Test d'Ubuntu 4.10

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
10
oct.
2004
Ubuntu
Pour ceux ne connaissant pas encore, Ubuntu est cette nouvelle distribution basée sur Debian (instable) et visant la simplicité d'administration et d'installation.

Vous trouverez dans ce test des captures d'écrans de ses fonctionnalités ainsi que le descriptif de ses points forts et de ses lacunes (normal, considérant qu'il s'agit toujours d'une version de test).

Pour rappel, la version finale de cette distribution devenant de plus en plus populaire sortira normalement à la fin de ce mois-ci.

Aller plus loin

  • # Live CD disponible

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Bonjour,

    La version "preview" du live CD d'Ubuntu est disponbile ici :
    http://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-announce/2004-October/00000(...)
    Elle vous permet de tester la distribution avant de l'installer sur votre machine.
    • [^] # Re: Live CD disponible

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour ceux sans connexion haut-débit ou ressources pour graver, je viens de voir que vous pouvez vous faire expédier même une dizaine de CD d'Ubuntu chez vous. Merci Mark ! ;o))

      Je pense en prendre quand la finale sera sortie, en espérant que ce soient des CD pressés et non gravés et donc qu'il résistent plus longtemps dans le temps. Comme ils le disent, ce sont les frais de port qui leur coûtent le plus. Donc prenez-en une dizaine à distribuer ou regroupez-vous. Sympa mais à prévoir à l'avance pour les manifestations et autres salons.

      Je l'utiliserais bien mais je vais lire leur site pour voir s'il répond aux questions que je me pose dans l'immédiat :

      - Les modifications faites dans Ubuntu remontent-elles dans Debian (apparemment ils ont engagé des dev Debian) ;
      - Quels paquets diffèrent entre Ubuntu et Unstable ;
      - Peut-on passer d'Ubuntu à Unstable sans avoir à réinstaller.

      Je me demande si on ne peut pas comparer Ubuntu et Debian à Fedora et Redhat.

      En tout cas je vais l'essayer. Après avoir testé une dizaine de distributions majeures récemment, je reste un debianiste convaincu... mais qu'est-ce que je deviens un administrateur feignant par contre !

      Quant à l'histoire du sudo, ça marche déjà sans mot de passe chez moi.
  • # Merci pour les test

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Comme d'habitude, le test de la distribution est bien : il révèle en quelques pages les atouts et l'esprit de cette nouvelle distribution.

    Pour ma part, je l'ai essayée au moment de sa première release sur mon portable: elle est arrivée juste au moment où je devais réinstaller après un problème matériel. Habitué de Debian, j'ai voulu voir à quoi pouvait ressembler une distribution debian "pour débutant, pour le desktop". Et j'ai été bluffé, à tel point que je l'ai gardée :) J'ai même été agréablement surpris par Gnome 2.8, moi qui était habitué au triplé XFCE + Rox + Gdesklets. (aucun troll ne se cachent dans ses quelques phrases, se sont juste des constations).

    Bref, pour un utilisateur "desktop", une bonne distrib qui lui permettra de mettre un pied dans linux/debian sans douleur, d'autant plus que la mailing liste est très active et l'aide aisé à trouver (mais là, je vais commencer à sacrément paraphraser l'article, alors j'arrète).
    • [^] # Re: Merci pour les test

      Posté par . Évalué à 2.

      Le test est pas mal mais il fait un peu trop « test de synaptic » à mon goût ; il en parle dans chaque paragraphe ou presque.
  • # correction

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    "En fait, il se servira du mot de passe du premier utilisateur créé lors de l'installation pour ce faire [le mot de passe root]. "

    C'est faux.

    Par défaut, Ubuntu désactive l'accès root, tout simplement.
    Mais le premier utilisateur créé a un accès illimité via "sudo".

    Pour réactiver l'accès root "classique", un "sudo passwd" suffit.

    Pour les habitués, c'est très dérangeant, mais je dois avouer que pour les débutants c'est très efficace. Plus besoin de leur donner deux mots de passe et de leur expliquer la différence.
    • [^] # Re: correction

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est comme sur Mac OS X tout compte fait....
    • [^] # Re: correction

      Posté par . Évalué à 6.

      Bah, j'ai une Gentoo, un compte root avec mot de passe, mais 95% de mes commandes root je les fait avec sudo.

      Il n'y a pas que pour les debutants que c'est bien, au moins ca evite d'avoir un dangereux terminal root ouvert dans un coin ; et a chaque commande lancee en root on le sait, car on doit ecrire sudo devant.

      Il n'y a que pour les programmes qui se trouvent dans /sbin ou /usr/sbin (donc pas dans le path user) que c'est un peu astreignant.
      • [^] # Re: correction

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Attention, ce système, c'est bien pour éviter de faire une connerie en root par erreur, mais par contre, niveau sécurité, c'est comme si tu étais root tout le temps si tu travailles avec l'utilisateur qui a le sudo illimité. Quelqu'un qui pirate ce compte est root.
        • [^] # Re: correction

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Quelqu'un qui pirate ce compte est root.

          Je ne comprends pas bien ce que tu dis.
          Ne faut-il pas taper le mot de passe de l'utilisateur pour lancer sudo ?
          Et, à ce que je sais, sauf à avoir déjà des droits root, on ne peut pas changer le
          mot de passe sans passer par passwd qui demande le mot de passe courant.
          • [^] # Re: correction

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            >Ne faut-il pas taper le mot de passe de l'utilisateur pour lancer sudo ?

            mwai, enfin a ce moment la, sudo n'a plus aucun interet, autant faire un su -c et taper la mot de passe root. Ca sera pas plus dangereux qu'un sudo.

