Sondage Mes contributions financières à des projets libres s’élèvent à…

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
17
8
fév.
2019

Parlons chiffres.

La dépêche « Vision pour LILA et ZeMarmot » a lancé une discussion sur l’économie du don et sa viabilité en tant que source principale de revenus. On y cite évidemment ZeMarmot, Jehan et GIMP, mais aussi David Revoy (auteur de Pepper & Carrot, une BD libre) et Maliki (auteur de BD et romans pas libres).

Dans cette dépêche, un commentaire d’ylsul m’interpelle. Il y est question de la culture du don et du potentiel mondial de dons pour ZeMarmot. Du coup, je me demande : nous sommes bien placés, nous Libristes, pour encourager le don et le partage, mais que cela représente‐t‐il concrètement ? Est‐ce qu’on peut espérer obtenir un financement par don du plus grand monde si même les 3 000 utilisateurs actifs de LinuxFr.org n’en font pas ?

Dans d’autres commentaires de la dépêche, la somme 2 000 € par mois sert de référence comme revenu minimal. David Revoy et Maliki sont alors des exemples de succès de financement par dons, avec 2 800 US$ par épisode sur Patreon pour le premier, et une somme non dévoilée sur Tipeee pour le second, mais qui a dépassé 10 000 € sur au moins un mois.

À côté de ça, on peut regarder comment s’en sortent d’autres succès du Libre :

  • Blender : 26 000 € par mois, les deux tiers venant de particuliers ;
  • LibreOffice : 855 000 € de dons en 2018, soit environ 71 000 € par mois ;
  • Mozilla : 11 000 000 US$ de dons en 2016, soit environ 916 000 € par mois ;
  • Wikimedia : 98 000 000 US$ en 2018, soit un peu plus de 8 millions de dollars par mois.

Alors, dis‐nous cher lecteur, à titre de comparaison, combien d’argent as‐tu donné à des projets libres sur toute ta vie, autres que les tiens ? Je parle de vrai don sans contrepartie directe. Par exemple, un don ponctuel à Wikimédia ou LinuxFr.org, un don ou l’adhésion à une association, un financement sur Kickstarter, Liberapay ou autres. C’est‐à‐dire que j’exclus explicitement l’achat de produits type badges, DVD, etc. ; sinon, ça n’est pas très différent de consommer un produit non libre.

N’hésite pas à préciser dans les commentaires si justement tu préfères acheter des objets ou si tu fais des dons à des trucs non libres.

  • Zéro, je n’ai jamais donné d’argent à un projet libre :
    650
    (34.8 %)
  • J’ai donné une somme totale dans l’intervalle ]0, 10] € :
    197
    (10.6 %)
  • J’ai donné une somme totale dans l’intervalle ]10, 100] € :
    533
    (28.5 %)
  • J’ai donné une somme totale dans l’intervalle ]100, 500] € :
    306
    (16.4 %)
  • J’ai donné une somme totale dans l’intervalle ]500, 1 000] € :
    88
    (4.7 %)
  • J’ai donné une somme totale dans l’intervalle ]1 000, 5 000] € :
    57
    (3.1 %)
  • J’ai donné plus de 5 000 € au total :
    36
    (1.9 %)

Total : 1867 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Prix libre

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Avec le prix libre, il est parfois compliqué de dire ce qui relève du don et du paiement avec attente de contrepartie…

    • [^] # Re: Prix libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

      Dans ce cas, comme le prix est libre, je dirais que c'est à toi de juger quelle partie était une juste rémunération pour le service rendue et quelle partie était un don.

  • # dons automatiques

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Perso je pense qu'il devrait y avoir plus de proposition de dons "automatiques".

    Libreoffice, mozilla, ardour… proposent ça: faire un don automatique (souvent via paypal) tout les mois de 1€ (2€, 5€…) par example.

    Je suis prélevé de 3€ tout les débuts de chaques mois et je ne me rend pas bien compte d'être prélevé. C'est bien pratique. Ce qui repousse à mon avis les non-donneurs ce sont les démarches à faire, même si elles restent simple.
    J'ai du faire un don à d'autres projets de 5€ mais après c'est tout bête mais je ne pense pas à refaire de don.

