent rejeter leurs "mauvaises", ça me dérange pas du tout. (D'ailleurs, on me dit dans l'oreillette qu'ils ont changé le thème par défaut, ce que je n'ai pas vu en upgrade de RC vers release... cool :-) )

              De plus je ne sais pas quel est degré d'implication dans la promotion de Linux et de Logicels Libres, des personnes qui doutent de la soif de découverte des non informaticiens, mais je leur conseil de venir au contact de ces personnes lors d'install party ou d'autres évenementiels, pour qu'ils se rendent compte, que passé la phase de familiarisation avec l'interface graphique, les gens sont conquis par le choix logiciel qui s'offre à eux.

              J'ai les 2... Je fais qqes LIP et de fait, ils adorent... Mais quel est le pourcentage d'utilisateur d'ordinateur qui fait des LIP?
              Je rencontre, hors LIP, pas mal de gens qui seraient d'accord de passer à Linux si je peux leur garantir que ça fera la même chose qu'avant. Et la même chose qu'avant, c'est pas compliquer avec des choses en plus... Le passage à un menu orienté tâches et pas application à d'aileurs beaucoup aidé (Internet->Navigateur et pas Firefox/Mozilla/konqueror/Epiphany/...)

              Le "public cible" d'Ubuntu me semble plus être les entreprises et autres organisations ==> Pas passer son temps à découvrir.
          • [^] # Re: Une de plus...

            Posté par  . Évalué à 2.

            >Et comme chaque année, je me dis "vivement dans 5ans, ce sera bien mieux" :-) Qui vivra verra...

            Mouais... à la vitesse à laquelle le développement d'Ubuntu va, peut-être que cette distro finira dans le trio de tête bien avant les 5 ans. Bénéficiant à la fois du développement de Debian (dont la stabilité n'est plus à prouver) et de son propre développement (ainsi que de sa philosophie), Ubuntu a tous les atouts pour progresser plus vite que bien des nouvelles distributions.

            Presque HS : Pour les anglophones, Jono Bacon [http://jonobacon.org(...)], un des présentateurs de LugRadio [http://lugradio.org(...)], dans le dernier épisode de leur programme audio affirmait une chose du genre :
            Ubuntu est déjà d'un très bon niveau, et risque d'être au top d'ici un an. Voire un an et demi.
            C'est d'ailleurs le même Jono qui a fait migré tous les PC de sa maisonnée et qui a contaminé tout son entourage.
            http://www.jonobacon.org/viewcomments.php?id=387(...)

            Pour info : Lugradio est un programme audio enregistré tous les 15 jours par quatre Anglais pur jus qui sont supposés parler d'Open-Source et de logiciel libre, mais comme ils se prennent assez peu au sérieux, ça dérive assez souvent. Et c'est plutôt drôle, à mon avis. Bon, ça leur arrive de sortir des choses intelligentes (cf. ci-dessus).
            Mais ça, on est d'accord, c'est vraiment hors-sujet.
        • [^] # Re: Une de plus...

          Posté par  . Évalué à 10.

          >Je ne pense pas que ce "concept" puisse "s'imposer" (ou durer dans le temps), AMHA bien sur :)

          Je pense tout le contraire :)

          <MODE PHYLO>

          A trop évoluer dans le milieu du logiciel libre, on en vient à voir le logiciel libre comment une fin en soit. Pour beaucoup, promouvoir le logiciel libre se limite à promovoir l'ouverture du code, l'utilisation des standards, et la liberté de choisir, autrement dit l'abondance de logiciels. Ce qui est, à mon avis, une vision un peu limitée.

          Le logiciel libre n'est pas une fin, c'est un moyen. Pour reprendre les mots d'ObjectWeb, c'est un nouvel ecosystème pour l'informatique en général et le développement de logiciels en particulier. Un alternative à la logique individualiste qui prévaut actuellement.

          Personnellement, je vois le monde du logiciel libre comme un magma bouillonnant, une espèce de masse informe et vivante qui sans cesse évolue, crée, expérimente, explore des milliers de voies en parallèle. C'est un bouillon de culture d'où émergent des idées innovantes, à la manière des séances de brain-storming. La preuve : il suffit de ne pas s'informer pendant quelques mois pour être déjà dépassé et ne pas comprendre tout ce qui se passe dans la communauté.

          Mais, et c'est là l'astuce, l'informatique, au dela de l'aspect ludique qu'on peut lui trouver, est aussi et surtout utilisée pour remplir des tâches, pour répondre à des besoins précis et concrets. Or, on ne peut pas demander à un particulier ou une entreprise de tirer ce dont il/elle a besoin directement depuis le magma que constitue le monde du logiciel libre. Ils ne le peuvent tout simplement pas, parce qu'ils n'ont pas forcément toutes les connaissances requises pour choisir ; ils n'ont pas non plus le temps d'acquérir ces connaissances. Ils veulent que les choses marchent directement, sans avoir à se poser de questions, c'est tout.

          Et c'est là qu'interviennent de nouveaux acteurs dans cet écosystème : entre le magma producteur de technologies et les utilisateurs, il y a des entreprises qui font l'interface. Ces interfaces ont pour but de sélectionner des technologies qui, intégrées, forment des solution clé en main. C'est exactement ce que font les SSLL et c'est ce vers quoi ont tend. Dans ce modèle, c'est dans l'intéret des entreprises "interfaces" de contribuer au développement des logiciels libres puisqu'ils constituent leur matière première.

          </MODE PHYLO>

          Pour en revenir à Ubuntu, je vois l'équipe de développement, financée par Canonical, comme une interface entre l'utilisateur et le monde du logiciel libre : elle effectue des choix, intègre le tout, pour finalement distribuer une solution prête à l'emploi. C'est ce à quoi doit servir une distribution : fournir une solution fonctionnelle, en l'occurence un OS complet à destination des particuliers.

          <MODE EXTRAPOLATION>

          A mon avis, Mandrake se trompe de direction en voulant proposer à la fois une distribution facile à utiliser et un large choix applicatif. Elle ne joue pas bien son rôle d'interface. Elle est beaucoup trop penchée du coté du magma que de l'approche "solution".

          Du coup sa distribution ne touche que les membres de la communauté, en mesure de faire des choix, voire certains curieux n'ayant pas besoin que ça marche out-of-the-box.

          Et à ceux qui me diront "Oui, mais moi, ma grand-mère, elle utilise mandrake alors qu'elle n'y connait rien à l'informatique". Ok, soit, et qui a fait les choix d'environnement de bureau et d'applications ? Le petit-fils, bien-sûr ! qui dans ce cas a joué le rôle d'interface manquant à Mandrake.

          </MODE EXTRAPOLATION>

          On en revient donc toujours au même, à un moment ou à un autre, pour qu'une solution libre deviennent fonctionnelle, il faut que quelqu'un fasse des choix. Et c'est, a mon avis, ce "concept" qui va "s'imposer" ;)
          • [^] # Re: Une de plus...

            Posté par  . Évalué à 2.

            > Le logiciel libre n'est pas une fin

            Pour moi oui. Le logiciel libre compte avant tout.
            Même si Windows roxe à mort, il n'est pas libre.
            Je veux être libre.

            > Personnellement, je vois le monde du logiciel libre comme un magma bouillonnant

            Magma ou pas. Supporté par des boîtes "bêtement" commerciales, etc. Ce qui compte c'est qu'il soit libre (pour plus de précision, voir la fsf).

            Tout le monde ne partage pas mon avis, mais je tenais à le dire.
            • [^] # Re: Une de plus...

              Posté par  . Évalué à 2.

              > Pour moi oui. Le logiciel libre compte avant tout.
              > Même si Windows roxe à mort, il n'est pas libre.
              > Je veux être libre.

              Oui, je comprends bien ce que tu veux dire.
              Mais pense à une chose, si ton logiciel n'a pas d'autre but que d'être libre, s'il ne répond à aucun autre besoin, comment évolue-t-il ? Je pense pourtant que tu est heureux d'avoir un bureau agréable à regarder et à utiliser. Tu dois aussi être heureux de voir des logiciels libres prendre une belle place dans le monde propriétaire (apache, mysql, eclipse, etc.). Sauf que pour ça, il n'y a pas de secret, il faut des objectifs et un retour, notamment financier. La liberté d'un logiciel est un atout certain, mais pas suffisant pour sa promotion.

              Quant à RMS, il me fait doucement rigoler avec son histoire de driver d'imprimante. Oui, il a été visionnaire. Oui, il a initié un mouvement qui prend de plus en plus d'ampleur. Oui, on lui doit une nouvelle phylosophie dans le milieu de l'informatique. Mais il faut reconnaitre qu'il est un peu dépassé maintenant. Il est relégué au rang de symbole, qu'on expose dans une vitrine. Un peu comme le pape Jean-Paul II en somme (Cf. la lettre de l'abbé Pierre au pape, lui demandant de laisser sa place, parce qu'il leur faut du sang neuf)

              Il faut aller plus loin. Le logiciel libre ne peut pas rester qu'au sein de sa petite communauté d'initiés. Ou alors il s'étouffera lui-même, ou au mieux restera toujours annecdotique. C'est ce qui s'est passé avec l'esperanto, par exemple. C'est ce qui se passera avec le logiciel libre, s'il ne tend qu'à rester libre, sans voire au delà.
              • [^] # Re: Une de plus...

                Posté par  . Évalué à 3.

                > Mais pense à une chose, si ton logiciel n'a pas d'autre but que d'être libre

                Tu mélanges les choses.

                Le logiciel libre doit être libre et ça doit être son objectif premier (Tu me pousses à passer pour un con en enfonçant une porte ouverte).
                Une fois ceci dit et respecté, le logiciel libre peut aussi être le plus utile, efficace, bénéfique financièrement, ergonomique, "plus mieux bien" que possible. Ce n'est en rien contradictoire.