            Autrement, un autre solution est un alias rm=/bin/true dans le bashrc de root et idem pour toute les commande que l'on trouve dangereuses, comme ca, si on veut vraiment effacer un fichier, on tape le chemin complet de la commande et ca laisse le temps de réfléchir a ce que l'on fait(autant qu'un sudo).
            • [^] # Re: correction

              Posté par . Évalué à -1.

              > autant faire un su -c et taper la mot de passe root.

              C'est ce que je fais. sudo sans taper de mot de passe est un gros gros problème de sécurité.

              > un autre solution est un alias rm=/bin/true

              Pour supprimer un fichier (de son contenu), un "> fichier" mache aussi.
              Tu peux aussi faire "/bin/rm" ou "../../../../../../bin/rm" ou "../../usr/../bin/rm" ou "mount --bind / /path ; /path/bin/rm" ou ...
              T'as fini de faire des alias...
              • [^] # Re: correction

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                >Pour supprimer un fichier (de son contenu), un "> fichier" mache aussi.
                >Tu peux aussi faire "/bin/rm" ou "../../../../../../bin/rm" ou "../../usr/../bin/rm" ou
                >"mount --bind / /path ; /path/bin/rm" ou ...

                T'as lu ce que j'ai dit? ou c'est juste un commentaire pour faire un commentaire?

                Si tu tapes le path, ca te laisse le temps de reflechir ;)

                Nan, parce que a ca moment la, tu peux faire
                sudo rm -rf * à la racine, et c'est pas sudo qui va t'en empecher ;)
                • [^] # Re: correction

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ah oui...

                  'alias rm="rm -i"' est une meilleur solution (il me semble).
            • [^] # Re: correction

              Posté par . Évalué à 4.

              La premiere fois il demande le mot de passe, ensuite pour la session courante le mot de passe n'est plus demande pendant quelque temps.

              Donc quand je lance une serie de commandes root avec chacune un sudo devant, je ne rentre mon mot de passe qu'une fois.
            • [^] # Re: correction

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sauf que sudo demande le mot de passe de l'utilisateur, su -c celui de root !

              A priori n'importe quel utilisateur connait son propre mot de passe, celui de root, je ne le donne à personne !
            • [^] # Re: correction

              Posté par . Évalué à 3.

              « mwai, enfin a ce moment la, sudo n'a plus aucun interet, autant faire un su -c et taper la mot de passe root. Ca sera pas plus dangereux qu'un sudo »

              sudo a été créé exprès pour des raisons de sécurité: tu peux vouloir donner des droits root a certains utilisateurs, pour certaines commandes. Avec su il te faut leur donner le pass root, et ils peuvent donc tous faire, tandis qu'avec sudo, il tapent leur propre mot de pass. Voilà le but : donner des accés root, sans pour autant donner le pass root.

              Dans ce contexte (distrib' « desktop », mono-utilisateur ou presque) ça ne présente pas trop d'intérêt. C'est surtout une option du fichier /etc/sudoers qui est intéressante:
              (ALL) NOPASSWD:ALL
              Ça pause un problème de sécurité, mais en même temps ça en résoud un autre: la tentation d'avoir un terminal en root en permanance.

              La solution qui me semble la meilleurs, au moins pour les programmes graphiques, c'est celle utilisé par Gnome (du moins sur une Debian sarge). Les applis qui nécessitent les droits root, demandent le pass à l'execution. De cette manière, il n'y a que les backends qui s'execute en root, pas la gui (toujours ça de gagner)
              • [^] # Re: correction

                Posté par . Évalué à 1.

                J'ai changé le mot de passe root avec sudo passwd.
                Le problème c'est que je peux toujours ouvrir un "root terminal" sans mot de passe root mais avec le mot de passe de mon utilisateur.
                Expliquez-moi comment on fait pour que je ne puisse plus accéder à mon compte root sans mettre le mot de passe de root?

                -----------
                Si vous ne savez pas, ayez de l'imagination!
                • [^] # Re: correction

                  Posté par . Évalué à 2.

                  tu lances:
                  sudo visudo

                  et tu vires la ligne qui commence par ton login
          • [^] # Re: correction

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            en rajoutant avec visudo dans sudoer un nopasswd (au bon endroit :o) tu n'as plus besoin de taper le mot de passe ca peut etre util pour certaine commande
            (cf man sudo etc ...)
          • [^] # Re: correction

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > Ne faut-il pas taper le mot de passe de l'utilisateur pour lancer sudo ?

            Ca dépend de ta config. Sur la plupart des systèmes que j'ai vu, ce n'était pas le cas.
      • [^] # Re: correction

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il n'y a que pour les programmes qui se trouvent dans /sbin ou /usr/sbin (donc pas dans le path user) que c'est un peu astreignant.

        Rajoute /sbin et /usr/sbin dans ton path user voyons.
  • # remarque

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    "J'ai pas vraiment aimé le fait que sans mot de passe, il est possible de lancer synaptic, cela ne devrait pas être possible pour un simple utilisateur."

    Ben seul le premier utilisateur créé a ce droit là. Et généralement, le premier utilisateur créé est la personne qui a installé la machine. Il est donc logique qu'elle puisse installer/désinstaller des programmes.

