trancheX a écrit 81 commentaires

  • [^] # Re: Merci!

    Posté par . En réponse au journal Lollypop 1.0 est sorti. Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 08/04/19 à 10:47.

    La limite de SQlite va être le nombre d’accès en écriture concurrents bien avant que la taille de la base ne devienne le problème.
    Pour avoir joué un peu avec le format mbtile permettant de stoker des tuiles de cartographie (d'openstreetmap par exemple), j'ai découvert que SQlite est étonnamment performant en lecture.
    J'avais un export "planet" d'openstreetmap (~60Go) après avoir codé le petit serveur web qui permet l'affichage et je pensais que j'aurai besoins d'importer l'équivalent le la base dans un postgres pour mettre en prod … et bas non : après tests de charge pas de problème avec SQlite. Car la base mbtile n'est utilisé qu'en lecture, ce qui devrait être le cas aussi pour lollypop pour 99% des accès j'imagine (?).
    Il y a peut être le cas du Vacuum (nécessaire de temps en temps sur une base éditable) qui peut avoir de mauvaise perf avec un gros fichiers.

  • [^] # Re: D'autres

    Posté par . En réponse à la dépêche Des alternatives à grep, ls et find. Évalué à 1.

    C'est un peu tard mais j'ajoute mes quelque découvertes en plus de peco déjà cité par cascador, j'utilise blush qui est un grep like permettant de facilement chercher plusieurs termes et d'avoir un résultat avec des couleurs différentes pour chaque terme; il y a aussi grepp (pas testé)

    Et pour quelque autre outils sympa en ligne de commande en go :

    • xsv qui est très bien comme pager de sql
    • jsonui explorateur de json en ligne de commande, en fait j'ai joué avec mais je l'utilise jamais (rarement besoin)

    … je suis sûr que la liste va s'allonger, car même si Rust/C/C++ sont des langages plus système que Go (pas de GC), il est tout de même très facile de faire du système en Go (docker et u-root sont des bons exemples).
    Après même si je suis un développeur très enthousiastes de Go, j'utilise le meilleur outil quelque soit le langage utilisé pour le construire.

  • [^] # Re: Lightning Network

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    Je ne suis pas tellement pro-Lightning Network je suis plutôt contre le gaspillage d’énergie (donc pollution indirecte) qui est fait actuellement.

    Que la solution s'appelle Lignthing Network, sharding ou plasma et qu'elle complexifie/re-centralise le fonctionnement des crypto-monnaie actuel me parait un mal nécessaire. Tant que la solution ne tue pas directement des bébés phoques et permet de diminuer la consommation/pollution, moi ça me va.
    Et personnellement si il n'y a aucune solution technique convenable, la mort des crypto-monnaie à base de POF est une solution que je n'écarte pas non plus.

  • [^] # Re: Le problème majeur du Bt est qu'il ne s'échange pas, ce n'est pas une monnaie

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 4. Dernière modification le 16/04/18 à 10:51.

    De toute façon il y a la limite de 7 transactions par secondes max de bitcoin.

    Si comme Ploum le dit il y aurait 30 millions d'utilisateurs de Bitcoin, et comme on sait une journée c'est 86400 secondes.
    Même si les utilisateurs voulaient faire des échanges régulièrement (comme ça serait le cas si Bitcoin était utilisable dans la vie), ils ne le pourraient pas. Car si, par exemple, chaque utilisateurs voulaient faire en moyenne :

    • une transaction une fois par jour = 30 000 000 / 86 400 = 347 transactions par seconde
    • (très raisonnablement) une fois par semaine = 30 000 000 / 86 400 x 7 = 49 transactions par seconde

    Ni Bitcoin ni Ethereum ne peuvent suivre ces rythmes d'échange pourtant raisonnable (à vu de nez, j'utilise ma carte bleue bien plus qu'une fois par semaine). Et 30 millions ça n'est que 0,5% des utilisateurs potentiel (7 milliards)… donc rien que là, y a un gros verrou technique à l'utilisation "normale" des crypto aujourd'hui (et tant mieux car pour le coup ça serait très polluant)

  • [^] # Re: Rendement du véhicule électrique

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    EROI, merci: je le note, vraiment très intéressant.
    C'est vrai qu'un écart de 5 à 500 c'est juste comment dire … je vois pas comment ils peuvent avoir autant de différences, c'est dingue

  • [^] # Re: Firefox mon ami, mon amour, tu m'emmerdes

    Posté par . En réponse à la dépêche Sortie de Firefox 59. Évalué à 4.

