Journal RollerFr.net : un site libre sur roller acrobatique et le freeride

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
15
avr.
2005
Salut tous !

Je viens ici présenter mon site, http://www.rollerfr.net,(...) qui est un portail sur des disciplines méconnues du roller : le roller acrobatique et le freeride.

Le site traite de slalom (discipline qui consiste à passer/tricoter entre des plots en faisant des figures), de saut ainsi que de freeride (déplacement urbain un peu extrême, très pratiqué en France et surtout à Paris). L'association RollerFr organise des évènements appelés bladercross (pendant du boardercoss en ski), envoie gratuitement des paires de patins dans d'autres pays (au Ségénal en particuler)...

Le site est réalisé sous PhpNuke. Les modules que j'ai programmés sont sous license gpl, et les articles que nous écrivons sont sous licence FDL.
RollerFR pousse à l'utilisation de logiciels libres dans le monde du rollo (GNU/Linux, logiciels mozilla, openoffice, xvid, nvu etc), et cela commence à porter ses fruits.

Donc si vous êtes interessés par le roller (pas que le patin en ligne, le quad est TRES représenté sur le site), et que vous aimez les vidéos, alors n'hésitez pas, venez nous rendre visite (nous avons plus de 250 vidéos en ligne à tout moment sur le site).

A bientôt sur RollerFR, et longue vie à LinuxFR :)
  • # Des fois ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Je me demande bien ce que vient faire ce journal sur linuxfr....

    Si tous les webmasters de sites écrits en php ou en surcouche de php devaient écrire une news ici...

    Sinon ma grand-mère va bientôt realiser la nouvelle version de sa homepage en Python, je vous tiens au courant...

    >RollerFR pousse à l'utilisation de logiciels libres dans le monde du rollo (GNU/Linux, logiciels mozilla, openoffice, xvid, nvu etc), et cela commence à porter ses fruits.

    Oh bah Oui, c'est surtout un bon prétexe pour pouvoir faire des Hits sur ton site en postant une news ici... Car j'ai survolé ton site, il y a une petite page 'logiciels utiles' en effet... Mais bon encore une fois ma grand-mère elle a une banière apache sur sa homepage, elle peut poster ici ?

    D'ailleurs ton lien ne marche pas, ya une virgule à la fin

    ALLEZ C'est le weekend, c'est pas grave
    • [^] # Re: Des fois ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Bah on n'est quand même pas dans la même gamme de sites là... RollerFr.net a une audience européenne et asiatique, et fait des volumes de téléchargement surpérieurs à 100 Go par mois...

      Ce n'est pas non plus un bandeau, mais des articles originaux réguliers tous sous licence FDL. Mais aussi des tests, des interviews, des portraits, des vidéos, des photos, tout ça remis à jour régulièrement. Et puis effectivement une page sur des logiciels, la plupart libres.

      Bon OK, tu caricaturais, mais bon...

      > Je me demande bien ce que vient faire ce journal sur linuxfr....

      Bah LinuxFr c'est bien : un site libre qui parle de libre... et il existe plein de sites "libres" (entendre par là utilisation de logiciels libres et contenus parfois libres) qui parlent d'autre chose que du libre. Il s'agit de parler de ça ici, dans les journaux.

      Le mec pourrait dire « je suis heureux avec des logiciels libres » sur son site seulement - comme le fait ta grand-mère, grand merci à elle - mais là il fait l'effort de venir, de décrire, de dire que ça marche bien et qu'il contribue au libre !... sur un site de libristes. Je trouve la démarche excellente.

      Des retours d'expériences de ce type, c'est assez rare ici bas : une asso qui se monte sur une base de logiciels libres. D'habitude les retours d'expérience, c'est plutôt "ouin, ma Ubuntu veux pas upgrader", ou bien "ouin, Java suxor" ou encore "Mandrake^H^H^Hiva sa pu du cu" pour finir pas "Jabber sai nul sa fait pas la vidéo comme MSN qui roxor".

      Ce journal n'est donc pas hors-sujet. Donc je trouve ta remarque déplacée...
      • [^] # Re: Des fois ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        J'ai pas trouvé le lien vers les stats sur le site.
        Ya bien un logo xiti mais j'arrive à rien dérière.
        Tu peux me donner ta source ?

        J'ai pas trouver non plus de précision sur les modules PhpNuke spécifiques.

        J'ai peut-etre mal regardé.

        Mais bon comme des news du style "WorldCompany passe son site passe son site sous PHP" passent sur linuxfr. Pourquoi pas cela. Mais bon ca reste qd meme AMHA tres tourné promotion. J'ai pas trouvé de rubriques sur le site qui fasse la promotion du libre à part "logiciels utiles" et encore.....

        Bon maintenant chacun son point de vue.
        Perso je trouve ça toujours un peu HS.

        plus qu'une heure à tirer avant le weekend :D
        • [^] # Re: Des fois ...

          Posté par  . Évalué à 1.

          http://www.rollerfr.net/gpl(...)

          le lien est dans la FAQ, où on explique pq je met les modules sous license gpl etc... (effectivement il faudrait que je mette un lien visible pq pas).

          pour les stats, j'ai fait un module avec les stats xiti qui pour l'instant est accessible depuis la page "votre compte" (il faut donc être inscrit pour ça).
          Je pourrais les mettre en public, mais c'est juste que pour l'instant mon module s'intègre facilement dans la page perso de l'utilisateur dans phpnuke ;)
    • [^] # Re: Des fois ...

      Posté par  . Évalué à 0.

      Je me demande si certains devraient pas aller se défouler ailleurs que derrière leur ordinateur.
      Si je ne me trompe pas, c'est un journal privé, qui t'oblige à aller cliquer dans la liste des journaux privés.. personne.

      Amis aigris, je ne vous salue pas.
      • [^] # Re: Des fois ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Non mais bon je savais pas que les gens aigris n'avait pas le droit de poster
        Dans ce cas, je posterai plus c'est promis si c'est interdit d'être aigris

        Je vous pris de m'excuser, je posterais uniquement quand je serais de bonne humeur.

        Rien ne t'oblige de répondre à mon commentaire aigris ;-)

  • # juste pour critiquer

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    >(nous avons plus de 250 vidéos

    en .wmv

    mouarf !!
  • # Planquez vous

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Attention, l'utilisateur à l'origine de ce journal plebiscite des activitées dangereuse qui mettent nos vies de piéton en danger tout les jours.
    Pire encore, de part les actes inconscients pratiqués par les membres de la communauté du-dit auteur, vous risquez de vous retrouver en prison pour avoir malencontreusement renversé un de ces tarés en roller qui roulent sur la place de l'étoile ou qui s'amusent à slalomer dangeureusement entre nos chères voitures et/ou motos.
    cf : http://linuxfr.org/comments/517403.html#517403(...) et plus particulièrement les deux liens qu'il nous a déjà posté: http://www.rollerfr.net/videos/freeskate/concoursvideo1/hakim.avi(...) & http://rollerfr.sat.org.es/freeskate/concoursvideo1/xavier.avi(...)

    Alors tenez vous le pour dis, et surtout Planquez vos grand mères!!! :-D

    Uld, qui celà dit aime le roller, mais pas de cette manière.

    PS: laissez donc le exprimer son envie de roller, c'est son journal après tout, il nous parle de ce qu'il veux...
    PPS: celà dit, la virgule est assez impardonnable ;-)
    • [^] # Re: Planquez vous

      Posté par  . Évalué à 4.

      roh, les belles vidéos....

      C'est minablement dangereux. Faites ça le dimanche matin à 7h, vous risquerez de tuer personne. Mais là, franchement, même si je trouve la vidéo super, je trouve le tout nul.
      • [^] # Re: Planquez vous

        Posté par  . Évalué à 1.

        chacun vit le roller différement...

        il se trouve que ces vidéos sont les plus 'extrêmes' (mais ce n'est rien en comparaison des risques que peuvent prendre des streeters).
        ce n'est pas nouveau... à Paris, quand j'ai commencé à rouler il y a plus de 15 ans les gens fiaisaient déjà ça, à Mardrid il y a eu les mêmes choses aussi...

        à côté de ça, nous avons plein de vidéos qui donnent une bonne image du roller comme le projet VIP :
        http://www.rollerfr.net/videos/slalom/VIP/VIP-byBen.avi(...)

        il en faut pour tous les goûts...
        • [^] # Re: Planquez vous

          Posté par  . Évalué à 3.

          >
          à côté de ça, nous avons plein de vidéos qui donnent une bonne image du roller comme le projet VIP :
          http://www.rollerfr.net/videos/slalom/VIP/VIP-byBen.avi(...)(...)


          C'est pour se faire pardonner ? Vous avez donc un sentiment de culpabilité ?

          Je m'en fous complètement que les rollermen se tuent. Simplement, foutez pas le bordel parmis les gens normaux.

          Dans le même genre j'ai vu des vidéos de "Parkours" et de "Yamakazi". Je vois ça comme le même genre de dangerosité pour le sportif, par contre, ceux là je les ai pas encore vu slalomer à toute vitesse entre les gens et les voitures.
          • [^] # Re: Planquez vous

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

            Non, c'est pas pour se faire pardonner et on ne se sent pas coupable.

            C'est probablement le meme que tu admireras un jour sur un slalom, qui s'integrera a la circulation a 30 km/h rue de Rivoli ou rue Claude Bernard.