    Cette modif va dans le sens d'un groupe d'utilisateurs "admin", possèdant certains droit d'administration sur la machine, pour ne pas avoir a utiliser le root à chaque fois, modification vers laquelle se tourne de plus en plus Linux (contrôle d'administration plus fin)
  • # Deux semaines avec Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'ai passé deux semaines avec Ubuntu, à la fois chez moi et à mon boulot, et je suis tout à fait d'accord avec l'auteur de ce journal. Je vais donc faire juste quelques compléments.
    Un point noir: lors de mes deux installs, j'ai été bloqué après le reboot, gnome ne voulant pas se lancer.
    La solution n'était pas très dure: ouverture d'une console, update, upgrade et reboot (oui le reboot était nécessaire; d'après ce
    que j'ai vu dans les logs il y avait un problème d'accès à /dev/dsp, comme
    l'upgrade a mis à jour le noyau, je crois que le problème était de ce côté là, et
    c'est d'ailleurs ce que j'ai cru comprendre dans la liste des reports de bugs).
    Je suppose que ça doit être corrigé dans les daily built.
    Curieusement, les sources universe étaient commentées dans le source.list,
    ce qui m'a fait perdre un peu de temps. (Merci au lecteur de DLFP qui m'a
    signalé ça)
    Le produit est vraiment bien fini, très user-friendly, avec du discover et de l'automount à tous les étages, genre je branche la clef USB et paf l'icone apparait.
    Les configurations par défaut semblent bien adaptées pour que ça marche sans trop d'efforts (par exemple pour le serveur samba ).
    Bref, au boulot où je ne joue pas les bidouilleurs et où j'ai besoin que ça marche vite, c'est Ubuntu qui restera. Comme je l'ai déjà écrit, c'est Ubuntu que je conseillerai désormais aux débutants.
    A la maison, en revanche, c'est la bonne vieille debian sid qui restera en fonction, parce que bricolée comme je le veux,
    parce que en fait l'automount m'insupporte, et parce que geek un jour geek toujours.
    Comme FRLinux, j'ai souffert avec tout ce qui tourne autour de la video.
    Je n'ai pas pu installer avidemux de chez Marillat à cause d'un problème
    de dépendances (une dépendance de Marillat sid était plus récente que la version d'Ubuntu). Pour le succès d'Ubuntu, il serait bon que Christian Marillat
    (ou un autre) ait un dépositoire video destiné spécifiquement à Ubuntu.
  • # mes retours d'experience ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Personnelement j'ai installe cette distribution sur 3 postes differents
    2 postes avec un windows 2000 deja installé et 1 poste avec xp
    sur ces 3 postes j'ai eu le meme soucis avec grub qui me donne une erreur 0x7 lorsqu'on lui demande de booter sur windows
    mais avec rootnoverify
    chose curieuse il boot malgres tout sous xp (un HP p4 2.4 assez recent ) et un 2000 (un athlon 1800xp) par contre sur le pc de ma moitié (un vieux celeron 800) le boot fut impossible ... sur son 2000
    a priori ce n'est pas la seule distribution qui a ce soucis (suze propose d'ailleurs un correctif pour sa distrib)
    la seule solution que j'ai trouvé (la solution lba que l'on voit sur les forums ne marchent pas..) fut de tout virer et commencer par installer ubuntu puis d'installer win2k rebooter sur un cdrescue pour remettre grub ... et la ca marche

    Pour mon pc de boulot (l'hp) autant j'avais galere pour installé windows xp (et oui je suis dans une boite full windows) la pluspart des drivers manquant pas reconnu etc ... (surtout la carte reso un peu penible) puis le mappage de la clef usb sur des lecteurs reso existant etc ... bref que de galere
    autant avec ubuntu c'etait nickel tout marchait du 1er coup
    mon probleme est juste venu d'evolution avec le connecteur exchange que je n'ai pas reussi a configurer mais bon ce n'est que partie remise

    Autre soucis que j'ai eu avec ubuntu c'est un pb de droit j'ai l'impression qu'il se melange les pinceaux des fois et on perd jusqu'au droit de base (surtout apres une ouverture d'une fenetre root).
    J'ai hate d'avoir la version finale sous la main et que ce pb grub soit corriger.

    pasm
    ps:desolé d'etre en -1 au depart je ne l'ai pas voulu
  • # divers

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    contrairement à des projets comme libranet, également basés sur Debian mais demandant une license payante pour son utilisation et ses mises à jour

    Hum... Il me semble que Libranet ne propose pas d'ISO gratuite de sa dernière distribution mais cela reste du logiciel libre avec licence libre.


    s:/Connectiva/Conectiva


    Par ailleurs, quelqu'un aurait-il une idée du modèle d'entreprise relatif à Ubuntu ?
    • [^] # Re: divers

      Posté par . Évalué à 2.

      Mark Shuttlewoth, un milliardaire sud-africain, finance la société qui développe Ubuntu. Ce mécène du libre avait déjà mis en place des bounties pour certains projets libres :

      www.markshuttleworth.com/
      • [^] # Re: divers

        Posté par . Évalué à 2.

        Enfin, la société qui participe au développement d'Ubuntu (Canonical) n'est pas à but non lucratif d'après ce que j'ai compris. Il ne faut pas voir un aspect pur mécénat dans la démarche de Mark.
        • [^] # Re: divers

          Posté par . Évalué à 3.

          Concernant Canonical çà à l'air d'être le living room de Mr Mark :-) :

          http://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-users/2004-September/000156(...)

          Concernant la démarche de Mr Mark elle me semble logique:

          -il est allé dans l'espace (il parait que ça change son homme)
          -il est un programmeur Python ... il ne peut donc etre mauvais ;-)
          -il une puissance de frappe financière (on est pas miliardère pour rien)
          - il a compris l'importance de l'éducation et des sciences dans l'avenir de son pays, l'afrique du sud.

