Linux en desktop, c'est possible!

Posté par . Modéré par Franck Yvonnet.
Tags : aucun
0
11
fév.
2002
KDE
Pour ceux qui prétendent encore que "Linux n'est pas prêt pour le desktop" voici l'exemple d'une entreprise qui a complètement remplacé les logiciels propriétaires par des solutions libres ou au moins open sources (StarOffice).
En plus de ça ils ont mis à disposition sous licence lgpl une API permettant de gérer des transactions de cartes de crédit sur un réseau tcp/ip, TCLink.
Lisez-le ça vaut vraiment la peine et ça mérite d'être cité en exemple.

Aller plus loin

  • # StarOffice = Open Source ???

    Posté par . Évalué à 10.

    Petit correctif: StarOffice (5.x aussi bien que le 6) n'est ni libre, ni open source. Il s'agit d'un logiciel propriétaire, basé sur OpenOffice qui lui est libre (et opensource) - tout comme Netscape 6 est un logiciel propriétaire basé sur le logiciel libre Mozilla.

    Désolé de parler de ce que certains peuvent considérer comme un détail, mais il vaut mieux éviter les risques de confusion.
    • [^] # Re: StarOffice = Open Source ???

      Posté par . Évalué à 10.

      je suis pas d'accord sur le "basé sur":

      staroffice n'est pas basé sur openoffice, openoffice est une volonté de sun de rendre libre le code source de staroffice, staroffice existe depuis bientot 6ans je crois alors qu'openoffice depuis 1 an donc c'est openoffice qui est basé sur staroffice
      Meme topo pour mozilla et netscape, avant y'avait netscape, il ont rendu le code source libre et ils ont appellé ça mozilla
      juste pour dire que staroffice/netscape auront tjs une petite avance sur openoffice/mozilla
      • [^] # Re: StarOffice = Open Source ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        J'ai peur que les comparaisons ne soient pas valables. Corrigez moi si je me trompe.
        Prenons le cas de mozilla :
        Le code actuel de Mozilla doit contenir grosso modo 5% de code provenant de Netscape 4.xx (branche morte au niveau développement de fonctionnalités). Netscape 6 est basé sur Mozilla. Bref, Mozilla sera toujours en avance par rapport à Netscape 6.
        Pour le cas de OpenOffice.org :
        Sun a ouvert une partie du code de StarOffice 5.2. OpenOffice.org a apporté beaucoup de modifications. StarOffice 6 se base sur OpenOffice.org sachant que ce dernier est basé sur StarOffice.
        Toutefois, plus le temps s'écoule, plus OpenOffice.org s'éloigne de StarOffice 5.2. Alors que les nouvelles versions de StarOffice seront toujours basées sur OpenOffice.org. Conclusion pour être clair : StarOffice est à présent basé sur les travaux de OpenOffice.org

        Voilà.

        --
        C01N C01N will save your soul !!!
      • [^] # Re: StarOffice = Open Source ???

        Posté par . Évalué à 10.

        Il me semble qu'au contraire, Mozilla aura toujours une petite avance sur Netscape 6.

        Mozilla est effectivement base sur le code source de Netscape 5. Toutefois, les versions de Netscape 6 sont toutes basees sur des versions anterieures de Mozilla avec quelques ameliorations 'commerciales' (et parfois quelques fonctionnalites en moins).

        PS: desole pour les accents (qwerty).
      • [^] # Re: StarOffice = Open Source ???

        Posté par . Évalué à 10.

        je suis d'accord avec toi en partie. il est difficile de dire que staroffice est basé sur openoffice, ne serai-ce que pour les questions de dates de sortie que tu annonces.

        néanmoins, les 2 logiciels évoluent séparement et font des merges (humm en francais ca donne ?) régulièrement et quasiement dans un seul sens: de openoffice vers staroffice. Un jour il y aura plus de code issu de openoffice dans staroffice que l'inverse, et il faudra trouver un terme différent de "basé sur" puisqu'il choque ...

        pour Netscape/Mozilla, meme combat, mozilla apporte a Netscape régulièrement. Mozilla est basé sur une ancienne version de netscape, le Netscape actuel est basé sur mozilla ...

        d'ailleur dire que staroffice/netscape auront tjs une petite avance, c'est pas faux, mais il faut nommer cette petite avance. Dans le cas de staroffice, c'est les parties propriétaires d'impression/correcteur orthographique qui sont meilleurs que les versions opensource de openoffice AUJOURD'HUI.
    • [^] # Re: StarOffice = Open Source ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Quelque soit la version utilisée pour le desktop, l'essentiel est d'avoir quelque chose d'opérationnel et gratuit pour faire des economies et pousser les gens à l'adopter.
      L'option Open Source est bien sur intéressante, mais ce n'est pas la priorité ici...
  • # Libre / Opensource / Staroffice

    Posté par . Évalué à -6.

    des solutions libres ou au moins open sources (StarOffice)

    Cherchez les erreurs....

    1) Libre et Opensource, c'est la meme chose.

    2) Sauf horreur de ma part, StarOffice n'est pas Opensource. Seul OpenOffice l'est....
    Alors maintenant, StarOffice est "basé sur" OpenOffice, bien sur, mais c'est pas pareil...
    • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Ah non, libre et Open Source ce n'est pas la même chose, mais pas du tout.

      Rappels : Open Source, c'est juste que les sources sont disponibles. Libre, c'est Open Source plus la possibilité de modifier les dites sources et de les diffuser.

      Voilà.
      • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

        Posté par . Évalué à 10.

        Ah non, libre et Open Source ce n'est pas la même chose, mais pas du tout.

        Là je suis d'accord, cf mon commentaire plus bas.

        Open Source, c'est juste que les sources sont disponibles. Libre, c'est Open Source plus la possibilité de modifier les dites sources et de les diffuser.

        Non, plus, la définition de "Open Source" donnée par l'Open Source Initiative se trouve sur http://opensource.org/docs/definition_plain.html(...) , on y trouve:

        The license must allow modifications and derived works, and must allow them to be distributed under the same terms as the license of the original software.
      • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

        Posté par . Évalué à 9.

        Ben tiens ...