                Mais tu ne peux pas dire :
                - Il serait bien pour le logiciel libre qu'il soit moins libre.

                Ça n'a aucun sens !

                > Tu dois aussi être heureux de voir des logiciels libres prendre une belle place dans le monde propriétaire (apache, mysql, eclipse, etc.). Sauf que pour ça, il n'y a pas de secret, il faut des objectifs et un retour, notamment financier. La liberté d'un logiciel est un atout certain, mais pas suffisant pour sa promotion.

                Tu "mélanges" ou je ne sais quoi.
                C'est _car_ le logiciel est libre qu'il peut _aussi_ être utilisé à des fins commerciales (dexit RMS :-)). Qu'il soit utilisé/modifié à des fins commerciales ne me dérange pas du moment qu'il reste _libre_.
                Un logiciel libre, sous la "tenaille" de Red Hat (j'y vais fort, par exemple GFS, dm, glibc, RHEL, etc), reste du logiciel libre. Chaqu'un est _libre_ (par exemple Debian) de l'utiliser/modifier/distribuer. Le logiciel reste _libre_. C'est ce qui compte. Qu'il sorte du magma d'un tribue "étrange" ou d'une boîte commerciale, où tout le monde porte la même cravate, qui ne pense qu'a faire du pognon je m'en fous du moment qu'il est libre.

                > Quant à RMS, il me fait doucement rigoler
                > Mais il faut reconnaitre qu'il est un peu dépassé maintenant.

                Tu ne lis pas assez RMS. Il n'est en rien opposé à Red Hat, qui fait du pognon adapte les programmes pour ses besoins marketing etc, du moment que Red Hat fait du libre. Je prends Red Hat pour montrer que logiciel libre et ambition commerciale ne sont pas opposé et que d'avoir des ambitions commerciales en utilisant le logiciel libre ne dérange pas RMS.
                RMS n'est pas "has been".
                Il est dans le coup à fond.
                Vive RMS !
                • [^] # Re: Une de plus...

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Bon ok, donc en fait on pense pareil, sauf qu'on ne parle pas vraiment de la même chose. :)

                  Pour toi, la liberté d'un programme est un critère essentiel, donc "une fin en soit". Alors que moi je prenais un point de vue extérieure à la communauté, de l'autre coté de l'interface. Initialement, c'était pour expliquer pourquoi je pense que le fait qu'Ubuntu limite les choix est une bonne chose, à mon avis.
              • [^] # Re: Une de plus...

                Posté par  . Évalué à 2.

                Biensûr, en milieu professionnel, libre ne suffit pas forcément... il faut aussi qu'il fonctionne, bref que ce soit un logiciel.

                ça tombe bien on te parlait de logiciel libre :)

                C'est comme si on te parle de voiture propre et que tu entends vélo.
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  . Évalué à -1.

      Si j'ai bien compris, en gros, c'est pareil qu'une autre distrib (donc ça ne sert à rien), mais c'est pas pareil, car il n'y a pas les mêmes logiciels (donc c'est nul). Moui... :)

      Pour l'utilisateur de base, je pense que faire un choix au niveau de la distrib est plus simple que faire des choix au sein d'une distrib généraliste.
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  . Évalué à -9.

      Tout à fait d'accord avec toi Guy,
      Qui plus est, pour un enduser, le choix de KDE aurait été plus profitable.

      Gnome est quand un peu moins userfriendly que KDE.

      Enfin moi je dis cela, peut-etre que d'autre me prouveront le contraire.
      • [^] # Re: Une de plus...

        Posté par  . Évalué à 8.

        oui, tu as raison, c'est important d'argumenter quand on donne un avis
        • [^] # Re: Une de plus...

          Posté par  . Évalué à 4.

          L'argument numéro coule pourtant de source : Kde ne contient que 3 lettres, et Gnome 5. Par conséquent, pour prôner par écrit, Kde est plus user-friendly que Gnome car cela le fatigue moins (le user) qui a deux lettres de moins à taper à chaque fois.
          • [^] # Re: Une de plus...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            À l'écrit peut-être... Mais je pense que les gens mémorisent plutôt les sons.

            Donc faut comparer "gnôm" à "Ka-dé-heu"...
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  . Évalué à 2.

      Tes ancetres les Unices comme tu dis n'avaient (et n'ont pas pour ceux qui restent) le meme mode de developpement que Linux. N'oublie pas que 99% des distrib ont une source de développement commune...

      Ce n'etait pas le cas de Unices... Le GNU prend tout son sens :)
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  . Évalué à -1.

      il n'est pas vraiment difficile de comprendre pourquoi se limiter a un seul DE facilite l'intégration, la stabilisation et le support.

      Maintenant pourquoi Gnome plutot que KDE, je ne sais pas, je pense personellement que Gnome est plus clair pour un débutant, parce que plus épuré.

      Et si tu tiens a avoir KDE (ou un autre) sur Ubuntu, les paquets sont disponibles dans le dépot Universe qui regroupe tous les paquets issus du Freeze de Sid. Mais utiliser une autre distribution sera surment plus adapté.
    • [^] # Re: Une de plus...

      Posté par  . Évalué à 3.

      >D'ailleurs l'annonce limite trollesque du fait que Gnome ai été choisi pour je cite : "afin de privilégier l'intégration, la stabilité et le support." est révélatrice de l'état d'esprit...

      un simple copier/coller de la faq:

      "Why does Ubuntu install Gnome by default? Do you support KDE and KDE apps?

      The default desktop environment for Ubuntu is Gnome. You will find all the KDE packages you could want in the universe component of Ubuntu. We don't at this stage have the resources to put the same level of post-freeze work into the KDE packages as we put into the Gnome packages.

      We are working with the KDE team to collaborate on that, so that Ubuntu will be an excellent platform for KDE users too... more on that in due course."


      Ce qui veut en gros dire qu'ils n'excluent pas KDE parcequ'ils ne l'aiment pas, mais le travail avance avec l'équipe de KDE.
      Cela dit la Knoppix (que je trouve formidable) n'intègre que KDE, a-t-elle pour autant été crée pour permettre aux geek's les plus obtus de se gargariser d'avoir enfin une distribution à base de Debian et ne comportant _que_ KDE... ?
      ps: parler de la Gnoppix serait hors-propos et contradictoire avec ce que tu dis (au cas où :))
  • # Ubuntu en Français ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Est-ce que cette distribution est correctement francisée ?

    Ca parait bête comme question mais j'ai déjà vu des distributions pourtant prometteuses être totalement (comme Xandros) ou partiellement (comme SuSE et ses menus partiellement en Allemand dans le temps) inutilisables à cause de ça.

    BeOS le faisait il y a 20 ans !

    • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      entièrement et complètement francisée, sauf peut être un ou deux menus durant l'installation... Mais une fois que c'est installé, rien à dire, la localisation est parfaite !
      • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        > entièrement et complètement francisée

        T'as pas fait une installation en mode expert. C'est traduit à 50 % durant l'installation.
        • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          > T'as pas fait une installation en mode expert. C'est traduit à 50 % durant l'installation.

          La traduction française de l'installeur debian est complète à 100% d'après les statistiques disponibles et les textes ont été très peu modifiés (le seul écran non-français dans l'installation classique étant celui parlant de sudo il me semble).

          Alors bon les 50% je demande des détails ca me parrait clairement pas crédible !
          • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

            Posté par  . Évalué à -1.

            Ben installes en mode expert et regardes le menu principal.
            Je ne sais pas dans quelle mesure Ubuntu a dévié de Debian.
          • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ce n'est pas 50 % ni 100 % mais dans les 80 % de traduit je crois (de mémoire).

            Ce qui est constant avec le système installé qui n'a ni GDM ni Firefox de traduit. :-)
            • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

              Posté par  . Évalué à 1.

              pour GDM : ben si justement j'ai été surpris qu'il soit traduit .
              sur la sarge il ne l'est pas par exemple (on en as déjà parlé sur linuxfr , je crois ... c'est le mainteneur du paquet qui veu pas "bidouiller" pour forcer les locales )
      • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Pour préciser.

        Installation : OUI
        Gnome & co : OUI

        Firefox : installer le paquet de localisation
        OpenOffice : installer le paquet de localisation et l'aide en français

        Correction orthographique : installer aspell-fr, donc ne fonctionne pas pour OpenOffice

        Forum, wiki et mailing-list en français aussi.
        • [^] # Re: Ubuntu en Français ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          "Correction orthographique : installer aspell-fr, donc ne fonctionne pas pour OpenOffice", moi j'ai installer myspell-fr et cela marche très bien.
  • # questions de noob

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    J'ai testé le warty livecd, mes périf sont assez bien reconnu, sauf mon ati, mais ça devient une habitude ;-)
    Je serai assez tenté de l'installer en "double boot" à côté de ma mdk10.1-xfce4-rox ...

    je compterai l'installer (le "/") au bout de mon deuxième disque de 120Go, à la fin du disque)

    1) j'aimerai savoir si c'est possible lors de l'installation de creér sa partoche racine "/", et de faire pointer le "/home" de la unbuntu sur mon existante "/home" de la mandrake. Histoire que je reparte pas à zero ... quels sont les avantages/inconvénients de ça ?

    2) j'aimerai aussi savoir si l'installe de la unbutu ne va pas détruire mon lilo actuel (qui permet de lancer mdk/geexbox/w2k), en mettant un grub ou autre ?! ... et si par après je peux rajouter une entrée unbutu dans mon actuel lilo ?
    • [^] # Re: questions de noob

      Posté par  . Évalué à 1.

