MandrakeSoft sur la tangente...

Posté par . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
20
déc.
2002
Mandriva
Mauvaises fêtes de Noël en perspective pour la société qui produit Mandrake Linux : MandrakeSoft vient de lancer un appel à la communauté Linux pour passer un cap très difficile. Que se passe t-il ? Malgré des résutats en forte croissance et des coûts de structures divisés par 4 en un an, il semble qu'ils aient des problèmes de trésorerie à court terme et un passif qui risquent tout simplement de les faire couler, alors même qu'ils prévoient d'être à l'équilibre pour la prochaine Mandrake 9.1.

NdM: merci à tous ceux qui ont pris le temps de rédiger une dépêche pour nous faire relayer cet appel.

Aller plus loin

  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Les discussions sur slashdot ca vole toujours aussi haut :/
    http://slashdot.org/comments.pl?sid=48620&cid=4932624(...)
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    A ce qui seront tenté de dire que ce type de situation révèle l'inadaptation du logiciel libre à notre monde, je rappelle au passage que la société Infogrames, loin de faire du logiciel libre, rencontre des problèmes similaires.
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Tout à fait d'accord.

      Si j'ai bien compris, c'est un problème de cash (trésorerie pour les non connaisseurs), donc rien à voire avec la santé financière de la société et son résultat de bilan.
      Ce genre de problème est inhérent au sociétés en forte croissance (et même à beaucoup d'autres).

      Le bar tabac du coin ne peut plus payer la S...a (vous savez les vendeurs de tabac) car il a un problème de trésorerie, c'est pas pour cela qu'il est en mauvaise santé ni qu'on doit remettre en cause le modèle économique des bar-tabacs.

      Tout ça pour dire que cette situation est courante dans une entreprise et ce n'est pas pour cela qu'elles font mal leur travail.
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à -1.

      Il faut voir la proportion de boites qui s'en sortent par rapport a celles qui ne s'en sortent pas dans l'ensemble, et ne pas prendre 1 exemple et en tirer des conclusions(genre prendre simplement Mandrake, ou Infogrames).

      Maintenant, tu t'en doutes surement, mon impression personnelle est que la proportion de boites qui sont dans le rouge est bien plus important dans le monde libre que dans le monde proprio.
      Est-ce que la raison profonde est le fait que c'est du LL ou autre chose est ouvert a discussion, de mon point de vue ca joue un role non negligeable.
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par (page perso) . Évalué à -8.

        mon impression personnelle est que la proportion de boites qui sont dans le rouge est bien plus important dans le monde libre que dans le monde proprio.

        Très bon argument. A part ça? Un truc à nous dire sur la vie extra terrestre?
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à 10.

        1. L'extrait suivant, particulièrement stupéfiant, illustre bien la situation passée de Mandrake : En mai 2000, un nouveau PDG et son équipe de direction ont rejoint MandrakeSoft. Avec cette nouvelle direction, la société a augmenté de façon considérable ses dépenses (de 400%), embauché de nombreux nouveaux employés, et conclu des accords à long terme coûteux. Cette direction avait pour plan de transformer l'entreprise en un leader mondial de l' e-learning, en gardant un lien avec Linux par une plate-forme et des contenus open source.

        En mars 2001, les résultats de cette stratégie ont été une baisse des revenus et une augmentation de 400% des dépenses. A cette époque extrêmement négative, le « burn rate » de MandrakeSoft était approximativement de 1.5 ME/mois.


        Il n'y a guère que les jeunes crétins aux dents longues rêvant d'IPO phalliques pour croire qu'on peut transformer un petit vendeur d'OS en spécialiste du "e-learning", simplement en allongeant le flouze et une bordée de communiqués de presse vaporeux.


        2. Les sociétés vivant du libre sont en majorité sont en majorité de "jeunes pousses" technologiques, il est donc normal qu'elles suivent les caractéristiques générales de ces jeunes pousses : trésorerie maigre, croissance soutenue financée par le déficit d'exploitation.


        3. Il conviendrait donc d'étudier les performances relatives des sociétés du libre par rapport à l'ensemble des sociétés ayant le même âge, la même volumétrie et le même domaine d'activité grosso modo.
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est justement a cause du point 2) que j'ai dit que c'etait "non-negligeable" plutot que dire que l'approche LL etait la raison principale.
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          Il n'y a guère que les jeunes crétins aux dents longues rêvant d'IPO phalliques pour croire qu'on peut transformer un petit vendeur d'OS en spécialiste du "e-learning", simplement en allongeant le flouze et une bordée de communiqués de presse vaporeux.


          j'imagine tout de meme que mandrake avait pas choisi un jeune con comme pdg.
          ok, surement un vieux con.

          comme dit Jacques Brel ( je croit ) "quand on est con, on est con" ( BO du diner de con ).

          Meme si on part du principe que si les societés du libre récoltent moins de thunes, il faut voir qu'en régle genral, ca béneficie à plus de monde et pas qu'à une poignée d'actionnaires fortunés ( même si j'ai appris que le festival des films de Montréal et pleins de trucs pas rentables comme ca, sont financés par un multimillionaire qui a revendu softImage à Microsoft , et qui est actionnaire de ce dernier ).

          ce serait vraiment dommage qu'une erreur d'un idiot mette en péril tant de chose ( david faure => kde & koffice , prelude , phpnuke, et autres ).
          • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

            Posté par . Évalué à 10.

            > comme dit Jacques Brel ( je croit ) "quand on est con, on est con" ( BO du diner de con ).

            Haaaannnnnnnn comment tu fais pour confondre ça ???
            A ta place j'aurais honte :)

            C'est Georges Brassens dans Le temps ne fait rien à l'affaire.

            Confondre Brel et Brassens... Ça faut vraiment l'faire... Enfin... quand on est con, on est con :)
          • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            David Faure ne travaille plus chez Mandrake, mais dans une petite boîte montée par un des créateurs de KDE : Kalle Dalheimer (Cf : http://www.fosdem.org/index/interviews/interviews_faure(...))
          • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            ce serait vraiment dommage qu'une erreur d'un idiot mette en péril tant de chose ( david faure => kde & koffice , prelude , phpnuke, et autres ).

            Le mainteneur de Prelude, Yoann, a ete licensie en Septembre et celui de PHP-Nuke ne travaille plus chez Mdk depuis longtemps je crois. A en croire un post plus bas il en est de meme pour David Faure.

            Bref, Mdk a cesse tout sponsoring de projet pour se concentrer sur une activite "plus rentable". J'ai le sentiment que Mdk n'a jamais vraiment su promouvoir ses projets afin d'en tirer profit, il aura fallu aussi beaucoup de temps pour qu'ils trouvent une direction a suivre. L'euphorie des startups n'a pas aide les gens a etre lucides et sur ce point Mdk n'a pas ete meilleure qu'une autre societe.

            Je respecte le travail effectue par cette _societe_ et j'apprecie sa distribution mais je n'admet pas qu'un soutien communautaire soit la solution a sa survie ( a court ou moyen terme).
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à -1.

        "mon impression personnelle est que la proportion de boites qui sont dans le rouge est bien plus important dans le monde libre que dans le monde proprio"

        Bein mon impression est que la proportion de boites qui sont dans le rouge est bien plus importante lorsqu'elles sont sur des segments où microsoft est en position de monopole ou encore lorsqu'elles ont pris microsoft comme "partenaire".
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par . Évalué à 1.

          ok vous faites bien de me scorer [-], j'ai dit une connerie, en effet, les boites en question ne sont pas dans le rouge, puisqu'elles n'existent plus...
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 1.

      Hmm, on peut voir ca d'un autre oeil et ne pas traiter Mandrake sous l'angle de vendeur de LL mais sous l'angle de concurrent direct de MS. Et là, je vous le dis, de tous les concurrents directs de MS, la proportion de boite ayant survécu est très majoritairement (totalement ?) composée de vendeurs de LL.
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 1.

