gnx a écrit 422 commentaires

  • # Lextronic

    Posté par . En réponse au message Boutique pour acheter une carte Zybo ?. Évalué à 3.

    J'avais justement acheté cette même Nexys 3 accompagnée de quelques autre trucs chez Lextronic :-)
    Je n'ai pas souvenir d'avoir eu un quelconque problème.

  • [^] # Re: mauvaise relation de cause a effet

    Posté par . En réponse au journal techos bradés. Évalué à 0.

    Pauvre type. Je le dis sincèrement. C'est impressionnant d'être à côté de la plaque à ce point.

    Et c'est toujours bien de prendre son interlocuteur pour un imbécile qui ne comprend pas ce à quoi il répond, ça fait une bonne base de discussion. Un point bonus auquel tu es habitué.

    Dans le cas qui est le mien, il se trouve que justement mon dernier emploi consistait notamment à reprendre du code pissé par des tocards d'autres SSII qui n'avaient visiblement rien compris à ce qu'ils écrivaient. L'autre partie du taf, c'était de sauver avant la date limite les projets massacrés par certains collègues qui étaient soit incompétents, soit n'en avaient rien à foutre. Et je pourrais même parfois presque comprendre ces derniers, vus le peu d'intérêt des projets, de la façon de les mener, le fait qu'ils finissent souvent à la poubelle, les conditions de travail et la considération qui leur est portée ; si leur charge de travail ne retombait sur les quelques uns qui ont une conscience professionnelle.

    Il faudrait quand même piger que le fait d'être recruté ou pas n'a rien rien à voir avec le fait d'être nul ou pas. Déjà puisque par définition le recruteur ne t'as pas quasiment jamais encore testé quand il choisit de te recruter ou pas. Ensuite parce que pour les SSII (au moins les pires), le recruteur se tamponne complètement de tes compétences ; ce qui l'intéresse étant d'avoir quelqu'un à facturer, la seule chose qui lui importe est ton coût de revient. Et on peut arriver au point où la compétence est dangereuse ou louche. D'ailleurs tout est fait pour la restreindre : on valorise ainsi l'abandon du savoir-faire, la destruction des connaissances acquises au sujet d'un projet, de la connaissance des rouages et du fonctionnement de l'entreprise (la si souvent prônée en parole mais pas dans les faits « culture d'entreprise »), en dictant que la progression salariale ne s'obtient plus que par un changement d'emploi et non plus par des augmentations salariales récompensant augmentation de productivité, de compétence et de connaissances.

    Il faudrait aussi arriver à se rentrer dans la tête qu'il y a une tripotée d'« informatiques » diverses et variées n'entretenant qu'un lointain rapport entre elles ; qu'il y a une chiée de domaines de compétences possibles ; qu'il y a une grande diversité de parcours professionnels ; qu'il y a une variété de parcours individuels ;et qu'il y a comme tu l'as dit des lieux différents.
    Et dans pas mal de cas auxquels je pense, on a affaire à des gens assez nettement plus compétents que la moyenne (pas un bon point), qui ont un âge plus avancé (très mauvais point) que les jeunes hipsters que l'on imagine, même si certains n'ont même pas atteint le milieu de leur carrière (mais ah non, on ne prend pas de sénior, quelle horreur), et un parcours professionnel et individuel infiniment plus riche (très très mauvais point) que celui de l'ingénieur ou de l'informaticien moyen qui, il faut le dire, présente un degré de cavité sacrément élevé. Ah, j'oubliais, peut-être peut-on dégager un autre point commun : une tendance à avoir la gerbe en face de mecs qui se pensent supérieurs et se permettent d'être insultants juste parce qu'ils jugent d'une haute importance leur taf sur des applis mobiles jetables, des sites webs à la con ou autre activité super-utile à l'humanité, alors qu'ils n'ont par ailleurs qu'une connaissance et même une vision restreinte des gens et des milieux dans lesquels ils peuvent évoluer. En fait, probablement vaut-il parfois mieux rester chômeur que de risquer entendre pontifier de telles saloperies tous les jours à la machine à café.

    Sur ce, je ne consulte plus ce fil. C'est ce que j'avais fait en un premier temps parce que je savais bien qu'il y en aurait un pour venir étaler sa bêtise puante mais je me suis fait avoir par un lien. Erreur grave, je n'ai pas été déçu.

  • [^] # Re: heureusement, les syndicats sont là

    Posté par . En réponse au journal sous-developpeurs-SSII. Évalué à 10.

