• # Encore plus simple

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Il y a très peu de CMS ultra simples, avec la partie administration intégrée dans les pages du CMS et non dans une interface séparée. J'ai trouvé razorCMS et Redaxscript. Si vous en connaissez d'autres…
    Il ne manque plus qu'un éditeur online tel que Raptor Editor et ce serait parfait mais je n'ai trouvé aucun CMS qui l'intègre :(
    Je cherche aussi désespérément un CMS simple qui intègre l'historique des modifications ou un wiki sans syntaxe wiki/bbcode/markdown/trucmachin mais juste de l'HTML : pas trouvé non plus.

    • [^] # Re: Encore plus simple

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Si ton besoin, c'est de faire de la documentation/diffusion d'information non publique, peut-être que Tracim pourrait répondre à ton besoin ?

      Tracim, c'est une logiciel collaboratif de collecte et diffusion d'information (pages type wiki, fichiers, discussions) avec traçabilité complète du contenu.

      Pour avoir un peu d'info : http://tracim.fr/

      Note : les captures d'écran ne sont pas à jour

      Pour tester la demo : http://demo.tracim.fr/

      P.s : je suis le développeur, je suis très intéressé d'en savoir plus sur ton besoin et cas d'utilisation

  • # encore un ?

    Posté par  . Évalué à 5.

    A la lecture du titre je ne peux m'empêcher de me dire encore un CMS qui plus est en PHP. De tête je peux citer dotclear, drupal, joumla, ezplublish, wordpress. Plus tous ceux que j'oublie, plus tous les autres.
    Et là, la news est bien faîte car il y a une rubrique "les plus".
    Et en fait, il n'y a pas vraiment d'avantage qui me dirai ah oui il faut que je passe sur celui-là.

    • [^] # Re: encore un ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Moi aussi j'ai un peu souri en lisant ça :

      L'objectif de ce CMS est d'être simple à utiliser, avec un maximum de fonctionnalités utiles, le back-office est simple et son utilisation fluide.

      Ça fait un peu copier-coller des dernières annonces de sortie de CMS.

      Avec un tout petit peu de recul (j'ai une expérience limitée des CMS), un de mes critères de choix concernerait la maintenance :
      - est-ce que le développement va suivre dans le temps ?
      - est-ce que les mises à jour sont fréquentes ? difficiles ?

      J'aurais tendance à privilégier un "gros" par sécurité, quitte à ce que ça soit un poil plus lourd à configurer, si ça me garantit mieux l'avenir.

      Sur un serveur Debian, je serais même tenté d'utiliser un logiciel disponible dans les dépôts, mais je crois que les développeurs ne le recommandent pas parce que c'est vite obsolète et pas forcément backporté.

      • [^] # Re: encore un ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Sur un serveur Debian, je serais même tenté d'utiliser un logiciel disponible dans les dépôts, mais je crois que les développeurs ne le recommandent pas parce que c'est vite obsolète et pas forcément backporté.

        Les patchs de sécurité de drupal sont correctement backportés, je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres cms. En revanche, ça ne concerne pas les modules ajoutés à la mimine, bien évidemment. À minima, drupal te prévient qu’il y a un soucis, ce qui est pas mal.

        Le soucis principal, c’est qu’autant pour le core, il y a un certain soin à ce que les màj ne soient que des màj mineures, autant pour les modules, ça peut être festival et une màj de « sécurité » peut te casser ton site. Et avec juste le core, tu ne fais pas grand chose… Donc tu pries à chaque mise à jour.

        Dernièrement, je me suis essayé à DjangoCMS : c’est pas mal pour l’utilisateur en charge de gérer le contenu (bonne interface d’édition), mais ça demande quand même un sacré boulot de mise en place. Et comme pour tous les CMS : il y a douze manières différentes (plugins différents) pour faire des trucs, incompatibles entre elles ce qui devient rapidement un vrai bordel.

        Mes commentaires sont en wtfpl. Une licence sur les commentaires, sérieux ? o_0

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.