Journal Frugalware, une distribution pas comme les autres.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
11
9
déc.
2013

Sommaire

Comme souvent je l'ai dis, j'ai trois distributions importantes et a qui je suis resté fidele, la regrétté Mandriva, la vénérable Debian et openSuse, puis une que j'ai accroché et dont je pense le plus grand bien: Frugalware.

Frugalware est une distribution différente des autres habitués des podiums, elle n'a pas une base debian ni RPM, mais a l'origine elle est basé sur Slackware, avec une version amélioré du gestionnaire Pacman d'Archlinux.

Pacman-G2 est un fork de pacman, l'équipe de frug ayant apporté des améliorations jamais pris en compte par celle d'arch, ont décidé de le forker. Il est rapide comme son aîné, et peu le différe vraiment a premiere vue! il est simple a prendre en main:

mettre a jour le depot de logiciel suivit de la mise a jour systeme revient a faire un pacman -Syu ce qui vaut sur Debian a apt-get update && apt-get dist-upgrade.

Installer un logiciel (par exemple mldonkey) se fait avec un pacman -S mldonkey = apt-get install mldonkey sur debian.
supprimer un paquet avec ses dependances se fait avec pacman -Rc mldonkey

Il est rapide et le peu qu'il dit suffit, j'ai toujours trouvé apt et aptitude trop bavard, pacman dit autant mais de maniere plus propre, un peu comme zypper (openSuse) pour ceux qui le connaisse.

On pourrait comparer Frugalware a une archlinux, comme elle c'est une rolling release c'est a dire que les logiciels sont mis a jours de façon continue sans version de Frugalware. En gros comme sous Arch, Debian testing/sid, gentoo, une personne qui fait ses mises a jour une fois dans l'année(c'est pas a faire) va se retrouver au même niveau que celui qui les fait tout les jours et dans les deux cas c'est pacman -Syu!

Comme Arch et vu qu'elle uilise pacman(version amélioré), la fabrication de paquets est tres simple par rapport a des rpm ou des deb, un simple fichier appelé simplement frugalbuild est a renseigner, cette partie de frugalware sera vue plus en détail dans un prochain article, mais en gros on rempli les champs mainteneur, nom du paquet, source, dependance et si le paquet n'a pas besoin de "build" spéciale, on n'a pas a renseigner cette partie! Bon j'admet volontier que j'ai cherché a bien assimiler la doc, donc avec l'exemple du wiki, j'ai cherché la petite bete pour tout comprendre et un exemple tres simple, m'a demandé presque une heure le temps que je comprenne tout plus ou moins grace une communautée vraiment tres patient, sympa et acceuillante, le tout dans la bonne humeur!

La ou elle change de sa copine Archlinux, c'est qu'elle est bien plus facile a prendre en main, en tout cas la ou on peut voir une difficulté de passer de Debian a Archlinux, avec Frugalware ça passe tout seul!

Pour commencer, contrairement a Arch qui avait un installateur pas du tout automatisé et pas evident pour la partie configuration mais avec lequel on se débrouillait grace a la documentation de leur wiki (tres bonne au passage!), et qui s'est vu remplacé dans les dernieres versions par des scripts (ce qu'on ne peut pas qualifié de plus facile pour une installation!), sous Frug, c'est différent, jusqu'à la version 1.8, il y avait un installateur tres simple a prendre en main bien qu'etant non graphique (en gros comme sur debian, on remplit et suivant), la partie délicate se résumant au partitionnement. Cette etape est de toute façon jamais a prendre avec des pincettes, et de mon coté je regarde bien ce qui est dit même sur ubuntu ou mandriva, une erreur d'inattention et c'est des centaines de go de données qui seront perdus, et ça arrive tres vite (d'ou les fenêtre de confirmation).
Cette partie la aurait pu être facilité en proposant un partionnement automatique comme sur debian, mais bon une fois cela fait on doit choisir les groupes de paquets que l'on veut et c'etait la ou ça merdait pour moi. Beaucoup trop de groupe coché par défaut, kde, gnome, xfce, base, lib, dev, multimedia, xmultimedia… presque tout les groupes etaient deja coché. Bon c'est pas compliqué, il suffit de décoché mais pour le nouveau, qui généralement, veut avoir le bureau par defaut de sa distribution c'est moins simple, et frug lui en colle 3…
Du coup l'installation prenait du temps, j'ai été jusqu'à 50minutes par DVD, et oui 3 bureau(kde, gnome, xfce), plusieurs naviguateur web(firefox, konqueror, epiphany…), gestionnaire de fichiers…, tout a chaque fois multiplier par 3 au moins, ça fait beaucoup de paquets a télécharger, a installer, ça prend donc du temps et de l'espace disque dur.
Une version graphique existe, mais vu que je ne suis pas fan des version graphique, je préfére un bon ncurse fiable qu'une interface graphique bugué, je ne m'en suis jamais servit, comme la version live, je ne suis pas fan des lives.
Dans cette nouvelle version 1.9, tout ça a changé, et c'est la cause principale du retard de cette version, l'installateur est peaufiner a son paroxisme, et le gars qui y travail, le fait avec amour!

