• # Sniff

    Posté par  . Évalué à 9.

    Sans lui, je n'aurais pas eu mon ZX81 avec son K de ram qui m'a permis de découvrir l'assembleur…

    • [^] # Re: Sniff

      Posté par  . Évalué à 2.

      Sans oublier le fatas(ti)que clavier souple (que l'on pouvait "améliorer" en ajoutant un clavier mécanique par dessus)…

      Celui qui pose une question est bête cinq minutes, celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie.

      • [^] # Re: Sniff

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        À moins de 500 francs à l'époque, il fallait faire des concessions…

        Ca coûtait combien un Apple 2 ou un IBM PC ?

        • [^] # Re: Sniff

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 17/09/21 à 17:03.

          J'ai resorti quelques 'Ordinateur individuel' de Octobre 1980 à mars 1981

          et d'après les pubs de l'époque :

          Apple II 16k = 6750 Francs soit 1030 euros a peu près
          avec lecteur de D7 on tourne autour des 1500 euros ( 10000 Francs)

          Il faudrait que je cherche plus loin pour des pubs IBM PC et autres compatibles mais a cette époque un système complet ( PC + Ecran + clavier + Lecteur D7 … ) je me souviens du chiffre de 30000 Francs soit 4570 euros, mais ce n'est qu'un souvenir …

          Rappel (merci google)
          le SMIC ou SMIG, je sais plus, a l'époque était de 3000 Francs soit 457 euros
          A comparer avec les 1589 euros du SMIC en 2021 et un PC Frakass à 300 euros

          Comparaison plus qu'hasardeuse je le sais … il s'agit d'une autre époque

          • [^] # Re: Sniff

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

            L'Insee propose un convertisseur Franc-euro tenant compte de l'inflation
            D'après ce convertisseur, 6750 F en 1980 = 2 942,13€

            En passant, ça nous fait un Sesterce Minimum d'Intérêt Gaulois à 1 307,62 €

            On peut trouver des pubs d'époque sur des scans de l'ordinateur individuels : https://archive.org/details/ordinateurindividuel-0016/page/n11/mode/2up

            Si en passant tu es volontaire pour scanner les tiens et les donner à archive.org, il n'y en a pas beaucoup

            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

            • [^] # Re: Sniff

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Si en passant tu es volontaire pour scanner les tiens et les donner à archive.org, il n'y en a pas beaucoup

              Je ne connaissais pas, mais je vais étudier la question

    • [^] # Re: Sniff

      Posté par  . Évalué à 1.

      Spectrum 48 Ko et son légendaire clavier caoutchouc, c'est comme ça que j'ai débuté dans l'info. :o(

    • [^] # Re: Sniff

      Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 17/09/21 à 09:45.

      Et sans lui, Linus Torvald n'aurait pas eu son Sinclair QL qui lui a tant appris (le multitâche préemptif notamment il me semble).

    • [^] # Re: Sniff

      Posté par  . Évalué à 5.

      Même si j'avais 16 fois plus de mémoire que sur ton ZX81, je suis vite passé à l'assembleur moi aussi: beaucoup plus compact et tellement plus rapide!

      J'veux pas me la jouer nostalgique, mais je trouve que le CPU Z80 était plutôt pas mal, avec des pseudo-registres de données de 16 bits que n'avait pas le 6502 d'en face, et un jeu d'instructions "avancé": échange direct de registres (EXX / EX DE,HL), boucles pour copier des zones mémoire (LDIR / LDDR)…

      • [^] # Re: Sniff

        Posté par  . Évalué à 3.

        Mon premier langage assembleur aussi, celui du Zilog ! Le suivant fut celui Intel 8086 que j'ai trouvé un poil plus ardu (bizarrement, plus tard, avec les mnémoniques de GNU c'est redevenu aussi sympa que Motorola 68k.)

        “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

    • [^] # Re: Sniff

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 17/09/21 à 12:00.

      Lorsque le zx81 est sorti, je programmais déjà depuis près de 20 ans.
      J'en avais acheté un, avec l'extension mémoire à 16 ko, il y avait aussi une petite imprimante. Il était destiné à familiariser mon fils, d'un peu plus d'une dizaine d'années à l'époque, pour le familiariser avec l'informatique.