      A ce qui seront tenté de dire que ce type de situation révèle l'inadaptation du logiciel libre à notre monde, je rappelle au passage que la société Infogrames, loin de faire du logiciel libre, rencontre des problèmes similaires.

      ... et que certaines sociétés qui font du libre peuvent devenir bénéficiaires (cf. RedHat, dans la news d'hier : http://linuxfr.org/2002/12/19/10752.html(...) )
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par . Évalué à 10.

    Il n'y pas beaucoup de question à ce poser si les données de Mandrake sont exactes:
    MandrakeSoft devrait être rentable dans un proche horizon donc ne devrait plus avoir à faire ce genre de demande qui est trés TRES mauvais pour son image en entreprise. (les boites ne veulent pas se retrouver avec un OS dont la boite aura coulé alors que le serveur est toujour en fonction)
    Si on veut travailler encore avec des distribution MDK il faut se bouger et leur faire leur cadeau de noel.
    Personnelement j'installe des serveurs avec MDK et je pousse mes clients à s'incrire au club MDK. Au passage j'ai prolongé mon abonement d'un an aujourd'hui.
    J'éspère que nous seront assez nombreux à faire de même.
    Dans la série MDK, j'approuve totalement leur modèle de commercialisation de MNF et cela me rassure que MDK fasse des sous avec...
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 5.

      J'ai fait de meme. je viens de m'inscrire (inscription de base).
      vera bien ce qu'il adviendra: mais il semble leur manquer un paquet de cash.
      a suivre.
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Les petits ruisseaux font les grandes rivières, si nous sommes assez de miliers à répondre à l'appel, Mandrake sortira la tête de l'eau car, j'en suis persuadé, la société est très saine. Ces p* de 'ricains, imposés par les capital-risqueurs qui sont venus foutre le bordel en 2001 auraient mieux fait de rester chez eux. On peut même se demander si ils n'avaient pas pour mission de couler Mandrake.
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Pourquoi en France l'anti américanisme de base doit-il toujours faire surface ? Mandrake a fait ses choix de business - débiles ou pas - toute seule, non ? Si elle a choisi de d'associer avec des investisseurs qui lui ont imposé une politique stupide elle l'a fait en toute connaissance de cause et là il faut assumer les conneries et l'argent **grillée**

          Il me semble plus sérieux de donner de l'argent à des fondations qui ont une gestion desintéréssé qu'a des sociétés qui font des conneries avec le blé.

          Aussi, il y a plein d'americains admirables et je n'aime pas brasser dans l'antiaméricanisme par respect pour ses personnes et pour tout leur investissement personnel desinstéréssé dans le libre.

          NB: La dernière fois que j'ai vu une société d'informatique proposée un club, c'etait Acorn Computer. La situation était la même, société en difficulté mais la société possèdait une très forte valeur technologie (en autre, elle a inventé les procésseurs ARM puis fondée la société Arm Ltd).
          Néanmoins cela n'a pas empêché la boîte de couler quelques années plus tard. J'espère que Mdke saura mieux s'en sortir.
          • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

            Posté par . Évalué à 6.

            Je ne vois pas en quoi la déclaration de Pierre fait preuve d'anti-américanisme primaire. Il est vrai que les sociétés et, au niveau juste au-dessus, les états ne se font aucun cadeau. Les coups bas sont la règle et vu leur généralisation et leur similitude, on a du mal à ne pas soupçonner une coordination des opérations.

            Elles se font parfois de manière un peu plus feutrées, comme dans le cas de Gemplus, dont la SAGEM a été invitée par Bercy à reprendre une partie du capital. Pourquoi? Parce que cette société développe des technologies de pointe, utilisées notamment par l'armée française, et que le gouvernement voit d'un très mauvais oeil des ricains s'approcher aussi près des secrets technologiques.

            Dans le cas de Mandrake, c'est un des rares éditeurs grand public non américain qui a peut-être été visé, et de quelle manière! Imaginer qu'une opération ait été montée pour nuire à cette société me semble tout sauf délirant.

            Un dernier exemple, vu de près par votre serviteur: une société où j'ai travaillé avait recruté un brillant expert américain, démissionaire d'une société concurrente américaine. Le gars a passé 6 mois dans la société, s'est intègré à l'équipe commerciale, en est venu à connaître les plans de la compagnie pour les prochains mois. Puis,pouf, il est retourné chez lui, dans sa boîte d'origine. :o)

            Qui a dit guerre économique? :o)
            • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

              Posté par . Évalué à -2.

              Dans le cas de Mandrake, c'est un des rares éditeurs grand public non américain qui a peut-être été visé, et de quelle manière! Imaginer qu'une opération ait été montée pour nuire à cette société me semble tout sauf délirant.

              Second degré ? Abus de diverses thèses du complot ? Abus de drogue illicite/licite ? Toujours du mal à digérer la bétise de la "chasse aux sorcières" aux US ?

              En quoi la société Mandrake est elle une menace ? En quoi possède t elle des savoirs qui feraient qu'elle devait être coulée ?

              Derrière quoi, quelles théories bancales, doit on se cacher pour justifier des mauvais choix dans le passé ? Est si dur de reconnaître ses erreurs ?

              Même si les faits que vous citez existent très probablement, en quoi Mandrake aurait telle pu être victime d'une machination machiavélique des forces du mal ? ;)



              (PS: Si c'est du second degré que vous avez fait, alors j'ai bien ri!! :) )
              • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

                Posté par . Évalué à 3.

                Si seulement ça pouvait être du second degré... Mais la réalité dépasse souvent la fiction... :o) Pour tout dire, je te trouve passablement angélique.
                Si Mandrake meurt, vers qui vont se tourner les clients de cette société? Vu l'état du marché, je parie que l'essentiel partirait vers Red Hat. Tiens, une société américaine...

                Il y a eu plusieurs discours de Bill Clinton et de ses amis, puis de ceux de W Bush qui insistaient sur l'importance de concentrer les sociétés de haute technologie aux états unis, à ne pas laisser ce type d'emploi partir à l'étranger et à éliminer tout forme de concurrence en ce domaine. Certes, certains employés de RH sont en télé-travail à travers le monde... Mais où est l'essentiel de leurs équipes? Où payent-ils des impôts? Ne laissons pas l'arbre cacher la forêt!

                Avec Mandrake, cela peut être un acteur indépendant des intérêts américains qui a été visé. Je persiste donc à dire que l'hypothèse de Pierre est tout sauf ridicule.

                Pour le reste de ce que j'ai pu dire... A propos de Gemplus, il n'y a qu'à ouvrir le canard enchaîné de la semaine dernière, par exemple. D'autres journaux en ont parlé, je n'ai pas de liste exhaustive sous la main. :o)
                • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  La grosse différence entre Gemplus et Mandrake, c'est quand même que ses technologies sont brevétées et représentent un marché qu'on peut estimer à plusieurs centaines de milliers de dollars...
                  De même que l'exemple du dirigeant américain qui se fait embauché pour retourner ensuite chez lui ne démontre que la stupidité de ceux qui l'ont embauché et lui ont fait confiance. De plus, je ne pense pas que ça soit l'exclusivité des américains.
                  Il faudrait peut-être redescendre un peu sur terre. Que tu dises que redhat souhaite la mort de mandrake, je le conçois facilement mais de là à mettre à nouveau sur le dos du staff américain un complot pro-américain visant à tuer mandrakesoft, il ne faut pas déconner non plus. Dans leur communiqué, ils disent que ce staff a exercé de mai 2000 à mars 2001...Il a bien fallu les y mettre puis les y enlever. Ils étaient où les super dirigeants français de mandrakesoft pendant ce temps là? Qu'elle est leur part de responsabilité dans cette histoire?
                  De toutefaçon, complot des extra-terrestres ou pas, mandrakesoft va mal et c'est ceproblème là qu'il faut régler. Savoir si E.T. a voulu les entuber n'arrangera pas les choses.
                  • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Et oui j'ai bien peur que pour notre fierté nationale tu ais raison.
                    Si seulement Mdk produisait de la très haute technologie, ce n'est malheureusement pas la cas (très loin en tout cas de l'exemple de la société Acorn Computer que j'avais évoqué), si seulement Mdke captait potentiellement des marché de plusieurs milliards (comme cela peut se produit ds l'aéronautique), malheureusement ce n'est pas le cas.

