Journal Nouvelle stat sur hardware4linux.info

Posté par  (site Web personnel) .
0
6
jan.
2008
Pour alimenter les trolls, voici une nouvelle stat qui calcule la note moyenne par distribution Linux. Elle représente donc un pseudo classement du support matériel des distributions: http://hardware4linux.info/stats2/.

Bon appétit les trolleurs! ;-)
--
Fred - May the source be with you
  • # dual os 4

    Posté par  . Évalué à 2.

    c'est quoi dual os 4 ?
    Jamais entendu parler avant : http://hardware4linux.info/distrib/23599/

    Sinon c'est intéressant, malgré tout je pense que le troll se fera plutôt du côté de "cette distrib supporte plus de matériel parce qu'elle inclus des pilotes proprio" etc.
    De plus, avec cela une distribution récente semble supporter moins bien le matériel, normal vu qu'elle est installée généralement sur du matériel plus récent :) Cela fausse un peu les stats.
    Mention spéciale quand même à Mandriva Linux 2008 qui est récente, représentée à un échantillon représentatif, et supporte plein de matériels...

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Intéressant

    Posté par  . Évalué à 2.

    Mais à relativiser quand on voit que les versions les plus récentes d'une même distrib ont l'air de supporter moins de matos que les versions plus anciennes (flagrant pour Ubuntu, avec exception pour Feisty... ) !
    Il y a sans doute une explication rationnelle : moins de maturité, plus d'incitation à tester du matos bleeding edge, etc.

    Enfin, ça n'est pas vrai pour Mandriva... est-ce que cela voudrait dire que ce serait la seule distrib à progresser alors que les autres régressent ?
    • [^] # Re: Intéressant

      Posté par  . Évalué à 1.

      > Mais à relativiser

      A grandement relativiser.
      S'il y avait des distributions comme RHEL Server (payante et assez cher pour certaines versions[*]) elles seraient probablement loins devant.
      Pourquoi ?
      Ben car pour ce type de distribution, tu choisis le matos en fonction de ce qui est supporté/certifié par la distribution. De plus, tu n'y branches pas de carte tv, ou webcam ou wifi, et que compiz marche est le cadet de tes soucis.

      [*] : c'est payant mais c'est du libre comme le prouve CentOS qui est totalement basée sur RHEL. Ce qui est payant c'est l'accès au binaire. L'accès au source est public et gratuit, l'utilisation est gratuite (la GPL l'exige ; l'utilisation des serveurs rhn n'est pas gratuite et sous conditions).


      Désolé Frédéric Lepied, mais ce n'est pas très intéressant. Sans parler qu'il n'y a pas actuellement de distinction driver proprio/libre. De plus, comme s'assurer que celui qui va rentrer les infos ne va pas mettre libre partout pour tous les périphériques de sa bécane car on lui rabat les oreilles qu'Ubuntu ou autre sont libres ? Comment fait-il pour savoir si sa carte wifi utilise un driver libre ou proprio ? La manip ne doit pas être évidente pour beaucoup. La seule chose facile serait de récupérer l'information "kernel tainted" (noyau pollué par du proprio), mais dans ce cas c'est tous les drivers d'une même bécane qui seront dans la catégorie proprio.

      Ce qui pourrait être intéressant, c'est les stats [nombre total de périphérique] / [nombre de périphérique qui marche]. Ces stats dans le temps et/ou la version du noyau. Idéalement aussi si en faisant la distinction 100 % libre et "tainted" (polué par du proprio).

      Ça reste un site très intéressant :-)
      • [^] # Re: Intéressant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        comme s'assurer que celui qui va rentrer les infos ne va pas mettre libre partout pour tous les périphériques de sa bécane car on lui rabat les oreilles qu'Ubuntu ou autre sont libres

        tout simplement parce que cette info est disponible au niveau des modules et pourrait être rentré par une équipe de modérateurs (pour que ce ne soit pas tout le temps le même qui se tape le boulot), en s'intéressant aux dernières soumissions ayant ajouté des modules (ce qui ne rajouterait pas trop de boulot).
        Et parce que des gens chez debian par exemple font de temps en temps ce travail, qui peut tout à fait être réutilisé : http://wiki.debian.org/?KernelFirmwareLicensing
        • [^] # Re: Intéressant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          par exemple pour le matériel nvidia, c'est dommage de ne pas avoir les détails de répartition des modules utilisés, par exemple pour
          http://hardware4linux.info/component/13070/ une carte nvidia (là on a l'impression que 100% utilisent le pilote nvidia, je ne suis pas sûr que le pilote nv apparaissent en tant que tel...).
          Sur les cartes graphiques de nvidia, ce serait pas mal de voir les modules existants http://hardware4linux.info/manufacturer/1690/5/ (cela permettrait d'avoir l'information au niveau de la catégorie et pas seulement du composant)

