• # Je confirme

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Pour la première fois cette année nous sommes chez Haiku victime de ce "spam". C'est d'autant plus ridicule que notre dépôt principal n'est pas sur github, c'est le dépôt contenant notre site web qui est visé. Avec des changements du genre rajouter "an amazing project" n'importe où dans le titre d'une page.

    Ça partait d'une bonne intention, pourtant, encourager les contributions à l'open source. Mais rien ne va dans la façon dont c'est mis en place:

    • Il est obligatoire pour participer, d'être sur Github. Le truc qui n'est même pas open source, là.
    • Tout github est ouvert à la participation, a priori y compris les projets qui n'ont pas une license libre.
    • Les gens qui ont mis leurs sources sur github reçoivent ces contributions sans savoir de quoi il s'agit. Rien n'indique que c'est pour hacktoberfest dans les pull requests.
    • Hacktoberfest demande aux mainteneurs de dépôts de fermer les merge requests et de leur appliquer un label pour les exclure de hacktoberfest, si ce n'est pas fait, la pull request est automatiquement validée. Donc il suffit de trouver un dépôt inactif et de faire une pull request dessus, personne ne pourra la fermer.
    • Les mainteneurs qui participent (contre leur gré, donc) ne sont même pas rémunérés.
    • Il n'y a aucun encadrement des participants pour leur expliquer comment ça fonctionne. Hacktoberfest part du principe que tout le monde sait déjà comment fonctionne Github, alors même que le but est d'encourager les nouveaux contributeurs à se lancer.

    Pourtant, il y avait une solution qui marchait bien. Google, entre 2010 et 2019, organisait le Google Code-In, qui fonctionnait de la façon suivante:

    • Limité à un petit nombre de projets volontaires (une dizaine au départ, puis cela a augmenté petit à petit)
    • Des tâches spécifiques et adaptées pour des contributeurs débutants (d'autant plus que seuls les 13-17ans pouvaient participer)
    • Un site web dédié permettant de ne pas innonder les moyens de communication normaux des projets avec les participants au concours
    • Une compensation financière pour les projets participants, étant donné la charge de travail que cela représente
    • Il n'était pas nécessaire d'être sur github, chaque projet participant pouvait donc héberger son code comme il le souhaitait,
    • Un choix des gagnants, pas seulement en fonction du nombre de pull requests complétées, mais par une revue des tâches par les membres des projets participants, afin de privilégier la qualité du travail.

    Voilà, ça semble pourtant pas compliqué de faire les choses correctement. Mais Google a décidé que cela ne les intéressait plus. Probablement parce que la charge de travail pour faire fonctionner tout ça était trop importante et qu'ils ont mieux à faire ailleurs. Dommage.

  • # Recensement

    Posté par  . Évalué à 3.

    Le compte Twitter shitoberfest fait un “recensement” de ces cas de spam.

    Iel a notamment posté cet article qui donne des conseils pour accueillir de nouveaux arrivants dans un projet FLOSS : Lost user questions and GitHub.

  • # L'enquête continue

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    A priori cela viendrait d'un youtubeur qui a montré un exemple de pull request qui aurqit été suivi un peu trop littéralement par les gens qui ont vu sa vidéo.

    Source: https://joel.net/how-one-guy-ruined-hacktoberfest2020-drama

  • # objectif de l'hacktober feast

    Posté par  . Évalué à 2.

    Je me suis demandé quel était l'intérêt de DigitalOcean d'organiser l'Hacktober Feast. Je me suis posé la question en voyant que c'était limité à GitHub, alors que beaucoup de projets libres sont ailleurs et que la plateforme a tous les problèmes bien documentés dans le premier commentaire ici.

    La réponse est évidente : c'est de la bonne comm' pas cher pour Digital Ocean. Bonne image auprès des libristes / enthousiastes de l'open source.

    Alors bon, on peut s'entousiasmer que quelqu'un promeuve le libre / l'open source, mais la manière dont ils le font, sans encadrement, en limitant à github, donne l'impression qu'ils en ont rien à faire, au fond, et que tout est faux. La réponse à "pourquoi github seulement" est certainement "c'est plus simple". Alors pourquoi s'embêter avec ça, au fond ?