      > 2) j'aimerai aussi savoir si l'installe de la unbutu ne va pas détruire mon lilo actuel

      J'ai fait une installation en mode expert et dans ce cas, tu peux choisir ou tu veux grub/lilo.
    • [^] # Re: questions de noob

      Posté par  . Évalué à 1.

      > 1) j'aimerai savoir si c'est possible lors de l'installation de creér sa partoche racine "/", et de faire pointer le "/home" de la unbuntu sur mon existante "/home" de la mandrake.

      Oui, c'est tout à fait possible, la preuve je l'ai fait :) Pour ça, pas besoin de passer en mode expert, la procédure d'installation normale te le permet. Par défault, l'installateur te propose de formater tout ton disque en une seule partition (pratique pour ceux qui ne veulent pas savoir ce qu'est une partition). Mais tu peux très bien imposer tes choix et indiquer que tu veux monter ta partition de données sur /home.

      L'avantage, c'est, comme tu le dis, de ne pas recommencer la configuration de ton environnement de bureau à zéro (bien que parfois ça fait du bien de faire un peu le ménage, même ça peut résoudre certains problèmes).

      Par contre, cela peut poser des problèmes, notamment si, dans ton ton environnement Gnome sous Mandrake, tu utililses des applets qui ne sont pas installées sous Ubuntu. Mais bon, ça reste mineur, et ça devrait être facilement résolvable.
      • [^] # Re: questions de noob

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        il y a aussi un problème tout con : il faut que l'uid et le gid soie le meme sur les 2 distrib, sinon, tu risques de ne pas pouvoir écrire dans ton home...

        A mon avis, il est plus sur de rajouter le home à la main à la fin, ou de ne pas créer l'utilisateur comme sous mdk pendant l'installation, car le skelon (enfin, le machin qui te met les fichier de conf par defaut) risque de faire des betises aussi.

        A mon avis, c'est faisable, mais c'est pas si simple que ca...
    • [^] # Re: questions de noob

      Posté par  . Évalué à 1.

      >1) j'aimerai savoir si c'est possible lors de l'installation de creér sa partoche racine "/", et de faire pointer le "/home" de la unbuntu sur mon existante "/home" de la mandrake. Histoire que je reparte pas à zero ... quels sont les avantages/inconvénients de ça ?

      c'est assez facile si ton /home est deja sur une partition séparée. auquel cas il faut le preciser lors de l'etape partitionnement de l'install (quand tu precise les points de montage de tes partitions) ou dans ton /etc/fstab plus tard.

      si c pas sur une partoche séparée tu peu faire le goretos en montant par ex ta partoche de mandrake dans /mnt/mandrake par ex (dans /etc/fstab) et de faire , en te placant dans le / de ubuntu:
      ln -sf /mnt/mandrake/home

      c porkass mais ca peut marcher. j'ai jamais essayé, aucune garantie de réussite! ;-) (j'aurais du faire consultant)
    • [^] # Re: questions de noob

      Posté par  . Évalué à 1.

      1) Je viens de le faire.
      Lors de l'install, tu choisis le partitionnement personnalisé, tu dis de monter la partition qui va bien en /home ( perso j'ai fait un tour par un 2e terminal pour monter mes partitions, juste le temps d'être sur que j'allais reformater la bonne !). A la fin du partitionnement tu risques d'avoir un message précisant que ta partition (le /home) est d'un type ext2 zarbi pas encore supporté, mais continue en ignorant la partition, elle sera montée quand même, et elle fonctionnera !
      En 2eme partie d'install, crée un utilisateur qui a le même nom que l'ancien.
      Quand tu arrives sur l'invite de connection (graphique), ne te logue pas tout de suite mais passe sur un terminal texte et tape :
      sudo -s (on te demande le mdp de ton utilisateur)
      chown -r monuser:monuser *
      chown -r monuser:monuser .*
      [CTRL+D][CTRL+D] et retour sur l'interface graphique
      Et hop c'est reparti ça marche c'est beau ça rox et tout (bon objectivement chez moi le son marche pas encore, je trouve pas comment démarrer samba (installé mais y'a rien dans /etc/init.d/ ??), j'ai pas encore tenté nfs, les drak*.* me manquent un peu, mais j'suis sous calmants et ça va passer ...)

      Au fait, je vous ai dit que Ubuntu c'était beau ? ;o)
  • # Test à l'arrache, premiers impressions

    Posté par  . Évalué à 3.

    * installation

    Au boot, les différentes options sont expliquées.
    Je prend le mode expert, j'ai la trouille qu'il m'écrase mon mbr ou joue un peu trop en cachette avec mes partitions.
    En mode expert, c'est le nouvel installeur Debian. Ça marche, l'ergonomie est très très très moyenne pour ne pas dire pire...
    Plein de parties ne sont pas traduites. Il y a encore des questions limites "exotiques" pour un OS moderne. M'enfin, c'est supportable et l'installeur sera vite oublié (on ne joue pas avec au quotidien).
    Excellent, il me propose de copier le CD sur le disque. Au boot suivant, il utilise la copie sur le disque dure. Très bonne idée.
    J'ai le choix parmis 4 noyaux sans la moindre explication. Je prends le noyau par défaut (finalement, c'est le 2.6.8-....) .
    il me demande de configurer le réseau. Je dis "non", j'ai pas de réseau. Erreur, lo n'est même pas configurer. Ça va m'énerver par la suite.
    La suite suit son cours normalement. Je n'ai pas été "dérangé" pour le son et la carte vidéo.

    * premier boot

    L'installation des autres paquets est longue mais ça se passe bien.
    XFree est lancé. La configuration n'est pas bonne ...
    A la résolution choisi, ma carte ne supporte pas 24 bits (pas assez de mémoire). Je saute sur une console me loggue root. Ben non, "root n'existe pas". J'étais prévenu. Un vieu réflexe.
    Je me loggue sous mon compte, fais "su -". Marche pas. OK "sudo su -". Enfin, je suis sous le compte root qui n'existe pas... Un peu confu tout ça mais pas grave.
    Je corrige la conf d'XFree86.
    Me loggue sous X11, Gnome se plaind car il n'y a pas de réseau. Je rame mais je fini par fixer ce problème. Je reboote à nouveau pour tester correctement la "bête".

    * utilisation/configuration

    Les messages au boot sont _enfin_ propres. Debian doit en prendre de la graine.
    Les évènements sonores sont activés par défaut. Je _déteste_ ça.
    Il n'y a pas d'icones sur le bureau. Mouaif...
    J'hésite souvent entre le menu "Applications" et "Actions" (j'ai oublié exactement leur nom).
    network-config, me demande mon mot de passe. Je le tape mais pas moyen. Finalement je fais un copié collé de mon mot de passe et ça marche. Bizarre...
    Le thème est moche (aucun doute sur ça), la police de caractère aussi (ici, c'est subjectif). Il doit y avoir un problème avec les couleurs. Peut-être que le thème n'est pas prévu pour 16 bits ou c'est un effet de XFree86-4.3. Mais je n'ai pas ça sous Fedora (FC3T3) et avec tous les thèmes disponibles.
    Sinon c'est Gnome 2.8, et c'est pratiquement tout pour le côté interface.
    Les menus sont cours, globalement bien organisé et ubuntu a viré l'horreur de menu Debian. Le reste marche comme prévu. Il manque encore pas mal de traduction.
    Peut-être qu'epiphany serait un meilleur chois. Firefox n'est "que" la version 0.9.3.
    L'absence de compte root est un peu limite côté sécurité. Si l'utilisateur se loggue et part tout de suite, n'importe qui peut avoir le compte root...

    N'oubliez que c'est un test rapide :-)

    * Remarques techniques

    Pour le côté hotplug, c'est udev/hal g-v-m et pas ubuntu spécifique même s'ils ont fait le travail d'intégration de tout ça dans une Debian. Néanmoins ceci n'est pas une mince affaire. Il faut le souligner. Udev est employé avec un /dev en tmpfs par exemple. Bravo.
    Il n'y a pas utf8 :-( La locale est mise à fr_FR (sans euro contrairement à la demande) et par exemple gedit gueule. Gedit (et sûrement les autres applis Gnome) utilise la locale 'C' (c-à-d pas de locale). C'est bête car Gnome supporte parfaitement utf8.
    Le /etc, est le bordel à la Debian. Désolé, mais je n'aime pas ça. Un jour faudra que Debian se réveil un peu et se dise qu'un /etc/sysconfig ne peut pas faire de mal.
    Si je fais un "sudo su -", la variable DISPLAY n'est pas définie. Pas glop mais pas grave car pas dans l'esprit de la distribution. Peut-être une utilisation limité de PAM.
    Chose étrange, network-admin n'a pas de suid et ne semble pas utiliser consolehelper/userhelper. Par quelle magie il peut être root ? Ça fout la trouille ce genre de truc...
    Pour la configuration, ça se "limite" à l'utilisation des outils Gnomes.
    Pas très structuré tout ça dès qu'on gratte un peu.
    Bref, techniquement je ne suis pas convaincu et pour être honnète, ça fout la trouille...

    * Conclusion

    Rien de révolutionnaire (sauf pour le hotplug mais ça c'est utopia), quelques bonnes idées, un travail réel d'ergonomie même s'il n'est pas époustoufflant vu le contexte minimaliste et l'esprit déjà "Just works" de Gnome.
    C'est globalement assez limité mais un utilisateur Debian pourra aller plus loin. En même temps, c'est normal vu la cible.
    D'un point de vu utilisateur c'est simple et cohérent. Il faut le saluer même si techniquement je suis assez dubitatif (peut-être car je ne connais pas assez).
    Au-delà de Ubuntu, c'est à Debian que ce projet fait du bien en lui foutant un coup de pied au cul bien mérité :-) Je pense notament au menu Debian (long comme un jour sans pain) qui a été viré et les messages au boot qui sont propres.
    • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

      Posté par  . Évalué à 1.