    Pour résumer je trouve ça simple de faire un don sans se préoccuper de faire le don…

    Il faudrait inventer une plateforme de don ou je fait un don de x€ à cette plateforme puis je choisi mes projets (gimp, libreoffice, blender, mozilla, ardour et tant d'autre) et la plateforme fait les dons de façon automatique à chaque projets que j'ai choisi.
    Par example si je fait 3€ de dons par moi, gimp recevrai 3€ en janvier puis libreoffice recevrai 3€ en fevrier puis blender puis mozilla puis ardour et ça reviendrait à gimp en juin (si je n'ai choisi que 5 projets).

    • [^] # Re: dons automatiques

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+6/-0).

      Cela existe déjà, comme Librepay : https://fr.liberapay.com/

      À la différence que tu verses tous les mois (ou semaines ou années) à chaque projet que tu as sélectionné. Plutôt que de faire un mois l'un, un mois l'autre.

      Mais si tu divises la somme individuelle pour chaque projet cela revient à peu près au même.

      • [^] # Re: dons automatiques

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

        Oui c'est bien liberapay mais je persiste à dire qu'il faut quand même proposer un don récurent pour chaque projet. J'ai converti quelques personnes aux logiciels libres et ils sont d'accord pour faire des dons directement aux projets mais ils n'aiment pas trop ce genre de plateforme (pas encore assez connues je pense).

        Et puis liberapay c'est encore un peu compliqué pour les non initiés. Par exemple si je tape ardour dans le recherche le moteur de recherche me propose des dépôts mais par le réel ardour.

    • [^] # Re: dons automatiques

      Posté par . Évalué à 3 (+4/-1).

      Vous citez tout de même des projets qui ont une structure, une fondation, une masse critique, donc la question de comment faire un don ne se pose pas trop, c'est assez facile et au vu de leur CA, ça marche plutôt pas mal.

      La question est comment subvenir à des projets de plus petites structures voire solo? Patreon marche effectivement plutôt pas mal.

      Après, il y a aussi un lien indéniable de qualité, pas étonnant que Deevad et Maliki cartonnent en plus d'avoir été en quelques sorte les pionniers dans leur domaine.
      Akira a bien ficelé son jeu mais j'attendrais tout de même une release 1.0 avant de mettre 30-40 euro car il y a tout de même plus de promesse que de concret à ce stade.

      Personnellement, je donne à peu près l'équivalent - en one shot - de ce que je donne en logiciel propriétaire pour son équivalent libre, je serai prêt à mettre la même somme de manière récurrente pour certains LL autre que Debian (que je fais déjà) mais n'ayant pas la prétention de faire un don désinterressé, je m'attend tout de même à un certains rendement ou une application de la vision dans le temps.

      Après, le problème de certaines fondations (hem, Gnome), c'est le gaspillage pour certains projet de com à la con, des conférences avec voyages un peu trop nombreuses qui permettent d'alimenter le twitter ou instagram de certains narcissiques,…

      • [^] # Re: dons automatiques

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Pour Akira, ça semble plutôt mal parti. À moins d'un sursaut conséquent avant la fin de la campagne, je doute qu'elle aboutisse. Alors si tu ne donnes pas maintenant, il n'y aura peut être jamais de version 1.0 (note que si la campagne n'aboutit pas, tu récupères ta participation).

  • # Décompte du temps ?

    Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

    Je n’ai jamais donné d’argent, mais du temps pour des rapports de bug ou petite contribution, ça compte ?

    • [^] # Re: Décompte du temps ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3).

      Et non ça ne compte pas ! Je ne dis pas que c'est inutile mais le sondage concerne des dons en sous réels, qui permettent aux créateurs d'acheter à manger, se loger, payer des prestataires, etc.

      • [^] # Re: Décompte du temps ?

        Posté par . Évalué à 10 (+9/-1).

        Et non ça ne compte pas !

        Ça ne compte tellement pas, que pour un logiciel du gabarit de libre office, c'est 26% du code qui n'est pas payé, donc, ceux qui ne donnent pas d'argent mais contribuent par le code, payent 26% des frais, et je parle ici d'un gros projet!
        Pour la myriade de petits logiciels dont on se sert tous les jours, il n'y a pas un centime d'investit par les entreprises, et ces logiciels font la base des OS libres, qui permettent à ceux qui font des logiciels libre de vivre des logiciels libres, parce que c'est grâce aux contributeurs de code que le libre à gagné sa réputation, pour moi.

