Journal A Londres on a tout compris

Posté par .
Tags :
-4
21
déc.
2011

Eh oui, en Angleterre on fait des études en matière de sécurité routière au lieu de stigmatiser en permanence les minorités (à l'exception des bobos écolos).

Et voilà la conclusion de l'étude concernant la circulation des motocyclistes sur les voies de bus, qui risque bien d'ennuyer Denis, Bertrand et Claude :

Benefits include reduced journey times for motorcyclists and less carbon dioxide emissions. The safety of motorcyclists and other vulnerable road users is unaffected.

C'est pourquoi à partir de janvier 2012 les motards pourront circuler sur les voies de bus à Londres.

La source : Source

Et la jolie nimage : Nimage

  • # La draugue saimal

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 21/12/11 à 22:45.

    Elle a l'air complètement stone gronoeuilles.

    Plus sérieusement, cette mesure me semble viable uniquement si le nombre de motocyclistes n'augmente pas trop. Et si ça fait vraiment gagner tant de temps, ça risque de devenir tellement populaire que le trafic va augmenter, ainsi que le nombre d'accident, etc...

    • [^] # Re: La draugue saimal

      Posté par . Évalué à 6.

      Et si ça fait vraiment gagner tant de temps, ça risque de devenir tellement populaire que le trafic va augmenter,

      C'est exactement comme ça que ça marche de façon générale : le nombre d'embouteillages reste stable dans une large gamme de largeurs de routes. Quand on élargit les routes, des usagers qui prenaient les transports en commun décident de prendre leur voiture, occupant la place qui avait été gagnée. Le trafic augmente tant que le temps d'attente dû aux embouteillage est inférieur à ce qu'il était avant l'opération d'élargissement. Quand l'équilibre est atteint on a le même problème qu'au début.

      • [^] # Re: La draugue saimal

        Posté par . Évalué à 10.

        Peut-être que la bonne question à se poser, c'est plutôt "pourquoi les gens préfèrent prendre la voiture aux transports en commun", et pas "comment ne pas améliorer la voirie pour que les gens soient obligés de prendre le RER" ?

        • [^] # Re: La draugue saimal

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Autant je suis d'accord avec ton analyse, autant qu'on me force à prendre les transports en commun ou à quoi que ce soit d'autre, ça me gêne un tout petit peu…

          Je précise que j'utilise les transports en commun, non pas parce que j'y suis forcé, mais parce que ça m'est plus utile en ville quand il fait moche et sur les longues distances.
          Sinon, ma bicyclette me transporte où je veux et je n'aimerais pas être contraint à faire autrement.

          Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

          • [^] # Re: La draugue saimal

            Posté par . Évalué à 3.

            D'accord avec toi. Il faut rendre les transports en commun intéressants, pas forcer les gens à les utiliser !

            Et pour ça, il faut un service fiable (minimiser les retards et les pannes), rapide, avec une capacité adaptée (parce qu'inciter les gens à l'utiliser sans en augmenter la capacité est complètement stupide).

            Pour prendre un exemple : je travaille à Lille, habituellement je prends le bus pour me rendre ensuite au métro, comme c'est le même abonnement ça revient moins cher que voiture + métro.

            Mais comme c'est une période de vacances, le rythme est très diminué, donc je prends ma voiture : je préfère payer que poireauter à l'arrêt dans le froid. Dans le même temps, le métro est plus bondé qu'en temps normal, donc j'ai bien l'impression qu'il y a toujours autant de monde (avec Noël et le nouvel an qui ont lieu des dimanches, combien ont planifié leurs vacances plus tard ?).

            C'est comme si les décisions prises en amont sont prises sans tenir compte des usagers. Mais comment donc intéresser les gens à prendre les transports en commun sans adapter le traffic ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: La draugue saimal

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              À Grenoble j'ai pris le bus jusqu'à ce que je puisse me payer une bagnole.

              Depuis, je prend la voiture: au lieu de 45 minutes, je met 10-15 minutes à tout péter pour aller au boulot.
              Sur le retour, même avec les bouchons, j'ai jamais pris plus de 40 minutes pour rentrer, sachant que d'habitude ça tourne autour de 15 minutes.

              Pour moi c'est sans équivoque: c'est un problème d'aménagement urbain. Rendez les trajets en TC plus courts et faites des lignes adaptées (minimum de temps de correspondance, trajets avec voie favorisée) et je reprendrais le bus.

              Sur Grenoble, la zone d'activité de Meylan est ignorée par le Tram alors qu'il y a pratiquement 10000 personnes qui y bossent. Pour s'y rendre: minimum 1 correspondance, avec 20 minutes entre chaque bus. Prendre la voiture prend moins de temps que de louper sa correspondance...

        • [^] # Re: La draugue saimal

          Posté par . Évalué à 1.

          Peut-être que la bonne question à se poser, c'est plutôt "pourquoi les gens préfèrent prendre la voiture aux transports en commun"

          Bah je peux te dire, étant dans une ville les mieux équipées en transport en commun (il me semble) que ça n'est pas en ayant de bons bus/trains/métro que ça change quelque chose : la plupart des gens préfèrent quand même leur voiture pour gagner 5 min et avoir la possibilité de ne pas faire 200 m à pieds. La seule solution pour que ça se fasse, c'est que le prix de l'essence soit multiplié par deux.

          • [^] # Re: La draugue saimal

            Posté par . Évalué à 4.

            et quand les transports en commun sont en grèves/panne de signalisation/accident grave/colis suspect une fois par semaine ?
            Et quand les transports en commun ont dit "à partir de 19h, vous n'avez plus qu'un train toutes les heures" ?

            Et tu fait tes courses en prenant le métro/train/bus/RER ? je te souhaite bien du courage...

            • [^] # Re: La draugue saimal

              Posté par . Évalué à 1.

              Et tu fait tes courses en prenant le métro/train/bus/RER ?

              Un bon sac à dos de 90 litres est c'est réglé :)

              Ou la remorque de moto comme je l'ai suggéré plus haut.

              • [^] # Re: La draugue saimal

                Posté par . Évalué à 2.

                tu dois y aller souvent alors (ou ne pas avoir grand monde à la maison), et de préférence hors des horaires de pointes.

                Et ne pas prendre de choses particulièrement lourd (jus, ...)

            • [^] # Re: La draugue saimal

              Posté par . Évalué à 3.

              et quand les transports en commun sont en grèves/panne de signalisation/accident grave/colis suspect une fois par semaine ?

              Ma remarque est sur le fait que même s'il n'y avait pas de grève/panne/etc, on ne verrait pas une augmentation significative de l'utilisation de ces transports. Mais c'est claire que ces problèmes diminuent encore l'attrait pour les transports publics.

              Et quand les transports en commun ont dit "à partir de 19h, vous n'avez plus qu'un train toutes les heures" ?

              Bien sûr qu'il faudrait combiner avec l'augmentation du prix de l'essence une augmentation du volume de transport en commun.

              Et tu fait tes courses en prenant le métro/train/bus/RER ? je te souhaite bien du courage...

              Eh oui ! Et ça marche plutôt bien ici. Mais tout le monde trouve ça « trop dur » et ne veut pas se fatiguer, alors…

              • [^] # Re: La draugue saimal

                Posté par . Évalué à 2.

                Eh oui ! Et ça marche plutôt bien ici. Mais tout le monde trouve ça « trop dur » et ne veut pas se fatiguer, alors…

                perso ,
                j'ai dis pris de gros sac (voyage avec un peu de matos) avec les transports en commun, et c'est juste la galère
                galère aux portillons (les portes qui se referme sur le sac, ou les portes trop petites pour le sac, le passe bagage trop petit), en horaires de pointes (ou tu sens que tu fais très clairement chier quand même), galère a porter 20-30kg dans les couloirs interminables du métro, ...

                Bref suffisament galère que j'ai nullement envie de refaire l'experience, avec en plus un passage en bus.

                Tu les fais comment tes courses ? Tu as quel poids grosso modo ?

                Bien sûr qu'il faudrait combiner avec l'augmentation du prix de l'essence une augmentation du volume de transport en commun.

                C'est pas juste combiner.
                A paris, tu n'as plus de métro après minuit. Pas plus de train qui partent non plus.

                Dans mon patelin, le dernier bus passe à 20h30 ou 21h! tu as pas intérêt a vouloir rester un peu au boulot ou faire une petite sortie avant de rentrer!

                etc...

                et je parles pas des correspondances.

