Munich reste sur la voie du libre

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
27
mai
2003
Microsoft
LinuxFR a déja passé plusieurs articles sur les réductions qu'accorde Microsoft aux clients qui expriment le souhait de migrer vers une solution basée sur les logiciels libres plutôt que de mettre à jour leur installation existante (souvent basée sur des produits Microsoft).

Je viens d'apprendre que la ville de Munich a confirmé son choix malgré les 90% de réduction qu'offrait Microsoft sur le coût initial des licences. C'est 14.000 ordinateurs qui vont basculer vers notre système d'exploitation préféré.

Note du modérateur : Christophe Thill nous a aussi fait part d'un article d'Expatica qui parlait de 15% de remise à l'origine, et Eclice un autre de FTD mentionnant 15% aussi. Et enfin un article du Courrier International MS emploie les grands moyens (merci à Januel).

Aller plus loin

  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    90% de reductions sur les licences!
    Je veux bien qu'ils ont decide de consacrer des finds a financer ces ristournes mais la je suis epate! C'est enorme! avec 14000 ordinateurs*90%*(windows+office) ca fait beaucoup de sous...
    Ils iront pas loin avec leur fond special! (quoique si tout le monde fait comme Munich...)
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      90% de reductions sur les licences!
      bof , dans une région d'Espagne ils proposent de leur donner des licences, là c'est toujours 10%.
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par . Évalué à 0.

        Après, là bas, l'achat de licences est une idée presque saugrenue, même dans l'administration. Alors pour MS, perdu pour perdu, autant 'régulariser' tout ça.
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 10.

      non l'important c'est : meme avec 90% de ristourne, les gens n'ont pas voulu de MS.
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      S'ils sont capables de faire de si grosses baisses, c'est vraiment que les autres utilisateurs paient un certain prix fort. Ils sont font tout de même un sacré paquet d'argent :-(

      --
      http://titux.tuxfamily.org(...)
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par . Évalué à 4.

        surtout, s'il peuvent baisser de 90% leur prix, c'est que vraiment il ne vaut pas grand'chose !

        Vive Munich et Vive Linux (espérons que cet évènement fasse tâche d'huile rapidement !)
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 7.

      Maintenant tous les clients de Microsoft vont reclamer 90% de ristournent.

      ça va être dure pour eux de suivre
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par . Évalué à 4.

        Ca va surtout être dur pour les boites spécialisées dans le logiciel libre. Elles vont se retrouver avec des tonnes de devis à faire pour des non-clients qui espèreront obtenir 90% de remise chez MS. C'est la fin du devis gratuit...
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 4.

      90% de ristourne ca veut dire aussi 10% de gagne. La ou ils ont tout perdu.
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 3.

      90% ???
      il sont débiles ce genre de pratiques est interdit pour une société qui a un monopole
      il la veule leur amende ou quoi ?
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        > il la veule leur amende ou quoi ?

        Tu parles
        En cas de procés faut compter 3 ans de procédure judiciaire. 9a laiise le temps de noyer le poisson ou de débaucher le chargé d'enquête.

        Et au passage ça fait un marché de moins de perdu.

        En attendant, si Munich passe réellement à Linux, ça fera les pieds a Crosoft.
        Si je ne m'abuse, ce sera le premier pays fortement industrialisé à faire cette démarche :))
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 4.

          je parle du procés en cours de la commission européene
          il est interdit a une société en position dominante de faire des rabais importants
          c'est considéré comme de la concurrence déloyale ,car la société profite de sa position dominante pour empecher toute concurrence
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par . Évalué à 1.

            En Allemagne je ne sais pas, mais en France la loi c'est: interdit de vendre a perte.

            Apres s'ils disent "ben avant on avait 95% de marge" (et si c'est vrai), pas de probleme.
            • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

              Posté par . Évalué à 1.

              "ben avant on avait 95% de marge" (et si c'est vrai)

              C'est pas loin, il me semble que c'était entre 85 et 90% pour MS-Office, on avait eut les chiffres ya kk mois... Mais Office c'est le plus juteux pour le reste ya quelques produits ou ils ne font "que" 40%, tout ca c'est de mémoire mais c'est de cet ordre...
              • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                Posté par . Évalué à 3.

                Un cd coute 0,60 Euros presse, emballe livre. a 90% de reducs on doit encore etre bien au dessus des 10Euros, donc pour la vente a perte accroche toi.
                Apres si ils decident de ne pas comptabiliser la R&D et le dev dans le prix du CD c'est leur probleme, ca ne peut pas faire l'objet d'une attaque en justice pour vente a perte.
                Vient ensuite le cas du prix anormalement bas, mais la il leur suffit de brandir les freewares et logiciels libre pour casser l'accusation...
                Sur le plan legal, pour bouffer MS va falloir se lever de bonne heure.

                Kha
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ceci dit, qu'en est t'il de la Xbox ?
                  D'apres un aticle de CNET, son pris de vente est estimé entre 20 et 100 E inferieur au cout de fabrication ...
                  Par contre, je ne sais pas comment le cout du soft (noyau 2000) entre en compte .
            • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

              Posté par . Évalué à 1.

              je ne parle pas DE VENTE A PERTE
              http://europa.eu.int/comm/competition/antitrust/overview/(...)
              "An enterprise holding a dominant position may be tempted to abuse its position by, for example, charging exorbitant purchase or selling prices or by conferring discriminatory benefits on certain customers in order to control their behaviour.
              Powers of the European Commission to control abuse of a dominant position"
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il me semble que ce serait interdit si c'etait du prix coutant ou proche du prix coutant.

        Meme à 10% ils sont encore largement au dessus du prix coutant
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne crois pas qu'il soit interdit de vendre à prix coûtant. Un certain nombre de grandes surfaces le font déjà avec le carburant pour automobiles.

          Maintenant, il s'agit de savoir si le « prix coûtant » comprend le frais de gestion et du personnel. Mais dans le cas présent, je pense que c'est implicite puisque Microsoft, sur le plan logiciel, n'a ni grossiste ni fournisseur.
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par . Évalué à 1.

        Ils ne sont plus en procès depuis que George W. Bush est arrivé au pouvoir donc tant qu'il y est, ils peuvent faire ce qu'ils veulent !
        Pour ceux qui se demandent pkoi depuis que Bush est au pouvoir ils ne sont plus en procès, je précise que Microsoft est l'entreprise qui a le plus financé la campagne présidentielle de George W. Bush !
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ils ne sont plus en procès depuis que George W. Bush est arrivé au pouvoir
          Euh... le procès en Europe est toujours en cours.
          C'est pas Deubeulyou qui va empêcher un procès pour concurence déloyale de ce côté de l'Atlantique (enfin il aura déjà plus de mal).
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Non, j'avais vu les chiffres et le classement. Microsoft n'est pas la boite qui a le plus financé. Elle arrive il me semble en 6ème position 5je n'ai pas retrouvé le lien).
          Microsoft a fait preuve d'une grande sagesse en finançant à égalité les deux candidats : http://www.cnn.com/2000/ALLPOLITICS/stories/06/07/microsoft.politic(...)
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 1.

          Voila ce qu'on peut lire sur ZDnet:

          "Le pantouflage répond autant au principe des vases communicants que des chaises musicales. Témoin: le récent parcours très chaotique d'un certain Howard A. Schmidt. Après 31 ans de bons et loyaux services fédéraux (au FBI et à l'US Air Force), notre homme est nommé "M. Sécurité" de Microsoft aux alentours de 1998. En décembre 2001, il retourne à Washington pour prendre la vice-présidence du FCIPB, un «conseil fédéral de protection des infrastructures critiques» rattaché à la Maison blanche et supervisé par la belliqueuse Condoleezza Rice. Au passage, chez Microsoft, son remplaçant est Scott Charney, un ancien cyberflic en chef au ministère de la Justice...
          Mais que devient donc M. Schmidt? En avril 2003, il repart vers le secteur privé, chez Ebay, le roi des enchères internétiques, en tant que vice-président chargé, bien sûr, de la sécurité des systèmes d'information. Dernier point de chute: il est nommé, le 19 juin, administrateur de la société franco-américaine Qualys, spécialisée dans l'audit et le conseil en... sécurité informatique. À qui le tour?"