          ce qui est sympathique c'est que tu as la répartition des types de matériel qu'un fabricant vend : http://hardware4linux.info/manufacturer/1690/ (toujours l'exemple de nvidia)

          /me adore les stats :-)
        • [^] # Re: Intéressant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          ah si j'en ai trouvé qui utilisent une carte nvidia avec nvidiafb
          http://hardware4linux.info/component/18358/ (manque la répartition donc)
        • [^] # Re: Intéressant

          Posté par  . Évalué à 1.

          > tout simplement parce que cette info est disponible au niveau des modules et pourrait être rentré par une équipe de modérateurs

          Je crois que ce n'est pas très raisonnable.

          > http://wiki.debian.org/?KernelFirmwareLicensing

          Ça c'est pour les firmwares. En franchement, je trouve que c'est du détail. Si le périphérique à une (EP)ROM, Linux n'a pas besoin d'avoir le firmware, sinon Linux doit avoir le firmware afin de le télécharger. Fin du truc. Dans les deux cas, un "blob" est utilisé. Dans les deux cas tu n'as pas les sources du blob.
          Notes bien que le firmware n'est pas exécuté par Linux. Que soit firmware doit être chargé à chaque démarrage ou qu'il soit dans une (EP)ROM n'y change rien, Linux ne l'excécute pas.

          Le problème ce n'est pas les firmwares, mais les drivers excécutés par Linux et qui sont proprios. Par exemple le driver NVidia, etc...
          Le problème est les drivers qui semblent libres (on a des sources) mais qui utilisent un "blob" exécuté par Linux.
          Un autre problème, c'est les daemons proprio utilisés par un driver/module qui est libre (Intel l'avait fait il y a peu). Le module est libre mais son bon fonctionnement dépend d'un daemon proprio.
          • [^] # Re: Intéressant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Pourquoi ce ne serait pas très raisonnable de rentrer les infos des modules par des modérateurs ? il n'y en a actuellement que 323 sur [http://hardware4linux.info/modules/], cela me semble très raisonnable au contraire.

            Par ailleurs cette information est disponible par un modinfo
            par exemple, modinfo ueagle-atm renvoit une ligne
            license: Dual BSD/GPL

            Un modinfo nvidia-current # (c'est ballot c'est le nom sur mandriva... cela fait un écart entre le nom du module chargé et le .ko.gz...) renvoie :
            license: NVIDIA

            bon, donc c'est (presque) plié pour les modules en tant que tel (donc les pilotes). Le tout c'est que cette information soit effectivement correctement vérifiée upstream ou lors de l'inclusion dans le noyau.
            Ce n'est pas plié pour ceux qui n'utilisent pas les modules ou dont l'information n'est pas fiable (soit pas disponible, soit pas correctement remplie, soit doute sur son remplissage).

            Le souci reste donc bien sur les firmwares. Je ne vois pas pourquoi tu considères cela du détail ? Cela reste du logiciel, autant qu'il soit libre ?

            Personnellement, je trouve que c'est loin d'être un détail lorsque ces firmwares sont non distribuables (cas du firmware pour les modems usb speedtouch) : c'est tout de même dommage pour l'utilisateur que cela ne puisse pas être directement mis sur le CD d'installation pour un bête problème de licence... d'autant pour un modem, si ça se trouve les juristes se sont dits "bah tout le monde a internet, z'ont qu'à le récupérer sur notre site web". Cela ne résiste bien sûr pas au problème de l'île déserte (bon ya pas d'internet je vois pas qui brancherait un modem, mais bon...) mais tu te retrouves dans des situations à la con (vécues) d'utilisateurs obligés d'aller dans un internet café, récupérer le firmware, le mettre sur une clé usb, revenir chez eux finir l'installation.
            Pourquoi compliquer ainsi la tâche des utilisateurs quand le métier des constructeurs c'est de vendre leur matériel à la base (et qu'il soit utilisé), pas forcément faire du logiciel (surtout pour des pilotes). D'autant que du firmware peut être buggué, ce qui est encore plus ballot. bref.
            • [^] # Re: Intéressant

              Posté par  . Évalué à 2.