                • [^] # Re: La draugue saimal

                  Posté par . Évalué à 4.

                  galère aux portillons (les portes qui se referme sur le sac, ou les portes trop petites pour le sac, le passe bagage trop petit), en horaires de pointes (ou tu sens que tu fais très clairement chier quand même), galère a porter 20-30kg dans les couloirs interminables du métro, ...

                  J'ai dit que j'étais pas trop mal desservi niveau transports en commun : pas de portillon (oui, on y entre comme on veut), portes de bus larges, couloirs pas trop longs…

                  Tu les fais comment tes courses ? Tu as quel poids grosso modo ?

                  Bah j'avoue que j'ai au maximum fait pour deux personnes au quotidien, mais ça passait bien. Au pif une vingtaine de kilos (un sac à dos + une caisse ou un sac), mais je ne prends pas de trucs inutilement lourds.

                  A paris, tu n'as plus de métro après minuit. Pas plus de train qui partent non plus.

                  Dans mon patelin, le dernier bus passe à 20h30 ou 21h! tu as pas intérêt a vouloir rester un peu au boulot ou faire une petite sortie avant de rentrer!

                  etc...

                  Oui, bon, là, il faudrait clairement de gros efforts. Mais encore une fois, je n'essaye pas de dire que tout est génial avec des hypothétiques transports en commun bien faits, mais que ça ne suffirait pas aux gens pour les emprunter plus. D'ailleurs c'est une des raisons pour lesquelles, je pense, les villes n'investissent pas massivement dedans.

          • [^] # Re: La draugue saimal

            Posté par . Évalué à 2.

            Et quelle est donc cette ville ?

      • [^] # Re: La draugue saimal

        Posté par . Évalué à 4.

        tu peux t'amuser à mettre une autouroute 2x6 voies entre deux villages 150 âmes au fin fond de la creuse, je peux t'assurer que tu n'auras pas une augmentation soudaine du traffic.

    • [^] # Re: La draugue saimal

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est sûr que quand il y aura autant de mobylettes que en Inde, faudra sûrement revoir les lois. Mais d'ici-là, une moto dans un couloir de bus, c'est bcp plus sécurisant pour le motard que de remonter entre les files ou pleine gauche.

      De plus, si on considère le but du couloir de bus : éviter que le bus ne se prenne un embouteillage, c'est pas la moto (qui peut se faufiler et rentrer dans les voies "normales" facilement) qui va beaucoup le gêner.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: La draugue saimal

        Posté par . Évalué à 1.

        J'espère tout de même que les chauffeurs de bus seront formés. Pour l'instant, ils s'attendent à se trouver seul dans ces voies, il ne faut pas qu'ils soient surpris.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: La draugue saimal

          Posté par . Évalué à 2.

          seul dans les voies de bus ?
          je ne sais pas comment ça se passe en angleterre, mais en france il y a les taxis, les vélos, et tous les usagers ne respectant pas la lois, il y a aussi ceux qui doivent traverser la voie de bus pour tourner (a droite ou a gauche, les vois de bus ayant une disposition très particulière à paris)

      • [^] # Re: La draugue saimal

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Voilà qui va faire plaisir aux chauffeurs de bus, mais après tout ce ne sont que des chauffeurs, peu importe le stress généré par les motards dont le respect du code de la route est légendaire :)

        Ceci n'est pas un trolley.

        • [^] # Re: La draugue saimal

          Posté par . Évalué à 4.

          les motards dont le respect du code de la route est légendaire

          Bah, à peu près comme les cyclistes mais en plus rapides à faire les infractions

          Foi de motard !

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: La draugue saimal

            Posté par . Évalué à 1.

            les motards dont le respect du code de la route est légendaire

            Bah, à peu près comme les cyclistes mais en plus rapides à faire les infractions

            Bel argument : oui on fait de la merde, mais bon c'est pas grave : on est pas les seuls.
            C'est sur qu'avec ca on va faire avancer la société vers un monde meilleur !

            • [^] # Re: La draugue saimal

              Posté par . Évalué à 5.

              les motards dont le respect du code de la route est légendaire

              Bah, à peu près comme les cyclistes mais en plus rapides à faire les infractions

              Bel argument : oui on fait de la merde, mais bon c'est pas grave : on est pas les seuls.

              man humour
              man ironie
              man second-degré

              cd /pub && more beer

  • # Et pourquoi pas...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et pourquoi pas les taxis, les policiers et les politiques tant que tu y es ?

  • # Vocabulaire

    Posté par . Évalué à 9.

    Donc maintenant, il suffit d'être la cible de quelques lois gouvernementales désagréables pour être une communauté stigmatisée?

    De mon temps, il fallait un savant mélange de violences, injures banalisées, censures ou caricatures médiatiques, préjugés et idées fausses communément relayés.

    Je dois être un vieux con.

    • [^] # Re: Vocabulaire

      Posté par . Évalué à 9.

      Non, non je te rassure, tu n'es pas un vieux con. Mais il faut comprendre que ces chevaliers des temps modernes que sont les motards cachent sous le vrombissement de leurs velosolex, une âme d’enfant, prompte à pleurnicher et à crier à l’injustice pour un oui ou pour un non.

      Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 4.

        prompte à pleurnicher et à crier à l’injustice pour un oui ou pour un non.

        Si je comprends bien tu cherches à prouver que les motards ne sont pas stigmatisés en qualifiant de la sorte leur activisme ?

    • [^] # Re: Vocabulaire

      Posté par . Évalué à 8.

      Toi si j'en crois ton avatar t'es même carrément un vieux singe qui fait la grimace. :)

      Pour le fond, là on parle d'une loi qui est plutôt en faveur des motards. Et pourquoi pas ?

      Une moto est conçue pour rouler plus vite qu'une voiture. Elle a besoin de moins d'espace pour circuler.

      Si tous les gens qui se déplacent seuls au volant d'une voiture se déplaçaient en moto il y aurait vraiment moins d'embouteillages et j'imagine moins de pollution...

      Pour se déplacer individuellement la moto devrait être la norme. Manque de bol c'est la voiture. Bah oui c'est plus simple à maîtriser, c'est plus de confort (quand il pleut t'es pas mouillé et si tu cales tu n'as pas à mettre un pied par terre pour éviter de t'étaler sur le sol)

      caricatures médiatiques

      Je ne suis pas motard (bien que m'étant déplacé sur deux roue 50 cc pendant un moment) mais j'ai quand même l'impression que la majorité silencieuse des quatre roues se complaît dans l'idée qu'un motard c'est une personne égoïste et irresponsable dont le seul but est de mettre la poignée dans le coin pour rouler à 200 km/h...

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 10.

        j'ai quand même l'impression que la majorité silencieuse des quatre roues se complaît dans l'idée qu'un motard c'est une personne égoïste et irresponsable dont le seul but est de mettre la poignée dans le coin pour rouler à 200 km/h...

        Ah bon ? Ce n'est pas le cas ?

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ose espérer que ce n'est pas le cas.

          Je me demande si 200 ans auparavant les trolls avaient la même intensité entre cavaliers et conducteurs de calèche :)

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par . Évalué à 3.

            Bien sûr que c'est le cas, mais ils sont quand même un minimum prudent, quand je vois un motard arriver à 140 derrière moi je sais qu'il va attendre d'avoir la place pour doubler et ne pas se caler dans mes angles morts. Ce qui n'est pas le cas en ville quand c'est un petit con en scooter, qui te double par la droite en plein angle mort.

            Ce serait marrant d'avoir une ville 100% moto, je pense que les gens péteraient un câble à cause du bruit, les murs et fenêtres se fissureraient parce qu'une bonne moto fait quand même bien plus de boucan qu'une voiture. Pour avoir un voisin qui faisait chauffer sa moto 10min le matin, je le sais (bon c'était que le dimanche à 10h et ça fait longtemps qu'il a arrêté, heureusement).

            Et une ville 100% moto ça veut dire aussi qu'il n'y aura plus de possibilité de remonter les files de voiture... on va donc décaler le problème.

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à -1.

              Ce serait marrant d'avoir une ville 100% moto

              Taipei LOL

              Une grande partie des villes du sud-est asiatique ROFL

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 4.

          Si c'était le cas ils seraient moins nombreux. Darwin.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par . Évalué à 3.

            Si ton raisonnement était bon, il n'y aurait pas d'homosexuel...