          (Tiré d'un article de ZDNET:http://news.zdnet.fr/story/0,,t119-s2136302,00.html,(...)
          4eme paragraphe)
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 2.

      Faut pas oublier qu'ils vendent du software -> même au dixième du prix, je suis pas sûr que ce soit à perte (en considérant qu'ils ont déjà amorti le développement). Ensuite les 10%, c'est pas à vie. Quand leurs softs seront dépassé ils vendront les nouveaux.

      Il ne faut pas se leurrer, passer aux logiciles libres a un coût (un minimum de formations). Ce coût doit être amorti -> des entreprises passées au libre ne repasseront pas chez m$ de sitôt.

      Sans compter la très mauvaise publicité. Munich est passé au libre pourquoi pas ma ville ?

      Bref, ils n'ont pas le choix sur d'aussi juteux marchés. Mais de toute façon, la vraie gagnante, c'est la ville :)
  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    libre libre c'est vite dit ....

    ils choisissent quoi comme distribution ???
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      ....SuSe :D

      (si si c'est vrai :)
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 4.

      Copier Coller d'un poste sur /.

      About 14000 client computers are involved.

      The used distribution will be SuSE, but IBM is also involved. OpenOffice will be used as office suite.

      The earlier happenings are also quite exciting:
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 9.

      Même s'ils prennent Suse, ce qui serait tout à fait normal (puisque allemande), ils choisissent le libre. Il n'y a que Yast qui n'est pas compatible GPL. Donc pour moi, oui, ils passent au libre et c'est super!
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        comment ils font pour installer SUSE sans Yast ???

        s'ils veulent être libre jusqu'au bout ils vont avoir du mal ...
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à -8.

        Donc pour moi, oui, ils passent au libre et c'est super!
        C'est bien, certes, mais ça aurait quand même été mieux s'ils avaient utilisé une boîte qui contribue au libre par vocation, et pas une boîte qui le parasite en y participant quand elle est obligée !
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 9.

          On ne peut demander de passer du noir au blanc directement à un organisme aussi énorme.

          Déjà, s'il passe au gris claire, qui dire, c'est excellent.

          Il faut laisser le temps au libre de s'intaller dans les moeurs. De plus Suse est une distribe allemande dons peut répondre à l'appelle de Munich. Ce qui n'est pas le cas pour un e distribution communautaire qui est certe mieux, je ne veux pas rentrer dans ce débat.

          L'important, c'est qu'il y a une énorme avancé. Il faut voire que l'information à munich, va se libérer petit à petit de format propriétaire. C'est ça l'important!

          En plus cette migratio, s'il y a lieu, va permettre de faire découvrir linux dans cette ville au commun des mortels.

          Je pense qu'ils ont plus besoin d'encouragement,, que de dénigrement parce qu'il encourage leur économie et soutient leur entreprise!
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 0.

          Munich encourage Linux et toi tu le plombes avec ce genre de remarque.
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            dans ce cas il faut changer le titre de la news ...

            Munich reste sur la voie de Linux ....
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Munich encourage Linux et toi tu le plombes avec ce genre de remarque.
            Et c'est quoi l'intérêt d'un truc proprio basé sur Linux_paske_c_est_pas_cher_et_c_est_à_la_mode sur un truc proprio tout court ?
            Ce qui a fait le succès de GNU/Linux, c'est sa (ou ses) licence libre, il ne faudrait pas l'oublier. Alors quand une boîte récupère tout ça pour en faire une distro proprio, moi désolé mais j'ai du mal à applaudir des deux mains !
            • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

              Posté par . Évalué à 6.

              La distro n'est pas proprio, la GPL est respecté sur les logiciels, je ne voit pas le pb.
              Le noyaux est libre, les logiciels sont libre, ah yast est fermé. Oui et alors, ça ne change en rien que l'interface que l'utilisateur va avoir c'est du kde/gnome (libre) sur le réseau que des serveurs libre.

              Entre une suse et une mandrake, y'a pas grand chose qui change pour l'utilisateur final, et c'est une administration, pas un distributeur automatique de distribution.

              tu as peur de quoi, que suse prenne de l'importance et qu'il viole les licenses? Il faut arrêter de craché sur les société qui essaye de vivre du libre. Je préfère suse à M$, et pour un décideur, entre suse, mandrake, et debian je crois pas qu'il y est beaucoup d'importance.

              Si l'administration est sous suse, ça ne changera en rien ton choix de distribution pour dialoguer avec eux, ce qui n'est pas le cas avec bigbrother$oft.
              Donc le libre est respecté!
              • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                Le noyaux est libre, les logiciels sont libre, ah yast est fermé.
                Justement, YaST est proprio, la distro SuSE contient YaST, DONC la distro SuSE est proprio. Point final.
                S'il y a 1% de logiciel propriétaire dans une distribution, ça suffit pour en faire une distribution propriétaire. Si je mets 1% de cyanure dans une pomme, tu oseras me soutenir qu'elle est commestible ?
                Surtout que là, ça n'est pas un composant anecdotique qui est propriétaire, c'est le logiciel d'installation et de configuration, soit un élément clef de la distribution...
                Si on commence à tolérer ce genre de propos ("si je mets un peu de proprio dans une distro libre, ça reste une distro libre"), c'est toute la notion de logiciel libre qui perd son sens !

                Il faut arrêter de craché sur les société qui essaye de vivre du libre.
                SuSE produit et commercialise du logiciel propriétaire, tout comme Microsoft. Le fait qu'elle a récupéré du logiciel libre et qu'elle en respecte les licences ne change rien à l'affaire.
                Mais c'est vrai que tu as raison quand tu dis que SuSE "essaye de vivre du libre", comme un parasite quoi...
                Et il faudrait arrêter de faire l'amalgame : ça n'est pas parce que SuSE fait de l'argent avec du logiciel libre qu'on la critique ! D'autres sociétés en font aussi et n'ont pas à supporter ce genre de critiques, seulement elles ne produisent pas de logiciel propriétaire, elles. C'est une question d'éthique au fond.

                Donc le libre est respecté!
                Non, le libre est baffoué. Sur l'autel du profit.
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Je crois tu ne comprend pas. JE ne parle pas de technique d'installation. Justement yast est un outil de paramêtrage et de configuration et n'interfère par avec les service réseau et échange dans les format de fichier.

                  JE m'en bas les gonade :) que yast est pas libre, DANS CE CAS PRÉCIS, puisque le but d'une administration est l'uniformisation, la conpréhension par tous de l'information. Ce qui sera le cas si ça passe, puisque c'est openoffice & co qui interfereront avec le public et les utilisateurs finaux.

                  Je crois que la secrétaire, elle n'irai pas regardé la license de yast, parcontre elle vera qu'elle peut distribué openoffice aux citoyens allemands en tout légalité pour permettre d'accéder e tpartagé l'information.

                  La distribution passe vraiment en second point.
                  Et n'oublie pas qu'on est en allemagne!
                  • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                    JE ne parle pas de technique d'installation.
                    Moi non plus, tu parles de YaST et je te dis que c'est l'élément qui rend la distro proprio.
                    Et je ne parlais pas d'interropérabilité...

                    JE m'en bas les gonade :) que yast est pas libre, DANS CE CAS PRÉCIS
                    C'est bien de le reconnaître, mais tu disais plus haut que la distro était libre, ce qui est faux.

