Journal Dématérialisation de la carte vitale : Quid des accès aux soins?

Posté par . Licence CC by-sa.
21
26
avr.
2019

Bonjour à tous,

J'ai remarqué hier et ce matin quelques articles discrets sur la numérisation de la sécurité sociale et de la mise en place de la Carte vitale sur Smartphone.(voir les deux liens ci-dessous).

Le journal est un peu hors sujet mais bon !

Les objectifs de cet "Carte vitale dématérialisée" est de facilité la mise à jour des droits des patients :

Je cite :

Fini la carte Vitale oubliée ou perdue au milieu d’autres cartes dans le portefeuille. Voilà l’« apCV », la future appli « Carte Vitale » qui bientôt ne quittera plus votre smartphone qui déjà ne vous quitte plus. Mise au point par l’Assurance maladie, en coopération avec le GIE Sesam-Vitale, elle a été testée en avant-première ce jeudi matin par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, à l’occasion de la présentation de sa feuille de route sur le « virage numérique en santé ». Un virage qu’est donc en passe de prendre la Carte Vitale et ses 59 millions de détenteurs.

Mais Quid du patient qui ne possède pas de smartphone ("Oui, ça existe encore ") ?

Mais quelle compatibilité de l'application avec les différentes versions des système ?

Pour avoir accès à mes droits dois-je avoir obligatoirement un smartphone ?

Mais Quid des données personnelles dans les eco-systèmes Androïd et Ios ?

Ne trouvez vous pas que cet empressement à tout numériser sans se poser de question sur les conséquences sur les impactes sur les citoyens et usagers du service publique est un peu fort?

Je suis très intéressé par vos commentaires sur ce sujet et je vous en remercie.

Le Parisien

Carte vitale sur smartphone LCI

  • # digital

    Posté par . Évalué à 10 (+18/-0).

    Ne trouvez vous pas que cet empressement à tout numériser sans se poser de question sur les conséquences sur les impactes sur les citoyens et usagers du service publique est un peu fort?

    Ils se préparent à te digitaliser*.

    (* traduction : faire un doigt)

  • # Refus

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+19/-1). Dernière modification le 26/04/19 à 09:03.

    Et on fait comment si on a pas de smartphone ou qu'on a pas envie d'installer une application non libre ?

    Personnellement ça m'agace assez. Surtout que dans mon entreprise on m'a forcé à installer une application sur mon téléphone personnel pour faire de l'authentification double. J'ai l'impression que les gens ont tendance à croire qu'un smartphone est maintenant un prérequis dans la vie.

    l'azerty est ce que subversion est aux SCMs

    • [^] # Re: Refus

      Posté par . Évalué à -8 (+6/-16).

      Tu te places sur une question de principe, mais c'est purement rhétorique, parce qu'en pratique tout le monde ou presque a un smartphone, et qu'il est en général possible de trouver une solution pour les gens qui n'en ont pas.

      Il suffit de considérer le nombre d'institutions ou d'entreprises qui considèrent comme acquis que tout le monde a un numéro de téléphone, un accès à Internet, un compte en banque, etc. Quelle proportion des emplois nécessitent la possession d'un véhicule personnel, par exemple?

      Au fond, ce qui est important, c'est qu'il existe des alternatives, peut-être au cas par cas, peut-être un peu contraignantes, mais au moins qu'il en existe (par exemple, si tu n'as pas l'application sur un smartphone, tu peux toujours envoyer les fiches roses à la sécu par la Poste). Ça te coûte du temps, un timbre, et des délais de remboursement plus longs, mais tu n'es pas exclu du système pour autant.

      • [^] # Re: Refus

        Posté par . Évalué à 10 (+18/-4).

        Tout le monde assez jeune, et ayant un certain budget téléphonie correct a un smartphone. C'est un peu le même symptôme que pour le désengagement des services publics physiques au profit de la dématérialisation. Suffit d'aller sur le site internet, même si vous êtes une personne âgée de 80 ans qui habite dans un coin perdu où même l'adsl est misérable et où personne ne pourra vous aider. On parle d'un service destiné à 100% de la population française de plus de 18 ans, pas 60 ou même 80%. Une carte vitale, ça ne demande aucune compétence, c'est égalitaire, pas trop cher et le design est en plus standard (les smartcards, c'est une techno maîtrisée et qui a fait ses preuves). Autant, proposer l'option, pourquoi pas, mais je ne vois pas pourquoi on forcerait les français à s'équiper de smartphones avec du sans contact (si c'est la techno choisie).

        Ce n'est pas parce que ça parait évident comme solution à Paris pour des trentenaires que ça l'est pour tous les bénéficiaires de la sécurité sociale.

        • [^] # Re: Refus

          Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

          Qui a parlé de forcer qui que ce soit ? C'est une option supplémentaire.
          Et si ça peut éviter qu'à chaque fois que je vais chez le médecin (une fois tout les 2 ans) il me réponds que ma carte n'est pas à jour, je suis preneur !

          • [^] # Re: Refus

            Posté par . Évalué à 10 (+11/-1). Dernière modification le 26/04/19 à 11:24.

            Maintenant après 2h d'attentes en période de grippes/gastros, à occuper les bambins avec l'écran, ce sera : y'a plus de batteries :)

            Et quand tu es alité ça va être sympa de donner ton smartphone et ton code de déverrouillage à quelqu'un d'autre pour aller à la pharmacie. (ou alors installer ta carte vitale sur son smartphone ?)

            Si le problème était juste la MàJ de la carte vitale, il suffisait de rendre le processus automatique sur tout les terminaux.

        • [^] # Re: Refus

          Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+5/-10).

          même si vous êtes une personne âgée de 80 ans

          C'est une insulte aux personnes âgées, comme si la vieillesse était une raison pour ne pas apprendre. Je connais assez de personnes âgées ayant un smartphone comme un ordinateur et sachant s'en servir (tout comme j'en connais aussi qui ne veulent pas s'emmerder à apprendre) pour savoir que l'âge n'a pas grand chose à voir, à part pour ceux ne voulant pas apprendre car ils pensent être la référence de la sagesse et qu'ils n'ont pas à apprendre.

          même l'adsl est misérable

          On parle de données texte la non? Donc même un accès ADSL de base 512K par exemple est largement suffisant, ou de la vieillotte 3G. Alors certes il y a encore 1% de zone blanches, mais ce n'est pas comme si les médecins étaient à ces endroits et que les gens ne bougent jamais (et l'ADSL est quand même disponible).

          Une carte vitale, ça ne demande aucune compétence, c'est égalitaire, pas trop cher et le design est en plus standard

          On a parlé de la supprimer?

          Pour info, tu peux toujours déposer ta déclaration de revenu par papier si tu peux montrer que ce n'est pas par fainéantise d'apprentissage que tu ne la fais pas en ligne, donc ça répond déjà à tes craintes avec un truc sorti il y a 15 ans et qui gère les problèmes d'accessibilité même maintenant, fou non?

          Ou comment refuser à 80% de la population une avancée qui enlève rien aux 20% autres (à la louche avec tes nombres, perso je dirais 95% vs 5%) sous excuse de ne pas exclure ces 20%. Avec ça, on n'avance jamais… Tiens, ça me rappelle les réactions outrées "c'est horribles ma bonne dame" avec le tiers payant qui fait péter un câble à quiconque patient qui a testé la simplicité de gestion financière avec des médecins ailleurs qu'en France.

          Ce n'est pas parce que ça parait évident comme solution à Paris pour des trentenaires que ça l'est pour tous les bénéficiaires de la sécurité sociale.

          Ce n'est pas parce que des gens sont de province et âgées que ce sont des ignares. C'est, sous couvert de prendre leur défense, de la pure insulte aux provinciaux et/ou âgés que de les considérer plus idiots que des "parisiens trentenaires".

          Il y a des personnes ayant du mal avec la dématérialisation et oui il faut les aider, mais pour les aider il faut commencer par comprendre le problème sans avoir de préjugés : tu parles de gens ayant du mal avec la dématérialisation, quelque soit leur âge ou lieu de résidence ou que sais-je n'ayant rien à voir avec le sujet.

          mais je ne vois pas pourquoi on forcerait

          Qui à part toi a parlé de forcer? pour l'IR ça a mis 15 ans et on te "force" seulement si tu es feignasse à avoir envie de faire coûter à l'administration pour ta fainéantise, est-ce si horrible que l'administration se modernise et utilise des outils adaptés?

          les smartcards, c'est une techno maîtrisée

          Et perso ça me fait bien chier d'avoir cette carte en plus (pardon, 2 cartes en plus, les français ayant du mal à mettre la partie européenne sur leur carte locale, du coup on se tape 2 cartes la où les autres en ont une seule) dans mon portefeuille, déjà que l'Etat français est casse bonbon avec sa carte d'identité gigantesque alors que d'autres ont juste une carte au format "standard" (ID-1), tiens j'ai aussi toujours mon permis de conduire tout rose énorme, ha si tout ça pouvait être juste dans mon tel…

          • [^] # Re: Refus

            Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

            C'est une insulte aux personnes âgées, comme si la vieillesse était une raison pour ne pas apprendre.

            Non, ce n'est pas une insulte c'est décrire qu'avec l'age, les facultés de cognitives baissent en général et qu'il donc plus difficile d'apprendre.

            Une carte vitale, ça ne demande aucune compétence, c'est égalitaire, pas trop cher et le design est en plus standard

            On a parlé de la supprimer?

            généralisation ça veut dire pour tous je te rappelle que pour les impôt un amende de 15€ t'es appliqué si tu ne télé-déclare pas il me semble.

            • [^] # Re: Refus

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

              Non, ce n'est pas une insulte c'est décrire qu'avec l'age, les facultés de cognitives baissent en général et qu'il donc plus difficile d'apprendre.

              Non, la baisse des facultés cognitives et de la capacité d'apprentissage est avant tout le fait de la maladie. Une personne même très âgée en bonne santé continue à apprendre, plus lentement peut-être que des personnes jeunes (quoique). J'ai rencontré plus de jeunes sortant de l'école qui étaient imperméables à des nouveaux apprentissages que de personnes âgées (et il y a des explications tout à fait rationnelles pour ça et ça finit par leur passer).

              Le problème de l'accès smartphone pourrait être plus digital que numérique (doigts ayant perdu leur souplesse) et lié à la vue.

              Après c'est une question de motivation pour les personnes et d'ergonomie, et ça concerne tout le monde.

              OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

              • [^] # Re: Refus

                Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                les facultés de cognitives baissent en général et qu'il est donc plus difficile d'apprendre

                Dans un cas normal les faculté cognitives diminue aussi il faut plus de travail donc plus de temps pour intégrer les mêmes informations.

                Mais je n'ai pas dit qu'on ne peux plus apprendre je dis simplement que l'effort est plus grand.

                Et pour les maladies dégénérative ça concerne
                une part non-négligeable de la population agée.

                Le problème de l'accès smartphone pourrait être plus digital que numérique (doigts ayant perdu leur souplesse) et lié à la vue.

                Tout dépend de l’entraînement et de l'exercice de ces capacité.

