Journal Thunderbird, mon premier contact est une déception !

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
63
9
avr.
2018

Sommaire

Contexte

J'ai voulu passer à Thunderbird. Je pensais que c'était un client lourd, riche en capacités. En pratique, je le trouve tellement limité qu'après une semaine d'utilisation, je l'abandonne.

J'avais pris des notes, au départ uniquement pour lister les problèmes que je pensais résoudre plus tard. Ce qui suit ne présente donc que les défauts, à mes yeux, du logiciel, il ne dit rien de ce qui fonctionne de façon satisfaisante.

Certains comportements ci-dessous sont plutôt anecdotiques, d'autres sont vraiment handicapants.

Performance et fiabilité

  • Parfois Thunderbird ne répond plus pendant une minute, sans message. Le sentiment de lenteur est très fréquent, même après avoir désactivé la recherche globale.
  • Les opérations IMAP plantent parfois, par exemple en déplaçant puis supprimant des messages. Je suppose qu'il lance la seconde commande quand la première n'a pas encore abouti.
  • Pour des répertoires trop remplis, Thunderbird finit par proposer d'arrêter le script JS en cours. Je ne savais pas qu'il y avait du code JS dans Thunderbird, et le message avec un nom de fichier bizarre en ".js" à de quoi faire paniquer certains utilisateurs.
  • Le filtre statistique anti-spam s'applique sans attendre un volume minimal d'apprentissage, avec des résultats stupides et parfois dangereux.
  • Quand Thunderbird pompe 100% d'un cœur, on voit qu'il est monothreadé car toutes les actions rament.

Listes de diffusion

  • Rien de simple pour filtrer ou marquer ou repérer les listes de diffusion.
  • Pour déplacer les messages d'une liste de diffusion dans un répertoire, il faut ajouter le champ "List-Id" aux critères des filtres, puis regarder le code source d'un message pour noter cet Id, puis créer un filtre avec ce critère. C'est pénible.
  • Rien pour se désinscrire, sauf à regarder le code source du message.

Interface visuelle

  • On ne voit pas où est le focus parmi les 3 panneaux. C'est presque bloquant pour l'utilisation du clavier.
  • On peut changer la taille de la police dans la fenêtre du contenu d'un message, mais pour la liste des messages, c'est impossible (à moins de passer par des fichiers GTK).
  • Les onglets ne s'appliquent pas à tout : impossible d'y rédiger un message.
  • J'avais supprimé quelques centaines de messages, et cela a échoué sans que je comprenne pourquoi, tandis que Thunderbird m'assénait consciencieusement une alerte par échec, jusqu'à ce que je m'énerve et le tue.

Ergonomie

  • Pas de documentation livrée, tout est sur internet, via le navigateur web par défaut.
  • Peu de raccourcis au clavier, par exemple rien pour aller à la fenêtre des dossiers.
  • Les raccourcis au clavier ne sont pas visibles dans les menus, il faut lire la doc pour les découvrir.
  • La souris est le seul moyen rapide de naviguer entre les répertoires. Je n'ai pas même trouvé d'extension satisfaisante pour cela.
  • Beaucoup de paramètres n'ont pas de valeur par défaut, d'où une configuration initiale très répétitive. Par exemple, pour envoyer du texte simple plutôt que du HTML, il faut configurer chaque compte. Idem pour la gestion du spam, tandis que les accusés de réception ont une configuration globale par défaut.

Rédaction des messages

  • Il faut une extension pour pouvoir utiliser un éditeur externe, et on garde alors la fenêtre Thunderbird du message en plus de l'externe.
  • Les espaces insécables sont sécables pour Thunderbird. Plus précisément, il remplace silencieusement les espaces insécables (testé notamment en saisissant un paragraphe dans un éditeur externe ; ThB affiche correctement ce paragraphe, mais si on le copie-colle, plus d'espace insécables !).

Ce bug est dû au fonctionnement aberrant de la saisie dans FF et ThB,
comme le décrit https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=290565#c24
Ce bug ouvert en 2005 est officiellement corrigé 13 ans plus tard dans ThB 56,
mais je reste dubitatif : le ticket indique que ThB ESR (52.5) est aussi corrigé,
alors que mon instance ESR 52.6 souffre encore de ce bug.

Affichage des messages

  • Je reçois un message en texte brut. Mes options d'affichage du corps du message sont : HTML original, HTML simple, ou texte seul. C'est incompréhensible.
  • Par défaut, les mails reçus en "flowed" sont affichés sur toute la largeur de la fenêtre. Je n'ai pas trouvé comment imposer une largeur maximale, pour être lisible dans tous les cas. À défaut, j'ai préféré désactiver mailnews.display.disable_format_flowed_support dans les réglages avancés, c'est-à-dire revenir aux retours à la ligne tels que les voyait l'expéditeur si ma fenêtre est assez large.

Recherche

  • La recherche ne permet pas d'exclure un terme : LaTeX -cuir listera les messages contenant latex ou cuir. Pas mieux pour les termes exacts : je cherchais un mail mentionnant monsieur Debord, et c'est fou ce que le terme débordé est fréquent.
  • Pas de recherche avancée, cf Claws-mail, par exemple t guillaume & s latex (messages envoyés à Clément à propos de LaTeX).
  • L'interface du filtre avec les 4 boutons de sélections en tons de gris est perverse, je n'ai toujours pas compris quel gris correspondait à l'activation, et quel gris à la désactivation du critère.
  • Je change le texte cherché : à gauche de ma saisie est écrit en rouge « Pas de résultats », tandis que le pied de page contient « Recherche en cours… » Qui croire ? Au bout de 2 minutes sans changement, j'opte pour le premier texte.

Capacités techniques

  • Ne sait pas lire officiellement le format Maildir. On peut l'y contraindre, mais c'est risqué. Donc impossible de panacher avec un système de recherche comme notmuch.
  • Impossible de désactiver le mode "wrap+flowed" pour le message en cours de rédaction. Je souhaitais coller quelques lignes de log dans le message, mais Thb casse les longues lignes, sans garantie que les clients recevant le message reconstitueront des lignes entières (peu probable).
  • Impossible de filtrer sur la présence d'un en-tête. Concrètement, le but était d'ajouter l'étiquette "Gitlab" en cas de présence du champ "X-Gitlab-Project". Il n'y a de critère d'existence, et le critère "n'est pas vide" est apparemment satisfait par tous les messages — ce qui est probablement un bug.

Bugs

En plus des bugs d'affichage signalés ci-dessus :

  • Dans des répertoires aux messages triés par dates croissantes, le symbole qui s'affiche dans l'en-tête indique le contraire. Au survol par la souris, l'affichage est corrigé.
  • # Je comprends pas

    Posté par . Évalué à 10 (+10/-1).

    Parfois Thunderbird ne répond plus pendant une minute, sans message. Le sentiment de lenteur est très fréquent, même après avoir désactivé la recherche globale.
    Les opérations IMAP plantent parfois, par exemple en déplaçant puis supprimant des messages. Je suppose qu'il lance la seconde commande quand la première n'a pas encore abouti.
    Pour des répertoires trop remplis, Thunderbird finit par proposer d'arrêter le script JS en cours. Je ne savais pas qu'il y avait du code JS dans Thunderbird, et le message avec un nom de fichier bizarre en ".js" à de quoi faire paniquer certains utilisateurs.
    Le filtre statistique anti-spam s'applique sans attendre un volume minimal d'apprentissage, avec des résultats stupides et parfois dangereux.
    Quand Thunderbird pompe 100% d'un cœur, on voit qu'il est monothreadé car toutes les actions rament.