      Un autre truc technique. Les partitions ext3 n'ont pas httree activé. C'est dommage, ça marche bien et depuis longtemps maintenant (je connais ça depuis rh9).
    • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

      Posté par  . Évalué à 1.

      Deux petites précisions.

      > L'absence de compte root est un peu limite côté sécurité. Si l'utilisateur se loggue et part tout de suite, n'importe qui peut avoir le compte root...

      ça me semble inexact, il faut le mot de passe utilisateur pour acceder au droit root. C'est tout aussi sécurisé qu'avec root actif, le seul point faible, c'est que la découverte du mot de passe de l'utilisateur principale suffit a avoir le root, ça économise le key logger.
      Pour qui n'est pas initié, l'absence de root est plutot un plus (quand tu veux modifier ton systeme, tu dois taper ton mot de passe, c'est simple et beaucoup moins abstrait que l'abscure root)

      Le support UTF-8 est prévu pour la prochaine release.
      • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

        Posté par  . Évalué à 1.

        > ça me semble inexact, il faut le mot de passe utilisateur pour acceder au droit root.

        Je te dis ce que j'ai vu.
        Je me suis loggué sous X11 (mot de passe). Juste après j'ouvre un terminal et je tape "sudo su -". Je n'ai pas tapé à nouveau de mot de passe.

        Image que l'utilisateur se casse juste après son login (ce qui se fait souvent en entreprise, avant d'aller chercher un café :-)).

        C'est peut-être un bug. Ceci dit, je n'ai plus de Ubuntu, donc je ne peux pas confirmer.

        > Pour qui n'est pas initié, l'absence de root est plutot un plus

        Je suis d'accord.
        • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

          Posté par  . Évalué à 1.

          > Ceci dit, je n'ai plus de Ubuntu

          J'ai menti, car ça me fait chié de rebooter pour confirmer le bug :-)

          J'ai encore Ubuntu et comme pour Debian, impossible de faire un chroot depuis Fedora. J'avais vu ça pour FC2 -> Debian Sarge rc1.
          J'ai encore ça pour FC3T3 -> Ubuntu.
          J'ai fait une installation Gentoo sans problème de chroot (FC3T3->Gentoo, dont stage1 de Gentoo 2004.2). Le chroot de FC2 vers FC3T3 marche et de FC3T3 à FC2 aussi.

          Voilà ce que j'ai :
          $ chroot /mnt/ubuntu
          Erreur de segmentation

          Juste par curiosité, si quelqu'un sait pourquoi j'aimerai savoir ce qu'il se passe.
          glibc de FC3T3 : glibc-2.3.3 du 20041018 (c'est chaud :-)).
        • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

          Posté par  . Évalué à 1.

          >Je te dis ce que j'ai vu.
          >Je me suis loggué sous X11 (mot de passe). Juste après j'ouvre un terminal et je tape "sudo su -". Je n'ai pas tapé à nouveau de mot de passe.

          T'as plus tapé de mot de passe dans ce terminal, c'est assez différent du cas imaginé ensuite:

          > l'utilisateur se casse juste après son login

          Dans ce cas il n'y a pas de problème, maintenant si tu te casse juste après un "sudo su -", t'es pas très malin.

          En fait, "sudo" devrait être configuré pour ne pas exécuter "su".
          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

            Posté par  . Évalué à 1.

            > Dans ce cas il n'y a pas de problème, maintenant si tu te casse juste après un "sudo su -", t'es pas très malin.

            Je crois que tu ne comprends pas.
            Si je ne tapes pas "sudo su -", c'est l'autre (le méchant) qui le fait et a les droits root sans taper de mot de passe ni connaitre de mot de passe.

            Et ce "grace" à quoi ?
            Uniquement car je me suis loggué. Se logguer devient "dangereux".
    • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

      Posté par  . Évalué à 2.

      > Je prend le mode expert,

      Le mode expert, comme son nom l'indique est destiné aux .. experts ! :) Ce n'est pas le mode que choisira l'utilisateur moyen. Pas de problème de ce coté là, donc.

      > A la résolution choisi, ma carte ne supporte pas 24 bits

      J'ai eu le même problème. Mais bon, pour être franc, il n'y a que les vieux geeks qui utilisent toujours du vieux matos sorti tout droit de la poubelle de l'immeuble ;) Encore une fois, je doute que l'utilisateur moyen rencontre ce problème.

      > Ben non, "root n'existe pas".
      > L'absence de compte root est un peu limite côté sécurité.

      En réalité, le compte root existe bien-sûr. Mais il n'a pas de mots de passe, ce qui empèche l'utilisateur de se logguer directement en root, il faut qu'il passe obligatoirement par son compte utilisateur (ce qui, en définitive, est ce que tout le monde devrait faire). Pour obtenir les droit root, il faut utiliser sudo, lequel demande de temps en temps le mot de passe de l'utilisateur, pour éviter justement que "n'importe qui" puisse obtenir ces droits. A noter que, par défaut, seul l'utilisateur créé lors de l'installation à le droit d'utiliser sudo, donc au final, seul cet utilisateur peut faire "sudo su -", pour peu qu'il connaisse son mot de passe. Donc pas de problème de sécurité :)

      > Firefox n'est "que" la version 0.9.3.

      En réalité, c'est une version modifiée à la sauce ubuntu, avec les patchs de sécurité, donc pas si loin que ça de la version 1.0

      > Il n'y a pas utf8 :-(

      Ah, étrange, chez moi tout est en utf8. Peut-être une différence entre l'installation normale et experte.

      > network-admin n'a pas de suid Par quelle magie il peut être root ?

      Erreur. Network-admin est appelé par gksudo, lequel demande le mot de passe de l'utilisateur avant de donner les droits root. Mais, comme pour sudo, pour une histoire de convivialité, il ne demande pas ce mot de passe à chaque fois, je dirais pas plus d'une fois par minute.

      > pour être honnète, ça fout la trouille...

      T'es peut-être un peu trop parano aussi :)

      > En même temps, c'est normal vu la cible.

      Je crois que tu as mis le doigt sur le point essentiel :)
      Et même si tu es en dehors de la cible, Ubuntu peut te convenir (elle me convient). Parce que tu as les connaissance pour la faire légèrement dévier vers ce que tu veux en faire, tout en profitant de l'automatisation destinée aux utilisateurs lambda.
      • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

        Posté par  . Évalué à 1.

        > Le mode expert, comme son nom l'indique est destiné aux .. experts ! :

        J'ai bien indiqué que c'est ma "parano" qui m'a poussé au mode expert.
        Evidement qu'il ne faut pas prendre ma revue de l'installation comme ce qu'il se passe lorsque le mode expert n'est pas choisi.

        > > L'absence de compte root est un peu limite côté sécurité.

        > En réalité, le compte root existe bien-sûr.

        Je me suis mal exprimé. Je parle du petit "problème" que j'ai remarqué. Se logguer et tout de suite après pouvoir faire "sudo su -" sans taper de mot de passe.

        > Ah, étrange, chez moi tout est en utf8.

        Fais "locale -v".

        locale -a me donne (sur Fedora) :

        fr_FR (Ubuntu) : codeset | ISO-8859-1
        fr_FR.utf8 (fc3t3) : fr_FR.utf8 : codeset | UTF-8


        > Et même si tu es en dehors de la cible, Ubuntu peut te convenir (elle me convient). Parce que tu as les connaissance pour la faire légèrement dévier vers ce que tu veux en faire, tout en profitant de l'automatisation destinée aux utilisateurs lambda.

        Désolé, j'ai testé Debian (Sarge rc1) et ça m'a refroidi pour les 10 prochaines années à venir...
        Si tu utilises une Fedora ou Mandrake ou .... il y a plein de choses automatisé, des widzards, etc...
        Le point fort d'Ubuntu est d'être "épuré" et d'aller plus vite à l'essentiel pour un débutant qui ne va pas se perdre avec des choses qu'il n'utilisera probablement pas.
        • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je me suis mal exprimé. Je parle du petit "problème" que j'ai remarqué. Se logguer et tout de suite après pouvoir faire "sudo su -" sans taper de mot de passe.
          Tu t'es loggué, tu as donc tappé ton mot de passe, et tu fais tout de suite sudo derrière => peut être normal qu'il ne demande pas le mot de passe.
          Il faudrait essayer en laissant une 1/2 heure par exemple entre les deux, pour voir.
          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

            Posté par  . Évalué à 1.

            > Tu t'es loggué, tu as donc tappé ton mot de passe, et tu fais tout de suite sudo derrière => peut être normal qu'il ne demande pas le mot de passe.

            Techniquement, c'est une explication.
            N'empêche que c'est anormal.
            Quand tu te loggue, l'idée n'est pas :
            - je veux tout les pouvoirs root
            L'idée est :
            - je veux travailler sous mon compte "normal" sans privilège afin d'éviter tout gros problème

            Si juste après ton login tu as un programme qui fait "sudo rm -rf /", t'es dans la merde seulement car tu t'es loggué en utilisateur "normal".

            C'est très facile à réaliser. Ton compte est ouvert (sans droit root, et sudo exige un mot de passe). Je passe par là et je fais avec _ton_ compte :
            $ echo "sudo rm -rf /" >> $HOME/.bash_profile

            Plus tard tu te déloggues.
            Plus tard tu te loggues et c'est la catastrophe.
            • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              vous oubliez que sudo demande le mot de passe de l'utilisateur la première fois qu'on le lance...

              Et puis, si tu passes par là, autant effacé directement les données de l'utilisateur avec un simple "rm -rf ~"

              Je suis persuadé que dans le rm -rf / , c'est ça le plus chiant, un système ça se réinstalle !
              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                Posté par  . Évalué à 1.