        Vas voir sur http://www.opensource.org/docs/definition.html(...) et plus particulierement la section 3, tu verrais que la possibilite de modifier et de redistribuer les dites sources fait bien partie des contraintes de l'OpenSource...

        A +

        VANHU.
        • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Certe, d'apres la definition, OpenSource != Free Software.

          Maintenant, d'ou vient le mot open source ?
          http://www.tuxedo.org/~esr/faqs/hacker-revenge.html(...)

          Et surtout:
          http://www.opensource.org/advocacy/case_for_hackers.html(...)

          En resume: "Open Source is a marketing term for Free Software".

          Le programme marketing de ESR a excellement bien marche. La presse parle partout de logiciel Open Source. Dans 99.99% des cas, elle fait reference a du logiciel libre, mais l'habillage OpenSource lui convient mieux.

          Donc certe, c'est irritant car etre libre, c'est different qu'etre ouvert. Mais ce que l'Open Source a apporte en terme de succes au logiciel libre est enorme.

          Par ailleurs, si on regarde bien la licence Open Source, on voit qu'elle pose a peu pres autant de probleme qu'une licence libre du point de vue d'une entreprise mentalite close-source. Une telle entreprise veut en general garder le controle des sources, ce que ne permet ni l'Open Source, ni la GPL. Si elle a franchi le cap "je n'ai pas de controle legal sur mes sources", Open Source ou GPL font peu de differences pour elle dans les faits. Sauf qu'elle n'y aurait probablement jamais songe si ca c'etait appele Free Software et non Open Source au depart.
      • [^] # [HS] Commentaires et scoreurs ......

        Posté par . Évalué à -4.

        Encore une fois, on constate l'etrange facon de scorer de pas mal de monde ici:

        On a un post (le mien, le premier en haut, la), qui dit quelquechose de vrai (mais peut etre un peu mal exprimé), mais contraire à la rumeur, et pouf, score negatif.

        En dessous, on a un post (celui auquel je "réponds" actuellement) qui dit un truc complètement faux, et qui se trouve a 9/10 .....

        Arretez de scorer betement parceque ca a pas l'air d'etre ce que vous croyez (ou pire, ce que vous pensez) !!

        Reflechissez, renseignez vous, au moins, regardez les posts d'en dessous qui expliquent parfois !!!

        La, je devrais me mettre -1 pour le HS, mais je revendique ce coup de gueule, alors je laisse comme ca...
        • [^] # Re: [HS] Commentaires et scoreurs ......

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Ce n'est pas en disant celà que ton score va monter.

          Deuxièmement, on s'en fiche un peu des scores non ?
          En tout cas, moi je ne poste pas pour ça.

          Troisièmement, ce que j'ai dit n'est pas faux.
          Curieuse façon de parler d'un point de vue qui n'est pas le siens.

          D'autres ont répondu par la suite, mais Le terme Open Source (ou opensource) est tellement vague que tout le monde y voit midi à sa porte ; ce qui correspond à ce que j'ai dit.
          • [^] # Re: [HS] Commentaires et scoreurs ......

            Posté par . Évalué à 0.

            Ce n'est pas en disant celà que ton score va monter.

            Franchement, que mon score monte en soi, ou que mes XPs montent, je m'en fous un peu....

            Troisièmement, ce que j'ai dit n'est pas faux.

            Ben, en relisant ce qui se dit autour, en tout cas, ca n'est pas vrai.

            Tu aurais marqué open source (en minuscule), ca aurait été discutable, mais Open Source (avec les majuscules), c'est sous entendu (ou ca devrait l'etre sur LinuxFR) que c'est le mouvement OpenSource, www.opensource.org, et on a ete au moins 2 a donner l'URL qui confirme le contraire.

            Disons au moins que ton post n'est pas plus vrai que le mien, ca te va ?
        • [^] # Re: [HS] Commentaires et scoreurs ......

          Posté par . Évalué à 2.

          Les deux posts sont aussi faux AMHA, et perso je n'ai voté ni + ni - sur ceux-là.

          Le mouvement des logiciels libres et le mouvement open source sont *complètement* différents, et dire que c'est la même chose c'est assez grave.
          • [^] # Re: [HS] Commentaires et scoreurs ......

            Posté par . Évalué à -4.

            Les deux posts sont aussi faux AMHA

            Bon, sur ce point la, j'ai dit que je m'arretais a "l'etat des lieux" d'Annah Conne-Hu en dessous, et je m'y tiens.

            Je suppose que mettre "mon post est vrai, l'autre est faux" etait un peu remettre de l'huile sur le feu, mais bon, j'ai precise que c'etait un coup de gueule aussi.....


            Et puis pour en mettre une derniere couche, il parlait de "open source", toi des *mouvements* LL et OS, et moi de LL et OS "techniquement parlant", donc effectivement, on sera jamais d'accord....

            Allez, -1 pour en finir...
    • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

      Posté par . Évalué à 10.

      > 1) Libre et Opensource, c'est la meme chose.

      Non, pas du tout (efface?). Si, dans la pratique, une licence Libre est bien souvent Open Source et inversement, le mouvement des Logiciels Libres et le mouvement Open Source sont complètement différent.

      Le mouvement des Logiciels Libres est un mouvement philosophique et politique, qui défend les libertés des utilisateurs et des développeurs. Le mouvement Open Source est un mouvement commercial, qui ne voit que les aspects techniques de pratiques des logiciels libres.

      Cf http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html(...) et http://www.gnu.org/philosophy/free-software-for-freedom.fr.html(...)
      • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

        Posté par . Évalué à 3.

        Mis a part la notion de politique / commercial, OpenSource == Libre.

        Alors effectivement, j'aurais peut etre pas du dire "Libre et Opensource c'est pareil", mais "un projet libre est opensource et vice versa".


        Tu peux me citer un projet libre pas opensource ou un projet opensource pas libre ???
        • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Tu peux me citer un projet libre pas opensource ou un projet opensource pas libre ???
          Un projet libre est forcément opensource, sinon il n'est pas libre.

          Par contre ce n'est pas parce qu'on a les sources que le produit est libre : beaucoup de sociétés mettent à disposition de leurs clients les sources mais interdisent à quiconque la moindre modification.

