• # Un avis intéressant sur le 1/2

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    https://odieuxconnard.wordpress.com/2012/10/26/en-avant-marche-1-2-1-2/

    Lisez l'URL pour ne pas être surpris du style :)

  • # Une autre constante !

    Posté par . Évalué à -2.

    La seule constante que je vois, c'est la qualité apocalyptique de tes journaux ! À quand une "boîte-à-cons" pour les journaux ?

  • # un jour d'avance

    Posté par . Évalué à 3.

    Supprimons ce chiffre sexiste. Ça reste dans la suite logique de la suppression du Mme, Melle.

    Quitte à aller jusqu'au bout et faire à présent la distinction de sexe lorsqu'on s'adresse à un groupe de personnes. Parce que oui, en langue française, il suffit d'un seul élément masculin en présence d'autres féminins pour utiliser ce premier.

    • [^] # Re: un jour d'avance

      Posté par . Évalué à 1.

      Quitte à quasiment plagier le commentaire plus haut, ceci à été évoqué où ce monsieur était dans une forme olympique

    • [^] # Re: un jour d'avance

      Posté par . Évalué à 10.

      Non, en langue française, la présence d'un seul élement masculin en présence d'autres féminins implique l'utilisation du neutre. Et en français le neutre se confond avec le masculin.
      Source : souvenir d'une réponse de Claude Hagège (éminent linguiste) dans l'émission "Les petits bateaux" (France Inter).
      D'une certaine façon le féminin a son genre à lui alors que le masculin doit partager avec le neutre (quelle horrible injustice).

      • [^] # Re: un jour d'avance

        Posté par . Évalué à -2.

        Mais naturellement, c'est une distinction, ainsi on montre que la femme est tellement inutile sauf à garder les gosses et faire le ménage…

        Cela dis, ces valeurs doivent se perdre de nos jours moi j'dis.

        Franchement, merci pour cette tranche de rire

  • # 50 ans de retard

    Posté par . Évalué à 10.

    Certaines feministes ont 50 ans de retard, cette fameuse Chris Blache en fait partie.
    En 1960, on avait besoin de feministes de ce genre, parce la société avait grandement besoin de changer.
    De nos jours, tout le monde s'accorde sur l'egalité entre les hommes et les femmes, leur combat est gagné, elles n'ont plus raison d'être. Alors elles se trouvent une utilité, avec toujours un nouveau combat : suppression du "mademoiselle", ou bien suppression du premier chiffre du numéro de sécu, toujours sans se soucier du fait qu'elles ne representent que quelques femmes et non pas tout le genre féminin (de nombreuses femmes aiment le "mademoiselle", et corrigent leur interlocuteur lorsqu'il les appelle madame).

    Sincèrement, se trouve-t-il réellement une seule femme pour laquelle le "2" de son numéro de sécurité sociale a installé le doute en elle, comme l'affirme cet article ?

    "Numéro «signifiant», c’est-à-dire non aléatoire, ce numéro nous qualifie dès notre inscription à l’état civil, et impose à travers sa première colonne déterminant le sexe, une hiérarchie symbolique et une dualité qui range les unes et les autres dans deux catégories étanches, que l’on oppose."

    C'est pas parce que y'a 1 et 2 que c'est hierarchique. Et en quoi le systeme "oppose" les 1 aux 2 ?
    J'ai sincèrement le sentiment que les seules qui opposent réellement les 2 genres, ce sont justement ces féministes.

    • [^] # Blablabla

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Autant la question du 1 et 2 du numéro de sécu. m'indiffère (personnellement c'est plutôt la date sur 2 chiffres que me pose souci dans un monde où les centenaires sont plus fréquents), autant dire que c'est la même chose que la question du mademoiselle me semble erroné. Dans le cas du mademoiselle, il s'agit d'une info inutile pour l'administration (d'un point de vue informatique autant la supprimer) et d'une séparation artificielle d'une sous-population (discriminatoire donc). Et j'exclus ici volontairement la question de perception de la société sur le mariage, la virginité supposée, le côté vieille fille, etc. Bref le mademoiselle ne servait à rien, pas plus que si j'exigeais à ce qu'on rajoute un « Grand Leader de la Vacuité, abrégé Glv. » à côté de M. et Mme., ou si les docteurs en médecine ou en sciences exigent le Dr ou les militaires ou les juristes/avocats/notaires ou les religieux ou…

      Ici l'information portée par le numéro de sécurité sociale me semble potentiellement utile et elle s'applique à toute la population.

      Et pour ceux qui pensent encore à tort que la discussion sur le mademoiselle date de 2012 :

      REPONSE MINISTERIELLE
      
      N°5128 DU 3 MARS 1983 JO SENAT DU 14 AVRIL 1983 PAGE 572 - FEMMES : MODIFICATION D’ETAT CIVIL
      
      M.Roger Poudonson demande à Mme le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des droits de la femme si elle envisage effectivement de proposer la suppression de l’usage « mademoiselle » ou « madame » qui définit la femme par son statut matrimonial ainsi que l’usage des mentions « épouse », « divorcée » ou « veuve ».
      