                > vous oubliez que sudo demande le mot de passe de l'utilisateur la première fois qu'on le lance...

                Et tu oublies que c'est justement ce que je n'ai pas vu.
                M'enfin, je dois causer chinois. btw, je connais sudo.
          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

            Posté par  . Évalué à 1.

            Il y a le même comportement pour userhelper (pam_timestamp.so).
            Pour Red Hat c'est un bug même si ça n'a pas bougé depuis longtemps :
            http://bugzilla.redhat.com/bugzilla/show_bug.cgi?id=112419(...)

            Userhelper ne permet de lancer qu'un nombre limité d'appli contrairement à sudo.

            btw, sudo sous Red Hat a le même problème. Mais sudo n'est pas activé ou installé par défaut.
    • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

      Posté par  . Évalué à 4.

      > Au boot, les différentes options sont expliquées.
      > Je prend le mode expert, j'ai la trouille qu'il m'écrase mon mbr ou > joue un peu trop en cachette avec mes partitions.

      Erreur qui fausse toute la suite du test d'installation .... l'installation normale a été travaillé, pas le mode expert qui n'est pas du tout l'objectif premier du "just work".


      > XFree est lancé. La configuration n'est pas bonne ...

      quelle carte ?


      > Enfin, je suis sous le compte root qui n'existe pas... Un peu confu
      > tout ça mais pas grave.

      C'est pas confus, c'est expliqué pendant l'installation l'utilisation de sudo. Le reste c'est dû à des réflèxes d'utilisateur, pas à des problème de la distribution.


      > Me loggue sous X11, Gnome se plaind car il n'y a pas de réseau.

      Encore une conséquence du mauvais choix d'installation.



      > J'hésite souvent entre le menu "Applications" et "Actions"
      > (j'ai oublié exactement leur nom).

      Applications et Poste de travail.

      Dans applications on trouve les applications (étrange non ?), dans poste de travail on trouve qui concerne la machine .. disques, partages réseau, fermeture de session, configuration ...

      > Le thème est moche (aucun doute sur ça), la police de caractère
      > aussi (ici, c'est subjectif).

      On peut avoir un screenshot quelque part ? Histoire de savoir si c'est un bug ou une histoire de gouts ...


      > L'absence de compte root est un peu limite côté sécurité. Si
      > l'utilisateur se loggue et part tout de suite, n'importe qui peut
      > avoir le compte root...

      Ouais, à condition d'avoir le mot de passe user. A noter que si quelqu'un se retrouve seul physiquement devant ta machine c'est qui niveau sécurité dans tous les cas.


      > Pour le côté hotplug, c'est udev/hal g-v-m et pas ubuntu
      > spécifique même s'ils ont fait le travail d'intégration

      Si, il y a du ubuntu spécifique, l'utilisation de pmount au lieu de bricoler le fstab à la volée.


      > Il n'y a pas utf8 :-( La locale est mise à fr_FR (sans euro

      Pas le temps nécessaire pour bien tester ca, la branche de développement qui va arriver basculera le défaut en utf-8, ca sera donc pour la prochaine release.


      > contrairement à la demande) et par exemple gedit gueule. Gedit
      > (et sûrement les autres applis Gnome) utilise la locale 'C' (c-à-d
      > pas de locale). C'est bête car Gnome supporte parfaitement utf8.

      gedit gueule ? Où ? Quoi comme message ? Je soupsonne encore une conséquence du mauvais choix d'installation ...

      > Le /etc, est le bordel à la Debian.

      FUD ...


      > Si je fais un "sudo su -", la variable DISPLAY n'est pas définie.

      Possible, à reporter, mais surement pas une priorité (l'utilisateur de base doit être loin de se soucier des variables et de savoir ce que vaut DISPLAY)


      > Peut-être une utilisation limité de PAM.

      Les détails sont les bienvenus sur bugzilla.ubuntu.com


      > Chose étrange, network-admin n'a pas de suid et ne semble pas

      il faut le lancer à partir du menu, l'entrée était un "gksudo network-admin" réglant le problème pour le moment (un bug est ouvert quand même, ca sera réglé bientôt).


      > Ça fout la trouille ce genre de truc...

      j'avoue que j'ai pas compris ce qui fait peur dans gksudo là ...


      > Pour la configuration, ça se "limite" à l'utilisation des outils Gnomes.

      Il ne faut pas oublier que c'est la première release et ce genre de choses demandent du temps ...


      > Pas très structuré tout ça dès qu'on gratte un peu.

      FUD de nouveau ....

      > Bref, techniquement je ne suis pas convaincu et pour être
      > honnète, ça fout la trouille...

      Qu'est-ce qui fou la trouille ? Techniquement y a quoi à redire ? La remarque concerne network-admin, la distrib, les outils ... ?



      > D'un point de vu utilisateur c'est simple et cohérent. Il faut le
      > saluer même si techniquement je suis assez dubitatif (peut-être
      > car je ne connais pas assez).

      On peut avoir les détails des pbs du côté technique ?
      • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

        Posté par  . Évalué à 3.

        > Erreur qui fausse toute la suite du test d'installation

        Et ben qu'ils virent l'option !
        Je n'ai pas vu : Attention ne pas utiliser !
        Je ne suis pas responsable de leur bug pour le mode expert !

        > quelle carte ?

        ATI Rage Pro IIC (4mo)

        > C'est pas confus, c'est expliqué pendant l'installation l'utilisation de sudo. Le reste c'est dû à des réflèxes d'utilisateur, pas à des problème de la distribution.

        T'es malin toi. C'est ce que je dis.

        > Encore une conséquence du mauvais choix d'installation.

        Encore la conséquence d'un bug.

        > On peut avoir un screenshot quelque part ? Histoire de savoir si c'est un bug ou une histoire de gouts ...

        Bon, je regarde pour ça. screenshot à venir (peut-être et tard, j'ai pas que ça à foutre).

        > Ouais, à condition d'avoir le mot de passe user

        Pssss. Un chinois comprend ce que je dis ?
        Je serais heureux d'apprendre que les chinois me comprenne quand j'écris français sachant que les français ne me comprennent pas.

        > gedit gueule ? Où ? Quoi comme message ?

        Un truc comme ça :
        (gedit:10764): Gtk-WARNING **: Locale not supported by C library.
        Using the fallback 'C' locale.

        > Je soupsonne encore une conséquence du mauvais choix d'installation ...

        Je n'ai pas vu : expert <=> Ça sucks grave et ferme ta gueule.
        C'est documenté où ?

        > FUD ...

        Oui car "sentimental" (relatif à une expérience douloureuse avec Debian).

        > Possible, à reporter, mais surement pas une priorité (l'utilisateur de base doit être loin de se soucier des variables et de savoir ce que vaut DISPLAY)

        C'est bien, c'est ce que je dis : "Pas glop mais pas grave car pas dans l'esprit de la distribution."

        > j'avoue que j'ai pas compris ce qui fait peur dans gksudo là ...

        J'ai lancé network-admin depuis un terminal et j'avais la fenetres network-config (tous les widgets désactivés) et la boîte pour saisir le mot de passe (qui marchait mal (relire le post initiale)).
        gksudo ne me dérange pas.
        Je crois que j'ai compris le problème.
        Je n'avais pas de réseau (interface lo) (conséquence d'un _BUG_ du mode expert), et "gtksudo ..." ne devait pas marcher. J'ai donc utilisé un terminal pour lancer network-admin sans sudo/gtksudo. Sous rh/fc, tu tapes le nom du programmes sans sudo. Ça passe par userhelper/PAM qui te demande le mot de passe root si nécessaire _avant_ de lancer le programme.

        > FUD de nouveau ....

        Avis personnel. Ça te dérange ?

        > Qu'est-ce qui fou la trouille ? Techniquement y a quoi à redire ? La remarque concerne network-admin, la distrib, les outils ... ?
        > On peut avoir les détails des pbs du côté technique ?

        ...
        J'ai fait un test "rapide". C'est indiqué !
        Le titre est "Test à l'arrache, premiers impressions" !
        Dans le texte il y a "N'oubliez que c'est un test rapide :-)" !
        Je ne suis pas au département QA d'Ubuntu et je ne suis pas ton employé.
        Au-lieu de me "faire chier", notes que je trouve la distribution bien ! Que quand ça sucks, la plus part du temps _je_ dis que c'est peut-être car je ne connais pas assez ou que ce n'est pas la cible de la distribution et donc ce n'est pas grave.

        RELIS.

        PS : finalement, je ne ferais pas de screenshot. Pas envis pour quelqu'un qui ne sait pas lire.
        PS2 : désolé de casser le charme. Je test, je dis ce que j'en pense. Point barre.
        • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

          Posté par  . Évalué à 4.

          > Et ben qu'ils virent l'option !

          bof, l'option est là en cas de nécessité même si on a pas eu le temps de bosser dessus ca peut toujours servir


          > Je n'ai pas vu : Attention ne pas utiliser !
          > Je ne suis pas responsable de leur bug pour le mode expert !

          oui et oui. Mais dans ce cas tu peux résumer ton commentaire en 1 phrase : "ne pas utiliser le mode expert", le reste donne une "fausse image" vu que le mode expert ne sera pas le mode utilisé par 95% des gens

          > Encore la conséquence d'un bug.

          oui, cf plus haut ou "comment résumer en 1 ligne 1 page de baratin"


          > (gedit:10764): Gtk-WARNING **: Locale not supported by C library.
          > Using the fallback 'C' locale.

          ok, c'est pas normal, tjs le mode expert donc

          > un terminal pour lancer network-admin sans sudo/gtksudo. Sous
          > rh/fc, tu tapes le nom du programmes sans sudo. Ça passe par
          > userhelper/PAM qui te demande le mot de passe root si
          > nécessaire _avant_ de lancer le programme.

          network-admin demande le mot de passe root tout seul, sauf que là y pas de mot de passe root ... d'où gksudo


          > > On peut avoir les détails des pbs du côté technique ?