        C'est justement ce que je trouve un peu dur à avaler dans ce sondage, on a l'impression que si on contribue pas financièrement, on devrait avoir honte. Mais, 100H de code, même à 8H/€ (vraiment, vraiment pas cher), et même en supposant que 25% est "perdu" dans les échanges (dans le sens ou ça coûte du temps à ceux qui reçoivent la contribution), ça fait quand même 600€… si on avait passé ce temps en heures sup, on aurait pu mettre un peu d'argent en contribution, du coup, mais je suis pas sûr que ça aurait été moitié aussi "rentable" pour les projets libres.

        Après tout, le titre, c'est "Mes contributions financières à des projets libres s'élèvent à…" et non pas "Mes contributions financières aux développeurs de projets libres s'élèvent à…".
        Une contribution financière à un projet libre ne fait d'ailleurs pas forcément manger ceux qui le gèrent, dans bien des cas, ça sert juste à payer l'infrastructure nécessaire pour réaliser le projet (serveurs, transports pour que les contributeurs se rencontrent, que sais-je).

        • [^] # Re: Décompte du temps ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

          Je suis globalement d'accord avec tout ça, mais dans le cas présent je pense surtout à des gens comme Jehan ou David Revoy qui font du libre non pas sur leur temps libre mais en activité principale. Dans cette configuration j'ai du mal à croire qu'un rapport de bug, un patch ou une traduction, ait la même valeur pour eux qu'un don monétaire. Même si ça ne paye que de l'infrastructure, un nom de domaine ou un serveur, c'est toujours une charge en moins et du confort en plus.

          Ça n'enlève rien aux autres types de contributions, c'est juste que le sujet de ce sondage est le don en argent et la possibilité d'en faire une source de revenu principale.

          • [^] # Re: Décompte du temps ?

            Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

            Ce passage:

            Il y est question de la culture du don et du potentiel mondial de dons pour ZeMarmot. Du coup je me demande : nous sommes bien placés, nous libristes, pour encourager le don et le partage, mais que cela représente-t-il concrètement ? Est-ce qu'on peut espérer obtenir un financement par don du plus grand monde si même les 3000 utilisateurs actifs de LinuxFr n'en font pas ?

            Fait penser que la «culture du don», c'est la culture du don pécunnier.

            Que des gens cherchent à vivre du libre, c'est super, et encore mieux s'ils y arrivent. Mais, quand c'est fait a un niveau professionnel, cela implique, pour moi, d'avoir une cible de marché, que ça rentre dans un modèle économique réfléchi, sur une base de commerce, parce que c'est bien là le monde dans lequel on vit.
            Hors, ce passage:

            Alors dis-nous cher lecteur, à titre de comparaison, combien d'argent as-tu donné à des projets libres sur toute ta vie, autres que les tiens ? Je parle de vrai don sans contrepartie directe.

            Semble prétendre que non, si on veut vivre du libre il n'y a pas besoin de réfléchir à un modèle économique viable, on à le droit d'attendre de l'argent sans contrepartie…
            Argent que des gens auront probablement gagné en contribuant sans conviction (je ne dirais pas contre leur gré, c'est faux, au moins dans mon cas, je n'ai pas un flingue sur la tempe) à du logiciel non libre par exemple.

            Autrement dit, je devrais coder pour du non libre, sur des projets qui m'intéressent pas des masses, que je ne peux même pas montrer à mes pairs autres que mes collègues (pour avoir les retours et donc m'améliorer), chose qui étouffe quand même pas mal la passion… et donner sans attendre de contrepartie directe à des gens qui, eux, sont sur des projets, peut-être non viables économiquement, sans vraies deadlines, etc… aurait plus de valeur que contribuer du code?
            La seule chose qui est sûre, c'est que je ferais preuve de plus d'abnégation à mes yeux en donnant 50€, qu'en codant pendant 1 journée pour un projet libre. Parce que gagner ces 50€ m'a demandé de me lever le matin (et la 1ère pensée que j'ai, ces derniers temps, c'est "fait chier…") et faire un truc chiant, cottoyer des gens donc la façon de penser est aux antipodes de ce en quoi je crois (par exemple, le logiciel libre, c'est pas juste bien parce que gratuit pour moi, au boulot on squatte le LL), alors que "bosser" 8H pour un projet qui m'éclate, et donner le résultat de ce temps à… ma foi, tout ceux qui en veulent, c'est bien meilleur pour mon estime de moi-même.