    J'utilise Thunderbird depuis des années pour mon @free.fr et chez différents clients via Davmail pour interfacer un serveur exchange et j'ai jamais eu un seul de ces problème (sauf un coeur à 100% mais c'était il y a très longtemps)

    Pour moi ce qu'il manque à Thb c'est la prise en charge native de CardDav, CalDav et VCard récent.

    Sinon pour le reste il me convient très bien même si la méthode de recherche est difficile (voir très difficile) à prendre en main.

    PS : je suis aussi en Thb 52.6 sur Debian 9.3

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Je comprends pas

      Posté par . Évalué à 3 (+5/-4).

      j'ai jamais eu un seul de ces problème

      Tu l'utilises en Imap? J'ai renoncé à Imap pour des raisons de bugs multiples avec Thunderbird, avec perte irrémédiable des emails.

      Pour la lenteur, il suffit d'avoir une Inbox archi-pleine (genre > 10k messages) et il met plusieurs dizaines de secondes à se charger. Évidemment, on peut trouver les raisons techniques à ça, mais la pratique sur les webmails grand public est de tout laisser dans l'Inbox et rechercher dans un moteur de recherche ; la page n'affiche que les derniers messages et c'est instantané.

      la méthode de recherche est difficile (voir très difficile) à prendre en main.

      C'est un euphémisme. La méthode de recherche rapide est à peu près utilisable, la recherche détaillée donne franchement n'importe quoi après avoir patiné 5 minutes dans la choucroute.

      • [^] # Re: Je comprends pas

        Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

        Ça marche très bien en IMAP… faut juste désactiver le cache local qu'il corrompt une fois sur 2 si à la création du compte y a plus de 50 messages dans le INBOX…
        Oui, ça fout en l'air l'argument « C'est mieux qu'un webmail on peut l'utiliser hors ligne » :-)

        • [^] # Re: Je comprends pas

          Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

          C'est justement le genre d'info que j'aurais aimé lire avant ma tentative de passage à ThB. J'aurais désactivé le cache lors de la création des comptes.

          J'ai plusieurs milliers de messages dans certaines inbox. Pendant l'initialisation dans ThB, j'ai parfois eu des sueurs froides (il ne me listait aucun message dans des répertoires où je venais de déplacer des messages), mais j'en ai été quitte pour quelques redémarrages de ThB, pas besoin d'aller piocher dans les sauvegardes. Bref, pour ma part, aucun problème de fiabilité.

        • [^] # Re: Je comprends pas

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Tu peux nous en dire plus sur la nécessité de désactivation du cache ?
          Faut il faire : Préférences -> Avancé -> Réseau et espace disque -> Utiliser jusqu'à 0 Mo d'espace disque pour le cache ?
          Faut il le laisser tout le temps comme cela ou bien seulement à la déclaration du compte IMAP ?

          • [^] # Re: Je comprends pas

            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

            Dans les paramètres du compte concerné, rubrique « Synchronisation & Espace Disque » je décoche « Conserver les messages de ce compte sur cet ordinateur ». C'est bourrin mais ça me convient, je le laisse comme ça permanent.
            Si tu es discipliné, tu peux te créer un sous-dossier genre « offline » et le cocher dans « Avancé » au même endroit, ça te permettra d'avoir un bout de mailbox disponible hors ligne

    • [^] # Re: Je comprends pas

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Pour les problèmes critiques de performance, c'était sûrement spécifique au fait que c'était une migration. Thunderbird récupérait des gigaoctets de messages. Le problème était que j'avais l'impression qu'il avait fini cette récupération initiale, mais il ramait. Ça c'est calmé par la suite, peut-être aussi parce que j'ai désactivé la recherche globale.

      Mais pour la lenteur générale, ça me semble flagrant. Avec le focus dans la liste des messages, quand j'appuie sur une flèche la fenêtre inférieure clignote et met une demi-seconde à m'afficher le contenu du message nouvellement sélectionné. Dans Claws-mail ou mutt, c'est visuellement immédiat.

      Pour la recherche, je veux bien m'adapter à une méthode "très difficile", mais si elle ne filtre pas efficacement les messages, à quoi bon ? J'ai listé mes trois besoins fréquents : exclure un terme, chercher un terme exact, et appliquer des critères sur plusieurs champs (par exemple le sujet contient X et l'expéditeur contient Y).

      • [^] # Re: Je comprends pas

        Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

        Tu ne l'as pas utilisé assez longtemps, sinon tu aurais eu droit à "quand je clique sur le message A j'ai le corps du message B" (avec des fois la répercussion de ça sur le cache local… du coup bye bye le contenu du message A si tu vides pas), ou à "j'ai beau cliquer sur 10 messages différents, c'est toujours le message A qui s'affiche" ou encore "la pièce jointe est vide mais si vous repassez plus tard elle le sera plus"

        • [^] # Re: Je comprends pas

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

          J'ai rencontré ce cas une fois. C'était lorsque j'avais copié le dossier postfix d'un compte courriel directement sur un serveur et que je l'ai collé sur un autre serveur. Les ID ne correspondaient plus au bon corps. À part cette fois là, j'ai jamais eu ce bug en 10 ans.

          Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: Je comprends pas

          Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

          Truc de fous, TB au quotidien avec 7 boites pour un total de 20Go de mails (plusieurs années) de l'IMAP x4, du POP x3 (50/50 je dirais) et je ne liste aucun souci de ce type…. Avec lightning synchro sur gcal, et des sogo connectors.

          Sous windows.

          Je suis d'accord avec la recherche avancée que je n'essaye meme pas de comprendre.
          Je ne sais pas pour les espaces insécables ou l'éditeur externe.
          Je peux comprendre les problèmes de visibilité des boutons (mais sous windows ca ne m'a pas géné ou ca n'est pas le cas).
          J'ajoute l'ergonomie du gestionnaire de contacts qui est un peu limite.

          Mais non, question fiab / inversion de messages / scud de PJs / lenteurs… je n'ai pas du tout ce comportement.

          Et je préfère de loin TB à Outlook ou tout autre client lourd.

      • [^] # Re: Je comprends pas

        Posté par . Évalué à 10 (+10/-0). Dernière modification le 09/04/18 à 15:04.

        Je l'utilise depuis 11 ans. Pour 4 comptes emails différents, en IMAP (9 en vérité mais 4 consultés régulièrement, les autres sont des backups). Utilisant la méthode Inbox0 j'ai littéralement plusieurs dizaines de milliers de messages dans le répertoire Archives. J'ai rencontré certains problèmes mentionnés dans le journal (lenteurs, message d'erreur JS, …) mais ça arrive généralement qd il est resté ouvert depuis plusieurs jours et queje commence à swapper. D'ailleurs j'ai pris l'habitude d'augmenter le niceness (diminuer la priorité) des processus de la famille mozilla et je constate que je ne vois plus ce message JS (je ne saurais dire si c'est vraiment lié…)

        Le gros point noir de TB c'est la recherche. Disons que ce n'est pas très cohérent… la recherche rapide fonctionne bien mais comme tu l'indiques l'affichage est parfois contradictoire ("pas de résultat" = "pas encore de résultat" ou bien "aucun résultat" ?!) et la recherche globale c'est une bouse. Rien à en tirer. Le secret c'est Ctrl-Maj-F qui t'ouvrira une jolie fenêtre de recherche détaillée permettant même d'exclures des termes.

        Thunderbird recherche avancée

        TB j'ai souvent voulu le changer pour qqchose de plus efficace à cause de ces ptits bugs chiants mais j'y suis tjrs retourné. Je le connais, je sais comment le "remettre en marche", c'est un peu comme une vieille voiture dont on connaît les failles… Exemple, surveiller la barre des tâches pour voir si il y a des actions en cours avant de lancer un gros déplacement ou penser à lancer une "réparation" des gros répertoires de temps en temps et bien attendre qu'elle se termine (c'est aussi affiché dans la barre des tâches). C'est pas glorieux mais… j'ai pas trouvé mieux. (Et surtout je n'ai jamais perdu de messages)

    • [^] # Re: Je comprends pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1). Dernière modification le 09/04/18 à 20:27.

