Journal Découvrez les JDLL 2019 à travers le regard d'un suricate

26
10
avr.
2019

Sommaire

Bonjour,

Le week-end dernier se déroulait la 20ème édition des Journées Du Logiciel Libre (JDLL) à Lyon. Ce journal est un feedback personnel de ma participation à l'événement. Ça n'est ni objectif, ni exhaustif : c'est juste un retour perso.

 Comment j'ai participé

J'étais aux JDLL dans le cadre de notre travail et de la promotion du logiciel libre tracim que nous développons. Nous avions un stand et avons animé une conférence pour présenter l'outil.

Personnellement, j'étais présent sur l'événement le samedi matin et le dimanche matin.

Otterways - le studio de développement de jeux libres indépendant

Notre stand se trouvait à côté de celui d'Otterways, un studio de jeux vidéos dont la stratégie est de développer des jeux libres. Otterways est une jeune société créée et dirigée par Aline Bardou que nous avions déjà rencontrée au Capitole du libre.

Otterways développe une plateforme de financement participatif et de suivi du développement dédié aux jeux vidéos proposant d'impliquer financièrement et stratégiquement les joueurs. Voir https://redbricks.otterways.com/

Otterways développe également le jeu Fold Stories que je vous laisse découvrir sur la plateforme redbricks.

Aline est très sympa, Bux (collaborateur algoo travaillant notamment sur tracim) qui développe des jeux libres a notamment déposé 2 projets sur la plateforme RedBricks.

À découvrir et suivre pour les fans de jeux vidéos libres.

Fablab Chantier Libre à Roanne

J'ai passé un peu de temps à discuter avec un des membres du fablab Roannais chantierlibre. Bien que n'étant pas un utilisateur de fablab, j'adore le principe qui les régit en règle générale : mutualiser l'achat d'outils et bricoler, réparer et construire pour une société plus durable et pour exprimer sa créativité et construire son monde (ses jouets, ses meubles, ses pièces… peu importe en fait, ce qui importe c'est que ça permette de concrétiser ses idées).

Ayant travaillé dans le domaine de la découpe numérique 2D, la discussion m'a particulièrement intéressée sur les machines utilisées et leur coût d'acquisition (relativement modéré si acheté en kit), les logiciels permettant de préparer la découpe (inkscape entre autres).

Le fablab a fait (ou est en train de faire) l'acquisition d'une fraiseuse numérique dont la table est aux dimensions standards 2,50m x 1,25m, permettant notamment de construire des pièces de mobilier de dimensions honorables.

Machines : imprimante 3D, découpe laser, fraiseuse, perceuse à colonne…

https://www.chantierlibre.org/

Debian France

J'ai toujours l'impression d'arriver comme un extraterrestre quand je vais sur le stand d'une distribution. Quoi dire ? J'utilise Debian sur mes ordi perso et au boulot, ça marche bien, j'aime bien… c'est nul : y'a rien à dire ! Alors je me suis contenté d'acheter un T-Shirt noir.

Ça ne mange pas de pain, ça aide financièrement le projet (enfin j'espère), et ça permettra de faire connaitre la distribution quand je déambule chez des clients en T-shirt (et que je n'ai pas le tshirt algoo ou tracim;)

Et puis Debian France semble s'intéresser à Tracim - c'est pas lié mais du coup c'est cool :)

Debian c'est bon, mangez-en ! https://france.debian.net/

p.s : est-ce qu'on peut devenir membre de l'association en tant qu'entreprise ? (si oui, peut-on avoir une facture pour une cotisation ?)

Tracim

Tracim c'est nous, si vous voulez en savoir plus, on en parle sur notre blog. On a fait des mugs, des flyers, des stickers…

Crédit photo : https://framapiaf.org/@choralie

Mais ce qui est vraiment parti, ce sont les stickers Vim, Golang, Arch, git, Bash qu'on avait acheté pour 1€ les 10 grâce à la promo "Pack Pro" chez Sticker Mule

Je tire deux enseignements de cette razzia sur nos stickers :

  • on va faire des stickers "suricates" détourés à coller sur les PC
  • BASH veut dire Bourne Again Shell ^ ^ (il n'est jamais trop tard pour apprendre;)

A noter que pour éviter que nos flyers soient jetés à la sortie des JDLL on a imprimé au verso un calendrier des fruits et légumes de saison. Ça ne mange pas de pain, et c'est l'occasion d'éduquer ses collègues (et de secrètement découvrir des noms de légume qu'on ne connaissait pas :o) Si vous voulez le vôtre, envoyez-nous une enveloppe timbrée à votre adresse et on vous en envoie 1, 2, 3, ou plus. D'ailleurs même Fred le recommande sur framapiaf (saperlipopette, mais qui est donc Fred ?!)

La Mouette / Libreoffice online

On est allé voir Marie-Jo de La Mouette à deux reprises. La Mouette, c'est une association qui milite pour l'utilisation de formats de bureautique libre. Ils supportent donc naturellement Libreoffice, mais prônent en priorité l'interopérabilité des formats de document bureautique.