          "opensource" au sens d'Opensource.org est équivalent à "libre", mais quand c'est microsoft qui utilise ce terme, ça n'a plus grand chose à voir avec la philosophie du libre. Ce terme est trop ambigü, chacun lui donnant la connotation qui lui convient, pour cette raison il faut préférer parler de logiciels libres et se méfier des logiciels opensource.
          • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

            Posté par . Évalué à 1.

            Un projet libre est forcément opensource, sinon il n'est pas libre.

            Merci.

            "opensource" au sens d'Opensource.org est équivalent à "libre" ....

            En fait, je parlais bien d'OpenSource, alors que les autres parlaient d'open sources ....

            En relisant la news, c'est aussi ambigu, et en plus, StarOffice n'est ( a ma conaissance) ni Libre, ni OpenSource, ni open sources....


            Bon, pour ma part, j'en reste a OpenSource == Libre, et "open sources" trop vague....

            A +

            VANHU.
            • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

              Posté par . Évalué à -1.

              En relisant la news, c'est aussi ambigu
              Désolé, c'est vrai que j'ai été ambigu, c'est parceque dans l'article il parle plus ou moins indifférament de staroffice et d'openoffice.
        • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

          Posté par . Évalué à 1.


          Tu peux me citer un projet libre pas opensource ou un projet opensource pas libre ???


          Solaris est en partie open source mais pas libre du tout.
          La distinction est bien plus que politique, l'open source donne moins de droit que le libre.
        • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

          Posté par . Évalué à 4.

          "Tu peux me citer un projet libre pas opensource ou un projet opensource pas libre ???"

          Tous les projets libres sont opensources. Par contre le mouvement opensource reconnait comme libre la licence APSL alors qu'elle n'est pas consideree comme libre par la FSF. Donc tous les projets sous licence APSL sont des projets opensource qui ne sont pas libres.
          • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Marre de ca ...

            open source ca veut dire "source ouvert" en traduction totalement stupide. En gros "on peut lire le code source".
            Maintenant un groupe a décidé qu'il allait faire une définition totalement différente, lui a mis des majuscules.
            Même chose pour le libre. Un soft libre c'est un soft utilisable librement et modifiable librement (pas forcément redistribuable), du moins à mon sens (et non je n'ai aucune raison de considérer que ma def est implicitement moins bonne que celle de rms)

            Ca n'est pas parce que un groupement y voit une définition plus large que d'un coup la signification change. Et ce n'est pas parce que vous mettez le mot en anglais que c'est différent.

            Alors ok, quand je vois des majuscules je me dis que c'est sous entendu "au sens de opensource.org (resp. fsf)"


            Mais dire "Par contre le mouvement opensource reconnait comme libre la licence APSL alors qu'elle n'est pas consideree comme libre par la FSF. Donc tous les projets sous licence APSL sont des projets opensource qui ne sont pas libres"

            Pour moi c'est nier que libre et open source voulaient (et veulent toujours) dire quelque chose en dehors des def de opensource.org et de la fsf. La formulation de la phrase sous entend largement que un projet non reconnu par la fsf comme libre n'est pas libre, que un projet reconnu par opensource.org est libre, et là je ne peux pas être d'accord. Les définitions de ces deux groupes ne sont pas meilleures que celle d'autres groupes (MS par exemple, pour lancer un troll)
            • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

              Posté par . Évalué à 1.

              "Pour moi c'est nier que libre et open source voulaient (et veulent toujours) dire quelque chose en dehors des def de opensource.org et de la fsf."

              Parce que libre et open source c'etait utilise avant comme terme??? T'as des references?
              Pour ce qui est de la formulation de la phrase, je reformule "Donc tous les projets sous licence APSL sont des projets libres selon la definition de opensource.org mais qui ne sont pas libres au sens de la FSF". Je ne vois pas d'autre difference en pratique (je ne parle pas de la difference philosophique) entre ces 2 definitions du logiciel libre.
              • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                "Parce que libre et open source c'etait utilise avant comme terme"

                open source ? en France et en anglais peut etre pas (quoique), mais dans les pays anglophones je gage que avoir les sources accessibles (c'est ce que veut dire open source si on met de coté la def de opensource.org) ca existait avant opensource.org.

                libre ? alors la le terme existait même avant l'informatique :), libre de droits, libre d'utiliser ... Je ne chercherais même pas de références tellement ca me parait idiot (je ne vois d'ailleurs meme pas ce que je pourrais donner comme "référence")

                D'ailleurs le simple fait que plsu haut certains précisent "au sens de xxx" ou "dans le sens de la définition de xxx" montre bien que ces termes veulent dire quelque chose meme sans la fsf et opensource.org
                • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

                  Posté par . Évalué à 2.

                  "alors la le terme existait même avant l'informatique :), libre de droits, libre d'utiliser ... "

                  Ben justement c'etait utilise avec d'autres mots comme comme "libre de droit" "libre d'utiliser" ... mais pas comme "logiciel libre" tout court. Comme il y avait des limitations les proprietaires ne preferaient pas utiliser le mot libre tout seul. Ils preferaient bien preciser que tous leurs droits etaient reserves etc... Maitenant que "logiciel libre" a une definition quasi standard certains s'empressent de vouloir en profiter et de faire l'amalgamme entre les definitions existantes et leur logiciels proprietaires possedant un aspect de libre.
                  Sinon pour l'utilisation du terme ya aussi les toilettes qui sont libres...
        • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu peux me citer un projet libre pas opensource ou un projet opensource pas libre ???

          Une licence équivalente à la GPL mais qui interdirait la diffusion sur un support qui contiendrait des logiciels non libres.

          C'est libre : en effet le logiciel, isolé, est distribuable. Il a aussi les autres libertés.

          Ce n'est pas open source : voir la dernière clause, qui interdit précisément ce cas là.

          Et pour ce qui est d'etre open source mais pas libre, je n'en ai pas en tete, mais il y en a surement. Ce [1]schéma sur le site de la FSF montre bien que ni le libre ni l'open source n'inclue l'autre, meme si ils correspondent aux memes logiciels pour une grande majorité des cas.

          [1] http://www.gnu.org/philosophy/categories.html(...)
          • [^] # Re: Libre / Opensource / Staroffice

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > Et pour ce qui est d'etre open source mais pas libre, je n'en ai pas en tete, mais il y en a surement.
            Cf ma remarque plus haut sur l'origine du mouvement Open Source.