      J'utilise Thunderbird depuis des années pour mon @free.fr et chez différents clients via Davmail pour interfacer un serveur exchange et j'ai jamais eu un seul de ces problème (sauf un coeur à 100% mais c'était il y a très longtemps)

      Perso avec IMAP chez OVH, j'ai le droit à quasi tout ce qui est décrit dans le journal, le message cryptique compris, et ce dès que je dépasse quelques milliers de mails (et "tu n'as pas qu'à avoir des milliers de mails" comme réponse ne serait pas acceptable pour une utilisateur normal comme moi, hein, surtout quand d'autres y arrivent même et surtout en ligne, on est en 2018 et pas avec des limites technologique de 1970).
      Je comprend les gens avec Gmail, c'est largement mieux techniquement, malgré les efforts dernièrement fait pour toiletter TB, il y a une dette technique due à un manque d'investissement pendant des années.
      Je l'utilise encore par principe libriste, mais combien de temps tiendrai-je?

      Je ne jette pas la pierre à Mozilla, c'est de mon point de vue très dommage que Mozilla s’intéresse au web (navigateur seulement) et non pas à Internet (plus qu'un navigateur), mais à leur décharge les entreprises utilisatrices ne souhaitent pas y mettre beaucoup de sous (surtout qu'Outlook est "gratuit" dans le package Office acheté pour avoir Word et Excel, et vu qu'il marche "mieux" du point de vue utilisateur genre pas de message JS incompréhensible à défaut d'être correct en terme de respect des standards, peu de motivation à payer pour TB) et il n'y a pas eu d'autre business model de trouvé.

      • [^] # Re: Je comprends pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

        Mozilla s’intéresse à l'internet. Voir ses combats sur la privacy, sur la neutralité du net etc..

        Et Thunderbird continue a être maintenu. Une équipe a été reformée il y a quelques mois, avec des développeurs payés à plein temps. Voir mon message plus bas.

  • # Ne pas tirer sur le messager

    Posté par . Évalué à 4 (+5/-3).

    Je ne sais pas pourquoi ton journal est mal noté ; peut-être parce qu'il ne s'agit pas vraiment d'un journal, mais bon…. Sur le fond, ce que tu dis est parfaitement juste, Thunderbird rend des services parce que c'est un des derniers clients lourds du marché, mais il n'évolue quasiment plus, et il va finir par tomber dans les oubliettes.

    Il faut avouer qu'il est raisonnable de ne pas parier à long terme sur les clients lourds, puisque les webmails offrent maintenant une rapidité et une ergonomie difficile à égaler, en particulier quand on lit ses emails avec plusieurs appareils (*). Mais le logiciel libre a souvent réussi à occupper des marchés de niche, chose que Thunderbird a fait pendant un moment.

    (*) Un des intérets majeurs des webmails type "GAFAM-centralisés", comme Gmail, c'est de partager les bases de données de spam et indésirables entre utilisateurs. Du coup, le filtre antispam fonctionne correctement, même sans entrainement.

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

      en particulier quand on lit ses emails avec plusieurs appareil

      Et du coup, ils développent des applications lourdes pour les smartphones…

      comme Gmail, c'est de partager les bases de données de spam et indésirables entre utilisateurs. Du coup, le filtre antispam fonctionne correctement, même sans entrainement.

      Il existe des outils qui permettent de partager une base de données des spams pour justement ne pas avoir à entraîner tout seul son filtre, comme par exemple DCC kipuképalibre.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-1).

      Oui, enfin Thunderbird est très utilisé dans la fonction publique donc il est loin de finir aux oubliettes…

      Et vu le nombre de comptes configurés chez nous et le peu de problèmes rencontrés, je pense qu'il rend parfaitement le service.

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à -2 (+1/-4).

        « Parfaitement » ? Vraiment ?

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à -7 (+0/-8).

        quel est l'intérêt d'avoir un client lourd sur chaque poste d'une entreprise ? C'est installé à la main à chaque fois ? En cas de changement de conf comment ça se passe ?

        • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

          Je ne comprends pas ton message. Dans un gros parc, tu n'installe pas à la main toutes les applications sur chaque machine, tu automatise ça. Même chose pour la configuration.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

            Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

            Très utilisé dans la fonction publique ?
            J'ai navigué entre 3 ministères ces dernières années et j'ai jamais vu thunderbird utilisé. Je dirais même que Chrome est privilégié à Firefox dans 80 % des cas pas les agents des DSI…

            • [^] # Re: Très utilisé dans la fonction publique ? En tout cas dans l'éduc

              Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1).

              Dans les établissements scolaires, c'est presque universel. A dire vrai c'est même une continuité avec Netscape communicator. Je gère ma boîte toto.dupont@ac-chezmoi.fr et la boîte intendant.lyceemachin@ac-chezmoi.fr dans une instance avec les deux comptes en parallèle, et l'essentiel y est.

              Mais je confirme la lenteur générale, l'ergonomie perfectible et le manque d'intérêt du moteur de recherche (je n'utilise plus que la recherche rapide).

              J'y ajoute un point qui me semble dramatique, c'est l'absence de toute forme d'amorce de commencement de ce qui pourrait conduire les utilisateurs à faire une sauvegarde de leurs données de courriel. Étant ce qui se fait de plus hardcore geek dans le métier, j'y pourvois pour mes propres données, mais j'ai renoncé à expliquer aux collègues comment faire.

              Moralité, très régulièrement on a des établissements ou des services entiers qui perdent tout leur historique, ce qui pose plein de problèmes.

              Intendant, donc méchant, mais libre !

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-0).

      mais il n'évolue quasiment plus, et il va finir par tomber dans les oubliettes.

      Il évolue, lentement mais sûrement. Les nouveautés arrivent à chaque nouvelle version ESR de Firefox à peu près. De souvenir un gros travail est en cours pour rattraper les évolutions du cœur de Firefox ce qui améliorera la réactivité de l'ensemble et devrait rafraîchir l'interface.

      Il faut avouer qu'il est raisonnable de ne pas parier à long terme sur les clients lourds, puisque les webmails offrent maintenant une rapidité et une ergonomie difficile à égaler, en particulier quand on lit ses emails avec plusieurs appareils (*)

      Mais les webmails ne sont pas utilisés par les smartphones, et les webmails sont mal adaptés à la lecture hors ligne des courriels (particulièrement nécessaire quand tu te déplaces souvent). De même si tu souhaites sauvegarder tes courriels toi même.

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par . Évalué à 10 (+11/-1).

      Il faut avouer qu'il est raisonnable de ne pas parier à long terme sur les clients lourds, puisque les webmails offrent maintenant une rapidité et une ergonomie difficile à égaler,

      Une rapidité difficile à égaler par les webmails? Contre thunderbird ou outlook, ok, mais contre des clients lourds légers (heu…) type claws ou mutt, je suis curieux de voir en quoi.

      Niveau vitesse, navré, mais chez moi claws se lance plus vite que presque n'importe quel navigateur web, et ceux avec qui il est en compétition ne supportent pas JS, donc, pas de jolies interfaces web (en admettant que le webmail marche sans JS, ce qui est pour le moins peu fréquent de nos jours).
      Donc, de facto, j'ai accès à mes mails plus vite que si j'utilisais un «client léger». Reste quoi? Le fait d'afficher les mails aussitôt que reçus? Ok, c'est vrai, avec IMAP je crois qu'il faut relever régulièrement, mais bon, ne voir un mail que 5 minutes après son arrivée, je trouve ça honnête (si ça se trouve, ça fait plus de 5 minutes qu'il est parti de toute façon donc bon).

