Journal [Covid-19] Une euthanasie déguisée des personnes les plus âgées ? INFORMATION CONFIRMEE !

Posté par . Licence CC by-sa.
-61
8
avr.
2020

Ce journal fait suite à https://linuxfr.org/users/nibel/journaux/covid-19-une-euthanasie-deguisee-des-personnes-les-plus-agees qui a reçu une volée de bois verts et quelques moqueries.

L'information vient d'être confirmée par Denis Robert. Denis Robert est le journaliste qui a révélé l'affaire Clearstream, il a donc un certain pedigree.

"Je me suis dit que j’avais du mal comprendre. Je cherche confirmations sur les sites professionnels et j’en trouve facilement. Ils font état de la prise en injection de Rivotril dans les Ephad, qui vise à tuer les patients avant qu’ils ne soient transportés pour mourir en hôpital et ainsi en éviter l’engorgement. On les achève par voie injectable, parce qu’il n’y a plus de place et de respirateurs."

Source : https://www.youtube.com/watch?v=CTA7kY-aWEE - Voir à 13:50

Merci à ceux qui ne doutent de rien. Merci à ceux qui m'ont moqué. Vont-ils s'excuser ?

  • # Le lien ne marche pas

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

    Le lien ne marche pas.

  • # et les centaines d'autres sources ?

    Posté par . Évalué à 10 (+25/-3).

    • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

      Posté par . Évalué à -10 (+5/-24). Dernière modification le 08/04/20 à 22:12.

      C'est vrai que Denis Robert a souvent dit de la merde dans sa carrière…

      Ah… on me signal que non.

      Journaliste d'investigation irréprochable.

      Désolé, les quelques journalistes (qui ne font pas d'investigation) spécialisés dans la recopie de dépêches AFP n'ont pas de valeur face au pedigree béton de Denis Robert.

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

        Posté par . Évalué à 10 (+19/-5).

        d'ailleurs, on ne peut absolument pas le soupçonner d'avoir des intérêts à l'encontre du gouvernement actuel : il est directeur de la rédaction de "Le média", a préfacé le "livre" de Juan Branco.

        • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

          Posté par . Évalué à -6 (+7/-15).

          Aucun problème du moment qu'on soupçonne aussi les intérêts de Coline Garré, Loris Guémart, Sandrine Blanchard, Eric Nunès, Faustine Vincent, Camille Stromboni et de leurs journaux respectifs.

          La plupart n'ont jamais fait d'investigation et certains ont des collusions plus ou moins marquées avec le pouvoir.

          N'oublions pas que le monde appartient à Xavier Niel, un des premiers soutiens et proche d'Emmanuel Macron.
          Pas plus que la Croix appartient au groupe Bayard, dont le président Pascal Ruffenach fait de bien beaux pdf conciliant avec le président de la République.
          N'oublions pas non plus que Gérard Kouchner, directeur de la publication du Quotidien du Médecin avait refusé de publier le scandale du Médiator affirmant : "Non, c'était délibéré : nous ne sommes pas une presse à sensation. Pareil sujet mérite que l'on prenne du recul, et nous avons parlé ultérieurement de l'enquête du docteur Frachon. Mais nous ne traitons pas des chiens écrasés.". Il ne faut donc pas attendre de ce journal des révélations fracassantes.

          Ca marche dans les deux sens les soupçons.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-1).

        T'as regardé les liens?

        Il y un article de blog du département d'éthique de la faculté des jésuites de Paris (hébergé par La Croix)

        S'il y avait de l’euthanasie, ça serait les premiers à hurler…
        Non pas pour leurs actes passés ou pour polémiquer mais juste parce que ça serait totalement contre leurs convictions, leurs combats et leur foi.

      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

        Posté par . Évalué à 10 (+14/-1).

        Ah… on me signal que non.
        Journaliste d'investigation irréprochable.

        Qui manifestement fait très mal son travail s'il n'a jamais entendu parler des protocoles de sédation terminale/palliative.

        • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

          Posté par . Évalué à -10 (+1/-14).

          Et les médecins qui témoignent en faveur de cette euthanasie serait de mauvais médecins ?

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

        • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

          Posté par . Évalué à 7 (+9/-4).

          Ça ne va pas être bon pour mon karma.
          Tu as raison quand tu évoques :

