Sortie de Tryton 5.2

Posté par (page perso) . Édité par palm123, Davy Defaud, ZeroHeure, BAud et Ysabeau. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
24
24
mai
2019
Bureautique

Le 7 mai sortait la version 5.2 de Tryton (avec un petit retard d’une semaine).
Tryton est un progiciel de gestion intégré — aka PGI ou ERP — modulaire suivant une architecture trois tiers. Il possède trois clients différents : application native, application Web et script. Tryton est fourni avec une base de plus de 135 modules couvrant la majorité des besoins de l’entreprise (achat, vente, gestion de stock, facturation, comptabilité, etc.).

Tryton

Pour cette version mineure, les développements se sont focalisés sur l’amélioration de l’interface utilisateur ainsi que sur les performances.

Pour l’interface utilisateur, on peut noter l’amélioration de la visibilité des attachements et notes, l’utilisation d’une plage pour la recherche sur des champs numériques et la réécriture des messages d’erreur afin de fournir, quand c’est possible, une solution à l’utilisateur.
Notification attachements et notes

Au niveau des performances, une partie de l’effort a été concentré sur la gestion des caches. Tout d’abord la synchronisation des caches des serveurs peut se faire via un canal de PostgreSQL (LISTEN/NOTIFY). Il y a aussi la gestion par les clients d’un cache sur certains appels RPC.
Depuis la version 5.0, Tryton a un bus qui fait du long polling. Cette technique n’est pas très efficace avec un modèle de serveur à multiples fils d’exécution. Mais maintenant, il est possible de lancer le bus en mode co‐routine pour diminuer la consommation de ressources.

Comme à chaque nouvelle version, de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées. Les plus remarquables sont : la recherche sur les clefs des champs dictionnaires, un nouveau type de vue list-form, un éditeur HTML WYSIWIG et une console pour le serveur.

Il y a aussi de nouveaux modules :

  • account_statement_rule, qui permet de définir des règles pour automatiser l’importation des relevés de compte ;
  • marketing_automation, qui définit des scénarios basés principalement sur l’envoi de courriel ;
  • sale_product_customer, qui est le pendant de la fiche fournisseur d’un produit, mais pour les clients ;
  • user_role, qui est une abstraction au dessus de groupe (qui gère les droits d’accès). Elle permet de regrouper un ensemble de groupes sous un même rôle, ainsi que de les programmer dans le temps.

Toutes les nouveautés de cette version seront présentées à la conférence annuelle du projet qui aura lieu à Marseille les 6 et 7 juin.

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.