      Au début je lui ai appris l'essentiel du BASIC (je sais, vilain, pas beau) puis après 1-2 ans, il a abordé l'assembler.

      Le but a été pleinement atteint, puisque maintenant, il est ingénieur de développement en traitement du signal. Et, accessoirement, je bénéficie de son job, par le biais de mes aides auditives, :-).

      Alors, merci Mister Sinclair.

    • [^] # Re: Sniff

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 21/09/21 à 17:38.

      Ahhh, l'assembleur sur le ZX81…
      En ce qui me concerne, je n'avais qu'un désassembleur. Du coup, je programmais directement en langage machine, utilisant le désassembleur pour vérifier si je ne m'étais pas trompé dans les opcodes. Et je vérifiais plutôt deux fois qu'une, car la moindre erreur se soldait souvent par un redémarrage. Il fallait alors réinstaller le désassembleur, ce qui prenait un certain temps, vu que l'installation se faisait à partir d'une cassette audio…

      Toolkit Atlas : un moyen simple et rapide pour ajouter une interface graphique à vos applications… (voir 'site Web personnel").

  • # Merci Mr SINCLAIR

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 17/09/21 à 10:48.

    Merci, pour nous avoir permis d'apprendre l'informatique avec les ZX80 et ZX81

    Une pub sur le no 11 de Jeu & Stratégie m'a permis de convaincre mon père de m'offrir cet ordinateur le ZX81.

    une fois reçu il a fallu le brancher sur une télé par l'antenne, ensuite trouver un magnétophone pour sauvegarder les programmes et éviter de les réécrire a chaque fois.

    1ko de RAM, il fallait être concis et cela écartait tout commentaires qui consommait des octets. Car oui il fallait parfois gagner quelques octets pour completer son programme.

    je me souviens d'avoir souvent eu a me battre contre ce manque de RAM, jusqu'a ce que j'ai assez de sous pour acquérir l'extension 16ko

    Par exemple la fonction max(A,b) manquait cruellement (si je me souviens bien …)
    et on devait écrire des choses du style
    C = A*(A>B)+B*(B>A)
    pour obtenir
    C=max(A,B)
    cela permettait de gagner quelques octets et de remplacer if / else etc … beaucoup plus consommateur d'octets
    Et je crois même que je supprimais les parenthèses pour gagner 4 octets

    Aaah on était jeune et fou … toute une époque ( je sais maintenant on est vieux et c.. pas la peine de nous le rappeller )

    Maintenant je vois que de nos jours il existe des emulateurs ZX81 en ligne …

    Mes petits loups vous avez a disposition énormément de choses faites en bonne usage et surtout amusez vous

    Encore Merci Lord SINCLAIR

    • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

      Posté par  . Évalué à 5.

      Eh oui, la bonne vieille époque où on était obligé à la concision (tout le contraire de la tendance d'obésité actuelle, et je ne parle pas des sources commentés et aérés mais bien du programme final) et à la recherche de performance (on comprenait rapidement, ne serait-ce intuitivement, la notion de complexité des algo, contrairement à maintenant où tout repose sur la puissance du processeur et la gabegie de mémoire.) Old true time…

      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

      • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Je vais encore radoter … mais c'est normal à mon age :) et c'est dredi :)

        Trop souvent lors de discussion technique avec mes collègues ou des clients, je suis obligé de poser la question du volume de données.

        A croire que de nos jours, ce n'est plus un problème …

        Coté CPU et RAM maintenant que c'est virtuel tout le monde s'en fout …

        ZX81 1 kilo octets de RAM … 40 ans plus tard :

        le PC FRAKASS de LDLC 8 Go de RAM 240 Go de SSD et un CPU à 3,5 Ghz pour 300 euros

        mais qui a besoin de plus de 640 Ko ?

        Avec la ressource disque c'est pire

        Le client gère des objets types commandes avec + de 5000 lignes … pfff même pas grave
        il y en a des dizaines tous les jours … ça passe …

        Et je parle pas des services informatiques qui doivent me prendre pour un dinosaure illuminé quand je leur annonce que l'application génére en moyenne de 8 à 10 Go par mois et qu'ils s'en foutent

        Le stockage ne coute plus rien ? c'est gratuit ?

