Journal Vie privée et voitures connectées par Google

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
28
20
sept.
2018

Cher Journal,

Je viens de lire ce matin que l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a conclu un accord avec Google et va embarquer Android sur ses voitures, pour fournir toutes sortes de services, y compris bien entendu Google Maps.
Par la suite, c'est ce même Google Maps qui guidera les voitures autonomes des 3 marques.

Vous avez encore du mal à virer Google de votre téléphone? Et bien voilà qu'il vous suivra dans la voiture, pour s'assurer une récupération maximale de vos (...)

Journal Compteur communiquant linky et collecte de la courbe de charge

Posté par . Licence CC by-sa.
18
23
juil.
2018

Le gestionnaire du réseau de distribution électrique (Enedis) est en pleine campagne de remplacement à marche forcée des compteurs électriques non communicants par des appareils qui eux le peuvent : les "compteurs linky".

Des nombreux problèmes soulevés par cette campagne, ce qui suit est ciblé sur la collecte de la courbe de charge.

Aspect technique

Selon la loi (cf. ci-dessous), la courbe de charge d'électricité est définie par "une série de valeurs moyennes de puissance électrique soutirée par le (...)

Microcontrôleur de DEL basé sur ESP8266

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
28
17
juin
2018
Matériel

ANAVI Light Controller est une nouvelle carte matérielle libre pour contrôler un ruban de DEL (LED strip RGB). Ce projet est libre et conçu avec KiCAD, et disponible à l’achat à partir de 25 € jusqu’au 27 juin 2018.
plan du Anavi Light Controller sur KiCAD
La carte peut être utilisée de façon autonome avec le logiciel embarqué de démo en se connectant sur une page Web (MQTT d’Eclipse Paho). Mais passer par Internet via un broker MQTT public n’est peut‐être pas idéal pour tous, donc une autre solution est tout aussi envisageable via une passerelle locale (et optionnellement accessible à distance).

Naturellement, ce microcontrôleur (MCU) ESP8266 peut être aussi reprogrammé, c’est une alternative intéressante aux populaires Arduino car un bloc Wi‐Fi (pas libre ?) est intégré au MCU.

Journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…

Posté par . Licence CC by-sa.
93
11
avr.
2018

Coucou tout le monde

Contraint de changer de véhicule motorisé pour des raisons de santé (et un peu contraint d'en avoir un), je me suis trouvé fort dépourvu avec mes seules économies et j'ai donc du faire appel à ma banque pour disposer d'un crédit m'apportant les fonds… Ça arrive à tout le monde me direz-vous…

Et le printemps arrivant, me voilà pourvu d'un léger excédent que je décide de mettre à profit pour rembourser immédiatement une petite part de (...)

Tails sauve discrètement le monde chaque jour et a besoin de votre soutien

Posté par Ulrike . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
35
26
mar.
2018
Communauté

« Les projets de logiciels gratuits, libres et open source sauvent discrètement le monde chaque jour, même quand vous ne pouvez pas le voir, et leur succès dépend de votre soutien. » Edward Snowden (@Snowden), le 19 mars 2018.

Privacy Challenge

Avec la campagne de don de fin d’année pour Tails, environ 103 000 € ont été récoltés. Ce qui correspond presque la moitié du budget annuel du projet pour le travail de base et la maintenance.

Pour combler cet écart, le projet Tails a le plaisir de faire partie du Privacy crowdrising challenge organisé par DuckDuckGo, qui soutient vingt projets de protection de la vie privée.

Si vous n’avez pas donné à Tails récemment, c’est aujourd’hui une bonne opportunité de les soutenir, puisque votre don sera doublé par l’organisateur du challenge. Cela peut aussi aider le projet à obtenir un des grands prix décernés, jusqu’à 50 000 US$.

Protéger sa vie privée sur le Web, exemple avec Firefox

74
26
fév.
2018
Internet

Un internaute peut penser que sa navigation sur le Web est noyée dans la masse, et que personne ne s’intéresse à la pister, puisqu’elle n’a pas d’importance particulière. C’est le genre de réponse que l’on peut entendre autour de soi quand on tente de sensibiliser au pistage. Ces assertions ne sont malheureusement pas valables. Bien au contraire, le comportement des internautes intéresse beaucoup les grandes sociétés : beaucoup fondent leur modèle économique^W de fonctionnement dessus, pour refourguer de la publicité au passage qui est leur vrai client payant (vu que c’est gratuit en utilisateur, tu es le produit :/).

À partir des données recueillies, des techniques de manipulation sont appliquées aux internautes comme le datamining, le neuromarketing, le biais cognitif, etc. Ces techniques ont atteint une telle maturité et efficacité qu’il est impossible de ne pas en être victime. Il ne se passe pas une semaine sans que de nouveaux articles paraissent sur de nouvelles techniques. Même être conscient de l’existence de ces biais ne permet pas de s’en protéger directement. Tout cela est l’objet d’une marchandisation monstre dans lequel nous sommes tous plus ou moins victimes. Cet article vise à sensibiliser le lecteur et à proposer des solutions efficaces afin qu’il puisse préserver sa vie privée, son autonomie, son libre arbitre, sa liberté et son indépendance, ou simplement ne pas se faire polluer de pub clignotant à foison sur chaque page consultée.

Journal Résolution pour 2018

35
17
jan.
2018

Cette année, j'ai pris comme résolution de revoir mon « hygiène numérique ». La raison est globalement que j'ai l'impression de perdre le contrôle de ma vie numérique et que les outils sont de plus en plus tournés aux services d'entités commerciales et non pas pour me servir. Il y a bien entendu les récents bugs des processeurs, mais également plein d'autres choses : les publicités en ligne sont de plus en plus souvent des espions, quand elles ne vont pas (...)