Sortie de Tryton 5.4

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Maxime Richez, Davy Defaud et tisaac. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa.
Tags :
19
9
nov.
2019
Bureautique

Le 4 novembre sortait la version 5.4 de l’ERP Tryton. En plus des habituelles corrections de bogues et de performance, cette version mineure (support pour un an) contient beaucoup de petites améliorations sur les flux afin de les rendre plus robustes et plus flexibles. Six nouveaux modules font leur entrée dans la version standard. Comme d’habitude, la migration depuis la version précédente est prise en charge.
La deuxième partie met en lumière quelques‐uns de ces changements.

Tryton

Tryton est un progiciel de gestion intégré — aka PGI ou ERP — modulaire suivant une architecture trois tiers écrit principalement en Python. Il est fourni de base avec plus de cent quarante modules couvrant la majorité des besoins d’une entreprise (achat, vente, gestion de stock et production, facturation, relance, comptabilité, etc.). Ils sont accessibles aux utilisateurs soit via une application Web, une application native ou bien une bibliothèque Python.
Le projet est chapeauté par la fondation privée Tryton qui a la charge de protéger, promouvoir et développer Tryton comme logiciel libre.

Principaux changements de la version 5.4

Améliorations de l’interface utilisateur

  • on peut attirer l’attention de l’utilisateur sur une ligne ou une cellule de liste en utilisant un contexte visuel ; par exemple, sur la liste des tiers, les montants à recevoir ou à payer sont colorés : Tiers avec montants à recevoir et à payer
  • possibilité d’utiliser les champs indirects comme critères de recherche ;
  • messages d’erreurs plus complets si une contrainte n’est pas respectée ;
  • gestion des droits sur les exportations CSV.
  • le client Web gère désormais l’ordonnancement des lignes par glisser‑déposer, comme dans l’animation ci‑dessous : Glisser‑déposer de lignes de vente

Améliorations de compatibilité

  • le module de paiement par Stripe est compatible avec la directive européenne sur l’authentification forte (SCA) ;
  • Tryton a une contrainte plus « intelligente » par rapport à la numérotation de factures, il est maintenant possible d’utiliser la même série sur plusieurs années fiscales tant que l’on poste les factures dans l’ordre chronologique ;
  • la fiche produit gère et valide les numéros EAN, ISAN, ISBN, ISIL, ISIN et ISMN, et des numéros non standardisés peuvent aussi être renseignés.

Nouveaux modules

Les nouveaux modules sont :

  • unité secondaire : un ensemble de modules qui ajoutent une unité secondaire sur les ventes, achats et livraisons ;
  • amendement : ces modules permettent de faire le suivi des amendements sur les achats et ventes après leur validation ;
  • historique sur les ventes et achats : un numéro de révision est incrémenté chaque fois que l’ordre est remis en brouillon pour édition.

Pour les développeurs

Tryton est maintenant capable de détecter comme erreur l’assignation de valeur sur des « champs » non définis. Pour cela, des __slots__ Python sont ajoutés automatiquement à toutes les classes. Un autre effet est de diminuer la consommation mémoire des instances.
Un nouveau type de champ MultiSelection a été ajouté. Les valeurs sont stockées dans la base de données au format JSON.

Aller plus loin

  • # Question secondaire

    Posté par . Évalué à 4 (+6/-2). Dernière modification le 09/11/19 à 23:39.

    Je cite
    Les nouveaux modules sont :

    unité secondaire : un ensemble de modules qui ajoutent une unité secondaire sur les ventes, achats et livraisons ;
    C'est bien mystérieux. Quelques exemples ne seraient pas de trop
    Du genre (pour des oeufs) unité secondaire treize à la douzaine
    ou pour de l'essence unité secondaire gallon (ou baril pourquoi pas) au lieu de litre.
    ou pour du gaz il y a tellement de manière d'exprimer une quantité (équivalent kilo-watt-heure, British Thermal Unit, m3, … )
    à moins que ce soit une "currency unit" secondaire, pour payer en dollar australien..

    Bref, voilà du boulot pour les développeurs Debian pour mettre à jour la grosse centaine (112) de paquets qui contiennent tryton dans le nom.

    Cordialement,
    Regards,
    Mit freundlichen Grüßen,
    مع تحياتي الخالصة


    F. Petitjean
    Ingénieur civil du Génie Maritime.

    Dieu règne au ciel, et l'argent sur la terre.
    Proverbe allemand

    • [^] # Re: Question secondaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 10/11/19 à 10:24.

