let antibarbie = xp <- xp - 1 a écrit 507 commentaires

  • # typo

    Posté par  . En réponse à la dépêche e-venement v2.8, le grand pas de "Elderberry Wine". Évalué à 1.

    s/hiot/huit/

  • # Oui, mais c'est pas forcément le bon outil

    Posté par  . En réponse à la dépêche Moteur de blog fBlog. Évalué à 3.

    C'est bien, mais on peut sûrement qualifier ce logiciel de joli "hack", car il faut bien admettre que la "force" du Fortran c'est le calcul numérique et l'héritage ancestral des métiers qui utilisent ce type de calculs et les librairies "métier" qui vont avec.

    Alors pour faire un parallèle marin, super je peux arriver à faire une traversée avec un vieille voile trop grande, on peut admirer la prouesse d'être surtoilé et d'arriver à naviguer sans se renverser, mais c'est pas pour autant que mon gréement est agréable à manipuler (!)

    Bref c'était juste pour dire qu'une bonne partie de l’ingénierie logicielle consiste à choisir le bon outil pour effectuer le bon travail.

  • [^] # Re: Libre peut-être, mais gratuit ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Avis positif de la CADA, reste la question des licences d'utilisation... Licences libres ?. Évalué à 6.

    Ou alors le code est tellement dégueulasse qu'ils n'osent même pas le montrer.. et toute question de licence ou de droit/redevance ne sera qu'un prétexte potentiel pour éviter qu'un tiers y jette un coup d’œil

  • [^] # Re: Hem

    Posté par  . En réponse à la dépêche IPFS : Un protocole révolutionnaire pour un hébergement P2P, résilient à la censure. Évalué à -2.

    [mauvaise foi certes..]

    je pose la question, c'est quoi le bullshit ? ici on est sur linux fr.org…

    [/mauvaise foi]

  • [^] # Re: Si je comprends bien...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Mise en demeure, suite et fin. Évalué à 9.

    Qui finance les frais d'avocat pour la plainte ?

  • # Quel mauvais rendu ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Wireshark passe à Qt. Évalué à -1.

    Franchement sous Windaube ça fonctionne et ça présente aussi bien que sous linux, (j'utilise les deux quotidiennement) je pense que c'est un argument bidon.

    Peut-être est-ce pour faire passer plus facilement la pilule du "à cause de iPad et OSX", on vous colle du Qt.

  • # Et OpenNebula dans tout ça ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Apéro « Open Cloud » : oVirt, OpenStack, Proxmox... le 17 juillet. Évalué à 1.

    Je me posais simplement une question de néophyte qui suit tout de même ce type de solution avec attention : et OpenNebula dans tout ça ? Ils n'ont plus la cote depuis que le CERN les ont lachés, ou c'est simplement pas une solution forcément aussi aboutie que Proxmox, oVirt et OpenStack ?

  • [^] # Re: Utilité d'un outil comme celui-ci ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Ultracopier 1.0. Évalué à 1.

    Oui enfin, avec la structure en inode de la famille ext2-4 tu as moins ce problème de fragmentation des dossiers que sous DOS et FAT16-32 où la structure est linéaire. D'où ma remarque initiale : ces problèmes se posaient avant.

  • [^] # Re: Utilité d'un outil comme celui-ci ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Ultracopier 1.0. Évalué à 0.

    Très bonne idée cette commande, alors j'ai un score de 0 sur mon / (utilisation 60%)
    et un score de 0 sur mon /home (utilisation 64%)
    et un score de 0 sur mon /backup (utilisation 54%)

    C'est une machine de développement, bureautique, photos, musique, films, jeux, et recopies en tout genre également. Installée il y a un peu plus d'un an. C'était un bon candidat pour la fragmentation, non ?

    Je n'ai pas testé mon NAS en ZFS mais il ne semble pas avoir de problème d'entrée/sorties non plus (mais pas certain qu'un taux de fragmentation soit vraiment pertinent vu la conception Copy-On-Write de ZFS).

