• # Détail

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    Cette interface permet de faire une recherche rapide, d'avoir des URLs stables pour chaque logiciel, de filtrer par catégorie de logiciel ou par statut (« recommandé » ou « en observation »), de voir quelques chiffres utiles, de vous abonner au fil RSS des mises à jour et de consulter les catalogues de deux années passées

    Du côté des nouveaux logiciels référencés, nous trouvons entre autres la solution de visioconférence BigBlueButton, le logiciel d'hébergement décentralisé de vidéos Peertube, des logiciels produits par le secteur public comme VITAM, Archifiltre, Openfisca ou le SDK Géoportail, ainsi que d'autres logiciels importants comme Opale, Zimbra, Redis, OpenShot ou RStudio.

    via Gazette #BlueHats n°5
    https://disic.github.io/gazette-bluehats/gazette_bluehat_5/

  • # Mouai, finalité ?

    Posté par  . Évalué à 0.

    Bon ce n'est peut être que le début, mais pour le moment je n'y vois qu'une liste froide comme on en trouve beaucoup ailleurs, voire mieux chez Framasoft.

    Difficile de savoir si ce site s'adresse à des administrateurs informatiques ou aux utilisateurs finaux.

    Des logiciels sont tagés « En observation », mais de quoi ? Qualité logicielle, retours utilisateurs… ? Je trouve que ça nécessiterait un peu plus d'information pour être utilisable.

    Par rapport à l'existant je verrais une plus-value à préciser en quoi chaque logiciel peut répondre à tel ou tel besoin, ou tisser des liens vers des retours d'expériences concrets d'enseignants/profs, administration etc.

    aussi sur le salon xmpp:linuxfr@chat.jabberfr.org?join

    • [^] # Re: Mouai, finalité ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      « Socle Interministériel de Logiciels Libres, Le catalogue de référence pour les administrations. »

      ça ne s'adresse pas au public, mais à l'administration.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Mouai, finalité ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 05/05/20 à 20:12.

        Oui, si on t'envoie une vacheté de .docx, tu peux utiliser le RGI et le SIL pour dire a ton expéditeur d'utiliser d'autres logiciels ;-)

        En pratique, cela ne marche pas trop mais bon, on se fait ainsi plaisir de temps en temps !

  • # VIM ???

    Posté par  . Évalué à 4.

    Je n'ai pas trouvé VI(M) dans la liste, alors qu'on y trouve GNU emacs. Est-ce un oubli ou l'administration française aurait-elle des raisons objectives de trouver ce dernier supérieur au premier ?

    • [^] # Re: VIM ???

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      VI est installé par défaut, pas besoin de le mentionner !

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

    • [^] # Re: VIM ???

      Posté par  . Évalué à 3.

      Salut,

      Peut-être parce que c'est édité avec les outils mentionnés et que c'est coincé dans une console pour le moment en attendant de savoir comment sauvegarder ?

      Matricule 23415

    • [^] # Re: VIM ???

      Posté par  . Évalué à 4.

      En 2018, quand le SILL ne contenait que notepad++, des DSI de plusieurs ministères se sont demandées si elles devaient obliger tous leur développeurs à n'utiliser que notepad++… et la rebellion s'est mise en place, les utilisateurs de Sublime, VS Code et d'autres éditeurs ont dit que JAMAIS ils n'utiliseraient notepad++ et ils ont donc demandé que le SILL soit revu.

      L'administration a alors fait ce qu'elle sait faire : elle a lancé un marché pour une étude.

      Deux ministères en particulier se sont investis, le MTES et le MESRI : ce dernier parce qu'apparemment c'est dans l'enseignement supérieur et la recherche qu'on trouve le plus d'éditeurs de texte différents, et l'écologie parce que le DSI lui-même voulait connaître l'emprunte CO2 laissée par les éditeurs de texte…

      L'étude a été confiée à une grande boîte du libre dont je ne peux pas dévoiler le nom et le résultat a été sans appel : sur l'ensemble des indicateurs, GNU Emacs arrive en tête, suivi dans l'ordre par ed, nano, gedit, intellij, vs code et… notepad++.

      Vi(m) n'est même pas dans le classement mais c'est juste un problème de méthode : l'entreprise avait classé Vi dans les "outils d'administration système" (pas les éditeurs…) et Vim dans les "jeux et autres" (sic).

      Naaaaaaaaaannnnn !!! Je plaisante !

      C'est juste parce qu'aucun utilisateur de Vi(m) ne s'est porté volontaire pour être référent SILL pour Vi(m). Mais il suffit d'un agent public lisant cette brève et souhaitant le devenir : il m'écrit à bastien.guerry @ data.gouv.fr et je le guide.

      • [^] # Re: VIM ???

        Posté par  . Évalué à 7.

        Naaaaaaaaaannnnn !!! Je plaisante !

        Le pire est que c'était vraisemblable.

  • # Annonce et nouveautés

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.