Journal Campagne contre les thèmes du côté de chez GNOME

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
28
24
mai
2019

https://stopthemingmy.app/

Alors, j'ai signé cette lettre même si je sais que c'est une usine à troll et un problème insoluble: on n’empêchera pas les gens d'utiliser un thème sur leur ordi vu que cela fait parti du fonctionnement même de GTK et que toute tentative de blocage sera un échec (c'est du logiciel libre, ça se patche).

Mais quand même, je partage le point de vue côté distribution (le tableau n'est pas si noir vu que Debian/OpenSUSE/Fedora/Arch Linux/… utilise le style upstream de GNOME), c'est vraiment chiant de voir nos applications cassées par défaut sans la moindre intervention de l’utilisateur.

Le système de style de GTK est simple mais très puissant, normal, il s'agit de CSS. Il permet à chaque développeur de personnaliser l'interface de son application mais il est impossible d’anticiper les «hacks» utilisés par les auteurs de thèmes.

Résultat, en 5 ans de Lollypop et 2 ans de Eolie, j'ai au de nombreux rapport de bug qui en fait étaient liés au thème utilisé par les utilisateurs.

Et je l'avoue, voulant faire plaisir à ces utilisateurs, j'ai rajouter des hacks dans mes propres CSS pour essayer d'être compatible avec un maximum de thèmes.

Bref, On est le seul OS (avec les BSD bien sûr) qui permet de personnaliser à ce point l'interface de nos applications et c'est un problème sans fin. J'ai travaillé il y'a 10 ans sur Oxygen pour KDE et l'on avait les même problèmes.

Voilà, et vous? Vous en pensez quoi?

  • # le problème vient peut-être d’ailleurs

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-2).

    Si autant d’utilisateurs changent le thème de leur gtk, c’est peut-être pas parce qu’ils veulent personnaliser au maximum, c’est peut-être simplement que le thème par défaut est plutôt mauvais… Si on veut que plus de gens utilise le thème par défaut, il "suffirait" peut-être à faire en sorte que celui-ci soit le plus esthétique possible…

    • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

      Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

      Ça peut aussi venir d'une envie de se démarquer, d'une envie de changement ou du simple fait d'avoir envie d'essayer.

    • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

      En même temps, quand on voit https://linuxfr.org/statistiques/users#stats_css

      Feuille de style par défaut 77%    
      contrib/RonRonnement-* 8%
      contrib/grises  3%
      contrib/kaiska-new  3%
      contrib/opensuse    2%
      contrib/nightgrey   2%
      contrib/cascade-alternative     1%
      contrib/kaiska-short        1%
      contrib/steelblue       1%
      contrib/plee_the_bear   0%
      

      et moins de dix utilisateurs pour

      .../chocolate.min.css   
      contrib/solarized_dark_dark_code    
      contrib/solarized_dark_light_code   
      contrib/solarized_light_light_code  
      contrib/edition_papier  
      contrib/cascade     
      contrib/grayscale   
      contrib/solarized_light_dark_code   
      contrib/newton  
      contrib/blue-smooth     
      contrib/spasibo     
      ...
      
    • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+3/-3).

      Par exemple, j'utilise Gnome sur une tablette surfacepro 4 de Microsoft (Parceque rare sont les matériels qui disposent de vrai stylets sensibles à la pression quand on veut dessiner un peu), et l'écran est petit.
      Le style par défaut de gnome ne me convient pas du tout, beaucoup de choses sont inutilement très grosses (Je pense nottament aux barres de titres des fenêtres), réduisant drastiquement la surface utile de l'écran.

      Pourtant, Gnome shell semble avoir été pensé pour être aussi utilisé sur les interfaces tactiles, donc les tablettes de ce type. (Je n'ai pas trouvé mon bonheur chez la concurrence en tout cas)

      • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Pourtant, Gnome shell semble avoir été pensé pour être aussi utilisé sur les interfaces tactiles

        C'est marrant d'utiliser pourtant alors que c'est puisque. Justement sur une tablette tactile c'est bien d'avoir des gros boutons pour nos gros doigts. Bon avec un stylet tu n'as pas ce problème, je comprends, mais vu la part de marché des utilisateurs de stylet et le budget de GNOME ils n'ont peut-être pas pu prévoir un mode stylet.

        • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-0).

          Je sais bien, mais par le même raisonnement, la part des gens qui utilisent une souris sur GNOME est probablement infiniment plus importante que ceux qui utilisent leurs gros doigts sales. Et du coup, ce choix leur prend à eux aussi une part non négligeable de la surface de leur écran.

          • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

            Petite comparaison entre nautilus et une application Qt.

            Je ne prend même pas en compte la barre de titre de l'application Qt…

            https://i.ibb.co/D8DH0tn/csd-ssd.png

            • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

              KDE est très personnalisable. Si l'aspect de gnome te plait, tu peux faire masquer la barre de menus (elle sera accessible dans un outil "sandwich" de ta barre d'outils). Perso dans ce genre de cas je configure la barre d'outils pour y intégrer les commandes que j'utilise le plus couramment.
              Il est possible de masquer la barre de titre, par contre pour l'intégration de contrôles de la barre d'outils directement dans la barre de titre, c'est plus compliqué.

              Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

              Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

              Le style Gnome est bien pour des logiciels simples, ou avec peu de besoin de widgets (comme Nautilus). Mais c'est pas possible de se passer d'une barre d'outils / menu classique sur un gros logiciels de production comme LibreOffice

    • [^] # Re: le problème vient peut-être d’ailleurs

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

      Oui. C'est une question de goût, mais j'ai toujours trouvé le thème par défaut de Gnome (aussi bien les icônes que le thème GTK) ternes et les bordures assez disgracieuses.

      Gnome propose une interface très élégante, mais son thème par défaut plombe cette élégance. J'imagine que je pourrais m'habituer à Adwaita mais je n'ai jamais fait l'effort. Par contre, je trouve Breeze bien léché et Gnome très joli avec. Je n'ai pas vu de problème de compatibilité avec Breeze mais c'est un thème probablement très bien conçu, ce n'est peut-être pas le cas de tous les thèmes.

      Un peu de fraîcheur au thème par défaut de Gnome ne lui ferait probablement pas trop de mal.

      Dans tous les cas, j'ai l'impression qu'aujourd'hui, il faut au moins fournir un thème clair et un thème sombre. Ce qui oblige à avoir au moins deux thèmes différents, même s'ils ne diffèrent que par la couleur.

  • # Ce que j'en pense

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+21/-0).

    Voilà, et vous? Vous en pensez quoi?

    Plusieurs choses. Tout d'abord, qu'il est important d'avoir un thème qui s'applique à tous les logiciels qu'on utilise. C'est la raison pour laquelle je déteste la tendance de pas mal de logiciels, notamment sous Windows, qui ont leur propre thème, parce que le développeur trouvait qu'il pouvait forcément faire mieux que Microsoft en la matière, avec pour résultat une incroyable disparité. Du pur syndrome NIH au détriment de l'expérience utilisateur.

    Du coup, quand je lis ça, ce qu'il me vient immédiatement à l'esprit, c'est « pourvu que les développeurs de GTK n'en tiennent pas compte » :

    On a platform level, we believe GTK should stop forcing a single stylesheet on all apps by default. Instead of apps having to opt out of this by hardcoding a stylesheet, they should use the platform stylesheet unless they opt in to something else. We realize this is a complicated issue, but assuming every app works with every stylesheet is a bad default.

    Ensuite, j'ai utilisé GTK+2 pendant des années, avec plusieurs thèmes qui ne m'ont jamais posé le moindre problème. C'est en passant à GTK+3 que je me suis rendu compte que certains thèmes étaient parfaitement inutilisables, ou très moches, avec certains logiciels. En tant qu'utilisateur, ça donne quand même pas mal l'impression que le problème vient de l'implémentation du système de thème. Peut-être donne-t-il trop de liberté, je ne sais pas, mais ça marchait bien avant, et ça marche moins bien maintenant.