  • [^] # Re: Utilité d'un outil comme celui-ci ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Ultracopier 1.0. Évalué à 1.

    Franchement, je ne comprends pas que ce genre d'outil ne soit pas encore intégré à gnome, kde, etc.

    là dessus je plussoie par contre pour le reste je ne suis pas trop d'accord.

    A mon avis c'est un logiciel qui répond à une problématique posée par Windows 95+ ; et qui donc se réduit au fur et à mesure que le temps passe et que les systèmes s'améliorent.

    Je ne vois pas l'intérêt de la file d'attente pour pas que ça rame si on fait tout en même temps : si c'est le même bus, je fais confiance à Gnu/linux pour ordonnancer tout ça correctement, et si c'est un bus/port différent ça ne rame pas : pas besoin que le Ultracopieur mette les opérations en queue préemptivement ; si je fais les opérations en même temps c'est peut-être pour qu'elles opèrent en même temps. De plus les systèmes actuels ont de meilleurs IOPS donc on est souvent meilleurs en copiant tout en même temps que à la queue-leu-leu—faites le test chez vous.

    Pour la gestion avancée des erreurs, oui c'est un plus mais Qui a encore régulièrement des erreurs de copie de fichiers de nos jours ? S'il s'agit d'une erreur de lecture : le disque ou la clef est bonne pour la poubelle une fois les données copiées ; et si une erreur se produit une fois tous les 5 ans, quel intérêt d'avoir une gestion avancée du problème (autre que de rappeler pendant/en fin de copie : erreur de lecture sur les fichiers X, Y et Z ; ce que font rsync, et nautilus en tout cas).

    Bref je ne suis pas en phase avec ce genre d'outil pensé comme un "add-on" pour windows. Mais j'aurai peut-être un autre avis si j'étais sous Windows 7/8.

  • # Mes grands-parents...

    Posté par  . En réponse au sondage Selon vous, pourquoi Linux n'est-il pas prêt pour le bureau ?. Évalué à 10.

    ..ont 92 et 88 ans..et utilisent ubuntu/Gnu/Linux depuis la 8.04 hardy heron ; un usage tout ce qu'il y a de plus basique certes :
    - consulter les comptes, lecture de blog avec firefox,
    - les emails avec thunderbird,
    - visualisation de photos avec le truc intégré,
    - et quelques appels skypes,

    Ils en sont très contents et n'ont eu jusque là que des problèmes de disque plein ou carte mère grillée..

    bref, c'est prêt.

  • [^] # Re: suis chez free

    Posté par  . En réponse au sondage Votre FAI. Évalué à 2.

    même SFR le fait, c'est pour dire…

  • # Neuf télécom...

    Posté par  . En réponse au sondage Votre FAI. Évalué à 2.

    mais pas de bol, ça a été racheté par Sfr..
    (et ça ne s'est pas arrangé pour le service client)

    Par contre pour le débit/la stabilité c'est correct pour la campagne du nord-est (8M/1M).

  • [^] # Re: Jamais, mais...

    Posté par  . En réponse au sondage La dernière fois que j'ai vu un virus/vers concernant Linux. Évalué à 8.

    heu.. même avec un comportement qui me met à l'abri des virus, ça m'est déjà arrivé de voir mon Windows XP du boulot infecté à l'insu-de-mon-plein-gré, et certainement pas en browsant des sites warez ni en cliquant sur un .EXE téléchargé d'internet, le tout en étant protégé derrière un firewall/routeur (nb: après enquête succincte, une faille java).

    Bref même avec l'expérience, la connaissance des problèmes et le comportement sain on se retrouve parfois infecté (d'où l'importance d'avoir un système à jour).

  • # Saeco

    Posté par  . En réponse au sondage Machines à café. Évalué à 7.