            Et toi, avec ton logiciel libre, fout pas le bordel chez les gens normaux non plus (ceux qui utilisent microsoft).
        • [^] # Re: Planquez vous

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          à côté de ça, nous avons plein de vidéos qui donnent une bonne image du roller comme le projet VIP :
          http://www.rollerfr.net/videos/slalom/VIP/VIP-byBen.avi(...)


          Ahhh ben ça déjà c'est nettement plus joli!!!
          Bravo très bien fait, j'en reste bouche bée devant l'adresse du patineur.

          Uld, qui a tout d'un coup lui aussi envie d'apprendre à tricoter avec ses jambes.
      • [^] # Re: Planquez vous

        Posté par  . Évalué à 4.

        C'est minable et dangereux. Ne faites pas ça quelque soit l'heure dans des endroits publics (routes, trottoirs, etc) : allez sur des circuits ou des parcs réservés aux roller !
      • [^] # Re: Planquez vous

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        Je comprends pas trop ta reaction. La personne mise en danger, c'est lui. Quand il passe entre les voitures a fond, c'est la ou il risque sa vie.

        Les pietons risquent 10 fois moins leur vie quand il leur passe a cote qu'en traversant une rue dans Paris. Et il passe plutot loin.

        A te lire, je pensais qu'on allait voir un type descendant le boulevard st michel sur le trottoire un samedi apres-midi avec les pietons qui se jettent sur le cote pour le laisser passer. On est loin de ca, il y a de la place, il est total maitrise, personne n'a eu a se pousser pour le laisser passer.

        Non, sincerement, il n'y a pas de danger pour les pietons. Ceux qui sont dangereux, c'est pas les mecs comme lui, c'est les abrutis de rollers qui tiennent a peine debout et se jettent sur tout ce qui depasse (y compris les gens) pour ne pas tomber. Ou bien qui font des randos qui depassent leur niveau et qui s'accrochent aux gens qui passent quand il tombent.
        • [^] # Re: Planquez vous

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Je comprends pas trop ta reaction. La personne mise en danger, c'est lui. Quand il passe entre les voitures a fond, c'est la ou il risque sa vie.

          Tu le dit toi même 'il risque sa vie".
          Mais qui est ce qui va en tôle pour 5 ans pour homicide involontaire? qui se tape une dépression monstrueuse pour avoir fauché un ado en roller au volant de sa voiture d'après toi?????

          Franchement, réfléchissez, ceux qui pratiquent ce genre d'activité ne mettent pas en danger que "leur" vie.
          • [^] # Re: Planquez vous

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Tu veux que je pleure sur un conducteur de voiture qui a fauche un roller qui prenait des risques sur la route et qui fait une depression a cause de ca ?

            Je veux bien que tu critiques le roller, mais faut pas exagerer. Qui plus est, pour tuer un roller, je pense qu'il faut avoir une conduite en voiture vraiment dangereuse.
            • [^] # Re: Planquez vous

              Posté par  . Évalué à 4.

              Situation pas compliquée aimaginer : glissade d'un roller, qui tombe, est projeté sur la voie d'en face, voiture qui n'a pas le temps de freiner, même en ne roulant pas très vite, et lui roule dessus, inimaginable ?
              • [^] # Re: Planquez vous

                Posté par  . Évalué à 1.

                > glissade d'un roller

                Quand on roule sur la route, on ne glisse pas (ou si peu). On sait rattraper les problèmes d'irrégularité de la route. Et si la route peut s'avérer glissante (pluie par exemple), on n'y va pas. Ou en redoublant de prudence.

                Ou alors on est inconscient. Mais des fous, des inconscients, il y en a partout. Les patineurs ne maitrisant pas mais allant dans la circulation, je les classe avec les mobylettes qui slaloment entre les voitures, et les vélos qui roulent sur le trottoir : des fous dangereux inconscients.
            • [^] # Re: Planquez vous

              Posté par  . Évalué à 5.

              vitesse en ville : 50km/h, une priorité loupée... ça va vite.
              Puis couper la route à des voitures comme ça, déjà c'est pas très malin, si une devant freine sec, les autres voitures derrières peuvent lui rentrer dedans, etc. Dans ce cas là, le dangereux, c'est le gars en roller.
          • [^] # Re: Planquez vous

            Posté par  . Évalué à 1.

            Cette discussion est vaine ... Les patineurs sont loin d'être bannis ... Ils ont de plus en plus de mairies avec eux, parce qu'ils sont non polluants, parce qu'ils organisent des randos qui font "bouger" la ville, parce qu'ils apportent une ambiance conviviale.

            De plus en plus de parents achètent des rollers à leur enfants, même quand eux ne savent pas en faire. C'est un sport sain. Aussi sain que le vélo.

            Les rollers devraient rouler sur la route, tout comme les vélos. Un jour, ça sera officiel. Bien sûr, dans la limite du bon sens : un gamin de 5 ans en rollers avec sa mère qui marche à côté n'ira pas sur la route, tout comme le gamin du même âge sur son vélo à roulettes.

            Moi, je suis débutante. J'ai tellement peur de me planter que je sors pas avant 11h du soir pour m'entrainer sur la place près de chez moi.

            Le roller se porte très bien, ce n'est pas plus dangereux qu'autre chose. On peut tuer des gens étant sur un vélo, à rollers, en voiture, en moto, ou à cheval, que sais-je encore ... ?

            Je suis intimement convaincue que des gens assimilent le roller à une pratique risquée parce que c'est avant tout un sport jeune. Or, les jeunes n'ont jamais été très populaires, il faut le dire.

            Sauf que maintenant, le roller n'est plus qu'un sport jeune. On voit de plus en plus de costumes-cravates à rollers, de personnes âgées également, et tout simplement beaucoup plus de filles ! Les filles ne sont-elles pas un emblème de douceur et de prudence ?

            Le roller n'a aucune chance de reculer devant les grognements de personnes juste un peu en retard sur leur temps (pas dans tous les domaines, bien sûr, mais sur celui-là, oui).

            Moi, en ville, ce qui me fait peur, ce sont les voitures. Rien n'est plus dangereux pour un piéton qu'une voiture. Et en plus ça pollue. Sauf que voilà, il faut savoir s'adapter à l'époque où on vit. Alors, les voitures, j'apprends à aimer.

            Et si tu faisais pareil avec le roller ?
            • [^] # Re: Planquez vous

              Posté par  . Évalué à 1.

              > Et si tu faisais pareil avec le roller ?

              Je ne pense pas que le contributeur précédent ait spécialement une dent contre les pratiquants, mais plutôt contre les fous qui tournent les vidéos que l'on peut voir sur le site dont il est question. Ces gars-là sont aussi dangereux que l'abruti qui avait établi un record de vitesse en moto sur le périphérique parisien pendant une heure de pointe, et dont la vidéo avait circulé sur le grand Ternet (abruti qui se serait d'ailleurs tué en essayant de battre ce même record).

              Il ne s'agit pas d'un problème roller contre le reste du monde, mais essentiellement d'un problème de comportement, qui existe aussi bien chez certains pratiquants de rollers que chez certains motards, automobilistes, chauffeurs de bus ou de poids-lourds. Il y a des crétins partout, hélas.

              Cela dit, il est vrai que le status du roller n'étant pas toujours clairement défini dans l'esprit des gens (à mon avis, il devrait avoir le même que le 2-roues non motorisé), la prévention routière est mal adaptée. Par exemple, le port d'un brassard réfléchissant, voire d'un éclairage la nuit devrait être obligatoire.
              De plus, en roller, la trajectoire suivie est bien plus large que celle d'un 2-roues, et ses capacités de manoeuvres sont beaucoup plus importantes : de ce fait, le mètre d'écart à respecter par un automobiliste en ville pour les piétons et les 2-roues me semble un poil étroit pour le type d'usager nouveau qu'est le pratiquant de roller. 1,50 mètre me semble bien plus raisonnable.

              <HS>
              Tiens, d'ailleurs, je me pose une question à ce sujet : un 4-roues (et plus) doit respecter une distance minimum avec un 2-roues (et moins, rollers compris) sous peine d'amende. Mais le 2-roues est-il tenu, selon le code de la route, de respecter également cet intervalle envers les 4-roues ?
              </HS>
              • [^] # Re: Planquez vous

                Posté par  . Évalué à 1.

                > les fous qui tournent les vidéos que l'on peut voir sur le site
                > dont il est question

                C'est bien ce que je n'aime pas.
                Les gens qu'on voit là en vidéo, ils sont vraiment forts. Et sur ces vidéos, on n'en voit aucun en plein milieu d'une foule par exemple.
                Je ne dis pas qu'ils sont tout blancs (ils ne sont pas tout noirs non plus), effectivement, il y a un peu de non-respect du code de la route. Mais eux savent ce qu'ils font. Ce ne sont pas eux les fous.

                C'est surtout que beaucoup généralisent trop, alors qu'il faut plutot "avoir une dent" contre ceux qui ne savent *pas* se contrôler, et qui essaient de faire la même chose, au milieu d'une foule.


                Là où j'habitais avant (Chaville dans le 92), il y a une descente énorme, sur laquelle on ne voit aucun vélo (c'est trop dangereux !).
                Je connaissais un mec qui l'a faite. De nuit. "Juste comme ça". Peur de rien le mec.
                Il y a également une patineuse, de renomée mondiale, qui a fait cette descente. Une voiture devant, une voiture derrière, une combinaison spéciale, un casque spécial, et la paire de roller adaptée.