                Et merci aussi Ysabeau pour le Complément

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

                  Tout dépend de l’entraînement et de l'exercice de ces capacité.

                  C'est utilisable une appli sur smartphone pour un (mal|non) voyant?

                  Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                    Dépend de comment elle a été fabriquée comme toujours et il y a des applis et des dispositifs d'assistance pour les personnes ayant de fort déficits visuels.

                    OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                  Mon père : pas de smartphone. Même pas de téléphone mobile d'ailleurs. Il s'en contre carre et ça l'emmerde. Par contre très à l'aise avec les ordis (emails, compte rendus d'assos…)
                  Ma mère : smartphone et tablette. Elle adore ça.
                  Mon beau-père : il tremble tellement que sa seule expérience avec un smarpthone (tactile) a duré 1h. Il est revenu au Nokia 3310 (ou dans le style) parce qu'il y a un clavier physique. Ensuite c'est un peu un handicapé technologique. Envoyer un email est une torture.
                  Ma belle-mère : 2 smartphones et 1 tablette (elle adore ça elle aussi).

                  Bref, ça fait du 50-50 qui pourrait utiliser cette appli sur mes stats perso. C'est pas ridicule, mais oui, il faudra bien faire cohabiter les 2 solutions pendant encore un moment.

                  Et d'ailleurs c'est marrant de constater que c'est les filles (oui, à 70 ans on dit encore une fille :) ) qui sont plus connectées que les garçons !

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-3).

                    Et d'ailleurs c'est marrant de constater que c'est les filles (oui, à 70 ans on dit encore une fille :) ) qui sont plus connectées que les garçons !

                    Normal avec des appareils destinés à papoter et à faire du shopping /o\

                    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: Refus

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-1).

          Tout le monde assez jeune, et ayant un certain budget téléphonie correct a un smartphone.

          Coucou, je suis le contre exemple qui vient invalider ce « tout le monde » ;)
          (moins de 30 ans, un budget confortable par rapport à mon style de vie, pas de téléphone portable)

          Par contre beaucoup de démarches virent vite au cauchemar, que ce soit avec ma banque, l'administration ou les factures à payer. Peu de choses sont déjà prévues pour les personnes n'ayant pas de smartphone, et on approche de quasiment rien dans le cas de pas de téléphone portable du tout.

          Et bien sûr je prévois que ça aille en empirant chaque année…

          Malgré tout, chaque discussion que je vois sur ce site au sujet des smartphones, chaque ami que je vois interrompu à tout moment par ces appareils, chaque collègue que je vois partir avec son travail qui le suit dans sa poche, tout ça me convainc que j'ai fait le bon choix ;)

          • [^] # Re: Refus

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

            Par contre beaucoup de démarches virent vite au cauchemar, que ce soit avec ma banque, l'administration ou les factures à payer.

            Pourrais-tu détailler ? Je suis dans une situation proche de la tienne (un téléphone portable, mais qui ne va pas sur internet et sans application), et j'ai rarement des demandes lié au portable. Et jamais aux applications. Avec les formulaires en ligne, un mail ou un coup de téléphone (donc un fixe me suffit), je fais tout ça. Ou un courrier (coucou la CAF à qui on ne peut pas envoyer de pièce jointe).

            Donc, concrètement, quand est-ce que tu as été bloqué pour faire ce que l'on te demandais ? Sans téléphone du tout, j'ai des exemples en tête, mais à partir du moment où tu as un fixe, je ne vois pas.

            • [^] # Re: Refus

              Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

              En effet, je m'en sors essentiellement avec mon fixe… à condition d'être chez moi ;)

              Pour prendre quelques exemples de situations désagréables :

              • Effectuer un virement à un nouveau destinataire passe obligatoirement (pour ma banque) par un code de confirmation qui ne peut être envoyé que sur un téléphone (donc impossible en déplacement) ;
              • Payer en ligne via 3D Secure est limité à un certain nombre de fois par jour parce que j'ai "refusé" l'envoi d'un code de vérification sur téléphone portable ;
              • Récupérer l'accès à un vieille adresse GMail dont j'ai perdu le mot de passe était impossible parce que je n'avais pas de numéro de téléphone portable enregistré. Ce qui m'a empêché de récupérer l'accès à mon compte EDF. J'ai donc maintenant une agence de recouvrement sur le dos… (malgré des échanges interminables avec le service client EDF)
              • Quand j'étais chez Pôle Emploi, j'ai été radié sans qu'on me prévienne d'aucune façon alors qu'ils avaient mon adresse e-mail et mon numéro de téléphone fixe (qu'ils utilisaient régulièrement pour m'envoyer de la publicité), mais « la procédure passe par l'envoi d'un SMS ». Je ne l'ai découvert que plusieurs mois plus tard.

              Bon, dans l'ensemble je m'en sors encore bien, mais je me demande combien de temps ça va durer.

              • [^] # Re: Refus

                Posté par . Évalué à 3 (+5/-4).

                En effet, je m'en sors essentiellement avec mon fixe… à condition d'être chez moi ;)

                Euh… Donc si je résume : Tu refuse de prendre un téléphone portable meme si tu en as les moyens, mais tu rales parce que toutes les démarches à faire par téléphone tu dois absolument les faire de chez toi ?

                Y'a que moi qui trouve ca malhonnete ?

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

                  Le téléphone fixe permet-il de recevoir des SMS (notamment pour les codes de validation, etc) ?

                  Si non, qui est malhonnête ?

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+1/-5).

                    Si non, qui est malhonnête ?

                    Peut-être aussi celui qui répond un truc HS par rapport à "je m'en sors essentiellement avec mon fixe".

                    En tous cas, c'est toujours aussi impressionnant (avant, ça hurlait contre l'obligation d'un compte bancaire avec autant de mauvaise foi et puis ça a disparu avec le temps, l'histoire n'est qu'un éternel recommencement…).

                    • [^] # Re: Refus

                      Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

                      Il est où le HS ? vv222 dit qu'il s'en sort essentiellement avec son fixe, mais il y a des situations dans lesquelles le fixe fait défaut, comme quand il faut recevoir des SMS (CHP a tronqué la citation, et traité les propos de vv22 comme malhonnête).

                      Conclusion : le portable est devenu une nécessité dans des situations dans lesquelles il ne l'était pas jadis. C'est la méthode du "vous pouvez toujours faire autrement, mais on va vous mettre les bâtons dans les roues qui feront, vous verrez, vous céderez". Et ça, pour le coup, c'est vraiment malhonnête (mais tellement françois …).

                    • [^] # Re: Refus

                      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                      C'est vrai mais maintenant les gens rale contre les frais bancaires :P

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Le téléphone fixe permet-il de recevoir des SMS (notamment pour les codes de validation, etc) ?

                    Euh… Oui. Tu recois un appel avec un robot qui fait de la synthese vocal pour te lire le SMS.

                    Si non, qui est malhonnête ?

                    Pat Hibulaire

                    • [^] # Re: Refus

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

                      Le téléphone fixe permet-il de recevoir des SMS (notamment pour les codes de validation, etc) ?

                      Euh… Oui. Tu recois un appel avec un robot qui fait de la synthese vocal pour te lire le SMS.

                      Je confirme, j’utilise régulièrement cette fonctionnalité avec certains services.

                      Mais dans le cas de Pôle Emploi que j’ai donné en exemple, le fait que le champ "téléphone portable" de mon profil ne soit pas renseigné a apparemment suffi à arrêter toute tentative de me prévenir d’une irrégularité dans ma situation.

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

                  Je réponds un peu plus bas à un commentaire proche du tien :
                  https://linuxfr.org/users/nodeus/journaux/dematerialisation-de-la-carte-vitale-quid-des-acces-aux-soins#comment-1769399

                  Si après sa lecture tu penses encore que je fais preuve de malhonnêteté, je veux bien que tu mʼexpliques ce qui te fait penser ça ;)
                  Je nʼai pas lʼimpression dʼêtre malhonnête dans ma démarche, alors si cʼest ce qui sʼen dégage selon certaines grilles de lecture il est possible quʼune piste de réflexion mʼéchappe.

                  Il y a dʼailleurs dʼautres choses qui pourraient être dans mes moyens mais que jʼai décidé de ne pas acheter, à commencer par une voiture. Est-ce qui si je me plains de mes temps de transport en bus tu considères aussi ça comme malhonnête ?

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                    Si tu trouves tes temps de trajets trop long, tu n'a qu'à acheter un vélo, feignasse !

                    • [^] # Re: Refus

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 30/04/19 à 21:17.

                      Je suis sysadmin, je prends donc « feignasse » comme un compliment ;P

                      En fait j’aime bien les transports en commun, je peux en profiter pour bouquiner pendant le trajet. En vélo, ça peut être un peu plus risqué…
                      Aux heures de pointe c’est tout de suite moins agréable, mais j’essaie au maximum d’organiser mes journées de travail pour les éviter.

            • [^] # Re: Refus

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

              Sur beaucoup de sites marchands, tu ne peux plus payer par carte bancaire si ton téléphone ne reçoit pas les SMS.

              • [^] # Re: Refus

                Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                Sur beaucoup de sites marchands, tu ne peux plus payer par carte bancaire si ton téléphone ne reçoit pas les SMS.

                C'est plus compliqué que ça.
                Tu n'es pas bloqué par le site, mais par l'authentification complémentaire 3D Secure gérée par ta banque. Même si c'est le truc le plus courant (mais qui n'a pas de téléphone mobile /o\ ), le SMS n'est pas toujours la seule façon de s'authentifier et il existe des banques qui proposent des méthodes d'"authentification" alternatives.

          • [^] # Re: Refus

            Posté par (page perso) . Évalué à -10 (+1/-15). Dernière modification le 27/04/19 à 12:09.

            Malgré tout, chaque discussion que je vois sur ce site au sujet des smartphones, chaque ami que je vois interrompu à tout moment par ces appareils, chaque collègue que je vois partir avec son travail qui le suit dans sa poche, tout ça me convainc que j'ai fait le bon choix ;)

            Malgré tout, chaque discussion que je vois sur ce site au sujet des smartphones avec des gens convaincus d'avoir fait le bon choix avec comme excuse un regard sur les autres, me convainc qu'il y a toujours autant de mode qui préfèrent toujours se la péter en regardant de hauts les autres pour se cacher leur incapacité à appuyer sur le bouton "mode silencieux" d'un smartphone.

            Amusant cette manie de se croire supérieur pour seulement une difficulté avec soit-même.

            Par contre beaucoup de démarches virent vite au cauchemar,

            Il y a des adeptes du masochisme, pas de soucis, chacun est libre (tant que ça embête pas les autres, bref tant qu'on demande pas à tout le monde de développer des trucs rien que pour son masochisme).

            • [^] # Re: Refus

              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0).

              Houla, tu sur-interprètes méchamment mon message !

              Je ne cherche absolument pas à faire croire que j'ai la bonne solution et que tous les autres se plantent, je partage juste un choix de vie différent de la majorité avec des avantages et des inconvénients. Et surtout je souhaite montrer qu'il est encore possible en 2019 de vivre sans smartphone, sans même de téléphone portable "stupide".