          protocoles de sédation terminale/palliative

          Mais, Denis Robert cherche la cause qui a mené à ce choix. Et c'est bien là que l'on peut se poser des questions. Lorsque Agnès Buzyn explique qu'elle avait mis en garde le gouvernement, que beaucoup de morts chinois étaient déjà des personnes âgées, que l'Italie sombrait dans le chaos, mais que la France cela n'avait rien à voir avec l'Italie … Malheureusement l'oraison funèbre de l'ensemble de ces personnes fragiles était déjà écrite. Il est éthiquement difficile de choisir quelles vies des médecins sauvent, les aider à ne pas faire ce choix est salutaire, car eux non plus n'ont pas demandé à être mis dans cette situation d'impréparation la plus totale, qui ne peut être considérée que dogmatique, car le premier geste barrière des masques a été rendu inopérant depuis plusieurs mandats, en détruisant la réserve faite par R. Bachelot, par une décision de Marisol Touraine, qui rame pour se justifier aujourd'hui. Que les hôpitaux ont été mis dans un tel état de pression et de dénuement qu'il est sûr que cela n'aura pas aidé à accueillir des personnes âgées fragiles, quand ceux-ci ne pouvaient déjà pas absorber le flux de patient hors EHPAD. Si on avait eu des masques, si on avait fait un protocole de tests massifs et d'isolement sélectif, nous aurions certainement pu transférer bien plus de personnes âgées des EHPAD. Donc, oui le dogmatisme a conduit à ce que certains voudront qualifier d'euthanasie, car la volonté de détricoter le service public est bien là, et personne ne peut penser qu'il n'y aurait pas de conséquences. Sarkozy, Hollande, Marcon et leur doctrine de destruction du consensus issu du Conseil National de la Résistance, qui avait réussi à mettre d'accord de Gaulle et des communistes (Ambroise Croizat) conduits à la première grande crise où la honte d'être dirigé par des canards décapités courant sans but avant l'effondrement.

          Ce n'est qu'une volonté d'organisation de la société qui nous a conduit là. On voit bien que la main invisible ne se tend pas pour ceux qui en ont le besoin …

          • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

            Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

            Aujourd'hui, le constat est que la situation est très tendue coté réanimation dans certaines régions. Selon certains témoignages, il semble acquis que des choix douloureux sont faits tous les jours par les médecins hospitaliers. Une personne âgée attrape le COVID en EHPAD et commence à avoir des symptômes sévères. Que doit-on faire si on est dans une des régions qui sont au bord de la rupture en réanimation ? La transférer à l'hôpital n'est utile que si on peut lui garantir un lit en réanimation sur une durée assez longue. Au dépend d'un patient dont les chances de survie sont dix fois supérieures ? Mais si on la laisse dans son EHPAD, on fait quoi ? On la laisse mourir par asphyxie (ça peut aller vite et il n'y aura sans doute pas un soignant dans la chambre à ce moment-là) ou on lui donne du Rivotril pour la soulager, en croisant les doigts mais sans trop d'espoir effectivement ?

            Alors bien sûr, il y a des causes à cette situation. Et derrière ces causes il y a des responsables qui devront rendre compte. Les quelques médecins qui s'insurgent publiquement contre ça, s'insurgent en réalité contre le fait qu'on en soit arrivé là. Mais présenter ça comme une nouvelle manœuvre manipulatoire du gouvernement alors qu'il ne s'agit "que" d'une conséquence tragique de la situation de départ me semble malsain.

            • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

              Posté par . Évalué à 10 (+8/-0).

              Alors bien sûr, il y a des causes à cette situation. Et derrière ces causes il y a des responsables qui devront rendre compte. Les quelques médecins qui s'insurgent publiquement contre ça, s'insurgent en réalité contre le fait qu'on en soit arrivé là. Mais présenter ça comme une nouvelle manœuvre manipulatoire du gouvernement alors qu'il ne s'agit "que" d'une conséquence tragique de la situation de départ me semble malsain.

              Sans être une volonté délibérée du gouvernement cela reste la conséquence logique des choix de nos gouvernements précédent ET actuel; la fermeture d'une usine de masque en Bretagne (sous le gouvernement Macron, refus d'accepter la production de respirateurs par des industriels locaux, ou choix très tardif d'augmenter notre capacité de tests, alors que les labos et centres vétérinaires l'avaient proposés très tôt), confinement tardif, mensonge sur l'utilité des masques…

              Bref dédouaner nos gouvernants de la situations, alors qu'ils ont amené cette situation de départ n'est pas non plus très sain.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par . Évalué à 10 (+10/-0). Dernière modification le 09/04/20 à 13:15.

                Je ne conteste pas ce que tu dis mais ce n'est juste pas le sujet et j'imagine que la plupart qui ont moinsé le post initial ne l'ont pas fait pour dédouaner le gouvernement mais pour rejeter la façon de présenter ça. Qu'est-ce qui te paraît plus sain, entre :

                • "des vieux meurent du covid en conséquence des mauvais choix passés du gouvernement"

                • "le gouvernement a ordonné l'euthanasie des vieux atteints de covid"

                Moi, il y en a un qui me paraît plus putaclic que l'autre (sans pour autant que j'ai l'impression de dédouaner qui que ce soit).

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+9/-0).

                Je suis assez surpris que certains ici découvrent que les médecins pèsent, "tous les jours", depuis à peu près Hypocrate, que :
                - "avant tout ne pas faire de mal"
                - peser le bénéfice/risque : oui, dans les services concernés, des décisions sont régulièrement prises pour décider d'arrêter ou de ne pas donner un traitement, parce que le bénéfice potentiel ne vaut pas l'inconvénient probable.

