Journal Linux et integrisme/extremisme

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
9
oct.
2004
non , je ne vais pas vous parler ici des slackwariens integristes et des mandrakeux extremistes du cliquodrome...
(enfin , pas maintenant )

De plus en plus , le libre est cité par des milieux qui n'ont pas de rapports directs avec l'informatique.
et c'est tant mieux.

On peut voir des references à la gpl dans les micro-labels indépendants ( comprennez , ceux qui impriment leurs catalogues sur du papier cul , parce qu ils ont pas l argent pour faire ca sur du papier glacé , parce qu ils ne vendent par leurs cd 40 euros : http://tinrp.free.fr/french/labelf/blablabla.html(...) )

Francois Bayrou egalement se félicite d'utiliser macos X , et d'ailleurs à sa petite idée sur les brevets logiciels ( http://solutions.journaldunet.com/printer/030924_it_bayrou.shtml(...) )

Mais apperement le libre commence egalement à etre connu de personne beaucoup moins respectables , il y a eu , y a pas longtemps , une histoire d'icone KDE utilisées par le FN ( ou autre chose , je ne me rappelle plus tres bien du journal ) , et la je viens de tomber sur CA :
http://reference.reactor-core.org/ogg-tagging.html(...)

une simple page qui parle de tagguage des fichiers OGG.
ne cherchez pas dans les suggestions elles meme qqchose de douteux , il n'y en a pas ( indice : il y a qqchose qui me fait toujours tiquer , c'est plus fort que moi , avant le titre de la page )

et en parcourant le site , je tombe ensuite sur ca :
http://reference.reactor-core.org/islamic-homosexuality.html(...)

ISLAM PROMOTES HOMOSEXUAL CHILD ABUSE!

ben voyons , text copyright by the International Organization of Heterosexual Rights.
( je n'ai pas voulu tout parcourir , et surtout je suis pressé d'aller au boulot , la soit disant culture de la pedophilie islamiste prends ses racines dans les harems , puisqu'ils n'etait pas interdits aux femmes de faire l'amour entre elles )

Et c'est la le drame , meme s'il n'y pas de lien direct entre la page de documentation sur le tagguage des ogg et l'accusation portée sur l'islam de proner la pedohpilie , ce sont tout de meme deux pages , l une traitant de données techniques et l'autre un veritable appel à la haine hébérgée sur le meme site.

Linux , et le logiciel libre en general prend ses racines dans le monde universitaire et scientifique , il n'y a pas d'orientation politique , religieuse , ni sexuelle , seulement des orientations techniques , des débats sur la meilleure facon de faire les choses , à l'interieur d'un ordinateur.
La meilleure facon d'envoyer qqun dans un four crématoire , d'inciter la populasse à detester les gens de l'autre coté de la frontiere ou ceux qui n'ont pas les meme gouts sexuels ou alimentaires ne devrait rien à voir avec linux.
et les gens qui cherchent ces facons la , devraient etre etrangers au monde de linux.

Apres les cathos integristes propagateurs de FUD anti musulmans , la prochaine etape ?
Le FN qui se dit que au moins linux ne nous mettras pas aux pieds de l'europe ?
Les pédophiles ou les dealers qui utiliseront linux parce que c'est plus secure que windows ?

(soyons attentifs , donc )
  • # ortograf

    Posté par  . Évalué à -4.

    (j'aurais mieux fait de me relire avant)
  • # MacOS X /= Libre

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    "Francois Bayrou egalement se félicite d'utiliser macos X"

    Je ne vois pas beaucoup de libre dans MacOS X. Un challenger, une technologie supérieure, peut-être, mais pas de libre. Il semblerait même que le fork Safari/KHTML soit définitivement consommé (cf des news/journaux précédents).

    Pour le reste, chercher un lien entre Linux et tout extrêmisme religieux (politique, sûrement beaucoup plus) me paraît particulièrement tordu. A ce compte là, on pourrait aussi bien dire que vu toutes les niaiseries qui ont été imprimées un jour ou l'autre, il vaut mieux brûler tous les livres histoire de protéger nos enfants.
    • [^] # Re: MacOS X /= Libre

      Posté par  . Évalué à -5.

      (mais MaxOS X /= Monopole windowsien , et c est la l'important )
      Ceci etait un journal non technique justement , et je te conseille de lire l'url que j'ai indiqué.
      Je n'ai pas encore trouvé de lien entre Linux et les extremistes religieux , et j'espere d'ailleurs jamais n'en trouver ( c'est bien le but du journal )
      Simplement ( et que personne ne me dise " oui mais bon , on peut vouloir parler d'ogg sans parler de Linux " ) , je tombe sur une page qui commence par " The battle for Christ's Kingdom is always changing, moving to new fronts. The Christian soldier must be trained to prove every thought, ideology, train of reasoning, and claim to truth he meets " , et qui traite du tagguage des ogg .
      Et je trouve sur le meme site une page qui est un veritable fud anti-musulman .
      Evidemment c'est trop faible pour crier au scandale , mais c'est tout de meme suffisement fort pour savoir qu'il vaut mieux se mefier...
    • [^] # Re: MacOS X /= Libre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      > que le fork Safari/KHTML soit définitivement consommé

      C'est quoi le rapport libre/pas libre ?