      Réponse : l’existence des deux termes différents pour désigner les femmes mariées et celles qui ne le sont pas constitue une discrimination à l’égard des femmes puisqu’une telle différenciation n’existe pas pour les hommes. Elle semble indiquer que le mariage confère à la femme une valeur différente alors que la valeur de l’homme n’est pas affectée par cet acte juridique et social. Il me semble important de préciser que ces termes constituent un usage qu’aucun texte ne codifie. Leur utilisation n’entraîne aucune conséquence juridique. Il s’ensuit pratiquement que personne -organisme ou individu - ne peut imposer à une femme la mention madame ou mademoiselle. Il incombe aux intéressées de choisir la désignation qu’elles préfèrent. Il en va différemment du nom des femmes mariées. En effet, c’est la loi du 6 fructidor An II qui fonde le droit au nom des citoyens français et ce droit est le même pour les hommes et pour les femmes. Cette loi dispose dans son article 1er « Aucun citoyen ne pourra porter de nom ni de prénom autres que ceux exprimés dans son acte de naissance ». Aucun texte ne prévoit non plus que le mariage emporte changement de nom des époux. Les papiers officiels ne doivent donc pas comporter d’autre nom que le nom légal. L’apposition des mentions épouse, divorcée ou veuve, suivie du nom du conjoint est donc contraire à la loi. Qu’il s’agisse des termes madame ou mademoiselle, ou du nom des femmes, le droit positif actuel n’établit pas de discrimination, seuls des usages abusifs sont la cause des difficultés qu’un grand nombre de femmes éprouvent à faire respecter leur droit. Il est important que les femmes connaissent ce type d’information tant auprès des organismes qui pour différentes raisons doivent prendre en considération l’état civil des citoyens, qu’auprès des femmes elles-mêmes qui devant l’ignorance et la mauvaise foi, en viennent parfois à douter de leur bon droit. » (source http://www.c-e-r-f.org/nomappellation ) et Le Comité de la condition féminine de l'Association des bibliothécaires et professeurs de l'Université de Moncton (ABPUM), a constaté en 1987, la rareté d'utilisation de ce néologisme et recommande l'utilisation de «Madame » pour toutes les femmes. L'Université de Moncton est une université canadienne de langue française. (source Wikipédia) 
      
      

      (la nouveauté c'est qu'il a fallu 29 ans pour arriver à ce que le ministère mette en application sa position)

      • [^] # Re: Blablabla

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        On peut parler d'armes inadaptées dans un combat difficile, de vouloir soulever une montagne avec des livres, mais de "cause gagnée", ouch!

      • [^] # Re: Blablabla

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Autant la question du 1 et 2 du numéro de sécu. m'indiffère

        Vas dire ça aux personnes qui doivent changer de sexe…

        • [^] # Re: Blablabla

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Remarque que c'est une "féministe" (ha ha ha) qui sort ça, pas un transgenre. On leur a posé la question aux transgenres? De ce que je sais, ils veulent surtout une identité qui correspond ("Mr" ou "Mme" sur les papiers officiels), et se foutent complet d'un numéro à la con caché dans un coin (on peut se dire que notre numéro de sécu donne certes notre sexe, juste celui à la naissance, comme il donne notre ville de naissance, notre date de naissance)

          Ici, on a juste une personne qui n'a rien d'autre à foutre que de comparer 1 et 2 dont on se fout complet de l'ordre (non, sérieux, c'est important que l'Ain soit 01 et l'étranger 99? Horreur, faudrait changer ou supprimer les numéro de département aussi, les pauvres, ils ont du mal avec la supériorité éclatante de l'Ain sur les pays étrangers)

          • [^] # Re: Blablabla

            Posté par . Évalué à 0.

            Les transgènes commencent par 3.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Blablabla

          Posté par . Évalué à 4.

          Cela n'est grave que si le chiffre est utilisé pour réellement stocker le sexe de la personne. Si cela n'est qu'une fonction de hash primitive pour limiter des collisions on s'en fout un peu…

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Blablabla

        Posté par . Évalué à 5.

        Pourquoi ne pas proposer un Mondamoiseau plutôt que supprimer le Mademoiselle?
        Et j'irais plus loin (en fait, l'idée est de mon frère, je la trouve excellente):
        En conservant le Monsieur et Madame, on distingue très nettement les deux sexes, et cette distinction est pour les non sexistes inutiles, alors que pour les sexistes, elle permet de sauter directement au préjugé.

        Nous proposons donc que tout le monde s'appelle Monsieur, indifféremment du sexe de l'individu concerné.

        • [^] # Re: Blablabla

          Posté par . Évalué à 4.

          Ah non hein Pourquoi pas Madame plutôt.
          Bande de sexiste.

          Moi dans le trucs qui m'a le plus fait sursauter ces derniers temps:

          Les commentaires outrés de ces femmes indignées pas ces hommes à la rue qui se soustraient à leur … devoir
          http://forums.france2.fr/france2/jtfrance2/Le20heures/cout-divorce-sujet_55213_1.htm

          Bande de salauds, zavez qu'à payer. Même si vous pouvez pas débrouillez vous

        • [^] # Re: Blablabla

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En conservant le Monsieur et Madame, on distingue très nettement les deux sexes, et cette distinction est pour les non sexistes inutiles, alors que pour les sexistes, elle permet de sauter directement au préjugé.

          Nous proposons donc que tout le monde s'appelle Monsieur, indifféremment du sexe de l'individu concerné.

          Mis à part qu'il s'agit certainement d'une blague de ta part : c'est exactement l'idée des gender studies (modulo la dernière phrase). Le but est de ne plus faire de différence entre les personnes sur leur caractéristique physique.

      • [^] # Re: Blablabla

        Posté par . Évalué à 2.