                C'est choquant qu'une équipe puisse décider de ne pas entamer une chimio supplémentaire, parce qu'elle a 0.000001% de chance d'avoir un effet mais 90% de chance de rendre le malade en fin de vie encore plus faible et malade. Et du coup, ben on ne fait plus de chimio, on essaye de soulager sa douleur, et on le "laisse partir". Cela ne signifie pas qu'on l'euthanasie, pas du tout ! Et ça n'a rien à voir du tout avec la crise covid-19 !

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+2/-6).

                des choix de nos gouvernements précédent ET actuel

                Ces gouvernements ont été amenés par une volonté (±) délibérée des électeurs…

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

              Posté par . Évalué à 3 (+4/-3).

              Pas tout à fait d'accord avec toi.

              Il y a tout de même eu de la manipulation. Mettre des masques, cela ne sert à rien, en arguant "les scientifiques le disent". Non les scientifiques ne vont pas dire que mettre masque qui ne laissera passer qu'une très petite partie des agent contaminant, ne sert à rien. Ce n'est pas vrai, c'est donc une manipulation.
              Dire qu'à un stade, il ne sert à rient de détecter, que l'on est dans cette phase et du coup logiquement avec l'aval des pseudos scientifiques, c'est aussi de la manipulation.

              Je ne parle pas de la hydroxychlotoquine, qui est un appel à troll, mais rendre un médicament achetable sans ordonnance mi-janvier inaccessible aux médecins généralistes, mettant en dangers tout ceux qui sont atteint de Lupus ou autre maladie auto-immune, et empêchant les généralistes de prescrire en conscience à leur patient, une molécule qui, peut être, est tout à fait inefficace, ou au final le sera, pour ne la réserver qu'à des cas grave où elle ne sert à rien, peut être considérer comme de l'incompétence ou encore de la manipulation, non ?

              Alors pourquoi serions nous manipulé ?

              Dire qu'il faut mettre des masques mais que l'on en a pas n'est pas facile, ça aurait fait penché la balance vers une réquisition qu'ils ne voulaient pas faire.
              Il en va de même pour les tests.

              Ils le savent, ils le savaient alors, ils ont mentis. N'importe quelle personne de saine d'esprit se rendait compte que ce qu'il disait était un mensonge.

              Il s'agit de ne pas perdre la face, de ne pas accepter de dire que tout les paradigmes débile de gestion de l'état comme un bon père de famille ne tiennent pas la route, qu'ils n'avaient pas d'autres choix de faire ce qu'ils ont fait, car ce sont les scientifiques qui se sont trompés et non eux, ils les ont suivis … C'est vraiment moche.

              Alors, oui, Robert n'est pas connu pour formuler les choses avec une extrême précision, et ce n'est pas le personnage médiatique pour lequel j'ai le plus d'affection, mais il a une intuition qu'il essaye de valider par un travail journalistique d'investigation, on jugera dans 6 mois.

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                Il y a tout de même eu de la manipulation.

                J'ai bien précisé "présenter ça comme une nouvelle manœuvre manipulatoire […]". Je ne conteste pas qu'il y a eu (et qu'il y aura probablement encore) des manipulations sur d'autres sujets concernant cette pandémie.

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 09/04/20 à 18:09.

                Je ne parle pas de la hydroxychloroquine, qui est un appel à troll, mais rendre un médicament achetable sans ordonnance mi-janvier

                L'avis de l ANSES concernant la chloroquine date de Novembre : https://www.anses.fr/fr/system/files/ANMV2019SA0175.pdf

                inaccessible aux médecins généralistes, mettant en dangers tout ceux qui sont atteint de Lupus ou autre maladie auto-immune

                Non , l'avis du haut comité se santé publique concerne l utilisation de la chloroquine sur les patients atteints de covid
                soit HORS AMM , donc seulement en hôpital et sur décision collégiale , les patients atteints de Lupus ou autre ont toujours pu avoir une prescription de leur médecin traitant .

                A un moment faut arrêter de colporter des informations fausses.

                • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                  Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                  L'avis de l ANSES concernant la chloroquine date de Novembre : https://www.anses.fr/fr/system/files/ANMV2019SA0175.pdf

                  Oui, et le décret est bien paru en janvier, qu'ai je dit de faux ?

                  Il n'empêche que légalement avant janvier ce médicament était en libre accès.

                  Pour rappel, il est interdit à un médecin de mentionner pourquoi un patient s'est fait prescrire un médicament sur l'ordonnance, je ne sais pas qui colporte de fausses informations ici.

                  Donc si un patient vient dans une pharmacie, il n'est jamais sensé expliquer pourquoi il vient. Il peut le faire, s'il le souhaite, mais si il dit avoir un lupus, il est fort probable que s'il s'adresse à un pharmacien qui ne le connais pas, ce pharmacien ne lui donne pas le médicament.

                  Et ce n'est pas au pharmacien de contrôler ça, je trouve donc que ces deux décret inopportuns n'ont pas simplifié les choses.

                  • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                    Une prescription hors AMM doit être mentionnée sur l'ordonnance. Par ailleurs, l'avis de l'Anses datant de novembre, quel est le lien avec le COVID ?