                    Je crois que la secrétaire, elle n'irai pas regardé la license de yast
                    Elle n'ira probablement pas voir celle du noyau ou de KDE non plus...

                    parcontre elle vera qu'elle peut distribué openoffice aux citoyens allemands en tout légalité pour permettre d'accéder e tpartagé l'information.
                    Et elle le verra comment ?
                    Surtout qu'elle n'aura pas accès aux CD, donc elle sera bien avancée...
                    Il s'agit d'installer des logiciels sur des ordinateurs, pas de faire de l'évangélisation.

                    La distribution passe vraiment en second point.
                    C'est un point de vue, à ce moment là ils pourraient aussi mettre du SCO ...
                    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                      Posté par . Évalué à -1.

                      à ce moment là ils pourraient aussi mettre du SCO
                      Ben, c'est à peu près ça puisqu'ils sont partenaires dans united linux. Mais de toute façon pour le moment SCO a arêté sa commercialisation de linux.
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Mince, mais ça fait dix ans que le libre se traine un parasite !!! Je pensais que les parasites avait plutôt tendance à commencer leur petite vie dans un hôte gras, fort, solide, sûr, reconfortant... à peu près comme Linux y'a 10 ans quoi....
                  Par contre je savais pas qu'une la licence proprio d'UN soft pouvait "contaminer" KDE, GNOME, le noyau Linux..... enfin qqchose comme plusieurs centaines de soft GPL.
                  Attention, à ne pas reprendre l'argumentaire de certains qui disent que la licence GPL contamine les logiciels et se repend comme un cancer.
                  • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    Par contre je savais pas qu'une la licence proprio d'UN soft pouvait "contaminer" KDE, GNOME, le noyau Linux.....
                    Ah ? J'ai dit ça ?
                    J'ai dit qu'un élément proprio dans une distribution fait que la distribution (en tant qu'entité) était proprio, pas que chaque élément devenait proprio.
                    Pour reprendre l'analogie à la pomme, si un quartier de la pomme est empoisonné, alors la pomme est empoisonnée, par contre les autres quartiers de la pomme peuvent très bien être sains...

                    Attention, à ne pas reprendre l'argumentaire de certains qui disent que la licence GPL contamine les logiciels et se repend comme un cancer.
                    Ne détourne pas mes propos s'il te plait.
                    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Donc si on fait la comparaison avec des pommes :

                      Tu as une population alleamnde qui mange en majorité des bananes. Et les producteur de pomme du monde entier n'arrive pas a faire partager leur pomme qui sont bien meilleur que les bananes génétiquement modifier venant d'usa et créantune dépende à qui en mange.

                      Alors c'est la qu'un groupe de gens de munich ce disent c'est pas normal, maitenant mettons nous au pomme pour montrer l'exemple. Alors il cherche un producteur de pomme et juste à côté d'eux, un producteur réputé pour faire de jolies pommes mais que les autres non pas le droits de savois comment il fait pour les produire si belle. Ce n'est pas grave goutont les.

                      Nous mangeur de pomme expérimenté voyons bien qu'il mange des pommes avec un quart qui est pas très bon, mais on ce dit que c'est pas grave pour l'instant puisqu'ils font l'effort de goûter autre chose que des bananes OGM et en plus qu'ils aident le producteur du coin.

                      On sait qu'une fois que les gens auront le goût de la pomme en tête, ils pourront gouter autre chose de meilleur comme les goldenDebians ou les mandranettes.

                      Attention, ce n'est pas une allusion à un fabriquant informatique disagne avec un pomme à moitié bouffé en logo ;o)
                      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Alors il cherche un producteur de pomme et juste à côté d'eux, un producteur réputé pour faire de jolies pommes mais que les autres non pas le droits de savois comment il fait pour les produire si belle. Ce n'est pas grave goutont les.
                        Moi les brevets sur le vivant m'indisposent, je préfère ne pas y goûter.

                        Nous mangeur de pomme expérimenté voyons bien qu'il mange des pommes avec un quart qui est pas très bon, mais on ce dit que c'est pas grave pour l'instant puisqu'ils font l'effort de goûter autre chose que des bananes OGM et en plus qu'ils aident le producteur du coin.
                        C'est certain, c'est bon pour la diversité, pour le marchand du coin (pan), OK.
                        Mais pour la liberté, non.

                        Attention, ce n'est pas une allusion à un fabriquant informatique disagne avec un pomme à moitié bouffé en logo ;o)
                        Une pomme et du cyanure, moi je pensais plutôt à Turing, mais bon...
                        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          >Une pomme et du cyanure, moi je pensais plutôt à Turing, mais bon...
                          On m'a dit que le logo d'apple était un clin d'?uil à cette tragique histoire...
                          Quelqu'un pour tuer la rumeur ?
                        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Suse sux Suse sux ...
                          Y'en a un peu marre. Savourons cette avancé formidable pour le monde linux et par extension, le monde du libre.
                          Les gens de Suse font plein de trucs bien, leur distrib est stable, léchée, ils travaillent beaucoup au niveau système serveur...
                          Yast, on s'en bat les c... c'est vraiment le verre à moitié vide ici.
                          Prenons ALSA (par exemple), une avancée remarquable, bas niveau qui profite à tous, et arrétons de cracher sur Suse et son malheureux outil de conf.
                      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ok, j'ai tout compris.
                        bananes = windows
                        pommes = linux

                        Donc libre ou pas, tu t'en fout: ce qui compte c'est d'utiliser Linux. De la meme facon Windows ne pose pas probleme parcequ'il est proprio mais parceque c'est Windows.

                        C'est ton avis, pas le mien, en tout cas ca mene a rien de s'engueuler si on ne part pas sur les memes bases ; je defends le libre et toi tu defends les systemes de toutes licences bases sur Linux.
                        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                          Posté par . Évalué à 1.

                          non il defend le choix du gouvernement allemand de vouloir s'affranchir d'un monopole
                          apres on peut etre d'accord avec tout le chemin ou pas, mais ils sont en train de trouver leur voie ;.
                          Pour eux, evidemment, le plus logique etait de ne pas chercher trop loin. Mais pitié ne leurs tapez pas dessus pour ce choix paske "yast sapu"
                          C'est peut etre aussi pour la valeur ajoutée de ce soft proprio qu'ils l'ont choisi pour faciliter l'administration de leur petit parc de 14000 becanes (pas testé paske pas libre de toute facon)

                          Je ne cherche pas a justifier le choix de suse, mais rejouissez vous quand meme des projets auquel suse participe qui vont pouvoir avancer grace a de l'argent recupéré sur un aussi gros contrat.
                          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Oui tout a fait. Je défends le libre et mit attache tout les jours. Mais il faut savoir faire des concession pour progresser.

                            LE choix de l'administration allemande est vraiment logique, ellle ne colle pas avec MES idées, mais n'en ait pas moins bénéfique pour beaucoup.
                            Ce n'est pas par ce que j'accepte et soutien l'Allemagne de passer au pseudo libre que demain, je vais installer Suse sur tout mes postes (d'ailleurs j'y ai jamais songé).

                            Comme je le dit et le redit, ce n'est pas la distribution qui est importante dans ce cas précis mais l'utilisation des logiciels libres comme ooffice, moz, etc...

                            Pour mieux comprendre ma vision, si l'administration française passer tout les logiciels sur window$ en LL se serait déjà génial. Un premier pas vers le libre.
                          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Il est vrai qu'il ne faut pas être trop méchant quand même. SuSE est en tous points bien meilleur que Microsoft. De plus cette distribution est allemande, ce qui a probablement beaucoup motivé les décideurs. Je ne sais pas si on peut se réjouir que Munich passe à SuSE, mais en tout cas on peut vraiment se réjouir qu'elle dégage Microsoft :))

                            Evidemment Munich ne va pas trop vers la voie du libre... au moins elle s'éloigne des monopoles et des violeurs de propriété individuelle. Et elle aura un système très bon au niveau qualité.
                            • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                              Posté par . Évalué à 1.

                              > De plus cette distribution est allemande, ce qui a probablement beaucoup motivé les décideurs.