            Comprend bien que je n'ai rien contre le don pécunier, hein, ni contre le fait que des gens en vivent, mais la façon que tu as de présenter ça, comparé au temps investit, lui, sans attendre de contrepartie directe, est… blessante, je trouve.

            • [^] # Re: Décompte du temps ?

              Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 09/02/19 à 16:31.

              Alors dis-nous cher lecteur, à titre de comparaison, combien d'argent as-tu donné à des projets libres sur toute ta vie, autres que les tiens ? Je parle de vrai don sans contrepartie directe.

              Semble prétendre que non, si on veut vivre du libre il n'y a pas besoin de réfléchir à un modèle économique viable, on à le droit d'attendre de l'argent sans contrepartie…

              L'idée c'est plutôt que l'économie du don (avec dons financiers) peut être un modèle économique viable. Quand on achète une baguette de pain, il a fallu la produire, et donc le modèle marchand (je verse une contrepartie pour obtenir la baguette) est assez classique. Dans le monde immatériel, produire une copie d'un logiciel / morceau de musique / … ne coûte (quasiment) rien. Par contre la production de l'œuvre initiale a bien un coût, et cette idée de donner de l'argent pour la produire plutôt qu'acheter des droits d'utilisation des copies, colle assez bien à la structure des coûts de production (on veut des biens libres, on finance leur création). Par contre c'est forcément une économie du don, au sens où si tu n'as pas payé tu as quand même le droit d'obtenir l'œuvre.

              Autrement dit, je devrais coder pour du non libre, sur des projets qui m'intéressent pas des masses, que je ne peux même pas montrer à mes pairs autres que mes collègues (pour avoir les retours et donc m'améliorer), chose qui étouffe quand même pas mal la passion…

              Ou coder sur des projets libres, ou sur des logiciels spécifiques pour des entreprises, ou faire un autre métier : cet argent n'a pas à circuler en circuit fermé entre les développeurs (libres ou autres). Et personne n'a dit que faire un métier qui te déplaisait était souhaitable.

              et donner sans attendre de contrepartie directe à des gens qui, eux, sont sur des projets, peut-être non viables économiquement, sans vraies deadlines, etc…

              Je pense qu'il y a un malentendu ici : la contrepartie des dons c'est la réalisation d'un projet libre. Quand Julien dit "sans contrepartie", je pense qu'il parle bien d'un don dans ces conditions, mais par opposition à d'autres choses qu'on trouve souvent sur les plates-formes de financement participatif : si tu donnes tant, tu as un t-shirt, si tu donnes tant, tu as droit à une journée avec les développeurs, … La question porte sur le financement direct de biens libres, sans faire boutique de t-shirt ou vendre des services annexes en espérant financer le projet avec les bénéfices. On peut aussi voir ça comme une activité de service qui consiste à produire des biens libres contre rémunération (plutôt que développer quelque chose, faire le pari que ça va marcher, et donc vendre des droits d'utilisation).

              aurait plus de valeur que contribuer du code?

              Personne ne dit qu'une contribution sous forme de code a moins de valeur. Mais le modèle bénévole n'est pas toujours le plus pratique à grande échelle, ou simplement pour travailler intensivement sur un projet, et la question est de savoir dans quelle mesure ce travail peut être financé. On voit que les projets libres complexes ont souvent des développeurs payés pour travailler dessus. Le monde monétaire (travail spécialisé), mais pas forcément marchand.

              On peut remarquer que du point de vue des dates limites et autres contraintes de production, que tu fournisses une contribution sous forme d'argent ou de code, c'est un peu la même chose : à moins que tu sois prêt à porter le projet tout seul s'il s'enlise, tu peux aussi bien fournir une contribution qui ne servira à rien parce que le projet n'aboutira jamais.

