• # Pas si gênant ?

    Posté par  . Évalué à 8. Dernière modification le 05/04/21 à 14:38.

    Pourquoi être gêné ?

    J’imagine qu’on peut se sentir gêné d’aimer un truc qui semble créatif alors que ça a été produit automatiquement, sans créativité, par une machine. La musique est une forme d’art, et donc d’expression, d’être sensible à être sensible, et donc c’est bizarre d’être touché par un truc de la même manière qu’une œuvre d’art, alors que ça ne peut pas en être puisque c’est une machine insensible qui l’a produite complètement. Le morceau ne peut donc pas être l’expression d’émotions / de sentiments d’un·e artiste.

    Mais est-ce que c’est ça qui s’est vraiment passé ? Je n’ai pas l’impression, il y a eu plusieurs sources de créativité / d’art dans le processus :

    • l’idée de le faire
    • la sélection des morceaux pour alimenter l’algorithme
    • la créativité de l’artiste original pour créer ses morceaux
    • la réalisation, qui a demandé pas mal de recherche, d’idées, du tuning, d’essai-erreurs – le goût et les idées d’une ou plusieurs personnes ont été en jeu
    • le choix probable parmi différents résultats, qui n’ont pas forcément toujours été bons

    et… finalement, s’il est simple d’automatiser la production d’un morceau qui ressemble (jusqu’à s’y méprendre) à celui d’un artiste, peut-être que c’est parce que finalement, beaucoup de morceaux de cet artiste n’étaient pas aussi nouveaux / créatifs que le premier, et qu’ils sont en fait des variations plus ou moins légères d’un morceau, lui, original. Il y a eu du génie (idée nouvelle) pour celui-ci, et ce génie a laissé place au talent (faculté à faire un truc efficace / qui marche). Des petites variations au dessus de schémas et d’éléments qui font l’identité / la signature du genre ou de l’artiste.

    C’est mon ressenti personnel : j’aime bien entendre un ou deux morceaux de Nirvana (et j’aime plutôt bien ce morceau généré sans en faire une folie), mais j’ai rapidement besoin de plus de variation et je me lasse rapidement au-delà. D’ailleurs, pour cette raison, j’écoute principalement de la musique en mode aléatoire avec des artistes et styles différents dans ma liste de lecture. Ce n’est pas une critique (c’est même souhaitable dans une certaine mesure : on aime bien les morceaux d’un artiste parce qu’on y retrouve sa signature !), et c’est pareil pour beaucoup d’artistes.

    Et là, on se rend compte qu’on peut imiter la signature de Nirvana ! Maintenant, on peut se rassurer si besoin en cherchant des pépites dans les petites variations des morceaux « faits main ». Je ne sens pas le besoin d’être rassuré.

    Ici, l’IA est certainement utilisée une nouvelle forme d’instrument de musique ?

    En tout cas, félicitations aux artistes qui ont composé ce morceau généré, et merci pour le partage, j’avoue avoir été surpris :-)

    • [^] # Re: Pas si gênant ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 05/04/21 à 14:38.

      Merci d'avoir mis des mots sur mon ressenti, j'aime bien ton approche du sujet

      (et il faut ajouter que le chanteur est bien humain… pour le moment ?)

  • # band in a box

    Posté par  . Évalué à 3.

    Le truc c'est que plein de chansons ont vue leur mélodie de base créée à partir du logiciel Band in a box et ce depuis des années. À priori ça n'a dérangé personne jusque là.

    Je ne vois pas pourquoi le fait de mettre le mot "AI" y changerait quoique ce soit.

  • # Yaourt Cobain

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Au moins, Kurt Cobain on comprenait ce qu’il chantait.

  • # j'aime pas spécialement mais cela ne me gênerait pas d'aimer

    Posté par  . Évalué à 5.

    C'est vrai que c'est gênant d'aimer cette chanson synthétique alors que si j'ai bien compris, le but était de démontrer que Kurt Cobain comme tant d'autres était irremplaçable.

    Si d'un côté, je partage l'avis de raphj (n'oublie pas ta dépêche ;-)) sur la caractère sans doute peu autonome de l'IA pour la création de cette chanson, je n'aurais pas de soucis à apprécier quelque chose créé purement hors de l'intervention humaine. D'ailleurs, je suis sûr que nous sommes nombreux à avoir parfois aimé voir avoir été ému par des sons, de la musique qui n'en était pas. Par exemple, j'adore beaucoup les sons sur un voilier particulièrement ceux de l'eau sur la coque, j'aime beaucoup les bruissements du vent dans les arbres, je trouve qu'il y a de la mélodie dans les bruits d'un train de nuit,… Personnellement, je ne pense pas que j'aurais une gêne à apprécier une création autonome d'un ordinateur.

    Après, je ne suis pas hyper impressionné par la performance.

    Il me semble qu'elle permet quand même de dire que Cobain est irremplaçable parce que j'ai l'impression qu'au niveau de la voix, c'est pas pareil.

    Il me semble aussi que pour cette exercice, des humains auraient pu faire la même chose bien plus rapidement. Je pense que créer un morceau qui sonne à la Nirvana ne devrait pas être une chose très compliquée pour des musiciens un tant soit peu compétents. Cela n'en ferait pas des tubes nirvanaesques, mais je ne pense pas que l'IA ait ici fait quelque chose qui mériterait d'être un tube.

    [Question pour antistress, t'as été réécouté du vrai Nirvana ? j'ai l'impression qu'à la première écoute de l'oeuvre de l'IA, il a un phénomène madeleine de Proust mais quand on va réécouter l'original, on se dit que c'était quand même un peu autre chose ]

    Autre limitation que met en exergue cet exercice : l'IA enferme souvent dans le passé. Nirvana 5, 10 ou 15 ans après leur dernier album, n'aurait sans doute pas écrit une telle chanson. En tout cas, je l'espère. Il y aurait eu une évolution plus ou moins prévisible mais il y aurait eu une évolution. Je serai bluffé quand une IA nourrie des albums jusqu'à OK Computer pourra prédire Kid A; quand une IA nourrie des oeuvres de Picasso jusqu'à sa période Rose anticipera le cubisme de Picasso et puis les oeuvres de la fin de sa vie; quand une IA anticipera l'évolution d'Odilon Redon ou les différentes phases de l'oeuvre de Lee Krasner.

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: j'aime pas spécialement mais cela ne me gênerait pas d'aimer

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 05/04/21 à 23:39.

      Nirvana 5, 10 ou 15 ans après leur dernier album, n'aurait sans doute pas écrit une telle chanson

      C'est vrai que le dernier Pearl Jam, pour évoquer la même scène musicale, marque une évolution par rapport aux premiers albums (NB : Pearl Jam est un de mes groupes préférés, et la voix d'Eddie Vedder me met les poils à chaque fois)

      Quant à ce titre, il sonne un peu comme du Bush je dirais

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.