      Ensuite, l'ergonomie… les clients légers sont jolis, certes. Ils peuvent même être super faciles à utiliser, tant qu'on se cantonne à la souris.
      Par contre, si on commence à parler intégration avec le reste du système, j'ai un doute. Quand claws m'affiche une notification, il ne le fait pas par un mécanisme qu'il a décidé lui-même, il le fait avec l'outil que je lui ai indiqué (en l'occurrence, dunst), ce qui fait que je n'ai pas besoin d'aller sur mon navigateur web pour voir ou cacher la pop-up qui signale l'arrivée d'un mail.
      Il utilise aussi l'outil que je lui ai indiqué pour éditer mes mails, pour vérifier mon orthographe, pour demander ma passphrase GnuPG, pour ajouter une pièce jointe il passe encore par des outils qui s'intègrent à mon bureau…
      Et pour moi, tout ça, c'est nettement plus ergonomique qu'une interface qui va me forcer à aller chercher la souris à la moindre action.

      Pour finir avec les avantages du client lourd que je vois, il y a le fait de pouvoir accéder à ses mails sans être connecté, ce qui implique que l'on n'a pas besoin d'activer du WiFi dans des réseaux publics ou de la 3/4G qui pompera en plus la batterie.
      J'oublie presque le fait que l'on peut mettre à jour le client sans devoir attendre le gestionnaire du serveur…

      Alors, certes, c'est moins à la mode que les interfaces web, mais je ne vois pas d'ou viennent les qualités que tu mentionnes. En tout cas, ne les ais vues dans aucun des clients web que j'ai vus (bon, je reconnaît que ces 2 dernières années je n'en ai vu que 3: gmail, roundcube et celui de MS dont j'ai oublié le nom).

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Alors, certes, c'est moins à la mode que les interfaces web, mais je ne vois pas d'ou viennent les qualités que tu mentionnes.

        Je connais surtout gmail pour les mails perso, et il a quand même de gros avantages : boîte de taille virtuellement illimitée (15Go, c'est beaucoup plus que ce que m'offre mon employeur…), recherche instantanée et très pertinente (Google a quand même une expérience certaine dans les moteurs de recherche…), filtre anti-spam pertinent, gestion automatique des désinscriptions…

        On peut ajouter aussi la pré-visualisation de certaines pièces jointes dans l'interface (plus ou moins foireux en fonction du format de fichier).

        contre des clients lourds légers (heu…) type claws ou mutt, je suis curieux de voir en quoi.

        Si le navgateur est déja ouvert, c'est quand même rapide. Le moteur de recherche tourne sur le serveur, donc pas besoin de faire ramer ton notebook (en fait, tout tourne sur le serveur). Pas besoin non plus de rapatrier les PJ dont tu te moques (c'est possible de configurer pop ou imap pour ne télécharger que les en-têtes, mais c'est galère, et de toutes manières si tu veux le texte du message il faut télécharger l'ensemble. Sur un webmail tu peux lire le mail tranquillement pendant qu'il télécharge la PJ en arrière-plan).

        • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

          Posté par . Évalué à 5 (+6/-3).

          boîte de taille virtuellement illimitée (15Go,

          Rien a voir avec le MUA (Mail Use Agent, l'outil utilisé par l'utilisateur final, gmail, claws, thunderbird, outlook…).

          filtre anti-spam pertinent

          Rien à voir avec le MUA.

          la pré-visualisation de certaines pièces jointes

          Ici ça marche aussi.
          Enfin, ça marcherait si je ne l'avait pas désactivé car je considère ce genre de trucs comme étant dangereux tant pour la machine (ouverture automatique de fichiers conçus pour exploiter des failles? Non merci.) que pour la bande passante du réseau. Utiliser un MUA web protège en partie du 1er problème (on peut espérer qu'il soit à jour en sécurité, et au pire si le navigateur n'est pas buggué le malware n'ira pas loin. Mais, ça expose aussi au fait que tout le monde utilise le même soft, et donc qu'une faille potentielle est plus dévastatrice et rentable.).

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

        Donc, de facto, j'ai accès à mes mails plus vite que si j'utilisais un «client léger».

        Tu lance ton MUA quand tu veux accéder à tes mails ? Pas moi, moi il est lancé au démarrage de ma session et reste lancé jusqu'à sa fermeture. Du coup même s'il y avait plusieurs minutes de plus ou de moins, sur une session de 8h, ça ne me change pas grand chose.

        • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

          Posté par . Évalué à -1 (+0/-3).

          Tu lance ton MUA quand tu veux accéder à tes mails ? Pas moi,

          Non plus, mais je déteste attendre après un outil quand je boote ma machine. Que ce soit celle du taf ou mes machines perso, ça me gonfle. Je n'ai personnellement aucune nostalgie de mon époque d'utilisateur windows ou je devais parfois attendre plusieurs minutes avant que mon PC ne soit utilisable (et je ne comprend pas comment les gens autour de moi font, sincèrement).

          • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

            Je n'ai personnellement aucune nostalgie de mon époque d'utilisateur windows ou je devais parfois attendre plusieurs minutes avant que mon PC ne soit utilisable (et je ne comprends pas comment les gens autour de moi font, sincèrement).

            …au boulot en tout cas, on est payés pour cela !
            [--->]

            Intendant, donc méchant, mais libre !

            • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

              --> le lien vers le site web de mon entreprise est juste à droite de mon pseudo :-)

              Un ordinateur de portable de ma femme a 12 ans, avec disque-dur mécanique. Son Windows 8.1 démarre en environ 30 secondes.
              Son second ordinateur portable a 7 ou 8 ans; disque-dur mécanique également. Windows 10 démarre en 10 à 15 secondes.
              Une fois le mot de passe validé il faut ajouter 5 à 10 secondes pour que le bureau soit opérationnel.

              Mon ordinateur portable pro tout terrain (que je n'ai pas peur de casser) a 6 ans, c'est un Celeron avec disque-dur mécanique. Windows 8.1 démarre en moins d'une minute, bureau compris (c'est un veau, horrible. Firefox met au moins 15 secondes à se lancer).
              Mon autre ordinateur portable pro tout terrain a 5 ou 6 ans. C'est un Intel i3 quelque-chose. Il démarre en moins de 30 secondes, bureau compris. Le système un clône du Celeron, donc Windows 8.1 sans aucun pilote constructeur.

              Je n'ai rien fait de particulier pour accélérer ces machines. Juste ne pas installer toutes les cochonneries qui traînent, et ne pas lancer automatiquement tous les programmes lors du démarrage (genre Java, LibreOffice, etc). Mais il y a tous les trucs habituels comme les processus de mise à jour de Chrome/Firefox/Flash et tout le toutim.

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

        Niveau vitesse, navré, mais chez moi claws se lance plus vite que presque n'importe quel navigateur web, et ceux avec qui il est en compétition ne supportent pas JS, donc, pas de jolies interfaces web (en admettant que le webmail marche sans JS, ce qui est pour le moins peu fréquent de nos jours).

        Donc, de facto, j'ai accès à mes mails plus vite que si j'utilisais un «client léger». Reste quoi? Le fait d'afficher les mails aussitôt que reçus? Ok, c'est vrai, avec IMAP je crois qu'il faut relever régulièrement, mais bon, ne voir un mail que 5 minutes après son arrivée, je trouve ça honnête (si ça se trouve, ça fait plus de 5 minutes qu'il est parti de toute façon donc bon).

        Donc en gros, pour toi c'est pas grave de voir un mail 5 minutes après réception (et je suis d'accord), par contre que ton client se lance 3 secondes plus vite que le navigateur c'est important. Un peu de mauvaise foi non ?

        • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

          Posté par . Évalué à 2 (+3/-3). Dernière modification le 09/04/18 à 15:37.

          Il y a plusieurs choses ici.

          Déjà, je ne lance pas nécessairement mon navigateur dès que je boote: ce n'est pas un outil vital. Par contre, savoir ce qu'il s'est passé sur ma boîte pro avant d'attaquer le taf, ça me paraît obligatoire, donc, je lance et consulte au démarrage.
          Les mails partis après que j'aie commencé ma journée arriveront quand ils arriveront, ok, mais déjà je peux consulter ceux déjà reçus et si rien à signaler commencer mes activités normales aussitôt, sans forcément devoir aller me prendre une pause pour attendre que les usines à gaz se lancent.

          Ensuite, quand on démarre plusieurs applications qui grattent le disque en début de session, les temps de démarrage augmentent, et je ne pense pas que ce soit de manière linéaire (cela dit, ça serait à vérifier). Donc, un MUA dans un navigateur, qui est lent à booter, si on utilise en plus quelques VMs, une cochonnerie ou deux comme slack, quelques usines à gaz genre visual studio, ben ça chiffre. Et ça soule.
          Donc, j'évite d'utiliser des usines à gaz au maximum, MUA web inclus. Je réduis au maximum, parce que parfois je n'ai pas le choix.

          Il y a aussi le fait qu'un navigateur web, dans un pstree, ça pourrit quand même vachement l'affichage. Ça peut sembler étrange, mais ça me sert régulièrement pour diverses choses (probablement à tort, d'ailleurs, mais solution de simplicité).
          Du coup, je ferme régulièrement tout ce qui est à base de navigateur, et je ne pense pas nécessairement à le relancer aussitôt.
          Du coup, pendant ce temps je n'aurai pas accès à mes mails. Dommage. Et je relance, donc, re-grattage de disque (enfin, c'est en fonction de la quantité de ram dont je dispose et de ce que j'ai fait, certes, puisque linux gardera en cache pas mal de choses au final).

          Je vois divers autres inconvénients à utiliser un mail léger, mais pas nécessairement liés à la vitesse.

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Le filtre SPAM partagé je m'en passerais bien. Il met souvent à la poubelle plein de mails qui m'intéressent, et je ne peux pas faire grand chose (je surveille mon dossier spam et je fais le tri à la main, mais je n'ai pas un grand poids par rapport à la quantité d'utilisateurs qui partagent le filtre).

      Et surtout, c'est impossible de le désactiver, ce qui fait que je suis obligé de relever mon inbox ET le dossier spam et de faire le tri moi même.

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

      Je ne sais pas pourquoi ton journal est mal noté ; peut-être parce qu'il ne s'agit pas vraiment d'un journal

      Merci de prendre ma défense ! À vrai dire peu m'importe cette note, je ne sais même pas pourquoi j'ai posté ce compte-rendu.

      Et désolé si je n'ai pas respecté l'usage. Pourtant, comme c'était mon premier envoi de journal, je suis allé lire le wiki de linuxfr qui les décrit comme des blogs personnels, sans indication sur le contenu attendu.

      il est raisonnable de ne pas parier à long terme sur les clients lourds

      Loin de moi toute promotion du webmail. J'envisageais simplement de passer de Claws-mail + POP3 à Thunderbird + IMAP. Finalement, ce sera Claws+IMAP.

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à 5 (+6/-3).

        Merci de prendre ma défense ! À vrai dire peu m'importe cette note, je ne sais même pas pourquoi j'ai posté ce compte-rendu.

        Il est repassé dans une fourchette de notation plus raisonnable. Mais ça donne quand même l'impression qu'il y a quelque chose d'intrinsèquement dérangeant à critiquer un logiciel libre, que je ne comprends pas vraiment. La critique était très documentée, très constructive, et en plus elle correspondait tout à fait à mon expérience avec TB, donc c'est vrai que je n'ai pas compris pourquoi ton journal avait suscité de telles réactions épidermiques.

        On peut bien sûr conclure que TB a de réelles qualités (sans quoi je ne l'utiliserais pas). Mais TB, ça ne 'juste marche' pas tout le temps, et qu'à la longue, des choses super visibles (comme la recherche inutilisable) finissent par donner l'impression d'un abandon total.

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

        Et désolé si je n'ai pas respecté l'usage. Pourtant, comme c'était mon premier envoi de journal, je suis allé lire le wiki de linuxfr

        C'est pas la forme du message ni son contenu mais plutôt le spoiler dans le titre :
        "Thunderbird, mon premier contact est une déception !"
        Haaa ça casse toute l'intrigue d'une conclusion bien posée à la suite d'une analyse pertinente des points positif et négatifs 😄

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

        Loin de moi toute promotion du webmail. J'envisageais simplement de passer de Claws-mail + POP3 à Thunderbird + IMAP. Finalement, ce sera Claws+IMAP.

        Claws-mail (comme Sylpheed en fait) se fige à chaque fois qu'il relève les courriels, l'UI n'est pas dans un thread à part. Je ne suis jamais resté dessus à cause de ça.

        Opera le fait depuis 10 ans.

    • [^] # Re: Ne pas tirer sur le messager

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

      Il faut avouer qu'il est raisonnable de ne pas parier à long terme sur les clients lourds, puisque les webmails offrent maintenant une rapidité et une ergonomie difficile à égaler, en particulier quand on lit ses emails avec plusieurs appareils (*). Mais le logiciel libre a souvent réussi à occupper des marchés de niche, chose que Thunderbird a fait pendant un moment.

      T'as pas un seul webmail libre qui a la moitié du tier du quart des fonctionnalités des clients lourds. Franchement je galère à choisir un webmail à cause de ça.

      Opera le fait depuis 10 ans.

  • # Mes retours, un peu plus positifs

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

    J'utilise Thunderbird depuis à peu près un an, en version beta depuis 2 ou 3 mois, (j'utilisais Gnome Evolution avant) et voici quelques remarques:

    Parfois Thunderbird ne répond plus pendant une minute, sans message. Le sentiment de lenteur est très fréquent, même après avoir désactivé la recherche globale.

    Ça ne m'arrive juste pas.

    Les opérations IMAP plantent parfois, par exemple en déplaçant puis supprimant des messages. Je suppose qu'il lance la seconde commande quand la première n'a pas encore abouti.

    Des fois certaines sont lentes, donc l'UI attend que l'opération se termine pour mettre à jour l'UI (par exemple, ne plus afficher le mail après un déplacement) mais c'est toujours extrêmement rapide à l'usage (ça ne dure jamais plus que quelques secondes). Pour info, tous mes autres clients IMAP ont toujours fait pareil (Evolution, et il y a très longtemps, Sylpheed).

    Pour des répertoires trop remplis, Thunderbird finit par proposer d'arrêter le script JS en cours. Je ne savais pas qu'il y avait du code JS dans Thunderbird, et le message avec un nom de fichier bizarre en ".js" à de quoi faire paniquer certains utilisateurs.

    C'est lié au fait que c'est la même UI que Firefox, et avec la beta il y en a encore plus parce que ça essaye de suivre le train de Photon (la nouvelle UI de Firefox)

    Le filtre statistique anti-spam s'applique sans attendre un volume minimal d'apprentissage, avec des résultats stupides et parfois dangereux.

    Je ne peux pas répondre à ça, je n'ai jamais utilisé de filtre anti-spam côté client, toujours côté serveur.

    Quand Thunderbird pompe 100% d'un cœur, on voit qu'il est monothreadé car toutes les actions rament.