                Dans aucun des deux cas le code de la route n'était vraiment respecté (surtout qu'il y a un feu rouge tout en bas de la descente).

                Il y en a un des deux qui roule dans la foule, sans faire gaffe, qui va assez souvent à l'hopital, et parfois pas seul.
                L'autre fait du slalom, du freeride aussi, apparait dans certaines vidéos, et n'a certainement jamais bousculé un seul piéton.

                Je te laisse faire la correspondance, et je te laisse te demander lequel est à blâmer.
                • [^] # Re: Planquez vous

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  > Les gens qu'on voit là en vidéo, ils sont vraiment forts. Et sur ces vidéos, on n'en voit aucun en plein milieu d'une foule par exemple.

                  Et alors ? Ce n'est pas mon propos. Ce sont quand même des inconscients, qui risquent leur vie et celle de certains usagers (les 2-roues). Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas encore eu d'accident grave qu'il n'y a pas de risque très supérieur à la moyenne d'en avoir un. Je te renvoie à l'histoire de l'andouille qui a fait le tour du périphérique à moto pleins gaz en heure de pointe.
                • [^] # Re: Planquez vous

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  mdr l'histoire de la descente trop dangereuse pour les vélos ;)

                  Connaissant Chaville, faisant du vélo et du roller, je ne vois aucun exemple de descente impraticable en vélo et qui le serait en roller ou en voiture. En vélo, on peut aussi descendre des escaliers et y'a pas besoin de suspensions, faut juste éviter parce qu'à le faire trop souvent, les roues sont carrées. Par contre, pour monter les escaliers, j'avoue que les rollers sont plus pratiques :)
                  • [^] # Re: Planquez vous

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    ... et donc, pour ceux qui connaissent, je parle de la route du Pavé des Gardes... tu l'oses, en vélo, celle-là ? :)
                    En tout cas, en roller ou en vélo, moi je l'oserais pas !!!
              • [^] # Re: Planquez vous

                Posté par  . Évalué à 1.

                > le 2-roues est-il tenu, selon le code de la route, de respecter
                > également cet intervalle envers les 4-roues ?

                Quand tu dépasses un piéton, cycliste, etc, quel que soit ton véhicule, tu dois faire un écart de 1m (en ville) ou 1m50 (hors agglomération). Donc sur ce point, le cycliste est traité de la même manière que l'automobiliste.

                Quand l'automobiliste (ou autre) dépasse le cycliste, c'est à l'automobiliste (ou autre) de faire gaffe. C'est lui qui dépasse, c'est lui qui peut être en infraction. (voir l'article R414-4 du code de la route).

                MAIS le cycliste, en tant que véhicule qui se fait dépasser, doit serrer la droite (article R414-16).

                Par contre, si un vélo dépasse une voiture, il n'y a pas de distance particulière à tenir. D'ailleurs, en découle cette question : le motard qui dépasse une voiture en passant entre deux files, tant qu'il ne gêne pas la circulation, est-il en infraction ? Je n'ai rien trouvé à ce sujet dans la section concernée...

                Articles R414-4 à R414-17 du code de la route, partie réglementaire, section 2, dépassement : http://legifrance.gouv.fr/WAspad/VisuArticleCode?commun=CROUTE&(...)
                • [^] # Re: Planquez vous

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  > Par contre, si un vélo dépasse une voiture, il n'y a pas de distance particulière à tenir. D'ailleurs, en découle cette question : le motard qui dépasse une voiture en passant entre deux files, tant qu'il ne gêne pas la circulation, est-il en infraction ? Je n'ai rien trouvé à ce sujet dans la section concernée...

                  C'est justement ma question. Et en effet, il n'y a rien de clair à ce sujet dans le code de la route.
                • [^] # Re: Planquez vous

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  le motard qui dépasse une voiture en passant entre deux files, tant qu'il ne gêne pas la circulation, est-il en infraction ?


                  Oui, il est en infraction, c'est strictement interdit. J'ai appris cela d'un ami motard qui tient une auto-moto-école. Si la pratique est fréquente, c'est uniquement parce qu'il est difficile de la verbaliser.
                  • [^] # Re: Planquez vous

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    Il est en infraction parce qu'il dépasse une partie des usagers par la droite, mais qu'en est-il de la distance à respecter côté gauche ?
                    • [^] # Re: Planquez vous

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      non il est en infraction parce qu'il remonte une file à l'arrêt (qu'elle soit à droite ou à gauche ne change rien). Il n'y a pas dans le code de la route d'entre deux files puisque seul une ligne (et pas une bande) les délimite.

                      Bref, si un véhicule s'arrête dans la file devant toi, tu es censé t'arrêter (que tu sois en voiture, moto , velo ou tout autre véhicule ou moyen de locomotion autorisé sur route) et pas la remonter.
                      • [^] # Re: Planquez vous

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        Exact, 'faut choisir une file quand on roule en file. Et pas le droit d'en changer, d'ailleurs. Mais ça répond toujours pas à ma question :)
  • # bugmenot !

    Posté par  . Évalué à 5.

    Pourquoi il faut s'identifier pour voir les vidéos? C'est très chiant !
  • # Pfff....

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Autant faire de la pub pour son site web dans un journal ne me dérange pas.

    Ben oui, ça peut intéresser des gens.


    Mais :

    1) Ayez l'honnêteté de le reconnaître ! Ne donnez pas comme excuse que le site est en PHP. Où bien faîtes un truc ponctuel : "Les textes de rollerfr sont désormais tous sous licence CC" (exemple).
    ça ça me dérange pas. Mais là, j'ai l'impression de voir un gamin de 14 ans.

    2) freeride (déplacement urbain un peu extrême, très pratiqué en France et surtout à Paris)

    Il me semble qu'on t'as déjà expliqué ce qu'on en pensait. Tu en veux plus ? Rien que parce qu'il promeut et exalte ce type de comportement, je classe ton site dans la catégorie "malsain et immature".

    Rien ne sert de reposter tous les 3 mois à ce sujet.
    • [^] # Re: Pfff....

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Par contre, un journal rien que pour mettre en valeur une telle vidéo :

      http://www.rollerfr.net/videos/slalom/VIP/VIP-byBen.avi(...)

      ça aurait valu la peine !

      Cette vidéo est un chef d'oeuvre d'élégance.

      Bravo à l'artiste, mais aussi au monteur. ça donne vraiment très bien. Bref, c'est un peu le Yin comparé au Yang des autres vidéos ;-)


      Un dernier conseil : si tu veux vraiment encourager les formats libres, mets tes vidéos Xvid dans un container Matroska ! ça forcera tes visiteurs à se bouger les fesses pour le lire et répendra ce container trop peu connu !
    • [^] # Re: Pfff....

      Posté par  . Évalué à -3.

      > 2) freeride (déplacement urbain un peu extrême, très pratiqué
      > en France et surtout à Paris)

      > Il me semble qu'on t'as déjà expliqué ce qu'on en pensait. Tu
      > en veux plus ? Rien que parce qu'il promeut et exalte ce type
      > de comportement, je classe ton site dans la catégorie
      > "malsain et immature".

      Peux-tu me dire ce qui te permet de généraliser ton cas à tous les visiteurs de LinuxFr avec ton "on" ?

      Il y a bien sûr, comme partout, des "fous" qui font n'importe quoi, et, comme partout, qui dégradent l'image de ce sport.

      Mais quand je vois des vidéos, sur lesquelles apparaissent les meilleurs patineurs français, voire mondiaux, je ne peux que me dire que c'est beau. Et ces mecs, ils savent ce qu'ils font.

      Personnellement, je fais du freeride et du slalom en débutant, et je me limite à mes capacités. Je ne vais pas plus vite que ce que me permettent mes possibilités de freinage, je ne prends pas de risques tant que je ne sais pas bien les gérer, etc.


      Par contre, ce qui me révolte, c'est le comportement des piétons :
      - crier de peur/panique alors qu'on roule tranquillement sur le trottoir
      - sauter à gauche et à droite, de peur de se faire renverser... du coup nous on sait pas où passer
      - nous engueuler quand on se fait agresser par leur clébard (voir anecdote ci-dessous)
      - s'arrêter net, et même parfois se retourner et repartir en arrière, sans regarder autour de soi
      - tourner brusquement sans regarder autour de soi, encore une fois

      D'ailleurs, même à pied, je suis rentré dans d'autres piétons qui font n'importe quoi. Parfois j'ai l'impression que les gens vivent dans leur petit monde à eux. Et tout ce qui est extérieur est là pour les agresser.

      Les piétons que j'aime ? Les gens qui marchent normalement sans se soucier de nous, car ils savent bien que si on freine pas c'est qu'on sait où passer. Et puis aussi les vieux qui s'arrêtent quand ils nous voient. Là on sait comment réagir.