              > Pourquoi ce ne serait pas très raisonnable de rentrer les infos des modules par des modérateurs ?

              Comment tu fais pour gerer les changement de licence. Par exemple si le driver bidule est passé de proprio à libre ?
              Comment tu gères les dépendances ?
              Par exemple le module bidule libre utilise le module machin qui peut être proprio ou libre. Ben oui, on peut remplacer un module libre par un proprio et un module libre peut utiliser un module proprio.

              > bon, donc c'est (presque) plié pour les modules en tant que tel (donc les pilotes). Le tout c'est que cette information soit effectivement correctement vérifiée upstream ou lors de l'inclusion dans le noyau.

              Ben on n'a pas besoin de modérateur pour ça.

              > Ce n'est pas plié pour ceux qui n'utilisent pas les modules ou dont l'information n'est pas fiable (soit pas disponible, soit pas correctement remplie, soit doute sur son remplissage).

              S'il y a violation de licence, elle doit être traitée en upstream et/ou par la FSF ou équivalent et pas géré au niveau hardware4linux.info.

              > Le souci reste donc bien sur les firmwares. Je ne vois pas pourquoi tu considères cela du détail ? Cela reste du logiciel, autant qu'il soit libre ?

              Pourquoi pas. Mais dans ce cas, donne les cartes dont le firmware est disponible en source et pas seulement des cartes qui n'ont pas de ROM et voit leur firmware téléchargé par Linux.

              Si le but est d'avoir la liste des cartes dont on peut lire (avec des sources lisibles évidemment) le firmware, je suis pour.
              Si le but est d'avoir la liste des cartes dont on peut lire et modifier le firmware, je suis pour.

              Mais si le but c'est seulement de répertorier les cartes qui n'ont pas de (EP)ROM et voit leur firmware transiter par Linux, je trouve ça sans intérêt.
              Si tu fais cette chasse, et qu'elle marche, tout ce qui va arriver c'est que les fabriquants vont utiliser des (EP)ROM et non de la RAM moins cher. Ils vont peut-être proposer les mises à jours de firmware uniquement via disques DOS.

              Avec les firmwares qui transitent dans Linux, on a l'information "comment changer de firmware". Si le firmware est en ROM, les constructeurs ne donnerons plus l'information.

              Qu'on s'entende bien, j'aime que les firmwares soient libre, les cartes reprogrammable, etc...
              LinuxBIOS c'est formidable, etc.
              Mais pour deux cartes qui utilisent un firmware non libre et qui se différence seulement par le fait que leur firmware transite par Linux ou non, vous chiez une pendule pour une carte et pas pour l'autre.
              Il y a des cartes identiques qui existent mais une version à le firmware en ROM et l'autre en RAM. L'une est bien pour vous alors qu'elle n'apporte rien de plus en liberté et l'autre c'est le mal alors que ça ne vous enlève rien en liberté.

              Je trouve ça hyper ridicule.

              Enfin notons que le firmware ne fait que transiter dans Linux (il est parfois dans les sources Linux par commodité, mais il n'y a pas de difficulté pour le mettre à l'extérieur).
              Vous faites la chasse au truc proprio qui transitent par Linux ?
              OK, dans ce cas soyez cohérent. Faites aussi la chasse au programmes qui transitent par Linux ! Et si un tel programme transite par Linux, dite que Linux (le noyau) n'est pas libre.
              Faites la chasse au protocole proprio comme skype qui transite par Linux. Et si Linux est un facilitateur pour la diffusion de ce protocole, dit que Linux n'est pas libre.
              etc...

              En passant, tous les disques durs, clavier, etc on un firmware proprio. Vous faites quoi ? Tous les drivers côté OS de disques durs, clavier, etc devient proprios ?

              Franchement, je trouve ça ridicule de chez ridicule. J'ai du mal à trouver mes mots tant je trouve ça ridicule.
              • [^] # Re: Intéressant

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Je n'ai pas parlé de la finalité mais uniquement des statistiques/infos qui pourraient être intéressantes.
                J'imagine que les modérateurs auraient des compétences kernel (au moins connaître le fonctionnement des modules) ainsi que des compétences en licences et problématiques du libres (pas forcément besoin d'être juriste, cela s'acquière en dehors au besoin d'un cursus). Comme tu le soulignes il y a le cas des dépendances, la seule que j'identifiais concerne les firmwares, à voir s'il est possible d'être plus précis (ou pas).