        Moi qui ait toujours cru que l'usage de Mme ou Mlle était au choix de l'intéressée et qu'à défaut de connaitre ce choix, on devait utiliser Mme.

        • [^] # Re: Blablabla

          Posté par . Évalué à 2.

          Il me semble que c'était lié au mariage : pas mariée = demoiselle, mariée = dame. Par contre le choix de conserver mademoiselle, tout comme le nom de jeune fille après un mariage existe je crois.

          D'après http://www.cnrtl.fr/definition/demoiselle le sens premier est pas lié au marriage.

          La question à se poser est pourquoi cette distinction, qui existait aussi pour les hommes, a disparu rapidement alors qu'elle a encore lieu de nos jours pour les femmes ?

          --- Damoiseau Marotte

    • [^] # Re: 50 ans de retard

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      (de nombreuses femmes aiment le "mademoiselle", et corrigent leur interlocuteur lorsqu'il les appelle madame).

      J'aime me faire appeler trou du cul. Je corrige tout ceux qui m'appellent monsieur. Il faudrait que ça soit écrit sur mes papiers ?

    • [^] # Re: 50 ans de retard

      Posté par . Évalué à 2.

      "De nos jours, tout le monde s'accorde sur l'egalité entre les hommes et les femmes, leur combat est gagné"

      La question n'est pas de savoir si les individus considèrent consciemment les genres comme égaux, mais plutôt inconsciemment.
      Dans un autre journal, j'avais réagis en parlant de cette expérience qui consistait à créer des groupes mixtes et non mixtes et les faire discuter ensemble.
      On observe ensuite les comportements.
      La grande majorité des interruptions de paroles ont lieu de la part d'un homme lorsqu'une femme parle. Inversement, on remarque aussi que lors d'avis divergeant, le comportement qui consiste à se réfugier dans le silence est majoritairement adopté par les femmes.
      Je doute que lorsqu'on demande aux sujets de ces expériences s'ils pensent que les genres sont inégaux, ils répondent tous par l'affirmative. Et pourtant, en société, ces gens (les hommes ET les femmes) ont un comportement où le sexe féminin est en situation de dominé.

      • [^] # Re: 50 ans de retard

        Posté par . Évalué à 1.

        … un comportement où le sexe féminin est en situation de dominé.

        Toi tu n'as jamais fréquenté de club SM.

        Dire que vous vous n'en avez rien à faire de la vie privée parce que vous n'avez rien à cacher, c'est comme dire que vous n'en avez rien à faire de la liberté d'expression parce que vous n'avez rien à dire. Edward Snowden

      • [^] # Re: 50 ans de retard

        Posté par . Évalué à 8.

        La grande majorité des interruptions de paroles ont lieu de la part d'un homme lorsqu'une femme parle. Inversement, on remarque aussi que lors d'avis divergeant, le comportement qui consiste à se réfugier dans le silence est majoritairement adopté par les femmes.

        Toi tu t'es jamais engueulé avec ma femme!!

        --------------->[ ]

  • # Comme toujours les réponses sont dans Futurama

    Posté par . Évalué à 4.

    1 pour les hommes et A pour les femmes ( ou l'inverse peut importe)

    Bon dans Futurama il s’agit d'univers parallèles, personne ne veut être l'univers 2.

    • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Ouais, et bonjour le bordel car dans les sgbd le numéro de sécu est de type int et passerait en varchar !

      Tous les filtres de vérification de type is_int() qu'il va falloir transformer en regexp dans les tous les logiciel médicaux, au niveau des mutuelles, du téléversement….etc… et bien sur 30 millions de carte vitales à ressortir !
      Sans parler de la reprise d'historique sur les dossiers…

      Je vois d'ici le bordel sans nom !
      "Non Mademoiselle, Madame, Monsieur de sexe type féminin : vous n'existez pas pour la sécu !"

      Fuse : j'en Use et Abuse !

      • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

        Posté par . Évalué à 7.

        Ne me dites pas qu'il y'a des informaticiens assez fous pour coder un nombre de 15 chiffres sur un int ?
        Sachant que les deux derniers chiffres sont une somme de controle, et que les autres chiffres ont une signification (sexe, année, département), ca me parait être une hérésie de ne pas utiliser un VARCHAR.

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

          Posté par . Évalué à 3.

          Au contraire, tu peux vérifier sa validité par une simple opération mathématique plutôt que plusieurs instructions devant convertir des chaines de caractère en entier ;)

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

            Posté par . Évalué à 2.

            Certe, mais ce controle ne s'effectue que lors de l'enregistrement, on pourrait même imaginer de ne pas le stocker une fois que l'on a validé le numéro.
            Apres, vous faite comme vous voulez, mais dans les appli de dossier médical sur lequelles j'ai travaillé, on stockait ca en CHAR(15) et pis c'est tout.

          • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est quoi ton opération mathématiques magique pour vérifier un nombre exacte de nombre ? Voir pour valider tout ça https://fr.wikipedia.org/wiki/Num%C3%A9ro_de_s%C3%A9curit%C3%A9_sociale_en_France#Signification_des_chiffres_du_NIR ? Ça se fait avec une seule (grosse regex).

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

                Posté par . Évalué à 2.

                effectivement, il faut juste pas oublier de remplacer les lettres par des 0 sinon kabooom; mais bon ça c'est juste pour vérifier avec le checkum; pour le reste il faut stocker en varchar (ou char).

                Ce qui de toutes façon ne dispense pas de faire une bonne regex pour éviter les petits malins ;)

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

                Posté par . Évalué à 2.