      L'anecdote promise plus tôt :
      En allant chercher ma petite soeur à l'école primaire (elle avait réclamé que je vienne en roller), je me fais chopper la jambe par un petit clébard d'une vieille. Je manque de tomber, je me rattrape de justesse, mon jean est troué, et je saigne. La vieille m'engueule, et me dit que "de toute façon c'est pas grave y'a rien". J'aurais dû me dire qu'à moins de 3m, le clébard allait m'attaquer, certainement.
      Je continue ma route, et j'entends des mères de famille indignées me dire "et si ca avait été un gamin, vous auriez fait quoi hein ? C'est la sortie de l'école, il y a plein de gamins ici !"
      Je n'ai pu me retenir de répondre: "Un gamin ne m'aurait pas bouffé la jambe. Et puis la sortie des écoles c'est dans 2 minutes, et c'est pour ça que je suis là !"... En tout cas ça m'a un peu calmé.
      Ca date d'il y a 2 ans, et j'ai encore une cicatrice à la jambe.
      • [^] # Re: Pfff....

        Posté par  . Évalué à 5.

        Par contre, ce qui me révolte, c'est le comportement des piétons :
        - crier de peur/panique alors qu'on roule tranquillement sur le trottoir
        - sauter à gauche et à droite, de peur de se faire renverser... du coup nous on sait pas où passer
        - nous engueuler quand on se fait agresser par leur clébard (voir anecdote ci-dessous)
        - s'arrêter net, et même parfois se retourner et repartir en arrière, sans regarder autour de soi
        - tourner brusquement sans regarder autour de soi, encore une fois

        Les piétons que j'aime ? Les gens qui marchent normalement sans se soucier de nous, car ils savent bien que si on freine pas c'est qu'on sait où passer. Et puis aussi les vieux qui s'arrêtent quand ils nous voient. Là on sait comment réagir.


        Super, les piétons sont des cons, et toi qui est en roller à rouler sur un trottoir en slalommant comme un gros débutant au beau milieu des gens tu es le pauvre gars gentil qu'on déposède de son territoire...

        Moi quand je lis ta prose, j'ai qu'une envie, c'est de vous offrir à toi et à tes potes un accès réservé sur la voie des bus, de manière à ce que vous vous rendiez compte de l'effet que ça fait de se faire bouler par un gros con sur roues lancé à pleine vitesse. Au moins, on serait vite débarassé !

        Non mais sans déc... Le trottoir est RÉSERVÉ aux piétons, et c'est tout, alors si tu veux rouler en roller dessus, tu t'adaptes.

        En allant chercher ma petite soeur à l'école primaire (elle avait réclamé que je vienne en roller), je me fais chopper la jambe par un petit clébard d'une vieille


        Et c'est là que j'ai envie de dire « tant mieux ! ». Le seul truc qui m'inquiète dans l'histoire, c'est que tu aurais parfaitement pu bouler la personne âgée, et que le chien s'est certainement fait mal aux dents en mordant un rolleriste.

        En ce qui concerne les vidéos du site rollerfr, à part celle soulignée par Ploum, je trouve que c'est clairement de la grosse merde, vous rouler comme des cons (et j'ai pas d'autre mot), en grillant les feux, en n'en n'ayant rien à faire des voitures, des piétons, du code de la route, et franchement, j'ai trop les boules d'imaginer qu'un pauvre conducteur qui pourrait vous bouler aura votre mort ou votre handicap sur la conscience. Franchement, personne ne mérite de payer pour la connerie des autres.

        En gros, vous faites chier, au moins autant que les blaireaux qui tunent leurs voitures et qui font des rushes sur la route.
        • [^] # Re: Pfff....

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          > tu es le pauvre gars gentil qu'on déposède de son territoire...

          C'est marrant, comme les caisseux, les motards, les piétons, les cyclos, les skateurs,... pensent TOUS qu'on les dépossède de leurs territoire... Aaaah, la fraternité urbaine !...

          > Le trottoir est RÉSERVÉ aux piétons,

          Non. Rien dans la loi ne dit ça. Y'a même des articles interprêtables qui disent que les rollers c'est sur les trottoirs. Et puis il existe des décrets locaux qui précisent un peu tout ça.
          • [^] # Re: Pfff....

            Posté par  . Évalué à 2.

            C'est marrant, comme les caisseux, les motards, les piétons, les cyclos, les skateurs,... pensent TOUS qu'on les dépossède de leurs territoire... Aaaah, la fraternité urbaine !...


            Si on a créé des « territoires » (le terme zone de circulation est plus approprié) c'est justement pour faciliter la circulation, et limiter les accidents. Les voitures ont leur zone de circulation, les bus la leur, et les piétons la leur, de manière à éviter les encombrements et les accidents.

            Non. Rien dans la loi ne dit ça. Y'a même des articles interprêtables qui disent que les rollers c'est sur les trottoirs. Et puis il existe des décrets locaux qui précisent un peu tout ça.


            Grosse erreur ! La loi est très claire là-dessus, le trottoir est réservé aux piétons. Le seul point litigieux, c'est que parfois encore, les rollers ont le statut de piétons. Évidemment, c'est en train de changer, et de nombreux jugements ont déjà été rendu dans le sens où le roller était un moyen de locomotion, et donc pas assimilable à un piéton !

            http://www.rollerenligne.com/dossiers/reglementation_roller.htm(...)
            http://www.roulezrose.com/reglementation.php(...)

            À noter que malgré les ambiguités, un roller sur un trottoir assimilé à un piéton est donc astreint aux même conditions de circulation que tout autre piéton. Et tout accident avec un piéton pour cause de vitesse excessive entraîne automatiquement la responsabilité civile du roller sur la base des articles 1382 et 1383 du code civil.
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  . Évalué à 1.

              > Et tout accident avec un piéton pour cause de vitesse excessive entraîne automatiquement la responsabilité civile du roller sur la base des articles 1382 et 1383 du code civil.

              C'est bien pour ça que j'ai une assurance responsabilité civile spéciale pour quand je fais du roller. Même en faisant attention, il peut toujours y avoir un accident. C'est malheureux mais ça arrive.

              Et toi, quand tu prends ta bicyclette, tu as une assurance ou alors tu es inconscient ?
        • [^] # Re: Pfff....

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          << de manière à ce que vous vous rendiez compte de l'effet que ça fait de se faire bouler par un gros con sur roues lancé à pleine vitesse.
          >>

          Tu te trompes de cible. Ceux qui te boulent en roller, c'est ceux qui ne savent pas en faire mais qui sortent quand meme le samedi apres-midi sans prendre le temps d'apprendre, sans savoir freiner ou meme ralentir, mais qui vont quand meme aller dans des endroits ou ils prennent de la vitesse et ou il ne controlent rien du tout.

          Les rollers que tu as vu sur les video et les vrais rollers parisiens, je doute qu'ils aient jamais touche un pieton de leur vie. En ce qui me concerne, sans avoir le niveau d'Hakim ou de Walid, en 10 ans de roller dans Paris, j'ai touche une fois un pieton, et c'etait parce qu'un gros con de roller debutant arrivait super vite sur moi et m'a telescope vers un pieton.

          J'comprends que tu ne nous comprenne pas. Mais le plaisir de la glisse, le frisson de la vitesse et du risque, c'est unique ! On peut pas imaginer le plaisir qu'il y a a faire le boul'mich en croise arriere sur la voie de bus.
          • [^] # Re: Pfff....

            Posté par  . Évalué à 3.

            J'comprends que tu ne nous comprenne pas. Mais le plaisir de la glisse, le frisson de la vitesse et du risque, c'est unique !


            C'est marrant, mais quand j'entends certains mecs fou de vitesse en voiture, ce sont exactement les mêmes arguments. Tu comprends, ils sont trop bons pour se planter, et puis rouler vite c'est le frisson, l'extase, la prise de risque, ça évite de s'endormir, c'est unique, etc.

            J'en connais un paquet qui touchent leur bille en conduite sportive, rallymen confirmés, etc. et pourtant, c'est bizarre, eux sont soumis aux mêmes règles de conduite sur la route que tous les autres conducteurs. Alors pourquoi en serait-il autrement pour les rollers ?

            Le problème avec ton raisonnement, c'est que le jour où tu te plantes tu ne te rates pas, et bien souvent malheureusement, tu entraînes avec toi des gens qui n'avaient rien demandé.

            Le jour où t'auras une couille matérielle avec tes rollers, ou un trou non décelé sur le trottoir (bref : un quelconque imprévu) qui te fera chuter ou dévier, c'est à pleine vitesse que tu percuteras les piétons.

            C'est con à dire, mais en marchant normalement, comme des piétons au milieu des piétons, ce genre d'accident n'a quasiment aucune chance d'arriver. Je me rappelle qu'il y a 2 ou 3 ans, les urgentistes signalaient que la première cause de fractures en France était la pratique du roller en ville.
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  . Évalué à 0.

              > C'est marrant, mais quand j'entends certains mecs fou de
              > vitesse en voiture, ce sont exactement les mêmes arguments.
              > Tu comprends, ils sont trop bons pour se planter, et puis
              > rouler vite c'est le frisson, l'extase, la prise de risque, ça évite
              > de s'endormir, c'est unique, etc.

              Incomparable. Dans une voiture, tu te sens protégé, tu as une carosserie, tu ne crains rien des piétons, etc. Uniquement des autres véhicules motorisés.

              En roller, on a conscience du danger. On fait attention car on risque autant (voire +) que le tiers opposé. Donc on évite les accidents.
              • [^] # Re: Pfff....

                Posté par  . Évalué à 4.

                "Donc on évite les accidents."