    • [^] # Re: Décompte du temps ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Je me demande aussi à quel point ça va biaiser les résultats.

      Dans mon cas, j'ai donné des heures et des heures passées à écrire du code, trier des rapports de bug, déterrer des merge requests oubliées depuis 7 ans, migrer des patches, faire vivre un site web, etc.

      J'aide souvent à animer des stands lors de conférences (FOSDEM, RMLL, …), dans ce cas le transport et le logement sont à ma charge. Je pourrai demander remboursement au projet pour lequel je contribue, mais je choisis de ne pas le faire. En contrepartie, je ne pense pas utile de donner quelque chose à ce projet.

      Au final, on compte quoi? Si on compte vraiment tout ce que je fait, en terme de temps passé, mais aussi d'argent, ça doit faire bien plusieurs centaines d'euros. Mais si on compte effectivement uniquement les dons aux projets, ça fait beaucoup moins.

      Bref, si on s'intéresse à des gens qui donnent déjà d'une façon ou d'une autre, on ne peut pas construire une économie du don. On aura beau tous se donner des sous (ou du temps) les uns aux autres, au final, ça ne rendra pas les gens impliqués plus riches. Pour que ça fonctionne, il faut des gens qui donnent de l'argent venant de l'extérieur. Bon, je schématise; puisque beaucoup d'entre nous sont contributeurs tout en ayant un salaire (ou autre source de revenus?) par ailleurs.

      Donc, je ne sais pas si c'est parmis les moules de linuxfr qu'il faut chercher les plus gros donateurs si on ne compte que les dons d'argent?

      • [^] # Re: Décompte du temps ?

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 09/02/19 à 23:21.

        Il faut clairement que l'argent rentre à un moment "de l'extérieur", sinon ça pose un problème. Mais ici déterminer ce qui se trouve à l'intérieur et à l'extérieur n'est pas évident, et je trouve la question d'origine de Julien valide : sur linuxfr on va sans doute trouver des gens potentiellement assez intéressés par ces questions, sans que tout le monde ait le temps de contribuer directement comme tu le fais. Donc des gens assez susceptibles de donner de l'argent à la place.

        Je pense que la question était de savoir si ces histoires de donner de l'argent pour financer des projets libres c'est vraiment mal barré (les gens les plus susceptibles de se sentir concernés ne sont pas prêts à donner, donc convaincre les autres risque d'être difficile) ou si ça paraît accessible (les gens intéressés par le logiciel libre qui traînent par ici donnent déjà de l'argent).

        Le but du sondage n'est à mon avis pas de déterminer quel est le budget concret, juste de déterminer si ces bidules de financement par les dons ça a l'air réaliste.

  • # organisation, fainéantise et dons

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 08/02/19 à 20:42.

    la réponse est "liberapay"

    mais dernièrement j'ai eu une déconvenue : est ce qu'il faire une op par don ou bien j'ai rien compris au nouveau liberapay ?

    c'est pas une question piège, jusqu'à présent mes donations étaient entre 5 et 7% de mes revenus mais de manière très irrégulières, Liberapay m'avait permis d'en gérer une bonne partie de manière efficace. Mais ces derniers temps j'avoue être largué.

    • [^] # Re: organisation, fainéantise et dons

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

      Oui, les nouveaux opérateurs de paiement (Stripe et Paypal) ne permettent pas de faire comme avant :(

      Du coup c'est une transaction par don, et aussi, tu ne peux pas re-donner de l'argent que tu as reçu directement.

      ça s'améliorera peut être, mais il va falloir que Paypal ou Stripe ajoutent des fonctionnalités…

      • [^] # Re: organisation, fainéantise et dons

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 10/02/19 à 20:02.

        Merci de la confirmation.
        Dommage, c'était super pratique cette possibilité de gérer un portefeuille ainsi. En fait c'était (pour moi) la feature qui me faisait utiliser le service Liberapay. Sans cela je ne vois pas ce que cela change par rapport à des dons directement aux projets, je ne vois plus d'intérêt au service : j'ai loupé quelque chose ?