    Je ne pense pas qu'il soit mono-threadé, par contre si c'est comme Firefox, il doit y avoir un thread global pour l'UI, dans le cas où il bug, l'application ne répond plus le temps qu'il reviennent à la normale. Jusqu'avant la version 57, Firefox fonctionnait exactement pareil, et ça sera pareil pour toutes tes applications desktop d'ailleurs: si c'est le thread d'UI qui déconne, t'as l'impression que l'appli est morte. Ceci dit, ça a dû m'arriver en tout et pour tout deux fois.

    À titre de comparaison, Evolution je devais le relancer trois à quatre fois par jour, et effacer manuellement son cache dans le répertoire .config, alors qu'avec Thunderbird, à part en cas de mis à jour, une fois lancé le matin il fonctionne toute la journée (et ce même avec la beta, j'ai jamais eu de bug avec) et cerise sur le gâteau, je n'ai jamais eu à effacer manuellement quelque cache que ce soit.

    • [^] # Re: Mes retours, un peu plus positifs

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

      il doit y avoir un thread global pour l'UI, […] ça sera pareil pour toutes tes applications desktop d'ailleurs

      Ou pas. Certaines boîtes de dialogues peuvent s'ouvrir dans un thread différent, histoire de pouvoir continuer à utiliser l'application elle-même: ça s'appelle, si ma mémoire est bonne, des boîtes de dialogue non-modales.

      • [^] # Re: Mes retours, un peu plus positifs

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-0).

        que la boite de dialogue soit non-modale n'implique pas forcement que son traitement soit géré dans un thread dédié, les GUI fonctionnant par evenement, il peut n'y avoir qu'un thread qui reçoit tout les evenements de l'appli, modal ou pas.

    • [^] # Re: Mes retours, un peu plus positifs

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+25/-0).

      Alors, un point sur la technologie utilisée par Thunderbird.

      Disclamer : j'ai longtemps contribué à Firefox, et j'ai, à titre professionnel, développé des extensions pour Thunderbird ou un client mail basé sur TB avec une interface différente.

      Le coeur de Thunderbird, c'est le même que celui de Firefox : Gecko. Gecko est un moteur de rendu XML/XUL/HTML + JS + CSS. Il sert tout autant à afficher une interface utilisateur que du contenu web. L'interface utilisateur est donc programmée avec le langage XUL, qui est, si l'on peut dire, du HTML++++. Avec bien sûr du JS pour le comportement et du CSS pour le design.

      Donc non, ça n'utilise pas la même UI, mais plutôt les mêmes technos.

      Les composants IMAP, POP, SMTP et tout ce qui gère des boites mails, etc sont développés par contre en C++.

      En ce qui concerne les threads : tout comme Firefox, l'UI fonctionne dans le thread principal, d'où effectivement des "freezes" si des composants liés à l'interface passent trop de temps à faire des choses. C'est le cas par exemple lorsqu'on configure un compte mail qui a déjà des giga octets de messages : il faut les charger (ça prend du temps, surtout si on a une connexion pourrie), et comme la liste des messages dans l'UI est mis à jour au fur et à mesure du chargement, ça peut effectivement freezer (malgré l'utilisation de techniques de traitements par lot pour éviter de rafraichir l'interface à chaque message chargé).

      Dans Firefox, dans le passé, on avait aussi ce problème, en particulier lorsqu'un site faisait de la merde en JS. Mais maintenant que les onglets sont dans des process séparés, ce n'est plus le cas.

      Et sinon la bonne nouvelle.

      Une équipe de développeurs dédiés à Thunderbird a était recrée il y a quelques mois, et est chapeauté par la fondation Mozilla (et non la corpo, qui s'occupe de Firefox). Pour l'instant ils sont quelques uns dans l'équipe, mais ils sont en processus de recrutement.

      Bref, le projet Thunderbird n'est plus abandonné par Mozilla. Les futures chantiers dans Thunderbird va être de refaire des composants comme le carnet d'adresse, d'améliorer l'interface, de faire du nettoyage dans le code, et bien d'autres choses, entre autre de refaire petit à petit l'interface en HTML. En effet, depuis qu'il n'y a plus le système d'extensions XUL dans Firefox, Mozilla est en train de "tuer" XUL et toutes les technos connexes dans Gecko. Par exemple, les "overlays xul" ont disparus, et ils sont en train de faire le ménage et de supprimer XBL, qui est l’ancêtre des web components (le shadow dom a été inventé chez Mozilla, et on l'utilise depuis 20 ans avec XBL ;-) ).

      Cette disparition de XUL ne va pas se faire du jour au lendemain, ça va mettre quelques années. Mais les conséquences pour Thunderbird commencent dés maintenant à se faire sentir pour les développeurs. Il va falloir qu'ils suivent le rythme et remplacer l'utilisation des technos qui disparaissent par d'autres.

      Ça bouge donc du coté de Thunderbird ! \o/

  • # trojita

    Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 09/04/18 à 11:53.

    J'utilise TB principalement pour ces capacités ATOM/RSS.
    J'ai une application qui me permet de recevoir des annonces sous format RSS et pouvoir les trier comme des mails est très efficace.
    Ma machine est plutôt musclée donc je ne le trouve pas lent. Il plante des fois mais je perds rien.

    Par ailleurs, comme client IMAP, j'utilise Trojita, qui est conçu pour être léger et rapide. Et il l'est !

  • # Recherche avancée & version

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

    Pour la recherche avancée, si bien sûr qu'elle existe: clique droit sur un dossier / compte dans la liste de gauche "Rechercher dans les messages" ou Edition > Rechercher > Rechercher dans le courrier ou Ctrl-Shift-F

    pour le reste, tu n'a pas marqué (ou je n'ai pas vu) d'où vient ton build de thunderbird et quelle en est la version.

    Je suis passé depuis plusieurs années aux build officiels de mozilla que j'ai installé dans un ~/bin/ de mon home (probablement mieux dans un ~/.local/bin/ selon les guides Freedesktop maintenant et de manière générale j'ai bcp moins de problème qu'avec les build debian (dernierement sur sid le thunderbird debian refuse de se lancer "une instance est en cours d'execution" même au boot du laptop…).

    • [^] # Re: Recherche avancée & version

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      Pour la recherche avancée, si bien sûr qu'elle existe: clique droit sur un dossier / compte dans la liste de gauche "Rechercher dans les messages" ou Edition > Rechercher > Rechercher dans le courrier ou Ctrl-Shift-F

      Au temps pour moi, je ne l'avais pas vue. À ma décharge, je n'avais pas imaginé que l'entrée de menu "Rechercher dans les messages" était différente de la zone de saisie "Rechercher" en haut de page.

      En voyant les résultats d'une recherche normale, pour lesquels on peut ajouter des facettes pour la transformer en recherche multi-critères, je n'avais pas non plus imaginé qu'il existait une autre recherche multi-critères dans ThB, sans passerelle entre les deux.

      Par ailleurs, je soupçonne un bug supplémentaire : l'entrée "Recherche" du menu principal est grisée dans la plupart des cas, suivant le répertoire sélectionné. Je ne comprends d'ailleurs pas sur quel critère : j'ai trois adresses chez un même fournisseur, et deux d'entre elles désactivent ce menu de recherche.

      pour le reste, tu n'a pas marqué (ou je n'ai pas vu) d'où vient ton build de thunderbird et quelle en est la version.

      Thunderbird ESR 52.6.0 de Debian (1 stable + 1 testing).

      C'était dans mon laïus, mais noyé dans le passage sur le ticket de bug.

      • [^] # Re: Recherche avancée & version

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        En fait cette recherche avancée est la recherche "historique", elle n'est pas forcement efficiente mais elle marche et ne nécessite pas l'indexation de tout les mails ce qui est souvent le truc qui met TB a genoux.

