Journal Pour la publication de la norme PDF 2.0 en CC BY-ND

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
27
23
avr.
2019

La nouvelle norme du PDF 2.0 (ISO 32000-2:2017) publiée en 2017 est libre dans le sens où aucune royalties ne peut être exigée pour la mettre en œuvre (comme cela a pu être le cas pour les spécifications publiées gratuitement par Adobe), mais il faut débourser 198 francs suisses pour la télécharger .

Certes c'est peu, mais c'est la même chose pour chaque déclinaison (PDF/A, PDF/UA, …), ce qui va à mon avis à l'encontre de l'ouverture de la norme, car cela va fermer progressivement l'accès à la compréhension des sources des visionneuses libres PDF (Okular, Mupdf, SumatraPDF, etc.) lors des évolutions futures qui resteront confidentielles.

Peut-on se mobiliser pour forcer l'ISO à changer le statut de la publication des normes PDF ou au moins à les rendre gratuite au téléchargement ?

  • # Est-ce seulement possible?

    Posté par . Évalué à 10.

    Peut-on se mobiliser pour forcer l'ISO à changer le statut de la publication des normes PDF ou au moins à les rendre gratuite au téléchargement ?

    Existe-il des normes ISO disponibles gratuitement? Si l'accès payant fait partie de leur statut, je ne vois pas comment on pourrait imaginer leur demander de faire une exception. Je veux dire, tu peux si tu veux organiser une manif devant le siège du Canard Enchaîné pour demander la gratuité de la publication parce qu'elle a un intérêt collectif évident, ça ne va pas changer leur politique…

    Plus pragmatiquement, je ne vois pas ce qui empêcherait les développeurs d'applications libres de se faire circuler des copies de la norme sous le manteau. Après tout, le tarif est «raisonnable» par rapport à la quantité de travail que ça peut demander (même si ce n'est pas l'ISO qui, évidemment, assure l'expertise), et c'est à la portée d'un particulier. Un appel aux dons dans un projet libre pourrait par exemple être parfaitement justifié dans ce contexte.

    • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

      Posté par . Évalué à 10.

      Dans de nombreux cas, la norme officielle est payante mais les versions drafts sont disponibles gratuitement. La dernière version draft est en général quasiment identique à la version finale car c'est celle ci que le comité approuve.

      Quelques exemples:

      Pour le PDF 2.0, une recherche rapide m'a mené à ce document

      http://intranet.pdfa.org/wp-content/uploads/2016/08/ISO_DIS_32000-2-DIS4.pdf

      • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Un autre exemple qui n'est pas un draft mais bel et bien la version ISO, Ada 2012.
        D'ailleurs, cela a été le cas pour toutes les versions de la norme.

        Il me semble qu'il s'agit en fait d'une volonté du groupe de normalisation plus que de l'organisme ISO lui-même, ici c'est l'ARG (Ada Rapporteur Group codé ISO/IEC JTC 1/SC 22/WG 9) qui s'y colle.

    • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

      Posté par . Évalué à 9.

      Plus pragmatiquement, je ne vois pas ce qui empêcherait les développeurs d'applications libres de se faire circuler des copies de la norme sous le manteau.

      Le droit d'auteur ?

      • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

        Posté par . Évalué à 0.

        Me semble que le droit d'auteur est assez typique de la france, m'enfin, passons…

        La question, dans ce cas, est: est-ce que tous les auteurs et contributeurs ont acceptés que leurs débats n'aient pas de résultats publics?

        J'ai personnellement l'impression que d'avoir la norme payante n'est, in fine, pas la volonté des auteurs originaux? D'un autre côté, il faut bien que l'organisme vive, et je ne sais comment il est financé?

        • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 24/04/19 à 08:38.

          Les documents sont copyrightés, donc on ne peut légalement les partager.

          Le prix pourrait se comprendre pour la version papier, mais la version numérique, non.

          Il est à noter que l'ETSI, l'Institut européen des normes de télécommunications fournit gratuitement tous ses documents.

          Le prix demandé n'est pas élevé, mais si on veut contribuer à un projet comme Mupdf pour améliorer la prise en charge des formulaires PDF ou la signature numérique, il faut se procurer plusieurs normes qu'il faudra renouveler lors des changement de version. Donc cela va forcément limiter l'aspect libre de ce type de logiciel.

