Librecours propose une initiation à la programmation informatique

Posté par  . Édité par Ysabeau et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
15
4
avr.
2021
Éducation

UPLOAD propose en avril 2021 une initiation à la programmation sur librecours.net « spécial confinement ». Un clin d’œil appuyé en direction des lycéennes et des lycéens. On démarre mardi 6 avril (mais on peut arriver en retard).

Aucun pré-requis. C’est prévu pour deux heures par jour, mais on avance à son rythme. L’équipe d’animation 100 % bénévole est prête, composée de profs, ingés et élèves-ingé de l’Université de technologie de Compiègne (UTC).

C’est ouvert. C’est gratuit. C’est libre (la licence utilisée est la plupart du temps une CC BY-SA). À vous de jouer.

Dans ce librecours vous trouverez dans les cours, découpés en vingt séquences de deux heures, les programmes à la fois en JavaScript et en Python.

Les exercices ne sont qu’en JavaScript, donc ce n’est pas nécessaire de s’approprier la partie Python. Mais si vous voulez faire du Python, vous aurez les mêmes éléments de bases, à vous de transposer.

Et dans la partie « Les jours d’après » il y a même un module d’introduction à Python (qu’il est tout à fait possible de faire dans les jours d’avant).

Merci à Picasoft, Framasoft, l’association Scenari, Kelis et Studi d’avoir rendu ça possible.

Aller plus loin

  • # C'est quoi tous ces trucs ?

    Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

    L'initiative a l'air super, et/mais je suis étonné de découvrir tout un tas d'acteurs dont je n'avais jamais entendu parler avant.

    UPLOAD [..] librecours.net [..] Merci à Picasoft, Framasoft, l’association Scenari, Kelis et Studi d’avoir rendu ça possible.

    (Framasoft je connais ! Le reste non.)

    Voilà ce que j'ai trouvé:

    • Toutes ces structures gravitent autour de l'UTC, l'Université de Technologie de Compiègne, une "université technologique" publique française.

    • Librecours, c'est une plateforme de cours en ligne portée par l'UTC. Elle accueille des cours dédiés aux étudiants UTC (login étudiant demandé, etc.), et aussi des trucs tiers ouverts au grand public. Je n'ai pas compris si d'autres enseignants d'autres endroits pouvaient facilement y mettre du contenu. Le contenu a l'air très orienté logiciel libre, c'est chouette.

    • UPLOAD, j'ai pas compris ce que c'était, peut-être un sous-groupe de l'UTC qui fait des moocs sur du Libre ?

    • Picasoft c'est un "chaton" (hébergeur de services libres, dans le genre Framasoft mais en plus local) monté au sein de l'UTC.

    • Scenari c'est un logiciel libre créé initialement par une équipe de recherche de l'UTC pour, euh "créer et structurer vos contenus, publier et diffuser vos documents". Je n'ai pas compris ce que c'était, mais on dirait qu'il y a beaucoup de XML dedans, et que ça sert à des responsables de formation. Un fait notable pour ce logiciel libre qui semble exister depuis 1999, la page web est intégralement en français, on imagine donc la communauté entièrement francophone, et on se dit qu'il n'y a pas du avoir de démarche pour encourager les gens inconnus (et en particulier non francophones) à l'adopter.

    • L'association Scenari c'est une association loi 1901 qui regroupe des utilisateurs de Scenari. Visiblement elle sert de structure pour mutualiser des fonds pour le développement (un peu comme les "Fondations" pour certains projets libres).

    • Kelis c'est une petite boîte qui a été montée par les gens de Scenari pour continuer à développer le logiciel. (Une startup/spinoff, mais créée en 2004, avant que ce soit vraiment la mode, et sans anges du business.)

    • Studi c'est visiblement une boîte de formation privée qui utilise des outils développés par Kelis (la suite "Opale", peut-être un autre nom pour Scenari ou un produit lié ?) pour développer ses contenus, et les vendre ensuite à un groupe de bonnes grosses écoles privées bien chères. Elle semble soutenir une partie des trucs au-dessus.

    Je retire de ce petit tour d'horizon rapide quelques questions pour la suite :

    • Pourquoi on n'a jamais entendu parler avant de cet ensemble de trucs qui ont l'air mignons, libres, portés sur l'enseignement comme on aime, etc ? Ça fonctionne en vase clos au sein de l'UTC, ou c'est juste que les gens qui le font n'aiment pas communiquer sur leur travail (qui de loin a l'air très bien) ?

    • Librecours.net de loin ça a l'air vachement mieux que FUN, on jette FUN ? Est-ce que la plateforme a vocation a être utilisée par des enseignants pas liés à l'UTC ?