    Je confirme que dans ma boite le service commerciale l'utilise pas mal (pour faire des maquettes / plaquette vite fait) : je leur ai montré une fois et ils sont tous fan depuis. Je penses que si ça avait été une extension ça n'a aurai pas été le cas. Oui juste l'étape chercher / trouver / installer une extension n'est pas bien compliqué mais ça rajoute une étape dont l'utilisateur se souvient comme "ouai y le développeur qui est passé il m'a installé ça, c'est géniale, mais je sais pas comment il a fait".

    Donc non, moi je trouve ça pas mal, surtout que les plus avancé comme nous peuvent à peu prés masquer les boutons des fonctionnalité qui ne nous intéresse pas.

  • [^] # Re: Firefox ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Gestionnaires de mots de passe. Évalué à 1.

    Ha mince, je fais exactement comme patrick_g pour mes mots de passe.

    Visiblement Mozilla a l'intention de corriger le tir avec lockbox … même si je vois pas ce qui les empêche de changer l'algo de cryptage du password manager actuel par quelque chose de plus solide, au moins en attendant lockbox.

  • [^] # Re: Effet rebond

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    Annefe
    Je ne savais pas que ce phénomène avait une définition.

    Pour être parfaitement honnête j'ai fait un petit mensonge par omission moi aussi, car si comme c'est expliqué ici* : plus le matériel de minage améliore son rendement plus les utilisateurs minent : le meilleur rendement ne permet pas une diminution de la consommation électrique.
    Et bien c'est aussi un peu vrai pour les LED, donc même si elle consomme 10x moins, la plus part d'entre nous va en profiter pour éclairer 2x ou 3x plus : donc le gain est moins qu'un facteur 10. Par contre il me parait peu probable de vouloir éclairer 10x plus donc contrairement au cas Bitcoin il y aura quand même un gain non négligeable.

    * c'est un article un peu long je cite le passage :

    Miners took advantage of faster, more efficient hardware not to use less electricity but to do more mining.

  • [^] # Re: Voitures électriques

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 5.

    Je vais nuancer un tout petit peu ton propos sur ce point :

    Prenons maintenant l'exemple d'une personne qui a pour idée d'être moins destructeur pour la planète, et qui adapte donc son lieu d'habitation.

    Même en voulant s'adapter au mieux il est parfaitement possible de ne pas pouvoir habiter à côté de son lieu de travail :

    • Si on vit en couple que le travail de chacun est passionnant (donc ça serait une frustration de le quitter)
    • Les lieux de travail des 2 personnes du couple sont éloignés
    • Il n'y a pas de lieu d'habitation qui desserve bien les 2 lieux de travail en transport en commun

    Du coup le couple va être obligé de choisir un lieu qui convient en transport pour un des deux, et l'autre devra faire autrement (voiture sans doute). Je suis dans ce cas.

    Et personnellement, je peux parfaitement comprendre aussi qu'il est possible de trouver un travail intéressant à un endroit (mal desservi) dans lequel on aimerait pas voir grandir ses enfants.

  • # a̶vi ̶s̶e nous intéresse

    Posté par . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 4.

    Je propose un titre alternatif (j'arrive pas à faire en sorte que le i ne soit pas barré, mais vous avez compris l'idée) :
    a̶vi ̶s̶e nous intéresse

  • [^] # Re: Article sur le platisme

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 3. Dernière modification le 11/04/18 à 23:40.

    J'avoue que j'avais pas lu l'article, je l'avais sélectionné parce que j'aime bien les illustrations.
    Mais c'est vrai que le contenu est pas mal non plus, finalement merci de me faire découvrir les liens que j'ai moi même mis dans mon journal :D

    Sur le même sujet, j'aime bien celle là :

    the flat earth society has member all around the globe

  • [^] # Re: La poutre et l'oeil

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 4.

    En même temps, quel rapport entre le ciel à Pékin, et la production de Bitcoin, dont les mineurs sont supposé être situer à coté des centrale hydroéléctrique, hors des villes.

    Je conçois que mon journal est trop long mais en lisant la partie 5.5 et en admettant comme démontré en 5.4 : l'électricité se transporte très bien, tu as la réponse.