                              un peu mon n'veu
                              chuis à Munich en ce moment et de fait SuSE est omniprésente dans ce pays. C'est LA distrib. On m'aurait dit que Munich passait sous nux sans rien préciser, j'aurais même pas imaginé autre chose comme distrib
                    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Tu dis :

                      "Justement, YaST est proprio, la distro SuSE contient YaST, DONC la distro SuSE est proprio. Point final."

                      Moi je comprend : Yast proprio -> SuSE (entité) proprio -> contenu de la SuSE proprio -> KDE et tous le reste proprio.

                      Voilà ce qui c'est passé dans ma tête. Excuses si j'ai pas bien compris.

                      C'est vrai que j'y suis allé un peu fort en disant "qu'il ne fallait pas reprendre l'argumentaire de certains", ce que tu ne fais pas, effectivement. Mais l'idée est pourtant là : Yast proprio -> SuSE et son contenu proprio.
                      Si demain, M$ utilisait un outil libre pour l'administration et la config de windows, alors que tout le reste est fermé, est ce que ça en ferait un système (entité) libre, au même titre que YaST fait de la SuSE un système proprio ?
                      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Voilà ce qui c'est passé dans ma tête. Excuses si j'ai pas bien compris.
                        No problemo ;)

                        Si demain, M$ utilisait un outil libre pour l'administration et la config de windows, alors que tout le reste est fermé, est ce que ça en ferait un système (entité) libre
                        Non, il suffit d'un élément proprio pour que l'ensemble soit proprio, donc à plus forte raison si un seul élément est libre l'ensemble restera proprio.
                  • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    SuSE n'est pas libre parce que Yast est indispensable pour installer SuSE.
                    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je regrette, mais je trouve cette discussion navrante.

                      1- Suse n'est pas libre, c'est un grand méchant qui veut pas partager son malheureux outil de conf, et on peut même pas l'installer sans : bouh !!! à mort !.
                      Navrant. Moi, j'installe des suses, des mandrake reconfigurées, des gentoo, et j'utilise pas "d'installeur".
                      De toute façon, on s'en fout de leur installeur. Il ne marche que sur Suse. Vous n'avez qu'à prendre les sources de linuxconf/webmin/drakconf ... etc.

                      2- Je defends le libre moi monsieur !!! Suse ça SuX.
                      Arf ... Le libre est bien défendu je peux dormir tranquille. Et Microsoft aussi qui se gausse de cette mentalité tout à fait extremiste des anti-tout-ce-qui-n'est-pas-debian .

                      3- Suse trahi l'esprit du libre ...
                      reArf ... Suse est une boîte qui contribue plus que n'importe lequel des râleurs ici present au monde du libre. Elle diffuse à un prix modique une DISTRIBUTION testée, packagée, documentée, sourcée (sauf yast ... arf..), et plus facile à mettre chez le windows-maniac du coin. C'est déjà beaucoup non ? On n'attrape pas les mouches avec du vinaigre. Suse c'est du miel, gentoo et debian c'est de l'excellent vinaigre.

                      Pour clore ma participation à ce débat au raz des paquerettes, dîtes vous bien que si la Suse était completement fermée, elle n'existerait même pas.
                      Vous devriez attaquer Mandrake (par exemple) maintenant et le culot dont elle fait preuve en laissant s'installer sans broncher acrobat-reader et Maya.

                      Le choix est la principal force de la PLATEFORME libre. Linux en tant que plateforme ne peut pas être récupéré ni par suse ni par IBM. Par contre, ils peuvent vous proposer leur propre améliorations (des fois propriétaires, certes).
                      Libre à vous de les utiliser ou pas. Votre plateforme RESTE libre : le choix existe, gcc existe et la compatiblité binaire d'un systeme GNU/linux existe, et vos talents de programmeurs existent pour proposer des alternative à ces améliorations.

                      pff.
                      • [^] # Munich NE VA PAS sur la voie du libre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        1.
                        Que SuSE inclue un composant propriétaire ou non-libre dans sa distribution, je trouverais ca navrant mais je ne suis pas contre. Mandrake ou Redhat ou des clones de Debian inclu(ai)ent parfois des softs proprios (Staroffice...) dans leurs distribs. après on est pas obligé de les utiliser/installer. Mais ici, si, on est obligé !
                        As tu installé récemment SuSE sans utiliser Yast? Je serai curieux de connaitre comment tu as fait. Ils ont tout fait pour rendre Yast completement indispensable pour l'installation. Et même si c'est réalisable, ca prendrait des heures et c'est faisable par 25% des linuxiens maximum. Donc les 75% autres sont obligés d'utiliser du non-libre.
                        Sinon Yast marche aussi sur SCO Linux 4.0.

                        2.
                        anti-tout-ce-qui-n'est-pas-debian -> Hé non!! C'est ca le problème.

                        Debian http://www.debian.org/(...)
                        Gentoo http://www.gentoo.org/(...)
                        Slackware http://www.slackware.com/(...)
                        Sourcemage http://www.sourcemage.org/(...)
                        Knoppix http://www.knopper.net/knoppix/(...)
                        Linux From Scratch http://www.linuxfromscratch.org/(...)
                        Mandrake http://www.mandrakelinux.com/(...)
                        Red Hat http://www.redhat.com/(...)
                        Yellow Dog http://www.yellowdoglinux.com/(...)

                        Toutes ces distributions majeures sont libres.... Et il y en a des centaines d'autres.

                        3.
                        "Suse est une boîte qui contribue plus que n'importe lequel des râleurs ici present au monde du libre." <-- Et alors, si je suis médecin et que je soigne des gens très régulièrement, ca m'autorise à tuer quelques patients de temps en temps pour rigoler?

                        "et plus facile à mettre chez le windows-maniac du coin." <-- Justement il est peut être temps de comprendre que les LL ne devrait pas adopter la même stratégie guerrière de Microsoft. On ne fait pas des $$ avec un système libre qu'avec un OS proprio. Dans le libre c'est grâce au secteur des services qu'on fait des bénéfices.

                        Une plateforme reste libre si les logiciels propriétaires disponibles ne sont pas indispensables a l'installation ou/et utilisation de la distribution. Ce n'est pas le cas de SuSE.
                        • [^] # Re: Munich NE VA PAS sur la voie du libre

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Et en plus, yast te refile le cholera et la peste dès que tu pose les yeux dessus.

                          1-N'essaye pas de me convaincre que Suse (la distribution) n'est pas (completemnt) libre, je le sais déjà. Je signalais juste que votre discussion était assez douteuse.
                          Vous n'êtes jamais content, munich va généraliser l'utilisation de linux, et tout ce que vous trouvez à dire c'est : Susesapu, yast sux. je trouve ça affligeant.
                          Saches donc que personellement et comme beaucoup je me réjouit de cette décision, et je me fous de yast.
                          Si ça te défrise, utilise webmin pour régler ta machine (ou tape les fichiers de conf à la main ).

                          2-Ta philosophie du libre est très belle, et je la partage avec toi. Maintenant, respecte les gens qui s'en foutent. Parceque si tu recite la GPL à madame duchmol, elle sera partie avant que tu ais fini. On impose pas ses idées sur un claquement de doigt. Suse casse un certain embrigadement de MS (que les gens ignorent de toute façon), et, je le maintient, fournit une plateforme tout à fait libre qui sait faire tourner tout plein de jolis soft libres. Parceque KDE est en GPL et que le noyau est en GPL, et que Gnome ... etc. c'est juste la distibution qui te defrise, cela n'enleve rien au status de la plateforme (GNU/linux).

                          Merci de me donner tous ces liens, je ne connaissait pas toutes ces belles distrib libres. arf
                          • [^] # Re: Munich NE VA PAS sur la voie du libre

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            SuSE est en tous points bien meilleur que Microsoft. De plus cette distribution est allemande, ce qui a probablement beaucoup motivé les décideurs. Je ne sais pas si on peut se réjouir que Munich passe à SuSE, mais en tout cas on peut vraiment se réjouir qu'elle dégage Microsoft :))

                            Evidemment Munich ne va pas trop vers la voie du libre... au moins elle s'éloigne des monopoles et des violeurs de propriété individuelle. Et elle aura un système très bon au niveau qualité. Tout ca je suis d'accord.