                    Non vraiment, il n'y a pas de quoi à ce que l'oncle Bush lance un ou deux missiles téléguidés sur Mdk.

                    Pour finir, tout ce qui existe dans Mdk existe dans la communauté du libre, il suffit de se baisser pour le ramasser.

                    Ton dernier paragraphe ma bien fait rire :))
            • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Ces p* de ricains....
              Si je te disains p* de français, tu qualifierais cela comment.

              J'ai vécu 5 ans à Taïwan, et là ils ne disent pas p* de ricains car ce sont les seuls qui défendent cette démocratie pendant que les européens sont à quatre pattes devant la dictature chinoise, juste en face du détroit de Taiwan... Donc moi je ne dis pas p* de ricains, même si c'est une démocratie avec pleins de défauts et de lobby puits.
            • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

              Posté par . Évalué à 5.

              Ca me rappelle cette histoire passionante vers la fin des années 50 quand Sud-Aviation qui produisait la Caravelle a signé un deal de licence avec un des plus gros constructeurs Américains de l'époque (Mc Donnel-Douglas) pour que la Caravelle soit vendue aux USA. Ce qui s'est passé c'est que la boite américaine a fait venir des caravelles soit disant pour les étudier et les adapter au marché Américain, puis ils ont fait trainer un max pour que les Français s'énervent, ensuite ils ont fait fonctionner quelques closes du contrat liant les deux parties pour rompre l'accord. Et ils ont sorti le DC-9, amplemant inspiré de la Caravelle. Parallèlement ils ont mené une campagne de lobbying intese auprès de toutes les companies d'aviation dans le monde qui étaient intéressées par la Caravelle pour les en dissuader. Résulat : le DC-9 fut un grand succès commercial.

              Ca me rappelle aussi les efforts insensés des Américains pour interdire à Concorde l'accès aux aéroports Américains pour toutes les raisons possibles et inimagineables (Concorde a du ainsi attendre deux ans avant d'avoir l'autorisation d'atterir à JFK).

              Mais l'espoir évidemment c'est que maintenant Airbus est plus qu'un concurrent pour Boeing. Esperons qu'un jour il arrive la même chose avec une société d'informatique Française ou Européenne : laisser le terrain aux Américains n'est pas spécialement prometteur pour notre avenir à tous. A moins que nous ne devenions tous Américains, évidemment.
              • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

                Posté par . Évalué à 3.

                Seulement, ici on parle de logiciel libre disponible librement aux quatre coins de la planète. Je ne vois pas en quoi se lamenter contre les pratiques des entreprises américaines fait parti du débat.
                J'espère que vous n'en ariverez pas au point de dire que sauver mandrake c'est sauver la france contre l'envahisseur américain...
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à 2.

        idem, j'ai prolongé mon abonnement de base.
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          et moi itou ! Je suis même passé au Silver, dans la foulée...
          A propos, j'ai une question : est-ce que acheter l'édition DVD only les aide plus que l'achat d'un PowerPAck : sans boîte ni manuel, mais aussi cher qu'un PowerPack, j'en conclue que normalement, ça leur fait plus de bénéf, non ?
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par . Évalué à -8.

    <troll::ibus>
    Etdire qu'ici on a put lire des conneries sur Red Hat et Suze et leur politique ouvertement
    commerciale, alors que eux aux moins vont pas mendier le pognon aux naifs du coin.
    Welcome to LinuxPigeons
    </troll::ibus>
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je n'ai sans doute pas assez de données sur le sujet mais je pense que quêter 4M d'EUR pour renflouer les dètes de MandrakeSoft n'est pas une solution. Sans juger leur produit, leur management n'a pas l'air tres efficace, ce n'est pas la premiere fois qu'ils appellent à l'aide, et même s'ils arrivent à passer ce nouveau cap, il y a de fortes chances que ca arrive a nouveau...

    En simplifiant, je pense que si la Mandrake était maintenue par la communauté, elle y gagnerait sur bcp de points. Et je préfererais largement voir 4M d'EUR aider la FSF, plutôt qu'à servir à combler le déficit d'une entreprise quelle qu'elle soît.
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 6.

      Oui mais pour l'instant la FSF n'édite aucune distribution Linux ;-) Mais je pense sérieusement que MandrakeSoft devrait passer Mandrake Linux sous forme d'asso d'utilité publique/fondation. Ca pourrait avoir beaucoup d'avantages à tous les niveaux (même financier).
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        mais, les developpeurs, faut les financer.
        David Faure ( kde ) , Laurent Montel ( kde ) , Juan Quintilas ( kernel ), Yoann Vandoorselaere ( prelude ) et tant d'autres.

        même si la machine tournerai sans eux, ce serait une énorme perte.

        je ne sais pas si il y a de la place pour tant de distribs 'associatives'.
        y a déja debian et slackware, plus tout les bsd.

        de toute facon, meme si Mandrakle ferme, c du GPL, ca ne disparaitra pas.

        y a des ports non officiels sur alpha, si je ne m'abuse ?

        ( ftp://ftp.free.fr/pub/Distributions_Linux/Mandrake-devel/cooker/al(...) ).

        le projet plf, les contribs, ca prouve que mandrake a réussi a fédérer une communauté, et donc que sa survie est presque assuré.

        pe pas sous forme de société, bien sur....
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à 4.

        Si un jour tu as des avocats qui sonnent à ta porte ou que tu te rends compte que ton logiciel libre est revendu quelques milliers d'euros par une société, un petit mail à la FSF et ils t'aideront à régler le problème même financiérement. Ils défendent avant tout les intérêts du logiciel libre sur toute la planète et quelquesoit ta nationalité.
        Je pense donc que la survie de la FSF est beaucoup plus importante que celle de mandrake même si cette dernière apporte sa contribution.
  • # Comment le particulier peut agir?

    Posté par . Évalué à 10.

    Aider Mandrake encore une fois? D'accord parce que j'utilise leur distrib depuis fin 97. Le porbleme est que je suis deja membre standard du club et que cotisation pour etre membre silver est assez elevee (139E).

    Alors je veux bien cette annee passer de standard a silver mais il est a priori impossible de les soutenir a cette hauteur tous les ans (de plus, d'autres ont aussi besoin de financement: DLFP, FSF...).

    Je ne sais pas si c'est vraiment rendre service a Mandrake: cela ne va-t-il pas augmenter artificiellement son CA et donc juste faire reculer le probleme? Ne serait-il pas possible de faire une vraie donnation ou alors d'avoir un abonnement au club intermediaire entre standard et silver?
    • [^] # Re: Comment le particulier peut agir?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'utilise MAndrake depuis des années mais je n'ai jamais trouvé de moyen financier pour les aider qui me convienne.

      La ils ont besoin d'argent immédiatement donc je viens de m'inscrire au club meme si ca me dérange de payer en échange d'un service donc je n'ai pas d'utilité. L'autre solution est d'acheter des boites mais je pense que c'est un rpoblème qu'elles sortent si tard. Quand elles sortent j'ai déjà passé la majorité de mes machines en Cokker pour une raison ou pour une autre et elles ne me serviraient qu'à décorer mon étagère.

      Je pense qu'à court terme adhérer au club est la meilleure solution. A long terme je pense que continuer à faire des contribs/des bugs reports/tester la Cooker/les betas et les RC/proposer des améliorations/... est ce qui sera plus précieux.

