Journal Et la politesse bordel !!!

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
-12
19
juin
2015

Bonsoir jour-nal.

Pour mon premier petit nal, moi, l’assassin de la langue française, je vais vous parlez rapidement de politesse.

Il n’y a rien de plus déplaisant, de lire une demande d’aide sur le forum, sans un, bonjour, bonsoir, avant de commencer sa demande d’aide, et en fin d’explication, un s’il vous plaît, merci, ne serait pas de trop aussi.

Sans ses petits mots magiques, que vos parents vous ont appris tout petit, vos demandes d’aide ressemblent a un ordre formulé par un bourrin sorti de sa caverne en mode recherche de bouffe.

Les personnes qui viennent vous aider ne sont pas vos esclaves, alors ayez un peu de considération a leurs égards.

Pour les vrais bourrins,
il y a un livre L’ABC du savoir-vivre pour les enfants qui vous explique tout en quelque ligne, ou, un petit article rapide à lire ICI.

Pour ce qui ne comprenne rien,
désoler, je ne peux plus rien pour vous, sauf vous prévenir, vous allez vous faire remonter les bretelles ci je vous réponds.

Et comme disait une animatrice télé pour les touts petits, je vais t’apprendre la politesse p'tit con.

Sur ce, je vous souhaite un bon week-end.

  • # De la bonne façon de poser sa question

    Posté par . Évalué à 8.

    • [^] # Re: De la bonne façon de poser sa question

      Posté par . Évalué à 10.

      N'importe quoi. Tout le monde sait que dans un milieu élitiste, si on veut une réponse, il ne faut pas poser la bonne question. Il faut poster une mauvaise réponse.

    • [^] # Re: De la bonne façon de poser sa question

      Posté par . Évalué à 0.

      Intéressant pour les moins fainéant.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # Autre meurs...

    Posté par . Évalué à 10.

    Alors, autant je suis un peu d'accord sur ton point de vue qu'il faut être poli, juste, humble,…(et autre bon sentiments!), autant je suis plutôt d'accord avec le point de vue développé sur le site stackoverflow, où l'usage est plutôt de rester factuel et de ne pas rajouter de "décoration" (bonjour, au revoir, ça serait génial,…)

    cf ce post du roi de stackoverflow ;)!

    extrait:

    There’s no need to include greetings and sign-offs such as “Hi everyone!” and “Thanks – hope to get an answer soon” in the question. These will often be edited out by other users, as they’re basically a distraction. Greetings at the start of a question are particularly useless as they can take up valuable space in the snippet displayed in the question list.

    • [^] # Re: Autre meurs...

      Posté par . Évalué à 7.

      Bonjour, ce serait génial que tu développes. Au revoir

    • [^] # Re: Autre meurs...

      Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 19/06/15 à 22:19.

      Ces décorations peuvent te parait factuel dans le virtuel, et pourtant.

      Dans la réalité,
      a tu essayé de poser une question a un passant dans la rue sans une formule de politesse minimal ?
      A tu vu la tête qu’il fait en te regardant ? Et comment il te répond ?

      Dans le virtuel, c’est un peu la même chose mais sans la tête.

      Merci pour le lien ça me fait de la lecture et en anglais pour ce week end.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

      • [^] # Re: Autre meurs...

        Posté par . Évalué à 10.

        Quand tu poses une question à un passant, tu t'adresses à une personne qui ne s'attend pas à t'apporter son aide.

        Sur un forum, des gens viennent explicitement regarder des questions et y répondre, si l'envie leur en prend, et il font cela, non pas parce que les gens sont polis, mais parce que leur désir est de partager ce qu'ils savent.

        Je n'ai jamais vu d'étudiants (ou alors ils m'agacent) faire des convolutions avant de poser une question en cours, ils ne disent pas "pardon", "s'il vous plait", etc, mais juste "pourquoi ceci ?".

        Je crois que tu confonds donc deux situations qui ne sont pas du tout comparables !
        La politesse est utile avec le passant car tu dois lui laisser l'opportunité de se mettre dans un état d'esprit apte à t'aider.

        • [^] # Re: Autre meurs...

          Posté par . Évalué à 0.

          Quand tu poses une question à un passant, tu t'adresses à une personne qui ne s'attend pas à t'apporter son aide.

          "Excusez-moi" le passant s’attend a ce que tu lui poses une question, donc, t’apporter une aide précieuse pour toi.

          La politesse est utile avec le passant car tu dois lui laisser l'opportunité de se mettre dans un état d'esprit apte à t'aider.

          On est d’accord.

          Sur un forum, des gens viennent explicitement regarder des questions et y répondre, si l'envie leur en prend, et il font cela, non pas parce que les gens sont polis, mais parce que leur désir est de partager ce qu'ils savent.

          Sur un forum une personne viens d’arriver il est normal qu’il dise bonjour avant de poser une question quand la personne lui répond suivant le nombre d’échange il ne va pas lui dire bonjour, merci a tout bous de chant puis qu’il peut très bien lui poser tout plein d’autre question, il lui dira merci en fin d’échange.

          Je n'ai jamais vu d'étudiants (ou alors ils m'agacent) faire des convolutions avant de poser une question en cours, ils ne disent pas "pardon", "s'il vous plait", etc, mais juste "pourquoi ceci ?".

          Les étudiants disent bonjour au prof quand ils entre en salle de cours et pose touts plein de question pendant leurs cours puis qu’ils y sont invité pour leurs apprentissages et dise au-revoir puisque que leurs cours viennent de se terminer.

          Je crois que tu confonds donc deux situations qui ne sont pas du tout comparables !

          La situation est bien différente et la formulation des phrases de politesse le seront également, mais dans l’ensemble tu devras rester poli envers ton interlocuteur avec un simple, bonjour, merci, etc.

          Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

          • [^] # Re: Autre meurs...

            Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 20/06/15 à 16:37.

            Quand tu poses une question à un passant, tu t'adresses à une personne qui ne s'attend pas à t'apporter son aide.

            "Excusez-moi" le passant s’attend a ce que tu lui poses une question, donc, t’apporter une aide précieuse pour toi.

            J’ai l’impression que tu n’as pas compris ce qu’il a voulu dire. Le passant dans la rue, avant que tu t’adresses à lui, ne s’attend pas à ce que tu lui poses une question, il n’a rien demandé, il n’est pas là pour répondre à des questions. Sur un forum sur le web, lorsque je visite ce forum je m’attends à recevoir des questions, et pour être plus précis, à lire des questions qui ne me sont pas personnellement adressées, j’ai demandé à entendre des questions, je suis là pour éventuellement y répondre. Ce n’est pas du tout la même chose.

            Je suis partagé entre ton avis et les avis opposés au tiens. Personnellement quand je demande de l’aide dans un forum je dis bonjour et je remercie quand on me donne une réponse constructive, je dirais même que le merci est beaucoup plus important que le bonjour, mais je trouve quand même moins grave de ne pas dire bonjour sur un forum sur le web que dans la vraie vie… Ceux qui posent des questions sans dire bonjour sur un forum ne me gênent pas, par contre ceux qui le font dans la rue sans dire ou bonjour, ou excusez-moi, je trouve ça cavalier et mal-poli…

            Je te réponds alors que tu ne m’as pas sonné, je ne t’ai pas dit bonjour, est-ce que tu trouves cela mal-poli ?

            • [^] # Re: Autre meurs...

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui c’est vrai et je l’ai bien compris dans ce sens, c’était plutôt la façon de s’adressé a une personne qui m’intéressait.

              Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

    • [^] # Re: Autre meurs...

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 19/06/15 à 22:19.

      C'est le pb de l'habitude.

      Un habitué, dois lire 50x par jour "salut ! je vais essayer de vous expliquer mon problème, merci d'essayer de m'aider vous êtes sympas". pour au final répondre simplement "tu as oublié le '-' dans ta ligne de commande". Il est là pour aider, pour faire du technique.

      Un mec qui passe occasionnellement appréciera les formules de politesse (on sera tous d'accord que ça "coule" mieux avec) parce qu'il butine aussi de l'humain, du contact etc.

      Je le vois au boulot, on utilise intensément le chat. Au début je commençais systématiquement par un bonjour et 2 mots de politesse. Au bout de qques années, j'ai des approches un poil plus brutales, surtout pour mes collègues "ordinaires". Si je m'adresse à qqu'un à l'autre bout du monde, je vais tout de même lancer un "hi" protocolaire :)

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Autre meurs...

        Posté par . Évalué à 3.

        Je suis d’accord avec toi, les collègues faut pas les ménager, ils sont la pour ça aussi.

        Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

      • [^] # Re: Autre meurs...

        Posté par . Évalué à 9.

        Il y une différence entre écrire un truc du genre :

        Salut,

        Je ne comprends pas pourquoi en C getc lit un unsigned char depuis le flux d'entrée, mais renvoie un int. Quelqu'un peut-il m'expliquer ?

        Merci,
        Tartempion

        et :

        Salutations, vénérés membres du dépassement de pile.

        Ma question, comme l'indique les nombreux tags ajoutés, concerne une fonction de la bibliothèque C: getc. Je ne comprends pas pourquoi en C getc lit un unsigned char depuis le flux d'entrée, mais renvoie un int. Quelqu'un peut-il m'expliquer ?

        Merci de m'éclairer de vos lumières soyeuses et douces, ô maîtres du C.
        Tartempion

        Et surtout, il y a une différence entre les forums LinuxFR et stackoverflow qui est un site directement destiné à poser des questions, chercher du contenu/des réponses parmi les questions, etc.

        • [^] # Re: Autre meurs...

          Posté par . Évalué à 1.

          La première solution va très bien, les formes y sont simples et rapide pour poser la question et avoir la réponse, alors que la deuxième ça fait cireurs de pompe, il y en a de trop, le mec c’est un allumé quoi.

          Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

          • [^] # Re: Autre meurs...

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Bonsoir,

            tout d'abord j'espère que les affres de la vie ont épargné non seulement toi mais aussi tous les gens qui comptent pour toi.

            Je te remercie infiniment de tout ce que tu as fait.

            Merci surtout pour avoir explicité le propos pourtant évident de lasher.

            Ca m'a beaucoup aidé. Si tu as besoin d'un quelconque conseil, n'hésite surtout pas à faire sonner l'alarme incendie dans ma chambre.

            • [^] # Re: Autre meurs...

              Posté par . Évalué à -2.

              Je retire ce que j’ai dit " le mec c’est un allumé quoi. " , je ne veux pas de conflit.

              Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

            • [^] # Re: Autre meurs...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Bonsoir,

              À 6 heure du matin ? La politesse, c'est peut-être bien, mais il faudrait aussi préciser la timezone…

              * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

              • [^] # Re: Autre meurs...

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 20/06/15 à 19:24.

                Ah… hors problème de timezone c’est une question que je me pose parfois, je n’ai jamais trouvé de réponse satisfaisante : à partir de quelle heure doit-on dire « bonsoir » et pas « bonjour » ?

                Du coup je considère que « bonjour » est le plus générique, donc même à 20h00 je vais souvent dire « bonjour », au pire je souhaite la bonne journée pour celle du lendemain :)

                « salut » est pas mal mais dans un contexte professionnel c’est encore trop souvent pris comme un manque de respect…

                • [^] # Re: Autre meurs...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 20/06/15 à 19:43.

                  à partir de quelle heure doit-on dire « bonsoir » et pas « bonjour » ?

                  Carrément compliqué.

                  Certaines personnes considèrent que c'est après 17h, d'autres après 19h. Pour ma part, je dis « bonsoir » une fois le soleil couché, et bonjour une fois levé. Je trouve ça logique, et assez simple, mais bon…

                  Parfois, je dis « bonjoir », et tout le monde ne s'en rend pas forcément compte ; ils entendent peut-être celui qui leur convient ;)

                  • [^] # Re: Autre meurs...

                    Posté par . Évalué à 8.

                    C'est pourtant simple ! Avant le souper, c'est le jour, et après le souper, c'est le soir.

                    Et pendant le souper, me demanderez-vous ? Cela n'a pas d'importance, car on ne parle pas la bouche pleine.

                    • [^] # Re: Autre meurs...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Je vois pas en quoi ça résout le problème de timezone… parce que du coup, la question : dans quelle TZ dit-on encore souper ?

                      • [^] # Re: Autre meurs...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        J’en ai souper de vos histoires de tamzone… le dîner est servi !

  • # par chez moi

    Posté par . Évalué à 8.

    Lorsque je suis passé responsable de prod, les tech me demandais , par exemple : passe moi un stylo
    Donne moi ce clavier
    Deplace ce moniteur

    J ai commencé par etre intransigeant avec le stp et merci, c etais dur! Avec mes filles 8 ans et 9 ans c etait plus facile, après j ai attaqué le bonjour au revoir

    Lorsque j y repense ça me choque encore, 35 ans meme pas capable de dire stp sans soupirer. Il aura fallu presque 6 mois pour que ça roule.

    • [^] # Re: par chez moi

      Posté par . Évalué à 2.

      Et ils y gagnent, ils deviennent plus sociables, enfin.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

    • [^] # Re: par chez moi

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Merci pour eux.

    • [^] # Re: par chez moi

      Posté par . Évalué à 9.

      Moi ça ne me choque pas. Quand tu fais la même chose 30x la même chose par jour, un moment c’est tout à fait naturel d’essayer de couper le superflu et le répétitif.

      Imagine un peu un chirurgien « scalpel s’il vous plaît » « voici le scalpel docteur » « merci bien » 50 fois pendant une opération. Ça me rendrait fou perso.

      Dans les situations pratiques, c’est un équilibre à avoir entre la situation « demande ponctuelle: les formules de politesse sont quasi-obligatoires » et la « demande toutes les 2 minutes, si on garde les formules de politesse tout le monde finit à l’asile en deux semaines ». Chacun met la limite où il le sent, et pour moi la politesse fondamentale à avoir c’est justement de respecter le fait que chacun ait des sensibilités différentes sur où placer la limite et de ne pas faire un scandale sur le moindre manquement à ce qui te semble être la limite.

      • [^] # Re: par chez moi

        Posté par . Évalué à -2.

        La politesse, c'est très sexiste comme concept …

      • [^] # Re: par chez moi

        Posté par . Évalué à 3.

        En bref, quand on parle de politesse on est au cœur des relations sociales, c'est donc assez compliqué :)

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: par chez moi

        Posté par . Évalué à 7.

        Quand tu fais la même chose 30x la même chose par jour, un moment c’est tout à fait naturel d’essayer de couper le superflu et le répétitif.

        Bravo ! :)

      • [^] # Re: par chez moi

        Posté par . Évalué à 3.

        moi non plus ça ne me choque pas. ce qui me choque plus c'est de commencer à prendre les techniciens pour des gosses de 8-9 ans quand on passe responsable de prod.

        et ta femme si elle dit pas "s'il te plaît" tu lui dis la même chose ?