                En même temps, je connais peu de gens qui, dans la vie, ne cherchent pas à les éviter. Dire qu'on a conscience du danger et que l'on fait attention alors qu'on roule deliberement très vite au milieu de piétons, c'est suprenant comme discours.

                Celà me parait tout à fait comparable étant donné que votre discours est exactement le même.
                • [^] # Re: Pfff....

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  > Dire qu'on a conscience du danger et que l'on fait attention
                  > alors qu'on roule deliberement très vite au milieu de piétons,
                  > c'est suprenant comme discours.

                  Sérieusement, avoue... tu ne lis que la moitié de mes commentaires, non ? Et seulement celle qui t'arrange, en plus...

                  Il faut le dire en quelle langue ?
                  Je ne roule pas délibérément très vite au milieu des piétons, il faudrait être fou pour faire ça. Quand je ne peux pas m'éloigner d'un piéton, je ralentis. Et il en est de même pour tous les patineurs respectables.

                  Ensuite (je me répète...) il y a des inconscients, comme partout.

                  Tu généralises le cas des inconscients.
                  C'est comme si tu disais que tous les mecs en voiture roulent comme des tarés, ou que tous les cyclistes sont dopés.
                  Ou encore que tous les informaticiens utilisent Windows (peut-être qu'avec cette métaphore-là tu comprendras mieux, parce que bon, tu ne sembles pas très ouvert à ce qui ne t'est pas familier).
              • [^] # Re: Pfff....

                Posté par  . Évalué à 3.

                Tu peux appliquer les mêmes arguments (vitesse, frissons, etc) aux motards qui ne se sentent eux aussi pas du tout protégés et qui ont conscience du danger : et ben ça revient au même. Tu as beau être le dieu de ta discipline, il suffit d'un rien, un animal qui traverse, d'autres véhicules/piétons qui ont un comportement anormal/un reflex d'urgence/autre et ça peut se finir de façon dramatique pour toi et pour d'autres.
                • [^] # Re: Pfff....

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  > Tu as beau être le dieu de ta discipline, il suffit d'un rien

                  Comme dans n'importe quelle pratique de n'importe quelle activité.
                  Après, il faut faire gaffe, c'est tout.
                  Les mecs qui roulent n'importe comment au milieu d'une foule, c'est des inconscients.
                  Les mecs qui font gaffe, qui font des écarts, etc, ils ont conscience du danger et font le maximum pour l'éviter.

                  > un animal qui traverse

                  S'il y a un animal proche ou qui s'approche de ma trajectoire, je ralentis.

                  > d'autres véhicules/piétons qui ont un comportement anormal

                  Si piéton il y a, c'est à bonne distance de moi. S'il y a un comportement anormal, c'est loin de moi. et s'il s'approche de moi, je ralentis.

                  > un reflex d'urgence

                  très rare dans mon cas, vu que j'évite les situations qui nécessitent une réaction d'urgence.

                  > ça peut se finir de façon dramatique pour toi et pour d'autres.

                  Il y a toujours un risque.


                  Mais tu as peut-être la solution miracle... Que me conseilles-tu pour pratiquer mon sport (roller acrobatique & surtout freeride) en toute sécurité ?
                  • [^] # Re: Pfff....

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                    >> Tu as beau être le dieu de ta discipline, il suffit d'un rien

                    >Comme dans n'importe quelle pratique de n'importe quelle activité.

                    Sauf qu'ici, il ne s'agit pas d'une activité ! 99% des usagers de la route souhaitent juste se rendre d'un endroit à un autre et seraient bien plus heureux avec un téléporteur.

                    Ce que je m'échine à faire comprendre, c'est que le patineur, on s'en fout : il prend des risques, il a conscience du danger, si il se tue tant pis pour lui.

                    Mais l'automobiliste qui l'a renversé (et donc tué), il va devoir le payer toute sa vie (matériellement et moralement), même si il était dans son bon droit ! (Les vidéos que j'avais vue ne laissaient aucun doute à ce sujet. Les patineurs comptent avec le réflexe et les freins du conducteur ! )

                    Je n'ai rien contre le "roller-sport", au contraire. Mais c'est comme la moto de course : ça se fait dans des lieux adaptés !

                    Tout comme je suis tout à fait pour le "roller-déplacement". Mais les deux sont différents. Si Richard Virenque doit se rendre à vélo d'un point à l'autre de Paris, il va pas tenter le record de l'heure et pédaler comme un forcené !

                    Perso, je me déplace à trotinette. Et bien autant je peux aller très très vite dans certains endroits déserts (on fait même des courses), autant dès qu'il y a un peu de monde, je suis au pas voire même avec la trotinette sur l'épaule. Donc on peut difficilement me taxer de réactionnisme anti-jeunes.
                    • [^] # Re: Pfff....

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      > Sauf qu'ici, il ne s'agit pas d'une activité !

                      Moi je te parle de l'activité "roller freeride". Comme sur ces vidéos. Donc c'est une activité.

                      > Mais l'automobiliste qui l'a renversé (et donc tué), il va devoir
                      > le payer toute sa vie (matériellement et moralement), même si
                      > il était dans son bon droit !

                      Sans parler des vidéos, pour une pratique freeride telle que la mienne :

                      Si je roule entre des voitures, c'est qu'elles vont assez doucement pour que ce soit sans risque (embouteillage...)

                      Si je roule sur la droite de la route, et que le chauffard ne tient pas sa distance de 1m mini et me renverse, ah que oui il va devoir le payer toute sa vie.

                      > (Les vidéos que j'avais vue ne laissaient aucun doute à ce
                      > sujet. Les patineurs comptent avec le réflexe et les freins du
                      > conducteur ! )

                      Il faudra que tu me dises de quelle vidéo tu parles.

                      > Je n'ai rien contre le "roller-sport", au contraire. Mais c'est
                      > comme la moto de course : ça se fait dans des lieux adaptés !

                      Le lieu adapté au freeride c'est la ville, sinon c'est pas du freeride.

                      > dès qu'il y a un peu de monde, je suis au pas voire même avec
                      > la trotinette sur l'épaule.

                      Même sur un trottoir hyper large, avec trois pèlerins ?
          • [^] # Re: Pfff....

            Posté par  . Évalué à 4.

            > J'comprends que tu ne nous comprenne pas. Mais le plaisir de la glisse, le frisson de la vitesse et du risque, c'est unique !

            Le problème c'est que tu emmerdes le monde. Sur le trotoire ton environement normal se déplace à moins de 10 km/h et tout le monde agit donc en conséquence. Oui les gens se retournent, zig zag. Toi ca t'emmerde, mais quand tu marches tu fais la même chose !

            Je vais te faire un analogie. En vélo, je laisse de côté les streeteurs, si tu sors le dimanche tu as des chances de croiser des promeneurs qui n'imagine même pas qu'un vélo puisse passer la. Alors d'un côté on a

            Le VTTiste
            * Reperage rapide des obstacles
            * Analyse de la trajectoire en évaluant le deplacement moyen de ceux ci
            * Rectification de trajectoire
            * Ca passe

            Le pieton

            * Surprise d'un evenement imprévu
            * Peu de temps pour estimer la vitesse de l'objet arrivant et la trajectoire qu'il va suivre, ou tout simplement pas la capacité de le faire
            * Surprise de la tenu en général. Quand tu vois http://photo.pinkbike.com/photo/451/pbpic451002.jpg(...) arriver c'est compréhensible d'être impressioné et de te dire que si ca tappe c'est pas lui qui va avoir mal
            * Le mec te passe à 50 cm alors que 2 secondes avant tu avais 10m pour toi.

            Du côté de celui qui maitrise l'action ca passe à l'aise, de l'autre y'a plus d'inquiétude car tu ne controles rien et tu ne sais rien à priori de son niveau. Donc la tu as deux choix. Soit la méthode gros con qui passe comme un sauvage, et qui n'a jamais touché personne. Résultat dans l'année tu auras un arreté pour t'interdire de rouler la. Soit tu passes tout doucement, tu dis bonjour avec le sourire et tu repars...

            Le problème des rollers c'est qu'ils tiennent absolument à évoluer sur des environements ou ils sont minoritaires et sans faire l'effort de s'adapter aux autres, qui sont forcement des cons marchant n'importe comment. Donc forcement ca se passe mal. Et c'est pas tellement étonnant...

            Note : j'ai fait 4 ans de street histoire de couper court à la réponse tu peux pas comprendre toussa :-)
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Pour relativiser, et en ce qui me concerne, c'est exceptionnel que je trace dans des endroits encombres de pietons.

              Pour le pieton qui reste petrifie sur place, le mieux est de ne rien faire, comme si on n'existait pas, et de profiter du courant d'air.

              << Le problème des rollers c'est qu'ils tiennent absolument à évoluer sur des environements ou ils sont minoritaires et sans faire l'effort de s'adapter aux autres, qui sont forcement des cons marchant n'importe comment. >>

              Bon, va falloir que je m'habitue a ta haine alors. Cela dit, tout les rollers ne prennent pas les pietons pour des "cons qui marchent n'importe comment".

              Au fait, dis-moi, t'as deja traverse une rue alors que le feu etait rouge pour les pietons ? Expliques-moi comment tu justifies cette action et cette derogation aux lois, cette invasion d'un territoire reserve aux voitures, aux taxis, au scooters, aux velos et aux motos ?

