Olivier Faurax a écrit 238 commentaires

  • [^] # Re: openlaw.fr

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Soirée déc‐ouverte LinuxFr.org, numéro 1 : FusionForge, LibreOffice et OpenLaw. Évalué à 2.

    Apparemment, www.malwaredomains.com a suivi le signalement de openphish.com (20170103) :
    openlaw.fr phishing

  • [^] # Re: deezer

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Flash d’Adobe à l’agonie. Évalué à 3.

    Autre site bien chiant : 6play.fr

  • [^] # Re: Encrypted Media Extensions

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Flash d’Adobe à l’agonie. Évalué à 10.

    C'est exactement ça.

    Le principe de fonctionnement d'EME est plus ou moins calqué sur le fonctionnement de la télé à péage.
    Les producteurs de contenu imposent des conditions aux diffuseurs, notamment pour des histoires de chronologie des media (cinéma, VoD/BluRay/DVD/VoD, PayTV, TV).

    Même si on peut regretter la standardisation des DRM dans HTML5, c'est peut être un moindre mal d'avoir une API standard de chiffrement/déchiffrement de contenu.

    Les autres possibilités sont :
    - pas de contenu sur le web
    - prolifération de plugins "à installer et activer dans son navigateur" : contournement de la désactivation par défaut
    - retour aux applis par plateforme : client "lourd" pour Win/Mac "et pas linux désolé", apps iOS/Android "et pas windows phone désolé"

  • # Idiotie de forum

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche ddrescue, dd_rescue, myrescue : récupérer ses données après un crash disque. Évalué à 1.

    j'ai vu souvent « fais une passe de ddrescue et lance photorec. »

    Je suis assez peu au fait des techniques de récupération windows, mais ça me semblait pas un mauvais conseil pour récupérer les fichiers de données rapidement.

    Qu'est-ce qu'il y a comme avantage à faire le chkdsk sur l'image du disque plutôt que lancer photorec directement dessus ?
    Est-ce que des fichiers supplémentaires peuvent être récupérés après avoir fait le chkdsk ?

  • # 404 sur img.linuxfr.org

    Posté par (page perso) . En réponse à l'entrée du suivi Héberger les images des news (et éventuellement journal). Évalué à 0 (+0/-0).

    Justement, je ne sais pas si c'est img.linuxfr.org qui fonctionne mal ou pas, mais il manque l'image dans cette news : https://linuxfr.org/news/code-trouver-les-erreurs#comment-1596500

  • [^] # 404 sur l'image

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche [code] Trouver les erreurs. Évalué à 0.

    Je vois correctement les avatars, et quand j'ouvre le graphique sur un onglet différent, j'ai un 404 :
    Lien vers l'image

  • # Musescore

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Lilypond reçoit le prix Lomus 2012 de l'AFIM. Évalué à 1.

    Pour ceux qui aurait besoin d'un logiciel graphique (tous les musiciens ne sont pas des fans de LaTeX), il y a Musescore : http://musescore.org/fr

    Il utilise son format perso, mais il permet d'exporter en lilypond.

  • # Des gus en école d'ingé :)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Logiciel libre et création d'entreprise : entretien avec 2 des créateurs de Hybird . Évalué à 7.

    J'apporte ma petite contribution au débat, dans la mesure où j'ai fait partie de la même promo (ESIL Info 2004) qu'eux :)

    Leur profil à l'époque, c'était vraiment une bande de geeks, dans le style qui débat des perfs de la journalisation du nouveau noyau linux pendant le repas.

    Au moment de créer leur boite, qui était compté comme projet de 3e année (*), Jean-Michel m'avait dit :

    De toutes façons, même si la boite coule, c'est toujours une super expérience à mettre sur un CV

    Quand ils font référence à la grosse quantité de R&D qu'ils ont fait, je suppose qu'ils parlent d'un gros truc de 3D qui était impressionnant à l'époque, mais qu'ils n'ont pas vendu (?).