      Si des gens ont une meilleure idée je suis preneur, ca me ferait vraiment chier que Mandrakesoft coule...
      • [^] # Re: Comment le particulier peut agir?

        Posté par . Évalué à 8.

        Je suis toujours dubitatif quant à ce qu'une *Société Anonyme* crée un club pour la soutenir généreusement.
        A moins d'une transformation du statut de la société, les généreux donateurs ne peuvent en effet faire qu'un pari en espérant que les mêmes patrons seront là pour leur donner un autocollant mandrake un jour... (j'exagère un peu, mais l'idée est là... :o) )

        Les sociétés de ce type souhaitant lever des fonds vont sur le marché, augmente leur capital, etc.

        Pour moi, si l'on a assez pour prendre ce risque, la manière la plus cohérente, au regard de ce qu'est MandrakeSoft aujourd'hui, est d'acheter des actions de la société!
        Elle sont à 2,27 euros aujourd'hui (http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1r04477-OTC(...)).

        Votre banque peut sans soucis vous ouvrir un compte titre si vous n'en avez pas encore. Comptez combien d'actions MDK vous pouvez acheter avec votre cotisation club. Voyez que, si la société se redresse vraiment, vous toucherez les dividendes de sa réussite et pourrez revendre vos titres à meilleur prix! Si ça foire, vous aurez perdu l'argent de votre investissement. Exactement comme vous n'avez aucun espoir de revoir un jour l'argent de votre cotisation. Ah si, une différence: les pertes peuvent être en partie déduites de vos impôts... :o)
      • [^] # Re: Comment le particulier peut agir?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense qu'à court terme adhérer au club est la meilleure solution. A long terme je pense que continuer à faire des contribs/des bugs reports/tester la Cooker/les betas et les RC/proposer des améliorations/... est ce qui sera plus précieux.

        Je pense que la solution à long terme que tu proposes soit la seule envisageable et bénéfique à Mandrakesoft.
        Je pense que beaucoup d'entre nous ont travaillé dans des startups qui promettaient l'équilibre tous les mois. Quand ils remettaient à 6 mois plus tard la semaine suivante et qu'on le leur rappelait, ils disaient que c'étaient des projections et que ça ne pouvait pas être totalement fiable. L'annonce de l'équilibre lors de la prochaine version est tout aussi hypotétique. Il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu, même non financiers. Un gros bug de dernière minute peut retarder la sortie de plusieurs semaines, ce qui suffit à totalement changer la donne quand tu n'es pas au mieux financiérement. Ils seraient plus honnétes en disant qu'ils espérentl'équilibre pour la prochaine sortie de leur distrib.
        De même que tout mettre constamment sur le dos du management américain accentue le côté plaintif et non responsable de ces demandes d'aides à répétition.
        Personnelement, je pense que cet appel est celui de trop. Une entreprise ne peux pas se permettre de tenir ainsi en otage la communauté sous prétexte qu'elle fait du libre.
        Je pense que la solution doit venir de mandrakesoft elle-même. Elle a montré tout au long de sa courte existance et jusqu'à maintenant qu'il y avait un fossé énorme entre ses techniciens d'un côté et ses commerciaux, marketing, management de l'autre. Se qui la caractérise depuis ses débuts, c'est sa facilité d'utilisation, sa qualité technique mais aussi ses actes manqués constant concernant sa communication (les appels publiques à contribution qui passent pour de la mendicité), ses choix en ressources humaines (un dév de qa viré en plein avant la sortie de la distrib), son incapacité à se trouver une image, son tatonnement perpétuel dans tous les domaines au lieu d'avancer clairement et avec force dans un domaine précis(lindows et mandrake sont vendus chez wallmart mais on n'entend parler que de lindows), son utilisation de ses utilisateurs comme un rempart à la réalité du marché et qui serait scencé leur donner slip et chemise par pur reconnaissance.

        Je ne pense pas que simplement se réabonner changera les choses. Je pense que c'est le moment pour la communauté de prendre les choses en main et de prouver aux entreprises qu'elle n'est pas qu'un porte-potentiel.
        Passer au niveau supérieur du club réduirait le nombre de nouveau inscrits à séduire pour réunir la somme mais beaucoup ne peuvent pas payer les 139?. Réunissez-vous pour demander à mandrakesoft de créer un niveau intermédiaire.
        Malgré les non-dits et les jeux sur les mots, mandrakesoft vend maintenant sous une licence propriétaire du code qu'elle a créé. Donnez clairement votre opinion à mandrakesoft sur la question. Est-ce que l'entreprise que vous voulez soutenir peut faire du propriétaire pour ramener de l'argent ou ne doit elle produire que du libre. Qu'elle que soit l'opinion des utilisateurs, celà permettra à l'entreprise mandrakesoft d'avoir un message clair à faire passer et le soutien de sa communauté. Vous ne vous réveillerez pas en lisant sur ZDnet que mandrake passe du côté obscure de la force.
        Mandrakesoft se vante d'avoir un discours transparent avec ses utilisateurs. Demandez leurs des comptes concernant leurs managers, leurs perspectives d'avenir, leus futures communications marketing pour savoir de quoi sera fait l'avenir de cette société qui vous demande de la soutenir.
        Il existe la possibilité pour les membres du club de voter pour les logiciels qu'ils souhaitent voir packager. Au lieu de fournir ce genre de poudre aux yeux et d'autres services à la valeur ajoutée trés minime, demandez leur un moyen de pouvoir participer à la réflexion sur l'avenir de la distribution. Celà peux passer par des sondages réservés aux membres du club ou l'élection d'un "conseil des utilisateurs" qui serait interrogé sur les futures réalisations ou orientation de la boite. Bien entendu, les décisions finales appartiennent à mandrakesoft mais, étant donné qu'ils demandent la participation des utilisateurs, il est normal qu'en retour ils leurs assure une part plus importante dans la réflexion sur l'avenir de la distribution. De plus, l'une des raisons pour laquelle mandrakesoft en arrive à ce point (dans le peloton de tête des distributions les plus utilisées mais à la rue financiérement eten train de se faire dépasser par les nouveaux venus), c'est parce que ses utilisateurs ne jouent justement pas leur rôle de guide. C'est plutôt le troupeau qui suit et qui accepte invariablement les décisions de mandrakesoft. Ce n'est pas comme ça qu'on aide une entreprise. Au contraire, qui aime bien chatie bien s'applique trés bien ici. Dans le contexte économique actuel, les erreurs de stratégie se payent cache et beaucoup d'entreprises auraient payées des fortunes pour que leur utilisateurs leur disent de ne passortir tel ou tel produitqu'ils n'achéteront jamais.
        Je pense que la survie de mandrakesoft passe par une refonte totale de sa façon de travailler, aidée en celà parses utilisateurs mais pas uniquement financiérement.
        Pour faire avancer positivement le débat, notez bien que je m'en prend à la société mandrakesoft et pas à la distribution mandrake.
        • [^] # Re: Comment le particulier peut agir?

          Posté par . Évalué à 1.

          Je pense que tu as tout à fait raison.