                            "Vous n'êtes jamais content, munich va généraliser l'utilisation de linux" <-- moi le libre m'intéresse davantage que Linux.
                            SuSE est Linux mais pas GNU/Linux. Parce que SuSE rejette la philosophie GNU. Il ne faut pas se voiler la face. Quant à utiliser de jolis softs libres, on peut aussi le faire sous MS Windows, hein! Hé oui...

                            Ma conclusion:
                            Munich va quitter Microsoft et c'est bien.
                            Munich va utiliser beaucoup de softs libres et c'est bien.
                            SuSE ont fortement contribués à certains projets libres, c'est bien.
                            SuSE n'est pas libre.
                            SuSE est mieux que Microsoft.
                            Dommage que ce soit SuSE qui ait été choisie et pas une autre distribution.

                            Je trouve que ca évolue dans bon sens. C'est mieux. C'est pas encore fantastique. Comme disait quelqu'un plus haut, j'ai du mal a applaudir des deux mains.
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Yast est peut-être proprio, mais avant d'employer Mozilla, tu employais certainement Netscape, qui lui était proprio, et pourtant, tu te disais avoir un distro libre.


                  Faut pas déconner, le passage de Windows à Linux c'est la chose principale.

                  Secondo, Il faut bien qu'ils s'aident entre eux, pourquoi devoir acheter des distribs style redhat, ou mandrake, alors qu'ils peuvent en acheter en allemagne ( SuSE ) et fait travailler SuSE.
                  • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Yast est peut-être proprio, mais avant d'employer Mozilla, tu employais certainement Netscape, qui lui était proprio, et pourtant, tu te disais avoir un distro libre.
                    Non, j'utilisais une distro proprio.
                    Et il reste quelques différences fondamentales :
                    - je pouvais installer ma distro sans Netscape, alors que le commun des mortels aura du mal à installer une SuSE sans YaST
                    - il n'existait pas d'équivalent libre
                    - Netscape était produit par une société qui ne gagnait pas d'argent avec le logiciel libre, et juste distribué par les vendeurs de distros ; avec YaST ça n'est pas vraiment le cas : SuSE le développe gagne de l'argent avec sa distro, les autres n'ont pas le droit de le vendre avec leurs distro

                    Faut pas déconner, le passage de Windows à Linux c'est la chose principale.
                    C'est ton point de vue, moi je ne suis pas passé à Linux parce que c'était Linux, j'y suis passé parceque c'était _libre_.
                    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Yast, encore yast... Je ne sais pas si ça a rapporté quelque chose à SuSE de limiter sa diffusion, mais ce qui est certain, c'est que beaucoup s'en sont détourné.

                      Je préfère de beaucoup le principe du club Mandrake qui me parait beaucoup plus sain. Par ailleurs, l'installateur et tous les logiciels de configuration de Mandrake sont libres. Personne ne les a encore inclus dans une autre distribution. Je ne suis pas certain que SuSE ait fait le meilleur choix.
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Si je mets 1% de cyanure dans de la Suze....

                  hum, désolé.. ---->[]
              • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                La GPL n'est pas respectée et les développeurs de GNU sont méprisés. SuSE a pris un système GNU et en a fait un système non libre!! Yast oblige a utiliser du non libre.

                Entre une suse et une mandrake, y'a pas grand chose qui change pour l'utilisateur final <- quand on a pas compris la philosophie du libre !

                Il faut arrêter de cracher sur les société qui essaye de vivre du libre <-- ... en essayant de torpiller le libre, en le faisant passer pour secondaire avec ses logiciels fermés?

                SuSE est mieux que Microsoft. C'est pas pour ca que c'est bien!
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par . Évalué à 1.

                  La GPL n'est pas respectée et les développeurs de GNU sont méprisés. SuSE a pris un système GNU et en a fait un système non libre!! Yast oblige a utiliser du non libre.

                  Quel mépris, quel honte !! bouh !!! Ils les méprisent tellement qu'ils ont décidé d'utiliser leur kernel, leurs outils, leur logiciels .. d'en faire de la pub et de le diffuser à grand risques. C'est bien connu d'ailleurs, chez suse, ils interdisent les barbus, et ça c'est mal. J'aimerais qu'on me méprise ainsi :D.

                  Entre une suse et une mandrake, y'a pas grand chose qui change pour l'utilisateur final <- quand on a pas compris la philosophie du libre !

                  C'est vrai. Mais avec une mentalité pareil, gnu/linux ne risque pas de s'imposer.
                  Parceque moi, la plupart des gens auquel j'essaies d'expliquer "la philosophie du libre" me répliquent sechement qu'ils "s'en foutent grave" :D. Soyons pragmatiques et laissons les découvrir ça tout seul comme des grands. Avec une suse ou avec une red-hat, ça change pas grand chose ... ils comprendront peut être en allant sur kde.org, en lisant une des moults licenses GPL qui traînent dans la distrib, ou en se renseignant sur leur beau systeme tout neuf.

                  Il faut arrêter de cracher sur les société qui essaye de vivre du libre <-- ... en essayant de torpiller le libre, en le faisant passer pour secondaire avec ses logiciels fermés?

                  Ca y'est, Suse torpille le libre.. je m'esclaffe ... 14000 poste Suse à munich 14000 KDE, gnomes, openoffice, mozilla,, xmms, gimp ... etc ...
                  Suse "torpille le libre" ! arf

                  SuSE est mieux que Microsoft. C'est pas pour ca que c'est bien!

                  ouf !! arf
                  • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    SuSE utilise GNU uniquement comme fond de commerce. Ce que y'a derrière comme philosophie ou autre, ils s'en moquent.

                    Tu as du mal à faire la différence entre Linux et libre, et entre Microsoft et propriétaire toi, non?
                    Imposer Linux, à quoi ca sert, si on n'impose pas le libre en même temps? Evidemment ptet t'as envie que dans qques années tlm utilise des distributions avec plein de jolis softs proprios dedans d'Adobe, Sun etc. c'est ton droit....

                    Ca y'est, Suse torpille le libre.. je m'esclaffe ... 14000 poste Suse à munich 14000 KDE, gnomes, openoffice, mozilla,, xmms, gimp ... etc ...

                    Ces desktops/logiciels sont indépendants de SuSE, et la moitié d'entre eux tournent sous Windows... Ce n'est pas parce que des softs libres tournent sur une distribution que la distribution défend alors le libre. Si je mets Camino (clone de Mozilla-Firebird, GPL) sur mon MacOSX, alors mon MacOSX il devient libre? Je comprends avec un raisonnement pareil, pourquoi tu t'esclaffes :-p
                    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Mon cher ami, tu es un peu de mauvaise foi.
                      Parceque, si 14000 windows ne veulent pas dire 14000 photoshop, 140000 suse veulent bien dire 14000 gimp.
                      Bref, je sais très bien ce qu'est le libre, je le défends tous les jours, seulement, ce n'est pas si simple.
                      Toi, tu as des idées (auquelles j'adhère), et tu voudrais que tout le monde pense comme toi, parceque cela te semble juste et important.
                      Ben, laisse moi te faire remarquer un truc : le libre, chez la plupart des possesseurs de PC, c'est abstrait. Mon voisin de palier a un PC, et il s'en fout bien du libre.
                      Alors, oui, je trouve que Suse s'impose à Munich en permettant que les gens decouvre par eux même, (parceque c'est le seul moyen) est une bonne chose (parcequ'à part Yast, le reste, c'est du libre et en particulier l'interface).
                      Encore une fois, ne rejette pas non plus en bloc tous les soft et les developpements propriétaires. Ce n'est vraiment pas aider à la diffusion de tes idées.

