Opquast : sortie de la version 1.0

Posté par (page perso) . Modéré par rootix.
Tags : aucun
0
29
sept.
2004
Internet
Opquast est un ensemble de bonnes pratiques pour la qualité des services en ligne.

La version 1.0 de la liste des bonnes pratiques a été publiée comme prévu le lundi 27 septembre. Elle contient 153 bonnes pratiques, classées par niveaux de qualité (de 1 à 3) et par thèmes (par exemple : Accessibilité, Hyperliens ou Code).

Avec cette première version "stable", quelques évolutions et changements sont à noter :
- le projet utilise maintenant deux sites web : Opquast.com sur lequel est présentée la dernière version "stable" des bonnes pratiques et Opquast.org sur lequel ont lieu les discussions publiques sur les bonnes pratiques ;
- l'utilisation de ce référentiel qualité est maintenant possible selon les termes soit de la licence GPL, soit d'une licence commerciale ; de cette façon, chacun peut utiliser l'outil en fonction de sa capacité à respecter les différents types de licence et de l'intérêt qu'il peut trouver à chacune d'entre elles ;
- à chaque bonne pratique est maintenant associée une fiche indiquant l'objectif correspondant, les solutions techniques possibles et des moyens de contrôle (note : les solutions et les moyens de contrôle ne sont pas encore tous rédigés).

Chacun est invité à contribuer à la suite du projet en :
- mettant en application ce référentiel pour évaluer ses sites web ;
- apportant ses idées aux discussions qui ont lieu sur Opquast.org ;
- participant à l'effort de promotion et de diffusion d'Opquast. Exemples de bonnes pratiques :
- #4 : "La taille des polices destinées à l'affichage écran est exprimée en taille variable et non en taille fixe."
- #79 : "Aucun objet multimédia de plus de 50 ko (image ou autre) n'est envoyé sans avertissement préalable, prévisualisation ou affichage progressif."
- #155 : "Si le site impose des pop-ups, celles-ci n'apparaissent qu'une seule fois."

Souhaitons que le "petit d'OpenWeb", comme l'appelait Tristan Nitot, continue de grandir !

Aller plus loin

  • # Encore en grand pas pour un web meilleur

    Posté par . Évalué à 1.

    Très très très bien tout ca !

    à laisser trainer entre toutes les mains (et dans tous les forums de design web). Lien à bookmarker just à côté de http://openweb.eu.org/(...)

    \o/
  • # Un essai à transformer

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tout d'abord un grand bravo à Fabrice Bonny et à Elie Sloïm ansi qu'au Conseil Régional d'Aquitaine pour son soutien.
    Cet excellent site est très utile, mais il est difficilement utilisable tel quel par un donneur d'ordres qui cherche un prestataire qui lui fera le travail. On peut même craindre que cette somme de bonnes pratiques ne l'affolent alors qu'elles ne font que décrire un métier tel qu'il devrait être.

    Après http://www.openweb.eu.org/(...) , Opquast vient ajouter une pierre à l'édifice mais les deux s'adressent plus à des connaisseurs qu'à des clients qui ne sont que rarement au courant des normes du W3C et duWAI.

    Lorsque le client rédigera les conditions de réception avec un questionnaire où les choix par défaut seront déjà faits, un peu comme la sélection des packages dans une Mandrake, on pourra dire que l'essai sera transformé. Plus qu'une étape !
  • # Tri des données

    Posté par . Évalué à 1.

    Le tri des données semble ne pas marcher : si l'on veut trier les résultats par niveau ou par numéro, en cliquant sur l'intitulé de la colonne, l'affichage n'est pas modifié.

    Cf :
    tri par numéro = http://www.opquast.com/bonnes-pratiques/toutes-bp.php?niveau=3&(...) , tri par niveau = http://www.opquast.com/bonnes-pratiques/toutes-bp.php?niveau=3&(...) , tri par rubrique = http://www.opquast.com/bonnes-pratiques/toutes-bp.php?niveau=3&(...)
    Ces 3 pages sont identiques chez moi.
  • # Mouais

    Posté par . Évalué à -2.