                Sur la page en lien :

                Pour la Corse, les lettres A et B sont remplacées par des zéros, et on soustrait du nombre à 13 chiffres ainsi obtenu 1 000 000 pour A et 2 000 000 pour B avant d'effectuer la division.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 08/11/12 à 13:40.

        En même temps du logiciel mal écris il vaut mieux le corriger. C'est pas parce qu'une valeur est une suite de chiffre que l'ensemble est un nombre. Ça n'a aucun sens de faire des opérations arithmétiques sur un numéro de sécurité social mis à part les modulo en puissance de 10. Justement tu va en abuser de ces modulo parce que c'est comme ça que tu va retrouver les informations dans le numéro de sécurité social. Pire aujourd'hui le premier chiffre est 1, 2 ou 3, si demain on le fait évoluer pour avoir un 0 pour les sexe indéterminé ou je ne sais quoi ? Ton numéro est mort. D'ailleurs la vérification de la forme est bien plus compliquée, pour valider qu'il y a 13 chiffres il va falloir encore passer par des modulos en puissance de 10 et des soustractions (qui n'ont pas de sens).

        Passer par des expressions rationnelles permet de valider en un seul test la validité du numéro et d'extraire chaque partie qui t'intéressent par la même occasion. Ça me semble un peu plus propre (même si les expressions régulières font peur a beaucoup).

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

          Posté par . Évalué à 2.

          Moi quand je sais qu'un nombre doit faire 13 chiffres (ou je ne sais combien) quand je l'affiche, quitte à devoir mettre un ou plusieurs zéros devant, j'arrive quand même à le stocker dans un format de nombre. Je suis peut-être un super bon programmeur, mais j'en doute.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

            Posté par . Évalué à 4.

            Et quand tu dois le valider tu doit faire un (nir / 1013 == 0) and (nir / 1012 != 0) ce qui n'a pas beaucoup de sens (l'afficher ne pose pas de problème). Ensuite tu veut connaître le sexe nir / 1012 . Trouver l'année de naissance (nir / 1010 ) % 102. Bien sûr c'est encapsulable dans une méthode (nir / 10x ) % 10y avec x l'indice du chiffre le plus à droite et y la taille du chiffre que tu veut. Mais je trouve personnellement que faire ça c'est plus pratique :

            #!/usr/bin/perl
            
            use strict;
            use warnings;
            use 5.010;
            
            my $nir = 1234567891234;
            
            my ($sex, $year) = ($nir =~ /^([0-3])([0-9]{2})[0-9]{10}$/) or die 'Bad NIR ! '.$nir;
            say $sex;
            say $year;
            
            

            Le code ne valide pas tout le numero mais valide la taille, la valeur des deux premiers champs tout en les récupérant. C'est quand même du masochisme de s'interdire ce genre d'outils. Je suis d'accord qu'utiliser perl n'est pas anodin autant pour sa gestion des expressions rationnelles que pour son système de type, mais c'est plus agréable dans tout les langages je trouve.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

              Posté par . Évalué à 3.

              Toutes ces méthodes seront probablement plus rapides que ton expression régulière. Par ailleurs on a crée des trucs qui s'appellent des fonctions, que tu peux écrire à un endroit et réutiliser plein de fois.

              Moi je trouve que c'est plus pratique la méthode avec les indices dans une division et un modulo (mais ça peut être discutable bien sûr)

              Sinon ce sera plus rapide de faire un (nir < 10¹³ and nir > ¹²) qu'un (nir / 10¹³ == 0 and nir/10¹² != 0). Pour vérifier la longueur d'un nombre, c'est plus joli. (la vrai méthode mathématique c'est le logarithme dans la base qui t'intéresse, mais si tu veux juste savoir si c'est ce que tu as prévu, le mieux c'est <, >.

              En plus tu le stockes comme un entier dans ton code, le nir ;-)

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

                Posté par . Évalué à 1.

                Toutes ces méthodes seront probablement plus rapides que ton expression régulière.

                C'est possible mais la performance ne fait pas tout. La maintenance est importante aussi et personnellement ce que j'aime bien avec les expressions régulière c'est qu'en un endroit tu as la validation de la valeur et tu « vois » cette validation.

                Par ailleurs on a crée des trucs qui s'appellent des fonctions, que tu peux écrire à un endroit et réutiliser plein de fois.

                J'en parlais dans mon commentaire. Je dirais même quand dans un langage objet tu peut créer une classe et tout est caché. Passer d'un entier à une chaine de caractère ou explosé dans 11 champ séparé ne correspond qu'à une modification de cette classe.

                Moi je trouve que c'est plus pratique la méthode avec les indices dans une division et un modulo (mais ça peut être discutable bien sûr)

                Je pense que c'est une question de goût et d'habitude. Mais outre la manière de gérer ces valeurs utiliser une chaine rend la chose plus maintenable (si on ajoute des lettres on sera plus content). De manière tout à fait subjective, je trouve que c'est utiliser un entier pour stocker quelque chose qui n'en est pas vraiment un.

                Sinon ce sera plus rapide de faire un (nir < 10¹³ and nir > ¹²) qu'un (nir / 10¹³ == 0 and nir/10¹² != 0).

                Tu as parfaitement raison.

                (la vrai méthode mathématique c'est le logarithme dans la base qui t'intéresse, mais si tu veux juste savoir si c'est ce que tu as prévu, le mieux c'est <, >.

