Journal Fuite, en espérant ne pas vous lasser

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
20
25
jan.
2022

Bonjour Nal,

J'avais publié ici même un texte court cet l'été. Il avait été apprécié, aussi vais-je récidiver.

Je ne veux pas spammer notre journal, aussi, dites moi si vous ne souhaitez plus que je le fasse. D'un autre coté, les textes sont sous licence libre, il y a donc un petit lien avec notre site préféré.

Je continue mon exploration du format court, bien que cette fois-ci je me sois un peu laissé aller, une trentaine de pages.

Je vous présente Fuite, une nouvelle écologique, une saga spatiale, une étude sur la dictature. Enfin vous y trouverez ce que vous y voudrez. Les retours pour le moment ont été très variés sur la nature du texte malgré qu'il ait été apprécié. Bonne lecture. Vos commentaires seront les biens venus!

Comme c'est plus une nouvelle qu'un texte court, ce serait un peu long à afficher ici, aussi je vous la joins sous format pdf ou epub.

Ici en EPUB

Ici en PDF

  • # Super!

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Peut être préciser dans chaque journal ce que tu as utilisé comme logiciel, pourquoi, qu'est ce que tu as rencontré comme difficultés, comment tu les as surmontées ou contournées, les succès etc.

    Ou pas.

    Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

    • [^] # Re: Super!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      C'est écrit avec LaTeX ! Ça se voit, non seulement visuellement sur le pdf, mais, évidemment, dans les propriétés.

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: Super!

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je me méfie des certaines propriétés qui peuvent/devraient être modifiées manuellement. (là on suppose qu'ont été laissées les valeurs par défaut mais le document aurait pu être produit sous Works et se faire passer pour du LaTeX ou être fait avec du cuir et se faire passer pour du LibO, etc.)
        Ceci dit, comment le vois-tu visuellement sur le PDF ? :-)

        “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: Super!

          Posté par  . Évalué à 4.

          Je suppose que c'est une question d'habitude, en tout cas j'ai eu le même ressenti : « Ça, c'est probablement fait en LaTeX ».

          Matricule 23415

          • [^] # Re: Super!

            Posté par  . Évalué à 2.

            Trop beau pour être vrai :-) La césure m'a fait penser que ce n'était pas le cas, ou pas directement (par exemple quand on utilise Pandoc)

            “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: Super!

          Posté par  . Évalué à 4.

          Le style du document est à peu de choses prêt le style par défaut de LaTeX, avec même les marges pour le format américain… et les erreurs de césures classique d'un document LaTeX.

          • [^] # Re: Super!

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Voilà, ça saute aux yeux et les propriétés confirment ce qui saute au yeux. Soit dit en passant, les problèmes de césure ça les pique un peu.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: Super!

              Posté par  . Évalué à 1.

              Haha, ça fait une mauvais pub à LaTeX. En fait, ce sont, comme les marges, des règles de césure américaines… Il doit manquer des options bien senties (dont un coup de Babel…)

              “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

  • # Corrections ?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Est-ce que tu es intéressé par une remontée des éventuelles fautes/typos qu'on pourrait trouver ?

    Là sur le 3ième paragraphe, je vois ça :

    Damné soit ces électriciens

    (d'ailleurs, le copié/collé foire, les accents sont décomposés en deux caractères)

    J'imagine que ça devrait plutôt être :

    Damnés soient ces électriciens

    • [^] # Re: Corrections ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      (d'ailleurs, le copié/collé foire, les accents sont décomposés en deux caractères)

      C'est plutôt que les glyphes sont formés par composition du caractère de base et du diacritique :)

      Matricule 23415

      • [^] # Re: Corrections ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        D'un point de vue expérience utilisateur, j'en reste à ma vision : le copié/collé foire.

        • [^] # Re: Corrections ?

          Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 25/01/22 à 13:31.

          D'accord, mais est-ce le lecteur de document qui aurait dû interpréter différemment la composition, le système de tampon, ou le navigateur dans sa zone de saisie ?

          Ou peut-être encore simplement le générateur de document, à condition d'inclure au document une police disposant assurément du bon glyphe ? :)

          Je notais simplement que la question de ce qui foire peut se poser à divers endroits. ;)

          En l'occurence, il m'a fallu passer par le lecteur pdf de firefox pour reproduire. Pas de problème avec le pdf ouvert dans evince.

