Journal Google ne s'empêche plus de lier le nom des internautes aux données collectées (comme Facebook)

Posté par  . Licence CC By‑SA.
25
23
nov.
2016

C'est annoncé comme un scoop peu médiatisé par propublica.org: https://www.propublica.org/article/google-has-quietly-dropped-ban-on-personally-identifiable-web-tracking et je n'ai pas vu de discussion sur le sujet.

Il y est dit que depuis 10 ans que Google a acheté la compagnie de publicité en ligne DoubleClick, ils n'avaient pas encore rapproché sa base de données de la leur, donc du nom de leurs utilisateurs, et s'empêchaient de le faire par leur politique de confidentialité. Mais il suffisait de changer ces statuts, ce qu'ils ont fait cet été, et ont fait accepter ce changement par un message anodin qui annonçait seulement "de nouvelles fonctionnalités".

Il y est dit que les conventions de l'industrie du pistage sur le web étaient de garder les internautes anonymes. D'ailleurs la société DoubleClick avait essayé d'acheter une autre société pour faire ça en 1999, mais avait été empêchée par la Federal Trade Commission.

En fait, ce n'est pas si nouveau car Facebook a annoncé faire cela depuis 2 ans.

Donc, faux scoop mais date à noter quand même ?

  • # Don't be evil

    Posté par  . Évalué à 3.

    Ce qui ne signifie pas "be good". Mais ça signifie quoi ? Et selon qui ?

    Le nouveau slogan de Alphabet depuis 2015 : "Do the right thing".

    Ce qui ne signifie pas "don't do the wrong thing". Mais c'est quoi la chose juste ? Et selon qui ?

    Un débat sans fin. Pas vraiment de réponse… Ou peut-être celle de l'argent… Ou celle du progrès ? Mais un progrès pour qui ? Oui vraiment, un débat sans fin. Ou alors, c'est purement idéologique. Donc un débat fini à l'avance. Un simple affrontement.

    Peut-être faut-il en avoir rien à cirer tant qu'on s'inscrit dans le cadre moderne actuel (on ne parle pas ici de surveillance étatique, mais celle d'entreprises, en fonction du gouvernement bien évidemment, n'est-elle pas pire ? On ne surveille plus pour protéger, mais pour commercer…)

    • [^] # Re: Don't be evil

      Posté par  . Évalué à 9.

      lorsque les fondateurs ont crée google, le dont be evil etait honnete j'imagine, depuis l'eau a coulé sous les pont et de nouveau manager, financier sont arrivé dans l'entreprise tous simplement. google reprend le chemin de n'importe quelle entreprise.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à 6.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

      • [^] # Re: Don't be evil

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        La grosse différence est qu'une entreprise, elle n'a pas les pouvoirs régaliens. Elle aura donc moins possibilités, plus de difficultés de nuire avec ces données.

        Une entreprise de la taille de Google, grâce à ses ressources financières, a plus de pouvoir que certains états et a aussi les moyens d'influencer (corrompre?) les politiciens et les politiques nationales. Il suffit de regarder le lobbying fait par Microsoft et les succès qu'il remporte, notamment auprès de la Défense et de l'Éducation nationale. Bref, elle n'a pas les pouvoirs régaliens… directement. Autre point, Snowden a prouvé que les grandes entreprises américaines collaboraient étroitement avec l'état (Facebook partage ses données de géolocalisation avec la police américaine par exemple), donc les possibilités des états de nuire avec les données de Google sont là.

        • [^] # Re: Don't be evil

          Posté par  . Évalué à 0.

          Si il y a une procédure légal pour un partage d'information (juge, …), c'est normal que l'entreprise partage les informations qui lui sont demande. (Question complique, même en démocratie)

          Ce qui pose problème, c'est les système obscur de demande d'information lors des personnes ne peux communiquer comme le cas Lavabit durant l'affaire Snowden.

