Journal Petit test de Drupal

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
31
mar.
2007
A force d'en entendre parler partout, j'ai finis par tester Drupal.

La première réaction : waouw, c'est joli, tout marche bien.

Deuxième réaction : bon, je veux construire un site, je fais comment ?

Et là, je me rends compte à quel point il y a un fossé gigantesque entre les "utilisateurs" et les "geeks du web".

Soyons clair, si on veut construire un site, mettre du contenu, Drupal est tout bonnement inutilisable.

Déjà, dès l'installation finie, on se retrouve avec des dizaines de menu, de sous-menus, dans tous les sens. Au bout de 2h, je n'avais toujours pas compris la logique du truc. Quand je pense qu'un utilisateur "standard" ne trouve toujours pas la logique entre les menus "fichiers" et "editer" dans une application standard, je me dis qu'utiliser Drupal relève de l'utopie.

Mon but était simple : arriver à configurer drupal en un site facilement administrable par le commun des mortels. Bref, un CMSMS mais en mieux, plus performant, plus propre.

Et bien c'est la catastrophe absolue. Tout tout tout tout est configurable ! Il y a des millions d'options partout. Du coup, si on a pas passé 6 mois dedans, on est complètement perdu. Je vais pour installer un module : pas d'auto-installeur (comme dans CMSMS ou dans Dotclear). Il faut se taper le téléchargement d'un fichier tar.gz puis l'uploader. Bon, je l'uploade dans le répertoire "module". Rien ne marche. Bizarre. Je cherche dans la doc (ce qui n'est pas un plaisir car le site drupal.org, sous ses airs bien propres, est en fait un vrai foutoir). Ah ben non, logique. Les modules se mettent dans un obscur répertoire sites/all/modules qui ... n'existent pas ! Il faut le créer en uploadant son premier module ! (le répertoire /modules, tellement facile, ne doit pas être touché, c'est pour le système. Suis-je bête !)

Bon, je décide de traduire en français. Une belle interface me propose d'activer le français. J'active. Elle m'annonce que 0 strings sont traduits. Hein ?
Après recherche, il apparait qu'il faut télécharger la traduction et l'uploader. Ah ben... Je tombe sur drupalfr.org. Là, on me propose de télécharger un tar.gz contenant une dizaine de fichiers. Mais attention, seul le fichier fr.po qui est dedans doit être uploadé !

Bref, avouons-le, drupal n'est en aucun cas conçu pour vous permettre de faire un site relativement simple. La preuve : l'édition de contenu se fait par défaut en HTML. Je suppose qu'il y a des plugins pour avoir une syntaxe wiki ou un éditeur wysiwyg mais ça donne une idée du public visé.

Drupal est une machine à faire les sites et peut sans doute se révéler utile si vous avez un gros budget web et 10 webmasters qui vont gérer votre site. Peut-être que là, ça a du sens d'utiliser drupal. Parce que étant donné la courbe d'apprentissage assez importante, la configuration ultra-pointue et le million de plugins qui existent (et dans lesquels il faut fouiller pour trouver ce qu'on souhaite), je me pose la question de savoir à partir de quand utiliser drupal est plus rentable que de faire son site à la main.

Je suis très déçu car je croyais que justement on en revenait un peu de l'informatique du 20ème siècle où on faisait des énormes usines à gaz qui faisaient tout à la fois dans tous les sens avec des millions de paramètres.

De plus, les démos de Drupal sont toujours très alléchantes, le design est moderne. C'est vraiment décevant quand, une fois installé, on se prend à penser "j'ai bousillé une après-midi et je n'ai encore que 2 pages de mon site".

Peut-être qu'une distribution de drupal "simplifiée", avec par défaut une série de plugins courants, des paramètres déjà configurés pour une utilisation standard et une floppée de paramètres cachés serait une bonne chose pour les gens comme moi.

Bref, cher journal, je cherche pour le moment :
- Des CMS vraiment simple à utiliser par le commun des mortels (qui prononcent HTML "achaimetél"). Pour le moment, je n'ai trouvé que http://cmsmadesimple.org/
- Un wiki simple qui supporte le multilingue. En gros, un simple wiki dont chaque page peut être traduite et n'est pas "une nouvelle page" mais la traduction.
  • # Ha, non !