          Matricule 23415

          • [^] # Re: Corrections ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            J'imagine qu'il n'y a pas de réponse simple à cette question, et que, comme tu as mis le doigt dessus, c'est une combinaison de malchance entre les 3 composants en jeu. Encore que quelle que soit l'application dans laquelle je colle, le problème se produit. Donc plutôt entre la production du document et sa restitution par Firefox.

          • [^] # Re: Corrections ?

            Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 25/01/22 à 15:36.

            Visiblement cela ne concerne pas que la visualisation sous Firefox, tests réalisé sous Windows (au travail)

            Firefox -> PSPAD
            Nous avons quitt ́e l’orbite solaire depuis 195 ans. La fˆete a cepen-
            dant ́et ́e morose. J’ai dˆu imposer des limitations. Les citoyens m’en
            veulent, mais le m ́edecin-chef ́etait formel. Le taux d’oxygene dans
            l’air demeure insuffisant pour permettre
            a tout le monde de s’agi-
            ter en mˆeme temps. L’ann ́ee derni`ere encore, j’avais lib ́er ́e quelques
            tonnes de nos r ́eserves pour augmenter la pression partielle, mais
            cette ann ́ee je n’ai pu m’y r ́esoudre.

            Acrobat -> PSPAD
            Nous avons quittDC3e l'orbite solaire depuis 195 ans. La fDC3ete a cependant
            DC3etDC3e morose. J'ai du imposer des limitations. Les citoyens m'en
            veulent, mais le mDC3edecin-chef DC3etait formel. Le taux d'oxygDC3ene dans
            l'air demeure insuDC3sant pour permettre DC3a tout le monde de s'agiter
            en meme temps. L'annDC3ee derniDC3ere encore, j'avais libDC3erCD3e quelques
            tonnes de nos rDC3eserves pour augmenter la pression partielle, mais
            cette annDC3ee je n'ai pu m'y rDC3esoudre.

            • [^] # Re: Corrections ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Ouh là la… Il faut que je regarde ça. Je n'avais eu aucun problèmes. Mais il est vrai que je n'utilise jamais les afficheurs pdf des navigateurs…

            • [^] # Re: Corrections ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Pour précision, le texte d'origine Latex, je ne m'attendais pas à un soucis d'accents.

                  \section{Chapitre 1}
              
              \subsection{Journal de bord de l'Arche. J-71~175 - Capitaine Petros}
              
              Je consigne l'anniversaire de notre départ. 
              
              Nous avons quitté l'orbite solaire depuis 195 ans. La fête a cependant
              été morose. J'ai dû imposer des limitations. Les citoyens m'en veulent,
              mais le médecin-chef était formel. Le taux d'oxygène dans l'air demeure
              insuffisant pour permettre à tout le monde de s'agiter en même temps.
              L'année dernière encore, j'avais libéré quelques tonnes de nos réserves
              pour augmenter la pression partielle, mais cette année je n'ai pu
              m'y résoudre.
              
              • [^] # Re: Corrections ?

                Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 26/01/22 à 06:30.

                C'est probablement recodé lors du processus de compilation.

                Encore un problème d'encodage et de police :)

                Matricule 23415

                • [^] # Re: Corrections ?

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Dans son préambule, il doit indiquer l'encodage de son fichier (je suppose que c'est bon puisque les accents sont reconnus) et vraiment utiliser cet encodage (combien de fois n'ai-je pas vu des gens donner une certaine indication mais leur éditeur de texte est réglé sur autre chose…)

                  \usepackage[latin1]{inputenc}

                  Ensuite, il y a la police utilisée qui a son influence. Du fait de son âge et origine, la police par défaut (Computer Modern) ne contient pas de caractères accentués : ceux-ci sont vraiment produits par composition comme jadis : il y aura l'accent qui est superposé au caractère (ce ne sont pas des caractères combinants d'Unicode comme je l'ai d'abord cru mais juste l'effet visuel comme on le faisait avec la machine à écrire.) On peut palier cela en utilisant une police plus moderne (Latin Modern en est une et elle donne le même résultat visuel que Computer Modern ; CM Super en est une autre livrée par défaut dans TeX Live et qui a le même visuel aussi)

                  \usepackage{lmodern}

                  Mais il y a une petite subtilité avec ces nouvelles : elles elles peuvent être disponibles sous plusieurs formes (formats ?) …et il faut bien indiquer d'utiliser celle avec les caractères précomposés (avec la l'instruction suivante, pour les deux exemples cités, à placer avant le changement de police) :

                  \usepackage[T1]{fontenc}

                  Ça devrait être suffisant pour que le souci ne vienne plus du PDF (mais sur le reste du chemin de l'Unicode il peut y avoir d'autres ratés ailleurs.)