              << Note : j'ai fait 4 ans de street histoire de couper court à la réponse tu peux pas comprendre toussa :-)
              >>

              Typiquement, j'aime pas le concept de street (ou en tout cas de certaines de ses formes) parce que ca degrade le mobilier urbain. En plus, t'es vachement dependant de ton environnement. Il faut une rampe, des tremplins, des protections, une salle, etc etc.

              D'un point de vue personnel, je trouve que ca manque vraiment de style. Pas de detente, pas de souplesse, pas beaucoup de technique de detail (comparee au slalom). Un bon slide m'impressionne bien plus que 50% des trick de streeters.

              Avec le slalom, les sauts a notre dame ou au trocadero, on a jamais rien abime. On s'adapte a notre environnement qui est Paris et on le respecte.

              Sinon, je pense que les rollers ne sont plus du tout minoritaire. Donc qu'est-ce qu'on fait, on interdit ce moyen de transport ecolo et sain ? On construit des voies rollers a cote de voies velo (le top, il n'y aurait plus de place pour les voitures).
              • [^] # Re: Pfff....

                Posté par  . Évalué à 4.

                > Au fait, dis-moi, t'as deja traverse une rue alors que le feu etait rouge pour les pietons ? Expliques-moi comment tu justifies cette action et cette derogation aux lois, cette invasion d'un territoire reserve aux voitures, aux taxis, au scooters, aux velos et aux motos ?

                Ce que tu n'as pas l'air de comprendre c'est qu'il s'agit juste d'une question de respect. Tout le monde n'a pas forcement envie d'avoir a gérer un environement évoluant "trop vite". Oui en ville y'a des grands mères, des mômes sortant de l'école qui courent partout, des chiens qui font n'imp...

                Si tu adaptes ta pratique non pas pour qu'il n'y ait pas de collision mais pour que les gens ne se sentent pas agressés, il n'y a pas de problème. Mais rappel toi quand tu sors de chez toi à 8h01 levé depuis 45 secondes tu n'as pas forcement le cerveau qui fonctionne pour analyser ce qu'il se passe.

                En caricaturant je pense que tu n'aimerais pas tellement être tranquile dans un parc et... http://euterpe.unice.fr/~mathieuc/pass.avi(...) et qu'on t'explique que ca passe "j'ai jamais touché quelqu'un" :-)
                • [^] # Re: Pfff....

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  > Oui en ville y'a des grands mères, des mômes sortant de l'école qui courent partout, des chiens qui font n'imp...

                  Alors, je vais pas defendre la pratique de tous les rollers car il y a des comportements que je desapprouve.

                  Typiquement, je ne fais jamais de roller entre 8h et 10h00 du matin en semaine parce que d'une part les troittoirs sont satures (c'est ingerable) et d'autre part, les conducteurs de voitures sont tres stresses et vraiment agressifs et dangereux. En plus, la circulation est tres intense. Idem entre 18h00 et 19h00.

                  Donc je croise peu de grand-meres, de gamins qui courent dans tous les sens, de clebards excites. Je roule a partir de 20h00 ou 21h00, lorsque les rues sont calmes, ou bien le samedi et le dimanche.

                  Les seuls endroits ou je croise des pietons alors que je suis a fond sont des endroits ou il y a largement la place : boulevard St Germain, boulevard St Michel, Champs Elysees, quais de Seine, etc. Dans les autres rues, s'il y a des pietons, on va en general directement descendre sur le troittoir.

                  Cependant, il est vrai que ca ne me gene pas de m'integrer dans la circulation des voitures qui roulent a 15-20 km/h en respectant leur vitesse. Et je n'hesite pas a alterner les chemins en fonctions des "obstacles" : pietons qui campent sur la voie reservee aux velos, pietons qui marchent sur la voie reservee aux velos, taxi arretes qui obligeraient a passer au milieu de la route, trottoir bouche pour une raison quelconque (enfants, clebards, groupe de gens, elephant rose, ...)

                  Quand on roule, on est dans un mode ou on surveille tout: l'etat du sol, la couleur des feux, la direction des gens, leur vitesse, les velos, les voitures, les scooters, ... . Si il y a des gamins devant moi, soit je passe a plus de 3m, soit je m'arrete parce que les enfants ont tendance a se mettre a courrir soudainement. S'il y a des clebards, j'essaie d'eviter. Malheureusement, on a invente les laisses de 10 metres qui barrent completement la route, ou meme un pieton ne pourrait pas passer (mais c'est probablement normal, le troittoir a ete invente pour les pietons et les clebards !).

                  Maintenant, il y a des gens qui se sentent agresses rien que par le fait qu'on existe. Ils se sont pris une fois un gros con de roller debutant sur la gueule, et ensuite considerent que tous les rollers sont des dangers publics.
              • [^] # Re: Pfff....

                Posté par  . Évalué à 2.


                Pour le pieton qui reste petrifie sur place, le mieux est de ne rien faire, comme si on n'existait pas, et de profiter du courant d'air.


                J'adore, vous ne prenez pas en compte le paramètre "surprise" (on n'entend pas forcément un rolleriste arriver) et le paramètre réflexe (ben oui, rester pétrifier ou sauter de côté, ce n'est pas forcément un choix délibéré, ça peut aussi être un reflexe suite à un stress).

                L'idéal, c'est que le rolleriste fasse du bruit, mais le fasse suffisemment loin de toi pour ne pas faire comme les automobilistes qui font sursauter les cyclistes en klaxonnant 2 mètre avant de les doubler alors qu'ils avaient 10 secondes pour klaxonner sans le faire sursauter.
                • [^] # Re: Pfff....

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  > L'idéal, c'est que le rolleriste fasse du bruit,

                  Avec une crécelle, comme les lépreux au Moyen-âge :)
                  Ou alors avec un bonnet à clochettes.
                  • [^] # Re: Pfff....

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    :)

                    en tout cas, un petit "Hop !" pour prévenir les piétons n'est pas de refus. Les gens le prennent bien généralement (bien sur faut pas faire un rugissement ou crier dégage !).
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  . Évalué à 0.

              > Oui les gens se retournent, zig zag. Toi ca t'emmerde, mais
              > quand tu marches tu fais la même chose !

              Faux. Quand je veux tourner, à pieds, je regarde à coté et derrière moi. Comme pour l'angle mort en voiture. Ca m'évite de bousculer quelqu'un. Parce que sur un trottoir, il y a des gens qui marchent moins vite, et des gens qui marchent plus vite.

              De toute façon, les piétons sont globalement imprévisibles, oui. Mais dans tous les cas, que je sois en roller ou pas, une personne devant moi qui bifurque brusquement, sans ralentir, sans faire gaffe, je lui rentre dedans.

              > * Le mec te passe à 50 cm alors que 2 secondes avant tu
              > avais 10m pour toi.

              Le mec qui passe à 50cm sans ralentir est inconscient. Si je ne peux pas m'éloigner de + d'1m de quelqu'un, je ralentis. C'est une question de bon sens.


              > Note : j'ai fait 4 ans de street histoire de couper court à la
              > réponse tu peux pas comprendre toussa :-)

              Les streeters sont des inconscients.
              Les streeters dégradent le matériel.
              Les streeters prennent des risques inutiles.

              Les freeriders goutent au plaisir de la liberté.
              Les freeriders font attention à leur environnement.
              Les freeriders sont fair-play.

              Mais, comme partout, il y a des gros cons.
              Un jour, je roulais en direction d'une randonnée, quand je me rapproche d'un de mes congénères, qui était devant moi.
              A sa démarche, il se voyait qu'il était relativement débutant.
              Il traverse au rouge. Soit, les piétons font ça aussi... mais après avoir vérifié qu'aucune voiture n'arrive.
              Une voiture arrive, freine, klaxonne... Le patineur insulte le conducteur.
              Si jamais je vois ce genre de personne faire un accident, ça ne me fera ni chaud ni froid.
        • [^] # Re: Pfff....

          Posté par  . Évalué à 0.

          > Super, les piétons sont des cons

          Je n'ai jamais dit ça.

          > en slalommant comme un gros débutant au beau milieu des gens

          Je ne fais jamais ça.

          > vous offrir à toi et à tes potes

          Evite de parler sur un ton méprisant, s'il te plait.

          > un accès réservé sur la voie des bus

          C'est vrai ? Officiellement, et tout et tout ? Génial, depuis le temps que j'attends de ne plus être en infraction quand je suis sur la route.

          > Non mais sans déc... Le trottoir est RÉSERVÉ aux piétons,

          Les rollers ne présentant aucune des caractéristiques propres aux véhicules selon la loi, le patineur est un piéton.


          > si tu veux rouler en roller dessus, tu t'adaptes.

          C'est à dire ? Je roule à 6km/h, pour ne pas effrayer la petite vieille qui marche en face ? Alors que le trottoir fait 5m de large, elle d'un coté moi de l'autre ?

          > tu aurais parfaitement pu bouler la personne âgée

          Largeur du trottoir : 4m.
          La vieille : à gauche.
          Son chien : à 1m à gauche.
          Moi : à droite.
          Explique-moi comment j'aurais pu toucher cette personne en passant à 4m d'elle, et 3m de son chien.

          > et que le chien s'est certainement fait mal aux dents

          Tu sais, les dents des chiens c'est coriace. Et pour ce qui est de mon mollet, j'ai senti la blessure et j'ai boité pendant une semaine, mais maintenant ca va bien, merci.