          Je trouve que Mandrakesoft est une boite d'informatique bien française: technique de qualité et managment entre complètement nul et pas à la hauteur (la liste des échecs dans ce domaine est bien longue, les Bull, Be, etc.).
          Pourquoi est-ce-que Mandrake d'irait d'ailleurs pas à la pêche au pognon du coté de l'Etat français ... tant qu'à foutre du pognon pour rien dans Bull qui est un désastre à répétition depuis des années, pourquoi pas aussi dans Mandrakesoft ?
          Par ailleurs, toujours en parlant de l'Etat français, j'ai l'impression de voir dans le cas de Mandrakesoft ce que je n'ai déjà que trop vu ailleurs: à force de répéter que les sociétés étaient pleines de thunes et qu'on pouvait les tondre comme on voulait, ben il n'y a plus de société qui est capable de se monter en France dans un secteur en croissance, parce que les problématiques de trésorerie, voire de résultat, dans ce type d'activité sont récurrentes: entreprises jeunes, marché en très forte croissance qui nécessite des investissements, etc. Résultat, à proférer des âneries comme ça, certains idéologues ont passablement hypothéqué notre avenir.
          Dernier point et plus précisément sur Mandrakesoft. Ils ont eu beaucoup trop d'errements (on va faire une distro desktop.. ah non, finalement on sort des produits pour les firewall... ah non finalement on va faire de l'e-learning... ah non nous on a toujours fait du logiciel pour les serveurs... bref... d'ailleurs le résumé de leur histoire sur leur page est volontairement élagué). Certains de ces errements sont dûs eux-mêmes à d'autres erreurs, comme celle d'aller chercher du capital-risque pendant la bulle internet (évidemment ils se sont fait imposer un staff américain, mais ils n'auraient pas eu le pognon sinon, donc se plaindre de ce staff, c'est un peu ridicule). Mais dans l'ensemble je ne comprends pas ce qu'ils ont fait. Quand on monte une boite, on détermine une ligne et on s'y tient. Si ça plante, c'est que la ligne n'était pas bonne, et tant pis. On peut faire un ou deux virages bien sur, mais la ligne en zig-zag c'est pas une option.
          D'ailleurs, personnellement, je ne mettrai plus un centime dans MandrakeSoft tant qu'ils n'auront pas défini une ligne claire sur ce qu'ils veulent faire, et je considère que ce n'est toujours pas fait. Sur leur page, ils nous expliquent pourquoi ils ont besoin de pognon, mais toujours pas ce qu'ils veulent en faire. C'est une attitude inadmissible. Si on veut soutenir Linux et le logiciel libre, il y a d'autres moyens. Alors pourquoi devrait-on les soutenir eux ? Pire, leur attitude de mendicité à répétition va finir par faire croire à tout le monde que le modèle économique du logiciel libre n'est pas rentable.
          Perso, je pense qu'il est urgentissime pour MandrakeSoft de prendre le virage du service. Il est peut être même déjà trop tard. Je serais eux, j'envisagerais un rapprochement avec Alcôve par exemple, ce ne serait pas la première fois que deux boites qui vont mal séparément dégagent suffisament de synergies pour fournir un ensemble plus profitable après fusion.

          Ceci dit, les problèmes de managment de MandrakeSoft n'enlèvent rien à la qualité de Mandrake Linux, et c'est au fond le plus triste là-dedans. Rien que pour ça je me mettrais bien un [-1], mais ya toujours pas ;-)
  • # Même causes ... même effets ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Cela ne vous rappelle rien ?? ...
    => http://linuxfr.org/2002/06/25/8782.html(...)

    On dirait que c'est le mal des sociétés autour du Libre qui cherchent à adapter un système commercial .

    Néanmoins les boîtes européennes ont du mal à franchir le Cap ( cf : http://linuxfr.org/2002/12/19/10752.html(...) ).

    Quel modèle sera celui qui survivra dans l'avenir ?..

    JeePee
    • [^] # Re: Même causes ... même effets ...

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      C'est quand même fort, l'entreprise qui quémande une aumone alors qu'ils avaient fait une super levée de fond qu'ils ont gaspillé.

      Mandrake n'est peut être tout simplement pas une société viable. En tout cas ils sont gonflés, ils sont en train de faire une levée de fond tout en s'assurrant
      1) qu'ils ne verseront pas de dividende,
      2) qu'ils ne rembourseront pas.
      3) qu'il n'auront pas de compte à rendre.

      Enfin, le plus hallucinant, c'est pas vraiment mandrake....

      Pour répondre à la question Quel modèle sera celui qui survivra dans l'avenir ?..

      Celui qui est viable, que l'on vende des trucs iniques, du bon sentiment ou autre, est celui où l'on se rappelle qu'il est nécessaire d'équilibrer les comptes.
      • [^] # Re: Même causes ... même effets ...

        Posté par . Évalué à 0.

        ... une boite peut vivre du libre à condition de comprendre que ce n'est pas la vente des licences qui l'a fera vivre. Elles doivent se positionner en services et uniquement en services, sans quoi point de salut ...

        ... des distributions linux, il y en a 3 tonnes et de nouvelles apparaissent constament, ce qu'il faut c'est devenir un acteur incontournable très implanté en b2b ... le desktop ça fait rêver mais c'est un maché de masses à marges réduites qui nécessite un marketing pointu et très offensif, je suis pas sur que Mandrake soit armé pour ça, en tout cas pour l'instant. Ensuite, le commercial doit prendre le pas sur le technique, c'est le commercial qui fait vivre le technique (et pas l'inverse), c'est souvent le plus dur a faire comprendre dans une startup ou l'essentiel des effectifs est technique ...
        • [^] # Re: Même causes ... même effets ...

          Posté par . Évalué à 3.

          le desktop ça fait rêver mais c'est un maché de masses à marges réduites qui nécessite un marketing pointu et très offensif

          .. absolument, il s'agit ni plus ni moins que de se battre sur le terrain de jeu de Microsoft. Avec des problèmes de fonds cela reviendrait à se tirer direct une balle dans le pied.

          Pour moi, il est clair que c'est l'exemple RedHat qu'il faut suivre. C'est se tourner vers l'entreprise qui peut faire vivre une société comme Mandrake. Apparemment cette approche n'est pas forcément clair pour eux, j'ai par exemple, dans mon travail, essayer de faire passer Mandrake à la palce de RedHat, malheuresement là où RedHat répond au quart de tour, les divers relances à Mandrake sont restées lettre morte.
      • [^] # Re: Même causes ... même effets ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        1) qu'ils ne verseront pas de dividende,
        2) qu'ils ne rembourseront pas.
        3) qu'il n'auront pas de compte à rendre.


        heu...
        Tu peux faire un don et alors là, tu n'as "rien" en retour (à part la survie de Mandrake qui est, pour l'instant, je pense, la chose la plus importante pour eux et les utilisateurs de cette distribution).

        Mais par contre, si tu achètes une boîte, tu paies les développeurs qui l'ont fait (bref, c'est comme quand t'achètes ta viande chez le boucher, tu payes aussi le boucher...).

        Et après, si tu t'abonnes au Club, tu auras tout ce que fournit le Club à ses utilisateurs (pleins de packages non inclus sur les CD pour tes distributions Mandrake, du support, des offres spéciales, etc...).

        T'appelle ça rien toi ???
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par . Évalué à -2.

    Je ne voudrais certainement pas polemiquer sur le sujet, mais le fait d'aider une entreprise commerciale releve, pour moi, de l'absurde, et relayer cette information sur differents sites d'informations releve encore plus de l'absurdite.

    Même si MandrakeSoft est une entreprise qui permet de promouvoir le libre, il n'en reste pas moins que cette societe est une societe privee (non régie par la loi 1901) et que par consequent, cette derniere se devrait de ne pas demander aumone aupres des afficionados (c'est interdit il me semble)

    Au lieu de demander de l'argent, pourquoi MandrakeSoft ne revoit pas a la base sa methode de financement : des experts comptables se doivent de prevenir à l'avance ce genre de situation. Imaginez vous France Telecom faire la meme chose pour eponger ses 6 Milliards d'Euros de dette ? Bcp de personne monteraient au creneau et s'indigneraient devant le fait accompli.


    Pour aider MandrakeSoft plutot qu'une autre ? Il existe tellement de societes basees sur le libre en difficulté.

    Et puis ces dons ne serotn jamais remboursés, meme quand MandrakeSoft deviendra rentable ! A moins que tout soit archivé, la moindre des choses, quand on aide une societe, c'est de les remercier (Principe des actionnaires)

    Il faudrait reflechir longuement sur cette situation et ne pas tomber dans le melo-drame parce qu'on aime cette distrib ou dans le pseudo-nationalisme parce que c'est une distrib Française
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 6.

