• # Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 18/02/20 à 14:07.

    parce qu'il a un rapport avec LinuxFR.org, site dont le contenu est rédigé par ses utilisatrices et utilisateurs.

    J'ai trouvé que cet article faisait un point assez complet de la question, avec à la fin un glossaire (Féminisation/Doublet/Termes épicènes ou singuliers collectifs/Accords/Nouveaux pronoms/Point médian), au milieu un tour des pratiques dans différents pays, une mise en contexte historique, et quelques exemples frappants (« Cent femmes et un chien sont revenus contents de la plage. »)

    Voilà, si ça peut servir à dépassionner le débat…

    • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Je suis perso d'accord avec quasi tout sauf le point médian que je trouve lourdingue assez rapidement (je finit par plus savoir ce que je lis dans la phrase).

      Un débat méritant une certaine opposition, j'ai toujours les oreilles qui grattent lorsque j'entends une fille exclamer : « je suis con ! ». Et pourtant, c'est hyper classique de l'entendre, plus que la forme correcte…

      • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 19/02/20 à 00:49.

        Même quand on connaît le sens premier du con (= le sexe féminin) ?

      • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Un débat méritant une certaine opposition, j'ai toujours les oreilles qui grattent lorsque j'entends une fille exclamer : « je suis con ! ». Et pourtant, c'est hyper classique de l'entendre, plus que la forme correcte…

        La, ou plutôt les versions féminines, sont carrément salement plus connotées que la version masculine. Sans oublier ce qu'antistress souligne fort justement sur ce qu'est le con à la base.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Je ne savais pas que les versions féminines sont plus connotées. Est-ce vrai aussi pour « connasse » versus « connard » ? As-tu des sources là dessus ?

          • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Je n'ai pas de lien mais c'est vraiment une impression. Tu peux traiter gentiment quelqu'un de con, pas de conne. Quant à connasse, j'ai l'impression qu'il y a toujours des sous-entendus sexistes (comme dans salope) pas dans connard, qui, en ce qui me concerne est pire que con.

            Bref, c'est compliqué.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

              C'est marrant ce que tu dis. Ce serait donc bien de féminiser les termes "positifs" et de masculiniser les termes "négatifs" afin de ne pas faire de distinction de genre sexiste et/ou péjoratif.

              On vit une époque formidable ;-)

              • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

                Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 20/02/20 à 01:01.

                Je ne comprends pas cela dans son message.

                Il n'y a pas de c'est bien ou c'est mal, il y a comment on perçoit les mots (même si je n'ai pas la même perception qu'elle, sauf sur le fait que connard est plus fort que con).

                Dans tous les cas, si on veut dire cela gentiment, un "t'es bête" fera probablement mieux l'affaire, indépendamment du sexe / genre de la cible.

      • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        En fait, dire « je suis conne » c'est équivalent à dire « je suis camionne » au lieu de dire « je suis camion ».

        (mon exemple est moisi, oui, mais tu vois où je veux en venir)

        • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 19/02/20 à 12:03.

          Cela dit, « con » en tant que nom ou adjectif voulant dire stupide est maintenant plus répandu que le sens original vieilli (qui n’est clairement pas le sens utilisé dans « je suis con ») et on trouve sa forme féminine dans l’usage que ce soit pour le nom ou pour l’adjectif. Sur le Wiktionnaire, on peut lire « pour une femme on dit : conne ».

          Finalement, on peut presque dire que le con de la femme et le con stupide sont deux « mots » différents, même si à la base l’un est dérivé de l’autre.

          Pour l’adjectif, il y a quand même une note sur le Wiktionnaire :

          Note : En ce sens, peut être invariable en genre (voir exemple).

          Et c’est vrai qu’on le rencontre souvent comme ça.

          Finalement, j’ai l’impression que l’usage dirige et là, on trouve de tout ☺

    • [^] # Re: Pourquoi ce lien qui n'a pas de rapport avec l'informatique ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      C'est intéressant, merci, mais je reste quand même dubitatif. L'article se lit bien par contre l'exemple (règlement genevois sur l’organisation de la police:) ruine tout, ça me semble très lourd que ce soit avec le point médian ou les "doublets"

      Et il faudrait effectivement adopter l'accord de proximité pour alléger un peu.

  • # Violence quoi ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    «La violence symbolique est hallucinante, analyse le psycholinguiste Pascal Gygax, de l’Université de Fribourg, le masculin qui l’emporte est une règle très explicite qui ne permet pas l’abstraction.» Haro sur le masculin grammatical!

    Je n'ai pas fait beaucoup de socio dans ma vie, mais je ne vois pas le rapport entre la violence symbolique telle que décrite par Bourdieu et la « violence symbolique » dont Pascal Gygax parle.

    Quelqu'un peut m'éclairer ?

    • [^] # Re: Violence quoi ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Qu'il peut y avoir des concepts différents et que Bourdieu n'est pas le seul et l'unique à avoir réfléchi sur le sujet (bref ce n'est pas un dieu).

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Violence quoi ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Merci pour ta réponse, je me demandais justement s'il avait été le seul à développer le concept ou non. Donc, je dois comprendre qu'il s'agit bien d'un autre concept, et non pas celui de Bourdieu.

    • [^] # Re: Violence quoi ?

      Posté par  . Évalué à -8.

      «Cent femmes et un chien sont revenus contents de la plage.»

      Tu ne comprends vraiment pas la violence symbolique ? Wow…

      • [^] # Re: Violence quoi ?

        Posté par  . Évalué à 5.

        Je peux comprendre que l'accord de proximité (il me semble) dans ce cas puisse en choquer certains, mais c'est juste que je ne savais pas que le concept de violence symbolique s'appliquait aussi ici.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.