        • [^] # Re: par chez moi

          Posté par . Évalué à 4.

          et ta femme si elle dit pas "s'il te plaît" tu lui dis la même chose ?

          Moi oui pourquoi ? Et elle aussi d'ailleurs. Je ne vois pas ce qu'il y'a de choquant la dedans.

      • [^] # Re: par chez moi

        Posté par . Évalué à 2.

        c'est vrai, je sais faire la différence entre des demandes 'normal' et une exagération afin de tenter de mettre en défaut la relation chef/stagiaire :)

  • # La politesse, ça n'est pas que ça.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La politesse c'est aussi, selon moi, essayer au maximum d'écrire sans faute quand on s'adresse à un public.
    Ça pique tellement les yeux ton journal que quand on a fini de le lire, on a retenu « Je donne des leçons de politesse, mais accroche toi mon vieux, tu vas buter tous les trois mots sur mes fautes d'orthographe/grammaire/conjugaison mais bon j'ai dit "bonjour" et "au revoir" donc ça passe… ».

    • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      On peut ajouter la ponctuation.

      Système - Réseau - Sécurité Open Source

    • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

      Posté par . Évalué à 4.

      N'importe quoi.

      Désolé, il y a des fautes dans ce journal, mais il reste tout à fait lisible et relativement agréable à lire.

      Le problème du "grammar nazi", c'est qu'il n'a plus aucune objectivité quand à la qualité d'un contenu dès qu'il détecte une faute d'accent.

      Je te propose un stage sur les forums de jeuxvideo.fr :D

      • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Question de point de vue, peut-être que c'est moi, mais quand c'est truffé de fautes comme ça non, ça n'est absolument pas agréable à lire. J'évite les forums où effectivement je dois relire trois fois un post pour comprendre le contenu. Des fois je suis «obligé», quand j'ai des problèmes de voiture mais c'est difficile, très difficile de lire en phonétique.

        Je suis peut-être un «grammar nazi» comme tu dis, mais bon, les SMS à 1 franc où on condensait pour mettre un maximum de contenu en 140 caractères c'est fini, la grande majorité des personnes qui vont sur Internet savent à peu près taper rapidement sur un clavier, et écrire, on l'a tous appris à l'école, pas très longtemps après la politesse.

        Pour moi écrire à quelqu'un en essayant au maximum d'éviter les fautes (ben oui je ne suis pas un extrémiste ça arrive à tout le monde d'en faire), c'est respecter le lecteur.

        • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour moi écrire à quelqu'un en essayant au maximum d'éviter les fautes

          Il est difficile d'évaluer si quelqu'un a fait son maximum pour éviter les fautes. Certaines fautes sont aussi celles de l'habitude. Bref, encore une bonne raison d'avoir financé Grammalecte pour qu'il arrive sous Firefox :)

          • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

            Posté par . Évalué à 1.

            J’utilise Grammalecte pour écrire ici, mais ça ne corrige pas toutes mes fautes d’orthographe, désolé.

            Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

            • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 20/06/15 à 18:44.

              Visiblement ton utilisation de Grammalecte est défectueuse.

              --> http://bonpatron.com/
              Si avec ça tu n'y arrives pas, le problème est d'un autre ordre :-)
              Bien entendu ce ne sera pas du 100%, mais il restera très peu de problèmes.

            • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

              Posté par . Évalué à 6.

              En tous cas tu fais des efforts, tu ne fais plus autant de fautes qu’avant, sincèrement j’apprécie et je ne dois pas être le seul.

              • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

                Posté par . Évalué à 1.

                Je remercie ceux qui mon donné les solutions (Grammalecte, etc…) que j’utilise même dans la vrai vie.

                Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

        • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          des fois => Parfois

          Moi ce qui me gonfle par dessus tout ce sont les gens qui se permettent de donner des leçons, sur le bonjour, sur l’orthographe, sur les paragraphes trop long, sur les phrases trop courtes…

          Ce que me dit mon expérience : moins les gens sont intelligents et qualifiés, plus ils vont faire chier les autres avec les détails, incapables qu'ils sont d'avoir une vue d'ensemble.

          Je peux comprendre qu'on ne désire pas lire un post ou répondre à une question, mais de là à se fendre d'un message pas sympa, il y a un fossé qui sépare l'humain normal et le chieur. Le mieux est d'ouvrir un blog si vous avez envie d'écrire tout plein de choses bien construites, sans fautes avec toute la politesse nécessaire et requise.

          Maintenant concernant le respect du lecteur en faisant attention à écrire sans fautes, lorsque tu t’aperçois que sur un post de 50 lignes, bourrés d'arguments, en général le lecteur vient te faire chier sur 2 mots au détour d'une phrase, le niveau de respect que tu lui accordes baisse grandement. Au bout d'un certain nombre de fois, tu as tendance à ne même pas te relire tellement tu sais que ce que tu écris sera simplement survolé et/ou simplement scanné pour trouver la faute permettant de ne pas avoir à répondre sur le fond.

          Le respect est un truc à double sens et on ne respecte que ce qui est respectable.

          ps : les commentaires de la famille de "on te le dit pour toi, pour que tu t'améliores et que les gens t'écoutent/te comprennent" me font hurler de rire et laissent juste transparaître une suffisance cachant probablement quelque chose de plus psychiatrique.

          • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

            Posté par . Évalué à 4.

            les commentaires de la famille de "on te le dit pour toi, pour que tu t'améliores et que les gens t'écoutent/te comprennent" me font hurler de rire et laissent juste transparaître une suffisance cachant probablement quelque chose de plus psychiatrique.

            Marrant ce commentaire… C’est exactement ce que les parents disent aux enfants à propos de l’école : « C’est pour ton bien » :)

            Personnellement je suis autodidacte et j’apprécie donc que l’on me reprenne sur les erreurs que je commets, c’est effectivement comme ça que j’avance.

            Tu as quand même raison sur le premier point, comme disait Coluche (et puisse que les citations sont un substitut commode à l’intelligence ^^) : « La culture c’est comme la confiture, moins on en a et plus on l’étale. »

          • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            des fois => Parfois

            Comme quoi personne n'est parfait ;-)

            Moi ce qui me gonfle par dessus tout ce sont les gens qui se permettent de donner des leçons, sur le bonjour, sur l’orthographe, sur les paragraphes trop long, sur les phrases trop courtes…

            Je suis plutôt d'accord sur ce point. Les leçons sur la politesse ça me gonfle, la politesse tout court ça me gonfle, parce que la politesse forcée par la société, ça ressemble assez à de l'hypocrisie. Quant à l'orthographe etc., quand c'est illisible, c'est juste chiant. Et si le fond est intéressant, c'est d'autant plus dommage.

            Ce que me dit mon expérience : moins les gens sont intelligents et qualifiés, plus ils vont faire chier les autres avec les détails, incapables qu'ils sont d'avoir une vue d'ensemble.

            C'est une très jolie façon de me qualifier de con sous-qualifié.

            Je peux comprendre qu'on ne désire pas lire un post ou répondre à une question, mais de là à se fendre d'un message pas sympa, il y a un fossé qui sépare l'humain normal et le chieur. Le mieux est d'ouvrir un blog si vous avez envie d'écrire tout plein de choses bien construites, sans fautes avec toute la politesse nécessaire et requise.

            Mea culpa, comme je l'ai indiqué, la politesse ça m'emmerde, ça aurait été plus intelligent de commenter le fond, et hier j'étais trop occupé pour troller tout de suite.