                    • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                      Posté par . Évalué à 1 (+1/-1). Dernière modification le 09/04/20 à 21:04.

                      visiblement, cela a entraîné pas mal de prescriptions par des médecins généralistes, qui pour passer sous les radars, ne mettaient pas la mention hors AMM, rendant le travail des pharmaciens plus difficile … Faudrait que je retrouve les sources, mais ces mots clefs ne sont plus vraiment suffisants pour faire une recherche … trop d'occurrence !

            • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

              Il y a un autre point, hors du fait d'avoir des places disponibles. Mettre quelqu'un dans le coma pour l'intuber et avoir une respiration artificielle est déjà une opération lourde. Des personnes en bonne santé peuvent avoir du mal à s'en remettre. Alors des personnes âgées malade, il y a peut de chance. Est-il préférable de la mettre en réanimation et avoir très peu de chance qu'elle s'en sorte (et si elle s'en sort avec une qualité de vie extrêmement mauvaise) ou vaut-il mieux la laisser consciente et soulager sa douleur ?

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

          Qui manifestement fait très mal son travail s'il n'a jamais entendu parler des protocoles de sédation terminale/palliative.

          On joue sur les mots là mais le résultat est le strictement le même : on ne traite pas la pathologie mais on accompagne la fin de vie pour que les malades ne souffrent pas inutilement.
          D'ailleurs la définition même de l'euthanasie associe une notion de consentement à l'acte.

      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

        Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

        C'est vrai que Denis Robert a souvent dit de la merde dans sa carrière…

        En l'occurrence c'est ce qu'il fait en confondant soins palliatifs et euthanasie.

        Extrait du décret n° 2020-360 du 28 mars 2020 :

        « Lorsqu’il prescrit la spécialité pharmaceutique mentionnée au premier alinéa en dehors du cadre de leur
        autorisation de mise sur le marché, le médecin se conforme aux protocoles exceptionnels et transitoires relatifs,
        d’une part, à la prise en charge de la dyspnée et, d’autre part, à la prise en charge palliative de la détresse
        respiratoire, établis par la société française d’accompagnement et de soins palliatifs et mis en ligne sur son site.
         »

        https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000041763328

        • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

          Posté par . Évalué à -7 (+2/-11). Dernière modification le 09/04/20 à 11:06.

          Je réitère : est-ce que les médecins et pharmaciens qui témoignent en faveur de l'euthanasie confondent avec les soins palliatifs ?

          Doit-on remettre en cause la compétence de ces gens où ont-ils les billes pour comprendre ce qu'ils font ?

          Est-ce que, quand les EHPAD reçoivent un document dans lequel il est clairement écrit : "les patients âgés dans un tel contexte épidémique, ne relèveront pas de la réanimation, ne seront ni intubés, ni ventilés.", on doit comprendre qu'on parle de soins palliatifs ? Ce n'est écrit nul part. Par contre il est clairement mentionné qu'on ne devra pas sauver les personnes âgées.

          Source : https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/03/25/exclu-trier-les-vieux-malades-du-coronavirus-les-instructions-officielles-publiees/ (l'auteur du blog, Éric Verhaeghe, est loin d'avoir un profil complotiste, promo de l'ENA, ancien membre du MEDEF et de l'APEC, est régulièrement intervenu sur des médias traditionnels comme Europe 1 sur des rubriques économiques ou de santé…).

          On m'a reproché dans mon précédent journal de ne pas être sur place pour être en mesure juger, très bien. Mais alors, on fait quoi des professionnels de santé qui témoignent en faveur de l'euthanasie ?

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

            est-ce que les médecins et pharmaciens qui témoignent en faveur de l'euthanasie confondent avec les soins palliatifs ?

            Cet article en tout cas oui.

            https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/29/acces-a-la-reanimation-des-consignes-officielles-ont-elles-ete-donnees-pour-les-residents-d-ehpad_1783370 est déjà beaucoup plus intéressant.

            Mais franchement, les raccourcis sont grossiers. Passer de "patients pour lesquels l'hospitalisation ne serait pas bénéfique" à "on euthanasie les petits vieux" c'est ridicule.
            La question de la mort et de l'acharnement thérapeutique (on parle de réa et de coma) est déjà (sans parler de cette épidémie) une préoccupation des EHPAD.

          • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

            Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

            "les patients âgés dans un tel contexte épidémique, ne relèveront pas de la réanimation, ne seront ni intubés, ni ventilés.",

            Ça veut surtout dire qu'ils ne seront pas euthanasié.

            Au lieu d'écrire des journeaux débiles et suivre des théories qui le sont tout autant, je t'invite à lire la définituon de l'euthanasie. Ça n'a rien, mais alors rien à voir avec une absence de soin ou des soins palliatifs.

            • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

              Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

              Au lieu d'écrire des journeaux débiles et suivre des théories qui le sont tout autant, je t'invite à lire la définituon de l'euthanasie. Ça n'a rien, mais alors rien à voir avec une absence de soin ou des soins palliatifs.