Enfin la ou Frug differe totalement de sa rivale, c'est qu'elle possede une version stable, qui sort tous les 6 mois mais supporté 6 mois. Un simple pacman -Syu suffit pour passer a la nouvelle stable et sans rien changer dans la liste des depots, vu que seule deux dépôts sont la par défaut, un current qui est la version rolling release et l'autres est stable, cette partie la ne m'interesse pas trop, mais ça permet d'avoir un serveur par exemple dont on ferait une grosse mise a jour tout les 6 mois.
A savoir que par la suite, je parle de la version 1.9 qui devrait pas tarder a sortir, mais je suis sur current c'est a dire la version rolling release.

1. Installation

Donc comme je le disais, l'installateur a changé avec cette 1.9, et n'a plus rien avoir avec l'ancien sauf qu'il est toujours en version ncurse (et tant mieux). Mon reseau ethernet a été detecté comme toujours mais cette fois avec le nom du matériel au lieu de l'eternel "eth0", pour moi c'est pareil, mais pour certain ça sera bien plus pratique. ensuite on rentre le nom de la machine entiere avec le nom de domaine puis juste le nom de machine simple, on demande le passe root puis c'est au tour de l'utilisateur, nom et passe. On arrive a la liste des groupes de paquets et cette fois c'est a nous de cocher les groupes qu'on veut, ce qui contrairement a l'ancien installeur, est une amelioration, comme quoi l'equipe de frug a beau être restreinte elle en reste pas moins tres a l'ecoute de ses utilisateurs!

Une fois fait, l'installation des paquets se lance, une barre de progression est présente mais reste longtemps a zero, en faite l'installation va si vite que j'ai pas trop fait gaffe, je suis partie m'assoire sur le canapé moins de dix minutes et a mon retour c'etait deja fini! A titre d'exemple, debian m'aurait mis cinq bonnes minutes de plus au bas mot pour s'installer sans bureau, et je parle pas des openSuse ou Ubuntu! En tout moins de 15 minutes pour m'installer les groupes kde, multimedia, xmultimedia, base, xserver, plus d'autres que je n'ai plus en tete, ce qui me donne un pc avec tout les codec et outils que je me sers! Quand je parle de 15minutes pour l'installation, faut comprendre du debut ou on tape dans le grub pour lancer l'installation jusqu'à l'ejection du cd, et je dis 15min mais quand suis revenu c'etait deja finit sauf que je n'etais pas devant l'écran…
Le seul soucis c'est que malgré le mesage qui nous dit "installation fini" on doit rebooter via le bouton du pc(un enter ne suffit pas chez moi…), ceci etant dit c'est pas la mort non plus!

2. Post-installation et Utilisation

La bécane redemarre, on vois un jolie grub, ça change du theme debian c'est plus frais, puis grub disparait et a peine 15 secondes plus tard je suis sur kde, la ou debian me met 30secondes, la difference c'est systemd qui le fait, je suis pas fan de ce fait tout, mais il est efficace et j'aurais certainement moins de soucis que sur opensuse avec yast qui se battait avec systemd pour savoir quels services lancer.
En parlant de boot et de temps de boot, frugalware se positionne tres bien et est dans les même temps que opensuse, mais pour moi c'est pas essentiel, je préfére un truc a la debian qui met plus de temps mais que je sais ce qu'il fait, que systemd qui fait tout et bientot le café, surtout que je fais partie de ceux qui redémarre le pc rarement, ça peut être une semaine comme plusieurs mois, donc suis pas a 30 secondes par semaine.

Bon j'ai dis le mal que je pensais de systemd passons a autre chose, frugalware etait tres a jour quand je l'ai connu c'etait les versions de paquet les plus a jour avec arch, c'est presque toujours le cas mais vu le peu de dev on peut comprendre certain retard et puis c'est peut être du a la sortie de la 1.9 dans les jours a venir! C'est peut être un mini gel de current le temps que stable sorte.

Kde est tres vivace, deja bien plus vivace que sur debian, qui etait elle même bien plus vivace que sous opensuse! J'ai pu remarquer aussi que je gagne encore en consommation cpu et processeurs, ce qui n'est pas négligeable, le tout étant plus du peut être a la version de kde, 4.11 sous frugalware contre 4.10 sous debian sid!