    Personnellement, voir accolés les mots « CGC » et « syndicalisme » me fait toujours bizarre.
    Alors que « CGC » et « chambre d'enregistrement du patronat », ça ne me fait pas le même effet.
    Étrange, non ?

  • [^] # Re: Pourquoi aider l'Europe ?

    Posté par . En réponse au journal Copyright : Le discours devant le sénat de la député Pirate. Évalué à 1.

    Si les Français voulaient moins de social, pourquoi ne voit-on aucun homme politique de premier plan proposer cela tout simplement ? Alain Madelin, déjà, aurait dû avoir du succès.

    Cela peut être surprenant, mais notons à ce sujet que le Madelin actuel critique la politique d'austérité affectant service public et dépenses sociales, ainsi que les incessants cadeaux au patronat.

  • [^] # Re: mauvaise relation de cause a effet

    Posté par . En réponse au journal techos bradés. Évalué à 5.

    Si tu pouvais éviter le ton méprisant dans chacun de tes messages… Mes potes chômeurs et moi-même, qui nous ramassons depuis des mois voire des années des « votre profil ne correspond pas à ce que nous recherchons » à longueur de postulationnementage de la part de tocards n'ayant pas le quart des compétences des gens qui postulent (les rares fois où les dits tocard daignent prendre 1mn30 pour répondre), te remercions.

  • [^] # Re: externalisation <=> compétences

    Posté par . En réponse au journal On vient de passer un seuil économique pour la sauvegarde en ligne !. Évalué à 3.

    Éparpiller les sources de pollutions nivelle la destruction globale de l'environnement : cela diminue les disparités, et tu ne te retrouves pas avec des zones cramés, et d'autres vierges.

    Non. Une bonne partie des pollutions sont traitables par l'environnement et c'est uniquement leur concentration qui fait qu'elles dépassent ces capacités de traitement (et s'accumulent), capacités de traitement d'ailleurs réduites à peau de chagrin dans les zones les plus urbanisées/concentrées. De plus, certaines de ces pollutions sont générées uniquement du fait des grandes villes (des grandes agglomérations, plutôt) : c'est là qu'on trouve normal de passer 2 heures chaque jour à faire tourner son véhicule, alors que dans une petite ville, soit on peut tout faire à pied ou à vélo, soit on passe 5 mn dans son véhicule. C'est là aussi que le rapport entre l'espace pris, artificialisé et imperméabilisé par la voiture et ses infrastructures et l'espace total est le plus élevé.

    En outre, tu favorises l'étalement urbain, ce qui a un impact sur la biodiversité, les surfaces agricoles, et la capacité de traitement de la pollution des espaces naturels.

    Non plus. L'étalement urbain est dû à un mode de vie : principalement la civilisation de la bagnole, suivi du besoin de voir un peu d'herbe autour de chez soi (que l'on peut trouver hors de chez soi dans un village ou une petite ville, mais pas dans une grande ville où on l'a chez soi ou nulle part) à n'importe quel prix, du zonage, du rapport aux autres1 et enfin de la France-de-propriétaire. Et ça se passe principalement autour des grandes villes qui en quelque sorte là encore « concentrent l'étalement » : quand c'est 500 m autour d'une petite ville, ce n'est pas formidable, mais ça passe ; quand c'est une nappe quasi-continue de 20 km de rayon autour d'une grande ville…

    Mais plus de pollution, c'est plus de destruction, éparpillée ou pas.

    Toujours pas et pas toujours.

    À l'inverse, dans les villes du nord de l'Europe, très étalées, la verdure est partout hormis l'hypercentre (et encore), camouflant pas mal et jouant ses divers rôles. Nous on a allié les deux modèles en prenant le pire des deux.


    1. comparer deux villes, une espagnole et une française. Si je prend ma « capitale » locale, elle doit faire 7 km de diamètre (et encore, plutôt 10 ou 15 km vu que maintenant elle rejoint les communes adjacentes le long des routes principales…) pour 7 à 8000 habitants (un noyau et des km de pavillons/villas et de zones artisanales/commerciales immondes). De l'autre côté des Pyrénées, autre « capitale » locale, 50000 habitants. Celle-ci fait 4 km de diamètre (peu de différence entre le noyau et les constructions modernes, pas de transition pavillonnaire entre ville et campagne, assez peu de ZAC merdiques) : même si tu es au centre du centre du centre, tu peux atteindre les champs en marchant, tu peux aller te balader à vélo, bref tu peux t'aérer, avoir ta dose d'herbe en quelques minutes sans avoir besoin d'en privatiser un bout. 