              Toutafé.
              L'euthanasie, étymologiquement mort douce, est l'aboutissement des soins palliatifs.
              Si on n'accepte pas cela alors il faut pratiquer l'acharnement thérapeutique au mépris des souffrances et parfois de la volonté même du patient.

            • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

              Posté par . Évalué à -8 (+1/-11). Dernière modification le 10/04/20 à 12:43.

              Définition d'euthanasie :

              L'euthanasie ne se définit pas par son moyen, puisqu'il peut y avoir euthanasie par une action directe telle qu'une injection létale ou simplement par omission de certains gestes relevant des soins fondamentaux, comme l'alimentation artificielle. Ce qui caractérise l'euthanasie est l'intentionnalité : provoquer le décès d'un individu.

              Ah, ça colle : omission volontaire de réanimation, d'intubation ou de ventilation intentionnel dans le but de provoquer le décès de ces individus.

              On parle bien d'euthanasie, merci.

              Et du coup, t'es qui pour dire qu'un journaliste d'investigation dont le passé et son CV joue en sa faveur défend des théories débiles ? Un grand intellectuel sans aucun doute. T'es pas d'accord, si tu veux. Mais le qualifier de débile, t'es p'têtre pas le mieux placé.

              Au passage, soins palliatifs :

              Les soins palliatifs ont pour mission d'améliorer la qualité de vie des patients atteints d'une maladie évolutive grave ou mettant en jeu le pronostic vital ou en phase avancée et terminale
              Les soins palliatifs ne sont pas le synonyme de « soins de fin de vie », bien que les soins terminaux soient des soins palliatifs. Ainsi, les patients bénéficiant de ces soins sont aussi ceux qui ont l’espérance de vivre encore plusieurs mois ou quelques années avec une qualité de vie acceptable malgré la présence d'une maladie inéluctablement évolutive.

              Non les soins palliatifs ne servent pas à mener à la mort.

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                dans le but de provoquer le décès de ces individus.

                C'est le but de qui ? Et pourquoi ?

              • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

                Ah, ça colle : omission volontaire de réanimation, d'intubation ou de ventilation intentionnel dans le but de provoquer le décès de ces individus.

                Sauf qu'aucune personne du corps médicale n'intube pas ou ne ventile pas dans le but de provoquer un décès. Ils le font pour éviter le décès de quelqu'un d'autre qui a plus de chance de s'en sortir.

                T'es en train d'inventer des motifs et des intentions à toute une sorte de monde, du gouvernement au personnel médical comme si ils avaient un intérêt une une raison à tuer des vieux.

                Tu te rends comptes que c'est complètement idiot ?

                • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                  Posté par . Évalué à -4 (+1/-7). Dernière modification le 10/04/20 à 16:06.

                  T'es en train d'inventer des motifs et des intentions à toute une sorte de monde, du gouvernement au personnel médical comme si ils avaient un intérêt une une raison à tuer des vieux.
                  Tu te rends comptes que c'est complètement idiot ?

                  Pourquoi le syndicat Jeunes Médecins demande-t-il au Conseil d'Etat de suspendre le dispositf d'injection du Rivotril alors ? (oui, j'ai oublié de parler de l'injection du Rivotril dans mon message précédent pour justifier l'euthanasie)

                  « L'administration de cette molécule (contre-indiquée en cas d’insuffisance respiratoire) à un patient souffrant du Covid-19 aura pour effet d’atteindre une sédation terminale à domicile entraînant le décès », argumente le syndicat. Et de considérer que la collégialité n'est pas suffisamment encadrée par ce décret.

                  Est-ce que ces gens, pourtant formés à la médecine et exerçant l'activité seraient des débiles ? Je ne sais pas. Je suppose qu'ils comprennent ce qu'ils font et ce qu'ils avancent.

                  Je ne juge pas de si c'est idiot ou non. Si tu veux vraiment ma pensée, fondamentalement, tuer des gens est un acte idiot dans la majorité des circonstances. Mais je ne suis pas en train de juger de si oui ou non c'est intelligent. Est-ce que je dois sortir un point Godwin pour justifier l'existence passée d'actes médicaux idiots sincèrement ?

                  Je remarque simplement que du personnel de santé qualifié (médecins, pharmaciens) alerte sur cet état de fait. Ces alertes sont relayées par un journaliste d'investigation qui a déjà fait ses preuves. On m'attaque personnellement dans ce journal mais encore personne n'a remis en cause la parole de ces gens. Je veux une réponse : est-ce qu'ils sont plus cons que les autres ? Est-ce que leur parole de spécialistes de santé aurait moins de valeur ?

                  Je suis prêt à entendre que c'est des conneries. Mais il va falloir être solide pour donner tord à un certain nombres de spécialistes qui vont pourtant dans le sens de l'euthanasie. Maintenant, qui a raison, qui a tord ? Il va falloir attendre encore quelques mois/années avant qu'on soit fixé. Mais qu'on arrête de dire que c'est débile quand des spécialistes alertent, leur parole se justifie de leur point de vue de spécialistes.