      Ils demandent pas de faire des dons, ils demandent d'adhérer au Club Mandrake ou de participer en tant qu'actionnaire.

      Quand on regarde Red Hat qui vient seulement de passer du côté bénéficiaire on peut pas dire que Mdk soit un cas à part.

      Ft a plus de 6milliard d'euro, beaucoup plus, et vu que l'état va aider au renflouement par un montage financier le contribuable aura contribué aussi :p
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 2.

      Naon, c'est surtout parce qu'ils nous ont offert gratuitement un super OS, que j'utilise depuis 5 ans, qui marche parfaitement, que ça m'emm.. de devoir quand même rebooter de temps en temps sous Windaube 98 à cause de mon scanner AGFA non reconnu sous Linux, que Windaube se bloque dès que je bouge ma souris en même temps qu'un accès disque se fait, que j'estime normal de leur renvoyer la balle en les aidant même financièrement, sachant que s'ils passent ce cap, je pourrait un jour vraiment jeter Windaube et continuer à utiliser un vrai OS qui s'installe facilement, simplement, toujours à jour avec de super nouveautés de mieux en mieux packagées, qui marche vraiment...
      Alors je vais adhérer à leur offre, ce n'est pas de l'antiaméricanisme ni du nationalisme ni de la charité, c'est un échange entre une entreprise et un utilisateur satisfait.
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        C'est quoi ton scanner ?
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Voici une doc pour ton scanner qui devrait solutionner tes problèmes (si c'est un USB ; car pour un parralèle, ça risque d'être plus génant) :
        http://www.mandrakeuser.org/docs/hardware/hbits8.html#agfa(...)

        Il suffit juste de récupérer le .bin qu'il y a dans l'installation de tes drivers sous Windows (oui, ça surprend ;-) ).
        Et ça marche !

        (chez moi, j'ai fait ça sur un AGFA SnapScan 1212U)
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Avec mon snapscan e20 (USB) j'ai pas eu besoin de faire tout ce qui est indiqué sur la page :
          - Je copie le Snape20.bin quelque part
          - J'édite /etc/sane.d/snapscan pour mettre firmware chemin_du_fichier.bin

          Depuis quelques versions de sane il n'est plus trouvé tout seul donc je dois faire
          xsane snapscan:/dev/usb/scanner0

          Je viens de voir le snapscan.conf qu'on peut mettre :

          # For USB scanners also specify bus=usb, e.g.
          # /dev/usb/scanner0 bus=usb

          donc je vais essayer :-)
    • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

      Posté par . Évalué à 5.

      Imaginez vous France Telecom faire la meme chose pour eponger ses 6 Milliards d'Euros de dette ?
      Cela s'imagine d'autant que c'est le cas! FT fait la manche pour rembourser ses dettes!

      Ce que Mandrake fait est légal, et justifié. Elle procède à un appel de fonds, par deux bais:
      -Levée de fonds par participation au capital de l'entreprise (actionnariat)
      -Publicité pour les produits Mandrake (PowerPacks & co, Club) qui rapportent aussi de l'argent.

      Rien que du classique somme toute.
      Si tu crois à la rentabilité de Mandrake, deviens actionnaire.
      Si tu crois aux produits Mandrake, achètes les.
      Voilà ce qui t'es proposé.

      Stop au Troll !
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à 1.

        ... je crois que tu t'es trompé de virgule mon canard ... c'est pas 6 milliards d'euros mais bien un peu plus de 60 milliards d'euros de dettes cumulée ... ce qui fait dire a beaucoup que cette entreprise n'existe plus, qu'elle est dedintegrée, virtuellement en dépot de bilan ...

        ... france telecom aujourdhui est une gigantesque machine a cramer du cash, la dette est tellement important que le groupe n'est même pas capable de faire face à l'interet sur la dette car cet interet est déjà beaucoup plus élévé que le plus gros bénéfice (historique) réalisé par le groupe ...
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par . Évalué à 1.

          ce n'est pas les intérêts qu'elle n'arrive pas a rembourser , mais les obligations qui arrive en fin de vie
          sinon FT a levée 2.5 Milliards d'euro d'obligations a 7% d'intérêt alors que il pensait levé 1.5 et qu'il aurait pu vu la demande aller jusqu'a 3
          • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

            Posté par . Évalué à 1.

            ... 3 milliards ou rien c'est pareil, c'est comme enfourner des liasses de billets de banques dans une chaudière, ça sert juste a la maintenir à flot ... la dette galope toujours.
            • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

              Posté par . Évalué à -1.

              il doivent chercher 6 milliards d'euros il ne le font pas en une fois
              mais en plusieurs fois cette argent ne sert pas qu 'a rembourser des intérêt mais a payer les obligations arriver a terme il etalent la dette
              6 milliards +9 milliards = 15 millards soit ce qu'il doivent payer en 2003
              je te signale que FT génére un cash flow positif mais si les comptes ont été négatif c'est du a des provisions sur mobilcom ( payement de la dette de mobilcom )
            • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

              Posté par . Évalué à -1.

              Ah mais nan, 3 GEuros c'est déjà pas mal, meme pour eux: ca leur a permi de prendre en otage tous les paneaux publicitaires de France pendant 3 ans, tous les crénaux pour sponsors à la TV, et pratiquement une page par jour de chaque quotidien national !

              (pour comparaison, le + grand budget publicitaire de France l'année dernière, à part eux, était Renaut avec 220MEuros)
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à 2.

        Chers Linuxiens français, c'est vous et moi, contribuables zélés qui allont payer les dettes de France Telecom.
        Hé oui, vous aviez déjà eu la joie de participer au renflouage du Crédit Lyonnais, sans même recevoir un petit lion en peluche.
        Pour France Telecom, ce sera pareil :-)
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Sauf que même si on remboursait demain la "dette" de FT. FT aura plus rapporté à l'état que ce remboursement.

          Mais ca on l'oublie très très vite.

          Quand au Crédit Lyonnais c'est une autre histoire. Economiquement laisser couler une banque c'est quelque chose d'inimaginable, tant qu'on peut faire autrement on le fait. Faire couler une banque c'est retirer toute confiance dans le système, que ce soit pour les investisseurs ou betement les particuliers, c'est aussi remettre en cause le systeme meme des banques et leur pseudo-monopole (oui je parle bien de monopole : essayez de creer une "banque" et non un organisme de crédit ou de dépot .... même si vous aviez des fonds illimités il n'est pas dit que vous auriez possibilité d'obtenir le statut de banque)
        • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

          Posté par . Évalué à 1.

          Hmm, nan. Ce sera pas pareil, ce sera environ 4 fois plus
      • [^] # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

        Posté par . Évalué à 1.

        FT ne fait pas la manche, c'est inutile:

        l'état français est toujours actionnaire et réinjecte
        de temps en temps quelques milliards.

        actionnaire comme dans pas mal d'entreprises françaises
        (comme t*tal/f!na/*lf par exemple...)
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Personnelllement, j'utilise une debian. Cependant l'année dernière j'ai adhéré au mandrake club niveau : Silver Member.

    Je n'ai jamais utilisé leurs services, pour moi cette adhésion avait pour seul objectif de "financer" certain développeur : David Faure ( kde ) , Laurent Montel ( kde )...

    Il y a bien une chose sur laquelle il faut de rendre à l'évidence : exercer une activité professionel (pour vivre), et travailler sur un projet libre est difficile. C'est toujours possible mais dans ce cas le projet avance doucement. Il est important pour le libre que des personnes travaillent à "temps plein" sur des projets important (comme kde, koffice, le kernel ...). Et pour cela il faut trouver un moyen de les faires vivre. Un moyen classique est de les employer dans des sociétés du style Redhat, Mandrake, Suse... Mais il y a sans doute d'autre possibilité.

