Journal Le broutage "sûr"

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
3
15
sept.
2018

Bonjour Nal,

Je t'écris, car l'un mes sites est désormais considérer comme malveillant par un service d'une obscure entreprise.

La raison de ce classement dans une blacklist est assez ironique:

Le site https://b3.bci.im/ comporte du contenu dangereux, notamment des pages qui :
Incitent les internautes à fournir des informations personnelles ou à télécharger des logiciels

Hors le cœur de métier de cette entreprise consiste à inciter les internautes à fournir des informations personnelles ou à télécharger des logiciels…

Je (...)

Journal publicité mensongère de Google contre le libre

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
8
19
sept.
2014

En me connectant à un site d'information français avec un navigateur web à jour d'un téléphone Android à jour, j'ai eu la malheureuse surprise de tomber sur cette publicité mensongère et trompeuse au lieu de l'article que je souhaitais consulter :

Outre la honte que devrait apporter la pratique du FUD à Google, je me demande si la publicité sur un site français ne doit pas respecter la loi française, si quelqu'un connaît la jurisprudence en la matière, je suis (...)

Journal Fin de la vie privée sur Google Search ? Au revoir.

Posté par . Licence CC by-sa.
21
5
nov.
2011

Cher Nal,

Je n'ai pas pu t'écrire hier vendredi jour de troll, je t'écris donc très tôt ce matin. Je viens te rapporter que la vie privée avec Google, c'était pas déjà ça ; mais ça l'est encore moins maintenant.

Petites explications...

(Que les choses soit clair, ici je parle exclusivement du moteur de recherche Google. Rien à voir avec Gmail, Google+, ou je ne sais pas quoi qui n'ont jamais respecté la vie privée.)

Le début de

(...)

Journal Où l'on parle de Microsoft et des méthodes démocratiques de Ben Ali...

Posté par . Licence CC by-sa.
20
19
mar.
2011

Un récent article de Rue89 nous informe que Microsoft a permis à la Tunise de Ben Ali d'espionner les comptes Google et Facebook de ses ressortissants !

Petit résumé de l'histoire : tout commence par du phishing, mis en place par le gouvernement de Ben Ali, afin de récupérer des mots de passe (comptes GMail, ...) de ses ressortissants. Pour éviter cela, Google décide d'obliger les Tunisiens à accéder à GMail via https, de façon à leur garantir qu'ils arrivent (...)