    Ce que je comprends, c'est qu'ils se sont lancés comme des geeks avec un produit sans marché et qu'ils ont su s'adapter pour trouver des contrats annexes pour vivre en attendant de trouver une niche rentable (Crème CRM).

    Si en 2004 on leur avait dit qu'ils éditeraient un jour un logiciel de Relation Client, je pense qu'ils auraient bien rigolé :)

    N'hésitez pas à me corriger si j'ai réécrit l'histoire ;)

    (*): une des qualités de l'ESIL, c'est qu'ils sont super souples : j'ai pu faire un DEA en parallèle de la 3e année, et une thèse derrière.

  • [^] # Re: Moi, tellement mieux

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Dart va‐t‐il remplacer JavaScript comme langage dans les navigateurs ?. Évalué à 6.

    Ça me rappelle la fois où on prenait comme référence sur webm l'avis d'un développeur x264....

  • [^] # Re: Pourquoi ce débat ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 1.

    Parlons-en, des guerres mondiales...
    Les espérantistes, ayant une sensibilité internationaliste et pacifique, ont été persécutés comme traîtres à la partie, d'un côté comme de l'autre.
    Il existe d'ailleurs un "creux démographique" chez les espérantistes qui correspond aux guerres.

  • [^] # Re: oui & non

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 4.

    je ne vois pas en quoi c'est facile à apprendre

    Verbe être : Esti (infinitif)

    • Présent : Mi estas, Vi estas, Li estas, Ni estas, Vi estas, Ili estas
    • Passé : pareil, mais en terminant par -is : Mi estis, Vi estis,...
    • Futur : -os : Mi estos, Vi estos,...

    Il n'y a pas de verbe irrégulier en Espéranto, donc à partir de l'infinitif, tu connais maintenant (presque) toute la conjugaison.

    • Mi dormas : je dors
    • Vi lernos : tu apprendras
    • Li vidis : il a vu

    À l'exception de 8 lettres, tout se prononce comme en français.

    Pour le vocabulaire, il y a 2 trucs à connaître : l'agglutination et les suffixes/préfixes.

    • L'agglutination : poŝo (prononcé "pocho", qui veut dire "poche") et telefono ("téléphone", difficile hein) donnent poŝtelefono pour téléphone portable.
    • Les suffixes/préfixes : prenons l'exemple de -ejo qui veut dire "le lieu". "Libro" veut dire "livre". "Librejo" veut dire "Bibliothèque".

    Et après on combine : "Librvendejo" -> Libr-vend-ejo -> la librairie, le lieu où on vend des livres.
    Au début, ça effraye un peu, mais finalement c'est un automatisme qui vient assez vite.

  • [^] # Réponse du sombre âne

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 4.

    Je suis traducteur (anglais, allemand), et locuteur de plusieurs langues (l'italien en plus).
    Contrairement à ce qu'on dit, l'irrégularité n'est pas forcément un problème en soi.

    En même temps, c'est ton fond de commerce :)
    En tant que traducteur, je comprends que tu puisses trouver ces irrégularités amusantes et poétiques, mais pour une communication internationale efficace, je continue à préférer quelque chose de régulier.

    L'allemand est une langue extrêmement régulière. Même les verbes que les collégiens français apprennent comme irréguliers suivent une règle systématique simple.

    Oui, donc là, on a une irrégularité qui est régulière.
    Une règle qui s'applique aux exceptions.
    Ha oui, je commence à trouver ça amusant, aussi, finalement.

    L'anglais, contrairement à ce qu'on croit, est une langue aussi très régulière.

    To be : I am, You are, He is

    Lorsque des locuteurs non-natifs parlent entre eux en anglais, ils se comprennent très facilement, précisément parce que leur prononciation est extrêmement simplifiée.

    J'ai 2 potes de promo qui sont partis au Vietnam pour un stage d'informatique.
    Ils ont mis 2 semaines à comprendre que quand leur encadrant leur demandait un fichier "test", il voulait dire un fichier "texte".