    Maintenant je me demande dans le cas de mandrake, ne serait pas plus utile d'offrir des dons directement à ces dévelopeurs et peut être d'autre ?

    Ne serait-il pas utile de créer une association qui emploierait ces coders. Cette association récolterai de l'argent par des dons. Pour cela il faudrait sensibiliser les gnu/linux user à l'utilité de verser de l'argent à cette association. Cependant le problème de cette association serais l'impossibilité de prévoir ses rentrés d'argent. Donc difficile de garantir un salaire constant à ses employés.

    Si une association de ce type existe dejà faite le moi savoir... (pas la FSF je connais déjà).
  • # Ca me gratouille

    Posté par . Évalué à 1.

    Ouais, ça me gratouille.
    Je passe sur le mélange des genres où un entreprise à but commercial fait appel au bon coeur de ceux qui devraient être des clients pour finalement renflouer un gouffre créé par des grands dirigeants incompétents.
    Ce qui m'agace et que j'avais déjà communiqué lors de leur dernier appel, c'est leur quasi inaction sur le secteur OEM (et je parle là des petits et moyens intégrateurs). Où sont les tournées de présentation pour démontrer qu'une installation linux est à la fois plus simple & plus rapide, que la diminution du coût des licences permet de proposer du matériel de meilleure qualité, qu'il y a des sous à gagner en télémaintenance, qu'ils n'auront plus a faire de support pour les problèmes erratiques de l'autre OS.
    Il y a EVIDEMMENT un marché pour les distros en boîtes. Il faudrait arrêter de croire que les futurs utilisateurs Linux pensent & agissent comme les utilisateurs actuels. Non, ils n'iront pas télécharger des images ISO, non, ils n'iront pas récupérer les derniers paquetages cooker et oui, ils aimeraient bien avoir un manuel papier, oui, ils se sentirons plus en sécurité s'ils ont acheté une boîte d'un éditeur.
    C'est quand même un comble qu'une distro à l'origine orientée utilisateur laisse filer ce marché à l'heure où il ne demande qu'a exploser. Encore faut-il prendre les gens par la main, tant il est vrai que le cap est difficile à prendre.
    • [^] # Re: Ca me gratouille

      Posté par . Évalué à 1.

      MDK organise des "université" à destination des intégrateurs via ses grossistes, notamment Ingram, mais à priori ça ne suffit pas à voir les PC assemblés avec MDK préinstallé...
      • [^] # Re: Ca me gratouille

        Posté par . Évalué à 1.

        des serveur par contre oui il suffit de trainer du coté de surcouf a paris
      • [^] # Re: Ca me gratouille

        Posté par . Évalué à 0.

        Je ne parle pas d'universités ou de formations quelconques chez un grossiste particulier. Ca, ça marchera quant le marché sera amorcé.
        J'ai aujourd'hui des relations plus que distantes avec MS, mais j'ai été invité comme tous les intégrateurs, à des journées évidemment gratuites et régionnales dont on repartait avec des CD NFR (et pleinnement fonctionnels), des cadeaux, et une foule d'infos pratiques.
        Je parle de ça parceque c'est le sujet que tu abordes, mais c'est le secteur OEM dan son ensemble qui est mésestimé. Il faudrait par exemple, quitte a mettre en place des politiques de reprise de stocks, que MDK soit présent chez TOUS les grossistes.
  • # Vive la transparence !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je suis contant de voir enfin une entreprise qui n'a pas peur de montrer ses faiblesse à ces utilisateurs/clients !

    Enfin une entreprise qui montre de manière transparentes, ses problèmes financiers...

    Je pense que si Mandrakesoft se permet un tel message, c'est qu'elle à confiance en la communauté du libre en général et surtout aux utilisateurs de sa distribution qui sont souvent très contant de celle-ci... D'ailleurs, il n'y a qu'a voir les sondages...

    Sincèrement, n'étant pas moi-même, en situation financière des plus enviable, je ne sais pas si je pourrais adhéré au club Silver (139 euros) mais je vais quand même essayer de faire partie du club de base...

    Pour ce qui sont déjà abonné au différents niveaux :

    Quels en sont les avantages réels, concrètement ?

    Avez-vous des exemples svp ? Une mise à jour d'un logiciel important, ou quoi d'autre ?
    • [^] # Les avantages du club

      Posté par . Évalué à 2.

      • [^] # Re: Les avantages du club

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Merci beaucoup !

        Mais j'aurais préféré des expériences vécues de personnes qui ont adhéré au club à différents niveaux...
        Si cela leur a plu ou pas...
        Les points positifs, les points négatifs...
        Ce que cela leur à apporté...

        SVP les Mandrakiens :)
        • [^] # Re: Les avantages du club

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne sais pas si mon expérience te sera utile, mais bon, allez...

          J'ai adhéré au club pour renvoyer l'ascenseur:
          Je ne suis pas graphiste, même si je touche à gimp de temps en temps, ni codeur, non plus. Je ne peux donc contribuer ni par de zoulies icones, no par mes patches. Tout au plus, puis-je soumettre des bug-reports, et eventuellement des traductions, si j'arrive à me dégager du temps pour ça.
          Adhérer au club, c'est ma façon de remercier MDK de pondre une distrib, qui a su se bonifier de façon remarquable au cours du temps, au point que même des utilisateurs de Debian la trouvent plutot bien fichue, et des utilisateurs de Mac, agréable à utiliser.
          J'ai déja (trop ?) dit ici ce que je pensais du boulot de MDK. En ce qui concerne les avantages, c'est très agréable de pouvoir demander de packager des softs qu'on ne trouvait qu'en tarball (comme, par exemple, un noyau patché préempt).
          Ya plein d'autres avantages à coté desquels je t'avoue être passé (comme un tarif spécial pour wineX)
          Ce que cela m'a apporté? La satisfaction de pérenniser un truc que j'utilise et qui me plait.
  • # Suggestion

    Posté par . Évalué à 2.

    Je sais pas si des Mandrakiens (de préférence haut placés) lisent les forums, mais pourquoi Mandrake ne porte-t-il pas plainte contre ses dirigeants passés ? Une telle incurie, ça doit pouvoir mériter des dédommagements non ?

    (au moment du départ de Messier, il fut un temps question que Vivendi le poursuive en justice...)
    • [^] # Re: Suggestion

      Posté par . Évalué à 1.

      Je sais pas si des Mandrakiens (de préférence haut placés) lisent les forums, mais pourquoi Mandrake ne porte-t-il pas plainte contre ses dirigeants passés ? Une telle incurie, ça doit pouvoir mériter des dédommagements non ?

      Je pense qu'ils ne veulent pas s'entendre dire qu'ils sont totalement responsable des choix des dirigeants et des capital risqueurs qu'ils ont fait. Tu penses que ces dirigeants ont débarqués un jour dans les locaux de mandrakesoft et ont dit: "ok, we take care of da bizness"?????

      Quand tu fais un tour de table, il faut savoir avec qui tu es assis et ne pas forcément prendre celui qui est prés à allonger le plus de pépettes. S'il ne s'entend pas avec tel autre capital risqueur autour de la table ou si ses intérêts ne vont pas forcément dans le même sens que toi, il faut savoir dire non aux $$$$$.
      Première erreur.
      Concernant le nouveau staff, je ne suis pas assez callé en droit et en économie pour savoir qui les a mis là et qui avait le droit de refuser ou d'accepter leur présence parce que c'est de là que part le problème. Parce qu'ensuite, du moment où on a mis ce staff en place pour effectuer telle mission, on ne peux pas leur mettre sur le dos le choix de cette mission mais leur échec dans cette mission. S'ils avaient réussi, on s'aurait qui avait eu l'idée du e-learning et on aurait loué les louanges de ce staff américains.
      Une fois de plus, on essaye de nous berner avec ces affirmations faites à la va vite:
      Puis, mi-1999, vint la « bulle technologique », marquée par l'investissement de capital risqueurs dans la société.
      Qu'est-ce que ça veut dire ça? La "bulle technologique" obligeait à prendre des capital risqueurs? Ils étaient bien fiers d'annoncer leur bon tour de table pourtant.
      En mai 2000, un nouveau PDG et son équipe de direction ont rejoint MandrakeSoft.
      Zorro est arrivé comme par enchantement? Qui les a mis là?
      En conséquence, il a été rapidement décidé d'abandonner cette stratégie et de recentrer l'entreprise exclusivement sur ses activités liées à Linux avec le départ cette l'équipe de direction.
      De mai 2000 à mars 2001, ils appellent ça rapidement? Et idem, qui les a virés. Cette personne doit partager la responsabilité de cette erreur parce qu'un burn-rate de 1,5M/mois, on s'en rend compte en moins d'un an, non?