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je remet tout la conversation d'affilée :
              >>>> j'ai quand même l'impression que la majorité silencieuse des quatre roues se complaît dans l'idée qu'un motard c'est une personne égoïste et irresponsable dont le seul but est de mettre la poignée dans le coin pour rouler à 200 km/h...
              >>> Ah bon ? Ce n'est pas le cas ?
              >> Si c'était le cas ils seraient moins nombreux. Darwin.
              > Si ton raisonnement était bon, il n'y aurait pas d'homosexuel...

              Hormis le fait que je n'ai jamais eu l'occasion de converser avec une quatre roue (c'est peut-être parce qu'elle est majoritairement silencieuse), je retire ceci de la conversation, en essayant d'être le moins fallacieux possible, et c'est pas facile :)

              Si le seul but des motards n'était pas de pouvoir rouler à 200km/h ils seraient moins nombreux, donc il y aurait moins d'homosexuels.

              Cela veut dire que le fait d'aimer la vitesse à moto tend à favoriser l'homosexualité ?

              En même temps, l'arrivée de Darwin laisse supposer qu'il y aurait un rapport avec la théorie de l'évolution

              D'où la conclusion : Lapin compris.

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à 3.

              Son raisonnement est du "Darwin étendu" : puisqu'on parle de comportements non-génétiques, le mode de transmission diffère. Donc n'est pas exclusivement héréditaire.

              Concernant les motards, si ils allaient si vite, tous, ils mourraient avant d'avoir pu transmettre (culturellement, donc). Ça ressemble bien à du Darwin.

              Donc l'homosexualité peut tout à fait exister puisque, être homo ne provocant pas la mort, la transmission (culturelle encore) est tout à fait possible.

              • [^] # Re: Vocabulaire

                Posté par . Évalué à 3.

                Je serais très curieux de connaitre les principes de transmissions "culturels" de l'homosexualité...

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 0.

        Manque de bol c'est la voiture. Bah oui c'est plus simple à maîtriser, c'est plus de confort

        ben oui en fait c'est ca : les non motards sont maladroit...
        tss... sont vraiment nuls...

        (quand il pleut t'es pas mouillé et si tu cales tu n'as pas à mettre un pied par terre pour éviter de t'étaler sur le sol)

        Donc ça se réduit à ca être motard : ne pas avoir peur de la pluie, et avoir les couilles de poser les pieds au sol quand on cale...
        mais de toute manière, ca ne cale pas un motard, hé c'est pas une tapette hein ;)

        ... caricature médiatique corporatiste ;)

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 5.

          ben oui en fait c'est ca : les non motards sont maladroit...

          C'est pas une question d'être maladroit.

          En moto tu dois gérer l'équilibre, tu dois faire beaucoup plus attention au freinage (parce que le risque n'est pas le "tout droit", mais bien la gamelle) qui est dissocié (avant/arrière), les mains ne servent pas à tourner (a vrai dire c'est surtout le corps qui tourne), mais à effectuer les != actes inhérents à la conduite (embrayage, frein avant), de même que les pieds (passage de vitesse, frein arrière).

          Ce n'est plus compliqué, mais c'est différent, et ça demande quand même un peu plus de concentration qu'une voiture.

          et avoir les couilles de poser les pieds au sol quand on cale...
          C'est pas un problème de couille, c'est un problème d'effectuer le geste alors que tu dois gérer autre chose en même temps (la circulation, ton équilibre, ...)

          Honnêtement, le coup de caler, à part au démarrage, tu tombes pas. Au pire tu débraye, redémarre le moteur et embraye, tu reste équilibré et tu continue sur ta lancée.

          Mais c'est sur que la personne qui perds ses moyens quand elle cale, et met 3 plombes pour relancer le moteur car elle a pas compris ce qui c'était passé et qu'elle est stressé, ben la moto c'est pas le moyen de locomotion que je lui recommanderais.

          Par contre TOUS (99%) les motards ont déjà fait tomber leur moto au moins une fois : a très faible vitesse c'est pas stable, et put**** qu'est ce que c'est lourd!
          Coup classique, tu as la moto en main en train de te garer, tu fais une mauvaise manip et hop tu commence à glisser ou autre et la moto commence à partir. A moins de t'appeller musclor, tu l'accompage pour éviter qu'elle casse qqch, mais tu la récupère certainement pas. (Bon peut etre une petite klr si).

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 6.

        […] j'ai quand même l'impression que la majorité silencieuse des quatre roues se complaît dans l'idée qu'un motard c'est une personne égoïste et irresponsable […]

        En même temps, un automobiliste:

        • ça méprise les femmes parce qu'elles ne savent pas conduire;
        • ça ne supporte pas les vieux parce qu'ils ne savent plus conduire;
        • ça prend de haut les jeunes parce qu'ils conduisent n'importe comment;
        • ça manque d'écraser les cyclistes parce qu'ils ne se laissent pas dépasser;
        • ça râle après les camions parce qu'ils prennent toute la place…

        (je suis bien placé pour en parler: je suis automobiliste)

        Je ne pense pas qu'on puisse inférer quoique ce soit sur la popularité de telle ou telle catégorie de la population à partir du comportement de personnes situées derrière un volant. Il est connu depuis longtemps que cela transforme les gens les plus doux en égocentriques surexcités.

        Si on regarde dans les médias (et particulièrement au cinéma), les motards tombent invariablement dans la catégorie des gens über-cools. Avoir une moto donne systématiquement un bonus de sex-appeal, et ce quelque soit le genre de la personne. Et si je regarde ce qui se passe dans les bouchons à Toulouse, une très large majorité des automobilistes se rangent sur le côté pour permettre aux motos d'échapper un peu plus rapidement à l'enfer dont ils sont prisonniers (ce qui vient battre en brèche la caricature que j'ai peint plus haut). Évidemment je suppose que lorsque l'on est assis sur ladite moto, on remarque plus l'imbécile qui ne nous a pas vu dans le rétro que les 10 précédents qui se sont poussés.

        Tout ça pour dire que je n'ai rien contre les motos, ni contre le fait de militer pour défendre leur usage, mais qu'utiliser un vocabulaire incongru pour cela ne peut que desservir cette cause, parce que ça la fait basculer dans le ridicule.

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 4.

          Évidemment je suppose que lorsque l'on est assis sur ladite moto, on remarque plus l'imbécile qui ne nous a pas vu dans le rétro que les 10 précédents qui se sont poussés.

          Absolument pas, d'ailleurs des fois les automobilistes nous (me ?) mettent mal à l'aise, ils s'écartent pour te laisser passer alors que tu voulais le suivre tranquillement ^^.

          sinon la plupart des motos (bon hors grande villes et gros con hein) remercie, quand ils peuvent, les automobilistes que les laissent passer.

          Le problème avec l'imbécile qui ne nous a pas vu, c'est pas qu'il ne nous pas vu, c'est qu'il a failli nous tuer!
          Exemple con : en plein embouteillage, je suis tranquillement dans ma file en suivant la voiture de devant, on est plus ou moins à l'arrêt.
          Ben une voiture décide de forcer le passage dans regarder si il gene quelqu'un ou autre.
          Conclusion -> failli être écraser par qqu'un qui a juste décidé que les contrôles c'était pour les autres!

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 0.

        Quelle est la consommation d'une moto ?
        Parce que celle de mon voisin de bureau est très proche de celle de ma voiture.
        Donc, niveau pollution ...
        (et je ne parle pas de pollution sonore)

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 2.

          À Paris, la plupart des 2 roues motorisés sont quand même des 125 cm³. La consommation est donc inférieur à une voiture en moyenne. D'après diverses sources, ça serait à peu prêt 4l/100 pour un scooter 125. C'est certainement plus pour une voiture...

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par . Évalué à 1.

            D'après diverses sources, ça serait à peu prêt 4l/100 pour un scooter 125.

            Tant que ça ? Pour les moto 125 genre ybr c'est plutôt dans les 2L...

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à 1.

              Il y a une différence entre la consommation affichée par le constructeur, et la consommation réelle...

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Putain le délire?

              Mon 50cc consommait bien 5-6 litres au 100, et encore quand je roulais sur le plat!
              Les moteurs sont pourtant 4-temps, mais l'injection directe reste rare (norme Euro3, et encore, certains passent même avec un carbu), et les 125cc c'est pas mieux.

              Certes, les motos sont à vitesses, donc pas de vario, donc le moteur roule moins vite, mais quand même, 2L/100 faudra me prouver ce que tu dis.
              Même en diesel je doute que ce soit possible.