    Histoire de pas faire de pub, ni de citer de marque j'ai une cafetière Saeco typique italienne avec broyeur, tu peux régler la pression d'eau, la quantité d'eau et la façon de moudre histoire d'obtenir un café qui te convienne (et de s'adapter aux différents cafés également).

    Note: pas la peine d'acheter le plus haut de gamme numérique, l'entrée de gamme fonctionne aussi bien..

    Ca permet d'acheter du bio ou équitable en grain et de pas être attaché à un grand vendeur de dosettes qui polluent.

  • [^] # Re: Brûle mon château

    Posté par  . En réponse au sondage Machines à café. Évalué à 2.

    Tu as des cafetières italiennes avec plein de morceaux qui s’emboîtent, d'où le moyen de se brûler..

  • # nucléaire

    Posté par  . En réponse au sondage Quel type de chauffage avez vous chez vous ?. Évalué à -2.

    Pour alimenter le troll sur le nucléaire, une petite documentation réaliste et parfois effarante.

    http://www.asts.asso.fr/cms/index.php?option=com_flexicontent&view=items&cid=84:editorial&id=206:jean-louis-basdevant-maitriser-le-nucleaire-sortir-du-nucleaire-apres-fukushima

    Bref, un must à avoir lu.

  • [^] # Re: Et encore la même remarque...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature Du Net ! (bis). Évalué à 0. Dernière modification le 29/11/12 à 23:59.

    Avec des dirigeants salariés, tu ne peux pas prétendre à être d'intérêt général, donc pas de déduction d'impôts, c'est simple. Et cela même si la gestion de LQDN est désintéressée et sans but lucratif. (nb: et "4 gus dans un garage" ça ne sera pas non plus d'intérêt public cela dit en passant).

    Maintenant tu peux changer de statuts et monter une structure dirigeante de LQDN (ou plus précisément de l'association FDNN) avec un nombre certain de membre élus et décisionnaires et qui embauchent leur 4 salariés à temps plein (ou plus, ou moins..). Là il restera à demander aux impôts un rescrit (i.e. ils disent oui c'est bon, ou pas).

  • [^] # Re: Perfor - mances ...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Performous 0.7.0 disponible. Évalué à 1.

    C'est une config de 2009 ! équipée d'un core 2 duo T5850 et d'une nvidia geforce 9300M GS.

    Passmark donne un score ridicule (vu d'aujourd'hui) de 1206 points pour le T5850, et 102 pour la geforce 9300M GS.

    Bref si sur les bécanes de bureau comme un core2quad ou un i7 ça tourne au poil ; là, tout de suite on touche la limite..

  • # Perfor - mances ...

    Posté par  . En réponse à la dépêche Performous 0.7.0 disponible. Évalué à 3.

    En tout cas, les améliorations de performances annoncées (si elles sont effectives) sont les bienvenues, car ma dernière soirée "performous" s'est transformée en cauchemar pour faire fonctionner le jeu sans saccade sur un pc portable.

    Le fait de se mettre en conditions réelles (sortie TV hdmi et grande résolution) pourrit les perfs malgré une carte 3d nvidia qui n'était pas d'entrée de gamme (solution trouvée: réduire à mort la résolution : on ne voit pas trop la différence au final).

    Le fait de rajouter des micros supplémentaires aggrave également la situation (solution trouvée : débrancher tout le monde, et ne garder qu'un seul micro :-( moins bien pour le coup).

    Bref c'est un jeu excellent, mais en pratique on n'a pas toujours une configuration suffisante sous la main ; et quand la config est trop "limite" ; ça a tendance à tout exploser / video bloquée, son qui craque (et on entend alors des remarques sarcastiques du genre "oh! un linux qui plante..")

  • [^] # Re: object-identifier ?

    Posté par  . En réponse au journal Puzzle SNMP-esque avec net-snmp et des vieilles MIBS. Évalué à 0.