    En outre l'anglais a absorbé des termes étrangers et créé des néologismes spontanément avec une facilité étonnante (contre-exemple flagrant : l'académie française, qui n'a toujours pas fini son dico).

    Sauf que je peux lire du Molière alors qu'un anglais ne peut lire du Shakespeare.
    La stabilité d'une langue a aussi du bon.

    Enfin, une langue artificielle n'évolue pas. Adieu poésie, adieu jeux de mots qui sont tout de même essentiels lors du maniement d'une langue.

    C'est une remarque surprenante venant de quelqu'un qui travaille avec des langues.

    Je ne suis pas un linguiste acharné mais j'en connais au moins 2 (réellement entendues) :

    Qu'on ne se méprenne pas, il faut absolument préserver les langues, toutes les langues, parce que ce sont des façons de penser différentes. Pour cela il faut stimuler l'apprentissage de plusieurs langues étrangères chez les jeunes, leur donner de bonnes bases en grammaire dans leur langue natale,

    L'idée initiale de l'Espéranto, c'est que chacun devrait parler 3 langues : sa langue régionale/culturelle, sa langue nationale et l’Espéranto comme langue-pont à l'internationale.

    et pousser au maximum les traductions.

    Business is business :)

  • [^] # Re: Je peux vous en parler pour l'avoir testé

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 1.

    http://www.satesperanto.org/-Taglibro-de-nia-Kamarado-Yasuo-.html
    Il écrit un peu moins ces temps-ci, parce qu'il a fait une tournée en France, pour expliquer le nucléaire au Japon.

    http://www.satesperanto.org/la-1an-de-oktobro.html
    > "La akcidento ankoraŭ nun estas okazanta."
    L'accident est actuellement encore possible.

    Si tu as besoin d'un dico : http://www.reta-vortaro.de/

  • [^] # Re: Utilité de l'espéranto (liste non exhaustive)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 2.

    Là, je peux répondre, c'est ce qui m'arrive.
    Comme je l'ai déjà dit, les langues c'était pas trop mon truc.

    Depuis l'Espéranto, je suis devenu beaucoup plus curieux, au point que je suis en train d'apprendre l'alphabet cyrillique....
    Il m'est déjà venu à l'idée de me lancer dans le Russe ou l'Allemand, mais je passe trop de temps sur l'ordi pour sauter le pas ;)

    Autre effet de bord sympa : l'Espéranto m'a fait révisé toutes les bases de grammaire (régulières), ce qui m'a rendu un peu meilleur en anglais et... même en français !

  • [^] # Re: Hors-Sujet et biaisé

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 5.

    2) Biaisé: Je parie que du temps ou la "lingua franca" était le Français, il y avait peu de Français pour s'élever contre cette injustice.

    On a même voté contre l'Espéranto pensant que le français s'imposerait.
    http://krokodilo.over-blog.com/categorie-10116260.html

  • # Je peux vous en parler pour l'avoir testé

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?. Évalué à 10.

    Comme à chaque fois qu'on aborde le sujet, on va avoir droit à d'un côté les aveugles évangélistes et de l'autre les opposants bourrés de préjugés.

    L'utilisation d'une langue nationale pour des échanges internationaux n'est pas démocratique, et c'est normal. Pour que ça soit démocratique, il faudrait que les 6 milliards d'humains s'expriment sur ce choix, et c'est impossible.
    Donc le choix est fait par un rapport de force commercial (si tu veux un job ou un marché, tu dois parler la langue X) et culturel (le culture dominante s'exprime avec la langue X).

    L'anglais est inadapté, dans le sens où il y a plein d’irrégularités (qui sont également la marque des langues vivantes) et de difficultés de prononciations (ex: le x pour un asiatique, th pour nous). Ce qui ne veut pas dire que les autres langues sont plus adaptées. Le français, l'allemand, ont chacun leurs problèmes (prononciation du r, verbes irréguliers, etc.).