              • [^] # Re: Vocabulaire

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                2 litres aux 100 il faut rouler bien cool, mais ça se fait jusque vers 250 cm3.
                En roulant bien cool.

                5 à 6 litres aux 100 pour un 50, tu as un sacré soucis :-)
                Soit le bridage est pourri, soit il y a un problème de réglage de carbu.

                Un 103 Pigeot des années 80 faisait du 3 litres aux 100.
                Une 125 actuelle fait dans les 4 litres. Conduite "moto".
                Une 1000 fait moins de 7 litres. Conduite moto également. On n'achète pas une 1000 pour accélérer doucement (ça se discute, si on veut de la pêche, il vaut mieux une 250).
                Bon, sur circuit c'est autre chose :-)

                • [^] # Re: Vocabulaire

                  Posté par . Évalué à 2.

                  (ça se discute, si on veut de la pêche, il vaut mieux une 250)

                  Permet moi d'être d'un autre avis (même si ce n'est pas mon type de moto).
                  Une petite hypersportive c'est assez péchu ^^.

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour se déplacer individuellement la moto devrait être la norme. Manque de bol c'est la voiture. Bah oui c'est plus simple à maîtriser, c'est plus de confort (quand il pleut t'es pas mouillé et si tu cales tu n'as pas à mettre un pied par terre pour éviter de t'étaler sur le sol)

        Peut-être que les gens veulent à l'occasion pouvoir transporter plus d'un passager, disposer d'un coffre pour aller faire les courses, pouvoir transporter des objets encombrants, sans pour autant acheter 2 véhicules, non ? Ah, et peut-être aussi que les gens cherchent la sécurité.

        Merci de pas décreter à l'avance que les gens sont des cons ou des egoistes.

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 0.

          à l'occasion pouvoir transporter plus d'un passager

          Transport en commun, location...

          disposer d'un coffre pour aller faire les courses

          Il pourraient faire leur courses plus intelligemment, à savoir acheter prêt de chez eux, au marché par exemple, (et si possible un maximum de chose qui proviennent de pas trop loin de chez eux, mais là c'est un autre problème).

          Si occasionnellement ils ont besoin d'acheter beaucoup d'un coup, ou bien un objet volumineux voir la réponse précédente ci-dessus.

          S'ils sont isolés géographiquement et qu'ils n'ont vraiment pas le choix, pourquoi pas.

          Et sais-tu que l'on peut tracter une remorque avec une moto ?

          et peut-être aussi que les gens cherchent la sécurité

          La sécurité c'est d'abord une histoire de prudence. Et si tu quittes la route et tombe dans un lac il vaut mieux que ce soit en moto qu'en voiture...

          Merci de pas décreter à l'avance que les gens sont des cons ou des egoistes.

          Seulement les automobilistes ! Dont je fais partie :)

          "Les gens" sont aussi cons et égoïstes qu'ils sont brillants et prêts à servir leur prochain. "Les gens" ça ne veut strictement rien dire. Certains n'ont pas le choix, mais d'autres l'ont et font les mauvais.

          Mon dieu je suis un troll vivant :|

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par . Évalué à 3.

            Ok, donc en gros, je ne dois pas acheter de voiture, mais en louer tous les weekends quand j'emmene les enfants voir mémé dans sa SPA son asile sa maison de retraite, et encore en louer un jour dans la semaine pour aller faire les courses, et encore en louer une pendant 3 semaines quand je pars en vacances.

            Et en plus de tout ca, faut que j'achete une moto.

            Pas sur que ca me coute moins cher que d'acheter une voiture et de faire tout ca avec ma voiture personnelle...

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à 1.

              T'as gagné je m'incline. J'avais acheté des actions Harley-Davidson je pensais convertir tout le monde ici à la moto mais c'est raté :)

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            disposer d'un coffre pour aller faire les courses

            Il pourraient faire leur courses plus intelligemment, à savoir acheter prêt de chez eux, au marché par exemple, (et si possible un maximum de chose qui proviennent de pas trop loin de chez eux, mais là c'est un autre problème).

            Fais la différence de prix des courses alimentaires au petit Casino du centre-ville et chez Carrefour, tu comprendras vite pourquoi les gens font des grosses courses, loin de chez eux.

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Fais la différence de prix des courses alimentaires au petit Casino du centre-ville et chez Carrefour

              Il y a de plus en plus de maxidiscomptes dans les centres villes. Du moins, c'est ce que je constate à Lyon, entre autres.

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Les produits sont moins cher au marché, parce qu'il n'y a pas d'intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Bon, sauf si tu fais le choix d'habiter au milieu des plus grands champs de cravates et de papier du monde ou du désert de Gobi.

              • [^] # Re: Vocabulaire

                Posté par . Évalué à 2.

                On ne doit pas avoir les mêmes marchés. Je suis en région parisienne, et autant pour les fruits et légumes, cela peut se constater (mais c'est pas une obligation), autant sur la viande, le fromage, etc, les prix ne sont pas concurrentiels. En général, les produits sont de meilleur qualité sur un marché, mais ce n'est pas non plus une règle stricte... Sachant qu'on peut aussi trouver de la bonne qualité au supermarché.

                Aller au marché, c'est une habitude, une tradition, une envie ou un geste politique, mais ce n'est certainement pas un choix économique. D'autant plus que le marché, c'est uniquement les produits frais... Allez y trouver des pâtes et des sauces tomates...

                Au passage, le "choix d'habiter", quand il y en a un, ne se fait pas en fonction d'un marché local, mais prend en compte une tonne d'autres paramètres...

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Sans compter ceux qui comme moi vont chercher leurs gamins à l'école en sortant du boulot ...

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ou ceux qui sont vieux.
            Ou ceux qui n'aiment pas le froid, la pluie.
            Ou ceux qui sont en jupe ou en kilt.
            Ou ceux qui ont des problèmes physique. Une personne obèse par exemple.

            Et tout simplement les personnes qui n'ont pas du tout envie de se retrouver écrabouillées, déchiquetées, démembrées, disloquées.
            Ma femme s'est fait rentrer dedans par un connard qui mérite la mort une personne sous l'emprise de l'alcool (la justice a décidé: zéro condamnation), de face. Environ 2x90km/h
            Les deux véhicules défoncés. Les deux conducteurs indemnes.
            Elle aurait été en deux roues...

            Oncle + tante + 2 enfants sur l'autoroute. Un camion se rabat. Ils se retrouvent de l'autre côté de la glicière. Zéro bobo.
            Ils auraient été en deux roues...

            Une ex se plante (avec MA caisse) car elle était trop stupide pour conduire et téléphoner en même temps. Zéro bobo aussi.
            Elle aurait été en deux roues...
            J'ai déjà vu une jeune femme téléphone en scooter mais c'est vrai que ça doit être rare.

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à -1.

              de face. Environ 2x90km/h

              Les deux véhicules défoncés. Les deux conducteurs indemnes.

              Sérieux ? C'était quoi les bagnoles ?

              Un choc frontal à cette vitesse j'ai comme un doute...

              Elle devaient arriver face à face mais l'une a dû mettre un coup de volant, se faire taper sur le coté et partir en tête-à-queue ?

              elle était trop stupide pour conduire et téléphoner en même temps.

              Ah bah bravo ! :)

              Toi t'es assez doué pour téléphoner en conduisant c'est ça ?

              • [^] # Re: Vocabulaire

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Un choc frontal à cette vitesse j'ai comme un doute...

                De face, deux fois 90 km/h, ça fait un choc de 90 km/h pour chaque voiture hein !

                • [^] # Re: Vocabulaire

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Probable. Mes cours de mécanique remonte à loin...

                  Mais un choc à 90 km/h contre un platane ça fait quand même très mal. Si je ne m'abuse pour les crashtests on est à 50 km/h et les voitures sont déjà bien abimées...

                  • [^] # Re: Vocabulaire

                    Posté par . Évalué à 1.

                    En fait ce que je veux dire c'est que dans le cas d'un choc frontal, si les deux véhicules, identiques, roules à 90 km/h, chaque véhicule va absorber sa propre énergie cinétique. C'est donc équivalent pour chaque véhicule à un choc à 90 km/h contre un obstacle immobile qui n'absorbe quasiment rien comme un gros platane ou un mur en béton armé, non ?

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Et tout simplement les personnes qui n'ont pas du tout envie de se retrouver écrabouillées, déchiquetées, démembrées, disloquées.

              Pas besoin d’être en 2 roues pour ça : un quad suffira.

            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à 2.