              Je n'ai aucun souci à utiliser (basiquement, je dois bien l'admettre) un smartphone à l'occasion, il arrive qu'on m'en confie un au boulot pour certaines tâches. Ce n'est donc pas par ignorance ou fainéantise, et surtout pas par mépris, que j'ai fait ce choix. D'ailleurs j'ai eu un téléphone portable pendant quelques années, avant que les smartphones deviennent la norme, et c'est en faisant le point sur ces années d'utilisation que j'ai décidé de m'en passer.

              Ce n'est pas non plus de la bête résistance au changement, je vis au quotidien entouré de technologies modernes qui me facilitent l'existence. Mais je ne vois pas pourquoi je devrais adopter un outil qui présente pour moi plus d'inconvénients que d'avantages sous prétexte que « aujourd'hui tout le monde fait comme ça ».

              Si tu veux en discuter je reste à ta disposition, mais à la condition qu'on soit chacun prêt à admettre la bonne foi de notre interlocuteur ;)

              • [^] # Re: Refus

                Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-1).

                Après tes arguments contre un smartphone sont je trouve un peu légers.

                Malgré tout, chaque discussion que je vois sur ce site au sujet des smartphones, chaque ami que je vois interrompu à tout moment par ces appareils, chaque collègue que je vois partir avec son travail qui le suit dans sa poche, tout ça me convainc que j'ai fait le bon choix ;)

                J'ai personnellement un smartphone et je ne lis pas mes courriels pro n'importe où, je ne décroche pas ou ne lis pas la moindre notification quand j'entends le son…

                Un smartphone n'oblige pas en fait à être hyperconnecté, c'est un choix d'usage du produit. Tu pourrais même le considérer comme un fixe portatif, en silencieux en permanence et l'utiliser uniquement quand tu en as besoin. Quand tu veux passer un coup de fil, quand tu veux traiter tes messages, quand tu veux utiliser le service bancaire.

                D'ailleurs dans certains pays, le téléphone fixe disparaît au profit du portable car le fixe n'apporte rien au particulier.

                Après voilà, fais ce que tu veux, c'est ta vie. Mais utiliser l'excuse des courriels du boulot ou que ton entourage ne sait pas en décrocher comme une raison de ne pas en avoir, c'est assez fallacieux car tu peux en avoir un sans subir ces effets que tu ne souhaites pas !

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                  Tu pourrais même le considérer comme un fixe portatif, en silencieux en permanence et l'utiliser uniquement quand tu en as besoin.

                  C’est exactement ce que je faisais avec mon téléphone portable quand j’en avais encore un.

                  Puis au bout d’un certain temps je me suis rendu compte qu’il avait passé plusieurs mois éteint sans que je ne le rallume, et je me suis demandé si ça valait le coup que je continue à payer tous les mois pour un presse-papier high-tech ;)

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+1/-6).

                    D'un côté les gens qui disent qu'ils font de la résistance active contre l'obligation qu'on leur impose d'avoir un mobile pour le moindre truc et que ça leur boufferait la vie (alors qu'ils peuvent éteindre quand ils veulent, passons), de l'autre d'autres gens qui disent en avoir eu un mais que ça ne leur a jamais servi (alors que d'autres "souffrent" de leur activisme dans la vie de tous les jours "normale", mais euh…), difficile de contre-argumenter sur le sujet avec autant de différences.
                    sinon, bon ça coûte 2 €/mois pour recevoir des SMS de validation et/ou autre truc "utile" (et encore j'imagine qu'on doit pouvoir trouver moins cher que le plus connu), pas des plus énormes.

                    Bref, on s'y perd dans toutes ces "attaques" contre le mobile (et au final les gens en ont juste un sans se prendre la tête sur des "principes" qu'on a du mal à comprendre, et les services évoluent en prenant en compte cette disponibilité :) ).

                    • [^] # Re: Refus

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1).

                      ça coûte 2 €/mois pour recevoir des SMS de validation et/ou autre truc "utile" (et encore j'imagine qu'on doit pouvoir trouver moins cher que le plus connu), pas des plus énormes.

                      Le coût n’est bien sûr pas le seul souci que je vois à la possession d’un téléphone portable, comme indiqué plus haut j’ai les moyens d’en entretenir un, si vraiment je le souhaitais.
                      Je considère juste que les quelques avantages que ça m’apporterait pâlissent en comparaison de tous les inconvénients qui viennent avec.

                      Sinon, en suivant le même raisonnement, pourquoi :

                      • Je n’ai pas de compte Facebook, pourtant gratuit, et qui permettrait à mes amis de communiquer plus facilement avec moi ?
                      • Je n’utilise pas Windows, pourtant pas bien cher, et qui m’éviterait pas mal de soucis de compatibilité avec diverses applications courantes ?
                      • Je n’ai pas de compte Google, pourtant gratuit, et qui faciliterait ma participation à certaines tâches au boulot qui passent par leurs services ?
                      • Je ne commande pas mes livres sur Amazon, pourtant pratique, rapide et bien fourni ?

                      La réponse est la même dans tous ces cas (y compris celui du téléphone portable), c’est une simple question de rapport bénéfices/pertes qui dans mon cas personnel n’est pas avantageux.
                      Pour rappel, je n’attaque pas « le mobile » jusque dans son principe. Je mets juste en avant le fait que ce système ne soit pas adapté à tous les modes de vies, et en particulier pas au mien.

    • [^] # Re: Refus

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

      Il n'est pas prévu de supprimer la carte Vitale physique ;) Donc on fait comme aujourd'hui.

    • [^] # Re: Refus

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

      Dans l'article du Parisien, il est dit :

      Dans un premier temps, ce sera en doublon avec la bonne vieille carte physique jaune et verte […]

      Et à mon avis, le premier temps est pas prêt de s'arrêter…

    • [^] # Re: Refus

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-1).

      Et surtout on oublie toujours qu'un smartphone peut tomber en panne, se perdre, se casser, se faire voler…

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: Refus

        Posté par . Évalué à 0 (+3/-5).

        Tu sembles également oublier qu'une carte Vitale peut également tomber en panne, se perdre, se casser où se faire voler.

        A la limite, c'est franchement pas un argument: c'est lorsque j'en ai besoin, disons au max une fois par an, que je me rend que j'ai encore perdu cette foutue carte vitale. Tandis qu'un téléphone ça sert tous les jours, si il marche pas, tu t'en rendre compte de suite.

        • [^] # Re: Refus

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+16/-1).

          Dans le monde de demain, si tu perds ton téléphone:

          • tu ne pourras plus rien acheter.
          • tu ne pourras plus te faire soigner.
          • tu ne pourras pas prendre les transports en commun.
          • tu ne pourras pas appeler à l'aide pour récupérer ces services :-)

          Bref aujourd'hui perdre une carte, un téléphone ou un mail, c'est chiant, mais ça va. Demain, ça sera aussi galère que de se réveiller à poil et amnésique dans une forêt.

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

          • [^] # Re: Refus

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

            Bref aujourd'hui perdre une carte, un téléphone ou un mail, c'est chiant, mais ça va. Demain, ça sera aussi galère que de se réveiller à poil et amnésique dans une forêt.

            Peut-être plus. Dans une forêt on peut se débrouiller pour trouver de quoi se nourrir (pas facile mais envisageable).

            Et n'oublions pas les personnes qui devront se faire couper les doigts parce qu'elles font confiance à la protection par empreintes digitales.

            OS préféré Mageia 6 , CMS préféré SPIP suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Refus

            Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

            Si je perd mon portefeuille, ou qu'on me pique mon sac, avec les clés de la bagnole moto du cadenas du vélo et de chez moi, je me retrouve dans ce cas là. Mais en théorie, avec un smartphone, il suffirait d'avoir une carte SIM de secours, de choper un autre téléphone et de restaurer les datas pour retrouver son portefeuille numérisé, non ? Alors que le physique, c'est la merde totale pour refaire tout les papiers, et les clés si t'as pas de double, ça coute une blinde de changer les serrures, et quand on ne peut plus justifié de son identité et de son domicile, j'imagine même pas la galère. Faut bien penser à avoir un trousseau de secours chez les voisins/copains/famille.

            Par exemple, quand j'étais jeune travailleur, ma piole de foyer a brulé. J'ai tout perdu, sauf le disque dur de mon pécé, que j'ai pu restauré. Les seuls souvenir que j'ai gardé, c'est les photos que j'avais numérisé (à l'époque, on avait pas de smartphone). Le numérique, c'est aussi ça. (quand on fait des sauvegardes).

            Je suis pas spécialement technophile, je suis plutôt mal à l'aise avec ce foutu smartphone, mais c'est plus à cause du fait que tout part chez google que ça me gonfle. et aussi parce qu'on devient disponible tout le temps pour tout le monde et qu'il faut limite se justifier quand on ne réponds pas au tél ou aux messages juste parce qu'on a envie d'être peinard. Pour le reste, c'est plutôt pratique sinon.

            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

            • [^] # Re: Refus

              Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-1).

              Un cas rigolo : tu dois prendre le bus avec un e-Ticket. Ton téléphone n'a plus de batterie, hop tu dois faire 8km à pied pour trouver un café et le charger avant de t'apercevoir que le dernier bus est passé et qu'il reste encore 9km jusqu'à chez toi.

              Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

              • [^] # Re: Refus

                Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                Ben si on n'a pas de monnaie, on est aussi coincé, obliger de trouver un commerce ouvert dans le coin pour casser un billet de 20 balles. La plupart des compagnies de bus n'accepte pas de vendre des tickets si on n'a pas l'appoint. (Et ils en ont le droit : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072026&idArticle=LEGIARTI000006643951&dateTexte=20140731)

                Je dis pas que les technologies numériques ne créent pas de contrainte, mais seulement, qu'elles ne sont pas si différentes de celles habituellement créées par leurs équivalents physiques.

                Et perso, par exemple, je n'aime pas les GPS et quand je voyage en moto, je fais tout à l'ancienne, avec des cartes. Parce que ça me gonfle de devoir dépendre d'un téléphone qui un coup a trop chaud et plante, un coup, n'a plus de batteries, un coup, y a plus de signal, etc …

                Et puis j'aime bien savoir ou je me situe par rapport a la géographie locale et gérer moi-même la navigation et les itinéraires. Par contre, je dois gérer les cartes, c'est sur que ça ne tombe pas en panne, mais par contre ça prend assez mal l'humidité, ça prend de la place, c'est une galère sans nom à plier/déplier quand y a du vent, et faut s'arrêter dès que tu passe d'un pan de la carte à un autre. Sans compter que l'endroit ou tu vas tombe systématiquement sur le foutu trou qui s'est formé a force de plié/déplié la carte.

                Bref, chacun à ses avantages et ses inconvénients et demande une gestion ad-hoc pour éviter les galères. Rien de nouveau.

                Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+3/-7).

                  Je dis pas que les technologies numériques ne créent pas de contrainte, mais seulement, qu'elles ne sont pas si différentes de celles habituellement créées par leurs équivalents physiques.