            Maintenant concernant le respect du lecteur en faisant attention à écrire sans fautes, lorsque tu t’aperçois que sur un post de 50 lignes, bourrés d'arguments, en général le lecteur vient te faire chier sur 2 mots au détour d'une phrase, le niveau de respect que tu lui accordes baisse grandement.

            «Pour ce qui ne comprenne rien, désoler,», ça fait quand même trois fautes en sept mots.
            J'aurais pu me contenter de moinsser le journal complet qui ne me plaît pas, ni sur le fond, ni sur la forme. Ou passer à autre chose… mais c'est fait.

            Au bout d'un certain nombre de fois, tu as tendance à ne même pas te relire tellement tu sais que ce que tu écris sera simplement survolé et/ou simplement scanné pour trouver la faute permettant de ne pas avoir à répondre sur le fond.

            Quand c'est écrit correctement, on peut survoler, quant on relit trois fois la même phrase, on est obligé de la scanner pour comprendre ce que l'auteur veut dire, pas forcément pour compter les fautes.

            Le respect est un truc à double sens et on ne respecte que ce qui est respectable.

            Si j'ai manqué de respect, j'en suis désolé.

            ps : les commentaires de la famille de "on te le dit pour toi, pour que tu t'améliores et que les gens t'écoutent/te comprennent" me font hurler de rire et laissent juste transparaître une suffisance cachant probablement quelque chose de plus psychiatrique.

            Certains disent ça concernant la politesse, d'autres l'orthographe, d'autres l'indentation du code C etc. Oui c'est chiant, mais ça peut servir parfois. Je suis personnellement reconnaissant quand on me fait remarquer que ce que je fais n'est pas top, si tant est que j’aie envie d'améliorer sur le sujet en question.

        • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu n’es pas très tolérant en effet.

          mais quand c'est truffé de fautes comme ça non

          hitmanu a surement fait des efforts pour écrire ce journal, il revient de loin crois moi, il y a quelques années ses commentaires étaient vraiment chiant à lire…

          Moi j’ai buté (un peu) sur « Pour ce qui ne comprenne rien » et « touts » me pique les yeux, je vois encore « désoler » qui fait mal à voir mais voilà toutes celle que j’ai noté rapidement, il y en a probablement d’autres mais je ne les ai pas relevé à la première lecture ni à la deuxième…

          les SMS à 1 franc où on condensait pour mettre un maximum de contenu en 140 caractères c'est fini

          Maintenant on twitte ! :) Sûr qu’on paye pas au nombre de twitte mais on voit clairement que les gens essayent souvent d’en coller un max dans un seul twitt…

          on l'a tous appris à l'école, pas très longtemps après la politesse.

          Non pas tous, moi l’école m’a dégouté dès le CP, le fait qu’on soit 25 à devoir apprendre la même chose au même moment. Donc parfois je devais me forcer à apprendre une chose qui ne m’intéressait pas et parfois l’instituteur/trice me répondait : « Non ça tu verras plus tard » quand je lui posais une question… J’ai du rester patiemment assis sur ma chaise à écouter et regarder la maitresse mettre des bouts de craie dans des boites numérotées alors que je savais déjà compter et faire une addition… On a suggéré à ma mère de me mettre dans une école spécialisé mais vu qu’elle n’avait pas de thune je suis resté à l’école publique… Je ne vais pas m’étendre plus mais tout ça c’était pour dire que dans mon cas j’ai appris l’orthographe et la grammaire tout seul (et j’apprends encore…), bien plus tard, quand j’ai compris l’utilité de respecter la langue pour communiquer de manière satisfaisante avec les autres…

          Pour moi écrire à quelqu'un en essayant au maximum d'éviter les fautes (ben oui je ne suis pas un extrémiste ça arrive à tout le monde d'en faire), c'est respecter le lecteur.

          C’est bien ce qu’à fait hitmanu a fait.

          très difficile de lire en phonétique

          ou alor il fo vraimen ekrir en fonetik la sa pass ;) Je sais pas si je le fais bien mais j’ai connu un mec qui écrivait comme ça sur un forum, on arrivait bien à le lire ! Moi en tous cas.

          • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

            Posté par . Évalué à 4.

            Moi j’ai buté (un peu) sur « Pour ce qui ne comprenne rien » et « touts » me pique les yeux, je vois encore « désoler » qui fait mal à voir mais voilà toutes celle que j’ai noté rapidement, il y en a probablement d’autres mais je ne les ai pas relevé à la première lecture ni à la deuxième…

            Moi c'est surtout le fait qu'il ait inversé "nal" et "journal" qui me laisse perplexe.

            splash!

          • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

            Posté par . Évalué à 2.

            s/relevé/relevées/

            Pardon aux familles, tout ça…

      • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

        Posté par . Évalué à 1.

        Je te propose un stage sur les forums de jeuxvideo.fr :D

        On a retrouvé un développeur de Cannon Fodder! :)

    • [^] # Re: La politesse, ça n'est pas que ça.

      Posté par . Évalué à 3.

      Ça pique tellement les yeux ton journal que quand on a fini de le lire, on a retenu « Je donne des leçons de politesse, mais accroche toi mon vieux, tu vas buter tous les trois mots sur mes fautes d'orthographe/grammaire/conjugaison mais bon j'ai dit "bonjour" et "au revoir" donc ça passe… ».

      en même temps je préviens avec

      ……. moi, l’assassin de la langue française ……….

      C’est pas du porno non plus hein.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # T'énerve pas mec

    Posté par . Évalué à 10.

    Ça arrive en effet assez régulièrement qu'un type débarque dans les journaux linuxfr et balance juste l'énoncé de son exercice sans rien dire d'autre, parfois en ajoutant un petit "jeufékoi" pour ne pas paraître trop sec. Dans ce cas, nul besoin de s'énerver, ni de remonter les bretelles (ils peuvent se coincer une testicouille et ça fait assez mal :/ ), ni de crier en caractères lourds gras. Il faut raison garder, sang-froid conserver, et se contenter de tagguer l'entrée de forum avec le tag approprié : "piscine épitech".

    De rien _o/

    splash!

    • [^] # Re: T'énerve pas mec

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis zen. ooommmm

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # Sujet du commentaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il n’y a rien de plus déplaisant, de lire une demande d’aide sur le forum, sans un, bonjour, bonsoir, avant de commencer sa demande d’aide, et en fin d’explication, un s’il vous plaît, merci, ne serait pas de trop aussi.

    Moi je connais des tas de choses plus déplaisantes.

    Par exemple quand je suis au boulot, en train de travailler sur un truc, et qu’un collègue vient me demander quelque chose (de légitime, par exemple une question sur un logiciel que j’ai fourni), via XMPP, s’il commence par

    – Salut

    [attente de ma réponse]

    – Salut

    [à partir de là c’est moi qui attends. J’ai été coupé dans mon travail, et j’attends, je perds donc mon temps]

    — Ça va ?
    — Oui

    [là j’attends encore, j’attends qu’il la pose sa foutue question. Et non je ne demande pas « et toi ? » parce que je m’en bats la race, je veux qu’il me pose sa question, y répondre, et retourner travailler, et que j’ai pas envie d’attendre encore plus qu’il réponde à cette question avant de m’exposer son problème]

    — Et bien j’ai un problème : blablabla

    [… enfin …]

    c’est vraiment une énorme perte de temps, et je crois que y’a rien de plus énervant.