  • [^] # Re: C'est pire ailleurs

    Posté par . En réponse au journal L'hypocrisie du refus des « boîtes noires » à l'époque des GAFA. Évalué à 1.

    Pour l'analogie, en France, on autorise les couteaux même si ça peut être dangereux car dans l'énorme majorité des cas, les gens les utilisent bien, et qu'on peut difficilement faire un Hiroshima avec un couteau.

    On les autorise, jusqu'a une certaine taille. Hop, en gagnant 1 centimètre, ils passent de "bon" à "mauvais". Pas de nuance.

    Non, cela est complètement faux. En matière de couteau, l'essentiel est justement dans la nuance (autrement dit, le flou), et l'appréciation personnelle (autrement dit, la tête du client et l'humeur du pandore).

  • [^] # Re: Faux

    Posté par . En réponse au journal parait que ca manque de troll. Évalué à 4.

    D'après les thuriféraires de systemd, oui.

  • [^] # Re: Gouvernement d'extrême-droite

    Posté par . En réponse au journal Dark side of the law. Évalué à 4.

    75 ans.
    Je ne connais pas la répartition de la population en fonction des ages, mais ça me semble plutôt proche de zéro.

    Houlala… Vous restez confiné tout le temps dans un milieu de jeunes informaticiens dynamiques, ou quoi ?

    Pour info, ça représente dans les 10% de la population. Pour donner un exemple, c'est un peu plus que la population en âge d'être étudiante…
    Plus de 6 millions, donc. Même si une partie reste cachée, il en reste suffisamment d'occasion d'en croiser de visibles ou d'en entendre parler, normalement : famille, famille d'amis, voisins, associations, commerces, tourisme, télévision aussi. Et de nos jours, on n'est pas forcément grabataire à 75 ans, en plus.

  • [^] # Re: Il y a des projets de lois mais aussi des lois déjà passées

    Posté par . En réponse au journal Dark side of the law. Évalué à 10.

    Vous êtes optimiste (ou jeune) (ou les deux).

    <lademocratiecestdelamerde>

    • Sauf cas très particulier, les députés votent (de plus en plus) ce que la tête de leur parti leur dicte.
    • D'autre part, lors des plus de 25 élections auxquelles j'ai participé, je n'ai jamais « gagné ». Pas un candidat, pas une liste, pas un texte, rien, que dalle, nib, que tchi . Ah si, pardon, une fois j'ai « gagné », mais on nous a doctement expliqué un peu plus tard que puisque nous avions « mal » voté, nous pouvions prendre notre bulletin, le tailler en pointe et nous le fourrer dans le fondement.

    </lademocratiecestdelamerde>

  • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

    Posté par . En réponse au journal La blague. Évalué à 6.

    c'est un scandale ces écoles qui prétendent former des ingénieurs sans leur faire étudier Voltaire, Baudelaire, Molière

    Et ta mère.

  • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

    Posté par . En réponse au journal La blague. Évalué à 8.

    celui qui pond 3 fautes par ligne risque fortement de passer pour plus bête qu'il ne l'est. Voire pire.

    Oui, chez nous, il passait chef.

  • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

    Posté par . En réponse au journal La blague. Évalué à 1.

    Son commentaire pointait surtout le fait que « et bien » n'est pas correct.

    Pffiouu… merci.

  • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

    Posté par . En réponse au journal La blague. Évalué à 6.

    À cette heure, tu as pris un « -1 » pour avoir (re)donné la réponse correcte, alors que ton interlocuteur qui a donné une réponse incorrecte (qui plus est pour « corriger » à tort une version correcte) a reçu pas moins de 13 « +1 ».

    C'est un des moment magiques de ce forum.

    Mais ça explique pourquoi les messages pro-systemd se font plusser.

  • [^] # Re: Enfin une école proche de l'entreprise

    Posté par . En réponse au journal La blague. Évalué à 5.

    la Commission des titres d'Ingénieurs peut enlever le droit à une école de délivrer un diplôme d'ingé.

    C'est déjà arrivé ?

  • [^] # Re: Conclusion un peu hative

    Posté par . En réponse au journal Docker, la plateforme à la mode. Évalué à 4.

    emprEINte

  • [^] # Re: .

    Posté par . En réponse au journal Retour d'expérience : bureau assis/debout. Évalué à 5.