            Ce n'est pas un hasard si la difference theorique entre Open Source et Free Software ne se retrouve pas dans la pratique.

            Ca rend la confusion beaucoup moins agacante. Quand quelqu'un dit Open Source la ou il faudrait dire Logiciel libre, pensez juste que c'est un naif qui s'est fait prendre a un argument marketing, pas un imbecile qui n'a rien compris au logiciel libre.
  • # Fa#

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ah zut !
    si j'avais découvert TCLink plus tôt, j'aurais pu le proposer dans une boite. Mais ils ont choisit une solution propriétaire.
    Oui, je sais, c'est de ma faute, j'aurais dû chercher un peu mieux ...

    Bon sinon, c'est un exemple intéressant, mais qui ne change rien. Ça fait belles lurettes que « Linux est prêt pour le Desktop ».

    C'est vrai qu'avec ce genre d'exemple, les détracteurs et pourfendeurs de « Linux c'est pour les serveurs » devraient revoir leurs arguments.
    • [^] # Re: Fa#

      Posté par . Évalué à 10.

      .... Ça fait belles lurettes que « Linux est prêt pour le Desktop ». ...

      Heu, a mn avis pas pour 90% des utilisateurs (un peu bovins, je le concede). Par ce que les dependances foireuses, les ./cofigure qui ne sont mal fait (si si ca existe), etc etc, ca doit rebuter le commun des mortels...

      Sincerement, je suis encore mitigé pour Linux et le desktop. C'est peu etre par ce que je n'ai pas de distribution Linux super user-friendly genre Debian (ce n'est pas un troll, ok ?).

      Sans compter, qu'ils faut savoir ce que tu entends par pret pour le desktop.. Si tu t'adresses a des Hardcore Gamers.. La c'est non.. Pour des personnes qui bossent avec du multimedia (son, image), l'offre est encore faible.. Mais pour bureautique en effet, ca devient plus raisonnable..

      Enfin, tout ca c'est mon point de vue, je peut (dois?) avoir tort.
      • [^] # Re: Fa#

        Posté par . Évalué à 9.

        Tu as tort au moins sur l'argument du "./configure".
        90% des utilisateurs n'ont pas le droit d'installer quoi que ce soit sur leur poste (d'ailleur ils n'y tiennent pas non plus, ce n'est pas leur boulot).
        C'est pour ca qu'il y a des administrateurs. Après que l'install d'un soft te pourrisse toutes des DLL sous windows (ou qu'elle ne marche pas parce que incompatible avec le service pack 12), ou que le ./configure soit a corriger a la main, c'est toujours du travail d'administrateur ...
      • [^] # Re: Fa#

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je pense que tout à fait raison...

        En effet, pour un usage vraiment "Desktop", là, il y a aucun problème (c'est-à-dire mail + internet + rapport(texte & tableur)).

        Par contre, dès que l'on rencontre des utilisations un peu moins courante ! Bye Linux (sauf pour les bidouilleurs) !

        Et encore un exemple : des logiciels de comptas homologués pour les entreprises, y'en a pas de sérieux/aboutis/stables !

        Et ça, c'est un problème ! Car beaucoup de petites entreprises ne peuvent pas alors se passer de Windows ! (sur leur seul poste en plus)
      • [^] # Re: Fa#

        Posté par . Évalué à 1.

        Les utilisateurs lambda ont avant tout besoin de l'outil informatique pour editer des textes, tableaux, ou autre, et bien sur pour naviguer sur Internet.
        Pour convaincre les gens d'utiliser un systeme libre, l'Avantage reste les binaires donc pour les plus celebres: rpm et dpkg. Il n'y a pas plus effrayant qu'un "./configure" pour un novice.

        Moins y'a de shell et plus y'aura du monde...
      • [^] # Re: Fa#

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > Heu, a mn avis pas pour 90% des utilisateurs (un peu bovins, je le concede). Par ce que les dependances foireuses, les ./cofigure qui ne sont mal fait (si si ca existe), etc etc, ca doit rebuter le commun des mortels...

        Ouais, ch'uis d'accord avec Cherge ! Même pour moi, les softs qui font des caprices, nécessitent qu'on passe 1/2 h à comprendre les messages d'erreur lors du ./configure parce que leurs macros M4 sont foireuses / ils cherchent les en-têtes au mauvais endroit / etc., c'est vraiment penible. Alors je vous laisse imaginer ce qu'elle en pense, Madame Michu (bon, faudrait déjà qu'elle connaisse Linux, Madame Michu, mais les médias semblent commencer à faire leur boulot de ce côté-là)...

        > Sincerement, je suis encore mitigé pour Linux et le desktop. C'est peu etre par ce que je n'ai pas de distribution Linux super user-friendly genre Debian (ce n'est pas un troll, ok ?).

        En fait, une chose qui serait vachement bien sur les distribs, c'est des logiciels pour les administrer facilement depuis un point central. Et non, je parle pas de trucs aussi anti-ergonomiques que LinuxConf, à la limite le Centre de contrôle KDE est plus proche de ce à quoi je pense (on m'a parlé de YaST, mais bon, SuSE -> Proprio -> DTC). Mandrake a essayé de faire quelque chose d'approchant, mais leurs outils (DrakConf) sont bâclés. C'est dommage, obliger les gens à farfouiller un peu partout pour trouver ce dont ils ont besoin c'est lourd...

        > Si tu t'adresses a des Hardcore Gamers.. La c'est non..

        Ça c'est clair. Mais bon, perso je m'en cogne royalement (je mettrais bien ici une pique sur la bande de pirates qui passe son temps à swapper des films/jeux en LAN, mais on m'accuserait illico de répandre l'opprobre sur des innocents, d'être élitiste, etc. Donc, je n'en ferai rien).

        > Pour des personnes qui bossent avec du multimedia (son, image), l'offre est encore faible..

        La question est plutôt de savoir si un professionnel de l'infographie formé sous Toshop (par exemple) a envie de se fader l'apprentissage de GIMP. La réponse a toutes les chances d'être « non » et je peux le comprendre...