              Une ex se plante (avec MA caisse) car elle était trop stupide pour conduire et téléphoner en même temps. Zéro bobo aussi.
              Elle aurait été en deux roues...

              Elle n'aurait pas téléphoné, ou alors faut l'enfermer !

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 3.

        Si tous les gens qui se déplacent seuls au volant d'une voiture se déplaçaient en moto il y aurait vraiment moins d'embouteillages et j'imagine moins de pollution...

        Moins de pollution peut-être, mais on aurait ce qui resterait directement dans les poumons. Au moins une voiture est équipée de filtres, j'espère que les casques en sont équipés aussi.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Vocabulaire

          Posté par . Évalué à 6.

          Au moins une voiture est équipée de filtres, j'espère que les casques en sont équipés aussi.

          Déjà, pas de motos qui fonctionnent au diesel, donc on oublie les micro-particules qui ont nécessité l'invention des filtres à particules pour les moteurs diesels.

          Et ça fait maintenant un bon moment que toutes les motos neuves sont équipées de pot catalytiques.

          Moralité, ma moto, qui même si elle consomme un peu plus pollue moins que la clio/corsa/polo/nawak fioul d'il y a 15 ans qu'on trouve encore largement répandue sur nos routes.

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par . Évalué à 2.

            Quand je parlais de filtre, je voulais dire pour l'air entrant dans l'habitacle, pas au niveau de l'échappement.

            Mais il est vrai que je n'y avais pas pensé et ça ne serait finalement pas plus mal.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Vocabulaire

            Posté par . Évalué à 1.

            Je pense qu'il parlait surtout des filtres pour l'air entrant dans l habitacle ( genre filtre a pollen )

      • [^] # Re: Vocabulaire

        Posté par . Évalué à 5.

        Une moto est conçue pour rouler plus vite qu'une voiture. Elle a besoin de moins d'espace pour circuler.

        Vrai pour la seconde partie, faux pour la première.
        Une moto est conçue pour rouler.
        Certaines pour rouler très vite, à l'apanage des ferrari.
        Certaines pour rouler confort, à l'apanage des mercedes.
        Certaines pour rouler un peu partout, à l'apanage des 4x4.
        Certaines...

        La moto a un autre GROS désavantage, et c'est pourquoi c'est très bien que tout le monde ne roule pas en moto : elle n'a pas de carrosserie.
        Et en cas de choc, c'est donc toi la carrosserie. Il faut avoir intégrer cette donnée et l'accepter pour faire de la moto (de façon responsable).

        Le problème des automobilistes, c'est comme tu le dis "l'inconnu". Un motard n'est pas comme eux, il n'a pas le même véhicule, et il est donc l'objet de toutes les suppositions grotesques (et amusantes quand on est motard et qu'on s'entend dire "tu conduis donc comme un fou" alors que je fais 4 fois plus attention en moto qu'en voiture, et que je roule bien souvent moins vite en moto qu'en voiture).

  • # Problème purement parisien

    Posté par . Évalué à 6.

    Ce problème est purement parisien.

    En province on cohabite très bien même en ville y'a aucun problème et en plus on a pas de couloir de bus (même dans une ville comme lille) alors on s'en fout!

    Je ne dit pas que ça ne serai pas une bonne chose, ça fluidifirai surement le trafic, ça permettrai au 2 roues d'être plus en sécurité et en plus ca couterai pas grand chose.
    Mais personnellement je pense que pour les motard y'a des problème plus important que de savoir si on peut prendre une voie réservée au bus pour arriver plus vite au taff.Comme le doublement des rembardes de sécurité, la refection des routes, TVA à 5.5 sur les équipements de sécurité etc...

    Au final pour en revenir aux voies de bus c'est juste que les questions qui ce posent c'est:
    - pourquoi les moto et pas autre chose?
    - et surtout les PV on va les mettre a qui si les motos on le droit d'y aller?

    Dernier point c'est quoi tous ces journaux sur la moto? c'est pas que came dérange mais on est sur linux FR alors je comprend pas forcement. c'est pour parler de ca avec un autre public que les motards du coin ou il y a autre chose?

    • [^] # Re: Problème purement parisien

      Posté par . Évalué à 5.

      Dernier point c'est quoi tous ces journaux sur la moto? c'est pas que came dérange mais on est sur linux FR alors je comprend pas forcement. c'est pour parler de ca avec un autre public que les motards du coin ou il y a autre chose?

      La mob de from_kobb a été mise sous clef par sa maman, suite à un accident de décalaminage, ou il a dû être emmené d’urgence à l’hôpital, pour se faire décoincer du pot de sa mobylette. Depuis frustré de ne pas pouvoir traîner avec sa bande, il poste sur linuxfr.

      Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Problème purement parisien

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 21/12/11 à 23:48.

      Comme le doublement des rembardes de sécurité

      +1

      Ces rambardes ne sont de sécurité que pour les voitures et camions. Pour un deux roues, il vaudrait mieux pas de rambarde du tout que ce qu'il y a actuellement.

      Après c'est sûr, une tôle de 60 cm de haut sur des kilomètres, ça coûte.

      Vous avez souvent entendu parler de choc frontal entre deux motos ?

      • [^] # Re: Problème purement parisien

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Vous avez souvent entendu parler de choc frontal entre deux motos ?

        J'en ai vu un une fois dans un flim avec Tom Cruise. Je ne savais pas que deux motos pouvaient se percuter de face et exploser comme ça.

        Dans ces cas-là il faut se mettre sur la roue arrière puis sauter de son véhicule juste avant l'impact. Ça permet de s'en sortir sans blessure et de commencer à casser la gueule à l'autre motard alors que l'accident a lieu, pour gagner du temps (c'est aussi dans le flim).

      • [^] # Re: Problème purement parisien

        Posté par . Évalué à 2.

        Vous avez souvent entendu parler de choc frontal entre deux motos ?

        Entre deux motos, non, mais entre deux mobylettes oui. Il y a eu un mort, et mon frère a faillit y rester lui aussi.

    • [^] # Re: Problème purement parisien

      Posté par . Évalué à 0.

      ///
      Je ne dit pas que ça ne serai pas une bonne chose, ça fluidifirai surement le trafic, ça permettrai au 2 roues d'être plus en sécurité et en plus ca couterai pas grand chose.
      ///
      Les 2 roues a énergie musculaire se retrouvent déja avec les bus et les taxis dans ces couloirs.

      En ajoutant les autres 2 roues, je suis pas sur que tout le monde soit gagnant (surtout a Paris ou les gens sont des malades : ils sont prêt a tout pour gagner quelques minutes)...

      On ferait mieux de trouver de vrai alternative...

      • [^] # Re: Problème purement parisien

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        surtout a Paris ou les gens sont des malades : ils sont prêt a tout pour gagner quelques minutes

        s/minutes/secondes/

      • [^] # Re: Problème purement parisien

        Posté par . Évalué à 3.

        En ajoutant les autres 2 roues, je suis pas sur que tout le monde soit gagnant (surtout a Paris ou les gens sont des malades : ils sont prêt a tout pour gagner quelques minutes)...

        A tu parles des 2 roues à énergies musculaire qui considèrent que les feu te ralentissant ne sont bon que les véhicules à moteur et que eux n'ont pas besoin de s'arrêter à de tel broutilles ?

    • [^] # Re: Problème purement parisien

      Posté par . Évalué à 10.

      Dernier point c'est quoi tous ces journaux sur la moto? c'est pas que came dérange mais on est sur linux FR alors je comprend pas forcement. c'est pour parler de ca avec un autre public que les motards du coin ou il y a autre chose?

      Moi aussi, came dérange. Arbre à came dérange, même, ces histoire de moteur.

      Blague à part: Le point commun entre motards et linuxien, c'est quand même de faire le choix d'un outil différent du choix "par défaut" de 90% de la population, et de se heurter à des problèmes de compatibilité, d'incompréhension, voire d'incurie des pouvoirs publics, qui se foutent un peu de cette minorité qui fait rien qu'à pas choisir la même solution que "tout le monde". Ce sont souvent des passionnés, qui revendiquent leur liberté de choix et sont fiers d'avoir fait un choix différent de celui fait par ceux qui n'ont pas vraiment choisi, et ne réclament pas plus que de l'exercer en cohabitation pacifique avec les autres usagers, sans que leur différence devienne un handicap.

