Journal Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

Posté par .
0
10
mar.
2004
Bon je viens d'avoir une grande conversation avec un collègue sur comment le libre permet de gagner de l'argent, pour une boite. Bah oui, faut bien manger.

Il semble que le problème ne soit pas insoluble.

Les arguments en faveur du libre:

- pénétration rapide du marcher, qui permet ensuite de vendre du service (hot line, formation...). Apparemment ça été la stratégie de MySQL, qui semble plutôt payante.

- Libération du code qui ne concerne pas le métier de l'entreprise. Exemple la partie logiciel de gestion ou autre. Dans ce cas là on espère aussi profiter des amélioration qu'apporteront les autres boites.

Vous avez d'autres arguments, exemple de libération de code réussis... ?

Surtout, y a-t-il des situations pour lesquelles la libération du code est néfaste ? Par exemple, une boite à une super idée qui lui permet de vendre un soft tout bien. Si elle libère son code, elle doit se tourner vers d'autres activités satellites pour continuer à vivre puisque les gens ne vont plus lui payer d'argent pour la licence. Est-ce réellement faisable dans tous les cas ?

Voilà j'aimerais bien avoir des réponses, avis, points de vues... Et s'il vous plais ne sombrez pas dans les travers du type prechi precha :)

Jul
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par . Évalué à 2.

    trucs qui peuvent faire mal
    - un fork trop puissant qui surplante la version de la boîte
    - une multitude de fork qui utilisent des formats de fichiers différents et qui à la longue deviennent totalement incompatible
    - des codes sources tellement crades qu'ils font fuir les clients
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      - frok trop puissant : c'est pour ça que la boîte doit libérer un truc suffisamment avancé pour que l'organisation d'un fork soit trop lourde (lenteur pour s'organiser). Il suffit de prendre XFree et de voir le temps qu'il faut pour que le marché se tourne vers des alternatives (et on est même pas sûr que le revirement va se faire).
      - multitude de fork : il faut voir si les forks s'organisent. Si l'on prend l'exemple de PHP Nuke, PHP Nuke est resté le plus populaire auprès du public (rôle de la marque à nouveau) et seuls quelques concurrents se sont réellement faits un nom auprès de certaines communautés (PostNuke par exemple). Mais pour PHPNuke, l'impact n'a pas été mortel vu que les forks n'ont pas su, en terle de diffusion, prendre le dessus.
      - code source crade : ça fera surtout fuir les contributeurs :-) !
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Les modèles d'affaires sont présentés dans un de mes diaporamas présenté ici : http://www.logiciellibre.net/2003/news20031017.php(...) .

    - pénétrataion rapide : généralement combiné à une stratégie de marque forte style Zope ou JBoss. La diffusion du logiciel conduit à la diffusion de la marque et développe la notoriété, permet de développer les activités de consultance. Pour MySQL, c'est un peut différent, puisqu'ils vivent à 50% de la vente de licences propriétaires de MySQL (même genre de modèle que TrollTech).
    - pas métier : ce sont les stratégie type Objectweb ou SPIP. Bull vend du service, Le monde diplomatique, de l'info, pas des CMS.
    - dynamitage de la concurrence : pratique de la terre brulée pour affaiblir un concurrent et l'attaquer sur autre marché (ex. : Star / Open Office attaque MS Office et Sun peut attaquer sur .Net avec J2EE).
    - autres arguments : voir mon diapo

    - cas néfastes (point de vue de l'entreprise) : oui.
    . si pas de modèle économique viable (par exemple, si faible composante service).
    . si problème de mise en oeuvre : code libre mais bordélique d'où peu de contributions (ex. : Mozilla en 1998), transition édition vers services mal gérée (effondrement des revenus), etc.

    Globalement, si le produit en tant que tel fournit un avantage concurrentiel important à la société, elle a rarement un intérêt économique à libérer le code source.
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 1.

      On pourrait conclure de cet exposé qu'une boîte doit gagner de l'argent pour faire des softs libres, non ?
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je ne comprends pas bien ta question, donc je vais peut-être répondre à côté.