        > Mais pour bureautique en effet, ca devient plus raisonnable..

        Ce qui résume tout : on n'est pas en train de parler de « Linux sur le desktop » (comprendre : grand public) mais de « Linux en tant que poste bureautique dans l'entreprise », avec un sysadmin pour installer (encore que ça, ce soit maintenant facile) et administrer la machine. Ce qui exclut nombre de PME/PMI, et ce, d'autant plus que dans celles-ci, les postes informatiques cumulent les rôles. Ainsi, le poste compta ne pourra probablement pas être basculé...

        Donc, oui, on peut se rejouir de ce succès, mais pas se réposer sur ses lauriers pour autant. Et, soit dit en passant, si je suis d'accord avec l'auteur pour dire qu'OpenOffice est une bouse question vitesse, j'avoue avoir du mal à trouver ses fonctions d'importation Word magnifiques, la build 641 ayant fait des erreurs gênantes sur des documents pas trop, trop complexes : mon bail, et un contrat de service (mais rendons à César ce qui est à César, ledit contrat m'a été envoyé par un collègue de bureau qui voulait que je le passe en PDF, ce que Linux fait gratos là où Adobe vous prend un pognon fou)...

        Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: Fa#

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En changeant de domaine, est-ce que vous savez s'il existe des softs corrects pour la musique comme par exemple des éditeurs de partitions, gestions des claviers MIDI... ?

        Merci d'avance !
      • [^] # Re: Fa#

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour le ./configure, je penses au contraire qu'en entreprise (les grandes du moins, là où il y a des sysadmin) ça ne _doit_ pas poser de problème. Dans ma boite aucun soft n'est installé sans être validé par le service IT, en cas de merdouille genre dll qui sautent ou autres conneries ils vont mettre les pieds au mur pour ne pas l'installer. Sur un OS tel que Linux ils pourraient probablement faire le travail pour l'intégrer (mais là il faut des compétances que certains click-boutons nommés sysadmin n'on pas l'air d'avoir...).

        Tu mets le doigt sur le point qui fait mal: les applications métier. Je vais parler de ce que je connais: la CAO/DAO, actuellement je ne connais pas de soft tournant sous Linux me permettant d'exercer mon métier, donc besoins d'un 2e OS si le standard est Linux, ce que les entreprisent veulent absolument éviter afin de faciliter et réduire les couts de support. Hors si moi je suis dans ce cas, d'autres le sont probablement aussi pour d'autres applications au sein de la même entreprise.
        Les entreprisent veulent un parc homogène et ça pose un problème.
    • [^] # Pas d'accord !

      Posté par . Évalué à -5.

      Desolé, mais Linux n'est pas encore totalement pret pour le Desktop.
      Si il est vrai qu'installer une SuSE, Manddrake, Xandros, Lindows c'est tres simple, pour la maintenance c'est autre chose !!!

      Ainsi, configurer une Webcam, Scanner USB, Graveur USB, Disque Dur USB2, Camera Digitale....ça reste encore tres subtil et hors de portee d'un simple debutant !

      Installer un jeu comme Frozen Bubble est presque impossible si l'editeur fait expres de la rendre quasi incompatible avec certaines Distribs !

      Quake 3 par exeemple, pour le faire fonctionner, faut savoir manipuler qqs fichiers, et encore ça suffit pas toujours !!!!

      Soldier of Fortunes, quand tu l'utilises sous une session utilisateur, le redimmenssionnement de l'ecran (640x480 -> 800x600) provoque une erreur fatale (ça se produit pas sous Root).

      A mon avis Linux c'est encore pour les Power Users.
      • [^] # Re: Pas d'accord !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        La maintenance sous Linux, il n'y a rien de mieux!!!
        Je crois que tu parles de Linux à la maison que tu as installé avec tes petites pattes de peingouin...

        Mais en entreprises, il y a des SysAdmin qui font cela pour toi est tout cela est automatique...

        De plus en entreprise, on est là pour bosser par chercher à installer sa webcam pour monter au monde entier que tu fais semblant de bosser...

        Linux est pret pour le Desktop pour les entreprises qui s'en donnent les moyens...
        • [^] # le desktop n'est pas prêt pour linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Le Cert pour l'année 2001 avait fait la constatation du nombre d'attaque en croissance exponentielle des machines de particulier.
          Aujourd'hui le desktop implique la connectivité à internet, et donc la sécurité.
          La notion de logiciels installés une fois pour longtemps (au moins 3 mois sans remises à jour) est dangereuses. Je rappelle que des logiciels clients comme IE aujourd'hui, peut être Mozilla demain (virus flash ?) permettent des attaques par contenu malicieux.

          Tant que l'on restera avec des concepts de distributions "figées" dès lors qu'il s'agit de machines connectées, le desktop (version "la machine est installée j'y touche plus") est une hérésie.

          Et pour ne pas me répéter
          voir detect early, upgrade often.
          http://www.alcove.com/fr/alcove/newsletter/2001/20010415(...)

          En conclusion, il est préférable de ne pas mettre linux en desktop et donner une impression de sécurité illusoire dans des entreprises qui n'ont pas de politique de sécurité.
          Il va de soi, que pour des machines qui ne sont pas connectées, ce que je dis n'est pas pertinent, mais combien de machines ne le sont pas aujourd'hui ?

          reformulation
          Ce n'est pas linux qui n'est pas prêt pour le desktop, ce sont les entreprises qui ne sont pas prêtes pour utiliser Linux correctement, et si ils le faisaient ainsi, de mauvaises habitudes risquent de s'installer.


          ---
          La faute d'orthographe est humaine, persévérer diabolique.
          • [^] # Re: le desktop n'est pas prêt pour linux

            Posté par . Évalué à 3.

            Tant que l'on restera avec des concepts de distributions "figées" dès lors qu'il s'agit de machines connectées

            Euh....

            vanhu@actarus /etc/apt$ grep security sources.list
            deb http://security.debian.org/(...) stable/updates main contrib non-free
            vanhu@actarus /etc/apt$ apt-get update && apt-get dist-upgrade


            T'as vu ca ou qu'il y avait que des "distributions figées", toi ?

            A +

            VANHU.
      • [^] # Re: Pas d'accord !

        Posté par . Évalué à 1.