      Et les fanboy Apple, ils ont des 50cc pour se la jouer "moi aussi chui différent" tout en ayant la flemme d'apprendre pour de vrai l'usage d'un deux roues/d'un Unix. Tout le monde leur jette des cailloux, windowsien/caisseux comme linuxiens/motards, et ils ont bien raison.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Problème purement parisien

        Posté par . Évalué à 2.

        Ouais, et puis depuis quand un vrai motard se soucie-t-il des lois?
        F**K the law! A bas la répression !! Tous pour une liberté libre!

        P.S. je suis automobiliste, cycliste, cyclomotoriste, motard, utilisateur de transports en commun, piéton, et j'emmerde tous les autres. Sauf les routiers qui sont sympas. Et peut être quelques autres que j'oublie.

    • [^] # Re: Problème purement parisien

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En province on cohabite très bien même en ville y'a aucun problème et en plus on a pas de couloir de bus (même dans > une ville comme lille) alors on s'en fout!

      Sauf que justement, la province (quelle blague ce mot) n'est pas uniforme, et ne ressemble pas à Lille : à Nantes il y a des couloirs de bus.

  • # Hum

    Posté par . Évalué à 10.

    Faudrait commander une étude sur un autre sujet aussi, parce qu'intuitivement, j'ai l'impression que si on autorise les voitures à utiliser les bandes réservées au bus, on aura aussi un temps de parcours réduit pour les automobilistes et moins d'émission de dioxyde de carbone, sans affecter la sécurité des autres ni celle des automobilistes.

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Hum

      Posté par . Évalué à 2.

      Il est vrai qu'on peut se poser des questions sur ces études qui enfoncent vigoureusement des portes ouvertes. On se rappellera qu'il s'agit de politique, et qu'en politique, on décide de la mesure à adopter avant, et on commande l'étude qui la justifie après.

      Cela dit, dans le cas que tu cites, l'hypothèse est que les motards ne vont pas non plus ralentir les bus, tandis que des voitures qui viennent contribuer à boucher la voie des bus, ça risque de se voir sur les temps d'attente à l'arrêt (de bus).

      De toute façon, on n'y échappera pas: l'avenir des villes, c'est le transport en commun. Si on habite loin, on laisse sa voiture sur un parking surveillé à la périphérie et on embraye sur les transports en commun. Encore faut-il que ces parkings soient accessibles, tant géographiquement que financièrement.

      Avec tout le respect que je dois aux motards, et malgré mon envie pressante de rejoindre la secte, ce qui est délicat pour l'instant ("mais si chérie, une moto peut tout-à-fait être un véhicule familial... à condition de pas déplacer toute la famille en même temps, voilà tout..."), les motos sont beaucoup beaucoup plus polluantes que les transports en commun, et je ne parle pas de leur contribution à la pollution sonore.

      Alors autant en finir une fois pour toute et adopter un système de péage:
      -très cher pour les voitures (pour être sûr que ce soit occasionnel)
      -un peu moins cher pour les motos (qui prennent moins de place sur la route)
      -gratuit pour les professionnels de la route

      Et ce coup-ci, on pourra même piquer encore des voies aux automobilistes pour laisser passer tous les autres.

      Malheureusement, ça n'arrivera pas si facilement: le bling-bling impose de rouler en Cayenne en centre-ville, et le bling-bling est proche du pouvoir...

      • [^] # Re: Hum

        Posté par . Évalué à 2.

        De toute façon, on n'y échappera pas: l'avenir des villes, c'est le transport en commun.

        Non, c'est une meilleure mixité, une meilleure cohabitation, une meilleure information et moins d'incivilités.
        Les transports en commun ne peuvent répondre à tout. Surtout lorsque par exemple, il y a un an, tous les bus parisiens sont rentrés à leur dépôt à 15 h car la neige s'est mise à tomber.
        Heureusement que des gens étaient venus à leur travail en voiture (ces gros egoïstes) pour ramener leurs collègues chez eux...

        • [^] # Re: Hum

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          L'an dernier les gens se sont aussi rendu compte qu'il n y a pas que le bus comme moyen de transport en commun mais aussi qu'on peut partir plus tôt ou plus tard en attendant un changement de situation.
          La voiture sur Paris est une punition.

        • [^] # Re: Hum

          Posté par . Évalué à 2.

          Et ils ont mis combien de temps pour arriver chez eux, ces automobilistes ?

        • [^] # Re: Hum

          Posté par . Évalué à 1.

          Les transports en commun ne peuvent répondre à tout. Surtout lorsque par exemple, il y a un an, tous les bus parisiens sont rentrés à leur dépôt à 15 h car la neige s'est mise à tomber.

          C'est à ce moment là qu'on a eu la confirmation officielle que les parisiens ne savent pas rouler... D'apres les infos, y'avait 5 à 10 cm de neige sur la route à Paris... Et tout le monde etait bloqué !

          Au meme moment, dans ma region, il y avait 30 cm de neige, et j'ai réussi à faire 40km (20km de trajet normal + 10 km pour eviter une route où un camion s'etait vautré + 10km de détour pour prendre une route où la montée est plus facile) pour rentrer du boulot sans me foutre au tas...

          • [^] # Re: Hum

            Posté par . Évalué à 2.

            sans pneu neige/chaine/ et avec autant de personne sur les routes ?
            Avec des camions devant et derrière, dans les montées ?
            Avec les pentes verglacés ?
            Avec les routes coupés par la maréchaussée ? (parce qu'on parle des embouteillage monstre à paris, mais on oublie le fait que certaines routes ont été complètement bloqué par la maréchaussé pour éviter d'avoir des accidents qui se seraient inévatblement produits)).

            • [^] # Re: Hum

              Posté par . Évalué à 1.

              sans pneu neige/chaine/ et avec autant de personne sur les routes ?

              Nan mais hors Paris c'est pas non plus le Groenland, on ne se promène pas en pneus neige toute l'année!

              Avec des camions devant et derrière, dans les montées ?

              C'est bien entendu une exclusivité parisienne, les pentes...

              Avec les pentes verglacés ?

              ...tout comme le verglas, on n'a jamais vu ça ailleurs non plus.

              Avec les routes coupés par la maréchaussée ? (parce qu'on parle des embouteillage monstre à paris, mais on oublie le fait que certaines routes ont été complètement bloqué par la maréchaussé pour éviter d'avoir des accidents qui se seraient inévatblement produits)).

              Comme dans quasiment n'importe quelle ville de France!

              Franchement, 5/10cm de neige, au-dessus de la latitude de Paris, je crois que tout le monde a ça tous les ans.

              Maintenant, un peu d'humilité et on peut admettre que les Parisiens sont moins à l'aise sur neige que d'autres, pas parce qu'ils sont PARISIEEEEEENS, mais parce qu'ils ont moins l'habitude.

              De même que moi qui suis originaire du Nord, je reconnais volontiers que je suis également beaucoup moins à l'aise sur neige que les Alsaciens/Lorrains ou les montagnards.

              Si ça peut vous rassurer, il y a eu des chutes de neige dans la région de Shanghai durant l'hiver 2007/2008. 15ans qu'ils n'avaient pas vu de neige, et en Chine, 95% des permis de conduire ont moins de 5ans.
              On se serait cru dans un film catastrophe: après avoir écrasé le frein à la première micro-glissade et fait un beau 360°, ils descendent du véhicule sans même prendre la peine de le ranger sur le côté de la route et rentrent à pied.
              On voyait donc des voitures arrêtées un peu partout n'importe comment.

              Un grand moment de bonheur...

              • [^] # Re: Hum

                Posté par . Évalué à 1.

                Si ça peut vous rassurer, il y a eu des chutes de neige dans la région de Shanghai durant l'hiver 2007/2008. 15ans qu'ils n'avaient pas vu de neige, et en Chine, 95% des permis de conduire ont moins de 5ans.
                On se serait cru dans un film catastrophe: après avoir écrasé le frein à la première micro-glissade et fait un beau 360°, ils descendent du véhicule sans même prendre la peine de le ranger sur le côté de la route et rentrent à pied.
                On voyait donc des voitures arrêtées un peu partout n'importe comment.

                Un grand moment de bonheur...

                Rho, j'aurais ben aimé voir ça. Les pékinois ne sont pas vraiment impressionnés par la neige donc cela fait juste des embouteillages monstrueux ... Par contre, le vélo dans la neige, cela se mérite !

              • [^] # Re: Hum

                Posté par . Évalué à 2.

                la question n'était pas si tu avais déjà vu ça, mais si ton épopée "héroïque" correspondait aux même conditions que ce a quoi tu faisais référence.