    La question passive agressive du jour serait alors : et vous, allez vous faire en sorte de participer au coup de comm' de Digital Ocean, dans le but de recevoir un objet qui permet essentiellement de vous transformer en panneau publicitaire pour digital ocean ?

    Surtout si ce coup de comm' entraine des contributions de mauvaise qualité coûteuses en temps pour les mainteneurs de projets libres. D'un coup, le t-shirt perd toute sa valeur.

    Une vraie bonne comm' pour digital ocean serait de mettre en avant leurs nombreuses contributions aux logiciels libres sur lesquels leur infrastructure repose, ou la sortie de leurs outils maison sous licence libre. Enfin, si c'est le cas :-)
    Ou même autour de leurs tutos d'installation des différents logiciels libres sur serveurs, ça c'est top par exemple. D'ailleurs le hacktober de DO aurait pu tourner autour de l'écriture de tutos de qualité.

    • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je me suis posé la question en voyant que c'était limité à GitHub, alors que beaucoup de projets libres sont ailleurs

      Je ne vois pas trop le problème. Le but n'est pas d'avoir des contributions majeures à un logiciel libre. Mais plutôt de montrer aux gens qui ne connaissent pas que ce n'est pas compliqué de faire une pull request. Pour les motiver pour des changements importants plus tard. Clairement, il y a des abus et donc c'était une mauvaise idée au final (enfin c'est surtout que les gens sont cons, il ne me semble pas que ce soit requis par DO de faire des PR débiles). Par contre, heureuseument que c'était limité à GitHub qui a pu sortir une option pour limiter les dégats si ça avait été sur n'importe quelle platforme qui n'aurait pas eu la réactivité de GitHub, ça aurait été problématique.

      ou la sortie de leurs outils maison sous licence libre

      Tu parle de netbox ?

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

        Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 03/10/20 à 09:27.

        Je me suis posé la question en voyant que c'était limité à GitHub, alors que beaucoup de projets libres sont ailleurs

        Je ne vois pas trop le problème

        Ça renforce l'effet réseau de GitHub, et le fait que si tu décides de ne pas y héberger ton projet libre parce que justement, côté libre, GitHub n'est pas idéal, tu es justement exclu de plus en plus de choses qui concernent le libre.

        ou la sortie de leurs outils maison sous licence libre

        Tu parle de netbox ?

        Je ne parlais de rien en particulier, je ne connais pas trop DO, mais oui, c'est exactement ce genre de choses dont je parlais :-)

    • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

      Posté par  . Évalué à 3.

      Alors bon, on peut s'entousiasmer que quelqu'un promeuve le libre / l'open source, mais la manière dont ils le font, sans encadrement, en limitant à github, donne l'impression qu'ils en ont rien à faire, au fond, et que tout est faux.

      Il existe une vraie problématique pour les projets d'avoir de nouveaux contributeurs, c'est un fait. Ils ont tenté quelque chose, ça n'a pas marché. Pourquoi leur faire un procès d'intention ? C'est facile de juger après coup c'est déjà quelque chose d'avoir essayé. Parce que c'est aussi ça le libre, essayer et voir ce qui marche ou non.

      • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        De ce que j'ai compris ça partait d'une bonne intention. Un développeur chez eux s'est dit "hey on devrait faire un truc pour remercier les contributeurs aux logiciels open source pour leur travail". Visiblement c'était plus facile d'avoir un budget auprès du département marketing de la boîte pour imprimer et expédier des T-Shirts et des stickers, que de verser des sous directement aux gens (je suis pas surpris).

        Une page web pour annoncer le truc, on se branche sur les APIs de Github pour compter les pull requests, et c'est parti. Le développeur est content et passe à autre chose.

        Quelques années plus tard, ça a pris de l'ampleur, d'autres boîtes ont trouvé que l'idée était cool et ont décidé de sponsoriser le truc (70000 T-Shirts ça finit par faire un budget pas négligeable finalement). Hacktoberfest est devenu un moyen pour pas mal de gens de se lancer dans les contributions.