        - Une société commerciale doit toujours être rentable (jusqu'à quel point, c'est aux actionnaires d'en juger).
        - Une société commerciale peut se lancer en faisant du soft libre et en se faisant un nom par sa diffusion, qui résulte notamment de sa qualité : les exemples ne manquent pas (JBoss). De là, elle fait son chiffre d'affaires.
        - Une boîte peut faire du libre une fois lancée (elle fait déjà du chiffre) pour faire de l'argent (Zope a été libéré bien après la création de l'entreprise) ou pour en économiser (cas d'Objectweb, de l'édition mutualiste, etc).
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 2.

      j'ajouterai :
      Pour que ca vaille la peine de liberer le code ,
      - son soft doit etre dans l'un des 6 grands languages connus : c, c++, pyhton, perl , php , java

      - il faut qu'il y ait un chef de projet ou un groupe de chef du projets avec un caractere a la fois fortement affirmé et patient, et en meme temps assez souple. Pas facile ... (cf . Xfree)
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > un des 6 grands languages
        Ca depend aussi de l'activité, de la motivation de la communauté. Il faut mieux 20 développeurs CAML motivés que 40 développeurs C++ pas intéressés :-) ! Tu as des programmes en Delphi qui progressent bien (ex. : Filezilla) ; la communauté Python (Zope, etc) n'était sans pas si grande que ça quand Zope a été libéré mais elle était apparemment très active (idem pour toutes sortes d'applications écrites en PHP, PHP n'étant pas si vieux que ça => ta logique aurait voulu que tous les CMS PHP auraient dû être écrits en Perl, car plus ancien & plus connu au départ, par exemple), etc.
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je ne suis pas d'accord. Tous les projets ne doivent pas nécessairement avoir la taille d'un Mozilla.

        Je prend un exemple tout bête: Un modeleur 3D qui cartonne: Wings3D (http://www.wings3d.com/(...)). Le logiciel est développé en Erlang. Erlang n'est pas (pas encore :-)) parmi les six langages majeurs. Cependant, cela n'empêche pas le développement de progresser vite et converti même des développeurs au langage Erlang.

        Mickaël

    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour le lien. Ca synthétise bien les différentes approches possibles.

      Julien
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Sun peut attaquer sur .Net avec J2EE
      sans vouloir troller, mais c'est j'aurai plutôt mis Microsoft comme assayant.
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        :-)
        Je m'explique (de manière un peu idéalisée, mais ça illustre bien).
        Microsoft tire la plupart de ses revenus et bénéfices de Windows et MS Office. Il a plus de mal à rentabiliser les autres marchés (XBox, MSN, etc). Sun réplique en lançant Star Office/Open Office et son Java Desktop System, une distro Linux avec StarOffice. L'idée, c'est d'affaiblir Microsoft sur ses principales sources de revenu (c'est donc, de ce point de vue, bien Sun qui attaque). Selon Gartner, Star / Open Office pourrait prendre de l'ordre de 10% de parts de marché à MS Office en un an (à vérifier a posteriori, évidemment). Si MS est affaibli, Sun peut attaquer sur d'autres fronts, comme celui .Net vs J2EE. MS étant affaibli (capacité d'investissement diminuées) et Sun plus compétitif sur ces technologies, Sun augmente ses chances de reprendre l'avantage.
        • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Si MS est affaibli, Sun peut attaquer sur d'autres fronts, comme celui .Net vs J2EE. MS étant affaibli (capacité d'investissement diminuées) et Sun plus compétitif sur ces technologies, Sun augmente ses chances de reprendre l'avantage.

          Juste histoire de remettre les choses en place :

          MS a 50 milliard en banque, et ca continue d'augmenter au point qu'ils ne savent plus quoi faire de tout cet argent.

          Ils pourraient tourner 2-3 ans sans engranger le moindre centime qu'ils ne seraient pas encore endettes, et pour l'instant, MS continue d'augmenter ses revenus d'environ 10-15% par an.

          Pendant ce temps, Sun accumule les pertes et son chiffre d'affaire baisse.

          A mon avis, Sun ferait mieux de s'occuper de ses problemes plutot qu'essayer d'attaquer un tank 5x plus lourd, ca leur serait plus utile.
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par . Évalué à 0.

    A mon avis, pour gagner de l'argent avec des logiciels libre il faut vendre un paquetage comprenant un système matériel avec son logiciel libre.
    A la limite on cache le logiciel au client et on lui vend un service avec support , formation etc ...

    Si tout repose sur le logiciel, on peut très vite être concurrencé par plein de monde ( sauf cas très particulier où le développeur est une brute et le logiciel fait des millions de lignes de code) . Alors que si on rajoute une configuration matérielle qui elle est cachée, c'est autre chose.
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est la stratégie de feu Cobalt.

      Mais il y a plein d'autres modèles (voir post plus haut)

      Il ne faut pas oublier que le logiciel libre fait tomber les barrières technologiques, mais pas les autres : notoriété de la marquen, accès aux canaux de distribution, proximité avec le client, personnel formé / certifié plus crédible (en gros les barrières commerciales).