                  Et si vous trouvez ça con, c'est à eux qu'il faut s'adresser et demander des justifications, pas à moi. Je ne fais que relayer leurs arguments et répondre aux attaques personnelles ici.

                  La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

                  • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                    Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

                    Non toi tu transforme des questions éthiques que se posent naturellement des gens sur la manière de choisir qui a droit à quel traitement en une sorte de complot national pour tuer des vieux.

                    • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                      Posté par . Évalué à -1 (+1/-4). Dernière modification le 10/04/20 à 18:27.

                      Serge Rader, ancien pharmacien, qui affirme "on achève nos personnes âgées dans les EHPAD par sédation Rivotril" serait dont en train de "transformer une question éthique que se posent naturellement les gens sur la manière de qui a droit à quel traitement en une sorte de complot national pour tuer des vieux" ?

                      Le médecin qu'à questionner Denis Robert qui affirme "c'est encore pire que de laisser mourir les petits vieux dans les EHPAD puisque les médecins ont toute latitude pour sédater à mort les patients sans consultation de la famille ni du collège de médecin qui devrait faire chorus" serait dont en train de "transformer une question éthique que se posent naturellement les gens sur la manière de qui a droit à quel traitement en une sorte de complot national pour tuer des vieux" ?

                      Denis Robert qui commence son édito par "On achève bien les vieux“ (c'est une affirmation) serait dont en train de "transformer une question éthique que se posent naturellement les gens sur la manière de qui a droit à quel traitement en une sorte de complot national pour tuer des vieux" ?

                      Meyer Habib, député, quand il affirme que "le Rivotril est une possibilité par le médecin de donner la mort au patient sans son accord, ni celui de la famille", quand il affirme que "ce décret permet finalement l'euthanasie" serait donc en train de "transformer une question éthique que se posent naturellement les gens sur la manière de qui a droit à quel traitement en une sorte de complot national pour tuer des vieux" ?

                      Ils posent des questions éthiques ou ils affirment qu'il y a euthanasie ? Ils ne posent pas la question, ils affirment qu'il y a euthanasie. Si je te suis, ces gens seraient donc tous complotistes. Ce qui n'a pas de sens puisque le propre d'un complot c'est d'être secret, hors il n'y a visiblement plus de secret pour personne sur ce décret. Il n'y a donc pas complot, il y a seulement un fait à caractériser : pour certaines personnes, qui ont les compétences (au moins plus que la majorité d'entre-nous, moi y compris) pour en juger, c'est visiblement de l'euthanasie, pour d'autres ça n'en est pas.

                      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

                      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                        Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

                        Vu que tu aimes bien faire de l'argument d autorité concernant Denis Robert, je suis un peu etonné que tu cites Serge Rader , antivaccin notoire et qui voit partout des complots BigPharma.

                        • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                          Posté par . Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 10/04/20 à 19:13.

                          Tu aurais pu me reprocher également d'avoir citer Meyer Habib également avec qui je ne partage pas la moindre opinion politique.

                          Je cite Serge Rader en qualité d'ex-pharmacien. Oui je connais sa rhétorique antivax. Mais dois-je nécessairement citer que des personnes avec qui je suis en total accord sur tous les sujets ?

                          Je reconnais qu'il n'est sans doute pas le plus pertinent mais il a au moins la formation pour comprendre ce qu'il avance, c'est pas un random (comme moi) qui affirme. C'est un type avec une formation. Son point de vue mérite autant d'être connu que les autres.

                          Je n'écarte pas d'office les individus qui pensent différemment. Maintenant, tu as tout à fait raison de souligner qu'il n'est pas toujours pertinent.

                          Tu remarqueras que c'est la seule fois où je le cite et c'est pour appuyer ma réponse. Tout comme pour Meyer Habib.

                          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

                      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                        "avoir toute latitude', ça ne veut pas dire qu'ils le font.

                  • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                    Posté par . Évalué à 1 (+3/-3).

                    Si tu veux vraiment ma pensée

                    Vraiment, on n'aimerait ne pas l'avoir.

                  • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Pourquoi le syndicat Jeunes Médecins demande-t-il au Conseil d'Etat de suspendre le dispositf d'injection du Rivotril alors ?

                    On se le demande bien puisque le décret sur l'élargissement de l'usage de cette molécule résulte d'une demande explicite de nombreux syndicats au ministre de la santé :
                    https://sfgg.org/actualites/lettre-ouverte-au-ministre-des-solidarites-et-de-la-sante-olivier-veran/

          • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

            Je vois que tu as lu ce document, qui n'a rien à voir avec le rivotril, pour la simple raison qu'il date d'avant le décret publié sur le rivotril…

            les instructions publiées me semblent être, pour la partie que je connais, en ligne avec la loi Léonetti : pas d'obstination déraisonnable, décisions collégiale, prise en compte des volontés des personnes et de l'entourage.

      • [^] # Re: et les centaines d'autres sources ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        la recopie de dépêches AFP n'ont pas de valeur

        Et puisque on en parle : https://factuel.afp.com/le-coronavirus-les-verifications-faites-par-lafp

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # Hum

    Posté par . Évalué à -10 (+3/-15).