          Pour réaliser cela:
          http://www.shuttleworthfoundation.org/(...)

          Il finance les logiciels éducatifs libres qu'il faut (comme schooltool).
          Ensuite il lui faut l'OS qui va bien sur lesquel il mettra aussi les logiciels qu'il a aidé.

          Pour avoir suivi les mailing listes sur lesquelles il intéragit cela me semble tout bon pour les logiciels libres, pour les pays en voie de dévelopement, pour le dévelopement du goût des sciences et de l'informatique chez les jeunes.

          Ce gas semble être une chance.
  • # oui mais

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ca fait 3 semaines que mon frère de 12 ans l'utilise avec succès. Le seul gros problème jusqu'à présent c'est Gimp, Eye Of Gnome et gThumbs avec lesquels il n'y a pas moyen d'imprimer une image. Par contre en passant par Firefox ou lp ça marche. Il y a aussi un problème de dépendance qui empèche l'installation du paquet mozilla-firefox-locale-fr et je n'ai pas réussi à installer les drivers 3D ATI (mais j'ai pas beaucoup insisté non plus).

    À part ça, c'est bien foutu et je recommande Ubuntu à tous ceux qui ont une machine récente (ba oui c'est Gnome quand même) et une connexion haut débit (~100Mo de màj par semaine) qui veulent un OS qui marche sans se casser la tête.

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: oui mais

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      pour le fr de firefox c un peu normal il n'exite pas pour le 1.0 PR
      "frenchmozilla" attend la version finale :o)
    • [^] # Re: oui mais

      Posté par . Évalué à 2.

      je recommande Ubuntu à tous ceux qui ont une machine récente (ba oui c'est Gnome quand même)


      Bof... J'ai installée Ubuntu sur un pentium-II 500 récemment et ça tourne au poil. Bon, j'avoue avoir gonflé la RAM à 256 Mo, mais ça reste quand même une config bien plus modeste que les trucs récents.

      Résultat : une machine qui n'est pas passée à la casse et un pote très content d'avoir pu récupérer un ordinateur sans débourser un centime. Au passage, je signale que c'est un newbie complet et que je ne suis intervenu que pour (1) installer Ubuntu et (2) l'aider au téléphone à brancher le clavier. Pour le reste, il réussit à se débrouiller tout seul.
      • [^] # Re: oui mais

        Posté par . Évalué à 2.

        Là cela m'interesse :

        ma femme, prof d'arts plastiques en lycée vient de me demander d'installer ses PC sous linux!!!
        Un de ses collègue, un brin militant, vient en effet d'obtenir l'autorisation de passer sous linux les postes de bureautique de l'administration. Elle ne veut donc pas être en reste !

        Je cherchais donc une distrib
        - bien orientée manipulation d'images (support APN, impression, PAO, .etc...)
        - simple à utiliser, si possible avec une jolie interface,
        - simple à configurer
        - basée sur debian (je l'utilise au boulot pour des serveurs)

        bref, en gros style mac osX en logiciel libre....

        J'avoue avoir été décu par knoppix : c'est sympa sur le CD, mais si on installe on se retrouve avec une debian, avec un gros boulot pour arriver à un truc sympa.

        Aurais-je enfin trouvé ?
        • [^] # Re: oui mais

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          "vient en effet d'obtenir l'autorisation de passer sous linux les postes de bureautique de l'administration"

          Et ben, ils sait pas dans quoi il s'engage le pauvre gars. Parce que bon, c'est bien beau tout ca mais les applis web sont pas encore sortis, dans les administrations des établissements, t'as souvent du Novell, je vois mal comment intégrer un linux à un directory novell, mais bon... T'as que des applis dos ou windows, et ce choix ne sera certainement pas soutenu par le rectorat, en clair, si y'a un probleme, tout va lui retomber sur la tronche ;)
          • [^] # Re: oui mais

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > dans les administrations des établissements, t'as souvent du Novell, je vois mal comment intégrer un linux à un directory novell

            Ben, hum, si le monsieur a choisi du SuSE, je pense que Novell doit avoir tout plein de solutions en stock :-) Bon, je suppose que ça risque quand même de pas être donné, mais je vois rien de problématique : ça fait des mois que Novell nous rebat les oreilles avec leurs super-pouvoirs pour faire converger leurs applis avec Linux…

            Envoyé depuis mon PDP 11/70

  • # Pourquoi Debian ne profite pas des améliorations ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Salut,

    Je me demande pourquoi Debian ne profite de tous les patchs appliqués sur les distribs telles Knoppix ou Ubuntu. En particulier pour la partie "installation" et "détection du matériel".

    Est-ce que Debian n'est qu'une grosse usine à .deb ? Bon, en même temps, ça fait longtemps que j'ai pas installé de Debian, et j'ai pas testé l'installeur Sarge.

    @+ Haypo
  • # Mais pourquoi suis-je aussi méchant ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Perso, je trouve le test un peu superficiel (comme les autres quoi) et trop descriptif.

    Bref, je sais toujours pas ce qu'a Ubuntu de plus qu'une bonne vieille debian, quelle est sa philosophie supplémentaire, ni même comment est son installeur, ce qui est ma foi ce qui sépare le plus les distributions...

    Apres, les captures d'écran son certes jolies, mais mélangeons les avec celles d'autres distributions, on ne saura pas tellement reconnaitres à qui elles appartiennent.