      Il y a aussi le classique mélange libre / pas libre qui permet de mieux contrôler la diffusion : voir IBM en la matière avec Tivoli ou DB2 (rajout de barrières juridiques et technologiques).
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 0.

      En gros faut vendre au client un matos qui remplit une fonction. Le logiciel ne doit être là que pour la suite, lorsque qu'il voudra faire des modifications sur le paquetage qu'on lui a vendu. Alors il aura la possiblité de choisir une autre boite pour faire les modifs mais comme c'est notre matériel il vaudra mieux pour lui qu'il choisisse la même boite.
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est aussi l'idée du produit-solution. Un exemple : "Je" n'achète pas un ordinateur, puis un système d'exploitation, j'achète une solution de communication et traitement de l'information => stratégie de Macintosh (solidarité du matériel et du logiciel).
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Cette définition du LL est ridicule, j'espère que tout le monde se rend bien compte que la logique est exactement la même que pour le propriétaire : enferme le "client" (sic) dans une logique d'emprisonnement pour lui extorquer le maximum d'argent.

        Quelle différence entre ce que tu décris et un modèle propriétaire ? Dans les deux cas tu fais tout pour que le client ne puisse rien faire sans toi. L'hypocrisie en plus dans la situation que tu décris, car tu lui fais croire qu'il pourra aller voir ailleurs, tout en faisant tout pour limiter cette possibilité.

        Vraiment les gars, ouvrez les yeux, et essayez de vous défaire du lavage de cerveau qu'on vous a infligé depuis que vous avez l'âge d'être des consommateurs.
        • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

          Posté par . Évalué à 1.

          >Cette définition du LL est ridicule

          C'est pas une définition du LL c'est une tentative de de compréhension de la manière dont on peut gagner de l'argent en utilisant des LL, nuance.
          Avant d'employer les grands mots, relis le sjet de l'article.

          >la logique est exactement la même que pour le propriétaire : enferme le "client" (sic) dans une logique d'emprisonnement pour lui extorquer le maximum d'argent.

          Et tu crois que ça suffit d'enfermer le code ? il faut en plus que le logiciel plaise au client. Et si ça lui plait tu ne l'extorques pas tu lui rend service.

          >Dans les deux cas tu fais tout pour que le client ne puisse rien faire sans toi

          parce que dans les deux cas y a des salariés à payer.
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Une boîte peut vivre avec le libre seulement si elle peut proposer du service avec. Ainsi, les sociétés vivant que du logiciel n'ont aucun intéret à libérer les sources car dans ce cas, elles perdent leur seul revenu. De plus, une société peut mixer en fonction de ses produits.
    Par exemple, MS pourrait libérer le code de Windows car ils pourraient s'axer sur le conseil à l'intégration de solutions serveur, e-commerce, etc. Par contre, libérer MS-Office n'aurait que peu d'intérets (à moins qu'on puisse vendre un service de manière rentable sur une suite bureautique mais je ne vois pas lequel).
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > libérer MS-Office n'aurait que peu d'intérets
      Exact.
      Par contre, l'ouvrir peut avoir de l'intérêt, s'il y a des organisations prêtes à coopérer (déboguage / ajout de fonctions / feedback développeurs test /...). C'est ce qu'ils font d'ailleurs avec des programmes comme le Shared Source (code ouvert d'où coopération / pas libre d'où maintient du modèle économique basé sur les licences).
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Haaa... ce fameux concept de vouloir gagner de l'argent avec du LL. Impossible pour moi de ne pas faire l'analogie avec mon gamin, qui essaye de mettre le bloc carré dans le trou en forme d'étoile. Forcément, ça ne rentre pas, et c'est normal: ça n'est pas compatible. Ou plutôt, ça n'a rien à voir.

    En effet, et je l'ai déjà dit maintes fois, il n'est pas possible d'appliquer un système basé sur le partage et l'éthique de communauté à une logique de capitalisme, basé essentiellement sur le jeux de l'offre et de la demande.

    Je rajouterais une chose: les gens qui se demandent comment on peut gagner de l'argent avec le libre confondent probablement avec l'open-source, ce modèle né du pragmatisme capitaliste, et dont la seule ambition est de remplacer un modèle capitaliste (celui du bien) par un autre (celui du service).

    J'ose espérer que les jeunes jedi du libres, ceux qui ont découvert le libre avec la Mandrake 9, ne se laisseront pas embobiner par les thèses fumeuses de Eric S. Raymond, et verront un peu plus loin que "le LL c'est cool, mais comment on gagne de l'argent avec?".