                Tu as encore une fois raison, par contre je vois pas en quoi c'est mieux en le <, > si la taille est fixe.

                En plus tu le stockes comme un entier dans ton code, le nir ;-)

                J'ai écris trop vite… :-/

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

              Posté par . Évalué à 3.

              Moui enfin quand on rentre un n° de sécu social, je pense que le plus important est de ne pas avoir fait de faute de frappe. Tu peux très bien te planter sur le n° d'ordre de naissance dans le mois, et ton expression régulière le validera.

              Si on a mis une clé c'est pas pour rien, il est donc important de vérifier celle là (je dirai même plus important)

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              ([0-3])

              Déja là, ça foire. En première position, on peut aussi trouver 7 et 8 qui sont utilisés pour des numéros provisoires. Ça m'est arrivé il y a une dizaine d'années à cause d'une collision entre un homonyme nom/prénom et moi. Bah je peut te dire que ce cas est inconnu de 99% des codes de vérification en service à l'époque…

              * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

              • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est un code écrit en quelques minutes en parcourant vite fait la page wikipedia. À la relecture je vois qu'il accepte la valeur 0 ce qui n'est pas bon, non plus.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

          Posté par . Évalué à 3.

          Ça n'a aucun sens de faire des opérations arithmétiques sur un numéro de sécurité social mis à part les modulo en puissance de 10.

          J'ajoute une question : Il est possible de faire des opérations sur les chaines de caractère. Ont-elle nécessairement plus de sens que celles que tu dénonces sur les nombres ? Et est-il vraiment dénué de sens de pouvoir faire une opération sur une partie du nir ? (par exemple savoir que quelqu'un a moins de 42 ans)

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 8.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

            Posté par . Évalué à 1.

            Ont-elle nécessairement plus de sens que celles que tu dénonces sur les nombres ?

            Non elles ont moins de sens, c'est justement pour ça. Je stocke des entiers dans mes entiers. Dans les chaînes de caractères je stocke des chaînes de caractère (il se fait que ce sont des digits, mais ça ne change rien). Mais je suis tout à fait d'accord pour dire qu'il faut utiliser le système de type de son langage et par exemple pour les langages objets créer une classe pour stocker ça.

            Et est-il vraiment dénué de sens de pouvoir faire une opération sur une partie du nir ? (par exemple savoir que quelqu'un a moins de 42 ans)

            Une suite d'entier n'est pas un entier.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

        Posté par . Évalué à 5.

        Juste pour info le n° SS dans les SGBD n'est pas en int car il contient le n° de département de naissance qui ne peut être codé en nombre (cf. la corse…)

      • [^] # Re: Comme toujours les réponses sont dans Futurama

        Posté par . Évalué à 2.

        Le véritable emmerde selon moi, elle est déjà dans l'idée de la suppression du sexe {1|2} dans le numéro de sécu : ça va modifier la clé et donc tous les programmes qui la calculent (plus refaire les cartes, toussa toussa…).
        Bref, sans passer à {1|A}, on aurait déjà des emmerdes !

        Déjà que les programmes actuels ne savent pas tous gérer les numéros de Sécu de personnes nées en Corse, dont le département de naissance est donc soit 20, soit {2A|2B} selon qu'elle est née avant ou après la séparation en 2 départements, tout en ayant un numéro de Sécu qui a gardé le '20' comme numéro de département de naissance jusqu'à très récemment… Mais qui maintenant comporte le {2A|2B} (pour moi, c'est arrivé quand j'ai changé de département et donc de CAF, en 2007. J'ai eu droit à la nouvelle carte Vitale avec photo, mais je ne sais pas si les 2 nouveautés ont eu lieu en même temps).

        Au fait, la séparation en 2 départements date de… 1976 !

  • # Solution

    Posté par . Évalué à 10.

    La solution est très simple : il suffit de remplacer le chiffre "2" par le chiffre "0". Ainsi le problème est résolu !
    Quoi non ? Euh… attendez…

  • # C'est un scandale

    Posté par . Évalué à 10.

    ce qui est véritablement scandaleux, c'est ce système qui met les femmes sur un piédestal en leur attribuant un numéro de sécu qui commence par un chiffre DEUX FOIS PLUS GRAND que celui des hommes !

    • [^] # Re: C'est un scandale

      Posté par . Évalué à 10.

      c'est normale, elle ont 2 nibard alors que nous on a qu'une biiiiip

      (si vous me cherchez c'est que je suis déjà parti)

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Moi je trouve ça très pratique...

    Posté par . Évalué à 10.

    …de pouvoir classer les français selon leur genre avec un numéro. Il faut noter qu'il n'y a pas si longtemps, le système était encore plus pratique, vu qu'on avait en plus la race des individus ce qui permettaient d'identifier rapidement les personnes suspectes comme les juifs et les arabes : http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=5937.

    Malheureusement, déjà à l'époque, on avait des bobos réactionnaires travaillant à la ruine de notre Glorieuse Patrie et cet ingénieux système a disparu aussi vite qu'il est apparu sur l'autel du politiquement correct. Cela ne m'étonne pas vraiment que ces courants d'extrême gauche frappent à nouveau et essayent de sortir les femmes de la case que Dieu leur a imposée : celle des tâches ménagères et des poses de potiches pour agrémenter les discussions technologiques de haut niveau. Et je ne préfère pas parler de la troisième catégorie, celle qui regroupe les détraqués sexuels comme les pédophiles et les homosexuels, et qui est responsable de la ruine des grandes civilisations.