On a eu droit à une démonstration de libreoffice online ; c'est ce qu'on voulait notamment car on prévoit de l'intégrer très bientôt dans tracim.

D'ailleurs à ce sujet deux enseignements sur le sujet :

  1. L'édition en ligne n'est pas faite pour remplacer les "clients lourds". Libreoffice Online n'a pas le même périmètre fonctionnel que LibreOffice "normal". Zut. Mais en fait c'est assez logique : l'édition en ligne et en simultané répond à des cas d'utilisation différents, donc des besoins différents.
  2. En évoquant l'intégration de Libreoffice Online dans tracim, des visiteurs nous ont averti : "attention, utilisez Collabora Online, pas Libreoffice Online qui ne supporte pas le format ODF nativement mais stocke en XML". Dubitatifs et étonnés on a échangé sur le sujet avec Marie-Jo… en fait il y a une confusion entre Libreoffice Online et OnlyOffice (qui utilise les formats de document microsoft) !

Conclusion :

  • Ne pas confondre OnlyOffice et Libreoffice online
  • Libreoffice Online, c'est soit "à compiler à la main", soit utiliser CODE (Collabora Online Development Edition)
  • Collabora Online, c'est la version professionnelle de CODE

Si vous voulez de la bureautique libre et des documents OpenDocument (odt, ods, etc), utilisez Libreoffice, pas OnlyOffice.

Autre point - et je suis preneur d'infos si vous en avez- il semblerait que Collabora soit l'un des principaux contributeurs de Libreoffice et de loin. Quelqu'un aurait des chiffres sur le sujet ?

Ancestris

Ancestris est un logiciel libre de généalogie. Bon, j'avoue que je n'ai pas trop passé de temps sur le stand cette fois-ci, mais à chaque événment on croise Yannick Voyaud et c'est toujours intéressant d'échanger avec lui. A vrai dire, quand on est curieux et qu'on discute avec un passionné, c'est très souvent passionnant !

Si vous vous intéressez à votre histoire familiale, jetez un coup d'oeil au site web d'ancestris : https://www.ancestris.org/index_fr.html

Les fablabs et le matériel : la plus-value pour les petits

Je suis venu sur Lyon en famille : femme et enfants de 2 et 4 ans et demi. La petite n'est pas (encore) spécialement intéressée par le logiciel libre, mais l'aîné aime jouer à GCompris et a fait ses premiers pas en ligne de commande pour lancer Circus Linux (au passage, s'il y a bien un jeu dont l'ergonomie n'est pas du tout adaptée aux enfants, c'est bien celui-là ! mais il ne le prétend pas non plus;)

Quel intérêt mon fils de 4 ans et demi a-t-il trouvé aux JDLL ? Les stands des Fablab, et les stickers sur les autres stands :-D

Les imprimantes 3D qui fonctionnent, les objets imprimés et vendus à prix libre, les jeux en bois ou en cuir découpés au laser - on s'est fait un puissance 4 GNU vs Tux… et le stand d'un des fablabs qui proposait de manipuler des petits modules électroniques à chaîner : https://littlebits.com/

On peut embrigader initier les enfants au logiciel libre dès leur plus jeune âge. Le symptôme d'une initiation réussie : quand ta fille ou ton fils te dit : "regarde papa, la peluche, là, c'est Tux" :-D

JDLL 2019 - Merci, bravo à l'organisation.

Café, pain et confiture, chips et crêpes pour les exposants. Câblage et emplacements des stands bien organisés, chaises, food-truck, sourire, toilettes libres… Rien à redire à l'équipe organisatrice à part… Merci. Et bravo. Vous avez fait un super boulot !

On a beau aimer le logiciel et travailler derrière un écran, il n'y a pas à dire : les événements IRL c'est quand même la vie ! On prépare notre candidature pour 2020. On compte bien revenir l'an prochain !

  • # Arglll...

    Posté par . Évalué à 6.

    Ça a beau être la 20e édition, je ne sais pas ce que sont les JDLL.

    Évidemment, une recherche ça va vite : ce sont les Journées Du Logiciel Libre. Si on pouvait ajouter ça en tout début de journal lors de la première utilisation de l'acronyme "JDLL", ça faciliterait un poil la vie des béotiens (comme moi) :)

    Et idem pour La Mouette ou "Tracim c'est nous", pas de lien direct vers le blog en question. C'est dommage !

    Sinon c'est bien rédigé, ça donne une belle vision de la diversité de ces salons. Perso je verrais bien une dépêche.

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Arglll...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Corrigé, merci.

    • [^] # Re: Arglll...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 11/04/19 à 09:39.

      Ça a beau être la 20e édition, je ne sais pas ce que sont les JDLL.