                De même, je n'imagine pas que tout soit traité par h4l, comme tu le dis ce sont les ayant-droits qui en ont la légitimité (même pas la FSF directement d'ailleurs).

                Pour l'histoire des (E)PROMs / firmware qui transite, c'est principalement une problématique "Debian doit-il distribuer quelque chose" (j'imagine que le "Vous" étant Debian, même si je ne suis pas Debianniste).
                En ce qui me concerne, effectivement j'ai ton approche : l'idéal étant que firmware et cartes soient disponibles en libre, même si je suis une quiche en électronique, cela pourra servir à améliorer par d'autres. Mais je ne fais pas de chasse, je propose simplement des indicateurs supplémentaires. D'où l'intérêt tout de même de modérateurs pour discuter à plusieurs et prendre plusieurs points de vues pour moduler les informations disponibles directement via modinfo (et faire reporter des modifs upstream au besoin, h4l n'étant qu'un outil à ce niveau).

                Pour Skype, ce n'est pas un logiciel libre, cela s'arrête-là àmha. Sinon, je suppose que tu fais allusion aux discussions sans fin sur debian-legal cherchant à faire passer le kernel dans non-free du fait de ces dépendances en cascade ? Pas forcément besoin d'être jusqu'au boutiste, cela montre simplement que c'est loin d'être trivial et qu'il y a toujours moyen d'aller plus loin ;-)
                • [^] # Re: Intéressant

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  > Je n'ai pas parlé de la finalité mais uniquement des statistiques/infos qui pourraient être intéressantes.

                  Il est clair qu'avoir des statistiques (même discutable dans l'interprétation) est beaucoup mieux que pas de statistique. J'ai toujours été un pro-statistique. Mais aussi un pro-"analysons avec soin les chiffres avant de tirer des conclusions".

                  > Mais je ne fais pas de chasse, je propose simplement des indicateurs supplémentaires.

                  J'y suis totalement favorable.
                  • [^] # Re: Intéressant

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    Je ne parlerais pas de statistiques dans ce cas présent... tout au mieux d'échantillons. La statistique, c'est quand même autre chose, ça suppose de déterminer les erreurs que l'on peut faire, sur l'échantillon (est-il bien représentatif ? de quelle population est-il représentatif ? quelle est l'intervalle de confiance sur les résultats obtenus ? etc.). Ici, on a des données qui valent ce qu'elles valent, qui nourrissent certainement bien les trolls mais pas les gens qui font des statistiques. Même les sondages d'opinion sont mieux fait que ça.

                    Ça n'enlève rien à l'initiative du site qui est une très bonne idée à mon sens.
            • [^] # Re: Intéressant

              Posté par  . Évalué à 1.

              > Personnellement, je trouve que c'est loin d'être un détail lorsque ces firmwares sont non distribuables

              Désolé, je n'avais pas lu jusqu'à ce point.
              Ici tu montres qu'avoir le firmware dans Linux, est un plus. S'il est dans Linux alors il est distribuable (sinon violation de la GPL (aussi selon l'interprétation de Linus :-))).

              Enfin, je te précise que tu a mis ce lien au-dessus :
              http://wiki.debian.org/?KernelFirmwareLicensing
              Trois problèmes (selon Debian)
              1. Sourceless binary blobs
              ...
              2. Sourceless binary blobs distributed under GPL.
              ...
              3. Binary blobs


              Faudrait être cohérent. C'est un problème ou ce n'est pas un problème de ne pas avoir les sources des firmwares ?

              Si tu penses que c'est un problème (et j'imaginais que tu le pensais vu le lien que tu m'as donné), alors ça ne doit pas être un problème que le firmware binaire des speedtouch ne soient pas distribué.