      Le moteur forké de Safari reste sous LGPL, même si il ne contribue plus à KHTML.
    • [^] # Re: MacOS X /= Libre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je ne vois pas beaucoup de libre dans MacOS X.
      Darwin ?
  • # bof...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Dans tout les cas, on aura des gens normaux qui ne voient en Linux qu'un OS et d'autres qui y voient la possibilité de commetre les pires choses. Ca a été le cas d'Internet qui a d'abord été vu come une zone de non-droit (cf les confessions d'un voleur) et ce sera le cas de la prochaine marotte des technophiles que nous sommes. Même des types trés actifs dans le noyal ou dans le monde du libre ont des idées qui me font gerber. ESR prone la liberté du port d'armes, liberté que je vomis. Mais même si je ne suis pas d'accord sur ce point, je ne vais pas n'utiliser que des logiciels proprio pour lui dire ce que j'en pense (en plus je suppose qu'il s'en tamponne le coquillard).
    Si je fais un site technique et que j'ajoute une page pour la dépenalisation des drogues douces ou pour un retour à la monarchie ou pour une société anarchiste, diras-tu que ces pages peuvent porter préjudice à Linux? Et même si je dis que pour certains, Linux est anarchiste, cela portera-t-il atteinte au logiciel libre? Chacun voit en Linux ce qu'il veut y voir, le FN y voit peut-être l'opportunité pour l'industrie française de ne plus dépendre de l'étranger, mais cela ne fait pas de Linux un instrument frontiste. Ceux qui utiliseront ce genre d'excuse pour détruire Linux sont des gens qui aurait essayer de le détruire de toute façon.

    Comme pour Internet, Linux peut être utilisé par tous, et donc par des extrémistes, mais il ne faut pas confondre l'outil et l'utilisateur sous peine de faire d'énormes erreurs.
    • [^] # Re: bof...

      Posté par  . Évalué à -2.

      Evidemment , mais il faudrait simplement leur faire comprendre qu'il ne sont pas les bienvenus , des délire à la jayce pourraient devenir serieux avec d'autres... brrr
    • [^] # Re: bof...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Cela a eu le mérite de me faire rire.

      On voit bien l'illogisme de vouloir mettre le LL dans un camp politique. On met souvent (à tord ou à raison c un autre débat) le LL dans le camp de la gauche, mais on voit aussi que la droite récupère le LL. Alors à qui appartient le LL ?

      Il faut juste connaître la GPL : le LL appartient à la communauté, c tout.

      Ce n'est pas parce que des extremistes islamiques (c à la mode) utilisent le LL que je me sens proche d'eux. Ce n'est pas parce que le PCF prône le libre que je me sens proche d'eux, ni plus proche de Front Nationnal.

      Bref c un faux débat.
      • [^] # Re: bof...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Le logiciel libre, c'est de la connaissance, comme la science, accessible a tous.

        Les nazis ont utilise des connaissances en chimie pour faire des choses terribles qui auraient donne des sueurs froides aux chercheurs qui y etaient a l'origine... Mais jamais on ne va decreter qu'utiliser le fruit de ses recherches est interdit a un groupe de personnes.
        • [^] # Re: bof...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

          Un petit point godwin ?
          • [^] # Re: bof...

            Posté par  . Évalué à 6.

            Si tu as cette définition du point Godwin, elle est fausse:
            http://sebsauvage.net/comprendre/godwin/(...)

            La bonne, c'est celle là:

            Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion Usenet qui dure dans le temps amène peu à peu les esprits à s'échauffer et à remplacer les arguments par des insultes. Le nazisme étant souvent considéré comme la pire des idéologies (puisqu'il a mené au génocide de millions d'êtres humains), toute comparaison avec un mouvement de ce genre est considérée comme le signe de l'échec de la discussion, du moins si le sujet de départ était très éloigné. On estime alors qu'il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent, pour repartir sur des bases saines. On dit alors qu'on a atteint le point Godwin de la discussion.

            ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_Godwin(...) )

            Donc, le point Godwin n'est pas quelque chose que l'on attribue dès que l'on rencontre le motif /(nazi|hitler)/i mais seulement quand c'est une insulte utilisée à la place d'un argument.

            Si on voulait interdire aux gens d'écrire le mot Hitler, ça serait assez stalinien comme comportement, non ? (aïe, pas taper)
            • [^] # Re: bof...

              Posté par  . Évalué à 1.

              pourquoi le mot "Godwin"?

              c'est le nom de quelqu'un? le mec qui a pondu ce concepte?

              ou suffit-il juste de le traduire littéralement et là encore, je ne vois pas le rapport.
        • [^] # Re: bof...

          Posté par  . Évalué à -1.