          De plus compte tenu de l'importance de ce format qui est maintenant ouvert, il serait tout à fait normal que l’État qui a accepté de libérer l'accès (qui était payant) aux données publiques, voire l'UE intervienne pour que des visionneuses PDF libres offrant les mêmes fonctionnalités qu' Acrobat Reader existent.

          • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

            Posté par . Évalué à 3.

            Le prix pourrait se comprendre pour la version papier, mais la version numérique, non.

            Pour mettre autant de personnes autour d'une table aussi longtemps, plusieurs fois, etc. C'est un certain travaille qu'il faut financer. L'ISO ne se contente pas d'un travail d'éditeur (qu'il faut aussi financer, mais dont les coûts sont liés au support final). Donc plutôt que de se dire qu'un PDF c'est par nature gratuit, il vaut mieux s'intéresser au financement d'ISO (qui est mal foutu on est d'accord).

            Il est à noter que l'ETSI, l'Institut européen des normes de télécommunications fournit gratuitement tous ses documents.

            Qui reçoit son budget de l'UE, donc ils n'ont pas à trouver d'autres sources de financement.

            De plus compte tenu de l'importance de ce format qui est maintenant ouvert, il serait tout à fait normal que l’État qui a accepté de libérer l'accès (qui était payant) aux données publiques, voire l'UE intervienne pour que des visionneuses PDF libres offrant les mêmes fonctionnalités qu' Acrobat Reader existent.

            Il semble qu'ils ont préféré créer leur propre organisme plutôt que de financer ISO (ISO refuse peut être les dont direct pour éviter toutes collusions).

            • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pour mettre autant de personnes autour d'une table aussi longtemps, plusieurs fois, etc. C'est un certain travaille qu'il faut financer.

              Oui, et?
              Tu serais donc d'accord pour faire payer les normes W3C, IETF, EBU etc, avec cet argument.

              Non : d'autres organisations ont simplement choisi que ceux qui décident du standard payent leur ressources, et ça marche plutôt pas mal (certains dorment au Sofitel, d'autres à l'auberge de jeunesse en dortoir certes, en plus d'un peu de sous pour l'organisation, mais chacun peu ainsi participer en fonction de ses moyens pour participer à la décision, et gratuitement pour juste utiliser un truc que d'autres ont décidé, ça me parait bien correct).

              • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

                Posté par . Évalué à 2.

                J'ai juste dis qu'il ne faut pas regarder le prix en fonction du support, mais de la manière dont le travaille est financé. Pas que le financement de l'ISO était bien fait.

            • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

              Posté par . Évalué à 4.

              L'ISO ne se contente pas d'un travail d'éditeur (qu'il faut aussi financer, mais dont les coûts sont liés au support final).

              Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres normes, mais pour C++, tout le travail est fait bénévolement. Ça veut dire que ce sont les entreprises intéressées qui financent les réunions IRL, chaque participant vient à la réunion avec ses propres moyens (ou ceux de son entreprise pour ceux qui sont sponsorisés), les principaux responsables de la norme ont un vrai travail dans leurs entreprises respectives et participent quasiment sur leur temps libre, et tout le travail d'édition est fait sur github par un bénévole. Au final, l'ISO fournit juste un cadre d'organisation et un label, mais pas grand chose de plus.

          • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Même chose pour l'ECMA en informatique, avec des standards sur le format des disquettes 3.5", le JSON (ECMA-404), le Javascript, le C#, les séquences d'échappement ANSI pour faire du texte coloré dans un terminal (ECMA-48, il me semble).

            De plus un grand nombre des standards ECMA sont des copies des documents de l'ISO (c'est clairement indiqué dans la page liée lorsque c'est le cas), donc ça peut valoir le coup de vérifier s'il n'y a pas un équivalent.

            A priori, c'est financé par les membres qui produisent les standards, plutôt que par les gens qui souhaitent les consulter.

        • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Me semble que le droit d'auteur est assez typique de la france, m'enfin, passons…

          Que j'aimerai de lire comme ça quand une entité ne respecte pas à la lettre la GPL par exemple… Ou 2 poids 2 mesures sur le droit d'auteur suivant comment ça arrange?

          • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

            Posté par . Évalué à 2.

            Ou 2 poids 2 mesures sur le droit d'auteur suivant comment ça arrange?

            À quel moment j'ai fait 2 poids 2 mesures?

      • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

        Posté par . Évalué à 1.

        Le droit d'auteur ?

        Le droit d'auteur, c'est bien vaste. Tu crois que tu risques des poursuites en contrefaçon parce que tu as envoyé un pdf par email à un développeur de logiciel libre? Il faut raison garder. Sans compter qu'il est possible d'acheter des versions reliées des normes, et que, jusqu'à preuve du contraire, un bouquin, ça se prête. Je crois que c'est vraiment une fausse excuse, cette histoire de norme payante. C'est un peu comme si tu tenais un blog sur Harry Potter et que tu plaignais qu'il fallait acheter les bouquins.

        S'il existe des dizaines de bonnes raisons de se plaindre sur le manque de protection et sur les conditions difficiles des développeurs de logiciels libres, je pense que le prix d'achat des normes ISO reste très, très loin sur la liste.

        • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

          Posté par . Évalué à 4.

          Je trouve juste surprenant qu'un développeur libre, donc sensible au sujet des licences, ne respecte pas le droit d'auteur.

          • [^] # Re: Est-ce seulement possible?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne suis même pas sûr que le droit d'auteur s'applique pour un document de description technique. Le droit d'auteur exige une originalité et une empreinte de l'auteur. Typiquement, la description de simple fait ne peuvent être sous copyright.

            "La première sécurité est la liberté"

  • # Prix négligeable par rapport au coût de l'implem

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/04/19 à 14:15.

    Effectivement, 180€ à la louche, c'est pas donné, mais c'est une poussière par rapport au temps que ça coûte probablement de faire une implem.

    • [^] # Re: Prix négligeable par rapport au coût de l'implem

      Posté par . Évalué à 5.

      Non, ce n'est pas négligeable si l'implémentation est Open-Source, faites par des bénévoles. Et surtout cela limite le nombre de relecteurs potentiel.
      Il en est hélas de même pour les normes C et C++.

    • [^] # Re: Prix négligeable par rapport au coût de l'implem

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 23/04/19 à 14:25.

      Des fois, on a besoin de la spec pour faire un patch de 1 ligne sur une mauvaise interprétation par une personne tierce qui a payé la spec puis disparu avec ce document.

      Donc des fois 180 € c'est 90% du coût d'un patch (voire 99% si le codeur vient d'un pays pas bien portant). Ce n'est pas négligeable, et surtout une barrière à l'entrée de petit codeurs (qui sont intéressant, surtout dans le monde du libre).

      PS : en pratique, c'est plus que ça car tu dois racheter la spec à chaque nouvelle version, ou à chaque "appendix", par exemple PDF/A est du PDF mais c'est dans un doc à part etc.
      Perso, j'en suis pour le moment à un nombre à 4 chiffres en dépenses chez ISO pas que PDF certes mais pour ma TPE quand même, car c'est ~200 € par format par version + plein de petits docs en plus à acheter.

      • [^] # Re: Prix négligeable par rapport au coût de l'implem

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Perso, j'en suis pour le moment à un nombre à 4 chiffres en dépenses chez ISO pas que PDF certes
        mais pour ma TPE quand même, car c'est ~200 € par format par version + plein de petits docs en plus à acheter.

        Par curiosité, puisque je me suis souvent contenté des derniers draft, vous avez trouvé beaucoup de différences entre ceux-ci et les publications officielles ?

        • [^] # Re: Prix négligeable par rapport au coût de l'implem

          Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 24/04/19 à 09:46.

          J'utilise beaucoup les drafts, je te rassure ;-), tout comme je lis le code des autres.
          Mais :
          - Parfois, il y a un bit qui change, et ça change tout le bitstream car c'est le bit au début, bam
          - les drafts existent pour les formats les plus aimés, ça reste petit, les nouveautés qui sont des "détails" et les formats moins connus n'ont pas de draft disponibles publiquement.
          - Quand tu es le premier à implémenter en libre (oui, ça m'arrive…), pas d'autre code :(.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.