                  Oui, mais les contraintes d'avant on a pris l'habitude de leur merde (il y a de fois où je n'ai pas pris de ticket de bus faute d'appoint, ben tant pis, depuis il y a des app sur tel pour les billets certains bus) donc ça va.
                  On appelle ça la résistance au changement :), qui idéalise l'habitude et empire la nouveauté, un classique (la, on a juste un exemple de réaction habituelle à l'arrive de chaque changement, aucun changement de ce côté!).

                  Tentative de lancer de troll : tiens, ça rappelle les réactions et cris d'orfraies sur systemd.

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-3).

                    On reproche la même chose à systemd et la smartphonisation: tout mettre sur un seul système, c'est un antipattern depuis 1742.

                    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

                  La plupart des compagnies de bus n'accepte pas de vendre des tickets si on n'a pas l'appoint.

                  Voire parfois il n'est pas possible d'acheter le ticket dans le bus :-)

                  Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 29/04/19 à 17:23.

                  La plupart des compagnies de bus n'accepte pas de vendre des tickets si on n'a pas l'appoint. (Et ils en ont le droit : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072026&idArticle=LEGIARTI000006643951&dateTexte=20140731)

                  Je chipote, mais il me semblait qu'on ne peut pas refuser justement (argent qui a cours légal). Par contre en effet, ils peuvent très bien ne pas te rendre la monnaie, ce qui n'est pas tout à fait la même chose (tu prends ton bus au final, mais ça va te coûter 20€).

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

              • [^] # Re: Refus

                Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                Ça illustre assez bien l'idée, mais l'exemple est mal choisi. La norme la plus courante en France qui régit les titres de transport, Calypso, impose aux supports dématérialisés d'être disponible même en cas de batterie déchargée.

                En pratique, les titres sont mis sur des Secure Elements (SE) interne au téléphone ou sur les cartes SIM des opérateurs. Celui-ci pourrait en théorie être alimenté par le CLF (contactless front-end) du téléphone qui récupère de l'énergie depuis le champ NFC. En pratique, aucun CLF parmi les plus courants le permet, et les téléphones gardent une petite réserve d'énergie pour ce cas là (et quelques autres trucs).

            • [^] # Re: Refus

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

              Mais en théorie, avec un smartphone, il suffirait d'avoir une carte SIM de secours

              A une époque j'avais pensé à faire ça mais apparemment le fait de commander une nouvelle carte SIM auprès de ton opérateur désactive l'ancienne donc ça n'est pas envisageable.
              Est-ce que cette histoire de désactivation est toujours vraie et actuelle ?

              • [^] # Re: Refus

                Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

                La dernière fois que j'ai changé de carte SIM, c'était il y a un peu plus d'un an (changement de téléphone : passage de micro SIM vers nano SIM).
                La désactivation de l'ancienne SIM s'est produite que lorsque la nouvelle a eu accès au réseau.
                Je crois me souvenir que la nouvelle SIM avait une durée de validité assez courte (quelques jours) si elle n'était pas utilisée.
                Pas possible donc de la garder au chaud pour plus tard.

                (Opérateur : Free Mobile)

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                  Pareil chez Sosh (c'était en août dernier)

                • [^] # Re: Refus

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  De toutes manières, il commence à y avoir des histoires d'usurpation d'identité par envoi de nouvelles cartes SIM, donc ça ne risque pas de devenir plus flexible.

                  Je ne sais pas vraiment comment fonctionne l'eSIM qui va finir par arriver (la SIM est un composant inamovible du téléphone), j'imagine qu'on communique un ID unique du téléphone à son opérateur pour qu'il fasse le lien. Ça devrait résoudre une bonne fois pour toutes ces problèmes idiots de SIM trop grande, trop petite, avec des faux contacts… Par contre, plus moyen de trouver un vieux téléphone pour dépanner temporairement (mais en pratique, avec la vitesse d'évolution des formats de SIM, est-ce une solution usuelle en pratique?)

                  • [^] # Re: Refus

                    Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                    Je pense que si ça va devenir forcément un peu plus flexible. Pour la seule et unique raison qui intéresse vraiment les industriels du secteur, gagner encore plus de pognon avec les objets connectés et vendre encore plus de téléphones. Et rien ne les empêchera de faire payer un surcoût sur l'abonnement en fonction du nombre de terminaux connectés.

                    https://www.silicon.fr/esim-carte-sim-embarquee-saliver-gemalto-165485.html

                    Et soyons réaliste, les problèmes de sécurité n'ont jamais été un frein au développement du business dans le domaine. Quand tu vois que ça n'arrête même plus les constructeur d'avions de ligne (enfin, certains en tout cas), imagine quand il s'agit de vendre des téléphones et autre eMachins ….

                    Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # C pour ton bien

    Posté par . Évalué à 5 (+7/-3). Dernière modification le 26/04/19 à 09:25.

    Avoir un smartphone c'est pour votre bien.

    Toi qui ne regarde ton compte bancaire que par ordinateur, grâce à un smartphone tu le feras en toute sécurité.

    Dans quelques mois, Certicode Plus constituera une condition nécessaire pour accéder à votre Espace Client.

    Toi qui n'as pas encore activé ton dossier médical hyper partagé, grâce à un smartphone tu le feras en toute sécurité

    Toi qui ne comprend pas ce qu'est une expérience digitale nouvelle regarde ici

    Tout le monde a un cerveau. Mais peu de gens le savent.

  • # Et alors?

    Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

    On peut payer avec son smartphone sans contact, mais on peut aussi donner des pièces à son boulanger.

    L'utilisation de la carte vitale n'est pas obligatoire. Ça permet juste de ne pas avancer les frais, il m'arrive (rarement) de ne pas l'utiliser et d'envoyer un papier à ma sécu (à le plus grande joie du pharmacien qui doit sortir un papier…)
    Une application ne rendra pas l'utilisation du papier pour autant, et par conséquent on pourra se passer de l'application.

  • # Préoccupé également

    Posté par . Évalué à 10 (+15/-0).

    Comme toi, je suis très préoccupé par ces « transitions », qui se font au détriment de la liberté informatique des citoyens. Et je suis effaré de voir (mais ça n'est pas nouveau) que même ici ça n'est pas vraiment contesté, comme un certain nombre de commentaires de ce journal le montre.

    Certes, la numérisation a des avantages, et faire l'analogie avec d'autres services devenus essentiels avec le temps (comme l'électricité, un moyen de locomotion pour aller travailler, etc) peut sembler évident, mais tous ces derniers sont réglementés avec un certain nombre d'obligations : être neutre, être accessible sans discrimination, respecter certaines lois, etc. Malheureusement, même les réglementations dans ces domaines sont en train de disparaître avec l'ouverture au marché de ces domaines. En tous cas, en ce qui concerne les smartphone, très peu de régulation s'y appliquent, et on a ce résultat horrifique : tu es l'esclave d'une machine que l'état veut t'obliger à utiliser. La liberté informatique est « l'éléphant dans la pièce » comme disent les anglais : la question essentielle que personne n'évoque, à part quelques marginaux.

    Et même si ça n'est qu'une alternative à la carte « qui n'est pas prête de disparaître », on sait tous ce que ça donne : j'ai par exemple de plus en plus de mal à payer en liquide car les petits commerçants ont de moins en moins de monnaie, vu que tout le monde fait du sans contact. Avoir assez de monnaie pour fluidifier les échange est un « bien commun » qui est attaqué par le sans-contact, et je crois comprendre que c'est le point commun entre toutes ces reculades : des attaques contre des biens communs qu'on n'identifiait pas forcément, mais qui font (faisaient ?) la force de la liberté du peuple. Je « résiste » en promouvant la liberté informatique, mais cela devrait être enseigné dès l'école afin que ça ne passe pas rapidement à la trappe.

    • [^] # Re: Préoccupé également

      Posté par . Évalué à 6 (+6/-0).

      C'est l'impression que j'ai souvent face à l'irruption d'une nouvelle technologie : priorité est mise sur les progrès possibles souvent au détriment des considérations éthiques. Considérations qui viennent en général "après" une fois la technologie très éprouvée, et notamment éprouvée dans ses limites.

      • [^] # Re: Préoccupé également

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

        C'est un peu le sentiment que j'ai eu lors du renouvellement du passeport et de la demande d'empreintes digitales même si le mode d'intrusion est opposé.

      • [^] # Re: Préoccupé également

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

        priorité est mise sur les progrès

        s/progrès/innovations/

        Un vrai progrès serait la santé gratuite, comme ça pas besoin d'assurance maladie !

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Préoccupé également

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 26/04/19 à 15:32.

      Comme toi, je suis très préoccupé par ces « transitions », qui se font au détriment de la liberté informatique des citoyens. Et je suis effaré de voir (mais ça n'est pas nouveau) que même ici ça n'est pas vraiment contesté, comme un certain nombre de commentaires de ce journal le montre.

      La carte vitale n'étant pas nécessaire pour être soigné[*] je crois que c'est un faux problème.

      [*] Comme toute personne vivant à l'étranger je n'ai pas de carte vitale et pourtant j'ai accès aux soins en France. Pour des petites sommes j'avance l'argent (de toute façon vue ma franchise à 1800€ c'est pour ma pomme), pour des soins hospitalier (c'est arrivé pour une de mes filles), donner le nom et les coordonnées de l'assurance et du numéro d'assuré et ça suffisait.

      À moins que les pays du monde entier n'uniformise l'accès aux données concernant l'assurance des patients, ce qui n'arrivera jamais puisqu'on n'arrive pas à s'entendre , tout institution de soin sera toujours obligée d'avoir un autre moyen de gérer le dossier de ses patients. La carte vitale ce n'est qu'un raccourci pour accélérer et faire baisser le coût de gestion de la grosse majorité des personnes ayant accès aux soins.

    • [^] # Re: Préoccupé également

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

      peu de régulation s'y appliquent, et on a ce résultat horrifique : tu es l'esclave d'une machine que l'état veut t'obliger à utiliser.

      J'adore ce terme "horrifique" mélange entre terrifique et horrifiant

  • # Avant de tout mettre sur smartphone...

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-1).

    On aurait pu commencer par tout mettre sur une seule carte:
    -carte d'identité
    -permis de conduire
    -carte vitale
    -…

    Le tout avec un minimum d'infos sur la carte elle-même et la puce permettant d'identifier la personne dans le système derrière.
    Finie la carte perdue au milieu des autres, parce que t'en n'a plus qu'une.

    On en profite au passage pour pouvoir recouper un peu plus facilement les infos entre ministères et/ou institutions et faire plaisir aux outrés de la fraude aux aides sociales, et faire des économies sur l'infrastructure et les diverses administrations.

    • [^] # Re: Avant de tout mettre sur smartphone...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

      Tout mettre sur une carte, c'est la même erreur que https://linuxfr.org/nodes/117051/comments/1769214

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: Avant de tout mettre sur smartphone...

        Posté par . Évalué à 7 (+4/-0).

        Ça n'est pas plus ni moins un problème qu'aujourd'hui:

        Tu as besoin de ta carte vitale.

        Si elle est perdue, cassée, volée, tu n'as plus ta carte vitale. Tu ne peux pas accéder aux mêmes services avec ton permis de conduire.
        Tu dois en demander une nouvelle.