          > ...
          > J'ai fait un test "rapide". C'est indiqué !

          ben t'indiques avec des pbs sur l'aspect technique, soit t'as pas eu le temps de tester et donc je me demande sur quoi tu bases ton affirmation, soit t'as des doutes fondés sur quelque chose et tu peux dire sur quoi ... le test rapide change pas ca, si t'as le temps d'avoir des doutes tu sais sur quoi tu les as

          > Dans le texte il y a "N'oubliez que c'est un test rapide :-)" !

          test rapide ou pas, quand on est capable d'affirmer des choses on est capable de les soutenir c'est tout


          > Au-lieu de me "faire chier", notes que je trouve la distribution bien !

          d'où vient cette agressivité ? Qu'est-ce que tu as mal pris dans mes remarques ? J'essayais juste d'avoir plus de détails sur ce que tu critiques en restant vague (comme les doutes sur le plan technique) avec quelques précisions au passage


          > PS : finalement, je ne ferais pas de screenshot. Pas envis pour
          > quelqu'un qui ne sait pas lire.

          merci, au moins tu nous prouves que tu es quelqu'un de constructif et que ca vaut le coup de te répondre :)
          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

            Posté par  . Évalué à -2.

            C'est marrant, même en mode expert tout pourri selon toi, je trouve la distribution bien.

            Puisque tu insistes :
              UBUNTU ÇA PUE DES PIEDS ET DU CUL EN MODE EXPERT !!!


            Content ?
            • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Ben ubuntu c'est l'installe de la sarge en mode expert !!!

              apt-get install locales reglera ton probleme je pense ;)


              >Le thème est moche (aucun doute sur ça), la police de caractère aussi (ici, c'est
              >subjectif).

              Toujours le mode expert,
              dpkg-reconfigure fontconfig => oui, oui, oui => T'auras les réglage Redhat/Mandrake comme ca ;) Bon, y'en a qui trouve ca trop anti aliasé.
              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                Posté par  . Évalué à 2.

                Merci pour l'info, mais il est peut probable que je regarde ça. Désolé.

                > apt-get install locales reglera ton probleme je pense ;)

                Les locales étaient déjà installé. J'ai vérifié.

                > Toujours le mode expert

                Comment tu fais pour affirmer ça ? Le mode expert à bon dos je trouve. Ça me donne furieusement l'envis de tester sans le mode expert pour vous vous faire mentir :-)
                Debian/Ubuntu s'installe en deux passe. Une phase 1 pour la detection hardware, le partitionnement et faire une installation minimum.
                Une phase 2 pour installer le reste.
                Le mode expert est _uniquement_ pour la phase 1. fontconfig est installé en phase 2.
                Franchement, si le mode expert suck autant que vous le dite, Ubuntu doit le virer ou bien le cacher (ce qui n'est pas le cas actuellement).
                • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Franchement, si le mode expert suck autant que vous le dite, Ubuntu doit le virer ou bien le cacher (ce qui n'est pas le cas actuellement).

                  hééé un peu quand même ... non ? y faut aller jouer avec les touches de fonctions pour le voir .

                  tu as tord de t'énerver ... quand on s'enerve on attire l'oprobe de tout le monde . souvient-toi de ... http://linuxfr.org/~ehoebadoag/15279.html(...)

                  et puis Sébastien ne merite pas tes attaques : il fait avancer le shmilblick , lui .


                  --
                  Renaud qui vous écrit de sa Warty "finale" ou ya tout qui marche et qu'y vas finir par la casser sans sauver ses fichiers de confs juste pou pouvoir la réinstaller ;o)
                  • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                    Posté par  . Évalué à -2.

                    > il fait avancer le shmilblick , lui .

                    Voilà la meute qui rapplique.
                    Le petit fait ses premiers pas sous Linux et a chopé le melon.
                    Il y a une partie de la communauté Linux qui est la plus prétentieuse, la plus optue, la plus imbue d'elle-même, la plus aveuglement intégriste, la plus "je me prends pas pour de la merde", la plus "j'ai toujours raison, et si tu critiques avec ou sans argument je te moinsse", la plus adèpte de "dénigré, dénigré il en restera toujours quelque chose".

                    Et bien tu en fais parti.

                    > quand on s'enerve on attire l'oprobe de tout le monde . souvient-toi de

                    Des menaces et plus. T'es même au-dessus du panier.

                    > Renaud qui vous écrit de sa Warty "finale" ou ya tout qui marche

                    Merci de fait avancé le shmilblick avec un argument aussi puissant.
                    • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      argh !

                      et bien disons que je suis punit de n'avoir pas développé ma pensé , a trop vouloir synthétiser on finit par ne plus se faire comprendre .

                      > Le petit fait ses premiers pas sous Linux et a chopé le melon.

                      Merci pour "le petit" ! plus personne ne m'appelle comme ça !

                      > Il y a une partie de la communauté Linux qui est la plus
                      > prétentieuse, la plus opus, la plus imbue d'elle-même, la plus
                      > aveuglement intégriste, la plus "je me prends pas pour de la
                      > merde", la plus "j'ai toujours raison, et si tu critiques avec ou sans
                      > argument je te moinsse", la plus adepte de "dénigré, dénigré il
                      > en restera toujours quelque chose".
                      >
                      > Et bien tu en fais parti.
                      ha ? Qu'est ce qui te fait dire ça ?
                      en fait si, je sait, c'est cette phrase :
                      "tu as tord de t'énerver ... quand on s'énerve on attire l'opprobre de tout le monde . Souvient-toi de... http://linuxfr.org/~ehoebadoag/15279.html(...)"

                      et bien relisons mon message ensemble :
                      "tu as tord de t'énerver " :
                      ce n'est pas vrai ? est-ce qu'on a pas presque toujours tord de s'énervé ? un peu de recul et de calme ne peuvent qu'êtres bénéfiques au dialogue . je ne dit pas que je ne m'énerve jamais , mais dans de nombreux cas je pense que j'avais tord de m'enflammer .

                      "quand on s'énerve on attire l'opprobre de tout le monde" :
                      ha, c'est là que j'aurais dû développer : le premier à s'énerver dans une conversation, quelle soit orale ou écrite comme ici, sera toujours mal perçu par les autre. Quand on commence a essayer de "blesser" en cherchant ce qu'on pense être les points faibles de l'autres , c'est le début de "l'opprobre" . ce n'est pas contre mon opprobre que je mettait en garde , mais ça tu ne l'a visiblement pas compris .

                      "et puis Sébastien ne mérite pas tes attaques : il fait avancer le shmilblick , lui ." :
                      je maintient . il ne t'as pas agressé , lui .
                      j'admet que la fin de la phrase était en fait une petite pique .

                      "Renaud qui vous écrit de sa Warty "finale" ..." .
                      les caractères "-- " annonçaient la signature . Signature terminée par un smiley , d'ailleurs .

                      et le meilleur pour la fin :
                      "souvient-toi de ... http://linuxfr.org/~ehoebadoag/15279.html(...) "
                      et bien oui , il s'était passé exactement la même chose .
                      tu fait un test d'une distrib , avec toutes le bonnes intentions du monde, j'imagine, et tu te fait allumer .
                      ton analyse est sûrement " c'est tous des cons , on ne peu pas faire la moindre critique sans se faire incendier ... etc."
                      et voila que ça recommence !
                      tu ne t'es pas demandé si il y avait quelque chose dans le fond ou dans la forme de tes propos qui clochait ? peut-etre as-tu été maladroit ?
                      non , bien sur que non .


                      Bon, cela dit je suis assez d'accord avec Fink , quand même .
                      • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        Les leçons de morales.... J'ai passé l'âge.

                        > je maintient . il ne t'as pas agressé , lui .

                        RELIS ! Je répond à gnumdk et toi du vient foutre ton bordel avec tes leçons de morale.

                        Ce que je trouve très rigolo, c'est que j'ai un avis positif, même très positif sur Ubuntu. Pourtant je me fais explosé. Bizarre ça....

                        J'ai testé SuSE et Gentoo. J'avais l'intention de faire un journal (pour gentoo principalement). Maintenant j'hésite. J'ai trouvé Gentoo très bien et agréablement surprenante. Je suis sûre que certain Gentoiste vont me sauter à la tête si je fais la moindre critique ou si je dévoile le moindre bug.

                        > Bon, cela dit je suis assez d'accord avec Fink , quand même .

                        Normal. Aucun argument pour ce thread et des insultes. Le même style.
                        • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          ok , j'ai compris
                          mais je ne t'ai pas insulté .

                          par contre ...
                          Le petit fait ses premiers pas sous Linux et a chopé le melon.
                          Il y a une partie de la communauté Linux qui est la plus prétentieuse, la plus optue, la plus imbue d'elle-même, la plus aveuglement intégriste, la plus "je me prends pas pour de la merde", la plus "j'ai toujours raison, et si tu critiques avec ou sans argument je te moinsse", la plus adepte de "dénigré, dénigré il en restera toujours quelque chose".
                          Et bien tu en fais parti.
                          (...)
                          T'es même au-dessus du panier.

                          et toi du vient foutre ton bordel avec tes leçons de morale.


                          Je te remercie pour ton amabilité .

                          le sujet est clos . merci encore pour tout .
                          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                            Posté par  . Évalué à -1.

                            > mais je ne t'ai pas insulté .

                            Il y en a un qui me traite de con (avec 0 argument) et toi tu dis que t'es d'accord avec lui...

