SUSE Linux devient un projet communautaire

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
9
août
2005
Suse
Depuis que Novell a absorbé SUSE il y a du mouvement chez le Gecko de Nuremberg. Ce qui était une rumeur est devenu une réalité. Novell lance openSUSE qui comme Fedora pour Redhat est un projet communautaire très encadré par les développeurs de la maison mère. Le premier pas dans cette direction est la sortie de SUSE Linux 10.0 Beta sur opensuse.org.

Novell projette de continuer à l'avenir la distribution "SUSE Linux professionnal" en tant que projet communautaire ouvert, si l'on en croit des nouvelles d'un site américain (cf. liens). Cette décision serait motivée par l'intention d'impliquer des développeurs extérieurs et d'élargir la base d'utilisateurs selon Greg Mancusi-Ungaro, directeur de marketing pour Linux et l'Open Source chez Novell.

Novell adopte donc la même stratégie que son concurrent RedHat qui avait introduit sous le nom de Fedora (projet communautaire dominé par des développeurs de RedHat) sa distribution grand-public. Cette démarche est aussi poursuivie par Sun qui propose une version Open Source de sa variante d'Unix avec OpenSolaris pour tenter de récupérer des développeurs d'Unix perdus à Linux.

NdM : Merci à j, Spyhawk, patrick_g et Gabriel pour avoir également contribué cette nouvelle. Tout comme RedHat, Novell a deux lignes de produits :

Les nouveaux développements et techniques, d'abord disponibles sous Fedora et SUSE Linux Professionnal, s'adressent à des fans de Linux et sortent plusieurs fois par an des nouvelles versions.

Au contraire les versions pour les entreprises sont beaucoup plus chères (RedHat Enterprise Linux RHEL et SUSE Linux Enterprise Server SLES), sont au niveau technique beaucoup plus conservatrices et restent stables des années. Les versions communautaires servent alors de base technique pour les versions "Entreprise".

Cependant, à la différence de RedHat, Novell veut continuer en plus des versions proposées en téléchargement de distribuer sous forme de CD/DVD sa version communautaire.

Aller plus loin

  • # blabla

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    je recommande particulièrement la lecture de la dernière question de la FAQ : "What makes the openSUSE project different from Fedora?" qui, après trois lectures successives, me semble toujours aussi étrange. Si on retire le discours marketing il me semble que nous savions déjà que la différence principale était la présence de YaST non ?
    • [^] # Re: blabla

      Posté par . Évalué à 7.

      "When compared specifically to Fedora, the openSUSE project embraces and develops several additional important open standards not included in Fedora, such as CIM (the Common Information Model), and YaST (a standard, open source configuration and management suite for Linux). Plus, the openSUSE project has a large desktop and usability effort, strengthened by many of the top open source GUI designers in the world."
      Yast, CIM, et une orientation desktop prononcée - plus que chez Fedora selon Novell -sont les points mis en avant dans ce faq et sous entendu dans ce projet, mais dela à trouver cela étrange, là j'avoue, je ne comprends pas ou tu veux en venir???
      • [^] # Re: blabla

        Posté par . Évalué à 5.

        ben je pense que ce qu'il veut dire c'est qu'au niveau open-source, selon lui, ce projet n'apporte pas grand chose. Peut être que la fusion de Fedora et OpenSuse apporterait plus que ces eux projets séparés...
      • [^] # Re: blabla

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        >> je ne comprends pas ou tu veux en venir???

        Ce que je voulais dire c'est que la réponse à cette question de la FAQ est un horrible salmigondi marketo-publicitaire et que ça me gonfle.
        D'habitude une FAQ c'est assez technique et factuel alors qu'ici c'est verbeux et grotesque.

        YaST : on savait déja et OpenSUSE ne change strictement rien par rapport à la situation antérieure donc c'est hors-sujet.
        CIM : connait pas mais étant donné les renseignements sur google "CIM specifies how management information about logical and physical objects on a managed network is stored in management information databases." cela semble un peu buzzword et pas révolutionnaire pour un sou.
        Desktop focus : c'est le plus grotesque de la bande ! La phrase suivante : "the openSUSE project has a large desktop and usability effort, strengthened by many of the top open source GUI designers in the world." s'applique exactement pareil si on remplace openSUSE par Fedora donc c'est également hors-sujet dans une FAQ on on veut expliquer les différences spécifiques d'avec Fedora.