    Bref, le test mériterait de s'arreter moins sur les screenshots et les listings des numéros de version des softs installés, mais plutot sur les outils d'administration et l'utilisation ( comme par exemple le mécanisme des comptes, comme j'ai commencé à le lire dans les commentaires ).
  • # Logo Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Juste une proposition pour les modérateurs et autres admins de LinuxFR.org:ne serait-il pas judicieux d'aposer un thème (topics) "Ubuntu" avec le logo qui va avec ?
    Après, le projet descend de Debian, certes, mais c'est une distribution distincte, non ?
  • # À propos du proxy avec apt

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    "Ainsi vient le premier problème, de la maison tout va bien mais du bureau, derrière un pare-feu, impossible de préciser un proxy pour lui faire télécharger les paquets, j'ai du manuellement monter la partition depuis un LiveCD, et ajouter un Acquirre::http::proxy dans le fichier de configuration du répertoire /etc/apt/apt.conf.d/. En redémarrant ensuite, il m'a trouvé toutes les mises à jour, c'est quelque chose qu'il serait bien de corriger d'ici la première finale."

    C'est quelque chose qu'il conviendrait surtout de rapporter sur le bugzilla d'Ubuntu: https://bugzilla.ubuntu.com(...)
    Heureusement, c'était déjà le cas depuis le mois de Septembre et l'anomalie a même été classée comme étant "résolue" ou "fixée".
    Hors, l'article du test date du 9 octobre...

    https://bugzilla.ubuntu.com/show_bug.cgi?id=1160(...)
    et https://bugzilla.ubuntu.com/show_bug.cgi?id=1284(...)
    • [^] # Re: À propos du proxy avec apt

      Posté par . Évalué à -2.

      > "fixée"

      ARRRRRRRGH !!! ............

      Appelez le 18 pour moi SVP !
    • [^] # Re: À propos du proxy avec apt

      Posté par . Évalué à 1.

      Je ne sais pas comment tu as fais, mais derrière un proxy il suffit de positionner la variable http_proxy="adresseproxy:port" dans /etc/profile et toutes les applications en profite même apt.
      • [^] # Re: À propos du proxy avec apt

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question mais à l'auteur de l'article. Cela étant dit, je pense que l'installateur ne gère peut-être pas la configuration d'un proxy HTTP, c'est tout et c'est dommage.
        Ensuite, apt dispose de son propre mécanisme pour les proxy HTTP et je suis au courant, hein ;-)
      • [^] # Re: À propos du proxy avec apt

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        ouais ouais, en theorie ouais, mais crois moi, l'installateur ubuntu en tiens pas compte, seule la variable Acquire::http::Proxy dans apt.conf sera prise ...

        Steph
  • # Support de la communauté... en français aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    "Ubuntu dispose d'une bonne communauté de support gratuit (un support pour les entreprises sera proposé après la sortie de la version finale) par liste de diffusion mais aussi IRC (en Anglais bien sûr)."

    Il existe aussi un canal #ubntu-fr sur freenode, bien que je concède qu'il soit encore jeune.
    En outre, il existe aussi une liste de diffusion en français:
    http://lists.ubuntu.com/mailman/listinfo/ubuntu-fr(...)
  • # Je ne comprends pas

    Posté par . Évalué à 2.

    Je ne comprends pas tout cet enthousiasme autour d'Ubuntu.
    Je ne comprends pas et pour être totalement honnète, il m'énerve.

    Il m'énerve car on prête beaucoup de choses à Ubuntu alors que ça vient de Hal ou Gnome-Volume-Manager etc.

    Ubuntu profite que Gnome 2.8 ne soit pas très connu pour faire croire (c'est sûrement malgrès eux) qu'ils ont réalisé certaines inovations qu'on trouve dans Gnome 2.8.

    Ici (je n'ai pas une Ubuntu) si je fais "modprobe ide-cd" (c'est pour démontrer l'aspect "hotplug", je n'ai pas d'USB), J'ai deux nouvelles entrées dans /etc/fstab (/media/dvdrom et /media/cdrw) , s'il y a CDROM (data) il est monté et si dans l'autre lecteur j'ai un CD (music) alors il lance automatiquement gnome-cd. Si c'est un DVD, il lance totem qui utilise gstreamer (et pas xine). Si je me déconnecte, les périphériques amovibles sont démontés. Si je fais "modprobe -r icd-cd", /etc/fstab est mise à jours. Néanmoins, il faut reconnaitre que ça ne marche pas toujours parfaitement... C'est tout neuve et encore un peu buggué. Normal.

    Pour la détection hardware, Ubuntu doit faire environ comme les autres (je pense à Mandrake, SuSE, Red Hat).

    Quand d'autres distributions sortiront avec Gnome 2.8, Ubuntu aura beaucoup perdu de son charme.

    Unbuntu est une des dernières distributions issues de Debian dont le but est de promouvoir une distribution robuste, simple et de qualité tout en gardant en tête son esprit gratuit et accessible à tous

    Presque tout le monde essai de faire ça. Ubuntu a la chance d'avoir un milliardaire (et Debian) derrière elle.

    (contrairement à des projets comme libranet, également basés sur Debian mais demandant une license payante pour son utilisation et ses mises à jour).

    Si tu veux donner de ton pognon pour que libranet (ou Mandrake, ...) soit gratuite, n'hésites surtout pas.
    C'est vrai que c'est appréciable qu'Ubuntu soit gratuite. Ne crachons pas dans la soupe. Mais ce n'est pas une raison pour planter un couteau dans Libranet.
    Surtout qu'il me semble que ce milliardaire a le brevet mp3 ...

    à laquelle les développeurs ont rajoutés de nombreux paquets maison

    On aimerait bien les connaitres ces "paquets maison".