        • [^] # Re: organisation, fainéantise et dons

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Oui, du coup ça sert surtout à avoir un rappel pour renouveler les dons de temps en temps :(

          Il reste que Liberapay fait la répartition des dons aux membres d'une équipe, mais même ça, ça marche de façon assez boiteuse maintenant (un don ne peut pas être réparti, du coup, chaque don est dirigé vers un membre de l'équipe en essayant d'équilibrer, ce qui marche très mal pour les équipes recevant peu de dons).

          Il va falloir patienter un peu et voir si ils arrivent à remettre en place des choses similaires à ce qu'ils pouvaient faire avec Mangopay.

  • # Des dons, des dons

    Posté par . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 08/02/19 à 21:26.

    Je donne tous les mois 6 euros à ZeMarmot, parce que j'aime ce qu'ils font et que j'aime leur esprit et leur belle aventure
    Je donne tous les ans 15 euros à wikipedia, car je m'en sers, pas tellement pour l'informatique mais pour le reste, il n'y a pas de pub et ils ne piquent pas mes données personnelles, qu'ils continuent !
    Je donne parfois sur ulule, quand le projet me plait
    Je fais des dons ponctuels à quelques développeurs libres, sur un coup de tête
    J'ai fait des dons (10 à 20 euros) à des artistes sur Jamendo, pour les soutenir, car le pourcentage des personnes qui donnent par rapport à ceux qui téléchargent est absolument ridicule
    Et bien sûr, je fais des dons à des œuvres, mais c'est hors sujet…

    Aujourd'hui, j'ai mangé à paris avec des collègues pour 26 euros le repas, et franchement c'était très cher payé pour ce que c'était (une pizza au fromage, avec très peu de fromage, un tout petit verre de vin et une panacota), alors 6 euros par mois pour pour soutenir un projet libre réalisé avec amour, c'est pas beaucoup.

    Après, je pense qu'il y a toujours une contrepartie : la mienne, c'est la satisfaction d'avoir donné de mon plein gré pour quelque chose qui me plait !

    • [^] # Re: Des dons, des dons

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 09/02/19 à 14:49.

      J'ai commencé en 2007 à faire des dons avec Wikipédia et une adhésion à l'April.

      Aujourd'hui, plus de 10 plus tard, mes revenus ont augmentés et mes plus grandes contributions financières sont 2000 € chaque année à Framasoft (car déduction) et 3000 € à ZeMarmotte/GIMP.

      Je contribue avec mon temps (comme la rédaction de dépêches libres et développements sur des outils libres, coup de main install party). Mais aussi financièrement.

      Vive le libre, soutenons le 😃

      Commentaire sous licence Creative Commons Zero CC0 1.0 Universal (Public Domain Dedication)

      • [^] # Re: Des dons, des dons

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 09/02/19 à 20:25.

        Je donne à l'April, à Haiku, à certains projets ponctuellement, et à projet Arcadie régulièrement (par virement et pas par Paypal, trop de frais), car je m'intéresse aux activités des parlementaires, à la fabrique des lois.

        je cite " le prochain rapport du Projet Arcadie s'intéressera à l'activité réelle des députés à l'Assemblée nationale. Vous découvrirez qui sont les cancres, les bons élèves, tous les trucs et astuces pour gonfler les statistiques et donner l'illusion du travail accompli. Sortie fin mars"

        Je salive déjà :-)

        Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could.

      • [^] # Re: Des dons, des dons

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

        Je ne suis pas aussi généreux qu'Oliver mais je finance également Framasoft en don recurrent (10€ par mois) et je suis adhérent à l'April (40€). En dehors de ça je finançais ponctuellement Wikipedia.org, mais les relances bien lourdingues par mails commencent à me gongler, et je n'ai rien donné en 2018. J'ai également participé à la campagne de financement Kisskissbankbank pour peertube.
        Ce qui me motive pour donner :
        - la confiance dans la plateforme de don
        - le coup de coeur
        - le bon moment (ben oui, je n'ai pas toujours ma carte à portée de main… )
        - la possibilité de défisacalier certains dons (Framasoft)
        Ce qui me fait fuir :
        - l'instance bien lourdingue genre Wikipedia.org
        - Paypal

        Mais je reconnais que je ne finance pas assez et/ou ne contribue pas assez, ne serais-ce que ponctuellement, l'ensemble des projets libres qui pourtant me rendent bien service.