    C'est pas pour faire le rabat-joie, mais ces recommandations pour le service en ligne, ça ressemble plutôt au code de bonne conduite du monteur HTML/javascript. On est assez loin de la notion de service en ligne.
    Pour le reste, y'a du bon et du moins bon. Genre respecter la norme, c'est bien, partir en guerre contre le mecs qui ne mettent pas le jeu de caractère dans la page ou l'entête normée du W3C, je ne vois pas trop l'intérêt (à part le 0 faute au weblint) : le browser s'en tape comme de l'an 40 et ça n'apporte rien à l'utilisateur lambda (à part lui pourrir son download de 40 octets supplémentaires).
    Reste que certaines recommendations sont importantes, mais noyée dans la masse, leur importance s'en trouve diluée...
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Le jeu de caractères, c'est plus qu'important.
      Et le mettre dans le document plutôt que dans les entêtes à son intérêt je trouve.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui un document* HTML doit pouvoir être isolé et rester utilisable.

        (*) Je parle de document, pas juste d'une page de site. La problématique va plus loin que le site perso de Luce et Henri.
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 4.

      > le browser s'en tape comme de l'an 40

      Faux ! le quirks mode tu connais ?

      > ça n'apporte rien à l'utilisateur lambda

      Oui c'est sûr, voir un site s'afficher n'importe comment parce que le navigateur ne sait pas quel norme utiliser...

      > (à part lui pourrir son download de 40 octets supplémentaires).

      Ho le pauvre...

      Savoir de quel type de document il s'agit est normal. Tu imagines un format de fichier sans en-tête ? Génial pour l'exploiter...

      Je ne reviens pas sur le problème d'absence du codage de caractères utilisé . Là faut quand même le faire exprès pour ne pas comprendre l'intérêt.
  • # Licence

    Posté par . Évalué à 6.

    Heureusement qu'on avait crié dans le désert pour pointer l'arnaque de l'ancienne licence d'Opquast, ils ont fini par en changer (pour passer sous double licence GPL / propriétaire).

    http://www.libroscope.org/Le-business-malin-des-bonnes(...)
    http://www.opquast.com/licences/(...)
    • [^] # Re: Licence

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      D'ailleurs j'avais beaucoup apprécié la vision ouverte de la discussion chez opquast : quand ils n'ont plus d'arguments sur un sujet polémique ils gèlent la discussion
      http://www.opquast.org/forum/read.php?1000,850,862(...)

      Je suppose qu'ils ont une bonne pratique à publier pour les modérateurs de site web pour appuyer leur choix :-)

      J'avais bien aimé leur coté grand prince condécendant (je pense m'être trompé d'orthographe) et cette manière de me traiter de clown.

      Pour ceux qui ont loupé je livre un morceau choisi expliquant pourquoi leur licence interdisait la réutilisation (modification) et les utilisations commerciales :

      un membre d'opquast
      Personnellement, j'en ai un peu marre de cette vision castratrice du libre qui oblige tous ceux qui injectent des ressources gratuitement dans la communauté à être condamnés à toujours le faire sans espoir de retour sur investissement

      Antoine
      Là c'est du FUD à multiples étages.
      Premièrement, cette phrase implique que l'on parle d'un projet libre, alors même que mon article montrait que le contenu d'Opquast est placé sous une licence largement propriétaire.
      Deuxièmement, parler de l'absence d'« espoir de retour sur investissement » revient à dire que l'on ne peut pas faire de l'argent avec du libre, ce qui est faux (et également souligné dans mon article).