      Tryton de base faisait déjà de la conversion d'unité de mesure sans problème (ex: kg -> gramme) tant que le facteur de conversion est clairement définit (ex: SI).
      Ici les unités secondaires sont des conversions entre unité qui n'ont pas de facteur de conversion générale. Par exemple: une conversion de poids en volume. Le facteur dépendra à chaque fois du produit pour lequel la quantité est exprimée.
      Donc ces modules permettent d'acheter ou de vendre des produits dans une unité qui n'est pas convertible avec l'unité de stockage à condition qu'un facteur de conversion soit définit sur leur fiche. Exemple: une société achète du sable au volume (10 m³) et le vend au poids (2 kg).

    • [^] # Re: Question secondaire

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-1).

      bonjour,

      Travaillant avec OpenERP/Odoo (projet original du fork Tryton avec le framework Open Object) depuis maintenant 10 ans, je vais donner un exemple concret de la double unité de mesure, fonctionnalité qui existe depuis plusieurs années sur OpenERP/Odoo.

      contrairement à l'exemple donné (achat en m3 et vente au kg, on peut aisément faire une conversion m3 de sable en kilos selon densité du sable, les maçons savent le faire aisément), un commerçant achète du tissu en rouleaux et le vend à la découpe au mètre ou une entreprise qui achète des fûts et les vend au litre ou kg … dans ces exemples, il n'y a aucune relation de conversion naturelle entre ces unités de mesures et la entre en jeu la double unité de mesure.

      j'espère avoir aidé par mon explication.

      bonne chance pour tryton et sa communauté.

      • [^] # Re: Question secondaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        fonctionnalité qui existe depuis plusieurs années sur OpenERP/Odoo

        J'ai beau cherché, je ne la trouve pas dans la version publiée. Il y a bien une options de configuration mais quand elle ne permet pas d'utiliser une unité de mesure d'une catégorie différente que celle de l'unité de base.

        un commerçant achète du tissu en rouleaux et le vend à la découpe au mètre ou une entreprise qui achète des fûts et les vend au litre ou kg … dans ces exemples, il n'y a aucune relation de conversion naturelle entre ces unités de mesures et la entre en jeu la double unité de mesure.

        Je ne vois pas la différence avec mon exemple initial. Que le facteur de conversion soit une propriété physique connue ou pas, ça reste le même traitement.
        Par contre le cas du rouleaux est plus complexe car de 2 rouleaux on peut pas découper un tissu qui est la somme des deux.

        Un point qu'on peut préciser, c'est que les modules de Tryton garde le taux de conversions utilisés lors de la prise d'ordre, même si celui-ci est changé sur la fiche du produit par après. Et ce taux suit sur les documents créés comme la facture ou les bons de livraison.

        • [^] # Re: Question secondaire

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-0). Dernière modification le 12/11/19 à 09:13.

          bonjour,

          je voulais juste expliciter la différence entre 2 unités de mesures "convertibles" l'une par rapport à l'autre (volume/poids) et d'autres unités plus spécifiques (rouleaux/mètre, carton/unités, fût/kg/litre …).

          sinon, pour la fonctionnalité, je confirme que ca existe dans OpenERP/Odoo depuis au moins la version 6.04 (si ce n'est la 5).

          https://ibb.co/8j6fgKm

          • [^] # Re: Question secondaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 12/11/19 à 09:42.

            sinon, pour la fonctionnalité, je confirme que ca existe dans OpenERP/Odoo depuis au moins la version 6.04 (si ce n'est la 5).

            L'a-tu testée ? Moi, en l'activant elle ne me permet pas de définir deux unités de mesure de catégories différentes.
            Tryton aussi a cette fonctionnalité depuis la version 1.0 (avec même 3 unités différentes pour l'achat, la vente et le stockage).

            • [^] # Re: Question secondaire

              Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

              je l'utilise chez mes clients depuis des années, des clients dans l'industrie pharmaceutique, ils achètent souvent dans des unités très différentes de celles de la vente.

              pour tryton, je ne peux pas me prononcer, je ne connais que très peu ce projet.

              j'ai essayé de tester GnuHealth, implémentation de Tryton dans la gestion médicale, sans trop de succès.

