Sondage Utilisez vous IPv6 ?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
3
10
avr.
2021

Nous sommes en 2021 et l'IPv6 commence à bien se démocratiser.

De plus, le support de l’IPv6 par LinuxFr.org est l’entrée du suivi avec actuellement la note la plus élevée.

Et vous, où en êtes-vous ?

Total : 1368 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l’intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées ou de l’impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78 % des personnes sondées estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # IPv6 sans le savoir

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Alors que je croyais n’avoir sue de l’IPv4, visiblement j’ai de l’IPv6 quand je suis connecté en 4G.

    Découverte pour ma part suite à ce sondage.

    Mais du coup IPv4 seulement sur la box de la maison.

  • # Fausse problématique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+8/-13).

    A la maison, je n'ai pas plus de 4 milliards de PC, donc j'ai assez d'IPv4.

    Dans mon cluster pour le taf, je n'ai pas plus de 4 milliards de nodes, donc j'ai assez d'IPv4.

    Je ne suis pas un FAI, donc je n'ai pas a gérer une IP pour les milliards de devices, donc j'ai pas besoin de IPv6.

    https://link-society.com - https://kubirds.com

    • [^] # Re: Fausse problématique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+3/-0).

      Tu dois pouvoir mettre toutes ces IP sur le même PC si tu veux, pas besoin d'avoir réellement 4 milliards de PC. Bon, j'imagine que le noyau va râler avant 4 milliards d'IP ceci dit. Et aussi l'intérêt paraît limité. Mais après, tu auras LE routeur du monde IPv4 (enfin de son propre monde IPv4), qui ne plus parler à personne d'autre en IPv4. Dans l'inutile, j'imagine que la suite serait de tenter un ping en broadcast ensuite.

    • [^] # Re: Fausse problématique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1). Dernière modification le 11/04/21 à 13:49.

      À la maison j'ai plus d'un serveur/pc auquel je veux pouvoir me connecter depuis internet, grâce à l'IPv6 j'y accède facilement. (Adieu le NAT)

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

      • [^] # Re: Fausse problématique

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+4/-3). Dernière modification le 11/04/21 à 17:21.

        A l'époque ou je faisais de l'auto-hébergement, ma box internet redirigeait certains ports sur un serveur local, qui avait un reverse proxy vers mes backends.

        Le NAT c'est la box qui le gérait, pas moi. J'aime bien déléguer la complexité à d'autres dont c'est le métier.

        EDIT: Et je m'attends à ce que soit la box qui gère l'IPv6, pas moi. Je m'attends à ce que ce soit transparent.

        https://link-society.com - https://kubirds.com

        • [^] # Re: Fausse problématique

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Oui mais ta box ne pouvait pas deviner toute seule quelles redirections opérer, tu devais le faire via sa super interface de gestion en HTTP pleine de javascript impossible à automatiser. Alors qu’en IPv6, il n’y a plus aucun réglage à lui indiquer. Et si tu as ne serait-ce que deux services qui tournent en HTTP (pas besoin de 4 milliards pour voir les limites) soit tu ajoutes toi même un reverse proxy (mais dans ce cas, tu bidouilles toi même plutôt que de laisser faire la box), soit l’un des deux écoute sur un port tordu et une appli sur deux ne fonctionne pas avec. C’est dommage à l’heure où presque tous les services ne sont plus accessibles que via HTTP (c’est regrettable mais c’est une autre histoire).

          Autant au boulot, on a encore des d’IPv4 inutilisées donc nos informaticiens ne se pressent pas à passer à IPv6, autant sur un réseau perso, IPv6 est une vraie bouffée d’air frais. Le seul défaut que j’y trouvais c’est que je n’y accédais pas depuis mon mobile. J’ai donc répondu « Double stack IPv4/IPv6 partout à la maison hors mobile », mais après lecture des commentaires, j’en suis maintenant à « Double stack IPv4/IPv6 partout à la maison inclus mobile » et ça, ça va bien me faciliter la vie quand je serai en déplacement (ce qui arrivera peut-être avant 2023 d’après l’auto-proclamé premier épidémiologiste de France donc il était temps que je sois prêt).

          • [^] # Re: Fausse problématique

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

            Autant au boulot, on a encore des d’IPv4 inutilisées donc nos
            informaticiens ne se pressent pas à passer à IPv6, autant sur
            un réseau perso, IPv6 est une vraie bouffée d’air frais

            Alors sans juger des motivations de tes collègues, je pense qu'il y a aussi le fait qu'avoir IP v4 et IP v6, ça fait techniquement 2 réseaux à maintenir. Genre 2 fois plus de documentations (sauf si la doc est pas écrite), 2 fois plus de commandes à taper, à prévoir, etc. Alors ça veut pas dire "on a 2 fois plus de boulot", mais il y en a en plus et ça rajoute un peu de complexité un peu partout.