        Installer un jeu comme Frozen Bubble est presque impossible si l'editeur fait expres de la rendre quasi incompatible avec certaines Distribs !

        T en a pas marre de tes proces d intention ?

        Frozen-bubble n est edité par personne. A la limite
        il est sponsorisé par mandrake parce que
        son auteur y travaille , mais ne dis pas
        que tout est fait pour que ca ne marche pas sur
        les autres distribs , pour preuve ca marche aussi
        sur redhat et debian , parce que des personnes
        les ont packagées .Il ne tient qu a toi de faire
        des packages suse et ils seront linkés
        par sur le site de frozen-bobble sans probleme.

        (-1 cause HS )
    • [^] # Re: Fa#

      Posté par . Évalué à 4.

      Linux est surement pour le desktop d'entreprise et moins pour le desktop "à la maison".
  • # Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

    Posté par . Évalué à 6.

    Dernierement, La fameuse police Britannique (Scotland Yard) est passé sous Linux.

    Alors que tous les organismes Britanniques migrent de Linux vers Windows, eux ont fait le chemin inverse.
    Le site :
    http://www.suse.de/en/company/customer_references/uk/central_scotla(...)

    Comme vous le voyez c'est pas un modele du libre qui a été choisi.

    Je vois que dans les postes du haut y en a qui se plaignent que c'est Star Office qui a été choisie !
    Ils n'ont pas compris qu'une Entreprise ne cherche pas a comprendre les sources du programme mais a faire des economies.

    Je pense qu'avec des exemples comme ça, Linux va poursuivre son petit bonhomme de chemin...
    • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

      Posté par . Évalué à 8.

      Je vois que dans les postes du haut y en a qui se plaignent que c'est Star Office qui a été choisie !

      Tu as mal lu les postes, ce que l'on critique c'est la phrase "open sources (StarOffice)" de la news qui est fausse, pas la décision de l'entreprise.
    • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

      Posté par . Évalué à 2.

      Je vois que dans les postes du haut y en a qui se plaignent que c'est Star Office qui a été choisie !

      Pour ma part, j'ai surtout fair remarquer qu'il y a une erreur dans la news, puisque celle-ci dit que StarOffice est "libre ou au moins OpenSource", alors que ca n'est pas vrai !

      Ceci dit, j'ai pas suivi les 2 recemment, mais quel est l'avantage de StarOffice par rapport a OpenOffice ?
      • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

        Posté par . Évalué à -3.

        Star Office est gratuit, pas libre.
        Star Office 6 est gratuit pas libre mais se base sur du libre, donc peut etre considere Open Source, un peu comme Netscape 6.

        Maintenant l'avantage de Star Office 6 sur Open Office, y en a pas mal.

        D'abord, l'install est plus facile, y a moins de bugs (surtout d'affichage), y a un correcteur d'orthographe, y a qqs modules proprios essentiels, y a des fonts en plus, le support se Sun, et Des bouquins dessus....

        Pour une Entreprise Star Office est essentiel.
        Pour le particulier;, Open Office suffit largement !
      • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ceci dit, j'ai pas suivi les 2 recemment, mais quel est l'avantage de StarOffice par rapport a OpenOffice ?


        Pour l'entreprise en question, le gros avantage de SO sur OO c'est que si il y a un problème avec SO, on râle chez Sun. Si il y a un problème avec OO, on va râler où ??
        • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

          Posté par . Évalué à 5.

          Si le but c'est de raler pour se défouler, tu peux le faire dans la rue, avec ta femme ou sur ta concierge.
          Si le but c'est de faire avancer le probleme, tu peux envoyer un mail poli expliquant le probleme sur les listes-de-couriel de développement OO. Avec un peu de chance tu aura plus de résultat que chez SUN.
          • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Parfaitement d'acoord, Gueuler chez sun/AOL/MS/Obiwan Kenobi aide souvent moins qu'un mail à un projet libre (ne serait-ce que parce que ces gens attendent justement des commentaire pour améliorer leur softs).
            Cependant, il ne faut pas oublier que pour beaucoup (trop?) de gens, avoir l'impression d'avoir une boite solide et renomée dérriére un soft est plus rassurant. Le probléme, c'est quand ce sont ces gens qui décident. Mais j'ai quand même l'impression que cela change
          • [^] # Re: Encore un exemple d'un organisme qui est passé sous Linux

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je suis tout à fait d'accord avec toi, ce n'est pas moi qu'il faut convaincre. Seulement il faut admettre que pour bcp de boite c'est rassurant d'avoir qq'un vers qui se retourner en cas de problème ...
  • # Elle s'était égarée ou?

    Posté par . Évalué à 3.

    Cette news, parce que je l'avait proposée le jour ou la news était sortie sur kde dot news, c'est à dire le... 25 janvier!
    Bonjour la réactivité, ça fait tellement longtemps que je l'ai pas reconnue tout de suite.
    Un modéro viens de la retrouver dans une inode cachée dans un coin?
  • # Possible, oui mais...

    Posté par . Évalué à 3.

    Linux en desktop, ça le fait, même que c'est ce que je fais depuis 4 ans maintenant ! Mais pour le moment, les interfaces restent encore un peu dures pour les simples utilisateurs n'y connaissant rien et pas tout à fait anglophones...

    Il va encore falloir polir tout ça, et soigner les finitions, mais les bases et les noyaux (noyaux des applis, pas seulement LE noyau) sont solides.

    Je pense que dans les mois qui viennent, des déploiements vont commencer à être sérieusement envisageables (sans devoir adopter la mentalité du kamikaze). D'ailleurs, au boulot, on m'a demandé de créer un clone Linux, et même que ça va se discuter en réunion cet aprèm ! :-)

    Sans oublier que d'ici 6 mois, tous les nouveaux Macs seront à 100% sous OSX, et OSX, c'est énormément de logiciel libre fourni en standard !
    • [^] # Re: Possible, oui mais...

      Posté par . Évalué à 1.

      Mac represente - de 1% du chiffre de vente des ordinateurs, faut donc pas trop compter sur Apple pour promouvoir Linux.

      Paradoxalement je crois que c'est Microsoft qui va promouvoir Linux cette année, surtout à cause du pb des licenses et la nouvelle taxation en vigueur.