    N'oublions pas que jusqu'à très très récemment, pour tout le monde, toute innovation, logicielle notamment, provenait nécessairement du modèle entreprenarial ou de la recherche scientifique (mais qui s'accomplissait nécessairement dans le cadre d'une société vendant un produit).
    La compétition/concurrence entre sociétés pour les bénéfices et les parts de marchés etaient seuls susceptibles de créer de l'innovation et d'améliorer le niveau de vie des citoyens. Le LL est là pour infirmer cette théorie, on peut créer de très bons logiciels, on peut innover, on peut obtenir une très grande pérennité avec du LL.

    A mon avis, le LL n'est pas soluble dans le modèle capitaliste, et la grande force du libre est justement de pouvoir s'introduire dans la vie de chacun petit à petit, sans nécessiter une révolution populaire ou une insurrection militaire. Petit à petit, lentement mais sûrement, le LL saborde le modèle économique qui fait que 3milliards de terriens vivent aujourd'hui dans la misère avec moins de 1$ par jour.

    Continuons simplement dans cette direction, le modèle de vie qui crée toute cette misère finira bien par tomber, et en attendant les victoires du LL (gnu, linux, apache, etc. en sont) montrent l'exemple pour les autres domaines.
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai un peu de mal à te suivre.

      Dans le cas des LL, le service est souvent réalisé par une entreprise locale. L'argent dépensé par le client ne va pas vers un gros éditeur américain mais vers cette entreprise locale, d'où une meilleure répartition des revenus. De plus, rien n'empêche de créer ta SSLL selon un modèle coopératif (ce que fait en Belgique Arafox ou en France certaines boîtes du Réseau Libre Entreprise), ce qui permet de sortir de la logique capitaliste de profit à tout prix.

      Etc, etc, etc.

      Bref, le LL me semble tout-à-fait compatible avec une certaine conception du capitalisme (Je ne pense pas qu'il y ait UNE conception du capitalisme. A une échelle de temps réduite, les principes de Keynes sont bien éloignés de ceux de certaoins économistes actuels ultra-libéraux, par exemple). Le capitalisme est devenu ce qu'on en a fait.
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Comment font-ils pour vivre les développeurs, s'ils n'essayent pas de se fondre un minimum dans le modèle capitaliste pour gagner de l'argent ?

      L'avancée de certains LL ne vient-elle pas justement du soutient de ces entreprises capitalistes ?

      >> on peut créer de très bons logiciels, on peut innover, on peut obtenir une très grande pérennité avec du LL.

      Tu as des exemples ?

      Jul
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par . Évalué à 1.

        "Comment font-ils pour vivre les développeurs, s'ils n'essayent pas de se fondre un minimum dans le modèle capitaliste pour gagner de l'argent ?"

        Comment font-ils aujourd'hui ? Penses-tu que l'essor actuel du LL n'est pas stable ?

        Tu me demandes des exemples de LL innovants et perennes ?
        Apache, The Gimp, KDE, Gnome, etc, etc.
        • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

          Posté par . Évalué à 2.

          "Comment font-ils aujourd'hui ? Penses-tu que l'essor actuel du LL n'est pas stable ?"

          Pour l'instant j'ai surtout l'impression que les développeurs sont payés par des boite qui soutiennent l'approche "open source". Je ne parle pas du mec qui fait son bout de code dans son coin pour le plaisir, mais des développeur "temps plein".

          C'est un autre débat mais gimp n'est-il pas un clone de photoshop ? Ou est l'innovation alors ? Kde et Gnome ne sont-il pas des bureaux comme on en trouvait avant eux (CDE, Windows, bureau mac, GEM...). Pour appache je ne connais pas.

          Si par l'aspect perrene tu entends logiciel qui vit longtemps, j'ai bien l'impression que le soutien de boites privées est primordial pour la pérennité de ces softs. A un moment donné il faut des personnes à temps plein. Torvald a quitté sa boite justement parce qu'il se consacrait plus à linux qu'a son job "officiel".

          Julien
          • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Ta vision est complètement erronée. Je n'ai ni le temps ni la place ici pour te prémacher un travail d'information que tu pourrais faire tout seul en quelques coups de google.
            Sache seulement que Gimp, KDE, Gnome, etc sont nettement plus que ce que tu décris, et que les "boites" ont davantage pris qu'elles n'ont apportées.
            • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              A mon avis, ça diffère assez fort d'un logiciel à un autre. Pour Gimp, je crois bien volontier que les sociétés n'ont pas investi beaucoup dans son développement, tout simplement parce qu'il n'y aurait probablement pas beaucoup d'argent à se faire. Et basculer le marché de Photoshop vers Gimp est difficile car lourd en formation (plus que OOo).