            Je suis pro IP v6, mais je pense qu'il faut aussi garder en tête la problématique de la migration d'un réseau conséquent.

            • [^] # Re: Fausse problématique

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 12/04/21 à 09:32.

              Oui, mon commentaire ne se voulait pas critique du tout. Au contraire, tant que le manque d’IPv4 ne pèse pas trop, je comprends qu’on y reste. C’est surtout que pour un particulier le manque d’IPv4 est déjà bien plus prégnant que pour certaines structures qui n’ont pas épuisé tout leur stock. Mon service info fait déjà un très bon boulot malgré son sous-effectif, loin de moi l’idée de leur reprocher de ne pas activer Ipv6 ! Ils ont bien plus urgent à traiter et ont déjà assez à faire pour occuper leurs journées.

              Comme quoi, ce n’est vraiment pas le nombre de machines dans le parc administré qui fait la différence entre IPv6 et IPv4, et c’était bien l’objet de ma réponse. IPv6 est avant tout un progrès pour les particuliers et les petits acteurs qui n’ont pas des réserves d’IPv4 sous le coude.

              • [^] # Re: Fausse problématique

                Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                Ce que tu dis se tient à un détail près : attendre la dernière minute pour passer à l'IPV6 n'est peut-être pas une bonne idée. Ca risque de se faire dans la douleur.

            • [^] # Re: Fausse problématique

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

              Alors sans juger des motivations de tes collègues, je pense qu'il y a aussi le fait qu'avoir IP v4 et IP v6, ça fait techniquement 2 réseaux à maintenir.

              Raison de plus pour dégager IPv4.

        • [^] # Re: Fausse problématique

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          C'est bien ce que je dis, c'était complexe : il fallait configurer des redirections de port sur la box, ou faire des reverse proxy et autres, tout ce qui complexifie avec 1 seule adresse IP publique.

          Je me suis pris un nom de domaine et je mets l'adresse IPv6 de tout ce à quoi je veux accéder et c'est tout.
          Là si je veux, toutes mes VM peuvent avoir une IP publique et tous ses ports accessibles.

          S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Fausse problématique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Dans mon cluster pour le taf, je n'ai pas plus de 4 milliards de nodes, donc j'ai assez d'IPv4.

      Tiens, c’est marrant ça, la communauté Kubernetes (je vois kubevisor dans ta signature) a pas l’air d’accord avec toi puisque IPv6 est implémenté depuis 1.9, que le dual-stack est disponible depuis 1.20 et qu’il est activé par défaut depuis 1.21.

      • [^] # Re: Fausse problématique

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 12/04/21 à 22:32.

        Tout le monde n'a pas le même usage de Kubernetes.

        Chaque pod a une IP, ensuite chaque service de type ClusterIP en a une aussi. Je suppose que quand tu es un Google ou un OpenAI[1] tu as beaucoup de pods/services, et donc besoin de beaucoup d'IP.

        En tout cas, moi et ma petite boite nous avons pour l'instant 3 noeuds avec moins d'une 10aine de services.

        Après, j'avoue c'était à moitié du troll, je suis pas contre l'IPv6, j'aimerais juste que ce soit transparent pour moi en tant qu'utilisateur (ce que ma Box et des outils comme Kubernetes font très bien).

        [1] - https://openai.com/blog/scaling-kubernetes-to-7500-nodes/

        EDIT PS: si t'es curieux à propos de Kubevisor, on cherche a avoir du feedback dessus, hésite pas à nous contacter :)

        https://link-society.com - https://kubirds.com

    • [^] # Re: Fausse problématique

      Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

      Quand tous les FAI seront passés en IPv6, et qu’IPv4 ne sera plus utilisé pour Internet (ce qui est déjà le cas pour le mobile si je ne raconte pas de bêtise), tu continueras à utiliser IPv4 dans les réseaux que tu administres ? Tu mettras en place et continuera à maintenir des passerelles IPv4/IPv6 jusqu’à la retraite ?

      Il n’est pas question de savoir si on a besoin d’IPv6 ou pas : IPv6 est le protocole d’Internet actuel, IPv4 un protocole obsolète. La technologie évolue, que tu le veuilles ou non.

      Ceci dit je comprends aussi ton point de vue. Mon réseau perso, comme celui de l’entreprise dans laquelle je travaille, est en IPv4. N’étant pas technicien réseau, même si mon FAI proposait de l’IPv6 (c’est p-e d’ailleurs le cas, ça fait longtemps que j’ai regardé), je ne pense pas essayer de passer mon réseau local en IPv6 juste pour le fun, il faudrait que j’ai un besoin particulier.