                      Une dernière chose, MacOSX est vendu avec internet explorer. Alors, je peux t'assurer, cotoyant la population maceuse de près que firebird, ils s'en tape joyeusement. Ne mélange pas, C'EST TOI qui prétend que Yast rend Suse propriétaire. n'ai pas le culot d'inverser les rôles, parceque oui, je m'esclaffe :D
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Sans compter que SuSE, outre le fait d'être allemande, est basé à Nürnberg, à savoir à une grosse centaine de bornes de Munich, et qui plus est dans le même Länder.
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 5.

      ils choisissent quoi comme distribution ???

      Rien n'est fait pour l'instant puisque le vote doit avoir lieu le 28 (demain, donc).
      Très franchement, quelque soit la distrib choisie, ce sear mieux que Windows.
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 4.

      Le plus important n'est pas que Munich passe au Libre (enfin, c'est quand même mieux). Le plus important, c'est que dans un choix face à Microsoft, et une politique tarifaire particulièrement agressive de la part de ce dernier, c'est une solution Linux qui ait été choisie. Que ce soit Debian, SuSe, Slackware, RedHat ou Lindows, on s'en tape. Même si ça avait été Solaris et StarOffice, ça aurait été une défaite pour Microsoft.

      Enfin, la différence, peut-être, c'est que Microsoft n'aurait peut-être pas été aussi vindicatif si il avait dû faire face à une autre solution propriétaire. Et après tout le bazar fait à l'encontre du Libre par Microsoft, ça la fout un peu mal. D'ailleurs, je pense que le problème n'est pas vraiment que Munich passe au Libre, non. Le principal problème, pour Microsoft, c'est qu'on parle du fait que Munich passe au Libre.
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par . Évalué à -1.

        Même si ça avait été Solaris et StarOffice, ça aurait été une défaite pour Microsoft.

        Et alors, quel intéret ? Microsoft est l'Ennemi à abattre ? Personnellement, je ne vois pas l'intéret de remplacer du propriétaire par du propriétaire. Au niveau des performances ou du prix peut etre, mais ça n'apporte rien au libre.
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Moi je vois très bien l'intérêt : diviser le marché.

          Il faut à tout prix casser le monopole de Microsoft. Dans ce cas là, la solution libre s'imposera d'elle même. Le seul réel argument en faveur de microsoft pour le moment est "Tout le monde utilise microsoft"..
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par . Évalué à 2.

            > Moi je vois très bien l'intérêt : diviser le marché.
            s/diviser/ouvrir/
            Et ça tombe bien, seul le Libre est capable de le faire.
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il faut à tout prix casser le monopole de Microsoft. Dans ce cas là, la solution libre s'imposera d'elle même. Le seul réel argument en faveur de microsoft pour le moment est "Tout le monde utilise microsoft"..
            Dans ce cas, l'intérêt de cette solution est qu'elle est alternative, et pas qu'elle est basée sur Linux ou qu'elle est libre (vu qu'elle ne l'est pas...).
            C'est une bonne chose pour l'inter-opérabilité des logiciels et le respect de standard, donc au final c'est une bonne nouvelle, mais pour la communauté du libre, c'est un non-évènement.
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 10.

          <i>> Et alors, quel intéret ? Microsoft est l'Ennemi à abattre ?
          Oui. Vas en grande surface essayer d'acheter un oridnateur sans Windows, vas sur HFR essayer d'expliquer pourquoi il faut respecter les standards du W3C, vas essayer d'expliquer à tes contacts de ne pas envoyer de .DOC, vas expliquer aux gens qu'un minimum de discipline dispense de l'utilisation d'un anti-virus, quand on te demande lequel est le meilleur ...
          Microsoft est une plaie pour l'informatique, car Microsoft abuse de sa position dominante. Choisir, que dis-je, Pouvoir choisir autre chose que les produits Microsoft sur un marché qui a été verrouillé par cette firme est une victoire pour tous.

          Il faut cependant nuancer mes propos : en effet, le Libre est en pratique la seule alternative viable à Microsoft, c'est la raison pour laquelle au final, une défaite de Microsoft est forcément une victoire pour le Libre (et oui, SuSe a des défauts, mais est bien plus Libre que n'importe quel produit MS. Le noyau est Libre, OOo est Libre, XFree est Libre, KDE est Libre ... C'est déjà pas mal, surtout en ce qui concerne l'interopérabilité). Car même si je parle de Solaris et StarOffice, nous savons tous qu'aucune solution propriétaire n'est capable de briser le monopole de Microsoft. Le briser apportera à tous les éditeurs ou concepteurs de logiciels, proprio comme Libre, une nouvelle liberté. Celle du choix.
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par . Évalué à 2.

            Je suis tout a fait d'accord.

            Je pense que le plus important dans le mouvement logiciel libre et d'offrir un choix, le choix est la premiere des libertés. Ensuite, libre a chacun de choisir du proprio en son ame et conscience.

            Avant de savoir si ils choisisent qqch de libre ou de proprio, je pense que l'important est qu'il devient evisageable de faire qqch sans Microsoft. Pour moi, Microsoft n'est pas l'ennemi a abattre, mais son emprise sur le monde de l'informatique me semble par contre un ennemi important. Il ne s'agit pas de couler une boite, mais de briser un monopole.
            Bien sur la strategie de Microsoft est entierement tournée vers la culture du monopole (regerdez à quel prix ils vendent leur boite à X pour couler les concurrents). Mais ca doit changer. Et j'espre que le libre reussira a apparaitre comme une alternative viable.

            Et finalement, meme si ils reviennent a du Microsoft grace a je ne sais quel pression, ca prouvera quand meme que Microsoft n'est plus une évidence, et qu'ils doivent se battre, et je vois ça comme une vraie victoire: ça commence a bouger :o)
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par . Évalué à 1.

            "vas sur HFR essayer d'expliquer pourquoi il faut respecter les standards du W3C"

            Va apprendre aux gens à lire avant de raconter des conneries :

            http://forum.hardware.fr/forum2.php3?post=26941&cat=10(...)
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Belle tentative !!!

      C'est clair que vu la news y'en avait un à placer
      En plus il est vraiment très bien, suffisemment masqué (on n'en voit que les poils du pif), précis, rapide....

      Toutes mes félicitations, c'est parfaitement dans les règles du Trolling-Howto !
  • # Retour ...

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai été un peu étonné en apprenant la nouvelle hier soir, car il me semblait justement que c'était joué et que Microsoft restait en place. Cela dit, tout n'est pas fini. Il va falloir suivre la transition, et espérer qu'elle se fasse dans de bonnes conditions. Car si ça se passe mal (il n'y a pas de raison, certes, mais sait-on jamais), ça risque de nous faire de la mauvaise pub.
    • [^] # Re: Retour ...

      Posté par . Évalué à 9.

      En fait il s'agit de la position de la fraction SPD du conseil municipal et non de la décision définitive. Comme la fraction des verts a pris la mème position, la décision définitive devrait être en faveur de Linux (Munich est gouvernée par le SPD). Je constate en tout cas que les allemands sont cohérents et soutiennent les éditeurs locaux. On aimerait pouvoir en dire autant chez nous.
      Attention tout de mème car dans la partie de poker menteur qui se joue en ce moment entre Munich et Microsoft il vaudrait mieux attendre le vote définitif avant de pavoiser.
      Pour ce qui est du pourcentage de réduction proposé par Microsoft c'est top secret et je n'ai rien vu de crédible pour le moment.
  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est tout simplement génial ! Enfin un bon revers pour MS qui n'a pas hésité à brader "sa propriété intellectuelle" comme ils le disent si bien.

    En tous cas bravo à la ville de Munich qui n'a pas cédé aux chantages. L'Allemagne montre la voie en matière de logiciel libre (cf le financement du projet de PIM pour KDE), à quand la meme chose chez nous ?
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 3.