    En fait, je précise:
    - net-snmp te charge ton ensemble de MIBs en mémoire
    - avec des MIBs SMIv2 tu as dans l'arbre un noeud "module-identity" qui te permet, lorsque tu parcours l'arbre SNMP en mémoire, d'identifier une MIB qui a été chargée en mémoire

    le truc c'est qu'avec des MIBs v1 tu n'a pas cet identifiant et net-snmp te colle tous les noeuds de la MIB dans l'arbre mémoire général.. sans plus d'information.

    maintenant, comment à partir de l'arbre, sortir les informations sur les MIBs effectivement chargées et présenter une hiérarchie des noeuds rajoutés par une MIB en particulier ? faut-il faire un "hook" dans le code du parseur de net-snmp pour récupérer les informations manquantes au chargement, où y a t-il une subtilité qui m'échappe ?

  • [^] # Re: object-identifier ?

    Posté par  . En réponse au journal Puzzle SNMP-esque avec net-snmp et des vieilles MIBS. Évalué à 0.

    Oui tu as tout à fait compris la question: Les mibs version 1 ont un object-identifier (plus ou moins "racine") qui pourrait à vue d'oeil humain se transformer en module-identifier (moyennant l'ajout d'un peu de description) et tout serait pile poil, sauf que je n'ai pas trouvé:
    - de logiciel qui automatise cette tâche
    - de bout de code "sample" qui effectue cette tâche dans l'API MIB de net-snmp

    Mais oui à priori, il faudrait coder un bout de code avec net-snmp qui trouve le noeud OBJECT-IDENTIFIER qui-va-bien dans la MIB version 1.

  • [^] # Re: Petite correction

    Posté par  . En réponse à la dépêche État des lieux de la sécurité industrielle. Évalué à 1.

    +1 pour le lien sur le ROP

  • [^] # Re: Petite correction

    Posté par  . En réponse à la dépêche État des lieux de la sécurité industrielle. Évalué à 2.

    Certes, BACnet a quelques lacunes au niveau "structure objet théorique" notamment (dans les implémentations en pratique, pas dans la norme qui permet de structurer les objets), et les objets de type uniquement "informatique" (date, heure, chaine, entier, booléen) viennent à peine d'être ajoutés dans la norme.

    mais grosso-modo, pour du suivi d'usine, de process, de batiments, ou de chauffage, c'est plus efficace et fonctionnel que SNMP ou OPC-DA, il y a des (une?) implémentations open-source, et c'est indépendant du constructeur, et ça supporte également de multiples supports physique, et vu la taille de la norme, énormément plus simple que OPC-UA.

    Evidemment, la norme est payante mais 100$ pour une boite c'est peanuts, et Steve Kargs a une super implémentation (http://bacnet.sourceforge.net/) GPL-avec-exception qui permet de coller du BACnet dans à peu près n'importe quel truc embarqué.

  • [^] # Re: un petit point vue...

    Posté par  . En réponse à la dépêche État des lieux de la sécurité industrielle. Évalué à 1.

    Bien que certaines mises à jour impliqueront toujours une interruption de service, ce seront aux exploitants et aux intégrateurs de déterminer si cette mise à jour et interruption est nécessaire (de la même façon que le font de nombreux administrateurs systèmes sur leurs serveurs dans le cas d'une maj noyau).

    Un coté optimiste, dans la plupart de gros cahiers des charges récents, on observe une planification très poussées des systèmes (sécurité, SLA, mises à jour, volumétrie, IOPS), les mentalités seraient-elles entrain d'évoluer dans le bon sens ?

    Gérer finnement les permissions des divers utilisateurs est mon avis une meilleure solution, surtout si cela peut éviter une architecture centralisée qui apporte ses faiblesses elle aussi.

    Un coté pessimiste est que la tendance est à coupler le SCADA avec le reste de l'infrastructure IT (voire l'ERP, et autres outils de management!!). Donc on gagne sur la gestion centralisée des utilisateurs, mais on oublie le cloisonnement des réseaux industriels et de gestion : le SCADA devient alors la porte d'entrée pour les hackers vers la partie industrielle. Une cible de choix.