    Posté par . Évalué à 5.

    Vous allez quand même pas emmerder toutes les applis disponibles avec vos philosophies GNOMEsque ? Vous n'arrivez toujours pas à comprendre que tout le monde ne partage pas l'objectif d'être accessible au newbie de base ?

    Quand tu parles de types qui ne savent pas la différence entre fichier et éditer, ce ne sont tout simplement pas le public ciblé.

    Si on suit ton idée, à quand un simulateur de bombes nucléaires user-friendly dans ce cas ?
    • [^] # Re: Ha, non !

      Posté par . Évalué à 8.

      -> Si on suit ton idée, à quand un simulateur de bombes nucléaires user-friendly dans ce cas ?

      ca existe : http://www.scorched3d.co.uk/

      ok -> []
    • [^] # Re: Ha, non !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et vous n'allez quand même pas continuer à faire du bloatware mal foutu, obèse et bordélique, où la complexité ne donne pas plus de puissance mais vient simplement d'erreurs de design ? (je ne parle pas spécialement de drupal, que je ne connais pas).

      S'abriter derrière "on va pas faire des trucs ouverts au newbie de base", c'est un peu facile.

      Quelques rappels de la philosophie Unix : Keep it Simple Stupid, Simple is Beautiful, Do one task but do it well. On peut volontiers faire des choses a priori inaccessibles au "newbie de base" mais il faut que ça apporte un réel avantage. Un bon exemple est vim, dont l'interface rebute mais qui est au final très puissant.
      • [^] # Re: Ha, non !

        Posté par . Évalué à 1.

        Heu, tu me prends pour quelqu'un du projet...
        C'est pas le cas, codant comme un pied, je me suis abstenu de faire des horreurs :)
        • [^] # Re: Ha, non !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Non non, je répondais juste à ton observation qui me semble mauvaise, pour les raisons expliquées plus haut.
  • # CMS simple à utiliser

    Posté par . Évalué à 3.

    Dans le registre simple à utiliser va toujours voir PlumeCms: http://pxsystem.sourceforge.net/screenshots.html (en php) : je l'ai pas essayé mais j'en ai eu des bons échos dans le genre cms léger et facile.

    Sinon autopub: http://www.chubaka.org/en/categories/documentation/screensho(...) : Chubaka, un cms de ma composition qui tourne sous Zope 2. Avec la philosophie suivante: très simple pour l'éditeur (pratiquement aucune formation requise), rapide pour le webmaster et complet pour le graphiste.
    • [^] # Re: CMS simple à utiliser

      Posté par . Évalué à 2.

      Ya aussi Plone un CMS construit au-dessus de Zope et typo3 qui sont pas mal du tout.
      • [^] # Re: CMS simple à utiliser

        Posté par . Évalué à 2.

        Alors là, en ce qui concerne typo3, je dis stop!!!
        C'est un CMS assez complexe, voire carrément compliqué. Rien n'est aisé, de la création de templates à la création de modules, en passant par l'édition des pages, c'est un vrai cauchemard.

        Par contre, les extensions sont dispo super simplement... C'est le seul avantage selon moi!!!
    • [^] # Re: CMS simple à utiliser

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Salut,

      Pour avoir testé Plume, j'en fairait mon CMS de référence pour les petit site webs, mais j'ai refait totalement les templates. Ils héritent trop de la divitite de dotclear. Aussi, le modèle MVC est loin d'être la norme. En clair, si on ferme les yeux sur l'archi du logiciel, ça va. J'ai pas encore essayé de l'étendre, mais on sent que c'est pas la priorité des concepteur.

      Étienne.
  • # Framasoft

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Va voir sur le site de Framasoft, rubrique CMS :
    http://www.framasoft.net/rubrique168.html
    Pour ma part, j'ai bien aimé MODx : http://www.modxcms.com/features.html
  • # Et Joomla ?

    Posté par . Évalué à 1.

    On est en train de créer un site e-commerce avec Joomla, il a encore quelques défauts de jeunesse tels qu'une doc un peu éparpillée mais surtout l'obligation d'utiliser Mysql (à moins d'avoir raté quelque chose).