    Enfin, la solution pourrait être autre : Gnome pourrait avoir par exemple une batterie d'exemples destinés à tester les thèmes. Un thème devrait être parfaitement utilisable avec tous ces exemples pour être promu par Gnome, les autres thèmes étant officiellement déconseillés avec exemples à la clef.

    • [^] # Re: Ce que j'en pense

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Ensuite, j'ai utilisé GTK+2 pendant des années, avec plusieurs thèmes qui ne m'ont jamais posé
      le moindre problème.

      Avec GTK2, le développeur d'une application ne pouvait pas personnaliser le look de son interface (à moindre frais).

      Gnome pourrait avoir par exemple une batterie d'exemples destinés à tester les thèmes.

      Le site ici n'est pas un site GNOME mais bien un site des développeurs d'applications. La majorité des applications GNOME officielles sont testées par les créateurs de thèmes.

    • [^] # Re: Ce que j'en pense

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 27/05/19 à 17:50.

      Tout d'abord, qu'il est important d'avoir un thème qui s'applique à tous les logiciels qu'on utilise.

      Je pense que ce qui fait que les gens s'en foutent de plus en plus c'est que la distinction entre un site web et une application est de plus en plus flou. On utilise de plus en plus de site web et leur interface ne sont jamais corrélés au reste de ton système. Avant les techno desktop type electron, c'est les gmails, twitter et autres qui ont donné l'habitude d'utiliser des interfaces aussi variées.

    • [^] # Re: Ce que j'en pense

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      Je trouve l'idée d'une une batterie d'exemples destinés à tester les thèmes intéressante

      Je sais qu'il existe déjà des petits "outils" du genre, que cela soit pour Gnome ou Qt, qui permettent d'afficher des ui "brutes" composés de la plupart des éléments existants (checkbox, bouton, onglets, menu…) et qui aident déjà pas mal mais il y à rien de vraiment "officiel".

      Quelque chose de similaire mais avec par exemple des tests un peu plus vastes, des cas de figures un peu plus exotiques propres a chaque environnement, quelques bonnes pratiques à adoptés concernant la colorimétrie des polices afin de réduire les chances que cela soit mal intégrés seraient un plus.

      Ça ne peu pas résoudre tout les cas mais ça pourrait déjà donner une bonne base de vérifications à suivre pour ceux qui souhaitent vouloir faire leur thème au plus propre.

  • # des bons et des mauvais themes?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    mais il est impossible d’anticiper les «hacks» utilisés par les auteurs de thèmes.

    j'ai vague connaissance du CSS mais plus précisément, y'a t'il des themes qui font vraiment de la bidouille allambiquée, versus des CSS plus raisonnables (qui par ex. ne changerait que des couleurs) ? ou tu parlais généralement toute modif CSS?

    PS - sinon OSEF mais j'ai +1 le journal, avec lequel on n'a pas besoin d'être d'accord ça n'est pas la question… bref

  • # plus de configuration de theme sous gnome?

    Posté par . Évalué à -2 (+4/-8).

    < mode vendredi >

    Cela va bien dans la logique de copie de MacOS mais bon autant aller sur ce dernier du coup.

  • # QML

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 24/05/19 à 14:14.

    Côté Qt, la mode est au QML. C'est joli, ça fait des belles animations fluides mais ça n'a aucun style homogène.

    Il y a bien des contrôles officiels mais ils n'ont quand même pas de thème natif.

    À ce jour je ne connais pas encore beaucoup d'application en QML pour Linux mais je cache pas une légère angoisse si on commençait à en faire en masse avec chacune ayant son propre style.

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: QML

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

      Pourrais tu developper ce que tu reproches à QML?