        Cela m'étonnerait beaucoup, car le jour ou un autre illuminé genre Controleur de gestion finira par déterminer qu'en fait sur 400 Go seulement 100 ou 120 go sont réellement utilisés, que ces 400 Go sont redondés, copiés, refroidis, surveillés et sauvegardés sur 30 jours cela finit par faire des sous.

        Surtout que 400 Go aujourd'hui … dans un an c'est 500 Go voire plus

        Maintenant je le sais, je fais partie de la vieille informatique … mais l'informatique du moment elle en pense quoi ?

        • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

          Posté par  . Évalué à 3.

          Entre temps on a fourni des armées de batteries de pousse-code pour répondre à une injonction de productivité (qui se traduit par vite et inoptimisé car on s'en fout de la qualité et de toute façon on fait du jetable) ; et le marketing nuageux a enfoncé le clou. Du coup, y a que des dinosaures pour râler quand le même marketing lave en green-it et qu'on nous bassine avec le bilan carbone de l'Internet sans vouloir admettre que transférer des gigas de données quand on a besoin que de quelques octets n'est pas cohérent. Et comme aucun day6d'heur n'a jamais été viré pour avoir choisi [insérer un grand nom] qui crée ce genre de problèmes pour prétendre ensuite vouloir les résoudre, bah on n'est pas sorti de l'auberge.

          signé 1grinche

          “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 17/09/21 à 16:18.

          Maintenant je le sais, je fais partie de la vieille informatique … mais l'informatique du moment elle en pense quoi ?

          Beh le truc c'est que 1h de jérémiade peut facilement coûter plus cher que 16Go de RAM ou 1 To de HDD…

          Adhérer à l'April, ça vous tente ?

          • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 17/09/21 à 16:52.

            Possible, mais saurais tu chiffrer aussi le 'je vous avais prévenu …'

            Parce qu'avec les conneries de certains, j'ai de quoi me plaindre sur plusieurs générations :)

            A tel point que répeter 'je vous l'avais bien dit …' ne m'amuse plus du tout

            • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

              Posté par  . Évalué à 2.

              Tu peux lire L'enfer numérique de Guillaume Pitron, ça répond à ta question, avec des chiffres dont j'ai peine à me représenter l'échelle.

        • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

          Posté par  . Évalué à 7.

          mais l'informatique du moment elle en pense quoi ?

          Elle en pense qu'on a fait de sacrés progrès en 40 ans, que ca soit hard ou soft, et que les economies de bout de chandelle ca avance pas a grand chose.

          C'est vraiment admirable les techniques déployées par les ingénieurs dans les annees 80, mais faut garder a l'esprit qu'il faisait pas ca parce qu'ils le voulaient, mais parce qu'ils n'avaient pas le choix.
          L'ingénierie informatique, c'est l'art du compromis: qu'est ce qui nous donne une bonne performance a un bon cout avec une bonne productivité. La performance pure n'est qu'une facette d'un projet.
          Ergoter sur 50Go ou 500Mo de ram quand ca va être difficile de mesurer l'impact n'avance pas a grand chose.

          Ca me fait une belle jambe de savoir que mon appli iPhone utilise 7% de ram en moins si je perds toute la visibilité analytics/logging dessus.
          Ca me fait une belle jambe de savoir que le code tourne 4% plus rapidement si je livre une feature avec 2 mois de retard, et que la concurrence prend le dessus, ou si je me fade une regression 6 mois plus tard parce que le code est infiniment plus complique.
          Ca me fait une belle jambe de savoir que j'économise 500Mo de ram en faisant tourner mon service sur du bare metal si je me retrouve gros jean comme devant le jour ou j'ai un gros pic de charge et que ca va me prendre 2 jours pour rajouter de la capacité.