      Pour le reste, ce n'est pas la première génération de business men qui veulent (voulaient) le label «libre» sans avoir à en respecter le contrat moral (mise à disposition des contenus générés et possibilitéde modifier). Maintenant qu'ils ont changé de en licence double dont une propriétaire, je ne vois pas les implications légales. Mais ces personnes n'ont clairement rien compris au libre à la base alors je ne vois pas :
      - quelle légitimité ils ont sur le sujet ;
      - comment le point de la licence (qui est pourtant si «sensible» dans le libre) avait échappé à la plupart tant des modérateurs, que des lecteurs.

      Le libre deviendrait il comme la jet set, un endroit où il suffit de se pousser du col et d'être parrainé par un nom connu pour qu'on parle de son projet ?

      L'esprit critique disparaîtrait-il dans les communautés libre quand on met le mot projet libre dans une phrase ?
      • [^] # Re: Licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        > quand ils n'ont plus d'arguments sur un sujet polémique ils gèlent la
        > discussion

        C'est quelque chose de très sensé sur un forum justement. Quand les gens ont tout dit, ça ne sert à rien de continuer en troll. Les arguments sont donnés, les gens se sont expliqué => on arrête le sujet.
        C'est encore plus vrai quand il s'agit d'une critique : une fois qu'on a compris ce qui est reproché, qu'on s'est expliqué sur sa position, il n'y a plus aucune raison de laisser courrir une escalade dans les messages. La critique a été entendue, le choix a été fait avec des raisons publiques, ... rien n'oblige les proprio à être d'accord. Et d'accord ou pas, une fois que les explications ont été faites, il ne sert à rien de continuer en vain.

        D'ailleurs je te trouve mauvais joueur à critiquer la façon dont ils gèrent les discussions alors que justement ils se sont rangés aux avis extérieurs pour faire une licence GPL. Ce changement est bien la preuve de leur ouverture.

        > Pour le reste, ce n'est pas la première génération de business men
        > qui veulent (voulaient) le label «libre» sans avoir à en respecter le
        > contrat moral (mise à disposition des contenus générés et
        > possibilitéde modifier).

        Pour avoir justement discuté avec eux en privé de la question licence, je peux te dire qu'ils étaient au contraire très ouverts. Tout ce qu'ils souhaitaient c'était pouvoir profiter au niveau financier de leur création. Je trouve que c'est compréhensible sur la démarche. Le fait est qu'ils avaient je pense peur de ne plus pouvoir se rémunérer s'il y avait une version libre et gratuite qui traine sur le réseau.

        > le label «libre» sans avoir à en respecter le contrat moral (mise à
        > disposition des contenus générés et possibilitéde modifier)

        D'ailleurs la FSF non plus n'a rien compris au libre avec la GFDL qui n'est pas totalement modifiable, ce ne sont que des crétins hein ?

        Le fait est que ce n'est pas du code, ce n'est pas de l'utilitaire. Il y a un esprit global, les modifications ne sont pas toujours souhaitables sur ce genre de documents. Mettre sous format libre un document qui relève de l'opinion (c'est le cas ici) c'est tout de même très délicat.

        D'ailleurs je fais remarquer que, par exemple, la licence GPL n'est pas un document libre. Elle n'est pas modifiable (même pour l'auteur initial d'un logiciel).
        (hum, d'ailleurs ça me fait demander pourquoi la version de ton site est justement modifiée... pas très respectueux de ceux qui sont à l'origine du mouvement libre le fait de ne pas respecter leur copyright à ce sujet. Pour quelqu'un qui prétend donner des lecons à ce sujet ...)
        • [^] # Re: Licence

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          D'ailleurs je te trouve mauvais joueur à critiquer la façon dont ils gèrent les discussions alors que justement ils se sont rangés aux avis extérieurs pour faire une licence GPL. Ce changement est bien la preuve de leur ouverture.

          C'est totalement fallacieux comme raisonnement : leur décision finale ne change en rien la façon dont ils ont empêché la discussion.