      Le fais que cela permette de faire assez facilement des logiciels avec une GUI et donc avec des boutons ou autres joyeusetes un peu utile pour ce genre d'interface?

      • [^] # Re: QML

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Visiblement certaines personnes n'ont pas compris la question…

        https://en.wikipedia.org/wiki/QML

        QML decrit l'interface: les boutons, les menus… mais absolument le theme, il peut aussi décrire un theme par defaut mais il est, normalement (oui il y a forcement des devs qui ne respecteront pas cela mais bon leur logiciel ne fera pas partie de KDE), toujours possible de ne pas l'utiliser et d'utiliser un autre theme Qt.

        Donc qu'elle est la relation entre l'utilisation de QML pour décrire une interface graphique et le fait de supprimer la possibilité de faire des themes?

        • [^] # Re: QML

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

          Donc qu'elle est la relation entre l'utilisation de QML pour décrire une interface graphique et le fait de supprimer la possibilité de faire des themes?

          Alors je sais pas si j'ai compris la question non plus, mais j'ai une réponse quand même.

          A la différence de GTK et Qt widget, en QML, les thèmes font parti de l'application. Donc d'un coté, on retire bien la possibilité à l'utilisateur d'appliquer des thèmes. Mais d'un autre rien n'empêche les développeurs d'une application QML d'inclure plusieurs thèmes bien sur !

          Enfin la notion de thème par défaut n'existe pas en QML. Il y a bien des styles embarqués dans les Qt Quick Components (https://doc.qt.io/qt-5/qtquickcontrols2-styles.html) mais déjà on n'est absolument pas obligé de les utiliser (les components et/ou leurs thèmes) et quand bien même on le fait, on doit se poser la question de rendre le design de son appli cohérente avec le thème des boutons ou… l'inverse. Et donc de toute manière créer ses propres boutons…

          • [^] # Re: QML

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 24/05/19 à 16:56.

            Oui enfin KDE et plasma a reussi avoir un bureau uniforme (enfin sauf avec les applis GTK3… mais ca c'est une autre histoire) y arrive donc je doute profondement de ces affirmations!

            KDE Plasma 5 is the fifth and current generation of the graphical workspaces environment created by KDE primarily for Linux systems. KDE Plasma 5 is the successor of KDE Plasma 4 and was first released on 15 July 2014. It includes a new default theme, known as "Breeze", as well as increased convergence across different devices. The graphical interface was fully migrated to QML, which uses OpenGL for hardware acceleration, which resulted in better performance and reduced power consumption.

            • [^] # Re: QML

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

              Oui enfin KDE et plasma a reussi avoir un bureau uniforme

              Et tant mieux pour eux ! Mais il est uniforme avec les autres applis KDE, pas uniforme avec les autres applis QML.
              Si ils se sont créés des guidelines visuelles et qu'ils s'y tiennent c'est très bien. Si ils ont créés des composants ou un petit framework QML réutilisable et qu'ils se partagent tout ça c'est génial. Mais c'est un boulot par KDE pour KDE.

              Quand tu commence une UI en QML, tu fais des rectangles qui sont blanc et du texte qui est noir. Tout le reste est à ta charge, ce qui peut être une grande force (si tu as un designer avec toi :-) ou une grande faiblesse (à toi d'assurer la cohérence entres les différentes parties de ton UI, sans même parler des applis d'à coté).

              • [^] # Re: QML

                Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

                Je prends un raccourci mais il faut plus voir le langage QML comme ce qu'est le HTML pour les pages web.
                Si tu à un site qui utilise un theme css bleu et que tu décide de rajouter une page en hard-codant un background rouge bein c'est pas la faute du HTML ou du CSS si les visiteurs trouvent ta page pas homogène au reste.

                Tu créer la structure de ton ui en QML et après tu y applique le style de la manière que tu veut.

                En occurrence, si tu veut suivre le style de l'environnement plasma, il suffit d'utiliser les modules QML fournis par le framework Plasma et qui sont plus ou moins une surcouche aux modules Qtquick existants faisant la liaison avec le système de thème.