        Où se trouve ta carte vitale en générale? Dans ton portefeuille.
        Le portefeuille est donc le maillon faible qui contient ta carte d'identité, ton permis de conduire, ta carte vitale, etc.

        Dans tous les cas, tu as au moins une carte à refaire. Tu peux aller t'identifier via tes empreintes digitales et faire annuler ta carte perdue/volée en même temps.
        Avec le système actuel, soit tu ne refais que ta carte vitale, soit tu refais tout: identité, permis de conduire, carte vitale, autre?

        Avec une seule carte: tu perds tout d'un coup (comme pour ton portefeuille), mais tu refais aussi tout en même temps à un guichet unique.

        Je ne vois pas en quoi c'est plus un problème qu'avant.

        • [^] # Re: Avant de tout mettre sur smartphone...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

          Je ne vois pas en quoi c'est plus un problème qu'avant.

          Sur le chemin pour le guichet pour refaire ta carte unique, tu te prends une première amende pour non présentation des papiers d'identité, une deuxième pour non présentation du permis de conduire et une troisième pour insulte à agent de la fonction publique pour l'avoir insulté parce qu'il ferme son guichet alors que tu étais là à 15h55.

          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

          • [^] # Re: Avant de tout mettre sur smartphone...

            Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

            Sur le chemin pour le guichet pour refaire ta carte unique, tu te prends une première amende pour non présentation des papiers d'identité,

            Je ne sais pas dans quel pays tu vis, mais en France on ne peut pas prendre une amende pour non-présentation de carte d'identité. Tout au plus on peut être retenu 4 heures au poste le temps qu'ils fassent des recherches sur toi (article 78-3 du CPP).

            En fait on n'est même pas légalement tenu de détenir une pièce d'identité.

            (c'était juste parce que j'en ai marre d'entendre cette rumeur)

            • [^] # Re: Avant de tout mettre sur smartphone...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

              Je ne sais pas dans quel pays tu vis, mais en France on ne peut pas prendre une amende pour non-présentation de carte d'identité.

              J'ajouterais que normalement quand tu perds ton porte feuille (ou que on te l'a volé), tu vas à la police pour le signaler et tu utilises ce document pour justifier le fait que ton permis de conduire existe mais n'est pas sur toi. Et qu'il te suffira de le présenter quelques jours plus tard au commissariat.

              Les policiers sont aussi des êtres humains compréhensibles, accessoirement…

    • [^] # Re: Avant de tout mettre sur smartphone...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

      On aurait pu commencer par tout mettre sur une seule carte:

      On pourrait intégrer les informations de la mutuelle sur la dite carte vitale.
      Je n'ai jamais eu de problème pour trouver ma carte vitale ou l'avoir à jour.
      Par contre, pour ce qui est de la mutuelle …

      C'est souvent un beau merdier, surtout lorsqu'on change souvent d'employeur.

  • # Bof.

    Posté par . Évalué à 10 (+18/-8). Dernière modification le 27/04/19 à 14:39.

    J'ai hésité un moment à poster, et puis :

    Je suis très intéressé par vos commentaires sur ce sujet et je vous en remercie.

    Pour moi, et pour d'autres, ça ne changera rien ou si peu.

    Il y a déjà des barrières d'accès aux services publics, aux systèmes de redistribution sociale. La paperasse, c'est à dire les démarches administratives, ça reste un monde à part. Un métier, même. Qu'on devrait exercer bénévolement, le soir ou le week-end après sa journée de vrai travail, alors qu'apparemment on paie déjà des gens pour s'en occuper.

    Il y a plusieurs années, j'ai eu des soucis de santé, dont dépression, et je me suis retrouvé à l'hôpital. À l'époque je n'avais pas renvoyé les papiers nécessaires pour être à jour avec la sécu. Faute d'avoir fait à temps les démarches nécessaires, j'ai payé de ma poche (saisie sur salaire) les frais d'hôpitaux, pendant plusieurs années.

    Il y a quelques mois, je me suis cassé un doigt sur un chantier. Pour être indemnisé, il fallait que je transmette à la sécu mes 12 derniers bulletins de salaire, entre autres paperasses. Je suis venu sur place, dans leurs bureaux (et, pour le coup, j'aurais préféré que tout soit faisable via Internet, parce que conduire avec un doigt cassé c'est plus compliqué que cliquer avec un doigt cassé), et j'ai posé mon dossier à l'accueil en demandant à la dame de l'accueil de vérifier, svp, s'il y avait tout ce qu'il faut.

    Elle a vérifié, et elle a bien fait de vérifier : les 12 bulletins de salaire étaient presque dans l'ordre, sauf deux qui étaient inversés. Je voudrais vous y voir, avec un doigt cassé. Ça faisait janvier-mars-février-avril… Elle a remis dans l'ordre en m'expliquant que c'était mieux pour que le dossier ne prenne pas 2 semaines de retard, parce que sa collègue qui s'en occupe n'aime pas que ce soit dans le désordre. Sic. Deux semaines de plus sans revenu, c'est sympa pour un bas salaire qui n'a pas d'argent d'avance.

    Un de mes collègues de travail a également des problèmes similaires : depuis son divorce, il ne s'occupe pratiquement pas de ses papiers. Avant, c'était sa femme qui le faisait… alors il se tape les pénalités de retard, les recommandés, et compagnie.

    Un membre de ma famille était également dans le même cas, avant son décès.

    C'est peut-être une liste d'anecdotes, mais la paperasse est un vrai obstacle pour énormément de monde. Les fonctionnaires de bureau sont des gens qui parlent leur propre langue, qui n'est pas vraiment le français courant. C'est quand que vous avez utilisé l'expression "tiers payant" ou "tranche de revenue" en dehors d'un contexte où il s'agit de paperasses ? C'est normal qu'ils restent dans notre pays sans apprendre la langue ?

    La paperasse est angoissante. Recevoir un courrier recommandé est très angoissant.

    C'est un métier, de faire de la paperasse. Un métier plutôt compliqué, puisque si je cherchais quelqu'un pour s'occuper de mes papiers à ma place, je doute que je trouve quelqu'un qui le fasse correctement en étant payé au SMIC horaire. Pourtant, tout le monde est censé savoir exercer ce métier. Pourtant, on paie des gens, dans des bureaux, avec nos impôts, pour s'en occuper, mais ils ne s'occupent de rien et ils s'en foutent royalement : ils se contentent de suivre des procédures et d'indiquer ce qu'il faut faire : "joignez tel papier", "vous avez fait une erreur à la fin de cette page, il faut tout recommencer car la page se remplit au stylo indélébile", etc. Je n'en ai jamais vu un sortir de sa petite zone de confort et, par exemple, téléphoner au service homologue : "Oui salut la sécurité sociale, c'est Roger des impôts, pour le dossier de M. Tartempion il manque tel justificatif que vous avez dans vos serveurs, envoyez-le moi svp et son dossier sera complet".

    Mais, non, ils n'ont pas envie de travailler, ils font juste les chefs en te disant comment faire gratuitement leur travail. Alors tu vas à l'autre administration, trop tard c'est fermé, tu reprends une demi journée ou une journée (de congé, non payée, de ton vrai travail, afin de faire le faux travail demandé par les fonctionnaires) pour te déplacer, récupérer ton papier, revenir le déposer…

    Je me doute que sur LinuxFR, la densité de professions intellectuelles, de cadres, d'auto-entrepreneurs… fait que je suis certainement un des seuls, sinon le seul, à faire ce retour d'expérience concernant les sévices publics.

    Moi, dans mon boulot, j'essaie d'arranger le client. Je fais un boulot de con, peu/pas qualifié. Des fois, je dois accéder à un regard d'eaux usées, qui est recouvert par un pot de fleurs. En théorie, je ne suis pas censé déplacer le pot de fleurs du client. En pratique, si le client est une dame de 80 ans qui vit seule, je ne lui dis pas : "Il faut que vous déplaciez le pot de fleur, ou que vous payiez quelqu'un pour le faire." Je sors un petit peu de mes procédures métier, et je le déplace moi-même. À comparer avec l'attitude hypothétique de Roger des impôts. Pourtant, n'importe qui ou presque peut le déplacer, le pot de fleur. Et même s'il faut payer quelqu'un pour le faire, il sera certainement payé au SMIC horaire.

    Le pire, c'est que l'état se donne aujourd'hui le droit de tout fouiller tant qu'il s'agit d'emmerder les gens. Si ton téléphone portable a "borné" près d'un endroit où quelqu'un a déposé une ferraille sur un caténaire, l'état peut le savoir et s'en servir contre toi. L'état, quand il veut savoir, il sait. Il sait si tu as manifesté devant la caméra, si ta voiture est assurée, il sait où t'habites, et il sait combien tu as sur ton compte.

    Par contre, tu paies chaque mois des cotisations sociales, pour en théorie profiter d'un service qui, en pratique, a toutes les chances de commencer par te demander des copies de bulletins de salaires. Parce que, apparemment, ils ne savent pas d'où vient le fric que tu leurs envoies chaque mois. Mais, si tu travailles au noir, ils le savent. Bref : ils ne savent rien tant qu'il s'agit de se rendre utile, mais savent tout dès qu'ils veulent te chier dans les bottes.

    Du coup, j'ai la haine. Totale et absolue. Nourrie à petites gouttes. Un jour, je vais apprendre que dans tel situation, tient si j'avais su, j'aurais eu droit à telle aide. Un autre jour je lis que tel député a fait faire des travaux chez lui grâce à de l'argent public. Il n'a pas triché, hein : il a le droit. Il est juste bien placé pour savoir faire de la paperasse, bien bien mieux placé que moi et mes pairs. Alors moi je paie, et lui il touche.

    Un jour, ils vont me casser les reins une fois de trop. À moi, où à quelqu'un qui m'est cher. Ils vont me donner une fois de trop le sentiment qu'on est juste de la merde pour eux, eux qui rendent un service tellement excellent qu'ils travaillent sous un panneau qui dit "il est interdit de casser la gueule de nos agents". (Le jour où le patron est obligé d'indiquer au client qu'il ne doit pas me frapper, je me poserai de vraies et profondes questions sur la qualité et l'utilité de mon travail).

    Je ne vois pas pourquoi je ferai un pas, même petit, pour essayer d'entamer un dialogue avec des personnes qui sont incapables de traduire leur langage métier, incapables de faire un effort hors procédure, incapables de prendre le moindre petit risque hors de leur cadre, mais parfaitement capable de foutre la tête sous l'eau à des gens honnêtes et laborieux, sous le prétexte qu'ils "font leur travail".

    Finalement, dématérialiser tout ça, ça ne changera pas grand chose. Il y a des situations et des gens pour qui la paperasse sera un petit peu plus compliquées, d'autres pour qui ça sera un petit peu plus facile. Ça ne changera rien au problème de fond. Ça mettra juste à l'abri d'une confrontation physique avec les gens qui les nourrissent, c'est peut-être le but recherché ?

    NdM.: Ce commentaire a été édité par l'équipe de modération car contrevenant aux règles de modération en vigueur sur le site. Merci de rester courtois et respectueux dans les échanges.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Bof.