    Merci à ceux qui ne doutent de rien.

    Je serai plutôt du genre à douter de tout… En ce moment, le hashtag #filmyourhospital semble montrer les hostos en mode heu… Affaires courantes, voire plus calme encore..?

    • [^] # Re: Hum

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-2).

      Tu veux dire, les vidéos filmées dans dans les salles d’attente ou les halls, en période de confinement ?

      • [^] # Re: Hum

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        D'ailleurs il y a une très grosse crainte de catastrophe sanitaire pour après le covid19, avec les gens qui n'ont pas osé venir à l'hopital par peur d'attraper la maladie ou de déranger, ou simplement à cause du retard de prise en charge (cancer etc)

    • [^] # Re: Hum

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-2).

      OK, merci la fake news. C’était comme les gens qui se baladaient en période de confinement en disant « vous connaissez-vous, quelqu’un qui connaît quelqu’un qui l’a attrapé ? ». En fait, maintenant oui, à l’époque, bah pas encore, et heureusement d’ailleurs, c’est déjà suffisamment contagieux comme ça.

      Je viens de lire ça:

      La manipulation tient au fait qu'à cause du confinement, de la déprogrammation des soins qui n'étaient pas urgents, de la fermeture de certains services, et de l'isolement des patients du Covid-19 sans visites possibles, forcément il n'y a personne dans les halls des hôpitaux. Mais ces images ne montrent évidemment jamais les départements Covid ni les salles de réanimation.

      Alors bien sur, c’est aussi la parole de « quelqu’un sur internet » qui peut aussi se tromper, mais je trouve cela beaucoup plus rationnel en fait.

      Dans le même temps certains parlent de clinique privées vides ce qui signifierait non-pas que le covid-19 n’est pas si violent mais que notre pays ne sait pas s’organiser. D’autres articles parlent de flottement à la mise en place du dispositif par exemple.

      En fait il est tout à fait possible que des hôpitaux soient vide, mais dans ce cas ça peut signifier tout plein de choses différentes que « le covid-19 n’est pas si dangereux ». Ça peut révéler une incompétence, des intérêts privés, un problème d’organisation, des services inadaptés. En fait on peut toujours satisfaire son désir de bouc émissaire, peut-être même avec de vrais problèmes et avec de vrais scandales, sans forcément choisir le plus facile de tous en mode onnouscachetout™, ce qui est d’ailleurs le moins constructif car en ne pointant pas les vrais problèmes, on ne pourra pas les traiter.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Hum

      Posté par . Évalué à 9 (+8/-1).

      Laisse moi deviner, en fait :

      c'est qu'un #FalseFLag des vilains #DemocRats pour faire tomber POTUS mais ils n'y parviendront pas car Q l'a annoncé sur 8kun !

      MAGA #TRUMP #QANON #TheStorm #WWG1WGA

      Si vous n'avez rien compris c'est normal, c'est le style de tweet qu'on peut lire quand on observe les Qanons, cette nouvelle secte née du PizzaGate et dont les membres sont persuadés qu'ils reçoivent des messages cachés sur 8chan (maintenant 8kun) d'un dénommé Q qui serait un genre d'agent secret haut placé au service de Trump. Et c'est eux qui ont lancé ce #filmyourhospital : https://www.thedailybeast.com/naturally-we-now-have-a-cottage-industry-of-coronavirus-truther-assholes

      Entre autres théories :
      - La juge Ruth Bader Ginsburg est déjà morte et c'est une actrice qui joue son rôle à la cour suprême
      - JFK Junior n'est pas mort dans un crash d'avion il se cache en attendant de #DrainTheSwamp (faire tomber les élites corrompues de Washington)
      - Hilary Clinton & Obama sont déjà enfermés à Guantanamo et en fait ce sont des acteurs qui jouent leurs rôles
      - Tout Hollywood est pédophile. Disney est une base secrète de pédophiles. Tous les démocrates sont pédophiles ou protègent des pédophiles
      - En fait le COVID-19 est une opération de White Hats qui exfiltrent les nouveaux nés des hopitaux pour qu'ils ne tombent pas entre les mains du Deep State et ne deviennent victimes des pédophiles
      - Et beaucoup d'autres du même style, je les suis depuis un certain temps et c'est franchement sans fond. Ils appellent même ça "Go down the rabbit hole" (Alice aux pays des merveilles) ou être "red-pilled" (la pilule rouge de Matrix qui te fait voir le vrai monde)

      Si, comme moi, vous aimez bien suivre les nutjobs de l'alt-right vous pouvez aussi lire https://themikerothschild.com

  • # Le Media : source fiable et objective

    Posté par . Évalué à 9 (+11/-4).

    "j'ai tout vu"

    Source :
    Titre de l'image

  • # Oui mais cette épidémie a quand même de bons côtés

    Posté par . Évalué à 6 (+3/-0).