    Par contre, ça use les claviers.

  • [^] # Re: Ne la laisse pas tomber elle est si fragile être une init libérée tu sais c'est pas si facile

    Posté par . En réponse à la dépêche systemd : l’init martyrisé, l’init bafoué, mais l’init libéré !. Évalué à 10.

    on a enfin une communauté soudé par son init

    Oui, c'est la conclusion évidente qui ressort de tous les échanges sur systemd :-D

  • [^] # Re: Merci

    Posté par . En réponse à la dépêche systemd : l’init martyrisé, l’init bafoué, mais l’init libéré !. Évalué à 2.

    Ça n'était pas, au moins il y à 1-2 ans, un des objectifs, mais une conséquence de la parallélisation des lancements de process, ainsi que de la notion de démarrage de service à la demande.
    Je ne sais pas pourquoi tant de gens utilisent cet argument fallacieux…
    Je cite: http://0pointer.de/blog/projects/the-biggest-myths.html. Et l'explication: «Yes, systemd is fast (A pretty complete userspace boot-up in ~900ms, anyone?), but that's primarily just a side-effect of doing things right. »

    Mais non, ça c'est l'histoire réécrite par Poettering. Si tu remontes 3 ans plus tôt, quand il annonce systemd et ses objectifs, il place bien la vitesse seule en tête de ces objectifs. C'est pas compliqué, ça se trouve sur le même blog. Ensuite, comme un argument de l'opposition était que l'important pour un init était d'être propre et sûr, que l'on se fichait de la vitesse et que la course à la vitesse était potentiellement néfaste, hop ! le Poettering a éhontément modifié sa façon de présenter les choses.

  • [^] # Re: arf enfin un annonce qui ressemble a quelque chose

    Posté par . En réponse au message [Django] Recrute CDI | Bayonne. Évalué à 5.

    Euh… les gars, faudrait parfois connaître un peu une autre réalité que celle du milieu des informaticiens de région parisienne.
    Le SMIC est loin, très loin des 2000€ brut par mois. Et des gens arrivent à vivre avec. Dingue.
    Le coût de la vie n'est pas partout le même qu'en région parisienne, notamment les loyers qui représentent le poste principal de dépense et qui peuvent être 2, 3, voire 4 fois moindres dans certains endroits qu'en région parisienne (et le pastis aussi).
    Je ne vois vraiment pas le problème qu'il y a à débuter à plus de 1500€ net en échappant aux affres diverses des banlieues parisiennes.

  • [^] # Re: j'adore

    Posté par . En réponse au journal SD-Boot, l'EFI Boot Manager & Stub Loader de systemd, arrive. Évalué à 4.

    Le problème, c'est que dans 5 ans il n'existera plus de jouet qui ne fasse partie de systemd. Faudra qu'il attaque un autre domaine.

    Flippant.

  • [^] # Re: Le Libre, c'est le choix, mais...

    Posté par . En réponse au journal Pas seul dans la matrice. Évalué à 3.

    Une niche ? Cherche un peu des trucs comme ejabberd ou sametime pour voir si c'est une niche.

    Hum… s'il faut chercher, c'est que c'est bien une niche.

  • [^] # Re: attends...

    Posté par . En réponse au journal Tumbleweed = Virevoltant en anglais. Évalué à 8.

    C'est plutôt Clinton qui répand sa semence un peu partout.

  • [^] # Re: ca peut ce comprendre

    Posté par . En réponse au journal Coup de gueule contre internet. Évalué à -4.

    Ben t'as qu'à voir les commentaires de ce journal et le sens de leurs plussages/moinsages : la conclusion, c'est que l'avalanche de porno, de fric, de cul, de pognon partout et nulle part qui écrase tout le reste, c'est cool, c'est la liberté, c'est le progrès, c'est la philosophie du libre du XXIe siècle, le libéralisme décomplexé.

  • [^] # Re: nano

    Posté par . En réponse au journal Tour d'horizon des éditeurs de texte pour le terminal. Évalué à 2.

    Note : penser à réclamer mes heures sup' :-D

    (Le pire, c'est qu'après avoir modifié mes pourcentages plusieurs fois, j'avais vérifié et revérifié le total à chaque fois, parce que je m'étais bien dit que je n'allais pas me faire avoir comme un bleu à présenter des chiffres donnant un total différent de 100, eh oh, pas de ça chez moi. Ben j'ai dû modifier une fois de plus que je n'ai vérifié… voilà, voilà…hum…)