          Plutot que de consider que les gens sont incompetent et que c'était mieux A vent, demandes toi pourquoi des gens qui sont pas plus cons que toi prennent ces decisions.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

            Ca me fait une belle jambe de savoir que j'économise 500Mo de ram en faisant tourner mon service sur du bare metal si je me retrouve gros jean comme devant le jour ou j'ai un gros pic de charge et que ca va me prendre 2 jours pour rajouter de la capacité.

            Et si ton application étaient un peu mieux optimisée, tu n'aurais pas senti passer le pic de charge.

            Un site web mal foutu qui demande quelques secondes pour calculer une page, ça passe.
            mais s'il y a 100 visiteurs d'un coups sur plusieurs pages différentes et absence (ou un mauvais) cache comme pour Wordpress, ça ne fonctionne plus.

            Quand on utilise un autre moteur, mieux foutu (parce que bon, c'est beaucoup d'efforts pour à peu près arriver à un bon résultat avec Wordpress), le calcul des pages nécessite en moyenne 200ms, ça libère du temps pour calculer les autres pages, et magiquement, tu ne cries pas au DDOS.

            J'aime Spip parce qu'il y a un cache bien foutu par défaut, et que généralement les templates (squelettes) sont efficaces, et permettent d'exprimer toute la créativité sans plomber les ressources (CPU et RAM).

            Oui, c'est un métier qui se perds.

            Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

            • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

              Posté par  . Évalué à 1.

              On parle d'applications, pas de sites web.

              En plus, comparer niveau performances un Spip et ses limites (ce qui n'est pas un défaut) à un Wordpress hyper polyvalent avec une tonne de rendu en javascript, n'a pas trop de sens.

              • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

                Posté par  . Évalué à 2.

                Je te mets au défi de me montrer un truc que fait ton hyper polyvalent que le limité ne peut pas faire, avec ou sans JS.

                Au passage, il s'agit justement d'exemple d'application pour gérer du contenu web et non de sites web (le résultat) ; et le même genre de problématique peut se poser dans d'autres domaines et avec divers langages.

                “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Comme je trouve la comparaison Spip-Wordpress inadéquate quel intérêt de rechercher un truc que fait mon hyper polyvalent? Je ne critique pas du tout Spip.

              • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                Bon, il n'y a pas de limites dans Spip. Tu peux générer une image au format png à partir de rien, si tu veux. Et, il y a aussi du javascript. Il est tout à fait possible de faire les mêmes erreurs qu'avec Wordpress, mais le langage dans Spip évite bien souvent d'avoir à coder en php, donc ça traverse le temps, ça permet au moteur de faire des optimisations, et au cache de fonctionner.

                Pour revenir sur le sujet, ton application elle va échanger des données avec un serveur. J'ai déjà vu une application qui se connectait à un serveur qui introduisait une latence de 300ms pour chaque éléments, avant même le moindre traitement. Bon, c'était un truc en java, mais c'est pas le problème principal (malgré la conso de ram etc.). Il est possible de coder proprement en Java, ça dépend du développeur.

                J'avais donné l'exemple du serveur web (qui sert aussi très souvent des données aux applications), parce que je trouvais que c'était une bonne illustration.

                Il y a pas mal d'années, j'avais postulé pour un taf, et le recruteur m'avait dit qu'ils ne voulaient pas de code avec de la programmation objet, mais tout en procédural, parce que les traitements étaient appliqués sur des millions d'éléments, et que l'augmentation de consommation de ram et de CPU par la programmation objets avait un impact significatif.

                Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

                • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

                  Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 18/09/21 à 10:14.

                  Je continue de penser que la comparaison Spip-Wordpress n'est pas bien choisie (je les connais tous les deux), mais pour le reste j'approuve ! Avant la sortie de Spip, j'avais un CMS en Perl procédural qui était infiniment plus réactif et moins consommateur de ressource que son équivalent objet (celui du site salon.com en 1997, basé sur HTML::Mason je crois).

                • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Et les tables sont vachement mieux dans Spip (quelle horreur que Wordpress à ce niveau là).

                  « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

              Posté par  . Évalué à 7.

              Ou pas. Ton optimisation, elle va t’améliorer de combien? 10%, 20%? 200%?
              Dans le premier cas, on appelle pas ça un pic de charge, mais une fluctuation statistique. Dans le deuxième, on appelle pas ça une optimisation, mais du travail de cochon.