    Cependant une couche intermédiaire pour pouvoir attaquer n'importe quelle base a été implémentée sur la version 1.5 (en béta pour le moment), de même une refonte d'une framework vers quelque chose de plus "propre" a été effectuée.

    Par contre, étant donné que Joomla est un fork de Mambo, la compatibilité entre eux des modules Joomla et Mambo va en prendre en coup.

    N'hésitez à pas à compléter ou à me reprendre sur certains points, je débute encore !

    http://www.joomla.fr/
    • [^] # Re: Et Joomla ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Si l'interet du journal est de critiquer l'ergonomie de Drupal je ne pense pas que proposer Joomla comme remplaçant soit une bonne idée : c'est puissant, mais imbitable pour un utilisateur lambda.

      Je me demande si on peut avoir le beurre et l'argent du beurre, en d'autres mots si ergonomie doit forcement être sacrifié au détriment de la puissance de l'outil.
  • # Drupal c'est le KDE du Web

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Et c'est pour ça que je l'aime :)

    Oui c'est un peu fouilli mais je ne connais pas de CMS aussi puissant.

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Drupal c'est le KDE du Web

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui c'est un peu fouilli mais je ne connais pas de CMS aussi puissant.


      si tu veux encore plus puissant et encore plus fouilli, tu peux essayer "Typo3".
  • # Ben tu le cites toi même...

    Posté par . Évalué à 1.

    Dotclear, si tu cherches un CMS puissant et pas trop compliquer.

    Sinon SPIP, on en entend que du bien et pas mal de site l'utilise dont les mainteneurs ne sont pas des techniciens du Web confirmés pourtant.

    Parcontre, tu m'as refroidit pour Drupal, y aurait-il un utilisateur de ce CMS sur ce site et qui en retire satisfaction?

    merci
  • # CMS... ou pas !

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je n'ai jamais trouvé chaussure à mon pied avec les frameworks PHP. Soit trop peu configurables, soit usine a gaz (Joomla, etc), j'en arrivais toujours à chercher à le personnaliser ou à changer un peu le source et là c'est le drame : souvent du vieux code tout moche, pas objet...

    Je préfère prendre un bon framework comme Symphony, si l'hébergement me propose que PHP ou encore mieux Ruby on Rails si je peux faire mon propre hébergement.
    Désolé pour les défenseurs de PHP mais je préfère Ruby comme langage... Question de goûts...

    En utilisant un bon framework, je peux alors coder rapidement un site utilisable et de manière propre, en objet, facile à maintenir et tout.

    Il existe par exemple un petit CMS nommé Radiant codé en Ruby on Rails qui pour un millier de lignes de code, propose une gestion des utilisateurs avec plusieurs niveaux de droit, édition en HTML/Textile, système de cache, tests unitaires pour tous les modèles, etc... Les avantages : écrit dans un framework objet MVC, il est très flexible, très propre, très maintenable.

    Mais la plupart du temps, je code direct le site en RoR. Il existe tellement de bons plugins RoR (installables en 1 ligne de commande) et le développement est tellement simplifié et propre que je gagne plus de temps que d'utiliser un CMS usine à gaz en PHP.
  • # CMS ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai pas compris ce qu'était un cms ? un vim en moins bien ?
    • [^] # Re: CMS ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      http://www.google.fr/search?q=define%3Acms&ie=UTF-8&(...)
      Prendre la première définition.

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: CMS ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai pas compris ce qu'était un cms ? un vim en moins bien ?

      Non, un emacs, mais côté serveur.
  • # Modules drupal

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Soit dit en passant, j'ai 2 sites avec Drupal. L'un en version 4.x et l'autre 5.x et j'ai toujours mis mes modules dans /modules et cela fonctionne. Il suffit d'aller les activer.

    Sur ce point Drupal 5.x permet de distinguer les modules non inclus par défaut dans l'interface d'administration des modules.

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # moi

    Posté par . Évalué à 2.

    j'utilise
    en cms :

    http://www.cmsimple.dk/

    support le multilingue, et n'a besoin que de php, par contre n'est pas libre mais presque

    en wiki
    http://www.pmichaud.com/wiki/PmWikiFr/PmWikiFr
    multilingue et n'a besoin que de php.
  • # It's not a bug, it's a feature

    Posté par . Évalué à 2.