      Mais ça restera cantonné dans les Entreprises, les particuliers ont bcp moins d'ethique et s'en futent du pb des licenses...
      • [^] # Re: Possible, oui mais...

        Posté par . Évalué à 2.

        Bin tu vas être surpris quand t'auras l'occasion de titiller un MacOS X !!!

        Tu peux visiter :
        http://www.apple.com/downloads/macosx/unix_apps_utilities/(...)

        Certes Apples n'est pas prêt de pousser Linux, par contre dans le domaine des applis libres, ils sont susceptibles de pas mal faire avancer les choses, en particulier du côté des machines de bureau. Il est amusant de voir les macintoshiens apprendre depuis un an environ les commandes classiques du shell !
        • [^] # Re: Possible, oui mais...

          Posté par . Évalué à 3.

          les macintoshiens apprendre depuis un an environ les commandes classiques du shell !

          Il est fascinant de constater qu'on va se retrouver dans la situation exactement opposée d'il y a quelques années. L'époque où les macqueux ne jurait que par le clickodrome, et les dossistes par le prompt.

          Ces gens sont restés farouchement fidèles à leur plateformes mais les marketteux ont réussit a leur faire tenir des discours dogmatiques totalement contradictoires.
          Le plus beau, c'est que les uns et les autres nous demandent un Linux prêt pour le desktop alors que celui-ci leur laisse le choix. 8-)
  • # Et la paie/compta etc....

    Posté par . Évalué à 5.

    Rien n'est cite a ce sujet....
    Quand les gens comprendront que sous le terme desktop il y a une infinite de cas particulier dont pour certains Linux n'apporte pas de reponse fiable a l'heure actuelle, je crois que l'on aura fait un grand pas

    Je rappelle que la plupart du temps, il suffit qu'une seule appli ne soit pas disponible sous Linux pour empecher le basculement , et avec Open/StarOffice, ce n'est pas forcement du cote de Word/Excel qu'il faut chercher.
    Ce sont le plus souvent les applis metiers qui manquent. Exemple : Gestion/Paie/Compta/Horaire pour le "desktop" de la secretaire, gestion de projet pour le chef de projet, Soft de CAO pour les cartes electroniques et les Fpgas (mon domaine) pour les techniciens/ingenieurs, etc....

    Ronan
    • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

      Posté par . Évalué à 2.

      Il existe pas mal de logiciels de PAie/Compta/CAO sous Unix/HP 3000.
      Je ne comprend pas pourquoi ils ne portent pas leurs trucs sous Linux !

      Catia par exemple, c'est dispo sous NT/AIX/IRIX/HP-UX, mais pas sous linux !

      Phare/Hyperion/MFG PRO : là aussi, ça existe sous Unix et pas sous Linux.

      Ne parlons pas des produits bon enfant comme ceux de Ciel et EBC.

      Bref, y a qq chose qui empeche les developpeurs de porter leur trucs sous Linux.

      Une License Catia c'est chere, mais si on le vend sous Linux, on gagne quand meme pas mal d'argent !
      (Une Distrib Linux = - 100 Euros, et license AIX , euh, ça doit faire bcp).

      Peut etre que Linux c'est pas assez stable et robuste, ou alors ce n'est qu'une question de volonte...
      • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

        Posté par . Évalué à 2.

        "Peut etre que Linux c'est pas assez stable et robuste, ou alors ce n'est qu'une question de volonte..."

        Principalement volonte politique des responsables chez l'editeur :(
        Surtout que le portage des Unix proprio vers Linux ca se resume souvent a quelques .h contrairement au portage vers nt...
    • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

      Posté par . Évalué à 6.

      Très vrai tout ça. Beaucoup de gens, dans tous les domaines, utilisent essentiellement une application, voire deux ou trois, des applications dites "verticales", aux fonctionnalités très spécifiques, qui verrouillent l'utilisateur sous un OS particulier. En ce moment par exemple, des musiciens nous demandent "Cubase VST Score 5" et rien d'autre, appli qui n'a l'air de fonctionner correctement que sur Mac et sous Windows 9x (et encore...), et qui est *exigée* pour la préparation d'un CAPES cette année (ils ont quand même le choix avec LogicAudio). Ca fait autant de machines et d'utilisateurs enfermés dans un unique OS.
    • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui, la paie/compta est un excellent exemple.

      Mais tout ce qui est administratif en général n'est pas prêt à passer sous Linux et tant que ce ne le sera pas réellement il ne faut pas trop espérer avoir du "Linux Desktop" répandu de manière significative.

      De plus, si en tant que responsable des systèmes informatiques de ma société, je m'amuse à imposer Linux sur tous les postes de travail (à supposer que le pdg me laisse faire), il va me falloir (faire) tester à mort tous les softs, beaucoup plus que les sempiternels outils Ouindose avec leurs bugs auxquels tout le monde est habitué : on ne change pas pour juste aussi bien (et surtout pas pire), mais pour mieux.

      Si c'est pour avoir des applications qui se ferment (qui plantent) sans écran bleu, avec leurs données dans /dev/null, les utilisateurs vont me pendre par les c*...

      Le comptable se moque de savoir que l'OS n'a pas laché quand sa matinée de boulot est partie en "Segmentation violation: core dumped" !

      Il veut son Excel qui fonctionne 90% du temps, son SAGE qui fait des caprices parfois, etc.

      Je me vois très bien aussi en train d'expliquer à la personne de la communication que j'ai pris la décision de remplacer Adobe Illustrator par Sketch, Adobe Photoshop par The Gimp, et ainsi de suite...

      Un tout petit peu éloigné, mais pas trop, il y a aussi un problème très bête pour changer en Linux le serveur NT qui contrôle notre réseau bureautique : il est aussi serveur de licences pour quelques applications.

      Par exemple SAGE (encore), Rational Rose, etc.

      Ces serveurs de licences d'applications purement Ouindose (quoique je viens de voir que Rose est maintenant dispo sur Linux, mais bon) tournent sous Ouindose. Si je reformate le serveur NT et que j'y met un LFS flambant neuf avec Samba, il va quand même falloir que les serveurs de licence tournent !

      C'est bête, hein ?