              Tu peux aussi avoir à faire à un traffic qui fluctue régulièrement, et l’élasticité est nécessaire. L’exemple de base, c’est Netflix qui auto scale en suivant les horaires de bureau. Quand les gens rentrent, la charge monte tout d’un coup de façon phénoménale, et retombe tout d’un coup de façon phénoménale. L’overhead pour gérer ça est très justifié dans ce cas.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            L'ingénierie informatique, c'est l'art du compromis: qu'est ce qui nous donne une bonne performance a un bon cout avec une bonne productivité. La performance pure n'est qu'une facette d'un projet.
            Ergoter sur 50Go ou 500Mo de ram quand ca va être difficile de mesurer l'impact n'avance pas a grand chose.

            Je crois que l'on ne s'est pas compris …

            Ce que je trouve délirant c'est de voir des professionnels administrer des centaines de Go tout simplement parce que personne n'ose / ne veut prendre la décision d'archiver ou plus simplement de purger certaines données.

            En connaissance de cause, je sais que certaines tables, comportant des dizaines de millions d'enregistrement ne servent à RIEN.

            Des cas comme cela j'en cotoie trop fréquemment, et encore la plupart de ces données sont stockés sur des infra sur sites et il s'agit généralement de PME.

            Je n'ose imaginer le gaspillage de ressources sur une entreprise de niveau national avec des environnements mixtes hebergement/cloud

            Un nouveau métier se pointe … archéologue en données numériques … bientôt dans quelques années des spécialistes pourront étudier les traces numériques du 21ème siecle et se poseront des questions comme … mais pourquoi conserver ce genre de données ?

            Et je parle pas des éditeurs qui imposent des composants redondants ou TRES rarement utilisés uniquement pour pouvoir gonfler le torse marketinguement parlant.
            ( la mode du NoSQL et de l'indexation avec ElasticSearch )

            Comme métaphore je citerais le pare buffle des 4x4, certains pays en ont peut être besoin mais en Europe … c'est un accessoire inutile, lourd mais cela doit faire classe …

            Heureusement il reste encore des personnes "professionnelles", qui se pose les bonnes questions, mais c'est un peu comme internet cela devient de plus en plus difficile de différencier le bon grain de l'ivraie.

            • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Comme métaphore je citerais le pare buffle des 4x4, certains pays en ont peut être besoin mais en Europe … c'est un accessoire inutile, lourd mais cela doit faire classe …

              Si tu le retire, c'est une modification du véhicule, non? Est ce que tu auras encore droit à l'assurance?

              pareil pour les données inutiles, tu les retires, mais si à un moment il faut les retrouver (improbable) alors paf!

              Il y a aussi une autre problématique, c'est le RGPD, et il devrait y avoir un mécanisme pour s'assurer que certaines anciennes données sont effectivement détruites.

              Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

              • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

                Posté par  . Évalué à 2.

                J'en connais une boîte comme ça, qui avant le RGPD ne purgeait pas les données marquées comme supprimées… De plus il n'y a pas de gestion des données chaudes-vs-froides (il y a des choses qu'on doit garder mais en archive et non laisser la prod grossir ad vitam eternam avec plein de problèmes qui apparaissent) et ça je l'ai vu dans trois grosses boîtes avec différents éditeurs de SGBD (prouvant qu'on ne pas juste dire c'est la faute de M. ou de O.)

                “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

            • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

              Posté par  . Évalué à 6.

              Ce que je trouve délirant c'est de voir des professionnels administrer des centaines de Go tout simplement parce que personne n'ose / ne veut prendre la décision d'archiver ou plus simplement de purger certaines données.

              Récemment, on travaillait sur la post-prod d'un film, et on a demandé à l'équipe de tournage un plan du positionnement des caméras (niveau croquis un peu précis quoi). Ils nous ont envoyé plusieurs téraoctets de données (modèles 3D, multiples caméras-témoin qui filment les caméras et le staff en 4K, etc…), pas trop triés ni vraiment exploitable).