        La vérité c'est qu'OpenSUSE c'est exactement comme Fedora mais qu'ils ne veulent pas le dire !
        • [^] # Re: blabla

          Posté par . Évalué à 7.

          "La vérité c'est qu'OpenSUSE c'est exactement comme Fedora mais qu'ils ne veulent pas le dire !"
          Maintenant que t'as mis à jour ce plan "grotesque" comme tu dis, je vois pas ce qu'il y'a d'étrange? Tant bien même OpenSuse serait un remake de Fedora et tant mieux pour ceux qui préférent Suse, pourquoi leur faire un procés?Parce que c'est Suse?Il y a des gens qui adorent cette distribution comme d'autres ne jurent que par Debian ou Ubuntu :)Le fait que Novell le fait passer en projet communautaire ne peut qu'être bénéfique aux personnes intérressées et pour la communauté en général.C'est en cela que je trouve ton post un peut "étrange".
          • [^] # Re: blabla

            Posté par . Évalué à 5.

            Si j'ai bien compris le sens de son commentaire, ce qui semble le gêner le plus ce n'est pas le fait que Novell lance une distrib communautaire comparable à Fedora, mais c'est que Novell tienne un discours marketing essayant de faire passer l'idée que OpenSuSE est radicalement différent de Fedora, alors qu'en fait les 2 distribs sont très similaires dans le principe de développement et dans leurs objectifs.

            Après, c'est vrai que c'est le boulot des marketeux de présenter leur produit comme unique au monde et absolument génialissime, mais au bout d'un moment on commence à en avoir un peu marre d'entendre toujours les mêmes discours farcis de superlatifs et de buzzwords.
            • [^] # Re: blabla

              Posté par . Évalué à 10.

              Ne peut on pas considérer que OpenSuSE est différent de Fedora ? Le principe de développement sont peut être les mêmes mais les objectifs non :

              Fedora : Background technique préférable, distribution pour geek
              SuSE : Distribution end-user, pas uniquement pour les geeks

              Fedora : Stabilité moyenne (çà n'est pas un troll, il faut voir les reviews donnés en lien sur distrowatch)
              SuSE : Système axé sur la stabilité (enfin à voir pour la prochaine release)

              Fedora : Système dispo uniquement en téléchargement, sans support
              SuSE : vendue également en pack, avec support technique

              Si le principe du développement communautaire et le même, au vu de ces 3 points, les objectifs finaux ne sont pas les mêmes.
              • [^] # Re: blabla

                Posté par . Évalué à 7.

                Comme tu le dis, Fedora est hautement expérimental, alors que OpenSUSE est une véritable distribution commerciale... Si novell gère bien son coup, il ne devrait pas y avoir photo à l'arrivée quand on cherche du sérieux gratuit.
                • [^] # Re: blabla

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ce n'est à mon sens pas tout à fait vrai.
                  Techniquement, OpenSUSE correspond à SUSE Professional, qui était/est malgré tout très "bleeding-edge": intégration de Xen, Bagle, Mono et les dernières versions des packages de l'époque.
                  La version Pro ne dispose pas de support officiel de Novell (ou uniquement pour un nombre limité de jours), même si c'est vendu sous forme de pack. Si tu veux un support "pro", dans la stratégie de Novell, il faut prendre Novell Linux Desktop (NLD), qui est une version stabilisée de la version Professional (à l'instar de la SLES), et qui n'est pas gratuite (si tu veux du support et les mises à jour).

                  La version Professional servira donc de base pour la prochaine version de SLES, mais aussi pour la prochaine version de NLD.
                  • [^] # Re: blabla

                    Posté par . Évalué à 4.

                    c'est vrai, tu fais bien de rappeler cette nuance... toutefois, comme Novelle offre tout de même un support de base pour la version "SuSE Professionnal", on peut dire que ça reste un vrai produit, contrairement à Fedora.
              • [^] # Re: blabla

                Posté par . Évalué à 1.

                Puis Yast contre les outils de config de fedora, assez différents, question de goût. Puis Suse qui est plutôt KDE et Fedora plutôt gnome, même si on peut utiliser gnome sur suse et kde sur fedora.