        Ok pour la version en effet j'ai raté.

        je dirais essaye un TB "upstream", tu as juste a télécharger une archive, la decompresser ou tu veut et lancer ./thunderbird dans le dossier.

        D'experience le build est meilleur que celui de debian (et pourtant je suis plutot fan de debian).

  • # Listons aussi ses qualités

    Posté par (page perso) . Évalué à -6 (+0/-8). Dernière modification le 09/04/18 à 13:32.

    En revanche, pour le respect de la vie privée, Thunderbird est bien meilleur que ses concurrents en ligne.

    • [^] # Re: Listons aussi ses qualités

      Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

      Comme je l'écrivais en préambule, je n'avais pas cherché à évaluer Thunderbird en général, juste à voir ce qui gênait mon usage. Et il y aurait bien plus à dire pour comparer avec des webmails. De mémoire, ce qui m'a semblé mieux que dans Claws-mail (celui que j'utilise finalement, lui aussi libre et diffusé sous Debian) :

      • La configuration des serveurs est bien simplifiée en cas d'hébergeur standard.
      • Plus généralement, ThB est bien plus accessible à des néophytes que Claws-mail. Le fonctionnement de base avec la configuration par défaut peut suffire à bien des usagers.
      • L'affichage des mails reçus en HTML est fourni et satisfaisant (et bien sûr, on peut exclure les fichiers distants).
      • Le système d'étiquettes (labels) semble bien fait. On peut facilement filtrer les messages selon leurs étiquettes. Un bémol : il est plus difficile de trouver les messages sans étiquette dans un répertoire.
      • L'intégration avec un calendrier existe, bien qu'imparfaite.
      • Quelques extensions utiles, même si l'écosystème semble moribond et grevé par des soucis de compatibilité.
      • Quelques détails de configuration sont bien pensés, comme le placement de la signature par rapport à la citation, etc.

      Il y a bien sûr d'autres différences, par exemple la possibilité de rédiger en HTML, mais je n'en ai pas l'utilité.

    • [^] # Re: Listons aussi ses qualités

      Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

      Thunderbird est un MUA. Aucun rapport avec un quelconque problème de confidentialité. Tes mails passent d'abord par un hébergeur, et si tu les relèves en IMAP, ils y restent. Que tu utilises TB, Outlook, rainloop, SOGo, ou gmail, pour les lire ça ne change absolument rien.

  • # Ça alors !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

    Je ne comprends pas…
    Je ne peux pas affirmer n’avoir rencontré aucun des problèmes décrits, car j’utilise apparemment Tb un peu différemment, ce qui fait que je ne suis pas sensible à certains de ces problèmes (exemple : utilisation au clavier).

    Ceci dit, j’utilise Tb en IMAP exclusivement, connecté en CardDAV, CalDAV, XMPP, IMAP et SMTP à mon serveur, et ça a toujours fonctionné impeccablement. C’est d’ailleurs mon client mail de repli à chaque fois que je tente une nouvelle fois d’utiliser Evolution et que ça finit par planter lamentablement…

    Question volumétrie, j’ai environ 18000 mails, amassés depuis les années 2000, dont environ 1500 dans INBOX.

    Au fil du temps, j’ai utilisé Postfix, Exim ; BincIMAP, CourierIMAP, Dovecot ; SOGo, Radicale, DAViCal, ownCloud, nextCloud… Et toujours, ça a fonctionné. Du côté de Thunderbird lui-même, toujours la dernière version, successivement dans MandrakeLinux, Mandriva, et maintenant ArchLinux.

    Les 2 seuls défauts que je reconnais dans ta liste sont :

    • la recherche générale difficile à utiliser (mais la recherche rapide est super !) ;
    • l’agaçant remplacement silencieux des espaces insécables par des espaces sécables.
    • [^] # Re: Ça alors !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

      Pareillement, ça fait 10 ans que j'utilise Thunderbird, et parmi les problèmes mentionnés que j'aurais pu rencontrer par rapport à mon usage, bah … j'en ai rencontré que un seul : celui de la recherche, mais en fait j'ai pas besoin de faire des recherches aussi poussées avec des regexp, par contre les filtres rapides marchent quasi instantanément. J'en rajouterais un autre, c'est le stockage local pour une utilisation offline qui est complètement foireux, je n'arrive à ouvrir quasi aucun courriel des comptes imap sans connexion alors que tout les dossiers sont configurés pour être stockés localement.

      En terme de perf, j'ai une dizaine de boite mail dedans, avec 4 d'entre elles qui ont plus de 5k messages dans l'inbox, avec au moins 4 dossiers qui dépassent les 15k de messages (mailing-lists), des filtres locaux pour trier mes messages dans des dossiers, des filtres sieves aussi que je gère directement depuis TB, et avec lesquels je tri entre autre les messages des mailing-lists directement dans des dossiers, j'utilise imap, pop, caldav, carddav, sieve, gpg et je récupère mes flux RSS aussi avec.
      Ptetre que j'ai eu des problèmes de performances par le passé, mais c'était il y a suffisement longtemps pour que je m'en souvienne pas. Mais depuis que j'ai toute la panoplie sus-cité dedans, donc depuis 3-4 ans, pas de soucis de perf, de coeur utilisé à 100%.
      J'ai jamais perdu de courriels avec, pourtant je l'ai sacrément fait galéré pour déplacer des dossiers de plus de 1k messages d'un compte sur un serveur à un autre compte sur un autre serveur. Une partie de la galère était dû à Microsoft qui limite vachement l'imap.
      Par contre, en lui-même, je le trouve un peu léger, il a fallu que je lui rajoute quelques extensions pour qu'il soit complet à mon gout : enigmail, cardbook, lightning, sieve, remote duplicate messages et saved password editor.

      Opera le fait depuis 10 ans.

  • # maildir à mbox

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

    Ne sait pas lire officiellement le format Maildir. On peut l'y contraindre, mais c'est risqué. Donc impossible de panacher avec un système de recherche comme notmuch.

    Je le mentionne car ça peut dépanner : on peut convertir ses mails issus d'un autre client au format Maildir en format mbox. Voir par exemple ce tuto.

    • [^] # Re: maildir à mbox

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 09/04/18 à 15:10.

      C'est ce que j'ai fait pour les messages qui était archivés :
      - installé l'extension ImportExportTools dans ThB ;
      - cd ~/Mail_OLD/subdir && rename 's/$/.eml/' * ;
      - ajouté ce répertoire aux répertoires locaux de ThB ;
      - déplacé les répertoires ou les fichiers par glissé-déposé dans ThB.

      Ça fonctionne, mais ma remarque initiale portait sur le partage des répertoires de mail entre plusieurs applications, sans conversion. Par exemple, j'indexe les dossiers Maildir de Claws-mail avec notmuch pour pouvoir faire des recherches très complexes de temps à autre.

  • # normal...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-2).

    Tes problèmes de performances sont liés au fait que tu as énormément de message. Au premier chargement, vu le nombre de message, c'est quand même normal que ça prenne du temps. Et sachant que l'interface c'est du XUL (html++) + jS + CSS, ça peut effectivement freezer l'interface par moment.

    La comparaison avec les web mail est complètement débile. Un web mail, ça ne charge que les entêtes de quelques messages. Et la recherche dans les messages est faite coté serveur, et qui peut prendre énormément de ressources mais tu ne le vois pas parce que tu n'as pas ces grosses boites grises très bruyantes et qui chauffent beaucoup sur ton bureau. Quand une recherche est faite dans Gmail, c'est un datacenter que tu fais travailler (attention, je ne dis pas que tu fais travailler TOUT le datacenter, mais que tu as à ta disposition la capacité de calcul d'un datacenter).