                Comme je le disais, la presse a beaucoup parlé des embouteillages, mais n'a pas parlé de la fermeture d'énormément de voies (donc forcément ca arrange pas les embouteillages).
                Et un embouteillages sur une route enneigé par -5, ca donne de la glace traditionnellement /o

                Je suis tout a fait d'accord pour dire que les parisiens ont largement moins l'habitude de la conduite sur la neige (et moi perso je sais pas conduire particulièrement sur la neige, je connais les rudiments mais guère plus); mais je connais certains qui ont passé un grand moment dans les alpes (donc c'était pas la première fois qu'ils conduisaient sur la neige on va dire), et qui faisaient pas franchement les fiers tout le temps...

      • [^] # Re: Hum

        Posté par . Évalué à 2.

        Il est vrai qu'on peut se poser des questions sur ces études qui enfoncent vigoureusement des portes ouvertes.

        Il est vrai qu'on peut aussi lire l'executive summary de l'étude et constater qu'elle n'enfonce pas des portes ouvertes (sauf évidemment si tout le monde sait que l'autorisation d'emprunter les couloirs de bus n'a pas d'influence sur l'accidentologie et la fluidité de circulation des bus).

        • [^] # Re: Hum

          Posté par . Évalué à 2.

          Moi je me fie à la seule source fiable. Ce qui est marqué dans le journal. Or ça ne parle pas de la fluidité du trafic des bus.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Hum

            Posté par . Évalué à 0.

            Moi je me fie à la seule source fiable. Ce qui est marqué dans le journal.

            Merci pour ce moment de franche rigolade... Les journaux linuxfr, une source fiable ? Après "je l'ai vu au JT de TF1 donc c'est vrai", voila maintenant le "je l'ai lu sur DLFP, donc c'est vrai".

            • [^] # Re: Hum

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je pense, je suis même sûr, vu le contenu du commentaire, qu'il parlait de la source « citée » dans le journal.

    • [^] # Re: Hum

      Posté par . Évalué à 2.

      Ha mais ça existe, en matière de sécurité des deux roues, je connais celle-là : http://www.theses.fr/2010ORLE2012 (découvert suite a la lecture de l'intégral de ce mois-ci.)

      C'est orienté sur l'apprentissage. Je t'avoue que je me suis pas tapé les 310 pages, mais néanmoins, je suis d'accord sur l'une des conclusions qu'il semble en ressortir, que l'apprentissage est trop orienté maitrise du véhicule, donnant au pilote du deux roues une trop grande confiance en lui, l'amenant à une prise de risque excessive lors de la phase critique de son apprentissage, c'est à dire les 5 premières années de prise d'expérience.

      La manœuvre d'évitement par exemple, donne l'impression que tu peux éviter facilement un obstacle, mais elle est répétée de multiple fois dans un exercice qui exclue l'effet de surprise, hors dans le cas d'une portière qui s'ouvre, c'est le facteur critique. Et la, seule une vitesse adaptée au risque te permettra d'anticiper l'obstacle. Hors qu'est-ce que l'on fait dans ce parcours ? On chronomètre le pilote. Il n'y a pas un problème ?

      Pour en revenir aux couloir de bus, à mon avis, faut laisser ça aux bus et aux vélo, quoique la cohabitation des deux ne soit pas sans poser de problèmes. Par contre, je suis fermement opposé à tout ces séparateurs de couloirs en béton, il n'y a rien de plus casse gueule.

      Et de manière générale, la sécurité des conducteurs de deux roues est une chose bien trop sérieuse pour qu'on la laisse aux gouvernements avec leur trains de mesures à deux balles. La meilleure chose à faire pour un jeune qui débute la moto, c'est de rejoindre un moto-club et de rouler avec des motards expérimentés, à mon avis.

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

      • [^] # Re: Hum

        Posté par . Évalué à 5.

        question, as tu ton permis moto ?
        question subsidiaire, si oui, après avoir eu le plateau, pensais tu réellement que tu n'aurais aucun problème pour faire un évitement réel "dans les règles de l'art" ?

        Hors qu'est-ce que l'on fait dans ce parcours ? On chronomètre le pilote. Il n'y a pas un problème ?

        Je pense sérieusement que tu n'as pas passé ton permis.

        Bon explication, le circuit à allure normal est composé de plusieurs parties :
        1°) un slalom (partie aller)
        2°) un demi tour
        3°) un slalom (partie retour)
        4°) un exercice (fin du retour) avec au choix de l'inspecteur
        - évitement droit
        - évitement gauche
        - freinage d'urgence
        - rétrogradage.

        Tu ne "chronomètre pas" le circuit, tu dois faire dans le temps imparti, mais il t'es strictement interdis de le faire moins vite!

        Tu gagne du temps sur les 3 première parties.
        A la fin du slalom retour, tu ne dois pas modifier ta vitesse (d'où la nécessité d'une bonne appréciation de la vitesse) et même si tu rentre 10 km/h en dessous de la vitesse "nominale", tu ne pers pas bcp de temps.

        Enfin les vitesses atteintes dans ce parcours : on dépasse rarement le 50!
        L'évitement est fait à même pas 45 compteur souvent.

        La maitrise du véhicule a allure lente (ralentis) est étudiée lors d'un autre exercice.

        L'intérêt de l'évitement c'est pas de dire "ouais je suis trop balèze, je peux éviter une portière" mais plutôt
        -> j'ai plus de chance de l'éviter que de freiner
        -> je peux faire certaines manœuvres sans me vautrer
        -> comment je dois faire les manoeuvres d'urgences (regarder loin devant et pas l'obstacle, ...)

        • [^] # Re: Hum

          Posté par . Évalué à 2.

          Hum, alors, j'ai mon permis depuis 10 ans. J'ai déjà eu plusieurs accidents avec diverses fractures, je fait entre 20 et 30 000 km par ans, pour moitié en trajet domicile travail, pour l'autre en road-trip. Ma passion de la moto etant axée essentiellement sur le voyage, même si j'apprécie la convivialité des moto-club, des concentrations et des épreuves d'endurance sur circuit (auquel je ne participe pas). J'ai écrit un bout de texte pour le canard de mon moto-club qui résume assez bien ma façon de voir la moto :

          http://www.galamus.fr/moto/pelerinage_en_voxanie.html

          Voila pour la partie présentation, je ne sais pas si ça donne plus de poids à ce que je raconte, mais bon, c'est vrai que la discussion sur internet ça limite un peu de ce coté-là.

          Pour en revenir au sujet, je cite l'évitement en exemple sur un propos de fond visant à souligner une étude dont les conclusions montrait l'insuffisance de la formation, je cite (page 189 de la thése en question) :

          8.1. La relative « pauvreté » de la formation initiale à la conduite moto en France : un apprentissage limité et décontextualisé

          Les résultats de cette thèse ont permis de mettre en évidence certaines limites de la formation initiale dans l’apprentissage de la conduite moto Les situations de formation sont peu nombreuses, les théories de l’apprentissage sous-jacentes à cet enseignement sont « rudimentaires », basées sur la répétition excessive des situations d’examen. Nos résultats aboutissent à souligner la relative pauvreté de cette formation très fortement centrée sur la préparation à la réussite aux épreuves du permis, plutôt que dans la préparation à une conduite sûre dans le trafic. De plus, les résultats ont montré que ces situations de formation et de permis sont décontextualisées par rapport à la conduite post-permis. Les mécanismes qui sont abordés et évalués pendant le permis sont différents de ceux sollicités en conditions réelles de trafic. Tout un pan de l’activité de conduite post-permis : les dimensions perceptives et cognitives de l’activité, n’est pas traité en formation initiale. En résumé, les curriculums observés délivrent un enseignement, non-optimal, d’habiletés de conduite qui ne sont pas celles sollicitées par les motards après la formation. Ce contexte conduit à l’émergence de novices « surconfiants » et à des dangers potentiels pour ces motards et les autres usagers. Ce sont des « acrobates » (d’après Gérard Planchon, conseiller technique à la prévention routière), formés par la répétition des exercices de contrôle de la moto dans des environnements fermés, dont la réussite dans ces parcours a été testée lors de l’examen, et qui ont des lacunes importantes dans la lecture des situations de conduite. Ce contexte amène également les motocyclistes à apprendre véritablement à conduire une moto après l’obtention du permis, sur la base de découverte, d’exploration dans des situations risquées. Les résultats ont ainsi souligné l’importance de la construction du comportement de conduite après la formation initiale.