J'ai commencé par changer l'ordre des mirroires pour mettre ceux d'Irelande en tete, plus rapide et plus fiable, suivit d'une mise a jour des depots et des paquets via pacman -Syu. J'ai installé ensuite mes paquets habituelle, c'est a dire kde-extra, mlnet, et quelques autres,…

Ensuite, et au vu de l'accueil des gars présents sur le irc fr, #frugalware.fr, j'ai commencé a regarder la documentation pour faire des paquets, pour le moment ça roule, et suis bien content d'être de nouveau sur cette ditribution qui m'a marqué en 2007.

Prochaine étape sera de faire quelques paquets et pourquoi pas en maintenir; mais ça sera dans un prochain article!

  • # Pacman

    Posté par . Évalué à 3.

    Si il y a bien un truc que je n'ai pas aimé sous arch, c'est bien pacman.
    entre -Suy et aptitude update je trouve la syntaxe bien plus claire dans le cas de la debian.

    • [^] # Re: Pacman

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Une qualité de pacman provient de AUR, c'est un bel ensemble de logiciel facile à installer.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

      • [^] # Re: Pacman

        Posté par . Évalué à 7.

        En l'occurrence, pacman ne permet pas d'accéder à l'AUR (par design) et il faut utiliser un simple wrapper, mais c'est vrai que l'une des forces d'Arch est le dépôt utilisateur.

        Sinon, la syntaxe pacman est une simple affaire d'habitude, comme s'habituer à la multitude d'apt-get/apt-cache/aptitude/dpkg sous debian.

      • [^] # Re: Pacman

        Posté par . Évalué à 2.

        Une qualité de pacman provient de AUR, c'est un bel ensemble de logiciel facile à installer.

        Tu voulais dire un bel ensemble de paquets vite fait mal fait, créés par Jean-Kevin puis maintenu 45 secondes par toto avant d'être laissé à l'abandon dans ce gigantesque tas de caca ?

        Non sérieux, j'arriverai jamais à expliquer qu'on cite AUR comme un avantage et qu'on puisse l'utiliser. C'est le skyblog des dépôts ce truc…

        • [^] # Re: Pacman

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Qu'est ce qu'on s'en fiche de la qualité du packaging de AUR, tu peux le modifier si tu n'es pas content qu'il manque une feature ou une dépendance. En général, rien ne dépend des paquets AUR, donc je m'en sers comme les gens se servent de checkinstall sous debian. On peut donc supprimer rapidement les paquets quand on en veut plus.

          Le snobbisme sur la qualité des paquets, c'est bien la première fois que j'entends ça pour dénigrer une idée qui manque cruellement sur toute autre distro.

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par . Évalué à 3.

            Le snobbisme sur la qualité des paquets, c'est bien la première fois que j'entends ça pour dénigrer une idée qui manque cruellement sur toute autre distro.

            Quelle est la différence avec PPA ? (d'un point de vu idée, je ne doute pas que de ton point de vu les paquets debian c'est nul alors que les paquets arch ça déchire)

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par . Évalué à 3.

              https://wiki.debian.org/Packaging
              Pour juger de la qualité des paquets debian, je pense que sa doc se suffit à elle-même.

              Plus sérieusement. Les PPA et AUR sont un peu différents. Déjà, à la base, un PPA contient des paquets, AUR contient juste de quoi construire les paquets.

              Si on met de côté les qualités et les défauts intrinsèques aux gestionnaires de paquets. Non, on ne peut pas vraiment dire qu'une approche est meilleure que l'autre elles sont des avantages et des défauts.

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Quelle est la différence avec PPA ?

              La différence est que les PPAs sont binaires alors que AUR est source. Mais oui, tu as raison, les PPAs remplissent le même rôle. J'aurai dû m'en souvenir, ce qui veut dire que c'est seulement les distros non basées sur les deb et pacman à qui ça doit manquer.

              (d'un point de vu idée, je ne doute pas que de ton point de vu les paquets debian c'est nul alors que les paquets arch ça déchire)

              Hmm, un gestionnaire de paquet est un gestionnaire de paquet. Certains peuvent être un plus chiant que d'autres pour certaines tâches mais au final, c'est la même chose. Donc non, je suis pas intégriste là dessus.

              J'espère que tu n'as pas vu d'attaque sur Debian ici, car il n'y en a absolument pas! La preuve, je parle de checkinstall qui, pour moi, est une excellente idée! Si les paquets Arch étaient pas si simples à écrire, je crois que j'aurai recodé ça pour Arch.

              La seule critique que je fais, c'est que certaines distros ignorent trop leurs utilisateurs en leur permettant pas de contribuer facilement sans passer pour le circuit officiel.

              • [^] # Re: Pacman

                Posté par . Évalué à 1.