    Thunderbird pourrait, certes, faire du lazy-loading pour afficher la liste de message, ce qui pourrait limiter les freezes au chargement complet d'un compte. Mais pour faire tout un tas d'opération, il doit tout de même télécharger au moins les entêtes de tes milliers de messages : il en a besoin par exemple quand tu veux trier tes messages selon le sujet, l'expediteur etc (en cliquant sur l'un des entêtes de colonne de la liste). Il a besoin aussi d'avoir la liste complète pour qu'il puisse effectuer des recherches, puisque il doit indexer les messages. Le protocole IMAP ne prevoit pas de fonction de recherche, celle-ci ne peut donc se faire coté serveur.

    Après tu signales plein de problèmes de messages ou autre. Mais si tu as interrompu brutalement le processus de chargement (ou de suppression de messages etc) en tuant TB, faut pas t'étonner : les fichiers de la base de messages de TB ont certainement été mal fermé, ou partiellement enregistrés. Et donc index et fichiers corrompus… La seule solution simple dans ton cas, c'est de supprimer complètement ton profile (~/.thunderbird) et de reconfigurer ton compte, en étant patient pour le premier chargement.

    J'utilise TB depuis de nombreuses années (pour le pro et le perso), et je gère une quinzaine de boites aux lettres, stockées chez différents hébergeurs, pour un total de 5 Go de messages. Je n'ai pratiquement jamais de problème. Sauf effectivement, j'ai eu des problèmes de freeze les quelques fois où j'ai dû recrée un profile et donc dû charger d'un coup mes milliers de messages. La recherche aussi n'est pas si terrible que ça.

    Maintenant, par "hygiène" et par souci d'efficacité, je fais le ménage régulièrement dans les messages (suppression pure et simple ou déplacement dans une boite d'archives pour les plus vieux messages). Je classe aussi mes messages dans des sous-dossiers (merci Imap), ce qui évite qu'il y ait des milliers de messages dans un seul dossier. Cela limite donc les temps de chargements, quel que soit le client mail (TB, webmail ou autre) utilisés.

    • [^] # Re: normal...

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Beaucoup d'affirmations fausses…

      Tes problèmes de performances sont liés au fait que tu as énormément de message.

      J'en doute, et quand bien même ce serait le cas, un fonctionnement dégradé non-signalé n'est pas acceptable. Thunderbird devrait me prévenir qu'il ne peut pas gérer avec fluidité une inbox de plusieurs milliers de messages.

      Par ailleurs, tout est souvent lent. Quand je tapais un message, j'avais parfois un mot d'avance sur l'affichage. Pourquoi ma composition locale serait ralentie par mon volume de messages IMAP ? Même en filaire sur Renater, Thunderbird était peu réactif par rapport à Claws-mail (qui peut lui aussi geler, hélas).

      La comparaison avec les web mail est complètement débile.

      Je n'en ai pas faite.

      il doit tout de même télécharger au moins les entêtes de tes milliers de messages : il en a besoin par exemple quand tu veux trier tes messages

      Thunderbird était configuré pour stocker localement les messages ("cache" sur SSD). Donc le réseau n'est pas nécessaire pour trier.

      Le protocole IMAP ne prevoit pas de fonction de recherche

      Ah bon ? Wikipedia IMAP et la RFC 3501 seraient donc faux ?

      Mais si tu as interrompu brutalement le processus de chargement (ou de suppression de messages etc) en tuant TB, faut pas t'étonner

      C'est gentil pour Thunderbird de faire des hypothèses pour expliquer ses problèmes, mais il ne faut pas trop extrapoler. Je n'ai jamais interrompu le chargement des messages. Comme je l'ai écrit, la seule fois où j'ai tué le processus, c'était quand Thunderbird a planté sur la suppression d'un ensemble de messages dans un sous-dossier.

      En plus, j'avais mis ThB sur plusieurs de mes machines, donc je ne vois pas comment ce plantage localisé sur l'une aurait pu tout perturber ailleurs.

      La recherche aussi n'est pas si terrible que ça.

      La recherche ? Quelle recherche ? Il y a 3 mécanismes indépendants, sans aucune passerelle entre les trois.

      La recherche globale m'a semblé trop coûteuse en indexation au regard de sa piètre pertinence.

      Le filtrage des messages est utile, mais extrêmement limité. Il manque un mode avec un mini-langage pour utilisateur averti, genre "f bernard & s patate" (*f*rom et *s*ubject).

      La recherche avancée est tellement bien cachée que je soupçonne qu'une majorité d'utilisateurs ignore son existence. Elle est puissante, mais avec une interface extrêmement lourde.

  • # Aïe...

    Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

    Moi j'ai lu :

    "J'avais pris des notes, au départ uniquement pour lister les problèmes que je pensais résoudre plus tard."

    … et j'ai compris que des choses étaient encore problématiques depuis mon abandon de thunderbird. Dommage.

  • # Navigation au clavier

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

    Bonjour,

    Même si globalement je peux comprendre les reproches énoncées, je pense qu'il faut considérer le système d'extensions de Thunderbird comme une force et non une faiblesse.

    Par exemple, pour la navigation au clavier entre les dossiers, et la copie/déplacement des messages, l'extension "Nostalgy" est vraiment géniale.

    Et sinon, s'il fallait comparer mon Thunderbird customizé à l'usine à gaz Outlook… je choisirais le premier sans hésiter. Mes seuls vrais soucis proviennent du fait que la synchronisation avec mon mail pro n'est pas supportée nativement car c'est un serveur de messagerie Microsoft Exchange derrière.

    J'admet aussi volontiers que la synchro IMAP est un peu pénible, voire hasardeuse à configurer pour que les dossiers Indésirables/Envoyés… soient les mêmes que dans le webmail (Ex : compte Laposte).

  • # Utilisateur satisfait

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    J'entends régulièrement des reproches à l'encontre de Thunderbird comme ici dans ce journal et à chaque fois je suis extrêmement surpris. J'ai parfois l'impression qu'on ne parle pas du même logiciel tellement c'est à l'opposé de ce que je perçois de mon côté.

    Alors c'est vrai que je l'utilise depuis tellement longtemps (depuis 2005 je pense) que je me suis peut-être habitué à ses défauts et que j'arrive facilement à les contourner. Donc je veux bien admettre qu'il soit encore loin d'être un outil grand public (quoique, j'ai réussi à le faire utiliser par ma mère) mais il reste néanmoins facile à utiliser.

    Je tiens à signaler que je l'utilise actuellement pour 3 boîtes mail IMAP qui occupent 9Go sur disque et je n'ai jamais rencontré les bugs signalés dans les commentaires et que je ne me rappelle pas avoir eu besoin de faire de manipulations particulières pour que ça fonctionne correctement.
    J'ai même récemment configuré une de ces boites IMAP sur un vieux laptop de récupération (un PC avec un seul CPU) et je lui ai laissé le temps de tout synchroniser. Et maintenant quand je suis en déplacement avec ce laptop de type escargot, je préfère mille fois supporter les légers lags de Thunderbird plutôt que les légers lags dans un Webmail car je préfère l'ergonomie de TB (mails/agendas/contacts).

    Et enfin, j'entends beaucoup de critiques concernant le moteur de recherche globale. Je veux bien croire qu'il soit perfectible mais il n'est pas à jeter non plus. Personnellement il m'a souvent permis de retrouver une aiguille dans la meule de foin de mes gigaoctets de mails. Encore une fois, c'est probablement parce que je l'utilise depuis suffisamment longtemps que j'ai fini par comprendre comment le dompter.

    Bref je ne nie pas les défauts de Thunderbird mais je voulais juste contre-balancer un peu ce qui se dit en partageant mon expérience d'utilisateur satisfait de Thunderbird.

  • # WebExtensions

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

    Est-ce que quelqu’un sait comment va se passer le passage aux webExtensions dans Thunderbird?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.