    • [^] # Re: Moi je trouve ça très pratique...

      Posté par . Évalué à -2.

      selon leur genre

      selon leur sexe

      Genre, c'est en grammaire.

    • [^] # Re: Moi je trouve ça très pratique...

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai été surpris de lire "race" dans ton commentaire.
      En effet, comment classifier quelque chose qui n'a pas de signification scientifique.
      En fait, en lisant l'article, il s'agit d'une classification par nationalité (citoyens français, indigènes d'Algérie, étrangers, statuts mal définis) voire par religion (juifs indigènes). Cette dernière devant être déclarative, j'imagine (ou dénonciatoire).
      L'administration la plus perverse n'a donc pas pu aller au delà de ce que permet la science.

  • # la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

    Posté par . Évalué à 5.

    Pourquoi ne pas réformer le système ?

    Cela fera plaisir à certains féministes aux idées simplistes. Et pour les autres, ça ne changera absolument rien.
    Je doute de la pertinence de ce genre de changement, mais qui est-ce qu'un tel changement dérange ?
    Si ce nombre avait été abandonné pour d'autres raisons, évidemment, personne n'aurait rien trouvé à redire. Les seuls qui s'opposent aujourd'hui à ce changement sont ceux qui ont envie de contrarier certains juste pour le plaisir de contrarier.

    Similairement, lorsque j'y pense et que je sais que cela sera lu par des personnes qui y tiennent, j'essaie d'écrire GNU/Linux. Perso, je m'en fous un petit peu, mais cela ne me coute rien de le faire.
    J'ai du mal à imaginer ceux qui font exprès d'écrire "Linux" en pensant "ahahah, j'espère que je vais emmerder qlq'un, voilà une journée de bien remplie".

    Quant à l'argument de la pente glissante, on sait tous ce qu'il vaut.

    • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

      Posté par . Évalué à 5.

      Je doute de la pertinence de ce genre de changement, mais qui est-ce qu'un tel changement dérange ?

      Les finances. Quelque soit la manière dont c'est stocker en base de données ou ailleurs faire évoluer tout les logiciels a un coût important. Il faut rééditer les cartes vitales, gérer la période de transition, etc. Et on est dans une période où l'on cherche à réduire les dépenses (publiques comme privées).

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

        Posté par . Évalué à 1.

        Premièrement, rien n'implique de modifier les numéros déjà sorti, il suffit de changer la règle de création actuelle (4 pour tout le monde, par exemple).
        Deuxièmement, combien ça a couté l'ajout du "3" pour les transgenres ? La modification des logiciels pour ce changement a couté exactement la même chose que ce qu'elle peut couter pour cette nouvelle modification (parce que tu ne vas pas obligé les transgenre à habiter la même région histoire d'utiliser les mêmes logiciels). Or, si cette somme n'était pas négligeable, on ne l'aurait pas fait (l'argument "sexe à la naissance" est bien suffisant).
        Troisièmement, est-ce qu'un tel changement a un coût plus élevé que celui qui consiste à mettre à jour le logiciel pour qu'il tourne sur la nouvelle machine ? Quels sont ces fameux logiciels qui dépendent expressément de cette information sans laquelle la machine explose ?

        • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

          Posté par . Évalué à 3.

          premièrement tu doubles juste le risque de collision (eh oui pour les plus de 100 ans, il peut y avoir collision) (bon pas tout à fait vu que l'espérance de vie est sexiste :D )
          Deuxièmement 3 existait déjà (avant qu'on reconnaisse les transgenre), donc le coût de la modif était de 0
          Troisièmement, pourquoi ?

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

            Posté par . Évalué à 0.

            "Deuxièmement 3 existait déjà (avant qu'on reconnaisse les transgenre), donc le coût de la modif était de 0"

            Dans ce cas, on passe tout les nouveaux numéros à 3. Coût nul et problème réglé !

            (Le problème de collision est de toutes façons stupides: tu as une chance sur deux que la collision se produise avec 2 personnes de même sexe (même plus qu'une chance sur deux, comme tu le remarques). Si tu as une collision avec le nouveau système, c'est qu'il y a un très grand risque de collision avec l'ancien. Pour peu que tu aies 10 collisions avec le système que je propose, cela implique que tu as 2 chances sur 100 000 de ne pas avoir au moins une collision avec le système précédent.)

            Franchement, vous vous donnez du mal pour à tout prix empêcher qu'une solution à l'amiable soit trouvée.

            • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

              Posté par . Évalué à 2.

              Franchement, vous vous donnez du mal pour à tout prix empêcher qu'une solution à l'amiable soit trouvée.

              Personnellement je m'en tamponne. On pourrait passer à des caractères Unicode est changer de table pour chaque champs que ça ne me dérangerais pas (des caractères grecques pour le sexe, des caractères japonnais pour le département, etc). J'explique juste pourquoi les daycideurs n'acceptent pas.

              Toi tu te donne du mal pour ignorer les problèmes concrets.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

                Posté par . Évalué à 0.

                Si les décideurs n'acceptent pas, c'est sans doute surement plus parce qu'ils n'ont pas envie de perdre du temps avec ce genre de considérations.
                Donc, si tu souhaites juste répondre à cette question, t'es à côté de la plaque.
                Démonstration: regarde les décisions des décideurs justement, il y en a PLEIN qui sont 20x plus compliquées à mettre en place que celle-ci et qui sont quand même prise. Exemple concret: ils ont choisis d'assigner le "3" à "transgenre".