    • Des profs qui voudraient mettre en ligne du contenu pédagogique, ou des (enseignants-)chercheurs du contenu scientifique, ils ont quoi pour héberger ça ? Est-ce qu'il y a des instances PeerTube spécifique dédiées aux enregistrements de cours ou de conférences de recherche par exemple ? (J'avais cherché il y a quelques mois, pas trouvé.) Qu'est-ce que les gens par ici utilisent pour ça ? (Youtube ?)

    • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

      Sur framasoft, la chaîne éditoriale scenari et, parmi ses déclinaisons, opale, sont décrites depuis un moment.

      L'idée est de générer des supports variés (présentation projetée, documents papiers, séquence "complète" …).

      Dans mon académie, plusieurs collègues utilisent ces outils… Moi j'ai pas encore été convaincu.

      (Je suis prof en Lycée)

    • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

      Pourquoi on n'a jamais entendu parler avant de cet ensemble de trucs qui ont l'air mignons, libres, portés sur l'enseignement comme on aime, etc ? Ça fonctionne en vase clos au sein de l'UTC, ou c'est juste que les gens qui le font n'aiment pas communiquer sur leur travail (qui de loin a l'air très bien) ?

      Je pense que tu surestime ta connaissance du monde. Il y a un tas d'associations qui gravitent autour du libre et que l'on ne connait pas. Ils ont des objectifs très locaux et ne communiquent que localement ou n'ont pas l'impression d'avoir la même envergure que framasoft ou n'ont même pas l'idée de communiquer ici (voir ne connaissent tout simplement pas tes sites préférés !).

      • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

        Ben oui mais c'est sans doute un soucis pour ces projets, en tout cas ceux qui bénéficiraient d'une plus grande audience ou d'un ensemble de contributeurs potentiels plus larges. Si on ne se parle pas de ce qu'on fait entre nous, on augmente les risque que deux groupes dans leur coin fassent la même chose, dupliquent du travail sans le savoir. Et je pense qu'expliciter ça (mettre le doigt sur une faiblesse de communication, même si ma formulation était peut-être maladroite ?) peut aider, d'où mon commentaire.

        • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          La manière de le dire me donnait l'impression qu'il s'agissait d'une critique (plutôt virulente).

          Si on ne se parle pas de ce qu'on fait entre nous, on augmente les risque que deux groupes dans leur coin fassent la même chose, dupliquent du travail sans le savoir.

          C'est bien plus compliqué que ça.

          1. déjà c'est pas parce que 2 entités ne communiquent pas qu'elles ne duplique pas du travail (oui les distribution c'est vous que je regarde, oui les développeurs de système de paquet je pense aussi à vous)
          2. logiquement tu commence petit, tu fais quelque chose et ça n'a pas d'intérêt de communiquer dessus parce que ça prend du temps (communiquer ça veut dire publier sur différent endroit, documenter, répondre aux questions et rendre ton travail aussi réutilisable que possible1 sinon ça ne sert à rien) et parce que beaucoup de projet se créent de manière organique. Ce n'est pas une destination et une roadmap, mais des petites choses qui viennent se grépher selon les besoins expliquer et documenter ça c'est très compliqué, mais en plus ça vit en fonction des besoins locaux qui ne sont pas ceux du tout venant. Ça rend d'autant plus complexe la communication autour et intégrer des besoins ou des contributions ça demande de la gestion de projet à une autre échelle
          3. la gestion de projet 1 + 1 ne fait pas toujours 2. Ça gêne les esprits cartésiens, mais 2 groupes de personnes n'auraient pas fait 2 fois plus s'ils avaient collaborés. Toute cette gestion de projet en plus :
            • augmente le temps pour produire un résultat (sans parler de time to market produire un résultat rapidement est important pour montrer que ce que tu fais est viable et pour la motivation)
            • n'est pas forcément un travail que les gens veulent faire

          Bref oui ça peut être sympa, mais ça n'est pas vraiment si simple.


          1. c'est vraiment important, mais pas forcément la priorité initiale. 

          • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Même quand des gens travaillent séparément sur le même sujet pour des raisons variées, il vaut mieux que ce soit en connaissance de cause, pour pouvoir réfléchir aux points communs et aux différences, et que l'option de partager du travail (au moins des idées, retours d'expérience, etc.) soit sur la table.

            Communiquer est difficile et chronophage, et souvent ça n'est pas dans nos façons de faire, mais c'est important et il me semble qu'il est utile de le rappeler de temps en temps.

            • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

              Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

              Je suis d'accord, mais il est infiniment plus important de communiquer au près des gens pour qui tu fais quelque chose (ici les gens de l'UTC) que pour les potentiels autres projets qui font plus ou moins la même chose que toi.

              D'autant qu'un autre point important : communiquer c'est s'exposer. On ne peut pas dire qu'internet soit globalement accueillant et bienveillant.

    • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-0).

      Bonjour et merci de l'exégèse ! Je complète :)

      Librecours : je n'ai pas compris si d'autres enseignants d'autres endroits pouvaient facilement y mettre du contenu.