    --> L'électricité produite par les plus grosses installations hydroélectriques du monde doivent sauver des vie dans les villes (et c'est bien ce qui était prévu), dire qu'on peut l'utiliser pour calculer des hashs sans nuire à personne est une honte !

  • [^] # Re: Énergie verte

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1. Dernière modification le 11/04/18 à 18:24.

    Effectivement tu as raison : ils se sont mis des protections juridique.
    A mon avis ce ne sont vraiment que des protections juridique pour au cas où. Je penses comme Zenitram : si toutes les batteries de Tesla lâchaient (lâchement) au bout de 5 ans ça serait effectivement du plus mauvais effet (une dangereuse dégringolade en bourse).

    D’ailleurs quand Tesla étend la garantie c'est Elon Munsk lui même qui l'annonce et que ça aura un impact minime sur les résultats de Tesla (sous-entendu y aura peut être quelque cas de remplacement). Elon aimerait pas être pris en flagrant délit de mensonge.
    De toute façon les quelques batteries en défaut vont être revendues sous forme de powerpack donc Tesla y perd mais c'est pas de la pure perte.

    Bref, mon propos de base était de dire qu'une durée de vie, même pessimiste, pour les batteries de voitures c'est 10 ans (surtout pour Tesla). Même si les mentions juridiques ne reflète pas forcément cette donnée.

  • [^] # Re: Énergie verte

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    (le minimum de garantie des fabricants c'est 8 ans)

    Alors ça, c'est pas vrai du tout !

    Ha, laisse moi corriger ça : "le minimum de garantie des bon constructeurs c'est 8 ans."
    Non sérieux n'achetez pas un truc qui va tomber en panne dans 4 ans.
    La Nissan Leaf par exemple c'est 8 ans à 75% minimum. Tesla fait pareil

  • [^] # Re: Énergie verte

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    C'est pas grave, moi même jusqu'à y a pas longtemps je croyais pas au solaire : pendant mes études les meilleurs panneaux solaires avaient un rendement de 6% … maintenant ils sont à 26%

  • [^] # Re: Chapitre 5.2 - Ploum a raison

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    Je ne nie pas ce problème.
    C'est tous le souci de la transition énergétique : remplacer les énergies carbonées par des décarbonées engendre une augmentation conséquente la consommation électrique.
    L'ouvrage que je cite parle de cette problématique et des solutions, tous comme ton lien (que j'ai parcouru et que je lirai à tête reposé, merci pour la source).

    J'espère qu'on pourra résoudre ce problème avec un réseau intelligent et des moyens de production vert bien répartis. Je sais c'est pas pour demain, mais le besoin de multiplier par 12 la production ne se fera pas du jour au lendemain non plus.

  • [^] # Re: Merci pour le journal

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 5. Dernière modification le 11/04/18 à 13:46.

    Je lui ai envoyé un mail avant de publier, je lui ai proposer de lire en avant première ce que j'avais écrit et ainsi de pouvoir modifier certaine parties au besoin (avec mon accord bien sûr).
    Il y a répondu amicalement m'a dis qu'il était pour un dialogue public et m'a conseillé de le publier directement. Il a lu et commenté la version que j'ai mise sur medium (comme son article y était déjà présent).

    Medium lui a permis de faire des commentaires sur certaine partie de mon texte. -> avis aux dev de linuxfr (oui je sais ça pourrait être moi… peut être on verra) : ça serait sympa comme fonctionnalité

    Bref, Ploum à l'esprit ouvert. Je penses qu'il sait que j'aime bien le lire et que ça sera sans doute toujours le cas. Notre désaccord est uniquement sur la nécessité/non-nécessité d'une monnaie alternative à base de proof of work.
    Je ne vais pas m'arrêter de citer ses autres articles pour défendre mes points de vu (c'est bien pratique quelqu'un qui écrit bien et qui a fait quasiment tout le travail d'explication et d'argumentation avant vous)

    Je penses avoir réussi le fait qu'il n'écrira plus que "l'énergie c'est trop facile il suffit de 3 panneaux solaire ici et quelque éoliennes là bas puis voilou" , même pour défendre son cher Bitcoin.
    Et si c'est le cas, c'était bien mon objectif n°1

  • [^] # Re: Chapitre 5.2 - Ploum a raison

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 2.

    Je me suis un peu planté la version que j'ai mise sur medium est un peu plus à jour, j'y parle des pertes de ligne du réseau de 2 à 6%.