    Je préfère qu’on me pose une question complètement con, mais sans y mettre ces formules de « politesse » idiotes, à laquelle je peux répondre « lis la doc: http://bla », plutôt qu’une question intelligente mais pour laquelle je dois attendre une bonne minute.

    Sans ses petits mots magiques, que vos parents vous ont appris tout petit, vos demandes d’aide ressemblent a un ordre formulé par un bourrin sorti de sa caverne en mode recherche de bouffe.

    Ah bon ? Peut-être que c’est toi qui as de mauvaises habitudes. Tu trouves pas que c’est impoli de considérer que les gens qui n’écrivent pas « s’il vous plait » et « bonjour tout le monde ! » sont des bourrins sortis de leur caverne en mode recherche de bouffe ?

    La politesse c’est aussi respecter le temps des autres, et éviter d’avoir des a priori idiots sur les gens juste à cause de leur façon d’écrire.

    Les personnes qui viennent vous aider ne sont pas vos esclaves, alors ayez un peu de considération a leurs égards.

    La « considération », ça dépend qui va te lire. Si c’est moi qui vous aide, merci d’éviter de me faire perdre mon temps avec ces phrases inutiles.

    Sur ce, je vous souhaite un bon week-end.

    Je suis pas croyant, et je pense que ton souhait ne changera strictement rien à la qualité de mon week-end. Tu perds ton temps à écrire ça.

    • [^] # Re: Sujet du commentaire

      Posté par . Évalué à 3.

      Encore une fois, c'est différent si c'est fait sur un tchat, sur XMPP, ou sur IRC où effectivement, la simplicité est recherché.

      Mais écrire un bonjour, et un merci dans un message sur un forum, ce n'engage pas une perte de temps énorme pour le rédacteur et pour le lecteur.

      • [^] # Re: Sujet du commentaire

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 20/06/15 à 19:15.

        et un merci

        Oui mais alors le merci c’est dans le cas où on t’as fourni une réponse. Parce que le « merci » à la fin d‘une question ça fait un peu « merci d’avance » et moi je le prends comme une tentative de forcer la main, de culpabiliser celui qui ne va pas répondre…

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 2.

          et moi je le prends comme une tentative de forcer la main, de culpabiliser celui qui ne va pas répondre…

          Ah bon ? Faut pas être aussi psycho-rigide… Je dis souvent "merci d'avance" lorsque je pose une question. Ce n'est pas une tentative de forcer la main. Si les gens ne veulent pas m'aider, ils ne m'aident, je leur impose rien, et je ne vais pas les maudire pour leurs vies futures !
          Non, pour moi, le "Merci d'avance", il n'exprime rien de plus qu'un remerciement d'avoir lu au moins ma question (comme c'est en fin de message, si on lit le merci d'avance, c'est qu'on a sans doute lu mon problème). Et donc, je remercie mon prochain avant même de savoir s'il va réussir à m'aider ou pas.

          Pour le fait de culpabiliser celui qui ne va pas répondre… Faut pas être si fragile, parfois, je lis des messages d'aide, mais c'est tellement mal écris, avec plein de fautes, et sans d'explications claires et précises que par conséquent, je ne prends même pas la peine d'écrire un petit message. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne lui dois rien. J'aide mon prochain si j'ai envie, et si je peux potentiellement résoudre son problème. (Parfois, j'aimerai bien en aider d'autres, mais je sais que je vais être incapable de les aider car ils sont probablement plus fort que moi). Si celui qui demande de l'aide ne fait pas un minimum d'effort pour qu'on l'aide, qu'il ait dit "merci d'avance" ou non, je ne vais pas l'aider.

          Et j'estime que c'est mon droit.

          • [^] # Re: Sujet du commentaire

            Posté par . Évalué à 0.

            Je suis peut-être un peu psycho-rigide mais pour moi un « merci » ça doit être mérité…

            Non, pour moi, le "Merci d'avance", il n'exprime rien de plus qu'un remerciement d'avoir lu au moins ma question (comme c'est en fin de message, si on lit le merci d'avance, c'est qu'on a sans doute lu mon problème).

            Bah je dirais… pas forcément… Il m’arrive souvent de commencer à lire un message (par le début donc) et de me rendre compte que ça me saoule (pour diverses raisons). Du coup je zappe le message mais je vais quand même lire la fin, au cas où je trouverais une sorte de conclusion utile et intéressante…

            Je comprends bien que c’est souvent pour la raison que tu évoques que les gens écrivent « merci » en fin de question, pour « merci de m’avoir lu ». Pour le coup je trouve ce remerciement spécialement inutile…

            Quand tu poses un question (souvent parce que tu as un problème) et que quelqu’un te donne une réponse qui te permet de résoudre ton problème, alors là oui, ce « merci » est de bon aloi et je pense qu’il fait plaisir à celui qui t’a fourni une solution.

            • [^] # Re: Sujet du commentaire

              Posté par . Évalué à 5.

              Je comprends bien que c’est souvent pour la raison que tu évoques que les gens écrivent « merci » en fin de question, pour « merci de m’avoir lu ». Pour le coup je trouve ce remerciement spécialement inutile…

              Inutile ? Mais cela s'appelle tout simplement de la politesse, bon sang ! Quand tu écris une lettre pour un entretien d'embauche, à la fin de ta lettre tu n'écris pas une quelconque formule de politesse ? Tu crois pas que le recruteur qui te lit n'en a rien à foutre en fait de cette formule de politesse ? C'est justement ce qu'on appelle une formalité. Mais pourquoi faut-il quand même la mettre ? Car si tu ne mets rien tu vas paraître sacrément impoli et irrespectueux !

              Sur les forums, tu peux trouver cela inutile car le but c'est justement l'entraide. Mais, ne me dis pas que c'est une tentative de te forcer la main ! Là, tu ne penses pas que tu es dans l'exagération ?

              • [^] # Re: Sujet du commentaire

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/06/15 à 21:18.

                Quand tu écris une lettre pour un entretien d'embauche, à la fin de ta lettre tu n'écris pas une quelconque formule de politesse ?

                C’est vrai. Typiquement : « en vous priant d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées » mais je le vois plus comme une « courbette », car après tout c’est moi qui les sollicite et c’est une façon d’exprimer ma docilité et ma soumission (dans un système hiérarchisé je pense que ça a son importance). Cependant je ne suis pas sûr que ça ne me desserve pas quelques fois et je pense que si j’ai à refaire des lettres de motivation je me contenterais d’un : « Cordialement » qui me semble largement suffisant.

                Mes dernières lettres de motivation remontent à plus de quatre ans…

                Là, tu ne penses pas que tu es dans l'exagération ?

                Possible que j’exagère mais c’est pourtant l’effet que ça me fait les trois quarts du temps…

                Je maintiens, dire merci à une personne alors que cette personne ne t’a rien donné (elle t’a lu, oula, royal…) ça me paraît un peu too much…

                • [^] # Re: Sujet du commentaire

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Avis perso : si la personne n'est pas en mesure de mettre une formule de politesse à la fin d'une lettre de motivation, alors elle a un problème de « cohésion sociale ». Si la personne ne met volontairement pas de formule de politesse, elle veut faire passer un message. Si le message en question n'a pas été deviné ou correctement expliqué dans le texte qui précède, on a à faire à un tordu ou un idiot, l'un n'excluant pas l'autre (sauf pour un emploi peu qualifié, mais il est alors stupide de demander une lettre de motivation).

                  J'ai toujours explicitement indiqué dans les annonces que je ne veux pas de lettre de motivation : lettre de motivation = pipeau intégral
                  Je ne veux même pas de cv, car ils n'indiquent presque rien sur les compétences de la personne, et peu de choses sur ses comportements.