                  “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                  • [^] # Re: Corrections ?

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                    Bonjour,
                    Je commence à regarder tout ça.
                    Dans mon préambule j'ai

                    \usepackage[utf8]{inputenc}

                    Et le fichier est bien codé en utf8. C'est une habitude que j'ai prise. Toujours tout mettre en utf8, qui peut le plus peut le moins. C'est pas économique, mais pour le peu que je fais ça suffit.

                    Pour tout dire j'ai un autre soucis,
                    Un personnage à un nom Grec. J'ai du jongler pour réussir à l'afficher correctement. À ma grande surprise considérant que l'alphabet grec devrait être disponible avec utf8.

                    • [^] # Re: Corrections ?

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      C'est très bien UTF-8 et c'est le plus économique des façons d'encoder l'Unicode… :-)

                      Un personnage à un nom Grec. J'ai du jongler pour réussir à l'afficher correctement.

                      Tu veux dire que, en ayant saisi juste « Ελενη » dans ton document, ce n'était pas ce qui apparaissait dans le PDF ? Quand je fais le texte je n'ai pourtant pas ce souci. Quel genre de jonglerie as-tu du faire ?
                      Soit c'est la saisie qui est problématique (j'en parle plus loin), soit c'est un souci avec la police d'encodage (as-tu essayé de changer pour voir ?)

                      À ma grande surprise considérant que l'alphabet grec devrait être disponible avec utf8.

                      Si, si, mais il faut que soit bien entré les caractères dans le programme… Je dis ça pour avoir vu des gens faire des copier-coller et se retrouver à copier et insérer des caractères latins rendus dans une certaine police… (le coup des « Dingbats » et autre « Symbols » quoi.)

                      Le mieux est de basculer sur une disposition de clavier adéquate ou, si le besoin est ponctuel, d'utiliser l'assistant d'insertion de caractères étrangers du système : KCharSelect ou GUCharMap par exemple… https://linuxfr.org/users/ploum/journaux/comme-une-impression-de-deja-vu#comment-1870859
                      Dans les deux cas, c'est le bon code qui est envoyé à l'application/éditeur et celui-ci enregistre conformément à ce qui est prévu (UTF-8 dans notre cas)

                      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

              • [^] # Re: Corrections ?

                Posté par  . Évalué à 3.

                Je te suggère, dans ton préambule, d'ajouter la macro suivante (non testée) :

                \newcommand{jba}[2]{%
                  \subsection{Journal de bord de l'Arche. J-71~#1 --- #2}
                }

                Tu l'utilise, par exemple pour la première entrée du premier chapitre ainsi :

                \jba{175}{Capitaine Petros}

                Et la suivante est

                \jba{212}{Enregistrement légal}

                Ainsi, tu gardes une certaine cohérence… Actuellement, tu as :

                • le tiret après la date qui est différent entre la première sous-section et les autres ;
                • la date qui devient 71213, sans l'espacement, dans la seconde sous-section du second chapitre ;
                • et certainement d'autres que je n'ai pas encore vu.

                “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                • [^] # Re: Corrections ?

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Je vois du 71, du 81 et du 83 pour l'instant. Du coup je modifie la macro ainsi :

                  \newcommand{jba}[3]{%
                    \subsection{Journal de bord de l'Arche. J-#1~#2 --- #3}%
                  }

                  et les appels deviennent alors

                  \jba{71}{175}{Capitaine Petros}
                  % ...
                  \jba{71}{212}{Enregistrement légal}
                  % ...
                  \jba{81}{529}{Capitaine Piet}

                  Comme ça on a la même cohérence tout le long, et si un jour il y a changement de forme ça se fera en une fois partout (juste en faisant la modification dans la macro.)