              Par contre, si tu prends Samba, il y a par exemple 3 développeurs payés par IBM sur le projet. A mon avis, ça doit peser quand même, d'avoir trois gars passant le plus clair de leur temps sur ce projet. Ce doit être idem pour des projets comme plusieurs sous-projets d'Apache.

              Et n'oublions pas les projets créés par des entreprises : Mozilla, Open Office, Eclipse, Jonas, etc.
            • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

              Posté par . Évalué à 1.

              >> les "boites" ont davantage pris qu'elles n'ont apportées.

              La je veux bien te croire.

              Pour le reste, pour utiliser quotidiennement KDE et connaitre assez bien Gimp, je ne vois pas ce qu'ils ont de plus. Toi aussi tu devrais étayer tes arguments. Tu supposes (mal) que je suis ignorant du sujet pour me dire renseigne toi et reviens plus tard....

              Je vais m'arrêter là. J'ai eu les informations qui m'intéressait à l'origine.
          • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Pour Apache, c'est effectivement différent. Ses créateurs sont ce que le Prof. Von Hippel du MIT appelle les utilisateurs de pointe : http://www.logiciellibre.net/2003/news20031001.php.(...) Confronté à la fin du support du serveur HTTP du NCSA, ils se sont résolu en améliorer le logiciel par eux-mêmes. Il n'y avait pas encore à l'époque les alternatives commerciales de Microsofr et Nestcape. Ils étaient donc en avance sur le marché. .
          • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Linus n'a pas quitté transmeta, il a été débauché par IBM pour rejoindre l'OSDL
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Il ya quelquechose qui ne va pas dans ton raisonnement : si le libre progresse (dans l'économie car en dehors de l'économie il n'est qu'un passe temps et ne s'étendera pas. Ce sont les entreprises qui l'adoptent, le moteur du libre), c'est justement grâce à la philosophie open source.
      Si IBM et consorts (open source) ne poussaient pas tous les jours le "libre", Linux n'en serait pas là où il est.
      Ton raisonnement se mord la queue si je puis dire :-)
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Je ne pense pas que le libre soit fondamentalement incompatible avec le modèle capitaliste, en témoigne les exemples cités plus haut. Par contre je pense que vivre du libre pour une société est nettement plus difficile que de vivre du propriétaire, qui est basé sur une organisation de la rareté qui concorde parfaitement avec toutes les théories ayant ammenées aux stratégies économiques capitaliste actuelles.
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Amusons nous avec la futurologie. Tu proposes, si j'ai bien compris, que le logiciel libre mettra à bas le capitalisme, plongeant l'humanité dans le chaos, et une société plus juste en émergera... À mon avis, les logiciels libres, en attribuant une valeur nulle à la création intellectuelle, conduiront plutôt à la mise à la porte des programmeurs qui finiront chômeurs avant de se résoudre à passer leur journée à l'usine, ce qui mettra de fait un terme au mouvement. Le relais sera alors pris par des pays étrangers, comme par exemple l'Inde.
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par . Évalué à 0.

        "Tu proposes, si j'ai bien compris, que le logiciel libre mettra à bas le capitalisme": je ne propose rien, je constate.

        "plongeant l'humanité dans le chaos, et une société plus juste en émergera": tu délires complètement, tu devrais arrêter les amphés ou te faire un petit fix rapide.

        "les logiciels libres [...] conduiront plutôt à la mise à la porte des programmeurs qui finiront chômeurs": tu passes du coq à l'âne sans rien étayer. Je brise donc la discussion, car je ne discute ni avec les ânes, ni avec les coqs.
        • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Je trouve dommage que tu te braques. Pourquoi commenter la qualité des posts ?

          Perso je trouve qu'il y a un argument précis que tu évinces sous prétexte qu'il n'est pas étayé.

          D'ailleurs il ne nous restera peut être bientôt plus que l'innovation pour pouvoir nous battre face au pays du type de l'Inde ou l'ingénierie en info explose ces temps-ci. Mais bon, là c'est une digression.
          • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne me braque pas, mais je n'ai rien à répondre à des gens qui ont la peur irraisonnée de l'étranger au ventre. Imagines-tu que les principaux arguments que je vois sont des apitoiements sur le fait que des gens dont le niveau vie est 10 fois inférieur puisse prendre le bon argent des travailleurs américains ou européens ? Tout ce je vois c'est des gens qui ne pensent qu'à leur c*l engraissé par la société de consommation dont ils sont devenus dépendants. Tu voudrais que l'Inde demeure le pays en voie de développement qu'il est actuellement juste pour que tes craintes de l'avenir soient apaisées ?
    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

      Posté par . Évalué à 1.