        • [^] # Re: Des dons, des dons

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

          je finançais ponctuellement Wikipedia.org, mais les relances bien lourdingues par mails commencent à me gongler

          Pareil. J'avoue que quand j'ai reçu en 2017 une relance me parlant de Wikipedia comme une petite entreprise de 400 personnes, j'ai vu rouge.

          OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Des dons, des dons

            Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

            Qu'est-ce qui a fait que "tu as vu rouge" ?

            • [^] # Re: Des dons, des dons

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

              La petite entreprise de 400 personnes ! 400 personnes ce n'est pas une petite entreprise.

              C'est peut-être petit ailleurs (mais j'ai tout de même des doutes), mais pas en France. En outre, cela faisait un peu "la charité, j'ai un enfant à nourrir, je passe dans vos rangs, si vous pouviez m'aider d'une petite pièce ou d'un ticket restaurant pour me nourrir et rester propre".

              OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: Des dons, des dons

                Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

                400 employés pour un des sites les plus consultés au monde, ça ne me semble pas beaucoup. Si c'était pour un autre type de produit je ne dis pas, après tout à 400 on est au dessus de la taille des PME, mais pour le service rendu par Wikimedia c'est pas énorme. À titre de comparaison :

                Quand on compare les service rendus je crois qu'on dire que l'équipe de Wikimedia est assez petite en effet. Et merci la communauté pour faire tourner tout ça.

                • [^] # Re: Des dons, des dons

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

                  400 personnes c'est une grosse entreprise et si elle veut de l'argent de ma part, qu'elle ne le fasse pas en mode "je fais la manche dans le métro". Pas compliqué, ces campagnes deviennent très maladroites et trop marketing à la noix.

                  OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                  • [^] # Re: Des dons, des dons

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

                    Sans me prononcer sur la taille que représentent 400 personnes, je suis cependant d’accord avec Ysabeau sur le fait que le mode de communication de Wikimedia ne passe pas… Je ne saurais dire pourquoi. Un décalage culturel peut-être.

    • [^] # Re: Des dons, des dons

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 11/02/19 à 12:25.

      Je donne tous les ans 15 euros à wikipedia,

      A Wikimedia France (ou Wikimedia Foundation éventuellement) je suppose. Je pinaille, mais ce n'est pas la même chose.

  • # Calcul partagé

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

    Je ne donne pas sous forme pécuniaire, par contre je laisse mon ordi à disposition de plusieurs projets du World Community grid.
    C'est du calcul partagé pour la recherche médicale dont les bénéficiaires s'engagent à libérer les résultats dans le domaine publique à disposition de toute la communauté scientifique.
    On ne peut peut-être pas parler de libre, mais le principe me plaît bien.

  • # Autre forme de don

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 13/02/19 à 20:18.

    Hello,
    Une autre forme de don : la participation à l'achat.

    Perso j'adore.

    Kézako ? Un contributeur dit "mon ordi a x ans, il est salutaire ou serait simplement sympa que je puisse disposer d'une machine plus moderne" et lance une cagnotte pour cela. Du coup, le donateur participe à quelque chose de concret, et le receveur se fait plaisir deux fois : en voyant sa cagnotte atteindre son but et ensuite, et surtout, en ayant son nouveau matériel. Je trouve ça vraiment très sympa.

    Exemple : le développeur principal de Mastalab (devenu Fedilab car permettant maintenant de gérer un compte sur Peertube, mais aussi sur Pixelfed et Pleroma en plus de Mastodon) demande qq brouzoufs pour se payer une nouvelle bécanne. C'est par là que ça se passe :-) https://www.gofundme.com/for-buying-a-new-computer-for-developing-fedilab

  • # Micropaiements ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 15/02/19 à 19:03.

    Les frais sur les transactions CB, Paypal, et autres sont élevés lorsqu'on donne 1 € à tel projet, 1 € à tel autre, etc. Quid des solutions de micropaiement ? Je ne connais pas ce secteur.

    Beaucoup de projets pourraient bénéficier d'argent, par exemple avec un micropaiement de 20 centimes pour accéder au téléchargement des binaires, ou pour s'enregistrer sur le forum, voir la documentation, etc.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.