      A mon avis chez nous cela se fera quand l'Espagne sera sous linux depuis 2 ans et que l'experience de munich se passe bien pendant 5 ans. aprés ce test réel, là peut être que une petite ville de France passera en test pendant 3 ans. Dans le cas où cela se passe bien et que le maire est de la même "couleur" que le gouvernement, une autre ville un peu plus grande y passera.

      répéter ci dessus 3 ou 4 fois et hop c'est bon!

      sinon étant donné le nombre d'utilisateur et devellopeur linux en Allemagne :), cela ne peut que bien se passer.
      • [^] # use locale;

        Posté par . Évalué à 5.

        Je comprends rien à l'immobilisme francais.
        On se trouve coincés par une bataille parlementaire disant qu'il faut
        - imposer le LL,
        - au niveau national,
        - dans l'administration,
        - pour des raisons sécuritaires. (la fameuse backdoor de la NSA dans le driver nvidia)

        C'est foutu d'avance ca. MS aura beau jeu de proposer un magnifique package shared sourced le moment venu. Ils l'ont fait au Chili.

        Par contre, on constate que les approches "open source" en Espagne et en Allemagne fonctionnent.
        - on ne s'impose rien, on fait marcher la concurrence à fond,
        - au niveau régional,
        - pas de limite à la diffusion (on fabrique un tissu de LL),
        - pour des raisons pragmatiques qu'on ne se donne même pas la peine d'expliquer. Le client est roi. point.

        Bugnon compte faire du lobbying "global". Au niveau "local", ils sont nuls. Combien de temps les Catalans ont ils du attendre pour bénéficier d'un banal soft de "locale" ?

        L'approche LL n'est pas incompatible avec l'approche "open source". Il faut juste se laisser du temps. Au moment du décollage en estremadura, Yeupou s'inquiétait de ce qu'on n'y parle pas du LL. Ecoutons donc: software libre, software libre...
        http://www.noticiasdot.com/publicaciones/2003/0503/0905/noticias090(...)

        Je pense que l'approche de "nos" députés et sénateurs se révèle contre productive.
        S'ils ont des problèmes de paranoia, parlons leur de gpg et d'échelon.
        Et que les LUG prennent rencart avec les élus locaux. Faites des sites pilotes.

        Accessoirement, est ce que Gael Duval a contacté Sun France, Apple France, Oracle France, Adobe France ? Microsoft nous désigne comme son concurrent. C'est faux. Le LL est fait pour tous. Les concurrents de MS, les voila.
        • [^] # Re: use locale;

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          la fameuse backdoor de la NSA dans le driver nvidia

          Ah ? Je n'étais pas courant, quelqu'un a plus de détails là-dessus ?
          Est-ce une rumeur (comme la fameuse clé NSA dans windows NT) ou quelquechose de concret ?
          • [^] # Re: use locale;

            Posté par . Évalué à 2.

            non c'est une blague. j'aurais du mettre un smiley, mais ca ne me fait pas trop rire en fait.

            Le dogme securitaire dicte que, pour obtenir une *garantie vraie*, il faut uniquement du LL. Le proprio est plein de backdoor partout partout.

            C'est une connerie en ceci que le LL est une technologie comme les autres. De temps à autres elle se casse la gueule comme il se doit. Si le LL était une formule mathématique, on pourrait discuter de "garantie vraie", mais non: c'est de la techno.

            Cette connerie de départ en implique evidemment plein d'autres, tel la fameuse backdoor de la NSA dans le driver ATI. ;-)

            Maintenant, réfléchis. Si tu devais placer une backdoor qq part pour espionner l'administration francaise, choisirais tu le driver d'une carte graphique pas forcement courante ? Qu'est ce que tu es censé récolter comme info à ce niveau là ? des pixels, des coordonnées. :)
            • [^] # Re: use locale;

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ah ?
              En effet, les smileys m'auraient évité un post.
              Et de toutes façons je suis protégé, j'ai mis un ifconfig eth0 down dans mon .xinitrc
              En plus, je fais tourner Norton Antivirus et Norton Personnal Internet Firewall Security via wine.
              Je suis pas parano, mais on ne sait jamais :-)
  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Il faudrait préciser que c'est 14 000 postes de travail !

    bon on s'en serait un peu douter vu le nombre, mais le passage en poste de travail est tellement impossible dans la tête de certain que ce genre de migration ne peut que rassurer le décideur pressé.
    On peut supposer que par un effet de cascade les entreprises qui travaillent avec l'administration de Munich utiliseront OpenOffice pour échanger leur fichier.
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par . Évalué à 3.

      En effet, l'effet de domino risque de se produire, c'est ce qui fait peur à Microsoft.

      Reste à voir si d'autres vont vraiment suivre et, sans vouloir etre pessimiste, tant que ce n'est pas signé (c'est demain la date fatidique) rien est joué ! Qui dit que Microsoft ne donnera pas ses licences + frais d'administration au dernier moment ?
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par . Évalué à 3.

        S'ils font ça, j'espère que suse portera plainte pour concurrence déloyale au près de la communauté européenne. On est pas aux état-unis, ils risquent de prendre chère.
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Qui dit que Microsoft ne donnera pas ses licences + frais d'administration au dernier moment ?

        Faudrait se pencher sur la légalité d'un telle chose. Il me semble que la vente à perte est interdite, alors le don ... Enfin tout dépend de la législation du pays.

        En tout cas il est intéressant d'imaginer un concurrent propriétaire qui essaye de vendre son Os ou sa suite bureautique fasse à Microsoft qui peut se permettre se genre de rabaix/don ... Je pense au défun BeOS entre autre ...

        Face à un tel Monopole on dirait que seul le libre peut lutter. L'avenir nous dira si les abus du capitalisme auront permis de faire émerger un nouveau système économique libre.
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 4.

          Il me semble que la vente à perte est interdite, alors le don ... Enfin tout dépend de la législation du pays.

          Justement, le don, ce n'est pas la vente. Ce n'est pas du tout règlementé de la même façon. Pour peu qu'il fassent des dons à des oeuvres de bienfaisance, il pourraient presque déduire le prix des licences offertes de leur impôts. :-)

          Plus sérieusement, même s'ils concèdent leur droits d'exploitation, puisqu'il s'agit de cela (et ce en quoi la notion de vente à perte devient beaucoup plus floue), pour un euro symbolique, quels sont les coûts d'impression d'une licence ? A mon avis, les logiciels offerts sont déjà rentabilisés depuis un bon moment.

          (au fait, j'ai pas encore vu pasBill pasGates. J'aimerais bien avoir son opinion sur toute l'affaire ...).
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            (au fait, j'ai pas encore vu pasBill pasGates. J'aimerais bien avoir son opinion sur toute l'affaire ...).

            Pas dur d'anticiper hein :

            pbpg : c'est leur droit commercial de proposer ce genre d'offre
            pbpg : c'est la réalité du monde, bienvenue dans la réalité

            Ou as tu vu ce personnage avoir une opinion autre que celle de défendre sa chère entreprise, et ce quel que soit les abus flagrant de celle-ci ?

            -2000 faut pas critiquer machin et ses supporters.
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Faudrait se pencher sur la légalité d'un telle chose. Il me semble que la vente à perte est interdite, alors le don ...
          Pour le don, ça me parait un peu gros.
          Pour la vente à perte, il faut bien voir que Microsoft vend des logiciels amortis depuis longtemps, donc quand elle vend une licence c'est 100% bénéf (il reste le prix des CD & co, mais c'est très dérisoire, surtout que pour un tel volume de licences ils ne fournissent certainement pas un CD par licence mais laissent les administrateurs faire plein d'installations avec le même master).
          Et si ils ont envie d'outrepasser les lois européennes sur les ventes à perte, c'est très facile pour une multinationale, et c'est d'ailleurs ce qu'ils font pour la Xbox : elles sont revendues à perte par MS (la maison mère, donc dans le cadre de la légisilation américaine) à la (ou aux) filiale européenne, qui peut ensuite les écouler légalement en dessous de leur coût de production...
          • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et si ils ont envie d'outrepasser les lois européennes sur les ventes à perte, c'est très facile pour une multinationale, et c'est d'ailleurs ce qu'ils font pour la Xbox : elles sont revendues à perte par MS (la maison mère, donc dans le cadre de la légisilation américaine) à la (ou aux) filiale européenne, qui peut ensuite les écouler légalement en dessous de leur coût de production...