    Le kernel est le 2.6.8.1 de chez Debian avec quelques modifications maison.

    C'est-à-dire ?

    Synaptic pour sa part s'est fortement amélioré et présente désormais une interface simple et efficace.

    C'est comme ça pour les dernières versions de Synaptic. Je crois que ça n'a rien à voir avec Ubuntu (encore).

    Ubuntu se révèle très simple d'utilisation.

    Ubuntu ou Gnome 2.8 ?

    Synaptic pour l'histoire a été développé il y a quelques années par les Brésiliens développant la distribution Linux Connectiva et se pose comme une interface graphique utilisant apt-get.

    Hum... Tu ne confonds pas avec apt4rpm ?

    Cette distribution devrait devenir très populaire dans les prochains mois

    Imaginons, mais pourquoi ? Seulement car elle a Gnome 2.8 ?
    C'est une peu léger pour l'affirmer maintenant.

    elle est passée dans le top 20 de distrowatch en quelques semaines alors que le projet est tout neuf

    Elle est neuvième sur un mois.
    Et Yoper a longtemps été premiere après sa sortie. Yoper n'est plus dans le top 10.

    Pour finir, j'ai eu beaucoup de retours de débutants qui ont installés Ubuntu et je dois dire que d'un point de vue de débutant, cette distribution apporte beaucoup.

    C'est-à-dire ? Quoi par rapport à une Mandrake avec Gnome 2.8 ou une futur FC3 qui doit sortir environ en même temps qu'Ubuntu ?



    J'ai envis de dire "je dis ça, je ne dis rien" car je n'ai pas essayé Ubuntu.
    Pour "expliquer" cette emballement, peut-être que ceux qui en parle ne connaissent que Debian :-)
    • [^] # Re: Je ne comprends pas

      Posté par . Évalué à 7.

      > bla bla bla

      Ils ne se contentent pas d'intégrer Gnome 2.8, ils l'ont réarrangé pour que les gens puissent l'utiliser sans assistance.

      Ils ne se contentent pas d'utiliser Debian, ils font une Debian grand public, employent des développeurs Debian et participent au développement de Debian.

      Ubuntu n'équivaut pas à une Unstable stabilisée + Gnome 2.8. Tout est intégré pour fonctionner ensemble et que ça reste simple pour ne pas nécessiter l'assistance d'un informaticien.

      Après je suis d'accord que la news manque de détails sur leurs paquets et leur noyau maison. Mais ce n'est pas non plus une news sur Ubuntu ; celle-ci est déjà passée.

      > Surtout qu'il me semble que ce milliardaire a le brevet mp3 ...

      Joli FUD. Le brevet appartient à Thomson et peut-être aussi Franhaufer (orthographe ?). Vu l'engouement du « milliardaire » pour les logiciels libres, je voudrais bien voir ça.
      • [^] # Re: Je ne comprends pas

        Posté par . Évalué à 0.

        > Ils ne se contentent pas d'intégrer Gnome 2.8, ils l'ont réarrangé pour que les gens puissent l'utiliser sans assistance.

        C'est-à-dire ?
        Car jusqu'à maintenant, il n'y a que des "belles paroles".
        J'ai Gnome 2.8 sans patchs significatifs, et je ne vois rien dans Ubuntu de plus. C'est surement configuré comme les autres le font et ce point n'en fait pas une distribution remarquable. C'est peut-être _super bien_ configuré. Si c'est le cas, j'aimerai quelques informations.

        C'est vrai que si le point de référence est Debian...
        Debian ne configure rien (c'est sa philosophie).

        > Ils ne se contentent pas d'utiliser Debian, ils font une Debian grand public, employent des développeurs Debian et participent au développement de Debian.

        C'est très bien. Je suis content de la venu d'Ubuntu.

        Je ne parle pas de ça mais du _bruit_ fait _autour_ d'Ubuntu.

        > Joli FUD.

        Tout le monde peut se tromper. J'ai bien dit "il me semble ...".
        • [^] # Re: Je ne comprends pas

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > Debian ne configure rien (c'est sa philosophie).

          Oui, enfin heu, ce n'est peut-être pas le cas pour les environnements graphiques (très franchement, je suis pas fâché qu'ils ne me bidouillent pas le menu de KDE ou autres facéties), mais sinon, Debian en fait souvent plus que les autres, par exemple avec Debconf. Fais le test : installe un MTA quelconque (Postfix, Exim, etc.), tu te verras demander quelques infos, après quoi tu auras un soft fonctionnel dès le départ sans toucher au fichier de config'. Je trouve ça pas mal fichu.

          Envoyé depuis mon PDP 11/70

    • [^] # Re: Je ne comprends pas

      Posté par . Évalué à 4.

      Je l'ai installé rapidement, et je l'ai trouver tres simple, meme pour un neophyte, j'ai repondu a 5 ou 6 questions maximum, j'ai rebooté et j'etais sous gnome (bon a ce tarif là le / prend tout le disque). Le compte root est désactivé, toutes le fonction necessitant d'être root (synaptic,toussa) passent par un sudo qui demande le mot de passe utilisateur, j'ai trouvé ca pas bête de faire ca par defaut (y'en a d'autres qui font çà ?).
      Ce qui en ressort c'est que c'est clairement une distribution dedié au débutant qui a peur d'installer linux (y'a meme pas la possibilité de choisir les paquet a l'install, ou alors je l'ai raté), et ca permet d'avoir rapidement un linux fonctionnel, beau (merci gnome comme tu le dit) et sans compte root (pas comme lindows par exemple). Bref j'ai trouvé l'approche plutôt bonne, et surement plus simple que d'autres distribution "desktop" (il n'y a pas toutes les questions auquelles le debutant ne sait pas repondre, comme le niveau de securité,et autres "voulez utiliser NIS ou LDAP ?")
      • [^] # Re: Je ne comprends pas

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci pour cette réponse intéressante :-)

        > passent par un sudo qui demande le mot de passe utilisateur

        Pour un usage perso, c'est bien vu. Je n'avais pas bien compris les remarques précédentes sur sudo.