                  • [^] # Re: Sujet du commentaire

                    Posté par . Évalué à 1.

                    […] je ne veux pas de lettre de motivation […]

                    Je ne veux même pas de cv […]

                    Et juste pour info, tu demandes quoi du coup ? Juste de postuler ?

                    • [^] # Re: Sujet du commentaire

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      tu demandes quoi du coup ? Juste de postuler ?

                      En gros oui :-)
                      Je demande à être contacté par email.

                      Ensuite j'envoie un descriptif plus précis de choses qu'il faut savoir faire (savoir comprendre le contenu de telle page web en anglais, savoir trouver tel genre de panne sur un poste de travail, savoir transformer telle page web en quelque chose de correct avec CSS, etc. En gros une auto-évaluation), ça permet d'écrémer car il y a vraiment n'importe qui qui postule, y compris « je sais utiliser Orange ». Ensuite je demande à voir la personne ; seuls les parfaits abrutis osent tout de même venir à l'entretient tout en n'ayant pas le niveau aux « tests », et ils sont démasqués en quelques secondes.
                      Jusqu'à présent j'ai (presque) toujours été 200% satisfait de mes collaborateurs, ou des personnes que j'ai embauché pour des clients.
                      La totalité des personnes que j'ai recruté via une annonce ici (heu… il y en a très peu) ont toujours été top de chez top.

                      Par contre pour les stagiaires (niveau bac+2 maxi, pas plus haut car je n'ai pas l'infrastructure) je prenais par principe le premier qui postulait. Depuis quelques années j'ai rencontré des stagiaires particulièrement nuls (en général techniquement + comportement), au point que ça pose problème dans l'équipe. Donc maintenant je fais un entretient.

                • [^] # Re: Sujet du commentaire

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je dois faire des lettres de motivation et je me posai justement la question, dois-je continué a écrire « en vous priant d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées » ou « Cordialement » comme je le vois régulièrement sur les mail ou lettre reçu depuis quelque année.

                  Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

                  • [^] # Re: Sujet du commentaire

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Très schématiquement, et selon les règles à l'ancienne :
                    - Le respect est ce que l'on doit à un supérieur
                    - La cordialité s'exprime entre égaux
                    - La considération est ce dont on daigne gratifier ses subordonnés

                    Et « cordialement » tout seul dans un courrier papier, même pas la peine d'y penser :-)

                    Pour ma part je « dynamise » ma formule de politesse. Au pif du genre :
                    Dans l'attente de votre décision, je vous adresse mes plus respectueuses salutations.
                    En espérant une issue favorable, je vous adresse mes meilleures salutations.
                    Vous souhaitant meilleur succès ailleurs, recevez mon plus sincère soutient. (refus de candidature par exemple)

                    • [^] # Re: Sujet du commentaire

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Merci pour ses quelque règle de politesse supplémentaire qui me serviront dans un avenir très proche (cette semaine).

                      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

              • [^] # Re: Sujet du commentaire

                Posté par . Évalué à 0.

                Mais cela s'appelle tout simplement de la politesse, bon sang !

                La politesse oui, l’hypocrisie non…

    • [^] # Re: Sujet du commentaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      je vous souhaite un bon week-end.

      Je suis pas croyant, et je pense que ton souhait ne changera strictement rien à la qualité de mon week-end. Tu perds ton temps à écrire ça.

      Tu es clairement un sociopathe :-) J'ai déjà une carte du club, ça n'apporte strictement aucun avantage mais je peux te pistonner pour que tu puisses devenir membre.

      Les souhaits n'ont aucun rapport avec les croyances. C'est une formule qui indique que ton interlocuteur (s'il ne ment pas) préfère que tu ailles bien plutôt que mal. Les humains donnent souvent des informations à leurs congénères sur l'état de leurs relations. C'est l'héritage d'une longue évolution qui nous a permis de vivre en clan depuis au moins 4 millions d'années. Cette structure de clan est extrèmement importante pour le succès de survie (donc de transmission des gènes) de l'espèce humaine, c'est donc une caractéristique très importante de l'espèce humaine et de nombreux autres animaux. Elle est très solidement ancrée en nous. Il est supposé que les humains sont les plus performants pour évaluer l'état de leurs relations, principalement en raison de la mobilité du visage. La partie cognitive n'intervient que de manière minimale. Les personnes dépourvue de cette caractéristique de communication (par exemple certains autistes) n'ont aucune possibilité de survie (dans la nature, dans les clans ancestraux), ou de vie normale (dans nos sociétés modernes : établissement de soin psy).

      .

      Tu as une communication qui ne fonctionne pas avec la majorité, et/ou tu n'apprécies pas ces collègues.
      Ce ne sont des problèmes que si tu ne les « traitent » pas.
      Et ce ne sont des problèmes quasiement que pour toi, donc prends quelques minutes pour voir si tu peux améliorer ton existence.

      Je caricature le début de la causerie :
      ton collègue : « salut » (ou « salut ? » suivant le cas)
      toi : … pas de réponse … attitude de personne « décalée » ou misanthrope/psychopathe/sociopathe (ce ne sont pas des reproches, chacun sa nature), mais vue par les autres comme « quel connard, il se croit supérieur »
      ton collègue : « … ?! heu salut Machin … »
      ton collègue : se décide à sortir la question débile « ça va ? ». Il sait probablement que c'est stupide comme question, mais il faut bien essayer de trouver l'interrupteur
      toi : « oui »
      ton collègue : se dit que tu as un sérieux pet au casque puisque tu ne daignes répondre qu'une fois que ton interlocuteur se soit largement engagé/découvert

      Tes collègues ne savent pas lire dans tes pensées. Ce qui est dans ton esprit diffère totalement de ce que tu projettes. Les autres te prennent à coup sûr pour une personne désagréable, car tu as le comportement d'une personne désagréable, et sentent que tu n'as pas plaisir à les voir, ce qui est également le cas.

      Imagine qu'à la place de ton crétin de collègue, qui compte sur toi et pour qui tu as de l'importance, ce soit une personne que tu as plaisir à voir. Joues la situation dans ton esprit, et tente de trouver le point qui pose problème : est-ce l'interruption, est-ce l'interlocuteur que tu n'apprécie pas, est-ce autre chose ?

      La bonne attitude est de résoudre le point qui pose problème :
      - montrer que tu n'es pas disponible : dire « reviens me voir à 14h45, ou je t'appelle ? ». Ou un écriteau du genre « m'interrompre pendant mon travail nécessite ensuite beaucoup de temps pour que je sois de nouveau concentré. Signé : votre psychopathe préféré ». Tu retournes l'écriteau lorsque tu es disponible
      ou
      - montrer que tu es disponibles, que tu écoutes : te tourner vers ton interlocuteur et/ou répondre oui/salut/j'écoute AVEC UNE SYMPATHIE REELLEMENT RESSENTIE, si ce n'est pas le cas, voir point 1 ou 3 ou 4
      ou
      - indiquer que tu as une communication inhabituelle (une discussion, un écriteau explicatif, un message général par email)
      ou
      - indiquer à ton interlocuteur que tu ne l'apprécie pas : « nous n'avons pas les mêmes manières d'agir, et je ne suis pas à l'aise avec toi. Je préfère que nous communiquions par email ». Communication non violente : factuel, pas de reproches, tu parles de toi et non de lui. Le simple fait de réfléchir à la bonne phrase fera en principe automatiquement passer le problème

      Ça ne viendra pas en 2 minutes. Il te faudra tâtonner un peu pour adapter à ta personnalité et ton environnement.