    Quand au rendement de l'apprentissage de l'anglais, demandez-vous le pourcentage de votre entourage (pas forcément collègues) qui accepterait de négocier leur salaire en anglais (après 7 années de formation jusqu'au bac).
    Vous pouvez dire que les français sont nuls en anglais, les espagnols sont pas vraiment meilleurs, c'est sûr que si l'anglais était une langue latine, ça nous arrangerait :)

    Sérieusement, on peut donc se dire qu'une langue internationale, pour être efficace et utile devrait avoir certaines propriétés parmi lesquelles :
    * neutralité : ce qui exclu les langues nationales
    * facilité d'apprentissage : ce qu'on obtient en bannissant les irrégularités et en utilisant du vocabulaire agglutinant
    * prononciation simple : en utilisant les phonèmes les plus utilisés dans les langues naturelles

    Et c'est comme ça qu'a été créé l'Espéranto en 1887, alors que l'anglais n'était pas encore une langue internationale.
    Anecdote : en 1922, la France a voté contre l'Espéranto comme langue d'échange à la SDN (future ONU), pensant favoriser le français.

    Pour répondre à l'argument classique que l'anglais est une solution "pas trop mauvaise" et déjà établie pour la communication internationale : le format DOCX est une solution "pas trop mauvaise" et déjà établie pour l'échange de document...

    Pour avoir testé l'espéranto, voici mon expérience.
    Je ne suis pas vraiment bon en langue, 815 au TOEIC, avant-dernier en espagnol.
    Je suis tombé sur un stand d'espéranto à une foire aux associations (j'en avais déjà entendu parlé sur le net).
    "Si c'est aussi bien qu'ils le disent, je vais les prendre aux mots".
    J'ai pris un an de cours (1h/semaine, 30€ l'année, oui, trente euros).
    J'ai pas vraiment fait mes devoirs, les cours étaient assez informels (on jouait au Memory...).

    Au bout d'un an, je suis allé à une rencontre en Bretagne, château de Grésillon.
    1/3 de français, des japonais, des brésiliens, une lituanienne (heu, c'est où la Lituanie ?), des russes, etc.
    Le 1er soir, un japonais a fait une présentation de son pays. J'avais 85-90% de compréhension à l'oral. Essayez ça avec CNN ou la BBC au bout d'un an d'anglais...
    Le 2e soir, on discutait des politiques migratoires de nos pays autour d'une bière avec la lituanienne et un brésilien ("les étrangers ne devraient pas avoir les mêmes droits"...).

    Vous pourrez dire ce que vous voulez, techniquement, l'Espéranto tient la route.

    Alors oui, il y a peu de locuteurs, tout comme il y a peu de gens qui échangent en ODT.
    Oui, les espérantistes sont souvent militants, et vous y trouverez un fort taux de végétariens et d'altermondialistes.

    Mais vous savez, il y a 10 ans, les linuxiens étaient des illuminés "parce que tout le monde utilise windows", et vous y trouviez un fort de taux de nerds aux T-shirt pourris (Quoi ? encore maintenant ?!?).

    Vous dire que j'utilise l'Espéranto tous les jours, ça serait mentir.
    Mais vous dire que quand je fais des échanges culturels en Italie ou en Hollande, on a aucun soucis à se comprendre en anglais, ça serait mentir également.

    Pour l'anecdote, le japonais que j'avais connu rédige un compte-rendu journalier sur la catastrophe de Fukushima en Espéranto.
    Si vous parlez anglais, faites confiance à CNN ;)

  • # Réseau social autour de XMPP

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche XMPP au printemps, le grand rafraîchissement. Évalué à 9.

    Parmi les bonnes choses permises par XMPP, on peut noter Jappix, un réseau social structuré autour du protocole (c'était un client web au départ).

    Ils proposent d'ailleurs un truc sympa : Jappix Mini
    Ça permet d'ajouter sur un site une petite fenêtre de discussion (style du chat Facebook), idéal pour un site communautaire.