                            T'es lâche en plus ?
                            • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                              Posté par  . Évalué à 0.

                              pffff

                              bon ,résumons :

                              - je poste une réponse à ta remarque sur le mode expert et j'en profite pour te faire GENTILLEMENT remarquer que tu as aboyé sur certains un peu vite .

                              - là , tu m'insulte vioelment .

                              - je repond en essayant de rester calme , mais soyons honête , aprés ce que tu m'avais répondu (par malentendu , peutêtre, mais tout de même on ne parle pas aux gens comme ça !) j'avais franchement les boules . je ne t'avais rien fait et voila que tu me déversait ta haine dessus .
                              donc oui , en lisant tes insultes , un vocabulaire fleuri est venu jusqu'a mes levres !
                              je n'aime pas qu'on m'agresse .

                              ma maigre réponse à tes propos haineux à été de soutenir Flink .
                              moi je réagissait a ton venin , et toi quelles raisons avait-tu ?

                              oh , et puis zut ....
                              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                                Posté par  . Évalué à -1.

                                > je poste une réponse à ta remarque sur le mode expert

                                Tu n'as _RIEN_ dit sur le mode expert. Rien, zéro, nada !
                                Sauf :
                                - "y faut aller jouer avec les touches de fonctions pour le voir ."

                                Passionnant.

                                > là , tu m'insulte vioelment .

                                Oui. Tu réponds à un mauvais thread. J'ai fait une réponse à gnumdk, à un message de gnumdk. Toi tu parles d'autre chose avec _AUCUN_ argument et tu fous le bordel.
                                Tu veux que je réponde quoi à ça ?

                                Un truc du style :
                                - Très pertinant. En effet, il faut utilisé les touches de fonction comme indiqué sur l'écran pour avoir le mode expert.
                                - Je te remercie vivement pour ta leçon de morale qui n'a rien à voir avec le thread actuel mais finalement c'est bien que tu le fasses là.

                                Tu rèves.
              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                Posté par  . Évalué à 1.

                > Toujours le mode expert

                J'ai fait une installation "normal".
                Effectivement ça corrige des trucs. N'empêche qu'il est abérant d'avoir un mode expert _visible_ et "tout cassé".

                L'installation :
                Évidement, plus simple. Il reste des trucs non traduits mais comme il y a si peu à lire, ce n'est pas grave.
                A l'installation il configure l'interface réseau lo.

                Le premier boot :
                Pas de changement pour la configuration. Le premier et le quatrième écran n'est pas traduit (comme avant). L'installation est plus rapide que je le croyait. Je crois que c'est l'absence d'un indicateur de temps restant qui donne une impression de lenteur. Comme on ne sait pas combien de temps ça va durer, on reste "comme un con" devant l'écran à s'emmerder grave car on croit que ça va etre terminer dans les 10 secondes à venir.

                X11 :
                Toujours une mauvaise configuration.

                network-config lancé sans sudo, demande toujours un mot de passe avec nework-admin affiché et tous les widgets désactivés (comme avant).

                La locale ("fr_FR") est prise en compte par gedit contrairement à avant. Par contre utf-8 n'est pas pris en compte ou supporté. Et c'est toujours "fr_FR" et non "fr_FR@euro" comme demandé à l'installation (comme avant).

                Le thème est moche, mais manifestement c'est subjectif. J'ai essayé en 24 bits, il est toujours aussi moche (à mon gout). La police ne me plait toujours pas. ATTENTION ! Celà est purement subjectif ! Dans un premier temps, je trouvais le thème tellement moche que j'ai cru que c'était un bug ;-)
                Mais c'est les gouts et les couleurs.... Oublions ça.

                Pour le sudo sans mot de passe, voilà le problème :
                - login => mot de passe
                - sudo => mot de passe
                - déconnexion
                - login => mot de passe
                - sudo => pas de mot de passe . Aïe

                C'est lié à la persistance de l'authentification. userhelper a ce "bug". Mais userhelper de RedHat, c'est légèrement différent. L'authentification est faite par _connexion_. Une authentification sur /dev/tty1 n'est pas valide pour /dev/tty2 par exemple. La persistence de l'authenfication est pour _quelques_ applications de configuration et surtout pas pour sudo. Userhelper ne permet pas d'avoir un shell sous root par exemple (c'est pas mieux que sudo, c'est moins pire :-)). Il y a une icone qui indique si l'utilisateur a une authentification root valide pour userhelper contrairement à sudo. On peut très simplement virer l'authentification de userhelper (suffit de cliquer sur l'icone).

                Néanmoins, ça reste un bug (pour userhelper aussi et je pense que je dois pouvoir trouver un bug report).

                Donc le mode expert ajoute deux bugs :
                - interface lo non configuré (si la configuration réseau n'est pas faite)
                - locale

                C'est tout.
          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

            Posté par  . Évalué à -5.

            J'oubliais.

            > d'où vient cette agressivité ? Qu'est-ce que tu as mal pris dans mes remarques ?

            Le fait que tu ne saches pas lire.
            • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

              Posté par  . Évalué à 6.

              petite attaque gratuite mais qui défoule au vu de tes commentaires toujours aussi constructifs :
              Non c'est pas les gens qui savent pas lire, c'est toi qui est toujours aussi con (tm)

              Allez vous pouvez moinsser je m'en fout :)
              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                Posté par  . Évalué à -1.

                T'as rien dit, t'as rien fait. Bravo pour ton score.
              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                Posté par  . Évalué à 4.

                Ce qui est « marrant » surtout c'est qu'il insiste autant. Moi je trouve que le mode expert porte bien son nom et si je l'ai utilisé c'est en connaissance de cause (5 ans de Debian) et parce que le mode simple bloquait pour installer Grub. J'ai voulu avoir des partitions en XFS, l'installateur m'a prévenu et il avait raison.

                Le reste a tout bien fonctionné, j'ai retrouvé une Debian aussi bien configurée que ma Unstable d'avant, voire mieux, sauf que ça a pris 20 min montre en main au lieu de... pfff est-ce mesurable toutes ces années passer à fignoler Exim, hdparm, XF86Config-4, Gnome, etc. ?
                • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  > Ce qui est « marrant » surtout c'est qu'il insiste autant.

                  C'est impressionnant le nombre de personne qui ne lise pas tout le thread ...

                  > Moi je trouve que le mode expert porte bien son nom

                  J'ai dit le contraire ? "mode expert" ne veut pas dire "ça sucks".

                  > je l'ai utilisé c'est en connaissance de cause (5 ans de Debian)

                  7-8 ans de Linux.

                  > parce que le mode simple bloquait pour installer Grub.

                  Je l'ai utilisé pour être sûr d'installer grub où je veux. Ça a parfaitement marché.

                  > Le reste a tout bien fonctionné

                  ??? J'ai deux bug _sûr_ avec le mode expert. Mais tu n'as pas lu le thread....

                  > j'ai retrouvé une Debian aussi bien configurée

                  J'ai dis quoi en conclusion de mon test ?
                  Puisque tu n'as pas lu, je le recopie ici :
                  - "Au-delà de Ubuntu, c'est à Debian que ce projet fait du bien en lui foutant un coup de pied au cul bien mérité :-)"

                  Bref, un mec de plus qui vient _uniquement_ pour dénigré sans avoir cherché à comprendre.
                  Impressionnant.
                  • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    >> Moi je trouve que le mode expert porte bien son nom
                    >J'ai dit le contraire ? "mode expert" ne veut pas dire "ça sucks".

                    ben si :

                    "UBUNTU ÇA PUE DES PIEDS ET DU CUL EN MODE EXPERT !!!"

                    c'est de toi ça non ?



                    :oP
                    • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Toujours l'autre qu'il n'a pas lu tout le thread et qui s'invite d'importe où pour dénigrer.
                      Continues avec ta politique du 0 argument.

                      "Dénigrer, dénigrer, il en restera toujours quelque chose."
                      • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        parano en plus ?
                        • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          Ton absence d'argument me terrorise.
                          J'ai peur.
                          • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                            Posté par  . Évalué à 0.

                            tu ne les lit pas les arguments !

                            quoi qu'on dise , quoi qu'on réponde ,tu attaque .
                            on se justifie , on s'explique , on argument , mais tu fait la sourde oreille .
                            tu es toujour sur la défensive .

                            je te dit que le mode "expert" n'est pas apparent au premier abort au démarrage du CD , qu'il est quand même un peu caché .--> tu ergote sans fin et surtout tu m'insulte .

                            on te dit que ce choix a provoqué des bugs qui de fait sont atypiques ---> tu trolle.

                            tu est définitivement un trolleur .

                            c'est un fait .

                            au revoir .
                            • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                              Posté par  . Évalué à 1.

                              > je te dit que le mode "expert" n'est pas apparent au premier abort au démarrage du CD , qu'il est quand même un peu caché .

                              Fichtre. Vachement bien caché, il faut suivre ce qui est écrit sur l'écran.
                              Mais effectivement, un aveugle qui installe Ubuntu trouvera que le mode expert est caché.
                              Je voulais le mode expert et je l'ai trouvé _très_ facilement ! C'est parfait ! T'as un problème avec ça ?

                              > on te dit que ce choix a provoqué des bugs qui de fait sont atypiques

                              Ah non !
                              On me dit que c'est normal que ça merde _car_ c'est le mode expert.
                              Il y a une différence.

                              De plus, si tu lisais tout le thread (mais apparament tu ne le feras jamais puisque tu te complais dans ton ignorance) je dis qu'il n'y a _que_ 2 bug spécifiques au mode expert. Donc un qui est discutable (si tu ne configures pas le réseau l'interface lo n'est pas activé ce qui peut être considéré comme presque normal).