                Et inversement si tu souhaite faire autrement tu peu faire des carrés rouges et de ne pas utiliser le framework.

          • [^] # Re: QML

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

            Justement les applications KDE en QML sont homogènes parce que Plasma fournit une API QML donc tant que les applications les utilisent ça restera propre.

            l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: QML

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      À ce jour je ne connais pas encore beaucoup d'application en QML pour Linux mais je cache pas une légère angoisse si on commençait à en faire en masse avec chacune ayant son propre style.

      Je suis assez d'accord, mais dans les faits je pense c'est une tendance déjà bien entamée. L'uniformité du bureau, c'était avant.
      Si je regarde les applis que j'utilise au quotidien, en ne citant que chrome, steam, quelques applis electron… Ensuite on rajoute beaucoup d'app GTK3, puis des vieilles applis GTK2 comme inkscape ou Gimp, puis les applis Qt Widgets…

      • [^] # Re: QML

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 24/05/19 à 16:51.

        L'uniformité du bureau, c'était avant.

        Puis je connaitre cette periode benie? Apres je suis contre les fenetres differentes sur mon bureau (d'ou le fait que je deteste les applis Gnome qui sont de vrais alien sur mon bureau KDE) mais je suis aussi contre le fait de ne pas pouvoir changer le theme.

        • [^] # Re: QML

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

          Ben comme je l'ai dis, c'était avant que j'utilise chrome, steam, des applis electrons… Et l'époque ou même les applis Qt avaient un jolie thème "gnome" qui marchait encore comme il faut.
          C'est une constatation que je fais avec ce que j'ai d'installé, pas plus.

          Apres je suis contre les fenetres differentes sur mon bureau

          En soi, moi aussi. Mais si je m'y tiens, je vais devoir désinstaller pas mal de trucs…

    • [^] # Re: QML

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Si tu utilises KDE, tu utilises deja QML… vu que tout plasma est en QML! cf lien plus bas.

  • # Comme quoi des gars dans leur coin peuvent se mettre d'accord!

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    que des libristes s'entendent? surement un fake ;)

  • # Pas d'accord !

    Posté par . Évalué à 10 (+16/-0).

    Je ne suis pas du tout d'accord avec cette approche, que je trouve bien trop timide. Selon moi, le problème n'est pas la multiplicité des thèmes, mais bien la profusion des utilisateurs…

    En effet, ces derniers ne pensent qu'à modifier nos applications amoureusement développées pour satisfaire leurs vils besoins et leurs mauvais goûts.

    Je propose donc que l'on supprime purement et simplement les utilisateurs. Comme cela, on pourra avoir une belle uniformité des applications, un seul et unique thème et plus le moindre rapport de bogue de ces tristes casse-pieds qui utilisent (mal) nos chères applications…

    Et puis pour garantir encore plus d'unité esthétique et diminuer admirablement le nombre de bogues, je propose finalement l'éradication complète et définitive des développeurs…

    • [^] # Re: Pas d'accord !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-3).

      En même temps, si on devait juste supprimer les utilisateurs d'Ubuntu, ce ne serait pas une perte d'un point de vue "rapport de bug de qualité"…

  • # Autre possibilité

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    Plutôt que d'interdire, pourquoi ne pas féliciter les développeurs de thème qui respectent l'harmonie de disposition de base et qui ne hackent pas à tout va ? Peut-être qu'il existe une page qui les répertorie mais je ne l'ai pas vu.
    Pour info, j'utilise Arc Theme qui a priori ne pose aucun problème et qui propose plusieurs variantes de couleurs (le thème Dark Blue est mon préféré).

    • [^] # Re: Autre possibilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

      Arc est plutôt correct mais Arc Darken fait de la merde parce que le fait de faire une headerbar sombre avec des widgets clairs n'est absolument pas supporté.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.