                Je trouve que Suse a largement sa place. Personnellement la fois où j'ai testé Yast j'ai bien aimé, et je suis plutôt KDE, je vais donc donner une chance à cette distro chez moi sur ma petite becanne.
              • [^] # Re: blabla

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Il va falloir que je teste une Fedora prochainement pour vérifier ces trolls...
          • [^] # Re: blabla

            Posté par . Évalué à 4.

            Tout à fait. Déjà, personnelement, j'ai l'occasion de changer régulièrement de distro car il y a toujours un truc qui ne me convient pas ;o) et je trouve que SuSE a lieu d'être en tant que projet communautaire.

            Kubuntu c'est bien, c'est basé sur Debian mais je trouve çà assez peu stable, il y a pas mal de plantage KDE (la fenêtre SIG je ne sais plus trop quoi).

            SuSE, à l'inverse, et tout au moins en version 9.3 non communautaire, est d'une stabilité remarquable et çà n''est pas non plus une nouveauté ni un parti pris de dire que le système est très lissé, avec le sens du détail.

            Il est vrai que Yast et un atout non négligeable que l'on ne retrouve nulle part ailleurs hormis chez Mandriva avec le Drakconf...

            De plus, SuSE qui est livré d'office avec Java, Flash, Acrobat et Real est sympathique pour le newbie (même si point de libdvdcss, codecs win32, divx / xvid en standard).

            Enfin, SuSE est à l'heure actuelle KDE friendly là où Fedora se concentre plus sur Gnome (d'où l'existence d'un dépôt non officiel pour KDE sous Fedora).

            Que SuSE devienne un projet communautaire est sur le papier une excellent nouvelle, reste à voir ce que çà donnera en terme de release.

            Que la FAQ souligne que contrairement à Fedora, SuSE doit resté très stable, lissé et user-friendly n'est pas choquant ni purement 100% marketing puisque opensuse sera dispo gratuitement...
            • [^] # Re: blabla

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Enfin, SuSE est à l'heure actuelle KDE friendly là où Fedora se concentre plus sur Gnome (d'où l'existence d'un dépôt non officiel pour KDE sous Fedora).

              SuSE a fait un gros effort concernant GNOME lors de sa dernière publication et il existe un dépot GNOME alternatif pour SuSE depuis pas mal de temps (cf. usr local bin http://www.usr-local-bin.org/rpms/usr-local-bin.php(...) ).

              SuSE 10 va sortir début septembre, comme GNOME 2.12 et ce n'est pas un hasard.
        • [^] # Re: blabla

          Posté par . Évalué à 7.

          >>
          Ce que je voulais dire c'est que la réponse à cette question de la FAQ est un horrible salmigondi marketo-publicitaire et que ça me gonfle.


          Tu vas rire, mais le site OpenSUSE est un wiki. Bah oui, si t'es vraiment pas d'accord avec ce qui est dit, tu peux modifier.. c'est pas beau le libre, hein ? :o)
        • [^] # Re: blabla

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          > CIM : connait pas mais étant donné les renseignements sur google "CIM specifies how management information about logical and physical objects on a managed network is stored in management information databases." cela semble un peu buzzword et pas révolutionnaire pour un sou.


          Révolutionnaire peut-être pas car ça existe depuis des années; mais avoir accès à tous les composants matériels et logiciels (et leur état) de toutes les machines d'un parc, je peux te dire pour avoir un peu bossé sur le sujet (Ok, sur Windoze) que c'est un pur régal !

          Alors si SuSE sort des outils pour gérer le Common Information Model (Cf. http://www.dmtf.org/standards/cim/(...) et bien moi je dis chapeau, et je suis certain que ça fera tâche d'huile.

          Sur ce, je m'en vais de ce pas regarder ce qu'ils nous ont concocté sur le sujet, car crois-moi c'est vraiment passionnant et fort utile pour qui administre un parc de machines ou veut développer une application compatible.
        • [^] # Re: blabla

          Posté par . Évalué à 6.

          > CIM [coupé] cela semble un peu buzzword et pas révolutionnaire pour un sou.

          Je pense que tu ne dois pas être administrateur systeme..
          Peut-être pas révolutionnaire, mais tout ce qui peut facilité la gestion de parc est vraiment le bienvenu pour un admin!

          > La vérité c'est qu'OpenSUSE c'est exactement comme Fedora mais qu'ils ne veulent pas le dire !