          L'autre cas, c'est la surveillance de masse. Les entreprises donnent l'impression d'être moins enclin a la remise d'informations sans poser de questions.

          • [^] # Re: Don't be evil

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Là, il s'agit plus de portes dérobées avec accès direct, ou d'une grande mansuétude de ces entreprises à collaborer avec les services de l'état, pas d'une réponse à une requête précise et traçable d'un juge.

  • # Nouvelles fonctionnalités

    Posté par  . Évalué à 4.

    Les nouvelles fonctionnalités ne sont pas les utilisateurs de services mais pour ceux qui en exploites les données, nuance.

  • # Si c'est gratuit, vous êtes le produit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Ce n'est pas toujours vrai. De nombreux logiciels libres sont gratuits (dans les faits), par altruisme.

      • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ceux qui sont gratuits par pur altruisme sont (très très ?) rares. Et même dans ce cas, les utilisateurs « servent » l'égo du programmeur.

        En général il est plus avantageux de produire du libre plutôt que rester seul dans son coin. Ça permet de construire au final un logiciel plus robuste. Ou du moins on a l'espoir que ça donne ce résultat.

        Il y a probablement des exceptions qui traînent. Mais ça reste un pouillème.

        • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

          Posté par  . Évalué à 0.

          Et de nombreux produits sont payant et on est quand même le produit (comme Meetic)
          Dire si c'est gratuit vous êtes le produits, c'est faux :P

          Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

          • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

            Posté par  . Évalué à 4.

            Ce n'est pas une bijection : tous les arbres sont des plantes, n'implique pas que toutes les plantes soient des arbres.
            Donc le fait qu'un truc payant fasse de nous des produits n'invalide pas la proposition de départ (même si on sait qu'elle n'est pas 100% vraie).

            • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

              Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 26/11/16 à 16:54.

              Je suis d'accord mais c'est trompeur d'établir comme règle universelle "si c'est gratuit vous êtes le produits" alors que wikipedia, linuxfr, ubuntu-fr, les distro linux, piratbay et plein d'autres trucs sont gratuit (même l'accès a mes tuto!) sans qu'on soit le produit tandis que d'autres sont payant et on est quand même le produit (hein amazon qui revend les infos à google TtTtTtTtT).
              La règle universelle devrait plus tôt être "soyez curieux et attentif pour savoir si vous êtes vous même traité comme un produit ou non".

              Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

          • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

            Posté par  . Évalué à 3.

            Pas faux mais incomplet.

      • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

        Posté par  . Évalué à 6.

        La formulation correcte serait "Si c'est gratuit et que ça rapporte de l'argent, c'est que c'est toi le produit.

        Je ne compterais pas les dons, cela dit.

        • [^] # Re: Si c'est gratuit, vous êtes le produit

          Posté par  . Évalué à 4.

          Je préfère « Si c'est gratuit, c'est que tu n'es pas le client; le client, c'est celui qui paye ». Concernant Google ou Facebook, les clients sont les régies publicitaires, toi tu es un travailleur bénévole.
          Dans le cas du libre, beaucoup de monde paye, en temps et/ou en argent, mais décide que tout doit être reversé à la communauté.

  • # et techniquement?

    Posté par  . Évalué à 0.

    Qu'est-ce qu'ils en tireraient?
    L'historique de ton surf? Les différents télémétries: ip? OS? clicks? Temps passé sur page X, etc, etc?

    Qu'est-ce que ces régies capturent vraiment que Google n'avait pas déjà?

    • [^] # Re: et techniquement?

      Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 25/11/16 à 18:34.

      Qu'est-ce que ces régies capturent vraiment que Google n'avait pas déjà?

      Tes visites sur les sites où Google Analytique n'est pas présent mais où les régies sont présentes? (même prob que le bouton j'aime de FB)
      Ton utilisation de certaines applications android qui utilisent ces régies si tu n'as pas eu la sagesse d'esprit d'installer un bloqueur de pub?

      Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.