      >Petit à petit, lentement mais sûrement, le LL saborde le modèle >économique qui fait que 3milliards de terriens vivent aujourd'hui >dans la misère avec moins de 1$ par jour.

      déjà on pourrait te dire qu'on a vu au siècle dernier ce que donnait le partage des biens avec le communisme. c'était pire.
      Ce n'est pas le système capitaliste qui est la cause de tout c'est
      d'abord la faiblesse de nos démocraties qui ne s'opposent plus assez aux forces du marché. Ce sont nos hommes politiques et par ricochet nous qui sommes responsables.

      Le capitalisme n'est que la gestion de la rareté. Tant qu'il y aura rareté des matières premières il faudra du capitalisme.

      Maintenant il est vrai que la révolution des technologies ouvre chaque jour un peu plus des domaines sans rareté : internet, mémoire d'ordinateurs etc...
      C'est là que devient enfin possible des organisations basées sur l'échange et le don. D'où les logiciels libres qui ne sont en fait que des dons de droits d'auteurs:

      "on donne au autres nos droits d'auteurs en échange de leur droits d'auteurs" dixit linux torvald.

      Tous ça c'est beau, ça préfigure ce qui se passera plus tard dans le monde réel. Mais en attendant que ça se mette en place il va s'écouler du temps, beaucoup de temps et il est donc légitime de chercher des moyens de vivre dans le système tout en développant les LL.

      Car les loyers seront toujours aussi chers dans 100 ans même avec linux dans tous les foyers ( dans 200 je dis pas faut voir).
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > d'abord la faiblesse de nos démocraties qui ne s'opposent plus assez aux forces du marché. Ce sont nos hommes politiques et par ricochet nous qui sommes responsables.

        Et nous tout court. Les gens crient au scandale quand on leur parle du naufrage de l'Erika ou du soutient supposé accordé par Total-Fina-Elf à la dictature birmane. Pourtant, jusqu'à preuve du contraire, les gens continuent de faire leur plein chez Total-Fina-Elf. On se plaint des fermetures d'usine pour cause de rentabilité positive mais insuffisante (recherche du profit à tout prix) : mais les consommateurs continuent de déguster leurs Petit Lu ou les pots de yahourt Danone. Chiquita continue de vendre ses bananes, alors que celles labelisées Max Havelaar (grosso modo au même prix en Belgique) sont de plus en plus largement disponibles. Etc etc etc.

        Bref, tout ça pour dire que, même si les politiciens ne sont pas blancs en la matière, ils ont bon dos et que le citoyen / consommateur pourrait être un peu plus responsable en rentrant chez Carrefour ou Auchan. La démocratie du caddie, ça existe aussi !
      • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

        Posté par . Évalué à 1.

        "Le capitalisme n'est que la gestion de la rareté. Tant qu'il y aura rareté des matières premières il faudra du capitalisme.": C'est un peu simpliste quand même. Ca fait bien longtemps qu'on maîtrise parfaitement les chaines de production, et qu'on sait produire pour très peu cher. La rareté est _créée_ artificiellement afin faire du bénéfice. Voir par exemple http://www.liberation.fr/page.php?Article=184549(...)

        "Mais en attendant que ça se mette en place il va s'écouler du temps, beaucoup de temps et il est donc légitime de chercher des moyens de vivre dans le système tout en développant les LL.":
        J'espère quand même qu'il est évident pour tout le monde que si autant de monde passe son temps à chercher comment gagner de l'argent avec le LL, si c'est sujet à autant de controverse, et si les solutions ne sont en rien évidentes, c'est justement parce que le LL, dans son approche de l'échange, n'apporte à ça aucune réponse "naturelle".

        Au contraire, les contorsions philosophiques et économiques qu'il faut parfois faire pour trouver comment gagner de l'argent avec le LL, le fait même que l'auteur du journal pose la question sans avoir pu trouvé par lui même des éléments de réponse satisfaisants, tout cela va bien dans le sens d'une inadéquation du modele LL avec le modèle capitaliste.

        Après, qu'on essaye de faire rentrer le bidule rond dans le trou carré, moi ça me gène pas, et tant mieux si des gens sont heureux comme ça. Mais ne laissons pas dire que le LL est un modèle qui s'adapte bien au capitalisme. Ce n'est pas le cas, et il tend vers tout autre chose.
        • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

          Posté par . Évalué à 1.

          >ça fait très longtemps qu'on sait produire pour très peu cher.
          > La rareté est _créée_ artificiellement afin faire du bénéfice.