                  Ça c'était la version simple, sans additif… J'ai en effet un assez bon souvenir de SI Units X dont le paramétrage par défaut convient pour le monde anglo-saxon :

                  \usepackage{siunitx}
                  \sisetup{
                      detect-all,
                      output-decimal-marker={,},
                      group-minimum-digits = 3,
                      group-separator={~},
                      number-unit-separator={~},
                      inter-unit-product={~}
                  }

                  Avec ça, notre macro redevient à deux paramètres :

                  \newcommand{jba}[2]{%
                    \subsection{Journal de bord de l'Arche. J-\num{#1} --- #2}%
                  }

                  …et les appels sont fait avec les nombres aux chiffres agglutinés :

                  \jba{71175}{Capitaine Petros}
                  % ...
                  \jba{71212}{Enregistrement légal}
                  % ...
                  \jba{81529}{Capitaine Piet}

                  le boulot sera fait derrière, et on pourra appeler \num{} partout ailleurs dans le texte aussi :

                  L'accident de J-\num{70045} m'en a empêché. 
                  Damné soit ces électriciens. Une panne dans un sas, c'est criminel. 
                  Nous avons perdu plus de \num{12000} mètres cubes
                  % ...
                  Nous portons le deuil des \num{1943} victimes de la tentative de 
                  putsch de \og Respirez \fg.

                  Ah, ai-je oublié de parler des « guillemets » ?

                  “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                  • [^] # Re: Corrections ?

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Je vais regarder ça pendant le weekend

                    Il y a des chances que le problème vienne en effet de la langue.

                    J'utilise LYX pour écrire. Il me donne la base de fichier TEX et me suffit amplement pour écrire de la fiction. Il n'y a pas de math, pas d'illustration…

                    Mais il était défini en anglais à l'origine et j'ai basculé sur le français par la suite. Il reste peut être quelques traces dans le fichier.

                    • [^] # Re: Corrections ?

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      Ah ha, il y avait donc bien un outil intermédiaire comme je l'avais suggéré plus tôt.

                      Bon, par contre, ces réponses-ci ont été faites en supposant que tu édites le LaTeX directement (i.e. manuellement dans un éditeur de texte puis en appelant les commandes en CLI…) Je n'utilises pas du LyX et ne sait pas où et comment on fait ce genre de "personnalisations" ; mais je lis qu'il y a un truc ERT prévu et que tant que tu ne te retrouves pas à mélanger les deux (ou plus exactement importer du LaTeX fait main) c'est un excellent produit. https://tex.stackexchange.com/questions/197765/what-is-the-difference-between-lyx-and-latex

                      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                    • [^] # Re: Corrections ?

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      Ah, ai-je oublié de parler des « guillemets » ?

                      En relisant, visiblement oui (je ne devais pas être sûr sur le coup.)

                      Dans ton préambule, tu as donc normalement ceci :

                      \usepackage[french]{babel}
                      \usepackage[utf8]{inputenc}
                      \usepackage[T1]{fontenc}

                      Le premier va appliquer les règles de typographie du français, et non celle de l'anglais par défaut. Il offre aussi quelques commandes supplémentaires dont :

                      • \og pour Ouvrir les Guillemets
                      • \fg pour Fermer les Guillemets

                      Du coup, pas besoin d'utiliser les laids << et >> ni de s'embêter à mettre soi-même « et » que son clavier ne permet peut-être pas. De plus, ces commandes rajoutent les espaces insécables internes comme le veut la typographie. Avec cela, le passage de la page 7 devient :

                      Il m'a demandé de venir au plus vite dans le secteur \og eau\fg des 
                      réserves actives de l'Arche

                      Il peut être aussi intéressant de définir dans le préambule une macro qui met Entre Guillemets son argument :

                      \newcommand{\eg}[1]{\og #1 \fg}

                      Du coup, le même passage de la page 7 devient :

                      Il m'a demandé de venir au plus vite dans le secteur \eg{eau} des 
                      réserves actives de l'Arche

                      Pour finir, il est conseillé d'ajouter ceci dans son préambule pour une meilleure gestion des espaces et des demi-espaces :

                      \usepackage{xspace}

                      Dans le cas présent, ça gère les espaces après les guillemets fermants…
                      C'est fou comme les usagers de LaTeX aiment à se préoccuper de ce genre de détails ;-)


                      P.S. Je viens de me rendre compte que j'ai oublié des contre-obliques ; si une personne de la modération peut corriger ce ne serait pas de refus. C'est \newcommand{\jba} au lieu de \newcommand{jba} ! Toujours se relire N fois NN fois…

                      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                      • [^] # Re: Corrections ?