    Et c'est libre et décentralisé...

  • # Je reçois plus rien

    Posté par (page perso) . En réponse à l'entrée du suivi Lettre quotidienne. Évalué à 0 (+0/-0).

    Je sais pas si c'est lié à la réécriture, mais je reçois plus la lettre quotidienne depuis le 18 février....

  • [^] # Re: Réaction à chaud:

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Edge-IT en liquidation judiciaire, quel avenir pour Mandriva Linux ?. Évalué à 8.

    La plus part des choses que l'on critiquait, on les retrouves maintenant dans toutes les distrib

    Haa... je suis pas le seul à me faire cette réflexion !
    Quand j'ai commencé linux, le guru local m'avait dit que Mandrake c'était de la merde parce qu'il y avait un installeur graphique et le Centre de Contrôle Mandrake (« c'est le panneau de configuration de windows »).
  • [^] # Re: Mandriva à vendre ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Mandriva à vendre ?. Évalué à 5.

    Il est où le bouton Like ?
  • [^] # Re: Package

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche FreetuxTV 0.4.0 disponible. Évalué à 3.

    Pour Mandriva, le paquet pour cooker devrait être en train d'arriver sur les miroirs.

    Le backport vers la 2009.1 fonctionne, mais je sais pas encore comment on demande le build d'un backport avec le build system (je suis junior en construction de paquet, hein).
  • [^] # Re: hmm

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Skype bientot "open source". Évalué à 1.

    Apparemment, Google "apprend" la fréquence de mise à jour des pages, ce qu'il fait qu'il peut ajuster la fréquence de ses indexations.

    De plus, je pense qu'il doit utiliser les flux RSS pour indexer en direct ce qui bouge beaucoup.
  • [^] # Re: Incohérences...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche WinGineer : concours d'algorithmique, avec bourse d'étude d'ingénieur. Évalué à 7.

    Apparemment, il y a pas mal d'écoles d'ingé qui peinent à recruter.
    Les effectifs en prépa descendent, ce qui fait qu'il y a pas mal de places vides au final (surtout dans les écoles d'infos qui ont suivi la bulle).

    Du point de vue d'un étudiant, il y a donc pas mal de places, y compris dans les écoles d'ingénieur publiques (celles où on paye comme une inscription en fac, voire presque rien si on est boursier).

    Cela pousse à le recrutement à être moins regardant... Qui a dit « pochette surprise » ?
  • [^] # Re: Intéressant

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La communauté Mandriva MLO sort son Live CD destiné aux débutants !. Évalué à 2.

    Ça fait longtemps que je réclame un style Mandriva "à la Tango", j'ai même contribué à ajouter les icônes dans les modèles du wiki fr Mandriva.

    L'avantage de Tango, c'est que non seulement il y a un bon stock d'icônes, qu'elles durent longtemps (moins d'effets de mode), mais en plus il y a les guidelines pour faire les siennes.
    Le but était d'avoir une unité graphique, sur le modèle des modèles/icônes du wiki fedora (j'aime pas leur perspective bas-gauche, mais c'est une histoire de goût).

    On m'a dit que les icônes étaient moches, et elles ont été remplacées par des icônes plus "jolies et modernes", à savoir des icônes de kde, crystalxp ou autre thème clinquant(*) à souhait avec reflet.

    Quand au fond d'écran, ils se sont bien assagis depuis la 2007, puisque le dernier thème de la 2009.0 est sur fond noir (pour la version One et Powerpack).
    Ça fait quelques temps que le design est de mieux en mieux (les icônes du MCC on été retravaillées dans la 2009) et je suspecte un bon travail d'un chouette designer.

    (*) bling-bling
  • [^] # Re: Ocaml Meeting 2009

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Ocaml Meeting 2009. Évalué à 3.

    C'est parce que c'est toujours plus agréable de coder OCaml.