          Prenons par exemple un constructeur de piano, yamaha. Ils font de très bons pianos. Mais c'est sûr qu'ils ne les proposent pas à n'importe quel prix tout simplement parce qu'ils en produisent artificiellement/ volontairement moins qu'il n' y a d'acheteurs potentiels. Ils sont pas fous c'est tout.

          Mais il n'en demeure pas moins vrai que les matières premières
          restent rare. Il y a rareté du pétrole dans le monde : les US en veulent, l'europe, la chine, l'inde. Y en a pas pour tout le monde donc on donne à celui qui y met le prix.

          Tu ne peux pas nier cette rareté. Chaque mois quand je payes mon loyer j'en prend conscience.

          Rareté et bénéfices ne font qu'un. A quoi sert l'argent dans un monde sans rareté ?

          Mais patience, dans 150 ans avec les nanotechnologies on pourra créer de la matière à l'infini et là tout deviendra possible.
          • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Franchement cela m'étonnerait que Yamaha produise moins de pianos que d'acheteurs potentiels. Personne ne fait cela car je rappelle que le but est quand de vendre au maximum du marché. Cette prétendue gestion de la rareté est pour moi délirante. Vous oubliez tout simplement une notion ultra importante : le prix de marché. Tout le monde sait que le prix d'un produit (et surtout les produits qui ne sont pas de première nécessité) n'est pas déterminé par son coût de production, non, mais est déterminé par la réponse aux qestions :"a qui est destiné ce produit ? (niveau social, revenus, habitudes de conso, etc." et "combien d'argent maximum les gens ciblés seront ils prêts à investir pour acquérir ce produit ?"
            C'est cela le prix de marché.
            • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

              Posté par . Évalué à 1.

              La rareté est justement créé par la différence entre le coût de production et le prix de vente. Tu penses bien que si Yamaha vendait tous ses pianos à prix coûtant, ils en vendraient bien plus. C'est bien cette notion de rareté qui entre en jeux: si l'un des fabriquant se mettait à vendre à prix coûtant, le marché s'effondrerait, mais en contrepartie tout le monde aurait un piano.
              On peut dire qu'un bien est rare parce qu'il est cher, mais la réciproque va forcément de pair: un bien est cher parce qu'il est rare, on ne peut pas dissocier les deux.
            • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Disons que les clients qui achètent à moitié prix ça ne les intéressent pas. Comme peugeot ne s'intéresse pas aux clients qui veulent une voiture neuve à 5000 euros alors qu'ils pourraient y répondre en produisant beaucoup plus.

              En fait on parle exactement de la même chose. La recherche du prix de marché dont tu parles est aussi une gestion de la rareté. La rareté ici est le pouvoir d'achat ( l'argent en clair) des clients potentiels.
              • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Bien sûr que si : les client qui veulent une voiture neuve à 5000€ intéressent Peugeot mais le constructeur ne leur propose pas les mêmes voitures qu'à ceux qui peuvent/sont prêts à dépenser plus. Cela s'appelle offrir une gamme de produits ciblés.
                "La recherche du prix de marché dont tu parles est aussi une gestion de la rareté". Non, il s'agit d'une gestion de la cible, en d'autres termes de marketing (mais bon je te l'accorde une gestion aussi de la rareté des clients qui possèdent un pouvoir d'achat suffisant pour pouvoir acquérir tel type de produit mais je ne vois pas ce qu'apporte ce raisonnement, sinon confirmer cette théorie fumeuse et vue mille fois de la gestion de la rareté).
                • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  J'ai jamais vu une peugeot neuve à 5000 euros. Peugeot ne vas pas vendre des trabans. ça casserait sont image de marque.

                  >mais bon je te l'accorde une gestion aussi de la rareté des clients qui possèdent >un pouvoir d'achat suffisant pour pouvoir acquérir tel type de produit mais je ne >vois pas ce qu'apporte ce raisonnement, sinon confirmer cette théorie fumeuse >et vue mille fois de la gestion de la rareté).