                Ensuite, je n'ignore pas les problèmes concrets, je considère juste que la satisfaction de tout le monde est plus importante que ces petits problèmes concrets que tu soulèves (et dont le décideurs s'en fout, d'ailleurs) qui sont à des années lumières des complications qui sont vécues tout les jours dans l'administration.

                • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Si les décideurs n'acceptent pas, c'est sans doute surement plus parce qu'ils n'ont pas envie de perdre du temps avec ce genre de considérations

                  Dans le cas présent, les décideurs sont des hommes politiques. Si, comme tu le dis, le changement ferait plaisir à certains et que les autres s'en foutraient, c'est un bon moyen de gagner des voies, certainement pas une perte de temps. C'est donc qu'ils ont d'autres raisons que 'pas envie de perdre du temps'.

                  Exemple concret: ils ont choisis d'assigner le "3" à "transgenre".

                  Bah justement, parlons en de ce 3. Je trouve la decision completement conne. Je m'explique : si j'avais suivi un processus long et douloureux pour devenir une femme, je ne voudrais pas être catalogué comme "entre les deux", mais bien comme une femme. La creation de se 3 n'a qu'un avantage : eviter les collisions, sinon au niveau de la satisfaction des individus, c'est un echec cuisant : on les enferme à vie dans "ni l'un ni l'autre", alors qu'ils ont tout fait pour devenir "l'autre".

                  Ensuite, je n'ignore pas les problèmes concrets, je considère juste que la satisfaction de tout le monde est plus importante que ces petits problèmes concrets que tu soulèves (et dont le décideurs s'en fout, d'ailleurs)

                  Je ne suis pas sur que le problème de collisions et le cout du changement soit des problèmes dont on se fout…

                  qui sont à des années lumières des complications qui sont vécues tout les jours dans l'administration.

                  Raison de plus pour ne pas en ajouter, des complications (collisions).

                  • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Dans le cas présent, les décideurs sont des hommes politiques. Si, comme tu le dis, le changement ferait plaisir à certains et que les autres s'en foutraient, c'est un bon moyen de gagner des voies, certainement pas une perte de temps. C'est donc qu'ils ont d'autres raisons que 'pas envie de perdre du temps'.

                    Surtout: AUCUN DÉCIDEUR N'A ENCORE REFUSÉ, puisque ce dont on parle n'est qu'au niveau de la proposition.

                    Ensuite, entre dire "ok, on fait ça, et voici les coûts que ça engendre pour vous montrer que c'est négligeable" et "nous sommes un gouvernement sérieux, on n'accepte pas n'importe quoi et on fait attention aux dépenses", le deuxième est de loin le plus démagogique.
                    Comme on le voit ici, le grand public réagit au quart de tour dès qu'il s'agit de dépenser de l'argent, sans voir plus loin que le bout de leur nez.

                    Je pense même que plus cette proposition est médiatisée, moins elle a de chance de passer.

                    Je trouve la decision completement conne.

                    On est d'accord là dessus. Reste que c'est une preuve que modifier ce nombre n'est pas un réel problème (ni sur le plan pratique ni sur le plan du cout).
                    D'ailleurs, rendre ce nombre asexué résoudrait le problème que tu soulèves.

                    Je ne suis pas sur que le problème de collisions et le cout du changement soit des problèmes dont on se fout…

                    Le cout du changement est négligeable. Le fait qu'il y ai déjà eu une modificiation pour les transgenres en est la preuve.

                    Le problème de collision est également négligeable: s'il y a un risque de collision avec un numéro unique, alors le risque de collision avec un numéro binaire est en pratique identique (fais le calcul toi-même: si le numéro unique provoque 10 collisions, quelle est la probabilité que le numéro binaire provoque 0 collision ?).

                    Raison de plus pour ne pas en ajouter, des complications (collisions).

                    Tout ce que je dis, c'est qu'il y a ici des gens qui ont comme raisonnement de perdre leur temps à optimiser une partie de code pour passer de 10 millisecondes à 9 millisecondes alors que le programme contient du code qui prend 1000 millisecondes.

                    C'est le comportement typique du grand public qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

          • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

            Posté par . Évalué à 2.

            Deuxièmement 3 existait déjà (avant qu'on reconnaisse les transgenre), donc le coût de la modif était de 0

            Je n'en suis pas sûr… Il y avait sûrement beaucoup de logiciels qui râlaient si le sexe n'était ni 1 ni 2.

        • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

          Posté par . Évalué à 2.

          Premièrement, rien n'implique de modifier les numéros déjà sorti, il suffit de changer la règle de création actuelle (4 pour tout le monde, par exemple).

          Ok ça économise des cartes. Mais ça ne change pas qu'on va rester dans un système double pendant une centaine d'année.

          Deuxièmement, combien ça a couté l'ajout du "3" pour les transgenres ? La modification des logiciels pour ce changement a couté exactement la même chose que ce qu'elle peut couter pour cette nouvelle modification (parce que tu ne vas pas obligé les transgenre à habiter la même région histoire d'utiliser les mêmes logiciels). Or, si cette somme n'était pas négligeable, on ne l'aurait pas fait (l'argument "sexe à la naissance" est bien suffisant).

          Comme déjà dis le 3 existait déjà donc le coût a était relativement faible.

          Troisièmement, est-ce qu'un tel changement a un coût plus élevé que celui qui consiste à mettre à jour le logiciel pour qu'il tourne sur la nouvelle machine ?