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 27/04/19 à 13:29.

      Thomas Thévenoud, sors de ce corps !

      • [^] # Re: Bof.

        Posté par . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 27/04/19 à 13:30.

        Tu parles du type qui a passé toute sa carrière avec des gens à son service pour faire des paperasses, qui a les moyens de payer quelqu'un pour le faire à sa place, et qui en plus a travaillé à l'inflation de la quantité de paperasses, et qui enfin a fait toute la paperasse nécessaire pour déposer la marque "phobie administrative" ?

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Bof.

      Posté par . Évalué à 6 (+8/-4). Dernière modification le 27/04/19 à 13:30.

      Honnêtement, je serais modérateur, j'aurais masqué ton commentaire, principalement pour te protéger, parce que certaines parties sont probablement pénalement répréhensibles.

      Sur le fond, tu es assez injuste avec tout le monde, sauf avec toi-même. Tu sembles savoir que la paperasse est importante, tu voudrais que le monde entier change autour de toi, mais tu ne sembles même pas te demander si ça ne serait pas utile de mettre les papiers que tu reçois dans une boîte, au cas où tu aies besoin de les retrouver.

      Et la réalité des choses, c'est que c'est rarement très compliqué. Avec Internet, il est en général très facile de trouver la liste des documents à fournir pour telle ou telle démarche et où les envoyer ; s'il te manque des documents, il est facile de trouver où demander des duplicata. Si tu n'as pas de chance, tu peux tomber sur une situation inhabituelle, et dans ce cas, il est toujours possible de parler à une personne qui, en général, te fournit toujours une information (parfois, l'information est «ce que vous voulez est impossible», mais c'est au moins une information.

      Quant aux lettres de rappel, là, ça s'appelle «ne pas payer ses factures», et en effet, si on déteste tellement la paperasse qu'on ne paye pas ses factures, alors on va vers des problèmes. Ça me parait assez inévitable, sauf à filer à tout créancier une autorisation de prélèvement.

      Tu voudrais que les services de l'État se transmettent des informations confidentielles par téléphone ou par email, alors que c'est en partie pour des raisons de protection des citoyens que ces transmissions entre services sont très encadrées. C'est évidemment de moins en moins le cas, parce qu'en pratique c'est tellement lourd que ça pose des problèmes, mais il est évident qu'on ne va pas passer du jour au lendemain à un système ou un agent de la sécu pourra consulter ta déclaration d'impôts et ton casier judiciaire pour compléter un dossier en ton absence. Ton exemple avec la sécu est parlant : la sécu ne sait pas combien tu gagnes, elle sait juste combien toi et ton employeur cotisez (et ça ne permet pas de remonter au salaire exact). Or, en cas d'arrêt de travail, elle te dédommage en fonction de ton salaire. Elle ne pourrait pas le faire sans tes fiches de paye, et je pense qu'aucun des services de l'État n'a tes fiches de paye. Les impôts connaissent les rentrées fiscales de l'année n-1, mais c'est tout. Donc ça me semble complètement légitime de fournir cette information.

      En terme d'évolution des procédures, elles sont très encadrées, et le moindre détail (documents à fournir, taille de police du formulaire à remplir) est fixé par des actes administratifs (décrets, etc). Un agent de mairie ne peut pas te dire "bon, vous avez une bonne tête, alors on va faire comme si vous aviez fournir votre acte de naissance". L'État a mis en place une administration docile, voire zélée (on a pu en voir les conséquences en 1940…) qui n'a aucune flexibilité pour prendre aucune décision. Et, contrairement à ce que tu as l'air de supposer, la plupart des agents ne sont pas à ton service, ils sont au service de l'État et de la préservation de ses intérêts (par exemple, c'est leur rôle de refuser une photocopie douteuse ou un dossier mal construit). Tout le monde voudrait transformer l'État en une espèce d'entreprise de services, mais si ça se fait, ça va prendre 50 ans, parce que c'est un tel changement de culture… Il faudrait presque imaginer de séparer officiellement la fonction des guichets d'accueil (aide et conseil au citoyen) et le traitement des dossiers (préservation des intérêts de l'État), mais ça demanderait probablement d'augmenter les effectifs, et ça poserait tout un tas de problèmes pour les recours (si l'agent d'accueil t'a dit que c'était bon, ça ne doit plus engager la parole de l'État, c'est compliqué. Peut-être s'ils n'étaient pas fonctionnaires?).

      Après, si tu penses être réellement incapable de gérer les aspects administratifs de ta vie, et que cette incapacité est réelle (et pas seulement due à une mauvaise organisation ou à la flemme), alors tu peux te faire mettre sous tutelle. Tu vas aimer : il faut faire plein de paperasse :-)

      • [^] # Re: Bof.

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+5/-4). Dernière modification le 27/04/19 à 13:30.

        parce que certaines parties sont probablement pénalement répréhensibles.

        Comme?
        Perso je n'en vois pas.

        Et la réalité des choses, c'est que c'est rarement très compliqué. […]

        Et pourtant, pas mal de gens dans le besoin abandonnent quand ils voient la gueule des papiers pour le RSA, par exemple. Et ayant testé, je comprend que ce soit chiants pour certains, mais bloquants pour d'autres.

        Je suis le premier à critiquer les gens qui sont dans la résistance au changement, mais je suis aussi à défendre les gens qui ont difficultés avec la paperasse surtout que cette complexité est artificielle : par exemple tu dis :

        la sécu ne sait pas combien tu gagnes, elle sait juste combien toi et ton employeur cotisez (et ça ne permet pas de remonter au salaire exact)

        Ha? Et ben on ne pourrait pas faire une cotisation proportionnelle au salaire et on n'en parle plus? Non, on fait volontairement (pas directement, mais par le jeu de négociation pour faire des règles) plus compliqué, parait que ça fait jouir des gens de faire des règles compliquées.

        Bref, non ce n'est pas simple, oui avec des efforts ça se gère, mais on peut aussi comprendre que plus de simplicité pourrait aider tout le monde (bon, ça devrait du taf en moins certes, et certains vont défendre qu'il vaut mieux payer des gens à faire de l’inutile que de proposer un revenu universel…)

        ils sont au service de l'État et de la préservation de ses intérêts

        Moi qui croyait que l’intérêt de l’État était le peuple, le truc bizarre la plein de gens qu'on fait chier avec de la paperasse compliquée, des fois on pourrait croire que c'est quand même un côté sadique (certes, je sais bien que la complexité de certains papiers est juste la pour que les gens ne demandent pas ce à quoi ils ont le droit, mais estimes-tu vraiment cette façon de faire légitime?).

        • [^] # Re: Bof.

          Posté par . Évalué à 2 (+6/-6). Dernière modification le 27/04/19 à 14:41.

          Perso je n'en vois pas.

          Bah tu as un problème de yeux ou tu te fous du monde.

          NdM : l'équipe de modération a édité le commentaire initialement concerné et celui-ci.

          Et ben on ne pourrait pas faire une cotisation proportionnelle au salaire et on n'en parle plus?

          Eh bah non, ça n'est pas comme ça que ça marche. Le monde est complexe; certaines personnes ont un salaire régulier, d'autres non, d'autres n'ont pas de salaire, les cotisations sont différentes en fonction du secteur, du statut. Il y a par exemple des baisses de charges sociales sur les bas salaires. Ce que tu demandes, ça reviendrait par exemple à estimer le revenu en fonction du montant des impôts, et ça n'est pas possible. Cette complexité est justement attribuable à un objectif de justice et/ou de rétribution des comportements vertueux, ça part d'une bonne intention.

          Moi qui croyait que l’intérêt de l’État était le peuple

          Ne te fais pas plus bête que tu ne l'es. Le peuple, ça n'est pas que le mec qui se pointe à la sécu pour demander de l'argent alors qu'il n'a pas de preuve du montant de son salaire. Le peuple c'est tout autant le mec qui cotise et qui n'as pas envie non plus qu'on puisse recevoir des avantages sociaux sans se justifier. Le peuple, c'est aussi tous les gens qui votent, des millions et des millions, pour des gens qui (apparemment au vu de tes commentaires) ne sont pas d'accord avec toi. Ils sont autant le peuple que toi.

          je sais bien que la complexité de certains papiers est juste la pour que les gens ne demandent pas ce à quoi ils ont le droit

          C'est historiquement et factuellement faux, mais ce n'est évidemment pas un concept aussi dérangeant que la vérité qui va t'arrêter dans ta rhétorique…

          • [^] # Re: Bof.

            Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

            C'est historiquement et factuellement faux, mais ce n'est évidemment pas un concept aussi dérangeant que la vérité qui va t'arrêter dans ta rhétorique…

            J'ai été arrête six mois pour des fractures, la première chose que m'a demandé l'assurance du prêt immobilier est un échéancier de mois de trois mois de mon prêt… dans la mesure où ils chopent ma cotisations tous les mois sans se demander si je paie encore mon prêt, je vais continuer à considérer qu'ils me réclament des papiers qu'ils ont déjà juste pour me faire chier et décourager les gens (d'ailleurs, ça a parfaitement marché puisque j'était plus occupé par mes fractures que de courir après mon banquier pour l'échéancier, mon généraliste pour les papiers, l’hôpital pour une copie de mes radios (parce que je vois pas comment scanner les radio au format pas standart etc.)

            Je dis pas que c'était pas faisable, je dis juste que ca nécessite un niveau de motivation assez important et régulier dans le temps pour venir à bout de certaines démarches.

        • [^] # Re: Bof.

          Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

          Ha? Et ben on ne pourrait pas faire une cotisation proportionnelle au salaire et on n'en parle plus? Non, on fait volontairement (pas directement, mais par le jeu de négociation pour faire des règles) plus compliqué, parait que ça fait jouir des gens de faire des règles compliquées.

          Je pense que ça doit être ça le truc. Le chèque énergie c'est du même tonneau : l'électricité est de plus en plus chère, parce que l'état te prend du fric dessus, donc il invente une démarche pour rendre une partie du fric. Une démarche en plus. C'était trop simple de payer X€, maintenant on te réclame X+Y€ et tu peux diminuer ta facture de Y€ si tu fais une démarche.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Bof.

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

            tiens j'ai une amie qui l'a reçu, elle n'a rien compris, j'ai du lui expliquer comment ca fonctionne. 48€/an son chèques puis je me suis dit yavez ka baisser de 2% une taxe sur les ouat mille qui sont présent sur la facture pour que cela bénéficie à tous le monde.

            ce qui ma intrigué c'est qu'il y a un bon pour le fournisseur d’électricité, un pour le fournisseur de gaz. pour que cela soit automatique. pouvez pas en faire un unique … pour tous les fournisseurs d'energie.

            j'imagine que derrière il y a un appel d'offre pour imprimer ces beau chèques avec un qr code; un autre pour les envoie postal, et qu'il doit y avoir un chef de projet et son équipe derrière tous cela.

            • [^] # Re: Bof.

              Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-1).