                  non t'as raison une entreprise n'a pas à faire de gestion de la rareté : si elle perd un salarié, il suffit de se baisser pour en trouver un autre moins cher et plus compétent. Les clients ne sont pas rares, il y en a toujours trop de solvables. Jamais auun concurrent ne viendra te disputer ces clients. Les marchés sont immenses et croisent à l'infinis. Le pétrole coule et coulera toujours à flot. Les lofts de 150 m2 sont tous vident et n'attendent que nous pour les occuper.
                  • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    OK OK mais cela ne tient pas au système économique cela (même s'il s'en sert). Peux tu me citer un chose sur terre qui soit disponible à l'infini ?
                    Même un système équitable et humaniste serait obligé de tenir compte du facteur "épuisable" des ressources. Et comme tout le monde veut des ressources rares, il faut bien mettre en place un moyen de sélectionner les demandeurs par rapport à l'offre. Aujourd'hui ce moyen est l'argent.
                    Que vois tu comme autre alternative pour distribuer des biens qui existent en quantité insuffisante pour satisfaire la demande de tout le monde ? (svp ne me parle pas des logiciels copiables à l'infini et autres biens pseudo "immatériels". Cette théorie de l'immatériel me fait bien rire d'ailleurs. Si personne n'avait réfléchi, parfois durant de longues années (=budget) pour produire ces biens, ils n'existeraient tout simplement pas. Le résultat est peut être immatériel mais pas les moyens mis en oeuvre pour le produire et il est donc normal que le créateur de ce bien ne travaille pas à perte, surtout dans le contexte de notre système). Je parle donc de ressources physiques (argent, appart, caviar, etc...)
                    • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      sauf que avec l'immatériel les coût de diffusion deviennent quasi nuls, tous les coûts se retrouve dans la recherche et développement. Et un monde où rentrer en contact avec les gens, diffuser ses produits, communiquer ne coûte quasiment plus rien, c'est un monde qui n'a rien à voir avec le monde actuel. ça change tout. C'est une révolution monstreuse qui est d'ailleurs en train de se mettre en place gràce aussi aux LL.

                      Que tu surfes 24/24 sur internet ou une minute par jour , pour ton provider ça ne fait quasiment aucune différence. C'est pas énorme ? y a quasiment plus de rareté sur internet et c'est pas du pipeau.
        • [^] # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

          Posté par . Évalué à 1.

          >Mais ne laissons pas dire que le LL est un modèle qui s'adapte >bien au capitalisme. Ce n'est pas le cas, et il tend vers tout >autre chose.

          Je suis d'accord, c'est un mouvement prophétique qui annonce des sociétés basées sur l'échange et le don et si cela se fait quelques fois en gagnant de l'argent c'est pas mal non plus car ça permet de réparer le toit et de faire chauffer la marmite.
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par . Évalué à 1.

    On pourrait imaginer un livre/manuel (open biensûr, un wiki ?) sur l'art et la manière de vivre des logiciels libres.
    Il y a en fait pas mal de façon d'en vivre:
    - se faire sponsoriser par les fans (RMS ?)
    - se faire embaucher par une grosse boîte de hardware pro-opensource ou une de ses émanation
    - bosser pour une SSLL
    - faire un système de club à la mandrake (si vous voulez que mon chouette projet vive aider moi ..)
    - faire du support (ça rejoint les 2 précédents je sais..)
    - faire des bouquins/formations/séminaires
    - hériter d'un richissime admirateur
    - un mix de tout ça
    etc..
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Juste comme ça, en passant :
    l'annonce de HP d'il y a 1 mois ou 2 disant qu'en 2003, ils avaient fait 2.5 milliards de dollard avec du linux.

    Juste comme ça, au hasard.
  • # Re: Comment une boite peut gagner de l'argent en faisant des softs libres ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    > le libre permet de gagner de l'argent

    Très bonne expression : on ne gagne pas d'argent avec le logiciel libre (ou alors c'est vachement dur), par contre il peut éventuellement permettre de gagner de l'argent.

    Pourquoi je dis ça ? parce que qu'un logiciel libre et à court ou moyen terme un logiciel gratuit s'il intéresse du monde. Ça n'empeche pas de le vendre, mais si le voisin d'à coté le vend moins cher (normal, il n'a pas les couts de développement à amortir) ça va être dur ... encore plus si il le donne gratuitement.


    Si tu veux faire des sous il faut soit baser tes revenus sur la vente de logiciel propriétaires qui est lié à ton logiciel libre (par exemple mysql qui vend du proprio, ou Suse qui rajoute du proprio à une base libre), soit baser tes revenus sur les services. Dans un cas comme dans l'autre le logiciel libre n'est que l'appat, un peu comme un échantillon publicitaire (puisque ce n'est pas ça que tu vend).
    Bref, dans ce cas le logiciel libre n'est pas le but de ta boite, ni la partie importante de son activité.

    Bien sûr il y a des exceptions, mais pas tant que ça.

    Si tu veux faire des sous tu ne développes pas de LL, tu fais du service, du proprio, de la main d'oeuvre ... le LL n'est là que pour te permettre de vendre le reste. Si vous êtes une boite de développement (et pas de support), ça risque d'être assez chaud.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.