                La différence est que les PPAs sont binaires alors que AUR est source. Mais oui, tu as raison, les PPAs remplissent le même rôle. J'aurai dû m'en souvenir, ce qui veut dire que c'est seulement les distros non basées sur les deb et pacman à qui ça doit manquer.

                Je suis pas vraiment d'accord avec toi. AUR et les PPA remplissent le même rôle, à savoir maintenir un système de paquets non officiels. C'est le moyen qui est radicalement différent : instructions de compilation contre paquets binaires déjà prêts à installer.

                • [^] # Re: Pacman

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Je suis pas vraiment d'accord avec toi. AUR et les PPA remplissent le même rôle…

                  Ce qui est exactement ce que j'ai dit ;)

                  • [^] # Re: Pacman

                    Posté par . Évalué à 1.

                    La fatigue, désolé : j'ai imaginé une négation apparemment. Du coup, je suis d'accord en fait.

              • [^] # Re: Pacman

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                ce qui veut dire que c'est seulement les distros non basées sur les deb et pacman à qui ça doit manquer.

                Pour les autres distro (et même Ubuntu et Debian), il y a l'opensuse build service.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Pacman

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Yeah, ça gère OBS mais y'a des wrappers pour faire une recherche?

                  • [^] # Re: Pacman

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Pas intégrée à un client natif mais via l'interface web. Et si on ne cherche que pour Opensuse, il y a un truc un peu mieux foutu

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Pacman

                Posté par . Évalué à 2.

                La différence est que les PPAs sont binaires alors que AUR est source. Mais oui, tu as raison, les PPAs remplissent le même rôle.

                Il n'est pas possible de créer des PPA "source" (comme on le fait avec les dépôts officiels Debian et qui permettent de télécharger les versions sources des paquets via apt-get source) ?

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Pacman

                  Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 10/12/13 à 18:15.

                  Ça reste des paquets contenant des sources de logiciels. Donc oui ça doit être possible.

                  L'AUR ne contient que des que des archives .tar.gz, contenant le script bash PKGBUILD (et éventuellement d'autres fichiers, tels que le fichier d'installation, des patchs…) correspondant au logiciel X ou Y.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Pacman

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Si, il sont même toujours disponibles.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Pacman

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est quand même super rare les paquets de ce genre, ça arrive mais c'est loin d'être la norme. Et encore, dans ce cas, il suffit de quelques modifications mineures pour pouvoir reprendre le paquet.

          C'est sûr que sous debian, avec cette atrocité qu'est le .deb, Jean-Kevin n'arrive même pas à générer de paquet…

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 10/12/13 à 16:18.

            Je n'ai pas le niveau pour juger de la qualité intrinsèque des .deb, mais force est de constater que si le PPA est adapté à la version de sa distribution il y a 100% de chances que ça marche. Avec AUR, pourvu que le script un peu vieux et le logiciel mineur, les chances de devoir se frapper une recherche et/ou une configuration à la main deviennent carrément non négligeables.

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par . Évalué à 8.

              Donc t'es en train de dire que si le PPA est vieux (comprendre deux versions de retard, cad un an) alors ça peut mal marcher, et que, si le PKGBUILD sur AUR date d'il y a un an, ça peut mal marcher. Alors que si le PPA est de la dernière version, ça risque de marcher, et que si le PKGBUILD sur AUR date des derniers six mois, ça risque de marcher.

              • [^] # Re: Pacman

                Posté par . Évalué à 1.

                Ben "j'suis" juste en train de comparer, 5 ans d'utilisation de PPA et aucun problème, 5 ans d'utilisation de AUR et de nombreuses galères. Les .deb sont peut-être "atroces" mais au moins ils sont mis à jour.

        • [^] # Re: Pacman

          Posté par . Évalué à 10.

          Ce n'est pas un dépôt de paquets binaires, mais un dépôt de scripts de création de paquets communautaire.

          Ses avantages sont multiples :
          1. Proposer des variantes des paquets officiels (tels que linux-ck)
          2. Proposer des paquets qui ne sont pas présents sur les dépôts binaires
          3. Proposer un système de votes permettant à certains scripts de rejoindre les rangs des paquets binaires officiels sur le dépôt [community]
          4. Permettre d'abandonner des paquets binaires vers l'AUR (comme lors du passage à systemd, le PKGBUILD de sysvinit s'est retrouvé sur l'AUR)
          5.Permettre à n'importe qui de proposer un nouveau PKGBUILD (après avoir respecté certaines règles) ou de reprendre la maintenance de scripts existants.

          Maintenant c'est vrai qu'on trouve des PKGBUILD excellents, d'autres moins bons, et pas mal qui sont abandonnées. C'est loin d'être surprenant quand on sait que l'AUR est ouvert à tous. Mais il ne faut pas oublier que même les dépôts officiels sont régulièrement nettoyés : une rolling release est tout sauf figée.