          Si j'avais été plus lucide sur le coup, j'aurais demandé son identité et les papiers de son chien, afin de déposer une plainte pour faire analyser l'animal. On sait jamais, des fois qu'il ait la rage.

          > je trouve que c'est clairement de la grosse merde, vous rouler comme des cons

          Personnellement, j'aurais des scrupules à traiter des champions nationaux/mondiaux de cons (et si tu vas me dire "comment je le saurais ?", bah clique sur "Portraits" dans le site en question... vu qu'on te donne direct les infos, hein).

          > en grillant les feux

          Ose affirmer que tu ne grille jamais aucun feu. Que tu n'as jamais traversé au rouge (ah ben oui parce qu'un roller est piéton, il faut pas le comparer avec un véhicule).

          > en n'en n'ayant rien à faire des voitures

          Pourtant, je fais bien attention à elles, je me rabats quand on peut/veut me dépasser, etc.

          > des piétons

          C'est pour ça que je passe sur la route quand il y a trop de piétons sur le trottoir, quand je risque d'être dangereux, hein...

          > du code de la route

          Le code de la route ? Celui qui dit que la seule infraction qu'on peut faire, c'est pour "piéton en situation irrégulière sur la route". A part ça ? Rien, on est piétons.

          > En gros, vous faites chier, au moins autant que les blaireaux
          > qui tunent leurs voitures et qui font des rushes sur la route.

          Pour finir sur le même ton que toi, les mecs dans ton genre, rétrogrades à ce point, vous faites chier.

          XIXme siècle : le train est inventé. l'automobile est inventée. Décriés, soi-disant dangereux, etc. Tu aurais été de ceux-là.

          PS: et les gens en vélo sur le trottoir (alors que la loi les oblige à aller sur la route), ça ne te dérange pas ?
          • [^] # Re: Pfff....

            Posté par  . Évalué à 2.

            Les rollers ne présentant aucune des caractéristiques propres aux véhicules selon la loi, le patineur est un piéton.


            Si les rollers ont pendant un temps, et uniquement dans certaines conditions, été considérés comme piétons, c'est en train de changer officiellement : plusieurs juge français ont estimé que les rollers sont assimilable à un moyen de locomotion, et qu'en conséquence, leurs utilisateurs ne pouvaient être assimilés à des piétons.

            Or, il est clairement défini qu'un trottoir est réservé aux piétons uniquement (et il est même interdit d'y garer ne serait-ce qu'une roue de sa voiture, à moins que des places de parking clairement délimitées et débordant sur le trottoir y invite le conducteur).

            Il s'agit donc d'une tolérance due à l'apparition d'un nouveau moyen de locomotion pour lequel aucune loi n'avait été encore clairement établie.

            C'est à dire ? Je roule à 6km/h, pour ne pas effrayer la petite vieille qui marche en face ? Alors que le trottoir fait 5m de large, elle d'un coté moi de l'autre ?


            Voilà, tu as tout compris !

            Personnellement, j'aurais des scrupules à traiter des champions nationaux/mondiaux de cons (et si tu vas me dire "comment je le saurais ?", bah clique sur "Portraits" dans le site en question...


            Donc, d'après toi, un Prost, un Schumacher ou un Alési aurait parfaitement le droit de rouler à 300 km/h sur route sans respecter aucune règle de sécurité élémentaire, puisque c'est un champion national... Excuse-moi du peu, mais je trouve ton raisonnement débile !

            Que ces personnes maîtrisent leur véhicule mieux que la moyenne et que beaucoup, je le conçois, mais de là à dire qu'ils le maîtrisent totalement, il y a un gouffre infranchissable ! D'ailleurs, tous les pilotes accidentés ou morts (Ayrton Senna, Alex Zanardi, etc.), sont là pour rappeler qu'une machine est et restera une machine, et qu'elle est soumise à des impondérables.

            Ose affirmer que tu ne grille jamais aucun feu. Que tu n'as jamais traversé au rouge (ah ben oui parce qu'un roller est piéton, il faut pas le comparer avec un véhicule).


            Je n'ai jamais grillé, et je ne grillerai jamais, aucun feu, ni en conduisant, ni en étant à pied ! Et le seul fait que tu puisses imaginer que c'est une chose si courante et normale en dit déjà long sur ton état d'esprit et ta manière de voir les choses...

            Pourtant, je fais bien attention à elles, je me rabats quand on peut/veut me dépasser, etc.


            Faut savoir, le roller, c'est un piéton ou un véhicule ? Parce que bon, un coup les maîtres du trottoir, un coup les emmerdeurs sur la route, etc.

            Pour finir sur le même ton que toi, les mecs dans ton genre, rétrogrades à ce point, vous faites chier.




            XIXme siècle : le train est inventé. l'automobile est inventée. Décriés, soi-disant dangereux, etc. Tu aurais été de ceux-là.


            Ben bizarrement, les trains et les voitures ont été responsables de plus de morts que n'importe quel autre moyen de transport. Donc ils n'avaient pas tout à fait tort non plus. Et encore, il faudrait aussi comptabiliser les cancers liés à la pollution des transports pour être honnête, et à mon avis, on atteindrait là des sommets.

            PS: et les gens en vélo sur le trottoir (alors que la loi les oblige à aller sur la route), ça ne te dérange pas ?


            Pour moi, un vélo sur un trottoir, c'est son utilisateur qui marche à pied à côté. Et il me semble que la loi le considère comme tel également, donc ça tombe bien !
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  . Évalué à 2.

              > Si les rollers ont pendant un temps, et uniquement dans
              > certaines conditions, été considérés comme piétons, c'est en
              > train de changer officiellement

              Oui, et heureusement encore. Vivement que ce soit appliqué.

              > Voilà, tu as tout compris !

              Ok, et donc, moi qui marche vite, il faut que je ralentisse la cadence quand je ne suis pas absolument seul sur un trottoir, aussi, c'est ça ?

              Je suis désolé, mais quand je vois le boulevard Saint-Germain coté assemblée nationale, avec trois pèlerins sur le trottoir, je préfère passer à 3m de ces piétons qu'à 50cm des voitures. Question de sécurité... Je ne voudrais pas traumatiser un chauffard qui risquerait de m'écraser, oh mon dieu !

              > Donc, d'après toi, un Prost, un Schumacher ou un Alési aurait
              > parfaitement le droit de rouler à 300 km/h [snip]

              Non. Mais si les routes faisaient 8 voies de large (4m pour le trottoir), que la vitesse était limitée à 500km/h (tiens, sur le trottoir, il y a une vitesse limite ? peut-être la même que sur la route, 50km/h ?), et qu'il n'y avait qu'une autre voiture en vue, ça ne me gênerait pas du tout qu'il passe à 250 km/h.
              Si tu veux extrapoler à l'automobile, extrapole le tout (environnement [loi, autres personnes, etc]compris), pas seulement un élément (roller/voiture).

              > Je n'ai jamais grillé, et je ne grillerai jamais, aucun feu, ni en
              > conduisant, ni en étant à pied !

              En conduisant, heureusement encore.
              A pied, eh bien dis donc, tu es un piéton modèle !

              > Et le seul fait que tu puisses imaginer que c'est une chose si
              > courante et normale en dit déjà long sur ton état d'esprit [...]

              Ca dit surtout que je vis à Paris, et qu'ici, oh que oui, c'est courant (et anormal je te le concède, de toute façon la vie parisienne est anormale). Comme mes détracteurs demandent de le faire, je m'adapte à mon environnement.


              > Pour moi, un vélo sur un trottoir, c'est son utilisateur qui
              > marche à pied à côté.

              Eh bien dis-donc ! Tu habites à Perfection-Ville ! En tout cas, tu n'habites pas Paris... Ou alors tu ne sors pas de chez toi.

              Parce que le vélo que je me suis pris de face sur le bd St Germain (encore lui), je t'assure que sa propriétaire était bel et bien dessus en train de pédaler.

              (N.B.: De toute façon, je sais bien que tu avais compris ce que j'ai exprimé, mais tu t'évertues visiblement à jouer au con)
              • [^] # Re: Pfff....

                Posté par  . Évalué à 2.

                > Pour moi, un vélo sur un trottoir, c'est son utilisateur qui
                > marche à pied à côté.

                Eh bien dis-donc ! Tu habites à Perfection-Ville ! En tout cas, tu n'habites pas Paris... Ou alors tu ne sors pas de chez toi.

                Parce que le vélo que je me suis pris de face sur le bd St Germain (encore lui), je t'assure que sa propriétaire était bel et bien dessus en train de pédaler.

                (N.B.: De toute façon, je sais bien que tu avais compris ce que j'ai exprimé, mais tu t'évertues visiblement à jouer au con)


                Je ne vois pas pourquoi tu le traites de con. Il te dit que ce qu'il conçoit, c'est qu'un cycliste descende du vélo lorsqu'il va sur le trottoir. Il ne te dit pas que tout le monde le respecte. Il n'y peut rien si les gens font les cons.

                Selon toi, il faut abolir tout le code de la route parce que dans la réalité, y'a pleins de gens qui ne le respecte pas ?
                • [^] # Re: Pfff....