          Et comme les autres l'ont remarqué: OpenSUSE sera aussi vendu de manière commerciale par Novell, donc on peut penser que ce sera moins expérimental que Fédora (même si cela correspond à la version sans support de SUSE).
  • # le monde informatique

    Posté par . Évalué à 9.

    La news sur weblmi : http://weblmi.com/sections/articles/2005/08/novell_ouvre_le_deve/(...)

    où on apprend que Novell va aussi supprimer de 120 à 150 emplois en Europe
    • [^] # Un journal sur le sujet

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    • [^] # Re: le monde informatique

      Posté par . Évalué à 6.

      où on apprend que Novell va aussi supprimer de 120 à 150 emplois en Europe
      C'est cool : "si vous êtes fan de notre produit, vous avez le droit de travailler pour nous, et même de prendre la place de nos employés... ...mais gratuitement!!!"
      Ca donne envie... de passer/rester sur Debian, Mandriva, ou BSD :)

      Je sais que cette optimisation des ressources chez Novell ne va pas contre la GPL et que du coup le débat se porte du côté politique, mais je trouve ca dégueu (à moins que cela soit indispensable à la survie de l'entreprise, ce dont je doute).
      • [^] # Re: le monde informatique

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Quand j'ai évoqué le sujet dans le journal que je mentionne ci-précédemment, on m'a rétorqué que c'était, pour une fois, les services commerciaux et non techniques qui étaient touchés : je ne suis pas allé vérifier, mais le cas échéant, je ne vois pas trop ce que l'ouverture du développement aurait comme impact....
  • # Question de survie...

    Posté par . Évalué à 4.

    SuSE était occupé à perdre sérieusement du terrain comme distribution, l'absence de version gratuite valable en a fait une des distros les moins sexy avec une communauté de plus en plus réduite.

    Face à des Fedoras, des Mandrivas et des Ubuntus, Novell devait donner un peu plus que le misérable dvd d'évaluation de la version "ftp".

    Linux, ça passe aussi par la communauté, se priver d'une large communauté, c'est prendre le risque de disparaître.
    • [^] # Re: Question de survie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La Suse 9.3 complète est en libre téléchargement sur leur site, notamment en 5 CD ou 1 DVD. Je vous la conseille vivement d'ailleurs.
      • [^] # Re: Question de survie...

        Posté par . Évalué à 2.

        Presque fini de la télécharger... on verra bien ça que ça donne...

        J'ai utilisé Suse depuis les versions 5 et au boulot je bosse depuis peu avec un parc de serveurs sous SLES9, mais quand le représentant de Novell me parlaient de Novel Linux Desktop, je lui parlais d'Ubuntu .

        Peut-être que open suse va me réconcilier avec SuSE sur le desktop ;)
  • # Un gecko?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Eh non, c'est un cameleon! Quel le vilain amalgame mozilien :-).

  • # Un troll de moins

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    "Suse capucpalibre".

    Ca y est, c'est finit. ;-(
    • [^] # Re: Un troll de moins

      Posté par . Évalué à 5.

      Ca fait un bout de temps que c'est fini. La raison officielle de ce troll, c'est à dire la licence "non libre" de YaST [1], s'est arrêtée il y a plus d'un an maintenant que YaST est GPL :
      http://www.linuxfr.org/2004/03/19/15768.html(...)

      [1] La raison officieuse étant à mon avis la non disposition d'iso gratuites téléchargeables autres que la live-eval.
  • # Communauté infinie ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tout ces trucs et projets qui font appel à la communauté... Elle est infinie, ou quoi, la communauté des programmeurs ? Sérieux, des fois, je me pose des questions... Quand on lit dans la presse "les milliers de programmeurs qui sont derrière tel ou tel projet"... Comme si tous les projets rameutaient systématiquement tous les programmeurs libres de la terre. Comme si c'était facile de se jetter comme ça, hop, parce qu'on a le temps, dans un projet déjà ultra-mature comme un noyau ou une suite à la OpenOffice. Bref, des fois je me demande si c'est vraiment suivi d'effet, ce genre d'appel aux programmeurs.
    On verra bien. Après tout, la Suse est sympa (mais pas autant que la Mandriva, à mon avis), et je lui souhaite que du bien.
    • [^] # Re: Communauté infinie ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Novell s'en sort très bien sans programmeurs extérieurs. Ils veulent juste redorer leur blason...