    Grâce à ce cornonavirus les gens se remettent à privilégier les circuits courts : https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/indre-loire/confinement-ses-ventes-ayant-ete-multipliees-trois-maraicher-indre-loire-vient-creer-drive-1814598.html

    Je suis de plus en plus convaincu que si on est un écologiste pur et dur on doit accepter la mort de nos ancêtres. De manière générale, tout ce qui participe effectivement à moins polluer la planète, comme ne pas faire d’enfant. Quand on est écologiste on est un peu contre la vie humaine, forcément !

    • [^] # Re: Oui mais cette épidémie a quand même de bons côtés

      Posté par . Évalué à -1 (+1/-2).

      De manière générale, tout ce qui participe effectivement à moins polluer la planète, comme ne pas faire d’enfant. Quand on est écologiste on est un peu contre la vie humaine, forcément !

      D'un autre côté, si ce n'est pour tes enfants ou ceux des autres, pourquoi donc voudrais-tu préserver les équilibres de notre environnement ? Pour une nature imaginaire et fantasmée ? C'est quoi cette nature que tu tiens tant à préserver ?

      • [^] # Re: Oui mais cette épidémie a quand même de bons côtés

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 10/04/20 à 18:55.

        D'un autre côté, si ce n'est pour tes enfants ou ceux des autres, pourquoi donc voudrais-tu préserver les équilibres de notre environnement ?

        Je ne réponds pas à la place de Marotte, je donne mon point de vue sur sa citation que je partage, sa réponse sera peut-être tout autre : pour sauver l'espèce humaine.

        L'espèce humaine a besoin de la nature pour exister. Si les plantes meurent, les animaux meurent… l'espèce humaine également. Il y a un équilibre à trouver entre le confort de notre espèce et le maintient de notre environnement dans des conditions acceptables pour permettre à l'espèce de subsister.

        Quel intérêt de sauver l'espèce humaine tu me diras ? Un délire humaniste sans doute… Je n'ai pas d'enfant et n'en aurais jamais, ce n'est pas donc pas pour eux. Les enfants des autres ne m'intéressent qu'en tant que représentants de l'espèce humaine. Le génie humain est fascinant, nous n'avons pas réussi à trouver pareille intelligence dans l'univers jusqu'à présent. Il serait franchement dommage de ne pas arriver à faire perdurer une telle espèce.

        Mais fondamentalement, oui ça ne sert à rien. On sera probablement tous déjà six pieds sous terre déjà donc nous n'aurons plus de raison de nous en soucier. C'est seulement idéologique. Mais si on part de ce postulat, on peut tous aller se pendre, puisque finalement, on vit pour finir par mourir, le temps qu'on passe à se nourrir, se soigner, partager des moments avec les autres ne représente rien. Il n'est qu'un passage égoïste dont nous voulons pour l'immense majorité profiter. Parce que oui, vivre, c'est chouette, c'est une chance. Et les humanistes souhaitent que d'autres puissent connaître ce bonheur dans les meilleures conditions possibles.

        La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

        • [^] # Re: Oui mais cette épidémie a quand même de bons côtés

          Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

          Mais fondamentalement, oui ça ne sert à rien. On sera probablement tous déjà six pieds sous terre déjà donc nous n'aurons plus de raison de nous en soucier. C'est seulement idéologique.

          Je pense que la vie animale, dont nous participons tous en tant qu'êtres humains, est un processus qui se nourrit de lui-même et qui se reproduit pour des fins et des raisons, s'il y en a, que l'on ne comprend pas. Ce n'est pas de l'idéologie : c'est un constat empirique et très basique, les propriétés que nous partageons avec l'ensemble du monde animal. C'est la Nature dans son plus simple appareil, et si l'on ne s'accorde pas là-dessus quand on parle d'écologie, je me demande bien de quoi l'on parle. Des bébés phoques mignons et des pandas complètement cons ?

          La vie est donnée et doit visiblement être continuée au-delà de soi : ça, ça me semble indiscutable et acquis. Mais je ne m'aventure bien sûr pas à dire pourquoi ou comment cette vie devrait être vécue, si elle doit contenir telle quantité de bonheur ou de plaisir, ou de moralité, ou de liberté, ou d'expériences enviables à poster sur Facebook ou Instagram, ou de je ne sais quoi : ça, comme tu dis, ce serait de l'idéologie, des jugements et des modalités relatifs à des époques, à des lieux et à des groupes donnés.

      • [^] # Re: Oui mais cette épidémie a quand même de bons côtés

        Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

        C’est bien pour les enfants des autres. Pour qu’ils aient une meilleure vie, dans de meilleurs conditions. Que chaque individu puisse profiter de plus de ressources.

        Il faut bien sûr que les humains continuent à se reproduire. On a ça en commun avec les autres animaux : la survie de l’espèce. Tant qu’on n’est pas capable de coloniser d’autres planètes, nous n’avons que la Terre. En tant qu’espèce « au sommet » de ces derniers 100 000 ans, il s’agit maintenant pour nous, plutôt que de viser la population maximale, viser la population optimale.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.