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Je lui parle de cyclistes qui roulent sur le trottoir - c'est autrement plus dangereux qu'un patineur. et lui dit "pour moi un cycliste sur un trottoir il est à pied, le vélo à coté". Belle façon d'éluder la comparaison !
          • [^] # Re: Pfff....

            Posté par  . Évalué à 3.

            Juste pour la forme : lorsque je suis à vélo et que je décide d'aller sur le trottoir, je descends de mon vélo et le pousse à pieds. Déjà parce que je n'ai pas ce desir de slalom entre des piétons et également parce que rouler à vélo sur un trottoir est interdit.

            Etant donné que le roller et le vélo permettent d'atteindre les mêmes vitesses, ça me parait logique que le roller le soit également. D'accord pour dire que dans les textes de lois, ce n'est pas marqué mais des fois la logique prime sur les lois : ce n'est malheureusement pas parce qu'on a la loi avec soi qu'on est plus intelligent ou plus prudent.


            "> un accès réservé sur la voie des bus

            C'est vrai ? Officiellement, et tout et tout ? Génial, depuis le temps que j'attends de ne plus être en infraction quand je suis sur la route."

            Je vais bien rire lorsque ce sera le cas parce qu'en tant que roller ce sera toi qui deviendra le "piéton" par rapport aux bus, taxis, motos (qui n'ont rien à faire dans les couloirs de bus certes mais qui les prennent : tous les jours je les y rencontre en prenant mon vélo). Tu comprendras alors ce que les piétons ressentent lorsque tu te feras doubler à 50 centimétres par une moto ou un taxi roulant 2 fois plus vite que toi et que tu n'auras pas vu arriver.

            Si tu me dis qu'en roulant actuellement sur la route, tu fais attention, tu n'as jamais connu de telles situations, tu maitrises, que les couloirs de bus sont tellement larges que ça ne se passe pas comme ça... et bien j'aimerai beaucoup savoir quelles rues tu empruntes en roller.
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              > lorsque je suis à vélo et que je décide d'aller sur le trottoir, je descends de mon vélo et le pousse à pieds.

              Ce serait genial si tu n'etait pas une malheureuse exception.

              > Je vais bien rire lorsque ce sera le cas parce qu'en tant que roller ce sera toi qui deviendra le "piéton" par rapport aux bus, taxis, motos

              Ca va etre une revolution pour nous. On est tellement con, on etait jamais alle sur la route et on savait pas comment c'etait, on ne s'est jamais fait colle par un taxi, frole par un bus. Pour dire, on a meme jamais fait de velo!

              > et bien j'aimerai beaucoup savoir quelles rues tu empruntes en roller.

              Il y a un parametre qui joue beaucoup : on fait du roller pour le plaisir. Tu vas probablement a ton travail en velo. Ce n'est pas les memes horaires, la meme circulation et pas les memes choix d'itineraires. A la meilleure heure pour faire du roller (21h00), il y a de la place sur le trottoirs et sur la route. Et il y a moins de moto qui remontent le boulevard St Michel par la voie de bus que le reste du temps.

              Si on prend l'exemple de rue de Rivoli, il y a une voie reservee velos qui est bien pratique et qu'on emprunte avec joie. Sauf qu'il y a des pietons qui campent tous les 20 metres. Sur la gauche, on est coince par les voitures garees donc on ne peut pas aller sur la route. Du coup, on monte sur le troittoirs. Sinon, on peut s'arreter poliment tous les 20m et demander poliment aux pietons de laisser une place pour qu'on puisse passer poliment et recommencer 3s plus loin.
            • [^] # Re: Pfff....

              Posté par  . Évalué à 2.

              > j'aimerai beaucoup savoir quelles rues tu empruntes en roller.

              Au hasard...
              - boulevard St-Michel sur la voie de bus : ils sont compréhensifs
              - boulevard St-Germain, parfois trottoir (c'est tellement large !), parfois voie de bus (au niveau de st-michel surtout)
              - rue de Rivoli (c'est là que les taxis/bus/motos sont les plus dangereux je trouve)
              - rue de Rome (sur le trottoir au Nord, sur la route au Sud... ca roule tranquille)
              - avenue de Clichy (la route est bien, hors heures de pointe)
              - boulevard Montparnasse (royale, la circulation !)
              - place de l'Etoile (exclusivement sur le trottoir, et je m'arrête aux feux bien sûr)
              - avenue des Champs-Elysées (uniquement trottoir, et la plupart du temps en ralentissant, il y a du monde là-bas !)

              De plus, j'emprunte bien sûr pas mal de petites rues assez tranquilles, il n'y a pas que les grands axes dans la vie !

              Et avec tout ça, il faut aussi se dire que les gens s'habituent. Les mémés qui ont l'habitude de sortir savent maintenant ce que c'est qu'un roller, et commencent à avoir un comportement rationnel. Pareil pour les chauffeurs de bus, les taxis, etc.

              Je tiens cependant encore une fois à souligner un point que tous les détracteurs mettent en avant :

              un taxi passant à 50 km/h à 50cm d'un patineur qui lui roule à 20km/h, ce n'est pas comparable à un patineur à 20 km/h qui passe à 1 ou 2m d'un piéton à 7 km/h... (et de toute façon, le taxi à 50cm du patineur, il est en infraction ! C'est 1m minimum, en ville !)
      • [^] # Re: Pfff....

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Peux-tu me dire ce qui te permet de généraliser ton cas à tous les visiteurs de LinuxFr avec ton "on" ?

        Excuse moi, ce n'est pas une généralisation. Mais au vu des commentaires à ta remarque précédente sur un ancien journal (celui dont je parle), je n'étais pas du tout le seul à avoir cet avis. D'où le "on".

        Et quand bien même je serais le seul, je m'excuse et change le "on" par "je". Cela ne change rien au fond de la remarque.

        Relis mon commentaire de la fois passée.
    • [^] # Re: Pfff....

      Posté par  . Évalué à 2.

      Un autre commentaire, idée qui a traversé l'esprit de ma chère et tendre... pas nécessairement faisant avancer le schmilblick, mais info quand même.

      Les non-patineurs voient les patineurs différement, selon... leurs vêtements.

      Quand je vais rouler en freeride, histoire de me dépenser, en baggy/t-shirt, certains ont peur de moi. Quand je vais à la poste dans cet accoutrement, on me parle sans trop de respect.

      Quand, revenu du travail, je chausse mes rollers tout en gardant mon costume, et que je vais à la Poste, j'ai autant de "bonjour monsieur", et de "oui monsieur", que si j'avais pas de rollers. Et les gens sur la route, ceux-là même que j'ai pu croiser la veille en baggy, ils ne semblent pas effrayés.

      Pourtant, je pratique le sport toujours de la même manière...
  • # Assez déçu

    Posté par  . Évalué à 1.

    Bonjour à tous,

    je m'appelle Xavier, et je suis celui que vous qualifiez de dingue, parce que je traverse la place de l'étoile.

    Je voudrais juste vous donner mon point de vue.

    1) je suis très déçu. RollerFR est venu poster ici non pas pour faire des stats dont ils n'ont pas besoin mais pour présenter un projet libre.
    Tout le site tourne informatiquement parlant autour des solutions libres et c'était ca le but du post.

    Après cela vous montre aussi que dans la vie, il n'y a pas que recompiler son noyau !

    2) je suis encore plus déçu quand je vois les commentaires limite fachos de certains posts.
    Je croyais que Linux, c'était le monde libre, une communauté, un esprit, ...

    Mais en fait, y'a plein de gens qui ont posté et qui ne sont pas plus open que Windows XP !

    3) des explications quand même
    J'ai 29 ans, je suis cadre et je suis loin d'être fou.

    En plus de 15 ans de roller, je n'ai jamais shooté personne, causé d'accidents ou autre. Et je ne me suis même jamais fait mal. Tout est contrôlé, calculé en permanence. Y'a pas d'improvisation !
    La place de l'étoile, c'est un délire. En plus, franchement : c'est loin d'être dur à faire.

    Pour moi ce qui serait dangereux : faire du vélo dans paris.

    Pour moi le roller c'est naturel, c'est comme se servir d'un couteau et d'une fourchette

    4) Remerciements
    Je voulais juste remercier un certain Philippe Fremy qui, dans ses posts, a su rester ouvert.
    Merci à lui et aux gens sympa
    • [^] # Re: Assez déçu

      Posté par  . Évalué à 1.

      Waou,

      Je fais parti de l'équipe de RollerFR et suis surpris par tant d'attention de la part des lecteurs de LinuxFR. Je suis également un de ces patineurs à la recherche de sensations urbaines, comme vous en croisez.

      Certains peuvent penser ce qu'ils veulent, je ne change rien à ma pratique. Ce n'est pas ici que je souhaite l'encourager, j'ai déjà un site qui tourne bien et qui me permet de le faire.

      Je pense simplement que RollerFR, qui utilise le plus possible des logiciels libres pour son développement et qui développent lui-même ses propres outils, a une place ici.
      Effectivement, nous ne parlons pas plus que ça de logiciels libres, mais bien de roller. Le sujet n'est pas le même, mais certaines façons sont communes ; notamment une débauche d'énergie pour partager une passion ou un mode de vie (à vous de voir).

      Et je dirai simplement aux antis : ON FAIT DU PATIN A ROULETTES !!!

      ps / 'lut wa, xav et Philippe Fremy

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.