              • [^] # Re: Question secondaire

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                je l'utilise chez mes clients depuis des années, des clients dans l'industrie pharmaceutique, ils achètent souvent dans des unités très différentes de celles de la vente.

                Pour moi, la seul façon de faire avec Odoo c'est d'avoir des catégories d'unité de mesure différentes pour chaque produit. Car il y a bien une contrainte entre les deux unités de mesure: https://github.com/odoo/odoo/blob/72be63b592bfe5a7b21970b86955e84d5224b667/addons/product/models/product_template.py#L343-L347
                Ceci pouvait se faire aussi sur Tryton depuis la version 1.0.

                Ici les modules permettent d'utiliser des mesures de catégories différentes en définissant le facteur de conversion sur la fiche produit. Ainsi on ne démultiplie pas les unités de mesures.

                j'ai essayé de tester GnuHealth, implémentation de Tryton dans la gestion médicale, sans trop de succès.

                GNU Health cible les pays en voient de développement où la législation en la matière est moins contraignante. Le but de l'ONG est d'amélioré les soins de santé par une informatisation efficaces des établissements.

                • [^] # Re: Question secondaire

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                  Je pense que Jorek n'a pas bien compris ce dont il s'agit.
                  Par exemple on achète des élastiques au poids pour les revendre au nombre. Cette nouvelle fonction permet de définir une conversion poids-nombre, qui effectivement n'existe pas dans Odoo (mais il y a des modules supplémentaires qui le font).

                  "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

                  • [^] # Re: Question secondaire

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 12/11/19 à 12:56.

                    La fonction existait aussi dans plusieurs modules extérieurs (implémentée de différentes manières). Mais l'intérêt de l'avoir de base est la garantie de montée en version, la compatibilité avec tous les autres modules de base, la maintenant et évolution collective.

    • [^] # Re: Question secondaire

      Posté par . Évalué à -1 (+1/-2).

      bonjour,

      Travaillant avec OpenERP/Odoo (projet original du fork Tryton avec le framework Open Object) depuis maintenant 10 ans, je vais donner un exemple concret de la double unité de mesure, fonctionnalité qui existe depuis plusieurs années sur OpenERP/Odoo.

      contrairement à l'exemple donné (achat en m3 et vente au kg, on peut aisément faire une conversion m3 de sable en kilos selon densité du sable, les maçons savent le faire aisément), un commerçant achète du tissu en rouleaux et le vend à la découpe au mètre ou une entreprise qui achète des fûts et les vend au litre ou kg … dans ces exemples, il n'y a aucune relation de conversion naturelle entre ces unités de mesures et la entre en jeu la double unité de mesure.

      j'espère avoir aidé par mon explication.

      bonne chance pour tryton et sa communauté.

  • # Partenaire disparu

    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 11/11/19 à 19:29.

    En m'intéressant un peu plus à Tryton suite à cette nouvelle, et notamment aux sociétés fournissant du support, je me suis aperçu que la société Sisalp, référencée sur le site de Tryton, n'existe plus depuis septembre (radiation).

    https://www.tryton.org/service-providers#sisalp
    https://www.societe.com/societe/sisalp-nco-484966916.html

    • [^] # Re: Partenaire disparu

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Les services sont toujours actifs. Dernier livré: 10/11/19

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Partenaire disparu

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-0).

      Bonjour,

      Pas de soucis, SISalp n'arrête pas son activité.

      Le problème de SIRET m'a été signalé il y a peu. C'est une mise à jour au greffe qui n'a pas été faite à la suite d'un déménagement. Je suis en cours de régularisation.

      • [^] # Re: Partenaire disparu

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Ah ok, j'espère pour vous que cela va être corrigé car pour l'instant cela fait "désordre", voir rédhibitoire.
        J'avais creusé un peu plus sur Sisalp car le site me semblait daté, sans mise à jour récente.
        Désolé pour la mauvaise pub.

        • [^] # Re: Partenaire disparu

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-0).

          En fait je suis en train de passer SISalp en micro-société. Donc la SARL SISalp'nco sera bien radiée.

          Pour ce qui est du site https://sisalp.fr, c'est vrai que je procrastine. J'ai plusieurs articles en brouillon, mais rien de passionnant. Ce site traitait auparavant beaucoup de TinyERP, OpenERP, puis Odoo et je trouve cet écosystème de plus en plus ennuyeux. Ca motive pas, pourtant Tryton mérite que je m'y remette sérieusement.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.