                              On me dit que le "mode expert" est tout pourri et que tout les problèmes que je décris viens du chois d'une installation en "mode expert". Bref, il a bon dos le "mode expert".
                              Je dis que, "mode expert" ou pas, un bug est un bug. D'ailleur je suis sûr qu'il(s) sera(ont) corrigé(s), car un bug en "mode expert" est ... un bug ! et pas une "feature" du "mode expert". Point barre.
                              Je dis ensuite (après essais sans le mode expert) que le mode expert n'est pas si buggué que ça (contrairement à ce qu'on me dit) et qu'il n'y a que 2 (ou 1) bugs spécifiques au "mode expert". Ça t'ennui ça aussi ?

                              Bilan du mode expert :
                              - Il marche _bien_, sauf 2 (ou 1) bugs.
                              - Il n'est pas très ergonomique. Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas grave.
                              - Il y a quelques questions "exotiques".

                              Tu veux que je dise comme toi "le mode expert est tout pourri et il faut l'utilisé uniquement si on cherche les ennuis" ?
                              • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                                Posté par  . Évalué à 2.

                                moi je dit que ...

                                - tu as raison (ben oui ! mais ... lit la suite .)
                                - visiblement tu sait de quoi tu parle .
                                - tu est agressif .
                                - tu parle mal au gens .

                                mais on est pas des bêtes , hein . on est des gens civilisés .
                                ciao , c'est sans racune ,bon week-end a toi et a tout les autre dlfpien .
                                • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                                  Posté par  . Évalué à 1.

                                  Fais plus attention la prochaine fois ou tu vas tomber sur le méchant 007 (qui a le permis de tuer).

                                  Bonne bourre.
                                • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                                  ciao , c'est sans racune ,bon week-end a toi et a tout les autre dlfpien .

                                  T'as été trop gentil avec 007. Il ne comprend rien.

                                  Il fait sa victime en disant qu'il se fait allumer par les debian-users lorsqu'il parle de certains bugs de la debian. Mais il ne se rend pas compte qu'il est 100 fois plus agressif et fermé que n'importe qui, avec ses "j'ai passé l'age des leçons de morale".

                                  Conclusion :
                                  007 pense etre une victime, ne se remets JAMAIS en question, puisqu'il a passé l'age des leçons de morale. En fait, je pense qu'il est tres maladroit dans ses propos, surtout quand il s'ennerve.

                                  Bref tu perds ton temps mon cher, a tenter d'avoir un discours censé avec lui.

                                  En tout cas, bravo pour ton courage, il en fallait !
                                  • [^] # Re: Test à l'arrache, premiers impressions

                                    Posté par  . Évalué à 1.

                                    Encore un mec pour me faire la morale et qui n'a participé en rien à ce thread (et qui ne l'a sûrement pas lu en entier).
                                    Décidément, c'est à la mode. À ce point c'est un phénomène de groupe très intéressant.
                                    Que je sois moinssé, je comprend. J'ai participé à un thread "énorme" dont la moitier est sans intérêt. Que des types soient plébicités alors qu'ils ne font _que_ dénigrer, me troue le cul.
  • # Ubuntu: nouvel essai

    Posté par  . Évalué à 3.

    Ayant précédemment tenté l'install de la pré-release, je suis d'abord resté sur un avis plutôt mitigé. En effet un bug génant (blocage au premier reboot rendant l'install impossible à finir à moins de bidouiller les init scripts) la discréditait à mes yeux quand à son objectif de distro installable facilement sur n'importe quel pc (x86).

    C'est donc tout naturellement que j'ai retenté l'install de la version finale cette fois, ne serait-ce pour voir si le problème se présente toujours. A nouveau je me place dans la peau de l'utilisateur désireux de voir son système s'installer avec le minimum d'intervention de sa part ; je démarre donc l'install par défaut sans me préoccuper de quelques paramètres de démarrage que ce soit.
    Visiblement, les dev d'Ubuntu sont à l'écoute des utilisateurs et font soigneusement leur travail, le bug rencontré avec la pre-release sur ma config a heureusement été corrigé (d'autant que je ne l'avais pas avec Sarge rc1), l'installation se déroule sans le moindre accro. 50 min plus tard (ma machine de test n'est plus toute jeune) je me retrouve face au gdm façon Ubuntu, et vais ainsi pouvoir délivrer mes impressions au bout de quelques dizaines d'heures d'utilisation.


    Les bons points :

    - Agréable à installer ; des efforts ont été fait pour simplifier et encore réduire le nombre de questions/choix par rapport à son homologue sous Sarge (rc1 et pre-rc2). Des améliorations ont bel et bien été apportées depuis la pré-version (ex. correction de bug)

    - L'installation par défaut du chargeur d'amorçage (GRUB) prend bien en charge d'autre systèmes d'exploitation ; ceux-ci restent accessibles après l'installation d'Ubuntu (ce qui n'est pas toujours le cas avec toutes les distros)

    - Mis à part 2/3 messages d'avertissements (config exotique ?), les logs au démarrage sont plutôt propres ; comparativement Sarge nécessite un peu de peaufinage pour arriver au même résultat

    - Tous les périph sont correctement reconnus ; seul bémol (que l'on retrouve aussi chez Debian) le noyau installé par défaut ne prend en charge qu'un cpu sur un système smp (à contrario d'une Fedora par ex.)

    - L'environnement graphique présente un bonne ergonomie générale. Depuis le gdm jusqu'au bureau sous gnome, tout est parfaitement intégré ; certes il n'y a rien de révolutionnaire, mais il faut reconnaître qu'Ubuntu propose un ensemble cohérent ou prime la lisibilité et l'accessibilité (pour le reste c'est une question de goût, je l'admet volontier)

    - Le choix des paquetages logiciels inclus par défaut est relativement complet, et l'on trouve tous les logiciels nécessaires à une utilisation desktop/multimédia (suite bureautique, web, mail, messagerie instantanée, affichage à distance, retouche d'image, lecteur son/vidéo, etc). Manque à l'appel un logiciel de gravure qui aurait été le bienvenu ; bon cela peut être installé par suite donc ça n'est pas catastrophique


    Les lacunes à combler:

    - L'auto-configuration concernant X est moyenne. J'ai du éditer manuellement XF86Config-4 et redémarrer gdm pour obtenir un résultat convenable. Par défaut mon affichage était en 60 hz, plutôt limité donc. Bizarrement la détection des périph d'affichage et la config auto sous Sarge est meilleure

    - Mes lecteurs/graveurs cd (scsi) restés inaccessibles par défaut en raison d'une mauvaise attribution de leur identifiant (détectés en /dev/scd0 et /devscd1 au lieu de respectivement /dev/sr0 et /dev/sr1). Une édition de /etc/fstab a été obligatoire pour corriger cela

    - Il n'y a pas d'assistant graphique pour configurer sa connexion internet (alors qu'on peut en trouver un par défaut dans Gnome 2.6 sous Sarge). Il est donc nécessaire à ma connaissance de devoir passer par un terminal pour configurer l'accès internet (par ex. avec pppoeconf) ; de plus la présence d'un outil graphique dédié à la gestion d'un firewall aurait aussi été commode

    - Gnome Panel doit être un peu buggé, puisqu'à 3 reprises celui-ci à planté sans raison (à chaque fois lors d'une simple opération d'affichage de sous-menu) et provoqué le redémarrage de l'environnement Gnome (à la façon "Explorateur Windows")

    - La taille des polices de caractères employée par défaut nécessite une reconfiguration, car trop grande et franchement peu pratique à l'usage (du moins dans mon cas). Même problème dans Sarge par ailleurs, alors que d'autres distros ne posent pas ce problème

    - La lecture de divx et consors sous Totem est carrément ardu -j'ai pas trouvé, mais j'ai pas trop cherché non plus- ce qui exclu cette possibilité pour un utilisateur lambda simplement désireux de regarder un fim, à moins qu'il soit suffisament courageux pour se lancer dans la compilation d'un mplayer ou de trouver un xine

    - la présence d'un terminal dédié à l'affichage d'un top, provoque à chaque rafraîchissement une saccade dans les applications (traitement de texte sous gedit et openoffice, lecture de fichiers musicaux ou sur le screensaver par ex). Etrange, avec Sarge (installé en parallèle sur la même machine) je n'ai pas ce problème

    - Petit regret, Firefox n'est pas dispo en version francisée, bon c'est vrai je chipotte là :) Sinon autre souci, la résolution des noms parfois ne marche pas du premier coup -je suis obligé de ré-activer le lien à nouveau pour qu'il aboutisse ; c'est la première fois que je suis confronté à ce type de problème, bien qu'il soit plus embêtant que réellement grave


    Voilà ce que j'ai pu constater avec un peu de temps passé dessus ; en conclusion je dirai qu'on reste dans le positif, car il ne faut pas oublier que cette distribution fait ses débuts, et s'annonce vraisemblablement prometteuse pour le futur. Les défauts rencontrés par "Warty" ne sont ni plus ni moins que quelques erreurs de jeunesse qui laisseront place assurément à une très belle distro, et ce, gageons-le, dès les prochains 6 mois à venir.
    • [^] # Re: Ubuntu: nouvel essai

      Posté par  . Évalué à 2.

      En fait pour Totem, la première chose à faire est de remplacer totem-gstreamer par totem-xine, mais pour cela il faut aller trifouiller /etc/apt/sources.list pour décommenter la source "universe", pas très évident, donc.

      Et puis pour espérer lire un DVD, il faut DeCSS (aka libdvdcss), et pour ça il faut ajouter debian-marillat dans les sources, pas évident non plus.

      En dehors de ce problème pour la lecture de DVD, je suis impressionné par mon test (rapide). Comparé au temps qu'il m'a fallu pour avoir une Debian fonctionnelle, chapeau.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.