      Peut-être que dans 10 ou 15 nous n’aurons plus le choix, nos FAI nous offrirons seulement de l’IPv6. Ils ne vont pas garder les deux stacks ad vitam eternam…

  • # IPv6 sur le mobile: une obligation de l'Arcep

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+8/-0).

    L'IPv6 ready est une obligation pour les opérateurs français ayant souscrits aux fréquences 5G. (IPv6 ready signifie qu'il n'est pas systématiquement activé par défault, mais le client peut l'activer)

    Il peut être nécessaire d'activer l'IPv6, voici le tutoriel : Tutoriel pour activer IPv6 sur Android

    • [^] # Re: IPv6 sur le mobile: une obligation de l'Arcep

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Ah c'est ce qui explique que Orange l'ait j'imagine. J'ai été surpris de découvrir (pour répondre à ce sondage) que mon mobile avec un abonnement Orange avait en fait une adresse IPv6 de base, alors que je me serais pas attendu à ça d'Orange.

    • [^] # Re: IPv6 sur le mobile: une obligation de l'Arcep

      Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

      L'IPv6 ready est une obligation pour les opérateurs français ayant souscrits aux fréquences 5G.

      Est-ce que c'est du vrai IPv6 (/56 minimum donné à chaque abonné, fixe dans une même cellule) ? Ou bien est-ce que c'est comme avec IPv4, du CGNAT de partout, mais en v6 ?

      Est-ce qu'il y a des opérateurs qui laissent la possibilité d'avoir une IP fixe d'une cellule à l'autre (mobile IPv6) ?

      *splash!*

  • # C’est pas ma faute !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    À la base, je n’ai rien demandé, moi…

    Mais mon FAI commercial me fournit une dual stack, idem pour mon FAI associatif (chez qui je loue un VPN).

    Mon matériel gère une dual stack par défaut.

    Mon OS active l’IPv4 et l’IPv6.

    À partir de là, ce serait vraiment dommage que je fasse des efforts pour désactiver IPv6.

    Quand à désactiver IPv4, va falloir finir de mettre à jour Internet avant. Mais en tous cas je suis prêt ;)


    Bref, IPv6 je m’en fous, tout comme je me foutais d’IPv4 avant. Ça juste marche sans que j’aie besoin d’y penser.

    • [^] # Re: C’est pas ma faute !

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1).

      À partir de là, ce serait vraiment dommage que je fasse des efforts pour désactiver IPv6.

      Bah … Certains services tournent plus lentement avec IPV6 (résolution DNS qui prend du temps).

      On a eu un truc amusant avec ça au taf : un ensemble de microservices qui tournaient sur des pods et qui s'est planté en même temps (du coup adieu les caches applicatifs). On avait une latence cumulée entre les servicesq ui s'appelaient les uns les autres …. (ça cumulé à d'autres problèmes de résolution de noms, c'était assez "amusant").

  • # Vie privée

    Posté par  . Évalué à 1 (+3/-2).

    Bonjour, est-ce qu'il y a un soucis de vie privée étant donné que chaque appareil connecté aura un identifiant unique et immuable sur le réseau?

    • [^] # Re: Vie privée

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Ta question est mal formulée car le « étant donné que » n’est pas vrai. Un appareil peut avoir plusieurs adresses, même si ce n’est pas l’usage le plus fréquent, l’abondance d’IPv6 rend la pratique réaliste. Mais surtout, son adresse n’est pas nécessairement immuable (pour un client évidemment, un serveur doit rester accessible). Il y a des équivalents pratiques au DHCP qui génèrent une adresse à chaque connexion.

      • [^] # Re: Vie privée

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        D'après la lecture que j'en ai faite, normalement il n'y a pas de problème de vie privée : la norme a été pensée justement pour palier le problème que tu relèves. Un peu de lecture et de recherches sur le sujet te donnera plus d'infs (je crois avoir lu ça dans le bouqin O Reilly sur l'IPV6 il y a une dizaine d'année donc je ne pourrais plus t'expliquer le pourquoi du comment).

  • # Je ne me suis même pas assez intéressé à IPv6 pour me faire une opinion :

    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

    [x] Je ne me suis même pas assez intéressé à IPv6 pour me faire une opinion :

    Voir ce résultat en troisième position : ma parole DLFP est peuplée de zététiciens !

  • # linuxfr.org toujours pas en IPv6 en tout cas

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0).

    C’est tout de même dommage en 2021, que notre site préférée ne soit toujours pas en IPv6.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.