      • [^] # Re: Sujet du commentaire

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 20/06/15 à 20:10.

        Alors le « ça va ? » c’est typiquement le genre de formule de politesse qui m’agace… 99 fois sur 100 les gens qui te demandent si ça va n’en ont, mais alors strictement, rien à foutre… Bien sûr qu’ils préfèrent que tu ailles bien vu que si tu vas bien il y a des chances que tu leur casses moins les couilles que si tu ne vas pas bien (et que de par le fait tu risques d’être ronchon et chiant avec eux…)

        On m’a appris qu’à la question : « ça va ? » il était mal-poli de ne pas répondre : « oui », voir : « et toi ça va ? »…

        Vu que je suis quand même assez sociopathe je m’amuse parfois à leur répondre : « Non ça ne va pas, blabla » il est assez marrant de constater que souvent les gens réagissent exactement comme si tu leur avais répondu : « oui, ça va. » et ne cherchent même pas à discuter avec toi et à faire preuve d’empathie ou même simplement faire preuve d’une volonté d’écoute :)

        Maintenant je réserve mes « ça va ? » aux gens dont l’état m’importe réellement… Je trouve ça complètement stupide de rabaisser cette question à une simple formule de politesse (comme « bonjour » ou « salut »)…

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Du coup j’aime bien la question : « Alors, ça va ? Bien ou bien ? » là au moins le locuteur assume qu’en fait il s’en fout et que de toute façon t’as intérêt à « aller bien » :)

          • [^] # Re: Sujet du commentaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Hum, je n'avais jamais compris la formule "bien ou bien" comme posant une fausse alternative entre "aller bien" et "aller bien", mais comme une question ouverte : "[vas-tu] bien ou bien [pas si bien, auquel cas explique]" ? Il faut prendre le "ou bien" dans son ensemble comme une expression développée du "ou". Comme quand on dit par exemple : "tu veux manger quoi, une poire ou bien une pomme ?". Du coup, bon je me trompe peut-être, mais j'ai toujours pris ce "bien, ou bien" au sens suisse.

            • [^] # Re: Sujet du commentaire

              Posté par . Évalué à 3.

              "bien, ou bien" au sens suisse

              Je ne savais pas que c’était une expression typiquement Suisse :)

              Moi je l’ai plutôt entendu de la part de gens qui s’expriment avec des expressions telles que : « ouèch gros », « zyva, fait péter… »

              J’aime bien ton explication…

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          « ça va ? » c’est typiquement le genre de formule de politesse qui m’agace

          J'en connais même un qui dit : « ça va ? [pause de 0,5 seconde] oui ».
          Je ne sais pas s'il répond à sa propre question, ou s'il répond à ma question identique en retour… que je n'ai pas posé, car je ne répond que rarement à cette ânerie.

          Je suis très d'accord sur le résultat : ça me gonfle.
          Tout le monde sait que cela ne veut en aucun cas dire qu'on souhaite savoir si ça va. Mais la véritable signification ? Mystère.
          Je trouve que ce n'est pas une formule de politesse, mais un automatisme pour certains (avec quelle signification au départ ?), et pour les autres une phrase d'accroche qui veut dire « je vais parler avec toi ». Un truc du genre.

          • [^] # Re: Sujet du commentaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            J'ai une tante qui demande tout le temps si ça va et répond un peu après « ouais, super ! » à l'hypothétique réponse « Oui, et toi ? ». Tiré de ma vraie vie :
            « Salut, ça va ? 
            — non
            — ouais, super ! »

            • [^] # Re: Sujet du commentaire

              Posté par . Évalué à 7.

              Plus d'une fois il m'est arrivé ce genre de dialogue:

              Moi : « Salut ! »
              Lui/Elle : « Bien, et toi ? »

            • [^] # Re: Sujet du commentaire

              Posté par . Évalué à 2.

              tant qu'on est dans les anecdotes :
              — Lui/elle : "salut, ça va ?"
              — Moi : "oui" <------------------- remarquez bien l'absence de "et toi ?" (sociopathe inside)
              — Lui/elle : "oui, bien"

          • [^] # Re: Sujet du commentaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 23/06/15 à 00:43.

            Personnellement ce "ça va" est presque ce que je déteste le plus dans les interactions sociales artificielles (c'est dire vu ce que je pense des interactions sociales artificielles… ah bah tiens la réponse est dans la question, je fais qu'un tour).

            Du coup, pour les inconnus et les gens dont j'ai rien à foutre, je réponds "oui" (et j'ajoute "et toi/vous" quand je suis exceptionnellement de bonne humeur (ou quand j'ai vraiment besoin de la personne))

            Pour ceux avec qui je suis suffisamment à l'aise (parce qu'on a eu de vraies interactions intéressantes et pas juste des "ça va" réguliers) :

            • soit je réponds "non" (bah quoi ? c'est généralement la réponse la plus exacte et ils ont demandé) (à noter que certains taquins répondent un truc du style "ah bah tout va bien alors" ; je leur en veux un peu mais au fond je les aime bien ceux-là)
            • soit je les fixe silencieusement avec un regard neutre voire malalaisamment souriant (je passe donc définitivement pour un psychopathe mais du coup ils ont peur et me foutent la paix ; inspirer la peur est un substitut efficace à inspirer le respect).
        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 4.

          Alors le « ça va ? » c’est typiquement le genre de formule de politesse qui m’agace… 99 fois sur 100 les gens qui te demandent si ça va n’en ont, mais alors strictement, rien à foutre… Bien sûr qu’ils préfèrent que tu ailles bien vu que si tu vas bien il y a des chances que tu leur casses moins les couilles que si tu ne vas pas bien (et que de par le fait tu risques d’être ronchon et chiant avec eux…)

          Personnellement j'aime répondre au sens premier de l'expression. Par exemple "Ce matin c'etait un peu liquide". Ca me fait marrer, parce que l'interlocuteur ressent que je suis un gros dégueulasse de parler de défécation de bon matin, mais ne peut pas me le reprocher, parce que techniquement, c'est lui qui a commencé.

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Alors le « ça va ? » c’est typiquement le genre de formule de politesse qui m’agace… 99 fois sur 100 les gens qui te demandent si ça va n’en ont, mais alors strictement, rien à foutre…

          Alors, surtout, évite de passer du temps aux États-Unis :-)

      • [^] # Re: Sujet du commentaire

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est une formule qui indique que ton interlocuteur (s'il ne ment pas) préfère que tu ailles bien plutôt que mal. Les humains donnent souvent des informations à leurs congénères sur l'état de leurs relations. C'est l'héritage d'une longue évolution qui nous a permis de vivre en clan depuis au moins 4 millions d'années.

        Ouais enfin à la base "ça va" c'était en rapport avec la façon dont tu faisais caca. Les gens te demandent des nouvelles de ton caca et après c'est toi le gros psychopathe. Mais bien sûr :o

        splash!

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le fragment que tu cites est très explicitement lié à « je vous souhaite un bon week-end ».
          Strictement aucun rapport avec « ça va ? » qui est cité plusieurs lignes après.

          note : j'ai cliqué sur « inutile » au lieu de « répondre ». Tu caches avec un adhésif et c'est réglé :-)

      • [^] # Re: Sujet du commentaire

        Posté par . Évalué à 5.

        Au vu de pas mal de commentaires ici, parfois, je me demande si ce n'est pas un repère de sociopathes… J'ai peur !

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 3.