              Sauf que le but est de baisser le coût de l'énergie pour les ménages sous un faible revenu mais laisser le tarif plus élevé pour les autres. Le prix plus haut permettant de récupérer des sous pour l'État d'une part, mais aussi d'inciter à la maitrise de la consommation d'énergie d'autre part.

              Baisser donc la TVA sur ce genre de chose n'est donc pas satisfaisant non plus.

              • [^] # Re: Bof.

                Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                ok pour garder la tva, mais la moitié de ma facture d'electricité concerne plain de taxe qui ont été rajouté par des opportunistes car l'electricité c'est pas chère (personne ne verra rien)

                le chèque reçu par mon ami, représente 4€/mois, ouais c'est cool. c'est plus simple de baisser de 1% une taxe hors tva que de pondre un systeme qui va 'manger' une partie des revenus des impots.

              • [^] # Re: Bof.

                Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                A force d'avoir besoin de patchs, le capitalisme va finir par ressembler à son frère ennemi : le communisme autoritaire. Tout notre salaire partira en taxes/impôts/amendes, et on aura le chèque énergie, le chèque transports, le chèque manger et le chèque dormir.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: Bof.

              Posté par . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 29/04/19 à 09:24.

              On ne peut pas blâmer la complexité administrative et ne faire aucun effort pour comprendre les contraintes de la chose. En l'occurrence, ici :

              1. Il s'agit d'une ristourne accordée aux faibles revenus. Baisser les taxes pour tous ne fonctionnerait pas (tout le monde aurait la ristourne, même les plus riches, et à enveloppe constante, l'économie serait moindre pour les plus pauvres).

              2. Il ne s'agit pas d'un bon d'achat émis par les fournisseurs d'énergie, mais une subvention accordée par l'État. Il faut donc bien que les fournisseurs d'énergie aient leur facture payée complètement.

              3. Il ne s'agit pas de déléguer la gestion des tarifs sociaux à des opérateurs privés. Les revenus doivent rester confidentiels, et les fournisseurs d'énergie ont juste l'information sur l'identité des gens qui ont droit à une réduction (ce qui est déja pas mal).

              4. Il s'agit de faire en sorte que l'argent serve à payer les factures d'énergie (par exemple, quelqu'un qui serait logé sans facture à payer n'est pas éligible).

              Du coup, quelles sont les alternatives? La solution proposée n'est pas absurde dans ce contexte. C'est l'État qui, en se basant sur les informations fiscales dont il dispose, détermine qui est éligible au dispositif (c'est l'État qui paye, ça semble logique qu'il vérifie qui touche l'argent). Ensuite, il prévient les particuliers qu'ils ont droit à un chèque énergie, et leur envoie le justificatif. Les particuliers peuvent alors transmettre ce justificatif à leur fournisseur, qui le déduit de la prochaine facture, et qui se fait alors rembourser par l'État. C'est d'ailleurs probablement la seule solution qui garantit que le chèque a techniquement servi à faire baisser la facture énergétique.

              Ça serait plus simple de créer une niche fiscale et de rembourser sous forme de crédit d'impôts, mais c'est moins visible, et il faudra admettre une légère fuite (les gens qui pour une raison ou pour une autre ne payent pas de facture d'énergie). Ça serait aussi plus simple de transmettre son avis d'imposition aux fournisseurs et de les laisser faire la ristourne, mais ça pose des problèmes de confidentialité, et il faudra ensuite que l'État contrôle si les ristournes sont bien faites (sinon, c'est le fournisseur qui s'en fout plein les poches). Ou alors il faut baisser les taxes sur l'énergie, mais c'est comme toujours avec les baisses de taxes, c'est anti-redistributif (les riches ont la même réduction que les pauves).

              • [^] # Re: Bof.

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-3).

                On ne peut pas blâmer la complexité administrative et ne faire aucun effort pour comprendre les contraintes de la chose.

                On peut aussi comprendre les contraintes de la chose et blâmer.
                Ta liste manque cruellement d'un 5ème point : "pas trop cher pour les finances de l'Etat, et aussi si on peut filer un peu de sous à des potes imprimeurs de chèques comme on le fait déjà avec les chèques déjeuner".

                Du coup, quelles sont les alternatives?

                Par exemple arrêter de vouloir cibler aussi précisément pour corriger un problème précis sans voir le problème dans sa généralité, et responsabiliser les gens en aidant globalement et ils assument leurs priorisations, on pourrait par exemple faire une revenu universel.
                Si le revenu universel est un trop grand pas, on peut baisser les taxes sur la partie abo et augmenter les taxes sur la partie consommation, les moins consommateurs (généralement les plus pauvres : moins de surface à chauffer) auront une baisse et bonus ça incite à faire attention à la conso. Si on veut viser les "pauvres" précisément, on vire la partie abo et on augmente l'IR (tiens, le truc qu'on a déjà et pas mal pour viser les plus riches…) ou même la CSG (qui taxera aussi les gains sur du capital, certes touchera aussi les plus pauvres mais moins que la baisse du prix de l'abo). On a déjà plein de solutions, mais bon ça serait trop simple et trop automatique, donc on invente un "chèque" plus difficile à gérer pour les gens en espérant que pas foule l'utilisera (combien l'utilisent? Déjà pour le RSA moins de la moitié des ayant-droit font la demande aux dernière nouvelles…)

                et les fournisseurs d'énergie ont juste l'information sur l'identité des gens qui ont droit à une réduction (ce qui est déja pas mal).

                Oui, c'est déjà trop : ils n'ont pas à savoir ça, mais j'ai l'impression qu'on s'en fout en fait tant qu'une autre cible est touchée, donc il faut se demander qu'elle est cette cible…

                Ou alors il faut baisser les taxes sur l'énergie, mais c'est comme toujours avec les baisses de taxes, c'est anti-redistributif (les riches ont la même réduction que les pauves).

                l'IR sert pour la redistribution, le problème est de ne pas vouloir afficher trop directement cette redistribution du coup on la met un peu partout cachée, mais du coût ça coûte inutilement (frais) tout en ne visant pas le bon public (les plus pauvres sont souvent pas ceux au fait de la paperasse).

                Le problème est justement de faire compliqué sans afficher ou assumer le but : veut-on redistribuer? Alors affichons-le et faisons le. La, on affiche aux plus pauvres qu'on le fait (mais on limite le coût en bloquant les gens et en disant à ceux qui se plaignent "mais si vous avez x") et on affiche aux plus riches qu'on le fait pas trop (ils comprennent que ça coûte mais ouf pas trop).

                • [^] # Re: Bof.

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                  (généralement les plus pauvres : moins de surface à chauffer)

                  Généralisation abusive (on est assez loin du "arrêter de vouloir cibler aussi précisément pour corriger un problème précis sans voir le problème dans sa généralité").
                  Les pauvres ont aussi des logements aux performances thermiques désastreuses. Quand tu fais une mesure fiscale pour cibler les plus pauvres, tu essayes de faire un truc qui les cible, pas un bricolage avec lequel tu vas ramasser aussi toutes les constructions BBC faites pour les richous.

          • [^] # Re: Bof.

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            Politiquement c'est aussi un cadeau, ça a plus d'impact psychologique que de faire baisser le prix.

      • [^] # Re: Bof.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+7/-0). Dernière modification le 27/04/19 à 13:31.

        Je tiens à préciser que la France a une chance énorme de disposer d'un site officiel pour justement cette paperasse : https://www.service-public.fr/

        Pour pratiquement toutes les situations courantes, tu sais les démarches administratives à faire, tu connais tes droits, etc. Et comme la France a un droit assez uniforme, cela ne pose pas de gros problèmes locaux.

        Cela m'a beaucoup servi pour anticiper des démarches. Et c'est assez clair pour que tout le monde comprenne.

        Je suis en Belgique aujourd'hui, un État bien plus décentralisé, et très clairement la clarté et la simplicité d'un tel site manque.

        Mais je suis quand même d'accord avec Zenitram, nombre de procédures administratives sont inutilement complexes et pourraient être simplifiés.

      • [^] # Re: Bof.

        Posté par . Évalué à -1 (+8/-11).

        Honnêtement, je serais modérateur, j'aurais masqué ton commentaire, principalement pour te protéger, parce que certaines parties sont probablement pénalement répréhensibles.

        Le simple fait de manifester, sans armes, à visage découvert, me fait risquer de perdre une main ou un oeil. Par un projectile que j'aurai payé de mes impôts, et tiré par un fonctionnaire que je paie également. Quand on en arrive là, on se pose moins de questions.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Bof.

        Posté par . Évalué à 9 (+8/-1).

        Et la réalité des choses, c'est que c'est rarement très compliqué. Avec Internet, il est en général très facile de trouver la liste des documents à fournir pour telle ou telle démarche et où les envoyer ; s'il te manque des documents, il est facile de trouver où demander des duplicata. Si tu n'as pas de chance, tu peux tomber sur une situation inhabituelle, et dans ce cas, il est toujours possible de parler à une personne qui, en général, te fournit toujours une information (parfois, l'information est «ce que vous voulez est impossible», mais c'est au moins une information.

        Ah ?

        Cas pas du tout fictif : je fais refaire mon passeport.

        Je vais sur internet pour regarder la liste des pièces justificatives. Je rassemble le tout.

        Je demande à ma compagne de vérifier que j'ai bien tout. Elle vérifie : c'est bon.

        Je prends rendez-vous à la mairie

        J'y vais. Je dis à ma compagne : "tu vas voir, avec le bol que j'ai il va y avoir un problème" elle me répond "mais non, t'as tout, ca va aller"

        On arrive au guichet. Ah bah oui y'a tout MAIS… ma carte d'identité est jugée comme étant en trop mauvais état DONC il faut un extrait d'acte de naissance. Je dis gentiment à la dame que j'ai vérifié sur internet les documents necessaires, que ca y était pas. Elle me dit "si si, ca y est, mais si vous voulez on vérifie ensemble". On vérifie ensemble… Bingo : CA Y EST PAS ! Du coup, moi, j'ai fait tout ce qu'il fallait, je demande si on peut pas se demerder sans ce foutu papier QUI N'EST PAS DANS LA LISTE DES DOCUMENTS NECESSAIRES. bah non, on peut pas. Moralité : tu appele pour avoir le papier en question, il arrive 2j après, mais t'es obligé de prendre un RTT pour repasser faire ton passeport (bah oui, parce que c'est urgent et que des rdv entre midi et deux y'en a plus avant un mois).

        BREF… t'as beau tout bien faire, y'a quand meme toujours une merde. Je sais, y'a des milliers de gens pour qui ca marche bien. Pas avec moi. Jamais.

        Et après, je trouve toujours des gens pour me dire "mais pourtant c'est facile, tu fais pas d'effort"…

        • [^] # Re: Bof.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-2).

          On arrive au guichet. Ah bah oui y'a tout MAIS… ma carte d'identité est jugée comme étant en trop mauvais état DONC il faut un extrait d'acte de naissance. Je dis gentiment à la dame que j'ai vérifié sur internet les documents necessaires, que ca y était pas. Elle me dit "si si, ca y est, mais si vous voulez on vérifie ensemble". On vérifie ensemble… Bingo : CA Y EST PAS ! Du coup, moi, j'ai fait tout ce qu'il fallait, je demande si on peut pas se demerder sans ce foutu papier QUI N'EST PAS DANS LA LISTE DES DOCUMENTS NECESSAIRES. bah non, on peut pas.