          Et c'est parce que l'AUR n'est pas contrôlé (c'est à ceux qui proposent des scripts et ceux qui les installent qui ont la charge de les contrôler) que pacman ne supporte pas l'AUR directement. En effet, sans wrapper il faut télécharger le tarball voulu, et ensuite vérifier le PKGBUILD, et enfin le construire avec makepkg -s et l'installer avec pacman -U.

          Si on veut quelque chose de bien mieux contrôlé (et donc bien plus fermé) que l'AUR, on reste sur les paquets des dépôts binaires officiels, qui sont très bien fournis (environ 5026 paquets pour l'architecture x86_64 seule, avec le dépôt multilib activé si je fais un coup de "abs" et que je fais un "tree" sur /var/abs).

          Ils sont souvent abandonnées pour une bonne raison (liste non-exhaustive) :
          1.Le logiciel upstream est abandonné
          2.La personne ayant proposé le script n'en a plus besoin et ne souhaite plus le maintenir (si l
          3.C'est un paquet Archlinux abandonné vers l'AUR
          4.Les paquets officiels ont rendu le script non-nécessaire (par exemple : xfwm4.8-tiling ne sert plus à grand chose depuis xfwm4.10 qui a intégré le tiling semi-automatique et l'a même amélioré)
          5. etc…

          Enfin, concrètement y'a-t-il tant de scripts abandonnées sur l'AUR ?
          Si on prend les stats d'aujourd'hui disponibles sur le site officiel :

          Paquets 45011
          Paquets orphelins 9660
          Paquets ajoutés au cours des 7 derniers jours 128
          Paquets mis à jour au cours des 7 derniers jours 1065
          Paquets mis à jour dans l'année écoulée 18984
          Paquets jamais mis à jour 11226
          Utilisateurs enregistrés 53269
          Utilisateurs de confiance (TU) 36

          21% de scripts orphelins, c'est moins d'un quart.

          Et à titre perso, pourquoi l'AUR est si utile ?

          pacman -Qmm

          aurupload 0.7.5-1
          Me permet de script l'envoi d'archives sources sur l'AUR
          cdemu-daemon-lts 2.1.0-5
          Permet de monter des ISO, NRG, .BIN/.CUE, et autres formats sur un /dev/sr1 émulé grâce à vhba-module. Pour vhba-module-lts.
          corsix-th 0.21-1
          Version libre de Theme Hospital
          desura 1-19
          Une sorte de Steam mais pour les jeux indés (et ceux bien avant que Steam se soit ouvert aux indés)
          dfc-git 20130819-1
          df -h, mais en mieux (version de développement un brin plus à jour que la dernière relase officielle)
          doukutsu 1.2-4
          Jeu : Cave Story
          elementary-xfce-icons 0.3-1
          Thème d'icônes de Xubuntu
          fs-uae 2.2.3-1
          Émulateur Amiga qui est aussi bon que WinUAE
          g-fs-uae 0.0.61-2
          interface graphique pour fs-uae
          gcdemu 2.1.0-1
          interface graphique pour cdemu-daemon
          gufw 14.04.0-1
          GUI de UFW
          kega-fusion 3.63-16
          Émulateur sega genesis / sms.
          libjpeg6 6b1-2
          Dépendance de Desura.
          libxfce4ui-devel 4.11.0-1
          Version de dév de libxfce4ui4.12. Dépendance de xfwm4.11
          linux-ck 3.10.20-1
          Linux avec le -ck patchset et le BFQ.
          linux-ck-headers 3.10.20-1
          fichiers d'en-tête linux-ck
          nvidia-ck 331.20-14
          Pilote nvidia proprio pour linux-ck
          openxcom 0.9-3
          Jeu : OpenXCom
          package-query 1.2-2
          Dépendance de yaourt.
          pnmixer-xfce4 3-1
          Mixer pour le tableau de bord Xfce supportant ALSA et PulseAudio, notifications OSD, etc. …
          pytyle2-hg 2.0.0-2
          Full tiling pour xfwm4 ou équivalent
          soundfont-titanic 1.2-1
          banque de sons MIDI
          suspend-usb-device-git 20121113.12-1
          Permet d'éteindre un disque dur externe avant de le débrancher (thunar ne le propose pas toujours…)
          systemd-ui 2-2
          consulter l'état des services systemd avec une interface graphique
          ttf-ms-fonts 2.0-10
          Polices de caractères Microsoft
          vhba-module-ck 20130607-4
          Module kernel pour cdemu-daemon. Variante pour linux-ck
          vhba-module-lts 20130607-9
          Module kernel pour cdemu-daemon. Variante pour linux-lts
          virtualbox-ck-host-modules 4.3.4-4
          Modules kernel pour virtualbox. Variante pour linux-ck
          xfce-theme-albatross 1.5.1-1
          Thème GTK Xubuntu 10.04
          xfce4-hardware-monitor-applet-git 1.4.4.r53.4f7535e-1
          Nouveau greffon tiers pour le tableau de bord Xfce qui existe depuis quelques semaines seulement.
          xfce4-places-plugin 1.6.0-1
          Raccourcis pour le tableau de bord Xfce, et accès aux "documents récents"
          xfce4-volumed-pulse 0.2.0-3
          Variante pulseaudio de démon de volume Xfce, provenant de Xubuntu
          xfce4-whiskermenu-plugin 1.2.2-1
          Menu alternatif pour le tableau de bord Xfce (ressemble un peu à celui de KDE4)
          xflux 20130901-2
          f.lux pour Xorg
          xfwm4-devel 4.11.0-1
          version de dév de xfwm4.12 (pas mal de nouveautés, dont le support du vblank)
          yaml-cpp0.3 0.3.0-1
          Dépendance de OpenXCom
          yaourt 1.3-1
          Wrapper pour l'AUR.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par . Évalué à 1.