              Ces données inutiles, après avoir été transférées à divers endroits, vont se retrouver archivées n fois (probablement une dizaine de fois) pendant plusieurs décennies, chez différents prestataires, sur de la bande, du disque, du stockage cloud "froid"… Bref, une orgie d'énergie pour… Presque rien ?

    • [^] # Re: Merci Mr SINCLAIR

      Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 22/09/21 à 21:44.

      C = A*(A>B)+B*(B>A)
      pour obtenir
      C=max(A,B)

      Plutôt C = A*(A>=B)+B*(B>A) pour gérer le cas A==B.

  • # Trop tard

    Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 18/09/21 à 10:51.

    En 1980 j'avais déjà mon TRS-80 depuis presque 2 ans, alors quand le ZX80 est sorti il ne m'a pas vraiment intéressé..pareil quand le ZX81 l'a remplacé.
    Je dis ça parce que j'ai l'impression d'être le seul à avoir eu du Tandy RadioShack, personne n'en parle jamais alors que c'était une super machine (surtout à partir du modèle II bien sûr)

    • [^] # Re: Trop tard

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ah vous n'êtes pas seul.
      Mon tout premier a été un Tandy TRS80 MC-10. Suivi par un Spectrum 48K avec quelques accessoires achetés en Angleterre ou bidouillés selon les besoins.
      Quelle époque. Terrible !
      Merci pour tous ces beaux souvenirs qui me reviennent à vous lire.

      • [^] # Re: Trop tard

        Posté par  . Évalué à 2.

        Comme disait une analyse de l'époque, ça ne faisait pas le poids face à la concurrence pour le prix que ça coûtait, et a quelques choix de conception dommages (comme l'absence de led d'alimentation)
        https://www.atarimagazines.com/creative/v9n10/39_The_TRS80_MC10_too_lit.php

        “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: Trop tard

          Posté par  . Évalué à 1.

          Attention l'analyse en question porte sur le MC10 Je parle moi du Trs80 modèle I et II qui sont sortis bien avant les Sinclair.

          • [^] # Re: Trop tard

            Posté par  . Évalué à 3.

            Oui, tout à fait. Par rapport à ta remarque initiale, je pense perso qu'il y a bien eu des usagers de TRS80 qui ne sont pas ici vu que cette page est dédiée à Sinclair.

            Non, plus sérieusement, TRS-80 a eu une base certaine ne serait-ce à cause de sa grande logithèque (bien plus fournie que chez les autres je crois) et du fait d'être abordable (à partir de 600$) pour les personnes ne pouvant s'offrir le Commodore PET (lancé à 795$) ou le Apple II (lancé à 1298$)
            De gauche à droite : Commodore PET 2001-8, Apple II, TRS-80 Model I
            L'arrivée du Sinclair ZX 80 (vendu monté complet à 99.95£) a encore plus démocratisé l'ordinateur familial. Ayant plus d'usagers dont plein de nouveaux (i.e. n'ayant pas les concurrents) il en devient plus populaire au point d'éclipser progressivement Tandy (sorte d'effet boule de neige, mais c'est surtout vu par rapport à aujourd'hui car TRS avait un cercle plus important dans les années 1980 à 1990) dont la stratégie avec le CoCo n'a pas arrangé les choses.

            Outre l'effet de masse, il y a aussi le facteur générationnel… Toi tu as connu les TRS-80, plus on connu les ZX-80 après ça, moi je suis plutôt de la génération ZX Spectrum et Amstrad CPC…

            “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

      • [^] # Re: Trop tard

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 21/09/21 à 13:43.

        Tandy TRS80 MC-10

        J'ai eu, dans les années 80, un descendant de cette machine d'origine française (oui, mossieur, dans le temps on savait faire), un Alice 32 de chez Matra/Hachette. Une machine fort sympathique : assez de RAM, un port série, une interface cassette qui marchait pas trop mal, et surtout un moniteur/assembleur intégré dans la ROM pour le langage machine du 6803. Oui mesdames, un assembleur !

        Je me suis beaucoup amusé avec cet engin, et j'aimerais bien y replonger un de ces jours pour occuper les longues soirées hivernales :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.