        Apparament, certaines écoles d'informatique en Inde se sont dit "hé mais c'est cool ça, on va en faire la promotion à nos étudiants et les encourager à participer à des projets opensource" (ou bien certains étudiants ont commencé à participer, puis avec leurs T-Shirts, fait de la publicité à leur collègues).

        Voilà. Personne là dedans n'avait de mauvaises intentions.

        Seulement, ils n'ont pas pensé au départ que des gens voudraient tricher (pour gagner un T-Shirt? en effet ça paraît improbable). Ils n'ont pas pensé non plus que tous les projets sur github ne souhaitaient peut-être pas accepter des contributions de n'importe qui (par exemple un des projets victime de spam cette année est le whatwg qui travaille sur les spécifications du html5, pas vraiement le genre de trucs ou n'importe qui envoie des pull requests en général…). Ils n'ont pas anticipé que accueillir et former des dizaines de milliers de contributeurs, ça demande du temps et de la préparation. Là aussi on peut les comprendre, au départ l'idée était plutôt de récompenser des contributeurs existants, que d'encourager les gens à se lancer pour faire leur première contribution.

        Bref, le succès du truc les a complètement dépassés, mais je pense que ça peut se comprendre, je ne pense pas qu'ils auraient pu le voir venir.

        Quant à savoir s'il y aurait une façon plus efficace d'utiliser ce budget, oui, probablement. Et vous, que faites-vous dans vos entreprises respectives pour contribuer au logiciel libre?

    • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

      Posté par  . Évalué à 1.

      Une vraie bonne comm' pour digital ocean serait de mettre en avant leurs nombreuses contributions aux logiciels libres sur lesquels leur infrastructure repose

      Oui, mais le logiciel Libre, dans le capitalisme, c’est surtout du travail non-rémunéré. Aucun des GAFAM (ou même ici, DO) ne serait où il en est sans les logiciels Libres et le travail, principalement bénévole, des contributeurs.

      • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

        Posté par  . Évalué à 3.

        Aucun des GAFAM (ou même ici, DO) ne serait où il en est sans les logiciels Libres et le travail, principalement bénévole, des contributeurs.

        Déjà pour Microsoft je suis pas certain que ça s'applique. Ils sont devenu énorme grâce à des logiciels interne. Windows, MS Office et même DOS ne doivent rien au libre de ce que j'en sais.

        Mais les GAFAM sont d'énormes contributeurs au libre. Google, Microsoft et Facebook sont vraiment d'énorme contributeurs (en infrastructures fourni, en patch proposés et en techno mise à disposition, la mise en place d'évènement pour développer du libre). Je pense qu'en terme de non redistribution c'est les entreprises un peu plus petites qui sont les moins redistributrices.

      • [^] # Re: objectif de l'hacktober feast

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

        c’est surtout du travail non-rémunéré

        Personne n'a obligé personne à travailler pour les autres, encore moins non rémunéré.
        Faut arrêter un peu avec les grands mots pour juste dire qu'une personne a mis volontairement à disposition son travail déjà payé ou pas, faut arrêter un peu avec blâmer les gens d'utiliser les gens d'utiliser les droits qu'on leur donne.
        Si tu n'as pas envie qu'on ne te paye pas pour un travail, ne le fait pas ou ne le fait pas en libre.

        le logiciel Libre, c’est surtout accepter de donner des droits et ne pas s'en plaindre.
        Difficile d'accepter la liberté du libre…

  • # La règle vient de changer

    Posté par  . Évalué à 6.

    Hacktoberfest Is Now Opt-In

    https://github.com/digitalocean/hacktoberfest/pull/596

    Reste à savoir si cela va arrêter les contributions foireuses car pas sur que beaucoup vont être au courant…

    • [^] # Re: La règle vient de changer

      Posté par  . Évalué à 2.

      Les gens sont si désespérés que ça d'avoir un t-shirt ? Ils n'ont pas les moyen de s'en acheter un ?

      • [^] # Re: La règle vient de changer

        Posté par  . Évalué à 2.

        C’est pas juste un t-shirt, c’est un signe d’appartenance à une communauté.

        Et accessoirement, pour DO, c’est des personnes-sandwich partout, à pas cher.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.