          Ces logiciels sont rarement portés d'une machine à une autre (on achète les machines en fonction du logiciel et non l'inverse).

          Quels sont ces fameux logiciels qui dépendent expressément de cette information sans laquelle la machine explose ?

          Les systèmes d'information de certains ministères, de collectivité, de service publique et bien sûr tout ce qui permet de gérer la carte vitale : bref une paille. Les logiciels de généalogie des particuliers ne sont pas le problème.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

            Posté par . Évalué à 0.

            La solution a été trouvée:
            il suffit de passer tout les nouveaux numéro à 3.

            Le problème de collision ne se pose pas (à moins de croire que comme le nuage radioactif, le nombre de collision avec le nouveau système s'arrêtera à une seule collision. Si la collision est possible avec le nouveau système, c'est que l'ancien système est trop foireux.)

            Quant au système double, qu'est-ce que ça change, puisque ce numéro n'est PAS censé être utilisé: tout les services qui requiert de connaitre le sexe de la personne doivent connaitre d'autres informations (status marital, adresse, …). Et si c'est le cas, le changement a forcément déjà été effectué lors de l'usage du 3 pour les transgenres (le nombre existait p-e déjà avant, mais son usage pour les transgenres est sans doute récent, non ?).

            Mais bon, je comprends que ça soit triste pour vous de voir qu'on puisse satisfaire qlq'un sans effort. Après tout, comment pourriez vous être heureux si ceux qui n'ont pas les mêmes opinions que vous (en l'occurrence des féministes qui ont des revendications que je trouve moi-même inutiles) ne sont pas malheureux ?

            • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

              Posté par . Évalué à 2.

              Excuse moi, tu pourrais changer ton nom en Palappappapoum ? Non ? C'est vraiment que tu ne veux pas satisfaire quelqu'un sans effort, quel égoïste tu fais. Ou alors tu es sadique.

              D'ailleurs je ne vois pas pourquoi on s'arrêterait au sexe dans ton raisonnement. Les discriminations liées à l'âge et au lieu de naissance sont interdites, donc il faut supprimer ces informations du numéro de la carte vitale. En fait il faudrait un numéro de sécurité social tout à fait non signifiant pour ne "stigmatiser" personne.

              Un moment il faut mesurer le coût du changement (ici non nul), le gain à changer (ici nul) et faire la différence. Et admettre que dans le cas présent il ne faut pas changer pour changer.

              • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

                Posté par . Évalué à 2.

                Lorsque tu auras écris un article défendant tes arguments sur le fait que c'est mieux pour la société que je change de nom et que tu auras monté une association dont c'est une des revendications, alors je ferais avec plaisir.

                Les arguments avancés disent que le gain n'est pas nul. Et ils ont RAISON: ce simple changement n'aura en pratique aucun gain, mais est une reconnaissance des revendications d'un groupe, ce qui non négligeable.
                Par exemple, le fait pour une institution de reconnaitre la culpabilité de ses prédécesseurs dans une situation qui a fait des victimes a en pratique un gain nul et un cout non nul. Et pourtant, c'est quand même fait.

                La question est: ou placer la barre ?
                Sur linuxfr la réponse est assez facile: pour 99% du grand public, les revendications des libristes sont ridicules, inutiles et vont couter de l'argent.
                Il n'y a qu'à voir les débats sur la vente liée.

                La conclusion de ceci est: si on souhaite que les revendications "typiquement libristes" soient un jour entendues, alors, il faut accepter que des revendications tout aussi stupides vues de l'extérieure soient aussi entendues.

                (pour le reste, tu es tombé dans le piège de la pente glissante)

    • [^] # Re: la meilleure solution est la solution qui satisfait tout le monde

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je suis assez d'accord, surtout que la sécu à un excédent de budget qu'il faut bien dépenser dans quelque chose

  • # Je suis sidéré

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Quand je vois le nombre de mâles rétrogrades prêts à tout pour vilipender la voix de la raison qui nous fait le don de son ouverture d'esprit pour éclairer nos rustres cerveaux reptiliens de la lumière d'un avenir radieux où, enfin, tous sera identique à tous dans un amalgame bienveillant de mi homme/mi femme, mi grand/mi petit, mi noir/mi blanc, mi gros/mi maigre, je sens bien que, par ici, on n'a pas encore assez essayé le clitoris. Or, comme le précise ce morceau de choix du militantisme moderne et de ce que nos élites peuvent faire pour nous ouvrir la voix vers un avenir radieux, le clitoris c'est bon (en gras dans l'original, moi j'aurais plutôt écrit "le clitoris c'est bon, mangez-en" mais c'est sans doute mon satané cerveau reptiliens qui résiste encore bêtement devant la pureté de la modernité décomplexée).

    Ceci n'est pas une signature

  • # Transgenres

    Posté par . Évalué à -6.

    Donc le premier numéro du numéro de sécurité sociale indique le sexe de la personne

    Mais en France, est-ce que les gens qui changent de sexe changent également de numéro de sécurité sociale ? J'en doute.

    • [^] # Re: Transgenres

      Posté par . Évalué à 6.

      Si tu avais lu les commentaires tu aurais la réponse.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # IP v6

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    La situation actuelle des n° de sécu est transitoire. Il a récemment été décidé d'attribuer une IP v6 à chaque nouveau né, et elle sera enregistrée sur une puce RFID injectée sous la peau à la naissance. Cela facilitera la gestion des cartes d'identité biométriques tout en favorisant le déploiement d'IP v6.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.