              On voit aussi comme Debian est accomodant avec sa "bible" (DFSG)
              Therefore, we propose to accept the drivers from categories 2 and 3 in the kernel packages


              Fedora dit que les firmware binaires ne sont pas un problème du moment qu'il respecte certaines conditions. C'est statué dans la "bible" Fedora (au moins Fedora n'a pas un truc style DFSG non respecté au cas par cas) :
              http://fedoraproject.org/wiki/Packaging/Guidelines
              Binary Firmware

              Some applications and drivers require binary-only firmware to function. Fedora permits inclusion of these files as long as they meet the following requirements:

              Requirements:

              * The files are non-executable (note: this means that the files cannot run on their own, not that they are just chmod -x)
              * The files are not libraries.
              * The files are standalone, not embedded in executable or library code.
              * Explicit permission is given by the owner to freely redistribute without restrictions (this permission must be included, in "writing", with the files in the packaging)
              * The files must be necessary for the functionality of open source code being included in Fedora.


              If you are unsure whether or not your files meet these requirements, ask on fedora-devel-list, and we will examine them for you.

              The License tag for any firmware that disallows modification should be set to: "Redistributable, no modification permitted"

              Firmware packages should be named <foo>-firmware, where <foo> is the driver or other hardware component that the firmware is for.



              No inclusion of pre-built binaries or libraries

              All binaries or libraries included with Fedora packages must have been built from sourcecode included in the source package. This is a requirement for the following reasons:


              Si Debian n'avait pas non-free (hébergé, supporté, etc par le projet Debian), Debian ferait comme Fedora... Pas plus (et peut-être moins).

              Notons que la "bible" Fedora n'autorise les drivers bâtards type intel (un daemon binaire (un blob)). Du moins le daemon ne sera pas autorisé.
      • [^] # Re: Intéressant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        jtixplik :
        hardware4linux est, a priori, un site pour non professionnels. Les professionnels ne s'embêtent pas vraiment à aller voir si tel ou tel matériel est compatible avant d'acheter.
        Ils achètent du matériel certifié. un point c'est tout. Alors DÉSOLÉ M. IsNoGood, mais c'est au contraire très intéressant.
        Et si RHEL n'y est pas c'est sans doutes pour une bonne raison :
        Personne ne la fait tourner sur sa machine perso.

        Je trouve au contraire très intéressant de voir que sur un panel important (+ 500 ordinateurs), les meilleurs distributions ne sont pas forcément celles que l'on croit (ou du moins que ses utilisateurs veulent bien faire croire)

        Ensuite, il est vrai, il serait intéressant (je prends la mandriva par exemple) de savoir quelle version a été utilisée (la One ou la powerpack -pilote proprio- ou la free )
        • [^] # Re: Intéressant

          Posté par  . Évalué à 1.

          > Alors DÉSOLÉ M. IsNoGood, mais c'est au contraire très intéressant.

          Lis moi au-lieu de me prêter des propos.

          > Ils achètent du matériel certifié. un point c'est tout.

          C'est exactement ce que je dis.
          • [^] # Re: Intéressant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

            "A grandement relativiser." -> c'est toi ça ? non ?

            à relativiser oui, à grandement relativiser,non ;)

            et de prendre pour exemple une distrib qui n'a rien a faire là.
            on parle de grand public, on parle de grans public. c'est tout.
  • # c pas fo

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Moi ce que je vois dans ce classement, c'est ce que je constate dans la vraie vie : le support du matos se perd. Regarder la position d'ubuntu 7.10 par rapport à la 6.10 ou la 5.05. L'inverse aurait été plus logique non ?
    En fait non, c'est conforme à ce que je constate : en 4 ans d'utilisation de Linux sur une même machine, la carte réseau n'a plus été supportée après je sais plus quel migration d'une fedora x à une fedora x+1 (je l'ai changé), l'installation d'une ubuntu m'a fait perdre le support du tuner TV de ma radeon AIW... et l'installation encore plus récente d'une opensuse 10.3 m'a carrement fait comprendre que ma radeon était has been (impossible de la faire marcher et c'est pas faute de bidouiller du xorg.conf). Quand j'avais acheté un écran 20" Wide, obligé de me farcir du xorg.conf pour cette résolution "non standard'' (qui existait quand même depuis 2 ans à Darty).
    Alors à part l'installation d'un nouvel écran, le reste n'a été que régression de support de matos.
    Voilà mon expérience, le support matos Linux, c'était mieux avant. Bon troll ;)
    • [^] # Re: c pas fo

      Posté par  . Évalué à 2.

      Faut faire des rapports de bogues .... bugzilla is your friend.
    • [^] # Re: c pas fo

      Posté par  . Évalué à 1.

      debian depuis 2001.
      Du matos qui date de 98.
      Pas de problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.