          Propos auquel je souscris complétement en rapport à ma propre expérience de la moto. Tout ça pour dire que oui, il y a des études et qu'il y a des pistes d'amélioration en terme de sécurité qui ne se limite pas au discours répressif et aux recommendations vestimentaires de nos drôles de gouvernants.

          Bonne route à toi, et si je peux me permettre un conseil que j'ai appris sur le tas (de ferraille), c'est quand tu commence à ne plus avoir peur en moto que tu es en danger.

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

          • [^] # Re: Hum

            Posté par . Évalué à 3.

            Je t'avouerais que j'ai pas tout compris à ta citation. "Les dimensions perceptives et cognitives de l’activité" etc... j'ai juste pas compris ce qu'il voulait dire.

            Ensuite je ne suis pas "d'accord" (un bien grand mot pour un si petit désaccord) pour 3 raisons :
            - il n'y a pas que le plateau dans l'exam. Le plateau étant centré sur la maitrise du véhicule, et la circu sur les actions du motard "dans la vrai vie".
            - il s'agit d'une formation intiale.
            - Il y a un temps limité de formation.

            Pour expliciter le 2em point un peu succint je vais prendre un cas qui parlera plus sur ce site : un developpeur.

            On attend pas qu'un développeur tout juste sortie de la formation initiale sur l'apprentissage du C soit aussi bon et maitrise autant le C que le dvp senior avec 30 ans de bouteilles dessis (c'est possible ça ?).

            La formation est là pour donner les bases, ensuite charge à la personne de pratiquer.

            (comme d'ailleurs tu l'as vu dans ton CR avec la rouille issue de la conduite en idf ;))

            Ensuite que la formation peut être amélioré j'en suis persuadé.

            Toutefois il ne faut pas que ça se fasse entièrement au détriment de la partie "hors circulation".
            Lors d'un apprentissage (que ce soit des arts martiaux, des ...) il y a une partie apprentissage de l'outil/technique et une partie "mise en application de ces techniques".

            Tu peux le voir assez facilement quand tu dois former des gens. tu concocte un super programme de mise en pratique, et tu vois qu'il n'y comprennent rien parce qu'ils emmellent tout : ca va trop vite.
            Alors finalement tu explique la base "hors mise en pratique" et une fois qu'ils ont bien maitrisé, tu leur fais faire la mise en pratique.

            Ps : pas trop triste de la perte de ta marque ?

            PPs : je vais pas assez vite pour avoir vraiment peur ^^ (moi poireaux ? Meuh non).

            • [^] # Re: Hum

              Posté par . Évalué à 2.

              Je t'avouerais que j'ai pas tout compris à ta citation. "Les dimensions perceptives et cognitives de l’activité" etc... j'ai juste pas compris ce qu'il voulait dire.

              De ce que je comprend, c'est qu'on aborde pas assez lors de la formation ce que l'on rencontre plus tard, comment évoluer dans l'environnement (le trafic pour les parigos, les routes à chèvres pour les campagnards, etc ...) et surtout comment évaluer sa situation de conduite et s'adapter en conséquence. Ça on l'apprend sur le tas (ou pas, mais en général, ça finit mal). Dans mon motoclub, y a un ancien qui a un dicton : "Roule vite quand t'en a envie, jamais quand t'es pressé". Et bon, un motard qui roule depuis 40 ans, ça s'écoute.

              Ensuite je ne suis pas "d'accord" (un bien grand mot pour un si petit désaccord) pour 3 raisons :
              - il n'y a pas que le plateau dans l'exam. Le plateau étant centré sur la maitrise du >véhicule, et la circu sur les actions du motard "dans la vrai vie".
              - il s'agit d'une formation intiale.
              - Il y a un temps limité de formation.

              Ouais, pour la circu, si c'est toujours comme je l'ai passé à l'époque, c'est un peu conduire une moto comme une voiture, suivi par un examinateur dans une voiture justement.
              Mais oui sinon, tu as raison. Mais ce découpage en deux de la formation c'est un peu ce qui est reproché dans les conclusions de la thèse. On t'apprend d'un coté à faire l'acrobate, mais t'en fait quoi après dans la circu ?

              On attend pas qu'un développeur tout juste sortie de la formation initiale sur l'apprentissage du C soit aussi bon et maitrise autant le C que le dvp senior avec 30 ans de bouteilles dessis (c'est possible ça ?).
              .../...
              Alors finalement tu explique la base "hors mise en pratique" et une fois qu'ils ont bien maitrisé, tu leur fais faire la mise en pratique.

              Belle analogie justement, le problème c'est que on jette dans la circulation le nouveau au même titre que l'ancien (modulo la limite à 34 CV des jeunes, mais AMHA, ça ne sert pas à grand chose, 34 CV, c'est largement suffisant pour se tuer et a 22 ans on n'est pas forcément plus malin qu'à 20) . Ou si tu préfère, c'est comme si on prenait le jeune dev, et que on le mettait sur le kernel, sur une partie bien poilue, comme le scheduler (A.K.A. sur le périf ;) ) et vas y démerde toi.

              (comme d'ailleurs tu l'as vu dans ton CR avec la rouille issue de la conduite en idf ;))

              Oui, mais c'est ça justement, avec l'expérience acquise, c'est quelque chose de naturel que de se rendre compte qu'il faut une période d'adaptation quand on change d'environnement. Si je m'en rend compte avant me foutre au tas et pas après, c'est gagné.

              Ensuite que la formation peut être amélioré j'en suis persuadé.

              Tout à fait, je pense qu'on s'est compris sur ce point. Pour répondre à ce problème, je pense sérieusement qu'il faut faire la promotion des motoclubs dés la formation et pousser les jeunes à s'en rapprocher pour qu'ils bénéficient de l'expérience acquise par les anciens. Il y a en beaucoup en France (et ailleurs). Ça étonne souvent les non pratiquants d'ailleurs, mais il y a une vraie dimension communautaire dans la pratique de la moto, comme si le fait d'être seul et vulnérable sur sa machine, ça mettais en valeur l'importance de la solidarité entre les usagers de la route. C'est pas dit que ça dure, l'époque n'est malheureusement pas à ça, mais pour le moment ça existe encore, autant le promouvoir et l'encourager. J'ai beaucoup appris à rouler avec des motards expérimenté, déjà, ça permet d'aborder la chose avec humilité. Ne serait-ce que d'écouter les anciens raconter leurs cartons, leurs hospitalisations voire les copains partis trop tôt, ça calme.

              Mais bon, c'est surement pas la seule piste, il faut peut-être mettre en place une sorte de formation continue. Par contre, le discours répressif dont les gouvernements successif sont friands ne passe absolument pas sur les motards, il est complètement improductif. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas de répression non plus, les lois ne sont pas là pour le décor, mais c'est pas l'axe que je pense qu'il faille développer.

              Sinon pour Voxan, ben oui, c'est triste, surtout que de pratiquer un peu le club, ça permet de voire les choses de manière un peu différente, pas comme simple consommateur. C'était une marque fondée par des passionnés pour des passionnés, mais la réalité du business à pris vite le dessus. La passion, malheureusement, ça ne suffit pas. Surtout dans ce domaine, non dématérialisé comme ça peut l'être dans l'informatique.

              D'ailleurs pour filer l'analogie avec le libre, le motard hacker existe depuis la nuit des temps, ça fait partie du trip que de bidouiller sa meule pour se l'adapter et se l'optimiser. C'est d'ailleurs assez amusant quand on connait un peu les deux cotés de voir a quel point le concept est transposable. Au club, on se bat pour récupérer les droit de refaire des pièces à partir de plans dont la propriété intellectuelle a été acquise par un industriel (qui n'en fait rien). Comme quoi certains combats sont universel. Un driver d'imprimante ou un joint de culasse, c'est pareil. Et un gourou du C ou un sorcier de la bielle c'est borné, très borné.

              Tiens d'ailleurs, pour appuyer mon propos, j'ai aussi une kawa W650, ben il y en a un qui a bidouillé le moteur pour le passer en BIGBANG, c'est a dire au lieu d'avoir un allumage décalé a 360°, les deux allumages sont synchro.

              http://www.w650.fr/forum/index.php?showtopic=10605&st=0&

              Si ça c'est pas du hack ;) (bon, on sait pas trop à quoi ça sert, mais ça c'est pas le problème, ça permet d'interminables discussions, accessoirement trollesques mais généralement pleine de convivialité).

              Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.