            J'ajouterais à ça, qu'un paquet bouté hors des dépots n'est pas perdu mais tombe dans AUR où il est souvent repris par un membre de la communauté. C'est le cas de grub-legacy par exemple.

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Je trouve quand même que 21% de paquets abandonnés, ça fait beaucoup… Je ne connais pas Arch ni Frugalware (je suis content avec Debian ou Ubuntu, je n'ai pas envie de changer de crèmerie), ça ne donne pas tellement envie d'y venir.

            Au passage, qu'est-ce donc que AUR ?

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par . Évalué à 3.

              Pour comprendre ce qu'est AUR, il faut savoir comment sont construits les paquets Arch. En gros, un paquet est généré via l'outil de génération de paquet, makepkg, à partir d'un fichier appelé PKGBUILD, qui en gros contient les informations nécessaires comme le nom, la version, les sources, des checksum, éventuellement mais rarement, des patchs, et les fonctions de constructions, d'installation, etc.

              AUR, c'est juste un dépot qui contient des PKGBUILDs, et c'est tout.

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 10/12/13 à 11:35.

              Comme l'AUR garde tous les scripts crées depuis qu'il existe, c'est normal que certains soient abandonnées.

              Et puis, l'AUR est facultatif : on peut très bien vivre sans, ce n'est qu'une collection de scripts tiers.

              Les paquets d'Archlinux ne sont pas sur l'AUR.

              Si on compare avec Ubuntu, je suis sûr qu'il y a pas mal de PPA abandonnés. Ça ne rend pas Ubuntu moins bon, c'est juste normal.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par . Évalué à 6.

            Ah, aussi, dans AUR, il y a la gestion des VCS. Si on décide de construire le paquet prout-git (oui, il existe vraiment un programme appelé prout) alors, l'outil de construction de paquet va contacter le serveur git, vérifier la version, et si elle n'est pas installée, télécharger et compiler le programme, puis construire le paquet que l'on peut installer.

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par . Évalué à 2.

            Merci, grâce à toi je viens de découvrir corsix-th, le clone opensource de Theme Hospital !
            (Ce n'est pas ironique, merci réellement !)

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 10/12/13 à 13:56.

              (doublon)

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Pacman

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 10/12/13 à 13:58.

              Pour la musique MIDI, il a besoin de Timidity avec freepats :

              $ cat /etc/timidity++/timidity-freepats.cfg
              dir /usr/share/timidity/freepats
              source /etc/timidity++/freepats/freepats.cfg

              $ cat .config/autostart/timidity.desktop
              [Desktop Entry]
              Encoding=UTF-8
              Version=0.9.4
              Type=Application
              Name=Timidity
              Comment=Démon logiciel de synthétisation MIDI pour ALSA
              Exec=timidity -iAD -Os -c /etc/timidity++/timidity-freepats.cfg
              OnlyShowIn=XFCE;
              StartupNotify=false
              Terminal=false
              Hidden=false

              $ pacman -Qo /etc/timidity++/timidity-freepats.cfg
              community/timidity-freepats

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Pacman

      Posté par . Évalué à 10.

      pacman -Syu == pacman --sync --refresh --sysupgrade

      La syntaxe de pacman est tout aussi claire (ou alors un tout petit peu moins, c'est une histoire de gout), c'est juste qu'il y a des versions courtes des paramètres parce que c'est vachement plus pratique.

      • [^] # Re: Pacman

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        Faudrait faire une extension de navigateur qui remplace automatiquement les paramètres courts dans les commandes.