                        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 29/01/22 à 14:30.

                        • \og pour Ouvrir les Guillemets

                        […]

                        Ça a beau être pour de la typographie française, je trouve ça super moche de franciser des commandes… :(

                        C'est comme mettre des noms de fonction (ou juste les paramètres) en français quand tout le reste est en anglais :)

                        Simple avis personnel.

                        Matricule 23415

                        • [^] # Re: Corrections ?

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          L'ouverture marche en français comme en anglais (i.e. Open Guillemets, ce mot étant utilisé en typographie pour les double angle brackets ou french quotes …bien qu'usité dans divers autres langues) Par contre la fermeture on va avoir du mal à caser ça. :-)

                          Des commandes en français, c'est quelque chose que je retrouve dans beaucoup de paquetages conçus en France par des français essentiellement pour des Français-es. (je dis essentiellement car les docs sont maintenant disponibles en anglais, mais au départ ce n'est que dans la langue de Molière.) Le bon côté est que cela a favorisé l'adoption de LaTeX en hexagone et dans d'autres pays francophones.

                          Sur https://www.mathweb.fr/euclide/2018/08/18/les-packages-latex-indispensables-pour-les-profs-de-maths/ par exemple, on mentionne « MLP ». D'après la doc officiel du projet « e-French » http://efrench.org/doc/efrench.pdf —qui a pris le relais de « French Pro » de feu Bernard Gaulle avec ses nombreuses macros en français (\numero, \numeros, \Numero, \Numeros, \nombre{}, \glossaire, \glossaires, \motsclef, \lettrine{}, \pointexclamation, \pointinterrogation, \pointvirgule, \deuxpoints, etc.)— que ce soit \usepackage{french} (synonyme de \usepackage{efrench}) ou \usepackage[french]{mlp} c'est bien e-French qui est chargé sous le capot. C'est aussi lui qui est chargé, en version réduite par usepackage{pmfrench}. Et cette doc précise aussi que e-French n'a pas de lien avec French-Babel.
                          Sur https://perso.imt-mines-albi.fr/~gaborit/latex/latex-in-french.html par exemple, on montre les macros qui diffèrent entre E-French et French-Babel. (Parmi ce qui fonctionne pareil, on a : \ier, \iers, \iere, \ieres, \ieme, \iemes ; tandis que parmi les trucs nommés différemment, \no, \nos, \No, \Nos peuvent passer en anglais.) Par contre, cette page n'est plus tout à fait à jour car le page officielle de « French-Babel » déconseille l'utilisation des paramètres frenchb, francais ou canadien au profit de juste french ou acadien depuis sa version 3.0c et acté depuis 2004 selon https://mirrors.ircam.fr/pub/CTAN/macros/latex/contrib/babel-contrib/french/frenchb-doc.pdf (doc officielle, maintenue par Daniel Flipo, en suivant https://www.ctan.org/tex-archive/macros/latex/contrib/babel-contrib/french qui fait foi) où on apprend aussi que \og et \fg mettent les bons guillemets quand on est en anglais…


                          Fun facts…

                          Du coup, pas besoin d'utiliser les laids << et >> ni de s'embêter à mettre soi-même « et » que son clavier ne permet peut-être pas. De plus, ces commandes rajoutent les espaces insécables internes comme le veut la typographie.

                          E-French reconnait et transforme automatiquement << et >> ; mais du souvenir que j'en ai il faut vraiment utiliser \og et \fg avec Babel.

                          E-French et Babel reconnaissent aussi « et » avec ou sans les espaces… Par contre il ne faut pas forcer soi-même l'espace insécable avec ~

                          Il peut être aussi intéressant de définir dans le préambule une macro qui met Entre Guillemets son argument

                          En fait ça existe déjà dans Babel et c'est \frquote{} (m'en souvenais plus) et en plus ça gère les imbrications ; et le passage de la page 7 devient :

                          Il m'a demandé de venir au plus vite dans le secteur \frquote{eau} des 
                          réserves actives de l'Arche

                          le boulot sera fait derrière, et on pourra appeler \num{} partout ailleurs dans le texte aussi :