      Qu'on ne se trompe pas, je suis un plus que fervent défenseur de Linux depuis 96 (mon manque d'objectivité face à Micro$oft m'a même été reproché à mon dernier entretien annuel :o), mais Linux n'est pas encore prêt pour le Desktop, les solutions sont trop parcellaires et il y a encore trop de sociétés majeures, quoi qu'on en dise, du monde des applications qui ne voient pas l'intérêt d'aller vers notre OS favori.

      Ces sociétés préfèrent se comporter en rémora à coté du requin géant M$, quitte à se faire bouffer, que de s'en éloigner au risque de crever de faim.

      Et si vous étiez salarié d'Adobe (ou autre), croyez vous que cela ne vous semblerait pas judicieux ?

      Hein, sincérement ?

      Nous vivons (et je le déplore grandement) dans une société de plus en plus dominée par des méga-corporations qui dictent leur loi, celle du plus fort.

      Il y a moyen de changer cela pour l'informatique, mais comme pour tous les changements, comme pour provoquer un mouvement de foule, il faut une masse critique pour que les choses bougent vraiment.

      Les choses ont déjà bougé et bougent encore du coté des serveurs, mais le desktop n'est pas encore prêt. A trop vouloir précipiter les choses, il faut faire attention à ne pas détourner des gens a priori neutres (le comptable de ma boîte veut pouvoir faire son boulot avec des outils efficaces et dans lesquels il a confiance) de notre but : proposer une alternative raisonnable à M$.

      Il y a cinq ans, avoir des serveurs déployés uniquement sur du Linux aurait fait sourire quasiment tous les directeurs informatiques.

      A l'heure actuelle, pour pas mal d'applications, Linux est considéré au moins comme une alternative, voire même comme un premier choix.

      C'est une grande évolution.

      Il faut procéder avec patience, des suites comme OpenOffice sont en passe de gagner leurs lettres de noblesse (à mon avis, elles ne pourront être totalement compétitives avec M$ Office que lorsque M$ fournira les formats de ses fichiers (vers la saint Glinglin, si la justice américaine continue d'être aussi efficace)), mais ce ne sera qu'une bataille de gagnée : la bureautique sous Linux est encore loin (attention, loin, ce peut être seulement deux ans).

      Courage, on avance !

      Continuons à ramer et en cadence, si certains commencent à ramer plus vite, nous allons tourner en rond ;o)

      Voilà, évidemment, ceci n'est que l'opinion personnelle d'un vieux con d'informaticien, mais je la partage ;o)

      Bonne nuit.
      • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        J'ai mis quelques PC sous Linux dans la grosse entreprise où je travaille. D'abord, je m'en suis servi avec quelques difficultés.
        Le raccordement sur un réseau bureautique NT4 n'était pas une chose triviale. Maintenant, j'ai mon courrier (serveur exchange) sous Netscape avec accès à l'annuaire de l'entreprise.
        J'accède en client Samba aux disques NT du réseau. Bien entendu, intranet a tout de suite fonctionné.
        J'ai eu du mal à faire comprendre qu'être serveur http était une chose banale et bien naturelle. Les responsables n'avaient pas compris que le minitel centralisé c'était fini. Le jacobinisme des DI, ce n'est pas une légende... moi qui suis girondin :)
        Actullement, tout est au point et aisément reproductible. J'aurais du mal à me passer de ma station Linux.
        Maintenant, je rend de menus services à beaucoup de monde en traitant très efficacement des problèmes quasi insolubles avec MS.
        Le fait que ma machine soit à la fois client ET serveur trouble beaucoup d'esprits simples. Je crois que c'est là un avantage fabuleux, mon PC n'est pas qu'un desktop, c'est beaucoup plus ! Linux a dépassé le Desktop !

        Le résultat, c'est qu'au bout de deux ans, à la crainte, a succédé la curiosité puis la confiance. Ce sont des étapes que l'on doit respecter si l'on ne veut pas induire le rejet du greffon.
        • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

          Posté par . Évalué à 3.

          Dans ma boîte, le développement des projets est géré avec Clearcase sous Unix (AIX et Linux), même si la partie cliente est un brouteur ouaibe qui a toutes les chances d'être sous NT...

          La culture de toute la partie technique de la société est Unix.

          NT est un mal nécessaire pour "être tranquilles" avec les problèmes de compatibilité envers M$ Office.

          [A ce propos, c'est pour cela que je soutiens (sur ce point au moins) l'opinion de Richard Stallman, séparer M$ en deux est inutile (on aura deux M$ au lieu d'un), il faut imposer à M$ la diffusion ouverte et honnête des specifs de ses formats de fichier et protocoles.]

          Nous utilisons abondamment Samba notamment pour les clients Clearcase sous NT, le serveur étant sous AIX.

          Les projets que nous développons sont basés sur des technologies ouaibe, mais évidemment pas d'IIs, de l'Apache sur Linux (distribs Red Hat et "maison" :o)

          En tant que responsable des moyens informatiques, je peux dire que nous allons aussi loin vers Linux que cela nous est possible à l'heure actuelle.

          Si un jour nous pouvons nous passer des logiciels de M$ sans mettre en danger la société, ce sera fait.

          Il faudra, bien sûr, que l'alternative soit réellement intéressante, il ne s'agit pas de changer pour changer.

          Si Word était le meilleur logiciel premièrement correspondant à nos besoins et deuxièmement au meilleur prix parmi 10000 autres, ce serait lui qui serait choisi.

          La boîte dans laquelle je travaille me plait et en plus, elle me nourrit, je n'ai aucune envie de la couler par caprice anti-Billou :o)

          Bonne nuit,
      • [^] # Re: Et la paie/compta etc....

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Dans ma boîte, au niveau de mon équipe, on est passé depuis décembre 99 (date de mon arrivée) de 8 Win,9 Solaris,1 GNU/Linux à 5 Win,1 double démarrage,4 Solaris,9 GNU/Linux (y compris sur les bureaux et sur un portable). Soit Win -18%, Solaris -29% et GNU/Linux +42%. J'ai encore une machine à installer et c'est encore un GNU/Linux que l'utilisatrice me demande.

        Si j'avais été pro-Windows, il n'y aurait sans doute déjà plus que des Windows (plus facile à imposer).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.