          Pour avoir justement discuté avec eux en privé de la question licence, je peux te dire qu'ils étaient au contraire très ouverts. Tout ce qu'ils souhaitaient c'était pouvoir profiter au niveau financier de leur création. Je trouve que c'est compréhensible sur la démarche. Le fait est qu'ils avaient je pense peur de ne plus pouvoir se rémunérer s'il y avait une version libre et gratuite qui traine sur le réseau.

          Et bien cela prouve qu'ils n'ont vraiment rien compris au libre. Dans le libre que tu développe un projet ou que tu fasses de l'argent avec un projet pour survivre faut être le meilleur, si ils pensent pas réussir, c'est même pas la peine de monter une entreprise.

          PS tu utilisent l'imparfait car maintenant ils ne sont plus ouverts ?

          <troll sur les licences effacés>

          Le droit français garanti un droit moral inaliénable en tant qu'auteur sur les oeuvres de l'esprit, notamment et surtout au cas où ton «opinion» est maltraitée.

          Pour la fin j'ai pas très bien compris l'attaque personnelle.
          En tout cas je vois que :
          1) toi et opquast ne savez pas argumenter, et recourrez notamment aux attaques personnelles quand nous n'avez plus d'argument ;
          2) que vous n'avez toujours pas compris que le fait de rendre disponible des informations n'empêche pas de gagner de l'argent, voire même peu aider.
          • [^] # Re: Licence

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > leur décision finale ne change en rien la façon dont ils ont
            > empêché la discussion.

            Non, ça montre leur ouverture, voilà tout. Concenant la discussion je l'ai dit plus haut, AMHA quand chacun a exposé suffisament son point de vue, ça ne sert à rien de laisser continuer les trolls. Si à la fin tu n'étais toujours pas d'accord avec eux : peu importe, il y aura toujours des gens en désaccord.
            Même si cette politique ne te sied pas, il te faut forcément avouer qu'ils ont écouté et pris acte au point de changer d'avis.

            > recourrez notamment aux attaques personnelles quand nous n'avez
            > plus d'argument


            Ce n'est pas ça, mais je trouve désagréable le fait de dire "ils n'ont rien compris au libre" simplement parce qu'ils ne fonctionnent pas comme toi et n'ont pas les mêmes opinions alors que de ton coté tu te permet des choses factuellement et explicitement interdites par les licences libres en question. Tu n'as pas plus de voix qu'eux pour dire ce qui est "bon" ou pas de faire, désolé.

            > que vous n'avez toujours pas compris que le fait de rendre
            > disponible des informations n'empêche pas de gagner de l'argent,
            > voire même peu aider.

            Ca n'empêche pas, on est d'accord. Ca peut aider, ça peut faire le contraire, ca dépend des projets. Bien malin celui qui pourra affirmer quoi que ce soit à l'avance sur ce genre de projets.
            Je vais te dire un secret de polichinel : si MySQL AB et des boites comme ça font des projets libres sous doubles licences, c'est qu'ils comptent sur le fait que la GPL est trop limitative pour certains de leurs utilisateurs. Ils utilisent le libre plus comme une version démo ou de la pub.


            Le problème n'est pas de rendre disponnible les infos, elles étaient (et sont toujours) dispo. C'est plutot le fait de permettre de dénaturer ce qui n'est qu'une opinion qui peut poser problème. C'est un texte d'opinion, c'est leur opinion, personne n'est logiquement habilité à modifier leur opinion d'une façon qu'ils ne cautionnent pas. C'est de ce que j'ai compris ce qui les a freiné au départ (maintenant je m'avance peut être un peu). Personnellement c'est cette raison qui ne m'aurait pas fait sortir un tel projet sous une licence totalement libre. C'est la même chose que pour les documentation et autres docs, beaucoup ne sont pas strictement libres, même chez la FSF.
    • [^] # Double licence

      Posté par . Évalué à 2.