            Il me semble avoir vu sur Capital une technique identique avec Coca Cola. Les produits de base sont vendus à perte aux usines Européenne, qui ne font qu'écouler ; ainsi elles sont toujours dans le rouge et échappent à certains Impôts.
            Vive la mondialisation.
            • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Les produits de base sont vendus à perte aux usines Européenne

              Oui bon en fait pas à perte mais très cher ... Evidement vous aurez compris :)

              -1 toussa
            • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Vive la mondialisation.
              s/mondialisation/mondialisation libérale/ ne mélangeons pas tout ;)
              • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                Posté par . Évalué à 4.

                Je dirais plutôt mondialisation (ou globalisation) capitaliste (ou néo-libéral).

                Mais pas "libéral" au sens classique du terme, vu que l'OMC, le G8 et compagnie ne déréglementent pas, contrairement à ce que tout le monde dit...

                En réalité, ils remplacent les réglementations anciennes, par des réglementations nouvelles qui sont d'une part plus global (ce qui n'est pas forcément un mal) et d'autre part qui leur sont plus favorables (aux bigs firmes). Et ils font cela en se fichant complètement des conséquences concrètes (on ne fait pas d'omellete sans casser des oeufs).

                Ces enfoirés se nomment libéraux. Leurs alter-mondialistes les dénoncent en tant que libéraux. Mais moi, ça ne me va pas. Je refuse de les laisser s'emparer de ce terme. C'est bien trop gentil pour eux. J'en cherche encore un autre plus adéquate. Peut-être "capitalistes néo-féodaux global"... C'est pas encore ça :-)

                De plus si libéral est utilisé aujourd'hui en France principalement comme synonyme de "adorateur dogmatique de l'économie de marché comme solution à tous les problèmes et à tout les niveaux" et de "politiciens manipulés par des bigs lobbies", dans les pays anglo-saxons ils est utilisé comme synonyme de "gauchistes". Bref, il y a des mots qui ne clarifient pas vraiment le débat.

                [ -1 parce que hors-sujet ]
                • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  J'aime beaucoup ce terme de néo-féodal.
                  Il semble que ce soit un état stable vers lequel tous les systèmes sans contre-pouvoir retournent inéluctablement.
                  Le problème américain, c'est que la loi anti-trust ne fonctionne plus. Chez les communistes, c'était plus radical car aucun contre pouvoir n'a jamais été mis en place. Quel que soit le système de dictature, on aboutit toujours au même schéma féodal. Dans notre cas, c'est une entreprise qui a pris le pouvoir et impose sa loi. On a maintenant une entreprise souveraine. Quel progrès :-/
      • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        > En effet, l'effet de domino risque de se produire, c'est ce qui fait peur à Microsoft.

        Moi ce qui me fait peur c'est le contraire :

        - bon, finalement on est revenu à Microsoft Office, on avait des problèmes de compatibilité avec le reste de l'adminsitration sur les documents Word et c'est pour nous impensable de se permettre de telles incompatibilités.

        (fiction)
        • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

          Posté par . Évalué à 6.

          Je verai plutôt un truc du genre :

          "Bonjour chers partenaires privés de notre administration publique à qui nous donnons des sous pour vos bons services. Si vous voulez qu'on travaille encore ensemble demain, prière de bien vouloir nous faire parvenir vous documents électronique soit en format pdf, soit en format OOo. Nous vous rappelons que vous pouvez vous procurez OOo GRATUITMENT sur internet.
          Cordialement."
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce format de fichiers est déjà largemmetn utilisé en Allemagne.
      Ne pas oublier que OpenOffice s'appellait avant StarOffice, et que c'était un produit allemand (je crois même qu'avant sa vente à Sun il arrivait en 2e position de parts de marché bureautique)
  • # LL et administration

    Posté par . Évalué à -5.

    Hummm ... pour quand l'utilisation des LL par l'administration pénitenciaire ?
    Du LL dans les prisons ... çà le fait non ?.

    Juste histoire de contrarier votre jubilation ...

    KDO, et j'en suis pas un!
    • [^] # Re: LL et administration

      Posté par . Évalué à -1.

      J'aime bien quand il s'agit d'élever le débat au niveau de l'éthique de l'utilisation des logiciels (libres y compris) constater la pauvreté intellectuelle des connards de linuxfr se prenant le choux sur la Suse et tout juste bon à moinsser les empécheurs de se branler en rond ...

      KDO, et j'en suis pas un.
  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Qqch me paraît bizarre :

    Il me semble qu'il est interdit de vendre à perte.

    Or là M$ fait un rabais de 90%.

    Donc deux possibilités :
    - soit ils vendent à perte (donc illégal)
    - soit ils ne vendent quand même pas à perte, et dans ce cas-là... bref vous m'avez compris, Windoze est ... non on ne peut même pas parler de vache à lait, là c'est digne d'une orgie de Bacchus !

    C'est pas possible, j'ai du me tromper !

    Les autres, qu'en pensez-vous ?
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je reposte ce que j'ai posté plus haut :
      Pour la vente à perte, il faut bien voir que Microsoft vend des logiciels amortis depuis longtemps, donc quand elle vend une licence c'est 100% bénéf (il reste le prix des CD & co, mais c'est très dérisoire, surtout que pour un tel volume de licences ils ne fournissent certainement pas un CD par licence mais laissent les administrateurs faire plein d'installations avec le même master).
      Et si ils ont envie d'outrepasser les lois européennes sur les ventes à perte, c'est très facile pour une multinationale, et c'est d'ailleurs ce qu'ils font pour la Xbox : elles sont revendues à perte par MS (la maison mère, donc dans le cadre de la légisilation américaine) à la (ou aux) filiale européenne, qui peut ensuite les écouler légalement en dessous de leur coût de production...
  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par . Évalué à 5.

    moi y'a un truc qui me tue...

    quand on voit le fric que balance l'etat pour des licences dont on ne se sert pas vraiment (j'y bosse et je vois ce qu'on fait avec excel, word... dans la pluspart des cas 2 additions et 3 lettres types...), je pense qu'on pourrais mettre un peu de ce fric de côté pour les retraites, non?

    c'est simpliste comme raisonnement. je le reconnais.

    mais quand je vois que dans mon admin, on utilise outlook parce qu'imposé et validé lors de la création de l'intranet, et que cette aspirateur a virus contribue à ralentir chaque jour mon outil de travail... j'ai un peu les glandes.
    Si l'admin reseau passait moins de temps à reparer les conneries imputables à win98( voire 95 qui traine encore), je le verrais plus pour causer php, etc....
    • [^] # Re: Munich reste sur la voie du libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le problème vient de la compétence des dirigeants. Comme ils ne peuvent pas savoir si une personne est compétente ils sont souvent obligés de faire confiance à une personne de leur entourage qui croit en savoir plus qu'eux et qui est contrainte par la suite de faire comme si elle l'était pour rester en poste. Ces personnes s'entourent alors d'autres personnes qu'ils jugent compétents... et c'est récursif.
      Dans le meilleur des cas la personne était compétente 5 à 7 ans plus tôt (le temps de monter en grade) et prend des décisions en accord avec connaissances. C'est comme si vous preniez un général de Napoléon pour en faire le commandant d'une escadrille de chasseurs bombardiers.
  • # Re: Munich reste sur la voie du libre

    Posté par . Évalué à 2.

    La décision définitive vient d'être prise par le coseil municipal de Munich. http://heise.de/newsticker/data/anw-28.05.03-004/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.