Firefox 72

64
8
jan.
2020
Mozilla

La version 72 de Firefox pour le bureau a été publiée le 7 janvier 2020. Les principales améliorations concernent la fin des fenêtres surgissantes pour les notifications des sites Web, le blocage par défaut des détecteurs d’empreinte numérique, et le mode « image dans l’image » — Picture in Picture — qui débarque (notamment) sur GNU/Linux !

Par ailleurs, un bogue touchant Firefox 71 dans ses versions diffusées par les distributions GNU/Linux qui entravait le bon fonctionnement de différentes extensions (qui ne pouvaient plus sauvegarder localement leurs données de fonctionnement) a été corrigé dans l’intervalle.

Comme d’habitude, les nouveautés sont développées dans la deuxième partie.

Journal Que penser du navigateur internet Brave ? (Et pourquoi je privilégie Firefox…)

44
29
déc.
2019

Préambule : cet article a été rédigé dans le cadre de notre GULL naissant (lien AdL), et s’adresse à un public nettement moins expert que ne le sont les utilisateurs de LinuxFr. Je le publie ici afin d’obtenir vos retours, précisions, complétions et critiques constructives, et pour que l’on puisse en discuter. Mon idée étant de progresser moi aussi et d’ajuster si nécessaire l’article ou d’y adjoindre une réponse complémentaire.
Il a été publié, dans une version quasi
(...)

Journal Protocole Privacon v1.0

Posté par .
10
20
nov.
2019

musique d'entrain : Worakls Orchestra live @ Château

Présentation du protocole PRIVACON

URL Projet : https://gitlab.com/voxdemonix/privacon-protocols
Version : 1.0

Définition

Ce protocole vise à permettre à l'utilisateur de prévenir son système d'exploitation et ses logiciels s'ils peuvent ou non continuer d'afficher des données sensible sur l'écran.

Le Protocole PRIVACON est très simple à comprendre : c'est un code situé entre cinq (5) et un (1) où 5 signifie “tout est cool je suis seul” et 1 signifie “ (...)

HTTPS, Tor, VPN : de quoi est‐ce que ça protège exactement ?

54
6
nov.
2019
Internet

La dépêche « Protéger sa vie privée sur le Web, exemple avec Firefox » (février 2018) a ouvert des questions sur la protection par HTTPS, Tor et VPN. Ces techniques protègent, mais contre quoi et dans quelles limites ? Cet article essaie de l’expliquer plus en détails. N’ayez pas l’illusion d’être totalement protégés en utilisant l’une d’elles : soit, elle ne permet pas vraiment ce que vous croyez, soit il faut l’utiliser d’une certaine façon ou la compléter d’autres précautions pour avoir le résultat attendu.

En effet, pour bien dissimuler votre navigation il faut tenir compte des limites techniques. C’est comparable au chiffrement de vos courriels (même de bout en bout) qui peut être insuffisant pour dissimuler entièrement votre message à un espion. Par exemple, si vous chiffrez votre courriel, mais que celui-ci a pour objet « j’ai des morpions » ou que vous l’adressez à sos-morpions@sante.gouv.fr, le contenu et les pièces jointes de votre message ont beau être chiffrés, un espion peut quand même en avoir une relativement bonne idée, car les métadonnées et l’objet ne sont pas chiffrés.