    Malheureusement, tu te trompes sur ce que veut/doit être drupal. Drupal est plus un CMF (Content Managing Framework) qu'un CMS.
    Il n'est pas destiné à être utilisé tel quel ("tout nu"), mais à servir de base pour créer ton propre CMS. A toi de définir les types de contenu, leurs traitements, l'interface finale pour le webmaster et les utilisateurs. Ce n'est pas un "simple" CMS mais avec un peu de travail on peut baser un CMS simple d'utilisation dessus :)
  • # Réaction de DrupalFrance

    Posté par . Évalué à 2.

    Salut Ploum,

    Je ne rentrerai pas dans le débat de savoir si Drupal est bien ou pas, ni quel est le meilleur CMS, mais je voulais juste te dire que j'ai trouvé ton article très intéressant.

    Je suis développeur spécialisé dans Drupal depuis maintenant plus d'un an et membre actif de la communauté Drupal francophone, et tes propos me rappellent à quel point il est difficile pour un débutant de se faire à Drupal.

    J'ai d'ailleurs posté un billet sur DrupalFrance.com en réaction à tes propos :

    http://drupalfrance.com/node/302

    Vincent
    • [^] # Re: Réaction de DrupalFrance

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci, je suis ravi de voir que ma critique a été prise de manière constructive :-)

      Promis, je retesterai Drupal dans quelques mois ;-)
      • [^] # Re: Réaction de DrupalFrance

        Posté par . Évalué à 1.

        Bonne critique
        c'est "un peu" vrai tout ça...

        si je peux apporter ma pierre :

        j'ai installé Drupal pour voir comment cela marchait et j'ai été séduit par la puissance et l'extrème modularité de ce soft
        on peut vraiment faire beaucoup de choses avec , moyennant, c'est vrai, un peu de recherche et quelques modules de plus.

        mais je préfère nettement ce type d'approche à des machins super simples qui plus tard donnent lieu des remarques du genre : " woaw, Cmstruc il peut faire ça aussi, et puis ça encore...etc, si j'avais su, j'aurais installé celui-là"

        au risque de paraitre bigrement vieux jeu, il me semble qu'un site se conçoit premierement avec une feuille de papier et un crayon, et une fois qu'on a les idées claires, on se met au clavier.

        • [^] # Re: Réaction de DrupalFrance

          Posté par . Évalué à 1.

          @HTdebase

          Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est d'ailleurs pour ça que je me suis spécialisé dans la création de sites web avec Drupal.

          Mais selon son profil, chaque utilisateur réagit différemment :

          - Pour un développeur, Drupal est une excellente boîte à outils. Il nécessite évidemment un temps d'apprentissage comme n'importe quel langage/framework/API, qui sera avec le temps compensé par une rapidité accrue de développement. Selon moi, c'est quand on est développeur qu'on tire le maximum de Drupal (le site officiel s'appelle d'ailleurs "community plumbing", or ne s'improvise pas plombier qui veut.. :-) ).

          - Pour un webmaster ou un non-technicien, cette puissance et cette complexité sont démesurées et intimidantes.

          Je le vois avec les clients pour lesquels je développe des sites : une question récurrente c'est "Comment faire pour changer le texte qui apparaît à tel endroit ?". Formulée ainsi, ça paraît trivial, mais il faut pourtant leur expliquer qu'il y a plein de réponses possibles selon l'emplacement du texte en question (selon qu'il apparaît dans le contenu, dans l'interface, dans le menu, dans une vue, dans un formulaire...).

          Je le vois encore quand je donne une formation Drupal : les stagiaires butent sur des questions de PHP ou de CSS qui n'ont rien à voir avec Drupal, mais étant donné que Drupal expose tout ça à l'utilisateur (en lui permettant de le modifier), il leur paraît d'autant plus complexe (eh oui, maîtriser Drupal, c'est d'abord maîtriser HTML, CSS, PHP...).

          En conclusion, Drupal est complexe parce que les sites web et le développement web sont complexes (d'ailleurs, c'est un métier !). Ce n'est donc pas surprenant que les utilisateurs "lambda" (non péjoratif) le trouvent difficile.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.