          Et tu te retrouves ici à discuter avec nous ! Tu devrais en tirer comme conclusion que tu es toi-même pas tout à fait net… mais n’aie pas peur, la peur n’évite pas le danger ! ^^

          • [^] # Re: Sujet du commentaire

            Posté par . Évalué à 3.

            Ou plutôt, je vais sans doute tirer comme conclusion que je ferai mieux de me contenter de seulement certaines dépêches car dès lors que le sujet sort du cadre technique, ça part dans le n'importe quoi…

            Dommage, l'idée que je me faisais d'une belle communauté libriste disparaît peu à peu.

            • [^] # Re: Sujet du commentaire

              Posté par . Évalué à 3.

              Je ne trouve pas que sa part en vrille, ça me donne une idée plus claire sur mes propres réaction et celle des autre personnes en rapport au sujet, c’est ça aussi une communauté, pouvoir parler de tous et n’importe quoi librement.

              Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 1.

          il faudrait faire un sondage pour savoir ce qu'on répond après "ça va", pour avoir un aperçu des pathologies mentales des gens qui viennent ici.

      • [^] # Re: Sujet du commentaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je caricature le début de la causerie :
        ton collègue : « salut » (ou « salut ? » suivant le cas)
        toi : … pas de réponse … attitude de personne « décalée » ou misanthrope/psychopathe/sociopathe (ce ne sont pas des reproches, chacun sa nature), mais vue par les autres comme « quel connard, il se croit supérieur »
        ton collègue : « … ?! heu salut Machin … »
        ton collègue : se décide à sortir la question débile « ça va ? ». Il sait probablement que c'est stupide comme question, mais il faut bien essayer de trouver l'interrupteur
        toi : « oui »

        Tu caricatures mais en plus tu déformes à fond.

        À aucun moment je sous entends que je donne « pas de réponse ». Je réponds toujours immédiatement « salut ». J’aime pas qu’on me fasse perdre du temps, c’est pas pour m’amuser à en faire perdre aux autres.

        ton collègue : se dit que tu as un sérieux pet au casque puisque tu ne daignes répondre qu'une fois que ton interlocuteur se soit largement engagé/découvert

        Il se dit rien du tout, parce qu’il a reçu les réponses qu’il attendait « salut » suivi de « oui », ce qui lui permet ensuite de poser sa question.

        Imagine qu'à la place de ton crétin de collègue, qui compte sur toi et pour qui tu as de l'importance, ce soit une personne que tu as plaisir à voir. Joues la situation dans ton esprit, et tente de trouver le point qui pose problème : est-ce l'interruption, est-ce l'interlocuteur que tu n'apprécie pas, est-ce autre chose ?

        Tu confonds le fait de vouloir discuter, et le fait de vouloir obtenir une information.

        Dans le cas de mon collègue, il vient me parler uniquement pour obtenir une information technique. Soyons clair : il ne me connait quasiment pas, on ne se parle pas en dehors du boulot, on n’est pas amis. Il n’en a donc strictement rien à foutre de savoir si je vais bien ou non, ce n’est pas le but de la conversation.

        Maintenant si je discute avec un amis et que je souhaite prendre des nouvelles, je vais aller lui parler « juste pour parler ». (par contre j’évite les « ça va ? » complètement impersonnels et plan-plan ; je vais plutôt privilégier des choses comme « ça va mieux depuis tel évènement ? » ou « t’as fait quoi comme truc hier ? »). Et même chose si un ami vient prendre de mes nouvelles, je peux répondre à sa questions sur ma santé (vu que je sais que c’est le but de la conversation, et pas juste des formules de « politesse » balancées par habitude). Du coup, dans ce cas, rien ne pose problème.

        La bonne attitude est de résoudre le point qui pose problème :
        - montrer que tu n'es pas disponible : […]

        Ben je suis disponible.

        ou
        - indiquer que tu as une communication inhabituelle (une discussion, un écriteau explicatif, un message général par email)

        Ben je préfère par XMPP.

        ou
        - indiquer à ton interlocuteur que tu ne l'apprécie pas : « nous n'avons pas les mêmes manières d'agir, et je ne suis pas à l'aise avec toi. Je préfère que nous communiquions par email ». Communication non violente : factuel, pas de reproches, tu parles de toi et non de lui. Le simple fait de réfléchir à la bonne phrase fera en principe automatiquement passer le problème

        Oui, j’essaye de leur dire d’arrêter de me demander « salut ça va ? », mais parfois ils se vexent :(

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          À aucun moment je sous entends que je donne « pas de réponse ». Je réponds toujours immédiatement « salut ».

          C'est moi qui ait mal compris ton texte de départ : il n'y a pas d'indication de qui parle, et j'ai compris (de travers) que le second « salut » est une répétition de ton interlocuteur.

          Cela ne change cependant presque rien au résultat (avis perso, etc).

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui, j’essaye de leur dire d’arrêter de me demander « salut ça va ? », mais parfois ils se vexent :(

          Essaie la technique inverse : quand on te demande « salut ça va ? », lance-toi dans une discussion personnelle la plus inintéressante possible (genre : parle de la pluie et du beau temps, plains-toi de ta chaise qui couine, informe-les que tu as changé la litière de ton chat, etc.). Avec un peu de chance, ça les gonflera et ils éviteront à l'avenir toute familiarité avec toi :-)

      • [^] # Re: Sujet du commentaire

        Posté par . Évalué à 1.

        où peut-on en savoir plus sur ce que tu viens de dire sur la vie en clan, survie, évaluer l'état des relations, etc. ?

        • [^] # Re: Sujet du commentaire

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ce sont des parties de l'anthropologie (humains actuels) et de la paléoanthropologie (homininés puis les homos).
          Donc voir les ouvrages, sites web, et articles correspondants. Il y en a vraiment beaucoup.
          Seules les sources récentes (20 ans maxi pifométriquement) sont solides concernant les comportements sociaux. Enfin, solides… on a perdu les documents vidéos d'il y a 2 millions d'années, donc c'est toujours un peu délicat.

  • # J'espère que ce journal t'aura défoulé...

    Posté par . Évalué à 2.

    … car il ne servira probablement à rien d'autre !

    En effet, les seules personnes qui lisent les journaux sont les usagers réguliers de ce site qui ont parfaitement intégrés les règles de base de ce dernier.

    Ta bile s'adressait plus à un newbie qui viendrait poser sa question directement sans passer par la case "journal" et autre.
    Donc plutôt que de perdre du temps à rédiger ce journal qui ne sera pas lu par les bonnes personnes, tu pourrais, au hasard:

    _ Crée une entrée dans le système de suivi du site pour demander à ce qu'une feature soit développée pour rappeler les règles de la netiquette à un nouvel inscrit lorsque ce dernier poste son message, ou …

    _ Coder la fonctionnalitée sus-citée :)

    Après, je ne te jette pas la pierre, tu n'es pas le seul à pousser un coup de gueule contre des gens qui ne liront jamais ta prose sur ce site.
    Tout les journaux pour baver sur les keynotes Apple, ceux pour baver sur les "initiatives" Open Source microsoft, etc… bein c'est la même !

    • [^] # Re: J'espère que ce journal t'aura défoulé...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 23/06/15 à 09:55.

      Ou alors, il pourrait coder la forme de politesse idéale pour répondre à ses collègues. Attention, certains pourraient avoir de la répartie, ce qui donnerait:

      DLFP: SYN
      Collègue: Euh… comment ça va ?
      DLFP: RST, ACK
      Collègue: -j REJECT

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.