          Les nazis ont utilise des connaissances en chimie pour faire des choses terribles qui auraient donne des sueurs froides aux chercheurs qui y etaient a l'origine... Mais jamais on ne va decreter qu'utiliser le fruit de ses recherches est interdit a un groupe de personnes.

          Encore un gars qui est resté bloqué sur la chaîne Histoire, celle-là même qui n'a comme thème que la première et la seconde Guerre Mondiale.

          Tu sais, il y a des tonnes d'exemples "contemporains".

          c'est juste que la nazisme, ça fait un bail qu'il a perdu ça place au top 5, face aux attrocités commises ces 15 dernières années dans un monde autre que l'EUROPE.


          Change de "smart card", pour ne pas dire disque :).
          • [^] # Re: bof...

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ok, prend un exemple plus recent si tu veux, mais ca change rien a ce que j'ai a dire. Ca rime a quoi de pondre une reponse de 10 lignes pour critiquer l'exemple que je sors sans repondre a ce que je dit ?
      • [^] # Re: bof...

        Posté par  . Évalué à 0.

        en meme temps il ne s'agit meme pas d'un debat , juste d'une constatation ...

        Et je constate que beaucoup m'ont simplement lu en diagonale ^^
  • # Et le libre ?

    Posté par  . Évalué à 9.

    Tu le dis toi meme, linux (en fait le LL pour etre précis) est apolitique, laic, etc...etc...

    Ca signifie aussi que n'importe qui peut s'en servir pour faire n'importe quoi. C'est une composante ESSENTIELLE du LL. Tout aussi importante que la liberte de modifier / diffuser.

    Bref tant que les fous ne se mettent pas à mettre un lien entre le LL et leur folie propre il n'y a rien a redire. Bien evidemment si des gens ecrivaient que le LL ca serait bien pour organiser l'infrastructure de genocides à moindre cout ou autre joyeusetés douteuse de se genre, il y aurait un problème d'un tout autre ordre.

    Mais quiquonque est enervé par le fait de savoir que des personnes n'ayant pas les memes convictions que soit sur un quelquonque plan, fut-il très grave, a le droit d'utiliser du LL doit serieusement s'interroger sur l'adequation du LL avec son mode de pensée.
    • [^] # Re: Et le libre ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Ça signifie aussi que n'importe qui peut s'en servir pour faire n'importe quoi.

      C'est pas pour rien qu'on l'appelle la Liberté Zéro : la première de toute.

      http://www.aldil.org/projets/fiches_libres/fiche1-libertes.pdf(...)

      --
      Et 42, c'est LA réponse.
    • [^] # Re: Et le libre ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Pas d'accord. Le logiciel libre est hautement politique. Il est né de la volonté de garantir la liberté aux utilisateurs.
      Il ne faut pas confondre avec le mouvement open-source, qui lui est exclusivement technique. Les adeptes du logiciel libre pensent que c'est Bien, les adeptent de l'open-source pense que c'est la meilleure façon de faire de bons programmes.

      Maitenant, le logiciel libre ne s'occupe que de la liberté de l'utilisateur informatique. Vouloir le rattacher à des idées politiques plus générales, comme celles qu'ont les partis politiques, c'est effectivement faire une erreur si c'est innocent et essayer d'en profiter si ça ne l'est pas.
  • # De l'importance de différencier une chose et son usage

    Posté par  . Évalué à 3.

    Si l'on range les logiciels libres dans la catégorie des technologies pratiques et utiles, bien qu'ils sont porteurs d'une certaine philosophie d'entraide et de liberté, restent, comme tous les moyens, purement neutres. En soi, un logiciel n'est ni bon ni mauvais, et c'est l'usage qu'on en fait qui détermine cela.
    Or, l'un des principes de bases, sinon le premier, c'est bel et bien la liberté d'utilisation : un logiciel cesse d'être libre dès qu'on limite les personnes aptes à l'utiliser ou l'usage auquel on le destine.
    De plus, je ne vois pas en quoi qu'il y ait des personnes criticables aux intentions peu louables utilisent des logiciels libres puissent nuire à la réputation de l'Open Source... Encore une fois, bien que porteurs de philosophie, les logiciels libres, en tant que concept technique, sont neutres et ne peuvent être subordonnés à aucune motivation... Il faut donc être stupide pour confondre un type de logiciels et les gens qui les utilisent...
    En somme, ce serait un peu comme confondre Windows et l'impérialisme américain ? :p
    • [^] # Re: De l'importance de différencier une chose et son usage

      Posté par  . Évalué à -1.

      Tout à fait d'accord et je sais que ce n'est pas évident pour tout le monde.
      C'est comme si on interdisait Debian ou internet parce que c'est utilisé par des terroristes.
      Souvent, lorsqu'un outil est très pratique, on peut toujours l'utiliser pour de mauvaises intentions. Et on a tendance à mettre en cause l'outil alors que ce sont les personnes qu'ils l'utilisent mal qui sont les seules responsables.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.