      C'est possible, mais encore expérimental au niveau back-office, l'idée est plutôt un réseau décentralisé d'instances qui se parlent (parleront…). Mais on en est pas encore là. En tous cas si quelqu'un a un projet, c'est possible.

      UPLOAD

      Université Populaire du Libre, Ouverte, Accessible et Décentralisée ! Un projet en train de prendre forme autour Framasoft. https://contributopia.org/fr/educ-pop
      Pour le moment on en parle, on teste des trucs… Et donc, je truste l'acronyme en attendant :)

      Scenari

      C'est pas que francophone, mais essentiellement tout de même. Et en effet la communauté n'a jamais eu beaucoup d'énergie pour communiquer, donc ça reste un truc de niche (bon il y a quand même des grosses applis, Scenari est le back-office de service-public.fr)
      https://scenari.org/rencontres2019/co/j2_DILA.html

      Kelis

      C'est même une SCOP qui appartient donc à ses salariés ! Ils sont toutes et tous super chouettes.

      Opale

      Scenari est un outil générique qui permet des applications (très) différentes, Opale est un exemple de ces applications (dédiée à l'enseignement notamment à distance), on parle de "modèle Scenari". Opale est libre. C'est un des plus gros usages de Scenari. Il y a Dokiel aussi dans le domaine de la doc logicielle.

      Studi

      Studi est un des utilisateurs du modèle libre Opale, qui a co-financé l'année dernière la production de contenus sous CC (environ 50 modules, dont les 20 sur l'initiation au dev avec Js utilisé dans ce librecours).

      Pourquoi on n'a jamais entendu parler avant de cet ensemble de trucs…

      On est pas très bon en com, mais on peut trouver des traces ici ou là, j'ai fait un peu de com dans la communauté libre il y a quelques années (j'ai même publié un bouquin chez Eyrolles… en 2007), moins aujourd'hui, mais on revient avec Librecours donc :). Et Kelis veut rester une petite boîte, donc profil bas aussi. L'asso a embauché un salarié l'année dernière, il est super, donc dès que ça déconfine, il va aller refaire coucou à droite et à gauche (il devait venir aux JDLL).

      Librecours.net de loin ça a l'air vachement mieux que FUN, on jette FUN ?

      Gardons tout :) L'idée est en tous cas de proposer un réseau décentralisé et fédéré plutôt qu'un gros machin central. Encore un peu de boulot pour rendre ça possible, mais ça avance…

      Des profs qui voudraient mettre en ligne du contenu pédagogique…

      Dans le secondaire il y a Canoprof, c'est un gros serveur Scenari (avec un modèle spécifique) ouvert à tous les profs. Dans le supérieur, pas mal d'universités et écoles ont des serveurs Scenari (sous Opale surtout, mais il a d'autre modèles chouettes comme Topaze développé à Lille).

      • [^] # Re: C'est quoi tous ces trucs ?

        Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

        Bonjour à tous,

        Je crois que stph a tout dit… Mais si vous avez des questions sur Scenari, Kelis ou LibreCours, je me ferai un plaisir d'y répondre.

        Je suis développeur chez Kelis et c'est principalement moi qui suis derrière LibreCours.

        Thibaut

  • # il y a une date limite de consommation ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-0).

    Bonjour,

    Bravo pour cette initiative.

    Puisque vos cours sont libres, ils pourraient servir de supports pour des ateliers d’initiation en présentiel lorsque cela sera de nouveau possible. Je dis cela, parce que c’est une idée que j’ai en tête depuis un petit moment…

    On démarre mardi 6 avril (mais on peut arriver en retard).

    Du coup, l’ensemble des cours resteront en ligne par la suite ou bien c’est volontairement limité dans le temps ?

    Merci.

    • [^] # Re: il y a une date limite de consommation ?

      Posté par  . Évalué à 1 (+1/-0).

      Les modules restent en ligne dans tous les cas ! Parfois un peu cachés, mais l'onglet "Modules" depuis la home permet de tout retrouver.

      En général j'essaie aussi de garder des parcours "intemporels" qui peuvent donc être suivis sans rythme imposé, mais pour lesquels il n'y a pas forcément d'animation. Si je ne le fais pas c'est soit un oubli (me demander), soit que je trouve que le parcours a été mieux remplacé par un autre (mais on peut ne pas être d'accord).

      Utilisez les modules pour vos animations : avec un immense plaisir ! Sentez-vous libre.

      Les sources Scenari sont dispos aussi si vous avez envie de copier et adapter.

      Si vous voulez monter un librecours (en gros scénariser les modules et d'éventuels rendus) c'est même possible, on peut voir ça ensemble.

  • # Exercices Python

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    Côté exercices Python n'hésitez pas à squatter d'une manière ou d'une autre https://hackinscience.org.

    (Je l'avais présenté ici : https://linuxfr.org/news/hackinscience-automatiser-l-enseignement-de-python)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.