    Si on prend un circuit complet :

    • (1)extraction, raffinage, transport de pétrole + (2)utilisation de la voiture
    • (1)extraction, raffinage?, transport d'uranium + (2)production électricité + (3)utilisation de la voiture

    Vu que l'uranium est 10 000 fois plus dense en énergie que le pétrole on doit avoir un avantage pas loin de x10 000 en faveur du nucléaire pour le point (1) (oui je présuppose que les raffinages pétrole/uranium sont à peu près équivalent c'est sans doute faux, mais vu qu'il y a besoin de 10000 moins d'uranium que de pétrole je dois pas me tromper énormément).
    Vu les rendements en (2) : 33% pour une centrale et 42% pour la voiture thermique + en (3) 90% pour la voiture électrique …

    Sans compter que la voiture électrique récupère une part non négligeable de l'énergie de freinage.

    Même avec 2 à 6% et encore quelque % de pertes ci est là le rendement sera en faveur de l'électrique.

    Après je suis d'accord qu'il y a plein de problème au niveau des batteries et de la production d'énergie pour que ça puisse remplacer les voitures thermique à grande échelle.

    J'avoue être séduit par le moteur électrique qui est vraiment une merveille de rendement et de non-entretient comparé aux moteurs à explosions. Mon raisonnement est axé sur : comment résoudre tous les problèmes qui nous empêche d'utiliser les moteurs électriques si géniaux.

  • [^] # Re: Ça consomme toujours autant ?

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    La difficulté est calculée pour s'ajuster en fonction de la puissance du réseau (genre elle s'ajuste pour qu'il y ait un nouveau block toute les X minute, X étant constant).
    Donc si la difficulté augmente c'est que la puissance déployée par la sommes des utilisateurs pour miner augmente.
    Et il semble effectivement que la difficulté soit en augmentation constante

  • [^] # Re: Rendement du véhicule électrique

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 2.

    Si tu veux t'amuser à tout prendre en compte

    Challenge accepted !

    1.la création de la voiture.

    Une voiture électrique serait 2 fois plus dommageable pour l’environnement qu’un véhicule thermique

    2.la source d'énergie qui permet de faire rouler la voiture

    Je peux m'arranger un peu ? On va dire que c'est une voiture électrique en France, donc électricité Nucléaire.
    L'uranium contient environ 10 000 fois plus d’énergie que le pétrole, j'extrapole donc que l'équivalent nucléaire à l'extraction / raffinage / transport du pétrole est d'un facteur 10 000 en faveur du nucléaire.
    Une centrale a un rendement énergétique de ~33%, une voiture thermique au mieux 42% et une voiture électrique supérieur à 90%. Donc en tenant compte du facteur 10 000 en faveur du nucléaire le rendement d'une voiture électrique est bien meilleur que l'équivalent thermique.

    3.le recyclage

    A souligner le seul vrai problème des voitures électrique c'est la batterie. Le moteur électrique survivra largement à la voiture (voir même à son propriétaire), on peut reprendre un moteur brushless utilisé et le remettre dans une voiture neuve ni vu ni connu.
    Pour les batteries, la technologie Li-on pose problème, on pourrait les recycler à 90% en théorie et Tesla vise les 80% de manière industrielle.
    La (j'espère) future batterie au sodium ne pose pas ces problèmes de recyclage.

    4.niveau Co2 émis : au final ça va pas mal dépendre de ce qui produit l'énergie électrique.

    Effectivement mieux vaut avoir une voiture électrique en France que chez le voisin Allemand

    5.soutenabilité. Les deux demandent beaucoup d'énergie et des matériaux dont nous disposons en quantité limitée.

    Il faudra effectivement à moyen terme de nouveau type de batterie et si on arrive à produire de l'électricité en surplus on pourrait utiliser des piles à hydrogéne (car la fabrication de l'hydrogéne a un mauvais rendement mais son pouvoir de stockage est bien supérieur au batteries et au pétrole).

    pour l'instant nos installations électriques ne tiendraient absolument pas la charge si on se mettait tous à pomper pour recharger nos voitures.

    Pour la production d'électricité en quantité nécessaire c'est clair on est pas encore prêts mais j'espère que ça viendra grâce au renouvelable + smart grid. Et je trouve élégant l'idée d'utiliser les batteries d'un grand parc de voitures pour construire une partie du smart grid.