        > il n'y a pas toutes les questions auquelles le debutant ne sait pas repondre, comme le niveau de securité,et autres "voulez utiliser NIS ou LDAP ?"

        Résolument orienté "PC personnel (uniquement)".
        Je ne connais pas d'équivalent (je n'ai pas tout essayé). Faudrait peut-être comparer à Xandros ou Linspire (que je ne connais que de nom). Même si les autres distributions "généralistes" sont simples, elles ont effectivement un "luxe" d'options qui n'est pas forcément bien venu pour un usage personnel.
        Exemple de ce qu'il ne faut pas faire une distribution "PC personnel" :
        http://osdir.com/shots/slideshows/slideshow.php?release=110&sli(...)
        http://osdir.com/shots/slideshows/slideshow.php?release=110&sli(...)
        Pour un usage perso, on a pas à connaitre le firewall, selinux, et DHCP c'est très rare à la maison.

        Ceci dit, pour les autres distributions "généralistes", quand tu ne sais pas tu fais "OK" ou "Suite" et ça marche.

        Bienvenu Ubuntu :-)
    • [^] # Re: Je ne comprends pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il me semble que Ubuntu intègre par exemple les drivers proprios NVidia et Centrino. Donc le WI-FI marche dès l'install.
    • [^] # Re: Je ne comprends pas

      Posté par . Évalué à 2.

      > Ici (je n'ai pas une Ubuntu) si je fais "modprobe ide-cd" (c'est pour démontrer l'aspect "hotplug", je n'ai pas d'USB), J'ai deux nouvelles entrées dans /etc/fstab (/media/dvdrom et /media/cdrw)

      Justement sur ubuntu un outil a été développé (pmount) pour éviter de modifier le fstab ...


      > Quand d'autres distributions sortiront avec Gnome 2.8, Ubuntu aura beaucoup perdu de son charme.

      Pas vraiment, pas mal de remarques viennent du travail d'intégration qui a été fait (l'utilisation d'un menu "poste de travail" au lieu du "action" habituel par exemple).
      • [^] # Re: Je ne comprends pas

        Posté par . Évalué à -1.

        > Justement sur ubuntu un outil a été développé (pmount) pour éviter de modifier le fstab ...

        Maintenant fstab est modifié automatiquement (l'utilisateur n'a pas à connaitre l'existance de fstab). Donc ça ne change pas grand chose.
        Ou je n'ai pas compris ou tu veux en venir.

        > l'utilisation d'un menu "poste de travail" au lieu du "action" habituel par exemple

        Ça change tout.
        • [^] # Re: Je ne comprends pas

          Posté par . Évalué à 1.

          > Ou je n'ai pas compris ou tu veux en venir.

          pas compris je pense :

          Description: mount removable devices as normal user
          pmount is a wrapper around the standard mount program which permits normal users to mount removable devices without a matching /etc/fstab entry.

          fstab n'est pas fait pour être modifié dynamiquement (voir le man pour les détails) et cette solution est plus élégante.


          > Ça change tout.

          Comme souvent ce sont les petits détails qui font la différence sur le résultat final ...
          • [^] # Re: Je ne comprends pas

            Posté par . Évalué à -1.

            > permits normal users to mount removable devices without a matching /etc/fstab entry.

            Avec Hal/g-v-m :
            - Il n'y a pas d'entré dans fstab
            - un périphérique arrive
            - hotplug informe udev
            - udev crée les fichiers spéciaux et liens symboliques (sympa, /dev/dvd pointe sur mon lecteur DVD et /dev/cdwriter sur mon graveur).
            - udev fix le propriétaire en fonction de celui qui a la console et des droits dans /etc/security/console.perms.
            - hotplug informe Hal
            - Hal (via fstab-sync) ajoute une entrée à fstab
            - Hal informe tout le monde du nouveau périphérique (via dbus)
            - g-v-m à l'écoute de hal via dbus est informé de la nouvelle partition et la monte.

            Et voilà. "Désavantage" par rapport à pmount :
            On ne peut pas monter n'importe où des partitions.
            C'est plus "lourd".

            Avantage :
            - Sécurité (on passe par console.perms)
            - Sécurité, on peut interdire certain périphérique à l'utilisateur (via fstab et/ou console.perms).
            - Montage "hotplug"
            - solution "communicante", nautilus affiche sur le bureau les nouveaux périphériques.
            - Démontage automatique. Si tu te déloggues et que le périphérique n'est pas occupé, le périphérique est démonté.
            - N'est pas limité à mount/umount. Si c'est un CD audio, lance l'appli gnome-cd. Si c'est un apareil photo, lance gphoto.


            > fstab n'est pas fait pour être modifié dynamiquement (voir le man pour les détails)

            Ah bon. C'est "nouveau".

            fstab n'est pas "modifié", il est remplacé par un autre (comme avec vim).
            C'est équivalent à "mv -f fstab.new fstab". Ça ne dérange personne.

            > cette solution est plus élégante.