        Car ça a beau être pratique, c'est incompréhensible pour un utilisateur qui ne connait pas les paramètres par cœur.

        • [^] # Re: Pacman

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          C'est vrai que ls -la c'est beaucoup plus clair… Personne ne t'oblige à utiliser la ligne de commande, y'a un truc qui s'appelle packagekit dans ce cas là…

          • [^] # Re: Pacman

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            Oui enfin ce n'est pas parce que les commandes Unix de base ont des interfaces utilisateurs mauvaises qu'il faut s'en inspirer. Là on parle d'un programme récent, pas d'outils historiques.

            Après ça doit sans aucun doute convenir aux utilisateurs d'Archlinux avec KDE, tant mieux pour eux.

        • [^] # Re: Pacman

          Posté par . Évalué à 3.

          Le man de pacman a l'avantage d'être très bien écrit. On te décrit les commandes d'opérations en premier (Synchronisation, Query locale, Remove, etc) puis les commandes d'options qui marchent partout comme le verbose. Ensuite,on arrive seulement à celles qui s'appliquent à certaines opérations classées par catégories.

          Admettons que tu veuilles mettre à jour ton système.
          -man pacman
          -Tu lis les opérations et tu te dis Ah, sync donc -S.
          -Tu les options de sync, et tu te dis. -y pour updater la liste et -u pour upgrader le system.

          Et en bonus, l'utilisateur qui découvre ça comprends la logique derrière le nommage des options et s'en souviendra mieux.

          https://www.archlinux.org/pacman/pacman.8.html

  • # Et bien, inintéressante.

    Posté par . Évalué à 0.

    Si tout ce qui est positif c'est d'avoir un bureau installé 5 minutes plus vite que sur Debian et un installeur plus automatisé que Archlinux. Ça fait mince.

    Qu'apporte t-elle réellement? Un renommage, un fond d'écran, 2 scripts d'installation?
    Et Frugalware, très bof le nom. ça c'est mince comme critique mais bon. :p

    Par quoi se démarque t-elle des autres? Au niveau conceptuel?

    Kde est tres vivace, deja bien plus vivace que sur debian, qui etait elle même bien plus vivace que sous opensuse!

    Je n'y crois vraiment pas. KDE étant déjà très vivace de base sur une Debian ou Ubuntu voire OpenSuse, je doute que le changement de distro apporte quelque chose de sensible.

    Debian, Ubuntu, Gentoo, OpenSuse, Fedora sont suffisamment différentes, on des outils qui leur sont propres. Là Frugaleware…

    • [^] # Re: Et bien, inintéressante.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ce qui la différencie d'Arch est expliqué dans la nouvelle de la version 1.9 et ses commentaires.

      De ce que j'en ai retenu, elle a les côtés sympas d'Arch moins AUR, à laquelle on a ajouté une version non roll-release qui sort tout les 6 mois, une interface d'installation beaucoup plus simple, et comme le dit l'auteur de ce journal en commentaire dans la dépêche :

      Le plus important mais ça ressort pas dans la dépéche, c'est le coté sympa, et que tout le monde a sa place si ils veulent participer. J'ai eu aucun soucis d'acces au git, j'ai pu "participer" a mon petit niveau, en mettant des paquets a niveau(tellico par exemple), sur irc on m'a toujours bien reçu et pourtant je suis lourd par moment…

      Opera le fait depuis 10 ans.

    • [^] # Re: Et bien, inintéressante.

      Posté par . Évalué à 4.

      KDE étant déjà très vivace de base sur une Debian

      Euh… franchement? Compare avec kubuntu et il y a une legere difference dans le nombre de paquets propose (il manque beaucoup de paquet plasma par exemple).

    • [^] # Re: Et bien, inintéressante.

      Posté par . Évalué à 2.

      À propos de KDE, il me semble que chez Opensuse, il y a beaucoup de travail sur l'optimisation et l'intégration KDE (je peux citer leurs excellents patchs d'intégration firefox à KDE que j'utilisais il y a un peu plus d'un an), est-ce que chez frugalware on rapatrie aussi ce genre de choses ?

  • # Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

    Posté par . Évalué à 10.

    Pas d'AUR, pas de LTS, un pacman modifié, vaguement inspirée de Slackware, une petite team de dev' et surtout un grand manque de particularité.
    Je veux dire, à part pacman-G2 (dont tu ne présente pas les avantages), elle n'apporte rien de nouveau : n'importe quelle rolling release actuelle est capable de faire tourner KDE) et je trouve Manjaro plus efficace en tant que remplacement user-friendly d'Arch.
    Moi ce que j'ai du mal à cerner le réel avantage qu'elle aurait par rapport à une autre distribution. Elle n'est pas extrêmement stable, il y a déjà plein de rolling-release, qui ont toutes déjà une version user friendly, elle ne semble pas suivre de grand principe (KISS, entre autres), elle ne donne pas de support à long terme. Qu'est-ce qui peut nous donner envie de changer de distrib' pour elle, qu'apporte-t-elle de nouveau dans le monde de GNU/Linux et du libre a fortiori ?

    • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 10/12/13 à 11:50.

      pas de LTS

      Comment est-ce qu'on peut avoir un support à long terme pour une rolling release ?

      • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

        Posté par . Évalué à 8.

        J'irai même jusqu'à dire qu'un support à court terme (~6 mois) n'est pas vraiment possible non plus: au pire, les forks 'stables' d'Arch ne donnent simplement qu'une version figée à un instant t, sans backport de sécurité.

        Si le travail de stabilisation/backport des mastodontes comme Debian/Red Hat ne servait à rien, on le saurait depuis un petit moment…

      • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Comment est-ce qu'on peut avoir un support à long terme pour une rolling release ?

        En intégrant continuellement la dernière version des logiciels dans les dépôts pardi.

        =>[]

        • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est le support infini, mais ça suppose un petit effort côté client.
          Tenez, par exemple, j'ai un business de support long terme sur Arch en hotline:

          "Bonjour! Je vous appelle parce que j'ai 2000 postes sur lesquels LibreOffice ne démarre plus depuis ce matin.
          -Voyons voir, vous avez bien mis à jour la distro?
          -Ah ben oui, sinon je suppose que ça marcherait comme hier!
          -Oui oui oui, mais je veux dire: à quelle heure, parce que je vois que certains paquets importants ont été mis à jour dans la matinée.
          -Ah? Euh… Je regarde ça et je reviens
          [4h plus tard]
          -Ouf! J'ai fini! Les 2000 postes ont eu la mise à jour de ce matin
          -Et ça remarche?
          -Ben non…
          -Hmm, je vois une mise à jour envoyée il n'y a pas 1h, c'est peut-être votre solution! Ça me semble lié!
          -Hein? Encore?? Bon bon bon…
          [4h plus tard]
          -J'ai fait toutes les mise-à-jour, encore, et ça ne marche toujours pas!
          -C'est parfaitement normal, regardez: LibreOffice vient de recevoir une mise à jour là tout de suite pendant que vous me parliez!
          -… Mais ça s'arrête quand?!?
          -Ça ne s'arrête pas, Monsieur, c'est du rolling release. Essayez donc!
          -Mais il est tard!
          -On se rappelle demain matin?
          -…
          [lendemain matin]
          -Ça y est, LibreOffice marche. Par contre un utilisateur me signale un problème avec une appli un peu exotique qu'il a installée, ça s'appelle, attendez…
          -Pas la peine! Je vois tout-à-fait le problème. Je pense que la dernière mise à jour en ligne devrait régler le problème
          -Mais… je ne vous ai même pas dit de quelle appli je parle!?
          -Certes, mais voyez-vous je suis très bien informé! Bon, alors faites la mise à jour, et rappelez-moi!
          -Reuuuuuuu"

          • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

            Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 11/12/13 à 09:34.

            Les logiciels qui arrêtent de fonctionner, c'est une légende.
            Tous les paquets sont testés sur des dépôts testing (désactivés par défaut dans la configuration de pacman) avant d'être mis à jour.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/12/13 à 11:15.

              Tous les paquets sont testés sur des dépôts testing (désactivés par défaut dans la configuration de pacman) avant d'être mis à jour.

              Ce n'est pas vrai. Seuls les paquets du dépôt [core] passent par [testing], et les paquets d'[extra] qui doivent être recompilés suite à une nouvelle version d'une dépendance dans [core] - (ça, je crois l'avoir lu mais j'en suis moins sûr).

              Notez que les paquets dans [community] ne sont pas considérés officiels, puisqu'ils sont choisi parmi les paquets [AUR] par les Trusted Users, indépendamment des développeurs officiels.

            • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

              Posté par . Évalué à 4.

              Tout comme les bugs et les claviers qui se bloquent, tout ça c'est une lég

      • [^] # Re: Une distribution un peu trop comme les autres justement (ou pas assez)

        Posté par . Évalué à 2.

        Il n'y pas de LTS pour la distribution elle-même mais un noyau Linux LTS est aussi disponible dans les dépôts officiels.
        Il s'agit de la version 3.10, qui a remplacé la 3.0 dans les dépôts Arch en septembre 2013.

  • # Super journal

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Vraiment agréable à lire (malgré quelques fautes de relecture qui mériteraient l'attention d'un modo) et qui donne envie de chercher une machine pour tester ça. Merci !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.