          Pourtant sur la page https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14929 pour demander un premier passeport, tu as plusieurs cas documentés.

          Si tu as une carte d'identité, celle-ci suffit. Mais si tu n'en as pas alors tu dois avoir un acte de naissance récent.

          Peut être que ce n'était pas documenté à l'époque sur ce site, ou peut être que tu n'es pas allé dessus, mais en tout cas il semble que la fonctionnaire a respecté la procédure. Car une carte d'identité trop abîmée peut être considérée comme invalide.

          Après oui, des histoires bizarres avec l'administration cela arrive encore aujourd'hui. Mais Internet permet quand même de bien simplifier la vie et évite pas mal d'allers et retours du genre. En tout cas cela ne m'arrive plus vraiment et tant mieux. Sans compter que certains démarches se font maintenant en ligne.

          Typiquement j'ai pu m'inscrire à l'ambassade sans bouger de mon bureau. Et s'il y avait un fichier manquant cela n'aurait pas été très contraignant. Et de même d'ailleurs pour tout ce qui est déclaration à propos de l'association que je préside, plus besoin d'aller sur place ou d'envoyer des courriers papiers.

  • # L'absence de smartphone comme handicap

    Posté par . Évalué à -3 (+3/-7). Dernière modification le 27/04/19 à 15:58.

    Je vais probablement avoir un avis radicalement opposé à la population de linuxFR, veuillez m'excuser par avance.

    Je considère que l'Être Humain n'est pas quelqu'entité avec un état naturel sacré inaliénable. Je considère que l'Être Humain est social et, de fait, constitué en partie par la société à laquelle il appartient, et ce indépendamment de sa volonté individuelle.

    Lorsque qu'il manque à quelqu'un une caractéristique naturelle humaine, on considère cela comme un handicap : pas de capacité à se déplacer avec ses jambes, pas de vision, surdité, etc. Il me semble consistant de considérer que lorsqu'il manque à quelqu'un une caractéristique sociale, on doit au même titre considérer cela comme un handicap. Exemples qui me viennent à l'esprit : ne pas savoir lire, ne pas parler le langage du pays dans lequel on habite, etc. Ces handicaps pouvant être liés à la technologie, comme l'incapacité à utiliser un ordinateur ou internet par exemple.

    Il faut bien réaliser que ceci reste vrai si le handicap est choisi, pour l'exemple, la surdité qui est parfois choisie.

    Notre société possédant en quasi-intégralité un smartphone, il ne me semble pas inconsistant de traiter l'absence de smartphone comme un handicap social.

    Une fois cette catégorisation faite, tout semble beaucoup plus consistant. Lorsqu'on construit des infrastructures ou lorsqu'on propose un service, on s'assure que les handicapés puissent utiliser ces infrastructures ou services jusqu'à un certain point. Ce point étant un arbitrage politique et budgétaire : on veut que tout le monde ait les mêmes droits, mais on ne va pas sacrifier une trop grande partie de la population pour une minorité d'handicapés.

    Par exemple l’accessibilité du logement aux PMR, à une époque l'arbitrage était "tout nouveau logement doit être accessible, mais pas de remise aux norme des anciens". Donc on avait un accès à du logement, mais pas la garantie extrême que tout PRM puisse loger partout. On remarque que l'arbitrage a changé récemment pour des raisons politiques/budgétaires, maintenant c'est "20% des nouveaux logements" (je crois). De même, certaines lignes de transports sont accessibles, mais pas toutes (ex, la majorité des métros parisiens), la mise à niveau étant longue et coûteuse, on a arbitré de ne le faire que sur une fraction des transports pour ne pas imposer un coût très fort à la collectivité, la contre-partie étant que les PRM ne peuvent pas prendre tous les transports.

    Pourquoi les handicapés du smartphone ne seraient pas logés à la même enseigne ? On peut leur garantir le droit à un compte bancaire, mais pas forcément d'y avoir accès avec autant de facilité qu'un utilisateur de smartphone.

    On peut étendre la notion de handicap socio-technologique à d'autres modes de vies : absence de compte bancaire (jusqu'à il y a quelques décennies, c'était encore courant de ne pas en avoir), non-utilisation de carte bancaire (idem - et on revoit ça apparaître par choix maintenant), non-utilisation d'ordinateur ou d'internet (rarement par choix, malheureusement), etc.

    Bref. Voilà mon point de vue : c'est un handicap, choisi.

    Et spécifiquement, je trouve que quitte à se battre pour l'accessibilité d'un handicap, il y a plus important que celui la. Après, je comprends que ce n'est pas parce qu'on dépense de l'énergie pour une cause qu'on serait prêt à en dépenser autant pour une autre, quand bien même soit-elle plus importante. Donc je n'en veux à personne. Je respecterais même plus la démarche comme une expérience sociale ou artistique en fait.

    Voilou :-)

    • [^] # Re: L'absence de smartphone comme handicap

      Posté par . Évalué à 10 (+14/-1). Dernière modification le 27/04/19 à 16:44.

      Tu oublies quand même dans ton raisonnement un fait essentiel développé par le posteur original, c'est que le smartphone est loin d'être un instrument neutre, et que c'est avant tout un immense spyware. Le fait que les applications que tu utilises sont souvent bourrées de mouchards (à commencer par la géolocalisation), que le téléphone lui-même transmet à google, à facebouc etc. (google étant les plus dangereux) la plus grande partie de ce que tu fais dans ta vie, que la police considère que tout ce qui se fait là-dessus est de son intérêt et qu'il est légitime d'y accéder sans l'aval ni la connaissance du possesseur de l'appareil (ok, c'est un problème global qui concerne l'internet en général, mais je me demande quelle aurait été la réaction des Français du XXe siècle si la police avait exigé de la Poste qu'elle ouvre toutes les lettres, qu'elle les photocopie et les transmette systématiquement aux Renseignements Généraux), tout ceci n'est pas innocent et peut inciter à se récuser à utiliser un appareil dont la fonction principale est de t'espionner, le reste venant comme bonus.

      Je refuse pour ma part d'utiliser ce truc, pour les raisons dites dans certains messages ci-dessus (trouble de l'attention, intrusion du travail dans la vie privée, focalisations sur des problèmes ou des messages peu importants, fonctionnement horizontal de la pensée, non sollicitation de la mémoire, et, pour certains, photographies systématiques de trucs sans aucun intérêt et de sourires crétins), mais aussi et surtout parce que c'est un appareil qui travaille contre moi, qui m'espionne, que je ne peux pas contrôler (ok, je pourrais installer une ROM alternative, mais ça n'est à mon sens qu'une béquille, et demande un travail trop important par rapport à mon intérêt pour le smartphone), et qui de plus ne m'appartient pas alors que je l'ai acheté, mais continue à appartenir en partenariat au fabricant et à Google (ou à Apple dans le cas des iTrucs).

      Donc oui, je suis floué quand on m'oblige à avoir l'"app magique" qui permet à ma banque de mieux me tracer, de me farcir de pub (je dois cliquer pour me débarrasser de l'écran de pub, alors que sur papier il me suffit de ne pas la lire), de permettre à la police de tracer ma vie privée ; et quand je suis contraint à des acrobaties pour palier au fait que je n'en aie pas.

      C'est vrai qu'il y a un peu de contestation là-dedans, et que je suis content de prouver en acte à mes interlocuteurs qui veulent mon whatsapp que j'arrive parfaitement à vivre sans cet outil qui travaille contre moi.

      L'ordinateur chemine vers le même aboutissement, mais on ne le met pas dans la poche, c'est une grande différence, on ne devient pas un terminal humain d'internet. Sans compter que l'existence de GNU/Linux nous permet de garder le contrôle sur l'appareil et sur ce qui y est installé, ce qui résout une partie des problèmes énoncés (une partie seulement, malheureusement).

      • [^] # Re: L'absence de smartphone comme handicap

        Posté par . Évalué à 10 (+13/-2). Dernière modification le 28/04/19 à 01:35.

        Je m'aperçois en me relisant qu'il manque la conclusion, qui serait la réponse explicite à ton message. Il faudrait donc rajouter ceci à mon message précédent :

        Ton raisonnement postule que le smartphone est un fait de société, et le présente comme un instrument neutre que tout le monde est censé avoir, alors que c'est un instrument dangereux, que certains acteurs ont forcé à œuvrer dans leur intérêt et non dans celui du possesseur. Quand la généralisation d'un instrument produit une militarisation de l'espace de vie du citoyen, ça n'est pas être handicapé que de refuser cette généralisation et essayer de se positionner dans un contre-courant tentant (bien inutilement, je te le concède) de limiter les dégâts pour soi et dans la société.

        Cette généralisation est montrée comme naturelle par des entités qui sont ennemies de l'individu en tant que tel et cherchent à le réduire à un phénomène prévisible, et c'est ce que toi tu présentes comme un fait entériné. Alors que le handicap se situe justement de l'autre côté, de celui des masses indistinctes qui se sont laissé rogner une grande part du peu d'espace qui leur restait (en terme de vie privée, d'indépendance de la pensée, de capacité de prendre des décisions indépendantes). Aucun mépris pour personne dans cette assertion, je parle de ça en tant que mouvement de société, je n'ai évidemment rien contre les utilisateurs de smartphone.

    • [^] # Re: L'absence de smartphone comme handicap

      Posté par . Évalué à 10 (+14/-1).

      Ça veut dire qu'on pourra toucher des aides sociales si l'on refuse d'avoir un compte facebook, un smartphone, de partager nos moindres déplacements avec gouvernements et entreprises de tout bord et de s'abrutir quotidiennement devant de la publicité car on sera un "handicapé social" ? Putain c'est génial c'est où qu'on signe ?

  • # Peut-être un peu plus de sécurité dans les cartes Vitale ?

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 29/04/19 à 12:56.

    Déjà il y a 15 ans en école d'ingénieur on apprenait à fabriquer de fausses lire des cartes Vitale, où les informations sont 'codées' (et non pas chiffrées) dans un semblant de Binary-Coded-Decimal par paquets de 5 bits, et où il ne faut aucune authentification pour mettre à jour quoi que ce soit, ni pour accéder à vos affections de longue durée et autres informations intéressantes.
    Des cartes où le soft agréé par la sécu pour qu'un professionnel de santé puisse envoyer une feuille de soin électronique se bornait à vérifier qu'il y avait bien une carte de professionnel de santé insérée dans le lecteur à double fente sans l'utiliser aucunement pour un quelconque protocole sécurisé.

    Le téléphone portable n'est pas un objet sécurisé (plusieurs applications bancaires refusent de s'installer sur un téléphone avec LineageOS à jour pour de fausses raisons de sécurité : ce n'est pas l'OS d'origine alors même que le constructeur ne fournit déjà plus de mises à jours depuis longtemps), mais ce sera peut-être moins insécurisé que les cartes Vitale actuelles !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.