      Évidemment, une recherche ça va vite : ce sont les Journées Du Logiciel Libre. Si on pouvait ajouter ça en tout début de journal lors de la première utilisation de l'acronyme "JDLL", ça faciliterait un poil la vie des béotiens (comme moi) :)

      Raahh… j'ai hésité et comme j'ai tendance à le faire à chaque fois je me suis dit que pour une fois j'allais pas "bassiner" les gens. Je ne le referai plus, promis :)

      Et idem pour La Mouette ou "Tracim c'est nous", pas de lien direct vers le blog en question. C'est dommage !

      Je note pour les prochaines fois. Si un modérateur veut compléter c'est ok pour moi.

      ça donne une belle vision de la diversité de ces salons.

      C'est vraiment ce qui fait l'intérêt de ce genre d'événement je trouve. On trouve les "gros", bien sûr, mais on trouve aussi une myriade de stands/logiciels/associations dont on n'a même pas imaginé qu'ils pourraient nous intéresser voire même qu'ils existaient.

      Sinon c'est bien rédigé, […] Perso je verrais bien une dépêche.

      :) (je suis flatté)

    • [^] # Re: Arglll...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai cru que tu allais écrire sur Argyll :-)

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # Collabora et LibreOffice

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Disclaimer: Je bosse chez Collabora (mais pas Collabora Productivity, qui est une entité séparée et qui sont ceux travaillant sur LibreOffice)

    Autre point - et je suis preneur d'infos si vous en avez- il semblerait que Collabora soit l'un des principaux contributeurs de Libreoffice et de loin. Quelqu'un aurait des chiffres sur le sujet ?

    Pour LibreOffice desktop, il me semble avoir lu que Collabora était effectivement un gros contributeur, avec quelque chose comme 30% des commits, mais je n'ai pas de chiffres précis.

    Concernant la version "Online", c'est Collabora qui mène le bal depuis le début du projet (que Michael Meeks, directeur de Collabora Productivity, a initié, il me semble), et ce sont quasiment les seuls contributeurs (à part Mihai Varga, les 8 premiers sont des employés de Collabora, ou l'étaient pendant leur participation au projet).

  • # Crêpes

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 11/04/19 à 18:23.

    Ça fait plaisir que les crêpes aient plu, ça a été une plaie dʼen transporter une telle quantité depuis ma Bretagne profonde jusquʼà Lyon pour nourrir tous ces exposants affamés ;)

    Vu les retours à ce sujet on renouvellera lʼannée prochaine, et tant pis si ça me fait ronchonner sur tout le trajet.

    • [^] # Re: Crêpes

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Par curiosité tu en avais amené combien ?

      Je te confirme que ça a beaucoup plu (en tout cas j'ai pas pu goûter - j'étais pas là au moment opportun, mais j'en ai entendu parler…)

      • [^] # Re: Crêpes

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Un peu plus de 60, les crêpes au-dessus de 60 étant offertes par la boulangerie que ça amuse beaucoup d’imaginer les crêpes voyager. (je leur avais déjà fait le coup le week-end précédent pour l’assemblée générale de Khaganat, cette fois-là Bretagne → Jura)

        Forcément, ça fait un peu juste pour 49 stands (51 de mémoire après installation des stands "pirates"), mais comme je suis à mes frais et ne fais pas partie de l’organisation je ne me sentais pas faire plus…

        La seule solution que je vois pour que l’année prochaine plus de personnes puissent y goûter est que d’autres exposants se prennent au jeu et amènent des spécialités de leur région à partager ;)
        C’est à mon avis une manière fun et conviviale d’alléger un peu l’effort de l’équipe d’organisation, tout en se faisant plaisir !

        • [^] # Re: Crêpes

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je vois que Khaganat a illustré la description de ses valeurs avec une image de suricates <3

          J'aime beaucoup l'idée que les exposants participent en apportant des spécialités !

        • [^] # Re: Crêpes

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          On avait des carambars chez Haiku! J'admet qu'ils n'étaient pas faits maison toutefois.
          Je prépare des gâteaux quand je peux muis là j'ai filé prendre le train tout de suite en quittant le bureau donc c'était un peu compliqué. Mais je ferai ça pour le capitole du libre!

    • [^] # Re: Crêpes

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Question bête : pourquoi ne pas les confectionner sur place plutôt que de les apporter ?

      • [^] # Re: Crêpes

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Réponse toute bête : question de temps et d'équipement ?

        OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Crêpes

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Question bête : pourquoi ne pas les confectionner sur place plutôt que de les apporter ?

        Il est plus facile d'acheter 60 crêpes que de se trimbaler le matériel pour les faire : bouteille de gaz, brûleur sur pied, poëlle, de quoi faire la pâte, etc. Rien que les ingrédients sont plus gros que les crêpes terminées.
        Il est fort probable que le mec n'ai pas non plus envie d'y passer des heures.

        Mais bon, un stand crêpes « fraîches », c'est sûr que ce serait la grande classe :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.