                          J'ai tellement l'habitude d'utiliser « SI Units X » que je ne m'étais pas rendu compte avant de relire leurs docs :
                          - E-Franche propose \nombre{} qui fait les groupements par trois (le nombre peut déjà comporter des espaces ou pas, et c'est la virgule qui est le séparateur décimal)
                          - Babel propose \nombre{} comme alias de \numprint{} et donc nécessite que le paquetage de même nom soit chargé pour que ça fonctionne et ça fait les groupements aussi selon la langue du document

                          L'accident de J-\nombre{70045} m'en a empêché. 
                          Damné soit ces électriciens. Une panne dans un sas, c'est criminel. 
                          Nous avons perdu plus de \nombre{12000} mètres cubes
                          % ...
                          Nous portons le deuil des \nombre{1943} victimes de la tentative de 
                          putsch de «Respirez».

                          “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                          • [^] # Re: Corrections ?

                            Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 31/01/22 à 06:40.

                            Oui, je m'étais dit aussi que pour \og, ça marchait en anglais :)

                            Le bon côté est que cela a favorisé l'adoption de LaTeX en hexagone et dans d'autres pays francophones.

                            Source ?

                            Parallèle potentiellement faux, mais je n'ai pas spécialement l'impression que linotte soit méga répandu parmi les développeurs par exemple. Cela n'en fait pas forcément un mauvais langage, je salue la prouesse de l'avoir développé, de le maintenir, et c'est à mettre en lien avec le fait que le langage se veut (à en croire wikipedia, hein !) cibler les "débutants".

                            Sauf erreur de ma part, LaTeX n'a pas spécifiquement une telle cible (l'outil est plus généraliste, bien que surtout utilisé dans les milieux scientifiques ?).

                            Faire des extensions spécifiques, pourquoi pas, mais c'est très limitant/nombriliste à mon sens. Et malheureusement, l'anglais me semble avoir gagné en informatique.

                            Du coup, je préfère utiliser les termes techniques anglais, ça facilite généralement les recherches documentaires :)

                            Et on le voit en partie le problème : le package dont tu parles utilise le nom french. Pourquoi ne pas avoir choisi français plutôt pour aller jusqu'au bout ?

                            Note : dans des cas particuliers comme \ier et co. ça me semble faire sens de franciser la macro, car c'est prononcé.

                            Matricule 23415

        • [^] # Re: Corrections ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          De mon coté, je n'ai pas ce soucis, avec Firefox.

          Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

      • [^] # Re: Corrections ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        C'est une bonne façon de procéder et donc le document est correct… Que la copie récupère l'ordre de composition initial ou le résultat final est un autre sujet : les deux se valent …tant que le coller produit le résultat escompté. Les joies de l'Unicode (et me semble qu'on avait déjà parlé de ce problème mais je ne sais plus où.)

        “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: Corrections ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          Peut-être un jour où on a écrit que pour résoudre des problèmes d'accents, il suffisait de passer à UTF8 ? :)

          Matricule 23415

    • [^] # Re: Corrections ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Merci, toujours intéressant, la relecture pour les typos et l'orthographe, c'est l'enfer…

  • # Un final à imaginer

    Posté par  . Évalué à 5.

    Très sympathique comme lecture, les // avec la situation actuelle ne manquent pas, mais finalement on reste sur sa faim ! Vont-ils y arriver ??? J'aime a imaginer une ironie pour un détail complètement anecdotique dans ce genre de situation.
    En tous cas n'hésite pas a nous faire partager d'autre textes dans ce genre ;-)

  • # Merci

    Posté par  . Évalué à 2.

    Bravo et merci !
    Ca m'a fait penser à Barjavel le poulet mayonnaise en moins.
    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire.

    Hier l'angoisse de la guerre nucléaire (qu'on a évité jusqu'ici)
    Depuis la nuit des temps le mythe de Noé.
    L'Histoire n'est qu'un éternel recommencement.

  • # J'ai beaucoup aimé

    Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 26/01/22 à 11:26.

    Je l'ai lu d'une traite, j'ai trouvé ça très bien écrit et on a envie de savoir la suite ; les ellipses temporelles sont très bien gérées.

    Merci.

    J'ai noté plusieurs typos, mais je ne les ai pas relevées sur le coup ; je vais tenter de faire une seconde lecture pour te les signaler, mais tu pourrais faire une passe sur les "oversized hbox" dans tes logs LaTeX sur la version pdf (à chercher la terminologie exacte, j'ai pas de distribution LaTeX sous la main).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.