            C'est un avis très discutable. La solution pmount est dans cette démarche :
            - "un truc nous gène (il faut une entrée fstab), on vire ce truc"

            C'est "élégant" ?
            • [^] # Re: Je ne comprends pas

              Posté par . Évalué à 1.

              > - Hal (via fstab-sync) ajoute une entrée à fstab

              c'est uniquement cette partie là qui change, le reste n'est pas modifié.


              > Avantage :

              Euh, ces points là restent également dans le cas de l'utilisation de pmount ... ubuntu utilise hotplug, communique, affiche les périphériques sur le bureau, lance des CDs audio ...


              > Ah bon. C'est "nouveau".

              oui, pmount est nouveau


              > "un truc nous gène (il faut une entrée fstab), on vire ce truc"

              non, plutôt dans le genre "on fait proprement quelque chose qui était bricolé avant"


              Bref je pense que le poste précédent est basé sur une mauvaise compréhension de ce qui est fait: toute la couche udev/dbus/hal/g-v-m est conservée, donc les avantages cités restent vrais ....
              • [^] # Re: Je ne comprends pas

                Posté par . Évalué à 1.

                ben je sais pas, mais moi j'ai un pauvre script bash de 10 lignes qui fait ça depuis 6 mois ... c'est surement pas "propre" mais enfin ça fonctionnait très bien sur ma gentoo bricolée.

                J'ai depuis adopté l'ubuntu, bluffé que j'était par son efficacité, mais j'ai un problème.
                Depuis un changement de noyau, hald m'insulte copieusement pour une histoire de "fonctionnalités" ... les fichiers de confs m'informent que desactiver l'option --drop-privileges est dangereux ... qqun d'eclairé sur HAL pour m'aiguiller ? parceque sinon tout marche ....
            • [^] # Re: Je ne comprends pas

              Posté par . Évalué à 1.

              Merci pour ta description du fonctionnement de HAL+g-v-m
              Je pigais pas trop comment il fonctionnait, maintenant c'est nickel :)
  • # Les discours, ma réalité (je previens, je raconte ma vie)

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai pas de honte à le dire : ma station de travail est passée sous Ubuntu, alors que je connais Linux depuis plus de 5 ans (ouh là, près d'un tiers de mon existence déjà...).

    J'ai passé longtemps à osciller entre Windows et Linux.
    Ça fait environ 2 ans que je me passe complètement de Windows (il y a quelques mois, j'avais des problèmes avec mon nouveau Wifi, pas moyen d'installer Windows pour corriger, que ce soit 98, 98SE, Me, XP Pro...).

    Depuis toujours, je passe d'une distro à l'autre, je suis tout le temps en train de corriger un problème ou d'essayer telle amélioration...
    Il y a quelques temps, je me suis fixé à Fedora, d'abord en Core 1 à ses débuts, puis 1.90, et enfin Core 2. Beaucoup moins de temps à tout régler, j'étais content mais pas encore totalement, notamment des problèmes de droits avec mon graveur et des plantages d'applications end user.

    Puis j'ai pu me monter mon serveur. J'avais entendu parlé de Ubuntu Linux peu de temps avant, j'ai décidé d'essayer sur mon poste.
    J'ai été séduit. C'est peut-être la distro, c'est peut-être Gnome, je m'en fous. Je le dis comme ça parce que c'est vraiment flagrant : tout marche nickel, y compris mon Wifi avec un wrapper de pilotes Windows, les pilotes NVIDIA propriétaires très vite installés (en dual screen 2880x1050...), le son avec Alsa, ...

    J'ai décidé de créer #ubuntu-fr. On est 13, à ce moment précis. Jamais une seule question (ou du moins quand je suis là), sauf des gens qui viennent se renseigner sur Ubuntu.

    Je suis content, j'utilise enfin l'informatique, au lieu d'en faire.

    (PS : moinssez si vous pensez comme moi que ça devrait être un journal)
    • [^] # Re: Les discours, ma réalité (je previens, je raconte ma vie)

      Posté par . Évalué à 2.

      Je te pertinente pour t'inciter à faire un journal, au moins pour annoncer le SERVEUR sur lequel tu as ton chan #ubuntu-fr ...

      C'est vrai j'aimerais bien y passer moi.

      J'ai un peu respiré quand j'ai ajouté à mon sources.list universe et multiverse, mais bon pas de vlc c'est dur quand meme !

      Et pire pas de hostap, moi qui ne jure que par wpa, je suis obligé d'enchainer mon poste sous linux à l'ethernet... /o\

      Par contre c'est vrai que c'est le bonheur pas de soucis avec madwifi, il marche tout seul ! C'est bien agréable .
  • # se connecter au net avec ubuntu

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai voulu essayer Ubuntu.
    Je l'ai donc installé sur mon portable (DELL Inspiron 8200 avec vidéo Nvidia).
    L'installation s'est bien passée.
    Par contre au reboot j'avais un écran en 640x480. Petite modif de la Config de X pour profiter du 1400x1050 de mon écran et hop me voilà sur le bureau de Gnome.

    Là j'ai voulu configuré une connexion internet.
    J'ai donc ouvert l'outil de config que j'ai trouvé dans les menus. Je sélectionne connection PPP et là surprise j'ai une boite d'alerte qui me dit que ça ne va pas être possible parce que wvdial n'est pas installé. Désagréable pour une distri qui se veut simple d'usage. Mais bon, soit. J'insère le CD d'Ubuntu, je lance synaptic, je cherche wvdial... et il n'est pas présent sur le CD...

    Alors là je suis vraiment interloqué. Une distri se voulant simple d'usage ne devrait-elle pas au moins permettre de se connecter à internet?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.