      SuSE Professional n'a jamais été une branche intéressante (rentable?) pour Novell, qui travaille surtout dans le secteur entreprise (SuSE Enterprise Server, Novell Linux Desktop). Alors quitte à abandonner la branche, pourquoi ne pas en profiter directement, en améliorant son image de marque (le libre, c'est bieeennnn !) par rapport à ses concurrents ?
      • [^] # Re: Communauté infinie ?

        Posté par . Évalué à 6.

        La communauté se définit par le choix, le talent, la bonne volonté et l'implication morale que cela induit. Maintenant si tu vois en chacun des nous des utilisateurs atones à attendre que survienne le pein béni...libre à toi.Moi j'estime que par communauté, j'ai à apporter quelque chose à mon niveau, à me comporter comme responsable donc acteur et solidaire du mouvement, bien sûr chacun à son niveau - on est pas tous des coders de génie- mais il y'a de quoi faire : signaler les bugs, animer les formus, aider les "noobs", donner de son temps ou son argent, etc...Si chacun avait à coeur cette devise, ce type de problémes ne se poserait pas, car plus que la multitude des projets, c'est le désengagement et l'egoïsme qui porte préjudice à la communauté.
        ----------> []
        C'était mon coup de gueule :p
    • [^] # Re: Communauté infinie ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Ne pas oublier qu'un programmeur a le droit de changer de projets :) les programmeurs ne restent pas toute leur vie avec un projet libre et à faire la même chose...

      Suse espere peut etre attirer des programmeurs qui y trouveront un produit et une communauté qui leur plait plus !

      http://about.me/straumat

    • [^] # Re: Communauté infinie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Elle est infinie, ou quoi, la communauté des programmeurs ?

      SuSE a de quoi convaincre ceux qui développent sur WindowsXP/2000/2003 et qui ne seraient pas vraiment tombé sous le charme de Fedora ou Debian et ça représente pas mal de monde ;-)

      C'est donc à eux qu'il faut annoncer l bonne nouvelle !
  • # Vu d' Allemagne

    Posté par . Évalué à 8.

    Ces derniers temps Suse Linux perdait de plus en plus pieds sur son marché d'origine l'Allemagne.

    La principal raison de son déclin fut le développement rapide des connexions à haut débits (xDSL) et la baisse tout aussi rapide du prix des télécommunications. Jusqu'alors les utilisateurs se connectait sous ISDN qui contrairement à RNIS en France a un énorme succés en Germanie. SuSe Linux était la seule distribution ayant un support quasi parfait de ce genre de connexion.

    Depuis l'avenement du DSL et surtout des Flat-rates, télécharger une distribution gratuite comme Debian est devenu abordable et malgré les incessants updates (la je parle de Testing ou instable) c'est devenu moins cher qu'un Suse Linux à 90 ¤ tous les 6 mois....

    Depuis Suse 9.2 (et surtout le rachat de Suse par Novell) il y a eu un changement radical de stratégie. Des DVD contenant la distribution complête sont apparus dans les magazines spécialisés outre-rhin pour 5 à 10 ¤.

    Ce changement était devenu nécessaire car la base principale des utilisateurs de Linux (les étudiants) commencait à mieux connaître Debian que Suse. Ce qui à terme peut avoir une incidence sur les ventes des produits professionnels.

    Deplus en rendant Suse Linux "communautaire" Novell essaye de rendre plus attirante encore leur distribution tout en essayant de réduire les coût de developpement.
  • # Je vais sortir

    Posté par . Évalué à 1.

    Maintenant , on aura le choix entre:
    suse sapuségrafik
    suse sapusémoderne
    suse sapuséamerlok
    • [^] # Re: Je vais sortir

      Posté par . Évalué à 3.

      Rassurez moi les gars ( filles?)? y a pas un peu de mépris pour Suse sur Linuxfr ou c'est moi qui me fait des idées des fois???
      • [^] # Re: Je vais sortir

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu comprends, les Allemands, ils ont essayé trois fois de nous envahir, alors maintenant, les Boches et les Fritz, ça suffit ! Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine ! Avec ou sans les Ricains qui n'ont rien inventé, vu que nous on avait le minitel avant eux, et toc.
  • # Des captures, des captures !

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour tous les artistes dans l'âme, ou tout simplement les curieux, voici les captures d'écran : http://shots.osdir.com/slideshows/slideshow.php?release=406&sli(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.