      Bref, je pense que le staff actuel ne peux pas se décharger aussi simplement de ses responsabilités en mettant le tout sur le dos de l'ancien.
      Ton analogie avec le cas de Messier confirme ce que je viens de dire.
      On voulait le poursuivre parce que c'est lui qui était à la tête de vivendi et qui a engagé la société dans de mauvaises directions. On a pas parler d'accuser les gens qui travaillaient pour lui et qui n'ont pas atteint les objectifs qu'il avait fixé.
      Si on s'en prend à Messier pour vevendi, l'analogie serait de s'en prendre à Le marrois chez Mandrakesoft.
      • [^] # Re: Suggestion

        Posté par . Évalué à 5.

        > Une fois de plus, on essaye de nous berner avec ces affirmations faites à la va vite:
        > Puis, mi-1999, vint la « bulle technologique », marquée par l'investissement de capital risqueurs dans la société.
        > Qu'est-ce que ça veut dire ça? La "bulle technologique" obligeait à prendre des capital risqueurs? Ils étaient bien fiers d'annoncer leur bon tour de table pourtant.

        Evidemment mais qui resisterait à quelques millions de capital-risque pour financer son développement ?? Ca devait être très tentant à l'époque...

        > En mai 2000, un nouveau PDG et son équipe de direction ont rejoint MandrakeSoft.
        > Zorro est arrivé comme par enchantement? Qui les a mis là?

        A mon avis ils ont du arriver avec une levée de fond. C'est quasi-systématique qu'un fond de capital-risque impose des "managers experimentés" quand ils entrent dans une boite. Ca les rassure mais depuis il a été démontré que généralement c'était une véritable catastrophe pour une jeune boite.

        > En conséquence, il a été rapidement décidé d'abandonner cette stratégie et de recentrer l'entreprise exclusivement sur ses activités liées à Linux avec le départ cette l'équipe de direction.
        > De mai 2000 à mars 2001, ils appellent ça rapidement? Et idem, qui les a virés. Cette personne doit partager la responsabilité de cette erreur parce qu'un burn-rate de 1,5M/mois, on s'en rend compte en moins d'un an, non?

        Quand on lance une nouvelle stratégie, il me semble qu'on ne peut pas juger des résultats sans attendre un minimum ! Les cycles d'entreprise sont des cycles longs...

        > Bref, je pense que le staff actuel ne peux pas se décharger aussi simplement de ses responsabilités en mettant le tout sur le dos de l'ancien.

        Il n'empêche qu'il semble bien que l'ancien management est bien responsable ! Comment expliquer que des jeunes qui montent une boite en 98 et la dirigent voient leur premier exercice bénéficiaire, puis quand ils ne s'en occupent plus ça plonge, et quand ils reviennent le chiffre d'affaire augmente de façon importante et le déficit de résultat se réduit de mois en mois ??? (j'invente pas, je vois ça dans leurs documents fianciers).

        A mon avis ils ont effectivement commis une énorme erreur : celle de croire que c'était une bonne chose pour l'avenir de leur société qu'ils laissent la place à des managers dits "expérimentés" !

        > Ton analogie avec le cas de Messier confirme ce que je viens de dire.
        > On voulait le poursuivre parce que c'est lui qui était à la tête de vivendi et qui a engagé la société dans de mauvaises directions. On a pas parler d'accuser les gens qui travaillaient pour lui et qui n'ont pas atteint les objectifs qu'il avait fixé.
        > Si on s'en prend à Messier pour vevendi, l'analogie serait de s'en prendre à Le marrois chez Mandrakesoft.

        Ton jugement est très dur ! Il a certainement commis des erreurs mais visiblement il a aussi sû prendre les mesures nécessaires (peut-être trop tard !) là ou d'autres boites n'auraient rien fait et auraient déposé le bilan extrêmement rapidement.
        • [^] # Re: Suggestion

          Posté par . Évalué à 0.

          Evidemment mais qui resisterait à quelques millions de capital-risque pour financer son développement ?? Ca devait être très tentant à l'époque...

          Bien sûr mais aprés, il ne faut pas venir se plaindre parce qu'on a introduit soi-même le renard dans la bergerie.

          Quand on lance une nouvelle stratégie, il me semble qu'on ne peut pas juger des résultats sans attendre un minimum ! Les cycles d'entreprise sont des cycles longs...

          Toujours le même constat. Le staff américain était là pour réaliser les objectifs. Ce sont les personnes qui ont lancé la société dans cette voie et ceux qui l'ont accepté qui sont coupables, en l'occurence le fond de capital-risque qui a fait rentrécette équipe mais aussi les dirigeants de mandrake qui les ont eux mêmes fait rentrer!

          Il n'empêche qu'il semble bien que l'ancien management est bien responsable !
          Du trou dans la caisse, ok mais pas des décisions initiales qui ont mené mandrakesoft là où elle en est aujourd'hui. On peut donc dire que c'est l'erreur du e-learning qui les a destabilisé financiérement mais c'est totalement lâche de tout mettre sur le dos d'"un staff" donc on oublie jamais de préciser qu'il est américain.

          A mon avis ils ont effectivement commis une énorme erreur : celle de croire que c'était une bonne chose pour l'avenir de leur société qu'ils laissent la place à des managers dits "expérimentés" !
          Je ne dis pas autre chose que toi. Je précise juste que le staff n'était là que pour exécuter et que c'est facile de leur rejeter la faute.

          Ton jugement est très dur ! Il a certainement commis des erreurs mais visiblement il a aussi sû prendre les mesures nécessaires (peut-être trop tard !) là ou d'autres boites n'auraient rien fait et auraient déposé le bilan extrêmement rapidement.

          Le logiciel libre est un immense vaisseau avec énormément de roues. Il faut qu'il soit beau et majestueux pour séduire. S'il se présente avec une roue branlante qui attire tous les regards sur elle et lui retire sont charme, il ne doit pas hésiter à s'en séparer pour poursuivre son chemin. Il en a suffisamment pour pouvoir avancer et faire admirer ses charmes...
      • [^] # VU versus Mandrake ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Il n'y a pas si longtemps, JM Messier avait déclaré à la presse que VU allait "mieux que bien". Dans les faits, l'entreprise faisait face à une grave crise de liquidités mais ces choses là n'ont été révélées dans la presse que bien plus tard...

        Il y a quelques jours une dépèche nous informe que Mandrake va mieux et que les choses s'améliorent. Quelques jours plus tard nous lisons un nouvel appel à la communauté car Mandrake à des échéances de dette à régler sous peu...

        Dans les deux cas, qui est floué ?

        Les actionnaires des deux sociétés (titres en forte baisse ou difficiles à céder), les clients qui choisissent leurs produits (et qui avaient ainsi donné leur confiance) et les fournisseurs qui se retrouvent potentiellement avec des créances difficiles à recouvrir.

        Et enfin, les salariés des entreprises concernées sont floués bien entendu.
  • # Re: MandrakeSoft sur la tangente...

    Posté par . Évalué à -1.

    A noter les graphes ont été fait sous excel....

    Pas cool

    :(

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.