      Il faut prendre acte du choix d'une licence vraiment libre. Enfin, une sur deux... Par contre, la justification de la double licence parait tirée par les cheveux. Je sais, la double licence est (malheureusement) à la mode dans le monde du libre (sic), la clause non-commercial de plus en plus également, mais ne faut-il pas s'en inquiéter ? Car que donne l'association de ces deux licences ? Un projet libre pour les uns, pas libre pour les autres ou un projet à moitié libre ? Une licence pour récolter les contributions, une autre pour en récolter l'argent ? Dans ces conditions, la double licence - libre/pas libre - est-elle une bonne pratique ? La question ne concerne pas seulement Opquast loin de là...
      • [^] # Re: Double licence

        Posté par . Évalué à 3.

        Bonjour à tous,
        1 Tout d'abord, il faut savoir que j'ai tenté de contacter Antoine par l'intermédiaire de son site à deux reprises pour lui demander son avis sur ces questions de licences. Soit les infos ne sont pas parties (on arrive sur une page blanche sur libroscope), soit il préfère la polémique publique à la discussion sur un sujet libre. Je ne demande qu'à croire le contraire.

        2 Jul, j’ai fermé la discussion sur Opquast.org parce qu’à l’évidence, le projet en soi ne t'intéresse pas le moins du monde. Nous avons ouvert et maintenu en lecture un fil de discussion sur ce sujet sur notre site, ce que peu auraient fait, et j’ai pris soin de faire plusieurs liens sur votre article avant de fermer le fil de discussion. Votre article est en libre accès, les commentaires sont ouverts et personne ou presque ne l’a commenté. En gros, à mon sens, vous vouliez que le débat ait lieu sur opquast.org et pas chez vous. A toi de me démentir. Et on démarre un débat sur libroscope quand tu veux.

        3 Concernant les attaques personnelles et les apects juridiques que tu cites de temps en temps, étant désigné nommément à travers ma société Temesis sur votre article , et ayant de plus lu hier Antoine parler carrément d'"arnaque", saches que les lois sur le droit de la presse pourraient s'appliquer à votre article (droit de réponse), et pourquoi pas les lois sur la diffamation en ce qui concerne l'arnaque. Il me semble que ça n'intéresse personne de rentrer dans ce genre de débat. Tu n'as pas de temps à perdre et moi non plus.

        3 A l'évidence, Antoine a eu une influence pour ce changement de licence, mais ce basculement en GPL était prévu tôt ou tard. Je ne regrette absolument pas d'avoir demandé de ne pas faire de fork pendant que le projet était en version béta . Si vous avez des comptes à régler avec les licences CC, libre à vous.

        4 Les raisons financières ne sont pas les seules pour avoir conservé une licence commerciale. En fait une autre question spécifique à une telle liste de bonnes pratiques vient compliquer les choses : ce n'est pas un logiciel au sens propre et c'est plutôt le droit des bases de données qui s'applique (droit européen). D'autre part, la question de la certification est très complexe, mais ce n'est pas le lieu pour en parler. Comme vous le voyez, j'ai des problématiques qui ne sont pas aussi simples que vous le croyiez ;-)

        5 Je suis toujours dispo pour en discuter, car ce sont des choses compliquées. Si vous avez une solution simple à ce problème complexe, priére de ne pas en faire une polémique de plus, mais de vous mettre en contact avec moi (ne serait-ce qu'en répondant par la négative à mes appels du pied).

        6 Sur la réalité et l'originalité du travail que nous faisons, je vous laisse juge.
        A bientôt
        Elie
        • [^] # polémiquer pour ne pas répondre est-ce une bonne pratique ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          1) Encore une manoeuvre dilatoire sans intérêt (vous insinuez que Antoine ferait exprès de vous ignorer ou que libroscope ne marcherait pas) ;

          2) la discussion sur votre forum a été initiée avec un ton léger par vos moqueries, quelques remarques méprisantes nous concernant, et quelques considérations sur le coté castrateur du libre (un grand moment que je conserve dans mes archives). Entre nous, je pense avoir le droit de réagir quand on s'en prend à ma personne ou aux articles du journal ;