  • [^] # Re: preuve de travail

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 2.

    Merci d'avoir cherché (et trouvé) … moi j'avais trouvé ça (ça couterai 5000 milliards) l'attaque des 51% est donc impossible (… sauf à avoir mis au point un ordinateur quantique assez avancé).
    Pour l'utilité effectivement à part une mise à mort de Bitcoin ça n'as pas d’intérêt … donc il n'y a pas d’intérêt à dépenser beaucoup pour quelque chose qui ne rapporterai rien.

    Mais c'est quand même marrant que les utilisateurs de Ghash.io se soient retrouvés presque par hasard en mesure de détenir les 51% de puissance.

  • [^] # Re: Chapitre 5.2 - Ploum a raison

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 3. Dernière modification le 11/04/18 à 11:44.

    Il y a un gros problème dans ta démonstration : tu fais comme si l'extraction / transport /raffinage du pétrole avait un rendement de 100%.
    D’ailleurs Ploum a reconnu son erreur sur ce point

    Si je prends le nucléaire la quantité d'uranium est infiniment plus petite que la quantité de pétrole nécessaire à produire la même énergie. J'ai la flem de chercher les données pour faire les calculs mais l'énergie d'extraction / transport / raffinage du pétrole va être bien plus grand que la même chose pour l'uranium du Nucléaire.
    Même si par la suite les centrales ont un rendement énergétique de ~33%, la moyenne des moteurs thermique est de ~35%, la moyenne des électrique est supérieur à 90% donc non le rendement énergétique (de la totalité du circuit) d'une voiture électrique rechargée à électricité nucléaire va être bien meilleur que le thermique.

  • [^] # Re: Énergie verte

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 1.

    changeant les batteries tous les 4 ans

    Whaou c'est hyper pessimiste (même irréalistement pessimiste) comme projection. Non actuellement ça serait plutôt tout les 10 ans et en restant pessimiste (le minimum de garantie des fabricants c'est 8 ans)

    La recherche des acteurs du marché sur les batterie li-ion améliore régulièrement la longévité

    Et j'ai bon espoir que la batterie au sodium soit utilisable dans moins de 5 ans. … rdv dans 5 ans.

  • [^] # Re: preuve de travail

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 3. Dernière modification le 11/04/18 à 10:43.

    Effectivement l'attaque du réseau nécessite plus de 50% de la puissance du réseau.
    Comme je l'ai dit à Ploum ici le cas de Ghash.io a montré que c'était possible.

    Par contre je me demande bien dans quel mesure un état (donc possiblement des gros fonds et des gros moyens) ne peut pas prendre 51% de la puissance. Si c'est juste se construire 2 ou 3 supers calculateurs c'est à la porté d'un état.

  • [^] # Re: Énergie verte

    Posté par . En réponse au journal Le Bitcoin va-t-il détruire la planète ? Contre‐point. Évalué à 2. Dernière modification le 11/04/18 à 10:20.

    Il faut faire la distinction entre les types de moteur/générateur utilisés dans les éoliennes (et les voitures) :

    • Le générateur asynchrone : celui qui est dans les voitures et dans les éoliennes disposé à des lieux n'ayant pas de vent constant (car peut supporter des changements et rafales de vents) → pas de néodyme ici, c'est du bobinage de cuivre
    • Le générateur synchrone : celui de l'éolien offshore → ici le rotor est un aiment permanent qui est souvent composé d'un alliage de Néodyme + Terbium + Dysprosium (effectivement des terres rares)

    Le parc éolien offshore ne représente pour l'instant que 5% du parc éolien. La majorité des éoliennes n'a donc pas causé des extraction de métaux rare.

    Mais je suis d'accord que vu qu'il faut démultiplier l'éolien offshore ça pause problème.
    Je me suis donc demandé si le néodyme était vraiment nécessaire à la fabrication d'éoliennes offshore. J'ai un joker j'ai fait appel à un ami qui travail dans le milieux : il m'a confirmé qu'il y a au moins un fabriquant qui se passe de métaux rare dans ses Éoliennes (et non des moindre) : Enercon
    La différence se situe surtout au niveau de l'installation : l'éolienne est plus lourde.

    Donc il y a déjà des solutions à ce problème et la recherche pourrait en apporter d'autre

    Et en cherchant un peu j'ai trouvé ça