          3) l'intimidation ne marche pas avec moi, mais essayez toujours vous ;

          3) il est facile de prédire le futur qui a eu lieu dans le passé. Encore une manoeuvre dilatoire qui consiste à dire que vous seriez un bouc émissaire de notre obession à l'égard des CC ;

          4) Belle manoeuvre dilatoire, vous êtes l'expert et moi l'ignorant ;

          5) répondre dans les forums, s'appelle discuter. Essayer de discréditer
          des personnes en lieu et place des idées s'appelle polémiquer. Et ne prétendez pas que nous faisons la sourde oreilles à des appels que nous n'avons jamais reçus.

          Comme vous le dites sur le forum opquast :
          Et là, je ne vois pas comment nous pourrions tomber d'accord. Le débat serait rapidement d'ordre politique et déontologique, et nous avons beaucoup de travail technique à mener ici même.

          Au final, vous refusez la discussion en présupposant du résultat, et nous reprochez de ne pas dialoguer : vous m'accordez que c'est dur de vous suivre.

          Vous vous moquez des autres, et prônez dans le même temps les vertus du dialogue, admettez que là encore c'est dur de vous suivre.

          Vous prétendez vous intéresser au fond et votre réponse n'est qu'une série de manoeuvres dilatoires. Vous me laissez perlplexe, Mr Sloïm.

          Si le fond vous intéresse vous pourrez lire notre réponse
          http://www.libroscope.org/Les-bonnes-pratiques-Libres-si-je(...)
          Comme apparemment vous ne l'aviez pas remarqué la première fois (peut être parce que vous passez trop de temps à vérifiez que le code est en xhtml1.0 et pas assez à lire le texte) on peut «répondre à l'article». Ceci permet de poster une réponse dans un forum (c'est moderne)

          Et si vous rencontrez des difficultés ou -soit disant un bug- vous pouvez soit : nous écrire à l'aide du formulaire qui apparâit quand on invoque une page auteur, soit à webmaster@libroscope.org
  • # 2 sites différents .com et .org avec des contenus proche mais différents

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Faire 2 sites différents .com et .org avec des contenus proche mais différents N'EST PAS UNE BONNE PRATIQUE je pense... AMHA il n'y a pas de raison de faire 2 sites pour un seul projet, à moins de vouloir compliqué les choses.

    Par ailleur le choix .com => version stable, .org => version 'instable' / discussion soutend un a priori selon lequel "ce qui est commercial est mieux que ce qui est associatif" (car .com = commercial, .org = organisation / asso)
  • # une de plus

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je ne l'ai pas trouvé dans la liste, aussi j'ajouterais :

    "le site doit permettre au navigateur de changer la taille des polices"

    Personnellement, j'ai des problèmes de vue, aussi j'augmente la taille des polices dans mon navigateur. Mais sur certains sites, un espace de taille fixe est aloué pour un texte ; lorsque la taille de la police est augmentée, le texte dépasse de cet espace, ou pire, est tronqué.

    par exemple, alors que j'écris ce texte, la zone de texte dépasse de son cadre...
    • [^] # Re: une de plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Est-ce que ce n'est pas le sens de la BP #4 : "La taille des polices destinées à l'affichage écran est exprimée en taille variable et non en taille fixe." ? ;-)

      Lien direct vers la fiche : http://www.opquast.com/bonnes-pratiques/fiche/?id=4(...)
      • [^] # Re: une de plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        non, ça n'a rien à voir...
        en fait ce qui me pose problème, ce n'est pas tant les changement de taille de police, mais les espaces de taille fixe. Par exemple si je crée une cellule de tableau d'une largeur et d'une hauteur de 100 pixels, et que je met dedans le texte "bonjour". En fonction de la police et de la taille de police configuré dans le navigateur, le mot "bonjour" rentrera ou non dans cette cellule... mais bien évidament le gars qui fait le site va regarder sur sa configuration sans forcément penser que d'autres gens ont des polices plus grosses.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.